Archlinux 2009.02 est parmi nous

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
22
17
fév.
2009
Arch Linux
La version 2009.02 de la distribution Archlinux, est disponible depuis hier. Cette nouvelle mouture du support d'installation marque l'arrivée de certains changements, tout en gardant le principe KISS cher à ses adeptes.

Seules les nouvelles installations sont impactées par cette nouvelle version, puisque Archlinux est une des rares distributions en Rolling-Release : les paquets sont constamment mis à jour et une installation datant de plusieurs années bénéficie des dernières versions de toutes les applications.

L'installateur 2009.02 présente ces nouveautés :
  • Ext4 est pris en charge, ce qui évite les risques encourus par une migration des partitions existantes et permet une nouvelle installation avec ce nouveau système de fichiers. De plus les partitions Ext4 peuvent bénéficier d'opérations de récupération et de maintenance ;
  • Noyau 2.6.28 ;
  • La nouvelle procédure d'installation AIF (Archlinux Installation Framework) est incluse, à titre expérimental ;
  • Et bien sûr des corrections de bogues et une mise à jour de la documentation embarquée.
On notera que cette version est la première depuis la mise en place de l'équipe de Release Engineering de la communauté. Le but de cette équipe est de fournir régulièrement un nouvel installateur en fonction des nouvelles versions du noyau Linux, afin d'assurer un support matériel optimal. À propos de AIF, seul l'ancien installateur (/arch/setup) est indiqué lors du démarrage, mais il est possible de tester AIF (/arch/aif) qui est encore en développement.

Le processus d'installation sera similaire à celui de /arch/setup, par contre cette réécriture du code de l'installateur a été faite de manière à être plus propre, plus modulaire, et à permettre de personnaliser facilement cette procédure d'installation dans le futur.
  • # Essayer c'est adopter

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On m'a dit récemment « Archlinux, soit on l'adore, soit on la déteste »
    Moi perso je l'adore. Quand je l'installe sur un PC, je n'ai jammais plus rien du installer dessus.

    Une autre distribution dans le même genre que j'utilise sur mon portable: Frugalware [http://frugalware.org/]
    • [^] # Re: Essayer c'est adopter

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Que les dieux GNU te bénissent à tout jamais pour avoir un jour commis ce journal ( http://linuxfr.org/~Gof/16872.html ) qui m'a fait découvrir cette distrib et qui a fait de moi un utilisateur heureux depuis ce mois de juin de l'année 2005 ( http://linuxfr.org/~FixXxeR/20505.html ) !

      Amènes... :)


      Arch c'est bon, mangez-en.
      • [^] # Re: Essayer c'est adopter

        Posté par . Évalué à 3.

        Tout à fait (i.e. toutafé) !

        Je ne suis que plus que content que l'on puisse l'être avec Archlinux !
        • [^] # Re: Essayer c'est adopter

          Posté par . Évalué à 8.

          à part la nouvelle de la dernière version du cd d'installation qui peut justifier une dépêche, on n'a pas trop l'occasion de parler des nouveautés d'Archlinux, vu qu'archlinux ne contient que des nouveautés (logiciels récents), alors il n'y a guère de scoop à faire dessus. Profitons-on en, car si à l'avenir ils sortent systématiquement un nouveau cd à chaque nouveau noyau, on aura encore moins l'occasion de le faire. Pas la peine de faire du buzz avec Archlinux !

          Voici quelques avantages que je lui trouve :

          - facilité d'installation (ok, maintenant toutes les distributions linux / bsd sont quand même relativement faciles à installer). On peut même l'installer depuis une autre distribution si on ne veut / peut pas se passer d'un ordinateur fonctionnel plus de 5 minutes :
          http://wiki.archlinux.org/index.php/Install_Arch_from_within(...)

          - optimisé pour du i686. Pour info, i686, c'est du pentium pro, sorti il y a 13 ans. Autant dire que même "seulement" du i686, cela place la barre très bas.

          - facilité de créer des paquets et de mettre à disposition de la communauté les recettes pour générer ces paquets : http://aur.archlinux.org/

          - installation des paquets rapide comme l'éclair (quasi-instantanée, selon la taille du paquet bien sûr)

          - Wiki très bien fait et complet (et cerise sur le gâteau, le wiki, le forum, le site ont tous un thème graphique cohérent et agréable)

          - communauté sympa et pas prise de tête : même si pour la plupart le "libre" c'est important, il n'y a pas de pinailleries sur telle ou telle autre licence ou logiciel peut-être pas assez compatible ou dans la philosophie du "mouvement". Ça m'étonne d'ailleurs que Linus n'utilise pas cette distribution, connaissant son pragmatisme légendaire. Sans doute qu'il ne la connaît pas car "l'essayer, c'est l'adopter".

