Agenda partagé : des solutions

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
12
août
2006
Bureautique
L'agenda partagé est une fonctionnalité qui est devenue indispensable dans la plupart des entreprises et administrations d'une certaine taille. Microsoft a aujourd'hui le quasi-monopole de ce type de logiciel et la compatibilité avec son serveur Exchange est incontournable. Il est donc parfois nécessaire de développer des connecteurs permettant de se connecter sur Exchange ainsi que d'émuler ce dernier si l'on veut permettre la migration des serveurs Exchange et des clients Outlook vers des solutions libres. Jusqu'à maintenant, aucun des connecteurs de qualité professionnelle n'était libre. Les rares connecteurs libres étaient des prototypes que l'on ne pouvait que difficilement déployer en production.

La situation est en train de changer à une vitesse impressionnante :
  • Zimbra : (www.zimbra.com) a partiellement libéré ses sources il y a quelques mois.
  • Scalix : (www.scalix.com) a partiellement libéré ses produits il y a quelques jours mais les versions complètes restent propriétaires.
  • Novell : a créé le clone libre d'Outlook pour Windows (portage d'Evolution) mais n'en publie que les sources. Le binaire et un installateur ont récemment été mis en ligne et sont disponibles sur SourceForge
  • Mozilla : De son coté , la fondation Mozilla ne doit pas tarder à valider une nouvelle version de SunBird/Calendar pour sa version 0.3 comme cela vient d'être annoncé par Slashdot
  • OSER Ce projet peu connu est très prometteur et actif. Il propose lui aussi de remplacer le serveur Exchange
  • OpenConnector : Un travail important a été fait pour comprendre le protocole MAPI fermé et non documenté de Microsoft : www.openconnector.org, www.omesc.com/modules/main_module/ , www.openchange.org
Pour conclure ce panorama, un article sur NewsForge explique que ces « exchange killers » ont du succès et commencent à prendre pied sur un marché qui restait très fermé jusqu'à maintenant.

On peut logiquement espérer que le verrou Exchange disparaissant, la migration vers les postes clients et les messageries libres puisse enfin prendre son essor. Voici quelques détails sur les trois projets qui ont pu analyser le protocole MAPI (Messaging Application Programming Interface) et retrouver ses spécifications par reverse-engineering.
- OpenChange : http://www.openchange.org est un plugin s'appuyant sur Samba4.
- OMC : http://www.omesc.com/modules/main_module/ développe un connecteur totalement compatible avec MAPI.
- Open Connector : http://openconnector.org fournit les DLL permettant à un client Outlook de fonctionner sans Exchange.

Après avoir écrit cet article, je peux voir que tous les liens sont vers des sites anglophones. Il y a donc un travail important à faire sur les internationalisations et sur les traductions pour que ces avancées puissent se transformer en déploiements massifs.

Le site FrenchMozilla http://frenchmozilla.sf.net propose une page d'information en français et le téléchargement des logiciels Calendar, Sunbird, et Lightning :
http://frenchmozilla.sourceforge.net/calendar/
  • # Darwin Calendar Server ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je sais, ce n'est pas un connecteur Exchange, mais cela risque de concurrencer la solution Microsoft vu qu'il sera implémenté dans Leopard (MacOSX.5) et j'espère sur des distribution linux (licence Apache 2).

    Le lien : http://trac.macosforge.org/projects/collaboration
    • [^] # Re: Darwin Calendar Server ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Et Outlook 2007 implémente(ra) CALDav, ce qui le rend compatible avec cette solution.

      Parce qu'il ne faut pas se leurrer, tous les "gros" remplaçants libres d'Exchange sont tous très discutables, que ça soit au choix pour la stabilité, la lourdeur, la difficulté à rajouter des features, ou l'aspect expérimental. Ce qui fait que Exchange n'a (horreur, horreur) pas toujours à rougir devant ces solutions-là.

      Franchement, la "compatibilité" Outlook ressemble de plus en plus à un miroir aux alouettes: MAPI, le prototocle binaire Exchange/Outlook est mis sur la touche depuis longtemps par Microsoft eux-même (sa dernière heure de gloire c'était 5.5). Microsoft est passé depuis à un système basés sur des extensions à WebDAV - dont se servent la plupart des connecteurs Outlook d'ailleurs , et donc incompatibles avec 5.5. Et maintenant, Microsoft va manifestement encore plus dans la voie 'standards' avec CALDav. On peut ressortir le couplet habituel sur pas-confiance-embrance-and-extends-etc, mais à choisir entre supporter un CALDav tweaké et un MAPI, mon choix est très vite fait.

      Parce qu'un des problèmes aussi du monde de ces serveurs de collaboration/calendrier c'est la cible poursuivie, justement. Cloner Exchange et MAPI ? Implémenter un standard ? Quel standard ? Pendant littéralement des années, le seul truc sorti pour le coté serveur dans le monde du calendaring c'était le très mauvais CAP qui perpétuait une vision lourdinguissime du client/server de groupware.

