Archlinux utilise désormais systemd par défaut pour les nouvelles installations

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, baud123, B16F4RV4RD1N et Nÿco. Modéré par j. Licence CC by-sa
41
14
oct.
2012
Arch Linux

Les bénévoles qui maintiennent Archlinux ont choisi d’utiliser systemd par défaut pour les nouvelles installations. systemd remplacera le vénérable système d’initialisation SysVinit et gérera les processus.

Pour l’instant, cette décision ne concerne que les nouvelles installations d’Archlinux. Mais elle devrait vraisemblablement se généraliser à tous. L’annonce officielle précise d’ailleurs que :

Pour le moment, les paquets initscripts et sysvinit, [qui sont remplacés par systemd], restent disponibles depuis nos dépôts.

En effet, les développeurs ne souhaitent pas maintenir plusieurs systèmes d’initialisation, et la migration d’Archlinux vers systemd est planifiée de longue date.

Arch Linux signe ses paquets !

Posté par . Édité par Florent Zara. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
24
5
juin
2012
Arch Linux

Le reproche souvent fait à Arch Linux était l’absence de vérification de signature de ses paquets. Eh bien, quelques mois après le dixième anniversaire de cette distribution, c’est réglé.

NdM : merci à Arthur Accroc pour son journal.

Nouvel installateur pour ArchLinux

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
40
22
août
2011
Arch Linux

La communauté ArchLinux vient de sortir son tout dernier média d'installation pour cette distribution qui se veut simple (selon le principe KISS) et constamment à jour grâce à son approche en rolling release.

L'installateur 2011.08.19 présente, entre autres, ces nouveautés :

  • le chargeur d'amorçage syslinux est maintenant proposé par défaut ;
  • prise en charge expérimentale des systèmes de fichiers brtfs et nilfs2 ;
  • le fichier rc.conf a été remis au goût du jour pour coller aux dernières évolutions ;
  • la sélection des sources est plus flexible ;
  • l'image inclut le kernel 3.0.3-1, pacman 3.5.4-3, glibc 2.14-4, mkinitcpio 0.7.2-1, initscripts 2011.07.3-1 et netcfg 2.6.7-1.

CTKArch 0.7

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
27
10
avr.
2011
Arch Linux

CTKArch est un système minimaliste basé sur Arch Linux. La version 0.7 du live CD/USB CTKArch est sortie !

Ce live peut se transformer en « installation nomade », en sauvant tous les changements dans l’espace restant du média contenant l’ISO. Ces changements peuvent être inclus lors d’une éventuelle installation.
Un nouveau thème clair est inclus, en plus du thème sombre par défaut.

Nouveau snapshot de l'installeur Archlinux

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara.
Tags :
27
18
mai
2010
Arch Linux
La version 2010.05 de l'installeur de la distribution Archlinux vient d'être lâchée dans la nature. Cette distribution appartient au cercle réduit des distributions de type « Rolling Release » ou mises à jour continuelles. Une mise à jour de l'installeur est donc, contrairement à d'autres, une des rares occasions où la communauté fait un peu de marketing.

Archlinux suit le précepte « Keep it Simple », et garde une version des paquets très proche des versions amont. Elle est principalement destinée aux personnes qui n'ont pas peur de la ligne de commande (l'installeur étant d'ailleurs en mode texte), mais qui ne sont pas forcément des experts.

Ceux qui ne sont pas vraiment à l'aise avec la ligne de commande peuvent se tourner vers Chakra, une distribution plus grand public, basée sur Archlinux.

CTKArchLive, un livecd léger basé sur ArchLinux

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par j.
Tags :
21
15
déc.
2009
Arch Linux
CTKArchLive est un livecd utilisant la distribution Arch Linux. Il s'agit d'une installation de base à laquelle est ajouté le serveur graphique, et un petit environnement de bureau basé sur openbox et fbpanel principalement. Viennent ensuite un petit choix d'applications pour faire un peu de tout : bureautique, multimédia, graphisme, net, petits jeux...

Pour ne pas être en reste sur les nouveautés, le KMS des cartes Intel, Radeon et nVidia (mode graphique chargé dès le démarrage) est disponible, et la version de développement du pilote libre "nouveau" pour les cartes nVidia est intégrée. Comme la live n'occupe pas toute la place sur votre chère "clé usb", l'espace restant peut être utilisé comme "home persistant", pour conserver la configuration et les documents. Il suffit pour cela de créer la partition avec le bon label.