          - Un fichier principal pour la configuration de la plupart des parties clés du système : /etc/rc.conf (langue, clavier, modules, services...)

          - logiciels très récents et rapidement packagés. Visiblement, les packageurs sur arch sont autant friands que moi de tester les nouvelles versions des logiciels : gnome, kde, inkscape, gimp, les jeux (et je fais également de même pour les recettes dont je m'occupe dans AUR...).

          - Quelques comparaisons avec d'autres distributions (sur le mode de fonctionnement) : http://wiki.archlinux.org/index.php/Arch_Compared_To_Other_D(...)

          - Le mot de la fin, un projet d'envergure pour montrer à tout le monde que "Arch is the best" : http://wiki.archlinux.org/index.php/Arch_is_the_best (avec un fil très amusant sur le forum)

          Bref, au début j'avais peur de ne pas avoir assez de paquets disponibles par rapport à d'autres distributions, mais finalement il y en a déjà beaucoup dont j'ai besoin, et les rares qui me manquent je peux contribuer en réalisant des paquets pour AUR, et ça c'est super bien !

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Essayer c'est adopter

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            il doit y avoir un piège.

            Comment s'est passé l'intégration de PulseAudio ?
            • [^] # Re: Essayer c'est adopter

              Posté par . Évalué à 4.

              je ne sais pas. C'est optionnel non ? Pour ma part j'utilise OSS : http://wiki.archlinux.fr/howto:audio:oss

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                OSS ? [:flu1] c'est ca être au top de la technologie ? Pitié.

                Bon, j'ai eu ma réponse dans les commentaires en bas. La distro casse régulièrement - de temps en temps - 1 ou 2 fois par an. C'est suffisant POUR MOI de ne pas l'utiliser.

                Je reste avec mon triple boot windows/slackware/ubuntu :-)
                • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                  Posté par . Évalué à 6.

                  as tu déjà essayé OSS depuis par exemple moins de 8 ans ?

                  Pour le coup de la distribution qui "casse" de temps en temps, je pense que tu n'as pas lu forcément le bon commentaire. Tu espérais que cela casse plus souvent ? Parce qu'avec Windows et Ubuntu à mon avis cela doit plafonner à plus que cela... (déjà vu que Ubuntu sort 2 versions par an, on est certain que cela casse au moins 2 fois par an...)

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    OSS depuis moins de 8 ans. non, Mais bon, le son sur Linux, c'est pas la panacée de toutes façons. Cette histoire de device occupé, c'est lourd.

                    J'utilise Ubuntu en version LTS, donc, j'upgrade pas tout les 4 matins.

                    Et honnêtement, Windows XP ne casse pas 2 fois par an. Maintenant, tu peux continuer à FUDer mais bon. La news est sur ArchLinux. je demandais des renseignements, à vous entendre, c'était la panacée.

                    La rolling release m'intéressait, mais je n'ai plus le temps de passer 1 heure à corriger un update qui coince.

                    Encore une fois, c'est mon avis et mes besoins.
                    • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      En général quand il y a des "updates qui coincent" (ou pourraient coincer) il y'a la "p'tite news kivabien" sur le site officiel pour prévenir : "Attention les gars... Ça va foirer... Mais si vous suivez les instructions suivantes, tout va bien se passer... etc...".

                      Dans mon commentaire plus bas je ne faisais même pas référence à ce genre de petits désagréments qui sont normaux (et annoncés) pour une distribution telle que Arch.

                      Je dois finalement avoir de la chance de pas voir mon PC "explosé" plus souvent à en croire certains :).
                    • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                      Posté par . Évalué à 3.

                      je n'ai jamais passé 1 heure à corriger un problème de mise à jour. Mais cela fait moins d'un an que je l'utilise. En 2 mois on ne sait pas ce qui peut se passer n'est-ce pas...

                      Honnêtement, il n'y a que le passage à une nouvelle version de Xorg qui a nécessité un peu de maintenance. En 5 minutes c'était règlé, et plus lié à Xorg qu'à un problème avec archlinux de toute façon.

                      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                    • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                      Posté par . Évalué à 7.