      La bonne surprise fut il y a 2 ans le début du travail sur CALDav qui prenait enfin une approche légère, pensait à l'intégration avec la partie webapp et qui essayait de ne pas trop réinventer la roue niveau protocole sous-jacent. C'est pas une surprise d'ailleurs de voir tout ceux (libre ou proprio) qui renaclaient à l'idée de se taper une implémentation CAP être très positifs sur CALDav.

      Bref, je suis très dubitatif sur cette manière de regarde le monde du groupware/calendaring par la lorgnette Exchange. D'une part parce que raisonner sur du 5.5 c'est être hors course, en particulier face à ce que propose Microsoft aux entreprises pour leurs migrations. Dubitatif sur les "gros exchange-like" libres pour les avoir évalué en profondeur et qui me paraissent plus aptes à créer des désillusions à ceux qui vont les mettre en production qu'autre chose. Et finalement dubitatif sur ce mouvement réflexe de vouloir à toute force "cloner" Exchange et ses installations "parce que c'est ce que veut l'entreprise".

      L'approche CALDav est une des rares bonnes nouvelles dans ce monde là, même si c'est encore très jeune.
  • # Zimbra

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je suis en train de tester Zimbra, car son interface web est une killer feature du tonnere (allez faire un tour sur la démo, c'est de l'AJAX à 100%, mais de l'AJAX bien utilisé...)

    Mais préparez-vous au pire pour l'install... C'est un gros RPM avec Apache, MySQL et compagnie à l'intérieur, avec les données non séparées des programmes, une belle merde à administrer... Sans compter que pour les updates de sécurité de votre distrib, c'est foutu du coup.
    Bref, libre, mais un bordel pas possible...

    De plus, pour le moment pas de connecteur Calendar ou autre, donc pour l'agenda partagé, vous etes prévenus, faudra utiliser l'interface web... Tout n'est pas aussi rose que l'article le suggère pour les agendas partagés.
    • [^] # Re: Zimbra

      Posté par . Évalué à 5.

      Je suis assez d'accord avec toi, sauf sur le fait que tout ne soit pas aussi rose. Pour moi, l'article montre avant tout qu'aujourdhui est beaucoup plus rose qu'hier et que demain s'annonce plus rose qu'aujourd'hui. Et c'est ça qui est intérêssant, plus que l'éventuelle qualité technique "équivalente" à Exchange.

      Sinon pour Zimbra, je suis 100% d'accord avec toi ;-)
  • # Plus d'excuses...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    C'est de troisième épisode d'une longue bataille :

    1 - OpenOffice a cassé l'obligation d'utiliser Windows pour utiliser des documents Word.
    2 - Firefox a été un artisan important de la campagne orchestrée par le W3C qui lutte contre les sites optimisés pour Internet Explorer qui impose Windows.
    3 - L'agenda partagé Exchange impose le client Outlook qui impose Windows qui impose Exchange, et la boucle est bouclée. Ce noeud gordien devrait être tranché sous peu et c'est un très bonne nouvelle.

    Les DSI n'auront plus plus d'excuses pour ne pas envisager des migrations massives. Ainsi l'appel d'offres du ministère de l'intérieur http://linuxfr.org/2006/06/20/20980.html sera intéressant à suivre car il pourra faire l'objet de plusieurs offres et le choix final sera intéressant à connaître.

    Microsoft n'a pas dit son dernier mot. Qu'est-ce qu'il vont encore inventer pour embêter le monde ?
    • [^] # Re: Plus d'excuses...

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour l'instant ils ont une excuse de taille : il n'y a pas de client qui tienne la route.

      Le portage d'évolution qui doit encore faire ses preuves.
      Sunbird ? Les fondations ne sont pas très solides, et le développement n'a pour ainsi dire pas avancé en 3 ans ...

      Le full web a ses limites, et avant de supprimer Outlook en lui trouvant un remplacant digne de ce nom, il faudra attendre encore quelques années.

      En fait j'ai le sentiment qu'à part la multiplication des acteurs, on est exactement au même point qu'il y a 2 ou 3 ans.
      • [^] # Re: Plus d'excuses...

        Posté par . Évalué à 4.

        J'ai la même impression. Le seul mouvement un peu frais coté implémentation serait à chercher du coté de Chandler (et eventuellement Hula mais qui est encore très jeune et plus sur le cosmétique que sur le fond).

        Les progrès de mozilla-calendar/sunbird sont effectivement assez déprimant, au point où on peut se poser la question de leurs choix techniques.

        Autre point intéressant: la plupart des "gros" groupwares étaient du proprio mis un peu en libre tel quel sans qu'il y ait vraiment de mouvement de nettoyage et de remise à plat. Ça pèse aussi sur la situation.
        • [^] # Re: Plus d'excuses...

