Journal Conférence en ligne sur l'informatique en France par Pierre-Eric Mounier-Khun

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
12
nov.
2010
Cette annonce n'est pas directement en relation avec le libre (quoique, voir la seconde partie de ce journal sur la relation au libre de DimDim, la plate-forme utilisée), mais le sujet intéressera sûrement de nombreux habitués de linuxfr. .

L'Espace Mendès France, centre de culture scientifique, technique et industrielle en Poitou-Charentes, propose une conférence en ligne sur L'informatique en France par Pierre-Eric Mounier-Khun, historien, CNRS / Université Paris-Sorbonne, mercredi 17 novembre 2010 à 16h (heure de Paris, TU +1h) (...)

Sortie de la version initiale de Foswiki - fork de TWiki

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
10
13
jan.
2009
Perl
La version 1.0 de Foswiki a été rendue publique le 9 Janvier 2009. Foswiki (Free and Open Source Wiki) est une plateforme wiki essentiellement destinée au travail collaboratif, à la conduite de projets ou à la gestion de bases de connaissances.

Fin octobre 2008, les contributeurs clés et actifs de TWiki ont créé le projet Foswiki afin de poursuivre les buts premiers de la communauté. Les causes du fork sont détaillées sur une page en lien ci-après. En résumé, TWiki est né il y a dix ans lorsque Peter Thoeny a décidé de procéder à un fork de JosWiki. Depuis, TWiki s'est imposé comme un puissant moteur de wikis structurés, principalement grâce à une communauté nombreuse et active... jusqu'à ce que la société TWiki.net, fondée mi 2007 par Peter Thoeny, ne manifeste, courant 2008, sa volonté de mainmise sur le développement du logiciel et l'usage de la marque TWiki.

En novembre et décembre, l'équipe de Foswiki a travaillé dur en révisant le logiciel pour en améliorer la stabilité, les performances, la robustesse et la maintenance ; et au final livrer cette version initiale.

TWiki 4.2

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
1
9
fév.
2008
Perl
La version 4.2 de TWiki est parue fin janvier. TWiki est un moteur de Wiki flexible et robuste principalement orienté vers le travail collaboratif, le suivi de projets et la gestion de connaissances. Il est de plus en plus utilisé en entreprise comme une alternative aux habituels outils de groupware voire aux échanges de courriers électroniques et de pièces jointes pour le travail de groupe.

Créé il y a près de dix ans par Peter Thoeny, TWiki est distribué sous licence GPL. Techniquement, il est écrit en Perl et ne requière pas de base de données, les pages et les documents attachés étant versionnés à l'aide de RCS ; certains sites l'utilisant comptent plusieurs dizaines de milliers de pages.

Croquet SDK - première version stable

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
4
avr.
2007
Technologie
Croquet SDK 1.0 (3-D Virtual Environments Software Developer’s Kit) est une plateforme libre de développement d'outils et d'interfaces de collaboration. Plus précisément, basé sur Squeak (l'environnement Smalltalk libre et multimédia), il fournit les technologies nécessaires pour créer des mondes 3D immersifs, naturellement reliés entre-eux via l'Internet, ainsi que des applications de communication et de simulation correspondantes.

Croquet est multiplateforme, il tourne pareillement sous Mac, Windows ou Linux. Il permet l'importation de modèles 3D (environnements, objets, avatars, etc.) réalisés avec des logiciels du genre de Blender, 3DS Max, Maya, etc. mais aussi d'images, de sons et de vidéos. Il fournit aussi un outil de dessin 3D et autorise l'exécution de l'environnement Squeak sous-jacent ou de logiciels externes comme Firefox dans des fenêtres immergées dans les univers 3D.

Depuis la sortie de la version Bêta du SDK Croquet, il y a près d'un an, de nombreuses applications plus ou moins expérimentales ont vu le jour : représentation et manipulation de molécules ou de données numériques, reconstitutions de lieux disparus ou non, visualisation des interactions sur un champ de bataille, dépôts partagés d'espaces virtuels. annotations en réseau d'oeuvres de musées virtuels, etc. Les possibilités sont énormes.

À noter aussi deux événements récents qui reflètent une certaine effervescence autour de cet environnement hors norme : 1/ la création du "Croquet Consortium" dont les missions sont de promouvoir les technologies Croquet dans les mondes de la recherche, de l'éducation et de l'industrie ; 2/ la synchronisation entre Second Life et Croquet.