                      "OSS depuis moins de 8 ans. non"

                      Il a été relibéré en Juin 2007 et c'est du très bon.
                      Globalement, je le trouve plus rapide que Alsa. Il consomme moins de ressource et il gère le volume par application qui est la seule chose qui m'intéressait dans PulseAudio. En plus, il a le bon goût d'être disponible sur tout les Unix et pas seulement Linux. Seul petit bémol, il supporte moins de matériel qu'Alsa.
                      • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Serait-il possible d'avoir plus de détails sur l'utilisation d'OSS ?

                        Comment l'as tu installé? Je ne l'ai pas trouvé dans les paquets d'Arch est-il plus performant qu'ALSA ou perçoit-on une différence particulière à l'utilisation ? Il consomme moins de ressources ça c'est très bien mais à part la gestion du volume par application, que peut-on en tirer en plus de ce qu'apporte déjà ALSA?

                        Sinon, je vois beaucoup de remarques concernant PulseAudio. Je l'ai déjà utilisé sans trop avoir de problèmes... Que lui reproche t'on exactement?
                        • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                          Posté par . Évalué à 4.

                          la procédure d'installation est ici : http://wiki.archlinux.fr/howto:audio:oss
                          Pour ma part je voulais essayer OSS car c'est plus prévu pour tourner sur tous les Unix (contrairement à Alsa).
                          Je trouve que le son passe mieux également (j'avais de la saturation avec alsa)

                          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                        • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                          Posté par . Évalué à 5.

                          > Que lui reproche t'on exactement?

                          Quelques bugs. Mais aussi beaucoup de bugs côté alsa (ça dépend du driver). En effet, PA utilise des API d'alsa jusqu'à maintenant assez peu utilisées.
                          Il semble consommer plus de cpu que les autres car il fait par défaut les rééchantillonnages avec un algo qui donne la priorité à la qualité. Il y a d'autres algorithmes beaucoup plus rapides et disponibles dans PA mais de moins bonne qualité. Il me semble avoir lu qu'il y avait des possibilités de grosses améliorations avec SSE3.
                          Sur une bécane moderne (même bas de gamme) PA n'est pas un problème. Pour du vieux matériel et avec la configuration par défaut ça peut coincer pour le cpu (bouffe par exemple 20 % du cpu s'il faut rééchantillonner).
                          En passant, esound ou dmix n'est pas mieux que PA pour ce qui est de la consommation cpu (dmix n'a jamais bien marché chez moi...).
                          Par ma part j'ai peu de problème. Il y a PA qui plante parfois une fois tous les mois. M'enfin, ce n'est plus arrivé depuis que je suis sous F10 (quelques semaines).

                          A part les bugs (tous les programmes en ont et ça se corrige), PA est OK. Le plus gros problème actuellement n'est pas PA, mais l'intégration de PA dans Gnome par exemple. La configuration du son dans Gnome est trop compliquée. C'est un chantier en cours, premiers résultats visibles dans la prochaine version de Gnome. Notons que PA utilise HAL ce qui permettra de n'afficher que les paramètres importantes au-lieu d'une forêt de curseurs et de boutons.

                          PA ce n'est pas que le volume par application, c'est aussi la prise en compte à chaud de nouveau périphérique et la posibilité de rediriger le son d'un périphérique sur un autre ou seulement un flux audio.
                          C'est vraiment très cool quand on a, en plus de la classique carte son, un casque audio USB et que pidgin vous appelle.
                      • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                        Posté par . Évalué à 0.

                        > En plus, il a le bon goût d'être disponible sur tout les Unix et pas seulement Linux.

                        Tu parles d'alsa ?
                        PA est disponible partout (ou presque) et même sous Windows.

                        > Il a été relibéré en Juin 2007

                        Mouaif...
                        Il était libre, il ne l'était plus, il l'est à nouveau, ... et après ?
                        http://www.opensound.com/download.cgi
                        Welcome to the Open Sound System Driver Download page

                        Open Sound System is now free for personal and non-commercial use and comes with a license key that will allow you to run OSS. The license key is valid for up to 6 months at a time after which you will need to download and install OSS again.


                        C'est ça libre ?

                        > c'est du très bon.

                        Mouaif...
                        OSS ne répond pas aux exigences de Jack par exemple. Il faut toujours Alsa.
                        OSS était bien pour les cartes dont la doc n'est pas disponible (sauf NDA).
                        A ma connaissance OSS n'est pas conçu pour être multi-thread comme Alsa ce qui pose problème avec des trucs un peu poussé comme Jack.

                        Il y a quoi de bien dans OSS ?
                        Les drivers (dont certains proprios).