          Posté par . Évalué à 4.


          Autre point intéressant: la plupart des "gros" groupwares étaient du proprio mis un peu en libre tel quel sans qu'il y ait vraiment de mouvement de nettoyage et de remise à plat. Ça pèse aussi sur la situation.


          Bien, alors, si on regarde les 3 principaux intéressés dans cette catégorie :

          - OpenGroupware.Org : le serveur d'app en version libre est limité en nombre de connexions, en plus d'être remarquablement instable, le tout étant très, très lent. Bref, en dehors de la version commerciale, point de salut, et encore, je demande à voir.

          - OpenXchange : le code est horrible, on y trouve des erreurs grossières assez rapidement juste en le lisant. Ils ne sont pas clairs sur les aspects de licensing, les bugfixes contribués sous GPL étant intégrés sans sourciller dans la version commerciale non-free. L'architecture globale est difficile à comprendre et semble lourdingue au premier abord, même si les performances sont au rendez-vous (merci Java, pour le coup) par rapport à d'autres solutions. Aucun upgrade path n'est assuré entre les versions, les schémas de base de données sont horribles, incompréhensibles (bien que le schéma SQL ait été revu récemment, ce qui, justement, pose un problème d'upgrade path assez sérieux) et totalement non documentés. Demerden Sie sich. La cohérence du code laisse à désirer, tout ce qui n'est pas une installation standard demandera un effort considérable (ie rentrer dans le code, à la masse). L'administration quotidienne est une horreur, mais les développeurs assurent que c'est une feature.

          - Zimbra : versions patchées des serveurs utilisés sans trop de raison, effort d'intégration 0 avec le monde libre, documentation absente. Le projet est le fruit d'une alliance entre financiers, on peut se demander à quoi tout cela rime. Sur l'aspect licensing, beaucoup trop de licences différentes pour un seul et même produit rendent les choses vraiment compliquées pour la contribution. L'interface AJAX est, on ne peut pas ne pas le reconnaître, la meilleure de toutes.

          Bref, je cherche toujours le groupware libre sérieux et fonctionnel, voire, osons, innovant. Aucun des trois produits ci-dessus ne remplit les critères ; mention spéciale pour Zimbra pour le côté innovant d'une interface web AJAX bien foutue, fluide et pratique.
          • [^] # Re: Plus d'excuses...

            Posté par . Évalué à 8.


            Bref, je cherche toujours le groupware libre sérieux et fonctionnel, voire, osons, innovant.

            Je en sais pas si j'ose le dire mais kolab ( http://kolab.org ) répond pour moi à ces besoins (et ceci après mettre arraché les cheveux sur opengroupware et open-xchange).
            Par contre un inconvénient avec kolab c'est que le client web (horde) n'est pas encore en version stable.
          • [^] # Re: Plus d'excuses...

            Posté par . Évalué à 3.

            J'utilise depuis peu Opengroupware et je ne vois nulle part de trace d'une limite en nombre de connections ?

            Ni meme d'ailleurs d'instabilité ou de lenteur ..

            Comme cela m'interesse beaucoup peux-tu développer un peu afin que je comprenne mieux ce que tu reproches a ce logiciel (instabilité du connecteur outlook, de l'interface web, ..) ?

            Merci
        • [^] # Re: Plus d'excuses...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Euh désolé mais kmail + korganizer me semble bien être à la hauteur aussi. Suffit d'attendre KDE4 sous windows et on a là un autre client solide !
  • # Connecteur libre

    Posté par . Évalué à 7.


    Jusqu'à maintenant, aucun des connecteurs de qualité professionnelle n'était libre. Les rares connecteurs libres étaient des prototypes que l'on ne pouvait que difficilement déployer en production.


    J'espère me tromper mais je n'ai vraiment pas l'impression que les choses ont changées. Pour Zimbra et Scalix par exemple, leurs sites web précisent que seul la version "entreprise" possède le fameux connecteur Outlook.

    Quant aux projets vraiment libres, ils n'ont pas encore l'air stables: open connector cherche des testeurs pour leur dernière version et la version actuelle de Oser ne semble pas offrir de calendrier.

    Alors certe il faut encourager ces projets open source, et en parler pour stimuler l'enthousiasme mais nous sommes loin du but.

    Les solutions propriétaires (Zimbra, Scalix, OpenXchange) n'offrent aucun avantage par rapport à Exchange. La solution reste propriétaire, et, pour OpenXchange que je connais un peu, il n'est ni moins chère, ni aussi fiable que la solution de Microsoft.
  • # Merci

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Merci pour ces nouvelles fraiches ! Comme tu dis ca bouge très très vite

    A+
  • # et Notes Domino ....Y a koi comme client/connecteur ???