Première version de Scratch : logiciel libre d'animation multimédia

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
1
10
jan.
2007
Éducation
Scratch est un nouvel environnement de programmation visuelle et multimédia basé sur Squeak destiné à la réalisation et à la diffusion de séquences animés sonorisées ou non, et plus généralement à l'apprentissage de la programmation.

Fruit d'un long travail, Il a été développé par le Media Lab du MIT en collaboration avec le KIDS research group de l'UCLA (University of California, Los Angeles).

Scratch illustre véritablement les potentialités pédagogiques et ludiques de Squeak. Il devrait trouver sa place avec Squeak dans l'ordinateur portables à 100$ pour enfant du projet OLPC dont il était question ici il y a quelques jours.

Citadel, BBS aux airs de groupware, vient de sortir en version 7.0

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
19
déc.
2006
Internet
Les anciens (?) reconnaîtront un BBS célèbre sous licence GPL. Il ne cesse d'évoluer et constitue aujourd'hui une solution de groupware intéressante - à tel point que à quelques uns nous l'avons francisé pour cette version 7.0 - et d'une extrême simplicité à installer.

Citadel est une plate-forme communautaire centrée sur la notion de "salon" d'échange ou de travail en commun. Un serveur citadel propose dès l'inscription les services suivants : emails (POP, IMAP, SMTP avec ou sans SSL), agendas partagés ou non ainsi que le suivi de tâches (iCal, GroupDAV), carnets d'adresses privés ou publics, listes de diffusion, messagerie instantanée, dépôts de fichiers et affichage de flux RSS.

Citadel est accessible via telnet, SSH ou une interface Web à la AJAX. Il est aussi possible de "l'accrocher" avec des clients mail et/ou groupware comme Thunderbird/Lightning, Evolution Kontact, etc.

Citadel peut dialoguer avec des serveurs LDAP, SpamAssassin ou ClamAV. Différents serveurs Citadel peuvent êtres reliés entre eux afin de constituer un réseau distribué.

L'amélioration principale apportée par cette version 7 réside dans le système de filtrage des messages basé sur libsieve et aussi sur une plus grande internationalisation.

Logiciels libres, collectivités locales et services publics : à Poitiers le 1/12/2006

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
19
nov.
2006
Communauté
ADULLACT et l'Espace Mendès France, le centre de culture scientifique, technique et industrielle en Poitou-Charentes, coorganisent une journée de rencontres, d'échanges et de débats «Logiciels libres, collectivités locales et services publics» le vendredi 1er décembre de 9h30 à 17h dans les locaux de l'Espace Mendès France à Poitiers.

Une vingtaine d'intervenants interviendront notamment à propos de projets et l'usages en cours en région Poitou-Charentes. Cette journée est ouverte à tous : élus, responsables de services, professionnels, enseignants, etc, et aux citoyens soucieux des deniers et des politiques publiques.

Squeak / Smalltalk s'invitent à la Fête de la science

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
26
sept.
2005
Communauté
La Fête de la science 2005 est l'occasion de présenter au public français le langage Smalltalk, l'un des plus marquant de l'histoire de l'informatique, et, bien sûr, Squeak, l'environnement multiplateforme, de programmation et de développement d'applications multimédia et réseaux basé sur ce langage.

En Smalltalk tout, absolument tout, est objet. L'objectif des concepteurs de Smalltalk et de Squeak, Alan Kay, Dan Ingalls, et d'autres, a toujours été de permettre l'accès à l'informatique à tous ; de fournir un outils agissant comme un catalyseur de rêves.

Grâce à la notion d'Etoys (ou objets interactifs), des enfants peuvent faire facilement des simulations élaborées : apprentissage de la physique, eco-systèmes, interactions avec des robots...

Des initiatives se dérouleront à Cran-Gevrier près d'Annecy, à Mont de Marsan, à Caen et à Poitiers.

NdM: D'après cette page et celle-ci, la licence de Squeak semble poser quelques problèmes. Bien qu'autorisant la modification, la redistribution des modifications et la copie, quelques points de la licence sont litigieux, en particulier les restrictions à l'exportation, la clause d'indemnisation, la clause indiquant que Squeak est librement copiable, installable et utilisable sur un nombre illimité d'ordinateurs sous contrôle direct, ainsi que la clause de non-modification des polices de caractères incluses.