Le tout est assemblé en gardant à l'esprit "faire léger". Et ce n'est pas qu'une idée : Il tourne très bien sur un 400 MHz et consomme 40 à 45 Mo de RAM au démarrage. CTKArchLive est destiné aussi bien aux petites qu'aux grosses machines.

J'ai donc compilé une petite partie des dépôts, conjointement au projet archlinux-i586.org, pour arriver à 3 isos optimisées :
  • i686, pour les 32bits supérieurs à pentium pro ;
  • x64, pour les processeurs 64bit ;
  • i586, pour les AMD-K6 notamment.


Option exotique, la live peut se copier en RAM et éjecter le CD/débrancher le média, par exemple pour démarrer plusieurs ordinateurs en même temps avec le même CD !

Test de Arch Linux 2009.2

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par j.
Tags :
18
15
mai
2009
Arch Linux
Il y a près de 3 ans, je testais Arch Linux 0.7.2 en terminant sur ces paroles : "Sans aucun doute une distribution à surveiller pour le futur". J'ai donc refait un test avec la dernière version récente d'Arch. Celle-ci apporte : noyau 2.6.28 (2.6.29 en mises à jour), KDE 4.2.3, GNOME 2.26, XFCE 4.6.1, kvm 0.85 et tous les derniers paquets à jour.

Les méthodes d'installations sont simples : CD, clé USB ou par le réseau. Dans tous les cas, après installation, vous avez un système sans aucun paquet superflu et permettant de l'utiliser tout de suite en tant que serveur ou même station minimaliste.

Arch existe depuis maintenant quelques années et je trouvais intéressant de comparer cette version à ce que j'avais pu tester il y a quelques années. Il s'agit donc ici comme d'habitude d'un survol de la distribution présentant ses nouveautés et fournissant des liens pratiques pour son utilisation.

Archlinux 2009.02 est parmi nous

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
22
17
fév.
2009
Arch Linux
La version 2009.02 de la distribution Archlinux, est disponible depuis hier. Cette nouvelle mouture du support d'installation marque l'arrivée de certains changements, tout en gardant le principe KISS cher à ses adeptes.

Seules les nouvelles installations sont impactées par cette nouvelle version, puisque Archlinux est une des rares distributions en Rolling-Release : les paquets sont constamment mis à jour et une installation datant de plusieurs années bénéficie des dernières versions de toutes les applications.

L'installateur 2009.02 présente ces nouveautés :
  • Ext4 est pris en charge, ce qui évite les risques encourus par une migration des partitions existantes et permet une nouvelle installation avec ce nouveau système de fichiers. De plus les partitions Ext4 peuvent bénéficier d'opérations de récupération et de maintenance ;
  • Noyau 2.6.28 ;
  • La nouvelle procédure d'installation AIF (Archlinux Installation Framework) est incluse, à titre expérimental ;
  • Et bien sûr des corrections de bogues et une mise à jour de la documentation embarquée.
On notera que cette version est la première depuis la mise en place de l'équipe de Release Engineering de la communauté. Le but de cette équipe est de fournir régulièrement un nouvel installateur en fonction des nouvelles versions du noyau Linux, afin d'assurer un support matériel optimal.

Aaron Griffin devient le nouveau leader d'Archlinux

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par j.
Tags :
0
3
oct.
2007
Arch Linux
Judd Vinet, le fondateur de la distribution Archlinux et de son gestionnaire de paquets Pacman, a décidé de passer le relais à Aaron Griffin.

Judd était inactif et discret depuis de longs mois, de même que certains autres développeurs à l'origine d'Archlinux. Si cela ne posait pas de gros soucis pour maintenir la distribution à jour, les décisions concernant l'avenir d'Archlinux et la philosophie à suivre sur long terme étaient plus difficiles à prendre sans lui.

C'est en effet Judd qui a insufflé à Archlinux tout ce qui fait son charme :
  • Sa philosophie KISS (Keep It Smart, Simple) ;
  • Ses mises à jours réactives.
En six ans, le projet a pris de l'ampleur et les buts originels n'ont pas toujours été faciles à suivre. Judd n'ayant plus le temps libre que réclame Archlinux, il laisse sa place de Leader à Aaron Griffin.

Aaron a le temps qu'il faut pour ce rôle et s'il a indiscutablement les compétences techniques, il est surtout très communiquant et rassembleur. Judd continuera de contribuer à la distribution selon ses disponibilités. Les archers sont très reconnaissants à Judd pour ce qu'il a permis d'accomplir, et accueillent chaleureusement leur nouveau leader.