    Posté par . Évalué à 2.

    c'est bien jolie de s'attaquer a win$(c'est tous naturel) mais y a aussi beaucoup des compagnies qui utilisent notes.Et vous allez rire mais pour echapper a l'usine a gaz Lotus Notes de "l'ami IBM" ben y a un connector de micro$ gratuit pour utiliser outlook(ki me pourrie pas 200% de mes ressource system sur win$).J'ai cherche des solus alternative mais pour le moment c'est tous ce que j'ai trouve...
    Qui dis mieux ?
  • # Open Xchange

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Open Xchange propose aussi un calendrier partagé et des connecteurs Outlook ou Mozilla. Ca tourne en production sur plusieurs sites en donnant toute satisfaction.
    • [^] # Re: Open Xchange

      Posté par . Évalué à 3.

      Je confirme.

      De plus, l'équipe de développement vient de fournir un effort de clarification de la licence. Maintenant les paquets d'installation sont divisées en deux pack : le serveurpack en GPL et le webpack sous licence CC. Je pense que cela a été fait pour faciliter l'intégration d'Open-Xchange dans des distributions comme Debian.
    • [^] # Re: Open Xchange

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour ma part j'ai beaucoup de mal à dire que OpenXchange donne satisfaction ... en terme de stabilité c'est même loin d'être la panaxée ! Et je ne parle pas de la qualité du plugin Outlook ...

      En fait ce produit me fait penser à OpenGroupware il y a quelques années : on l'a annoncé comme la solution miracle à grand renfort de marketing, et il n'a jamais tenu ses promesses.
      • [^] # Re: Open Xchange

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        j'ais mis en place open-xchange sur SME server http://smeserver.free.fr
        avec ma solution + une sme , on installe un serveur (LAMP+MAIL+SMB+GROUPWARE) en 10 mns.
        plusieures langues EN,DE,FR,BR et ES pour l'instant.
        j'ais installé sur plus de 70 site (population de 5 à 70 utilisateurs).
        le connecteur outlook depuis la version 4.0 est a peut pres stable, mais il ne sert le plus souvent qu'au transfert des donnes du client vers le serveur , puis on utilise l'interface web.
        Ma société a fait des add-ons pour les documents ( interfacage avec alfresco)
        je participe un peut au developpement d'OX (open-xchange).
        Le tout est bien fait.
        les plus :
        - connection outlook
        - syncml
        - ldap mis a jour via OX
        - connection pda
        - connection wap (fait maison a base de PHP)

        les moins:
        - la gestion des documents est heu.... légére
        - pas de connecteur XUL pour thunderbird et sunbird
        - la gestion de projets
        • [^] # Re: Open Xchange

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Merci de partager ton témoignage ! On peut parler indéfiniment de produits qui vont devenir comme ceci ou comme cela, mais un témoignage comme le tien montre que des choses fonctionnement et sont faciles à mettre en place, je vais de ce pas mettre un route un de mes anciens PC et installer une SME !
          • [^] # Re: Open Xchange

            Posté par . Évalué à 1.

            Comment ? Tout le monde n'a pas une SME ou une FREE-EOS d'installée dans son entreprise ?
            Mais comment arrivez-vous à travailler ?

            Depuis l'e-smith 4.1.1 qui a remplacé avantageusement un serveur Windows SBS (Small Business Server) au boulot, et malgré la péripétie "Mitel Networks" je persiste à dire que c'est le top.
  • # Problématique complexe

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    il me semble qu'il faut apporter un éclairage différent sur la problèmatique Exchange.
    Beaucoup de boîtes disposent d'un serveur MS Exchange (ou bien Lotus Notes) ce qui impose un client lourd Outlook pour accéder à ce calendrier. Ce serveur Exchange impose bien entendu un serveur Microsoft et hop, coincé dans un système propriétaire.
    A ce niveau là, il y a deux possibilités:
    - se connecter au serveur Exchange avec un connecteur libre ce qui n'impose plus le client lourd Outlook. Interessant pour l'original qui a un poste Linux dans un environnement Microsoft mais reconnaissons le, ils sont rares et convaincre les autres utilisateurs de lacher leur Outlook sera très difficile.
    - changer le serveur MS Exchange (ou bien Lotus Notes, ne l'oublions toujours pas) par une solution en libre. Ceci impose que la solution de remplacement sache gérer les calendriers partagés et individuels mais aussi les contacts partagés et la gestion de ressources communes comme les salles de réunion. A ce niveau là, les alternatives existent comme eGroupware ou bien Open-Xchange déjà cité.

    Dans le véritable esprit du libre, la 2e possibilité est évidemment la plus intéressante puisqu'elle libère l'entreprise de toute emprise propriétaire et permet de s'appuyer sur des standards comme iCal ou bien LDAP.
    • [^] # Re: Problématique complexe

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour permettre les migrations, il vaut mieux que les deux solutions existent. Ainsi on n'a plus à se demander si le premier était la poule ou l'oeuf.

      Je pense néanmoins que le fait d'utiliser des standards ouverts comme ical et ldap devrait être la meilleure démarche. Elle impose les connecteurs pour les clients Outlook. Ensuite, la migration des postes clients peut se faire progressivement, ce car la réalité de terrain l'impose presque toujours.

      Entre 2000 et 2002, j'ai réussi à utiliser mon PC avec une Mandrake 8 dans un environnement purement Windows. C'était dans une grande entreprise qui travaille pour le spatial. L'agenda partagé a été la seule fonction qui me faisait défaut.

      Personnellement, je suis confiant. De tous ces projets devraient émerger des solutions déployables dans les grandes entreprises. Le fait qu'un ministère s'intéresse au sujet devrait favoriser le développement de ce qui sera choisi. Espérons qu'ils feront le meilleur choix !
  • # Egroupware ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour ceux comme nous, qui n'avions pas d'exchange, la solution pour des agendas partagés avec des connexions Outlook a été Egroupware :
    - Full Php
    - Ergonomie sympa
    - syncro pocket,mobilphone (ca marche du tonnerre), palm (je vais bientôt tester) -> Via Syn4j
    - synchro Outlook [soit egwosync: dev direct de l'équipe d'egw, soit via syn4j]
    - Dév réguliers (évolutions, corrections bugs)
    - Compatible ical [Je gère mon agenda via Mozilla calendar]
    + tous les trucs indispensables à tout groupware.

    100 % satisfait
  • # Hula

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Notons aussi Hula (Novell) qui vient récemment de sortir une réécriture quasi complète et qui a l'air pas mal du tout :

    http://hula-project.org/Hula_Server

    En plus, c'est le projet qui doit certainement avoir le plus beau planet :

    http://planet.hula-project.org/
  • # Toujours le même problème

    Posté par . Évalué à 5.

    Comme d'habitude, on a une foultitude d'options alternatives concurrentes, mais rien qui ne soit au niveau des fonctionalités, de la finition et de la simplicité du truc proprio qu'ils sont supposés remplacer.

    Je trouve un peu regrettable qu'autant d'efforts soient dépensés simultanément par de petites équipes, alors qu'en se mettant ensemble il y aurait de quoi créer une véritable alternative libre.

    Enfin bon, comme toujours, les principes de la cathédale et du bazar font que c'est un peu mal coordonné et organisé, et le libre c'est aussi la possibilité de choisir entre plein de solutions, mais moi ce qui m'intéreserait surtout ce serait d'avoir un truc crédible à proposer, et pas une pauvre appli en php/mysql moche et pas pratique.
    • [^] # Re: Toujours le même problème ... et la même solution ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Si l'on pense aux succès déjà acquis, les conditions à réunir sont:
      - une norme : norme qui comme nous l'a rappelé olgk est maintenant disponible, du moins dans un état suffisant. Une norme est importante car elle garantit la perennité des efforts et favorise la collaboration.
      - un utilisateur crédible ayant le besoin (et le connaissant bien) et les ressources requises pour aboutir à un logiciel utile et utilisable qui va progressivement attirer une communauté et ainsi déclencher le phénomène de diffusion et de rassemblement des efforts. En effet il y a de multiples efforts dispersés et à mon sens le moyen pour qu'ils se rassemblent est d'avoir une point d'ancrage. Il y en a 2 possibles, l'un qui se dessine et l'autre que l'on espère. Le premier n'est pas un vrai utilisateur même s'il peut être crédible, c'est un distributeur ou une grande SSII, Suse-Novell par exemple peut jouer ce rôle car il peut probablement compter sur de gros utilisateurs. Le deuxième c'est un utilisateur (ou un groupe d'utilisateurs) que l'on pense par exemple au projet Sakai http://sakaiproject.org/ en en lisant la liste des features on y constate que bien des fonctions requises, dans un environnement universitaire cependant, y figurent déjà. Ce peut être aussi un grand organisme public ou privé, que l'on pense par exemple au succès du projet Copernic (http://www.toolinux.com/news/opinion/jean-marie_lapeyre_cope(...)
      - une architecture et une première version de qualité: c'est une condition pour attirer de bons utilisateurs-développeurs. Probablement aucun des projets actuels n'est pleinement satisfaisant de ce point de vue
      - un peu de temps, comme bien des morceaux existent déjà ce peut être assez rapide, disons 2 ans (en pensant à la qualité: il va falloir refaire, mais refaire va plus vite que de faire à partir de rien).
    • [^] # Re: Toujours le même problème

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      >Comme d'habitude, on a une foultitude d'options alternatives
      >concurrentes, mais rien qui ne soit au niveau des fonctionalités, de
      >la finition et de la simplicité du truc proprio qu'ils sont supposés
      >remplacer.

      Parce que tu trouves Outlook / Exchange simple ?
      Nous n'avons pas la même définition de la simplicité alors !

      Le pire c'est que pour des choses compliquées ça ne le fait pas non plus : genre workflow très évolué pour les gestions de calendrier.

      A ce propos je pense que les protocoles et les format de fichiers dit "standard" ne permettent pas l'implémentation de workflow évolué ( ex : ACLs sur les champs, délégation sur X niveaux etc ...)
      • [^] # Re: Toujours le même problème

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai Outlook au boulot.
        Quand je veux organiser une réunion, je met les nom des personnes que je veux avoir, et le bidule me trouve automatiquement le créneau disponible le plus proche, en fonction des disponibilités de chacun.

        Un bouton, et c'est envoyé, tout le monde a recu l'invit'.
        C'est simple.
        L'install du serveur Exchange pour gérer tout ca aussi.

        Pour le moment, je n'ai pas vu d'autre logiciel mélant mail/LDAP/agenda partagé aussi bien fait à part Lotus Notes, lui-aussi proprio. Mais j'attend des démos sans problemes.
        Pour le moment, j'ai vu des brides par ci par la (mail d'un coté, agenda de l'autre), des débuts d'interface web mais c'est pas super-sexy face un un logiciel lourd (a part Zimbra et son AJAX), bref des morceaux sont la, reste a faire un package client/serveur qui va bien pour que ce soit prenable par une entreprise, ce n'est pas encore le cas.
        Ca avance, mais c'est long :(
        • [^] # Re: Toujours le même problème

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Sans oublier la fonctionnalite de base qui manque cruellement a Sunbird: popup 1/4 heure avant le debut de la reunion, ou insertion dans l'agenda quasi automatique depuis le client mail. Ou encore possibilite pour des externes (secretaire, collegue) de te caser une reunion dans ton agenda, etc etc.

          Pour ma boite, je cherchais un client windows libre quelconque mais fonctionnel (== pas une interface web) pour fonctionner avec un serveur libre quelconque sous Linux. La conclusion a ete que le plus fonctionnel etait probablement outlook avec un truc genre kolab. Plutot deprimant. Le probleme notamment, c'est que charger oulook + thunderbird en memoire, c'est vraiment du gachis de resources. Vivement kontact sous windows.

          En fait, la conclusion de notre analyse a surtout ete qu'on manquait cruellement de standard en matiere de gestion d'agenda. Il y a bien les trucs genre iCal mais c'est pour formatter les inforamations sur un rendez-vous, pas pour definir la facon de se connecter a un serveur.

          Tant qu'on aura pas un "Calendaring Transfer Protocol", les developpements auront du mal a se se focaliser sur un client de bonne qualite et on restera avec des solutions dispersees et de qualite moyenne voire pitoyables.
          • [^] # Re: Toujours le même problème

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Toutes ces fonctionnalités de vérification d'un créneau libre pour un ensemble de personnes, possibilité pour une secrétaire de caser un RDV dans l'agenda de son patron, rappel automatique, etc permettent de trier les groupware entre eux et c'est pour celà qu'à l'époque, j'étais passé de eGroupware vers Open-XChange.
  • # Agenda personnel

    Posté par . Évalué à 4.

    Je me demandai en voyant tout ces gros projets, si il y avait pas le meme genre de solution (Email, Agenda, Documents, Gestion de contact) mais pour une echelle individuelle.

    L'idée serait de mettre ça sur un petit hebergement sans avoir a déployer la grosse artillerie et d'utiliser une plateforme LAMP.

    J'ai un peu regarder, eGroupware pourrait presque convenir, mais je trouve l'installation vraiment lourde et l'interface pas vraiment intuitive.

    PS: non, je ne souheterai pas passer par Google(Mail / Calendar / *) ;)
    • [^] # Re: Agenda personnel

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Justement, moi aussi je suis à la recherche d'une solution à échelle réduite.

      Mon besoin me semble simple : je le PC avec ma compagne et nous voudrions échanger un carnet d'addresse (histoire d'éviter les "c'est toi qui a la dernière adresse d'untel ?").

      Quelles solutions existent pour ce tout petit besoin ?

      PS : tout doit fonctionner sur un seul et même PC sous Linux.
      • [^] # Re: Agenda personnel

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Avec kmail, il suffit de partager le même fichier /home/pierre/.kde/share/apps/kabc/std.vcf en spécifant ses droits avec msec ou encore plus facile, avec draksec.
        Un lien symbolique devrait fonctionner à moins qu'un petit script du genre :
        find . -name "fic2" -newer fic1 -exec cp -p fic2 fic1 \; ; find . -name "fic1" -newer fic2 -exec cp -p fic1 fic2 \;
        recopie le plus récent sur le plus vieux chaque fois qu'un kmail est lancé ou qu'une session est ouverte.
  • # Groupdav ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne suis pas un expert des groupwares mais il y a qqs mois j'avais trouve cette initiative de definition de protocole commun interessante.

    Aujourd'hui il me semble qu'on en parle tres peu ds une niouse comme celle ci.

    Pourquoi ? est ce deja obsolete ?
    Est ce que ce "protocole" n'est pas interessant ?
  • # Serveur avant tout

    Posté par . Évalué à 3.

    Salut,

    Chez nous (10 000 utilisateurs), on n'utilise que du Unix en serveur. Nous sommes tous allergiques à Windows alors nous avons un Samba pour l'authentification et les fichiers. L'email est en IMAP et nous ne proposons pas de solution calendrier, sinon celle de SunONE qui est pourrie et propriétaire.

    C'était ma mission de tester des systèmes groupware libres et de voir leur capacité d'intégration et de modification à notre sauce pour remplacer notre SunONE tout fermé.

    Et bien, j'ai encore rien trouvé mais je me suis lancé sur OpenGroupware et j'ai fait un thème maison. J'ai aussi essayé le connecteur outlook (propriétaire et payant) qui marche vraiment pas bien. En plus le code est en Objective C et les templates HTML sont partie template, partie généré, sans séparation claire.

    Avant ca, j'avais essayé OpenXchange, imbuvable, l'install ressemble à un parcours du combattant et le code ne ressemble à rien. Au moins OpenGroupware proposait des rpms et s'installait tout seul.

    C'est du passé de toute facon car depuis que je suis passé à Fedora Core 5 sur le serveur de dev, Opengroupware ne marche plus, son "module" apache étant incompatible avec Apache 2.2... Je pense laisser tomber et je vais me rabbatre sur Kolab en espérant que ca marche.

    Chez nous, on ne veut pas forcer les utilisateurs à utiliser tel ou tel programme, ils veulent Outlook, ils l'auront. De plus il faudrait une interface web, que nous pouvons modifier et intégrer dans notre intranet. C'est pour ca qu'on veut de l'open source.

    Jusqu'ici, rien, et les solutions ex-propriétaires n'en sont vraiment pas, en tout cas pas pour mon cahier de charges. Peut-être iCal server?

    Bien à vous,

    Stephane
    • [^] # Re: Serveur avant tout

      Posté par . Évalué à 1.

      Quels problèmes as-tu rencontré avec le connecteur outlook ?

      • [^] # Re: Serveur avant tout

        Posté par . Évalué à 2.

        Plusieurs fois, il ne découvrait pas les ressources du serveur, et en fonction de la version d'Outlook, il fallait faire l'installation différemment.

        J'ai essayé sur trois machines, si ca marchait du premier coup, bon, sinon, j'ai eu beau désinstaller et réessayer, pas moyen. C'est comme si il avait pollué le registre une fois et qu'il ne nettoyait rien.

        J'ai pas réussi à faire deux bonnes installs d'un coup, alors j'ai abandonné.

        En plus, le connecteur Outlook ne se connecte pas au serveur Opengroupware, il se connecte au serveur Skyrix, qui doit être installé aussi en parallèle sur la même machine et se sert des mêmes données et fichiers de configuration que la version libre qui ne sert plus qu'à l'interface web et au "GroupDAV". Pas super propre tout ca.
        • [^] # Re: Serveur avant tout

          Posté par . Évalué à 0.

          Je me demandais si tu avais eu des problèmes lors de l'utilisation.

          Je suis d'accord pour dire que l'installation est délicate mais jusque la, en ce qui me concerne, sur le plan de l'utilisation je n'ai pas vraiment rencontré de problèmes majeurs.

          Merci pour ton experience.
  • # good news :)

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonnes nouvelles :)
    esperons que ces connecteurs profiteront également à l' excellent Citadel !

    http://citadel.org tuto sur http://www.aerospacesoftware.com/citadel-howto.html
    • [^] # Re: good news :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je viens de l'installer. Effectivement, Citadel semble aussi fonctionnel que simple d'installation. Quels retours d'expériences avez-vous ?
  • # Il y a aussi OBM, tres complet

    Posté par . Évalué à 1.

    OBM http://obm.aliacom.fr et http://obmpro.aliacom.fr propose un agenda partage riche (multi-vues, gestion des reunions, gestion des ressources, gestion des taches) couple a une gestion de projets, de contacts,..
    Il est tres utilise, sur des sites de qques utilisateurs a des sites de plusieurs dizaines de milliers (voir les references), dont plusieurs migrations de Domino / Exchange.
    Il y a un connecteur Outlook en MAPI (seule brique non libre et payante) et des connecteurs pour Evolution et Sunbird (and co) en cours. Le principe de synchro est interessant car en webservices.
    Il gere aussi les PDA, soit via Outlook (utilisation des dossiers par defaut), soit via Funambol (sync4j)
  • # Le grand absent : lucane

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je vois que personne ne s'y interesse. C'est domage. Je viens de jeter l'éponge, si quelqu'un veut le reprendre, il est le bienvenu.
    • [^] # Re: Le grand absent : lucane

      Posté par . Évalué à 2.

      Je l'avais testé il y a quelques mois de cela.

      Pour être franc, ce n'était pas trop mal, même si en java. Cela dit, j'ai eu quelques bogues bloquants (que je n'ai jamais eu le temps de rapporter), genre, de tête :
      - un message d'erreur à la connexion d'un utilisateur (genre impossible d'accéder à je ne sais quelle donnée)
      - un compte qui s'est bloqué tout seul au bout d'un moment (bon en faisant de très nombreuses manips de test, c'est vrai).

      Mais sinon, dans l'ensemble, il m'avait laissé une très bonne impression, et je le garde toujours sous le coude pour le tester de nouveau plus en profondeur ultérieurement, dommage que tu ne veuilles pas poursuivre l'aventure.
    • [^] # Re: Le grand absent : lucane

      Posté par . Évalué à 1.

      Je comprends parfaitement le désenchantement et la lassitude de lorill que l'on peut lire sur le site de lucane, en effet le succès et la perennité d'un logiciel libre est indiscossiablement lié à l'intérêt de son initiateur et de ses collaborateurs. L'intérêt est ici défini par l'utilisation: pour persister à le faire évoluer il faut avoir besoin du logiciel (bien qu'il y ait d'autres intérêts, comme pour un développeur de KDE, participer à une communauté ...).

      D'autre part, cela peut être difficile à accepter dans certains cas mais un logiciel libre "appartient" en fait à une communauté d'utilisateurs et non pas seulement à son créateur initial. En effet pourquoi s'investir dans quelque chose qui nous échappe?

      Ainsi si j'étais responsable d'un projet de ce type de logiciel dans une organisation et si après examen de la qualité et du potentiel du logiciel il était jugé une bonne base (comparée à d'autres bases possibles) je n'hésiterai pas à embaucher lorill pour relancer (à l'interne pour commencer) le projet.
  • # Au risque de faire tâche...

    Posté par . Évalué à 2.

    ... je me permet de signaler qu'Oracle a un produit de Calendrier partagé assez complet, complêtement propriétaire, certes.

    J'en parle ici pour complêter le panorama, et parce que les gens d'Oracle avaient été très corrects. Il est intégré dans la "Collaboration Suite", s'appuie sur leur annuaire LDAP, dispose d'une interface Web très correcte et d'un connecteur Outlook bien complet qui permet, point capital, de synchroniser les PDA Microsoft et tient compte de la gestion des droits et du partage des informations.

    Pour avoir activement participé à l'implémentation de ces briques dans une très grande multinationnale française voici plus de deux ans, j'en garde un souvenir mitigé :
    - évolution relativement rapide, bon suivi de la part des équipes Oracle. Le contexte mouvant côté ActiveSync - Windows Mobile - Outlook rendait l'administration des postes et des PDA assez sportifs et imposait à l'éditeur un rythme soutenu.
    - la messagerie était sous Sun/Imap et le connecteur Outlook s'y adaptait bien.
    - des bugs, quand même, mais Oracle en a corrigé plusieurs à notre demande.
    - posibilité de faire du SyncMl, mais la norme ne prévoit pas de gestion des droits, par exemple, ce qui en limite singulièrement la portée.
    - en revanche, côté installation et interfaçage avec un annuaire LDAP IPlanet maître : nombreuses galères. Le principe de numérotation des produits Oracle est absurde ; le nombre de composants à installer pour faire fonctionner l'ensemble est considérable.

    Bref ! C'est un autre moyen (propriétaire) de faire du calendrier partagé sans Exchange et en tenant compte des PDAs (via Outlook). Quand j'ai achevé la mission, le produit tenait bien pour 5000 utilisateurs sur un couple de serveurs (dont un dédié à l'annuaire) et en plus de 10 langues. Il tourne encore dans cette même entreprise.

    Par ailleurs. Oracle participe (ou participait) au projet Sunbird de Mozilla.
  • # Aethera ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour .

    Certains d'entre vous ont-ils testé Aethera , lié à une solution Kolab et qui est multi-plateformes?

    Il y a une présentation en français ici:
    http://www.atolcd.com/article147.html

    Et le site original :
    http://www.thekompany.com/projects/aethera/
    • [^] # Re: Aethera ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je crois pouvoir publier le certificat de décès de ce produit en place publique.

      Voilà :)
  • # Toutateam

    Posté par . Évalué à 2.

    Afin de compléter le panorama.
    Framasoft l'a mis à l'honneur récemment:
    http://www.framasoft.net/article4330.html

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.