                        Je suis passé à Alsa à l'époque de Linux 2.2. Entre car OSS ne pouvait pas faire de multiplexing (genre carte tv qui envoi le son en analogique à la carte son et qu'il faut "rediriger" à la sortie de la carte son). Lire et enregistrer à la fois (fonction presque de base) OSS n'a pas sû le faire durant de longues années. OSS est toujours à moitier proprio. OSS n'a pas le niveau d'Alsa (même si certains drivers d'Alsa sucks) et maintenant on voudrait abandonner Alsa pour OSS ?
                        Ben merde alors.

                        Que certains prennent OSS car ça marche mieux avec leur carte, pourquoi pas.
                        • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                          Posté par . Évalué à 5.

                          oui, alsa, car alsa cela ne tourne que sous linux. Pour PA je ne sais pas, mais vu que cela semble bien lié à alsa, je ne sais pas comment cela fait pour tourner ailleurs ? Sans doute que cela utilise oss pour les *bsd / solaris et l'api windows pour windows.

                          En tout cas oss est bien libre, sans doute que le site internet n'est pas à jour, la licence pour linux est GNU et pour BSD c'est BSD (si j'en crois wikipedia)
                          Je n'ai jamais eu à utiliser de clé de licence pour OSS.

                          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                          • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                            Posté par . Évalué à 0.

                            > oui, alsa, car alsa cela ne tourne que sous linux.

                            Et si je ne me trompe pas, OSS ne tourne pas sur MacOS ni Windows.
                            Moyennement portable. Tu me diras que Alsa n'est pas portable du tout.
                            En passant, OSS ne peut supporter les périphérique bluetooth (au moins sous Linux). OSS fait des calculs en virgule flottante dans le noyau ce qu'interdit Linux. Bref, en l'état il ne sera jamais dans Linux.

                            > Pour PA je ne sais pas, mais vu que cela semble bien lié à alsa

                            http://pulseaudio.org/
                            PulseAudio has been tested on Linux, Solaris, FreeBSD, NetBSD, Windows 2000 and Windows XP. It should also run on all other POSIX and Windows systems, but may require new backends to handle their sound systems.

                            > En tout cas oss est bien libre

                            Certains drivers ne le sont pas. La version binaire qu'on peut télécharger du site contient des drivers non libre. Et donc la version binaire téléchargé n'est pas sous GPL.

                            > Je n'ai jamais eu à utiliser de clé de licence pour OSS.

                            La version qui n'a pas les drivers non-libre ne demande pas de clé. Fort logiquement. Quoique la BSD doit l'autoriser. Mais la BSD c'est parfois libre et parfois non-libre.
                            • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Mais la BSD c'est parfois libre et parfois non-libre.

                              Ce qu'il faut pas entendre... La licence BSD EST libre. Si c'est pas libre, c'est pas en BSD.

                              D'après gnu.org : It is a simple, permissive non-copyleft free software license, compatible with the GNU GPL.
                              • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                                Posté par . Évalué à 3.

                                il voulait sans doute dire : "bsd c'est tellement libre que cela autorise de mettre une clé logicielle dessus".

                                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                        • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Une news était passée sur DLFP à l'époque concernant le retour d'OSS vers le libre: http://linuxfr.org/2007/06/08/22601.html
          • [^] # Re: Essayer c'est adopter

            Posté par . Évalué à 1.

            Je viens pas pour faire mon troll. Le wiki arch fait très bien la distinction (de ce que je peux comprendre de l'anglais) entre Debian et Arch.

            Mais je tiens a rappeller que Sid est aussi une rolling-release (peut être un peut moins à jours sur certains paquets).

            Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

            • [^] # Re: Essayer c'est adopter

              Posté par . Évalué à 3.

              > Mais je tiens a rappeller que Sid est aussi une rolling-release

              Dans ce cas Rawhide (Fedora) et Cooker (Mandriva) sont aussi des rolling-release. Sûr qu'OpenSuse doit avoir un équivalent.
              • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Sauf que Debian, même en Sid c'est vachement stable. Et j'oserais même dire plus qu'Arch.
                • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ça dépend beaucoup des paquets. Disons que sous SID, certaines dépendances peuvent être salement cassées, ce qui ne m'est arrivé qu'une fois sur Archlinux (et ça a duré deux jours).
                  Je pense notamment à swfdec, qui, quand j'étais en SID (ça date d'un petit moment, maintenant) était cassé la moitié du temps.
                  Bref, disons qu'une grande différence entre SID en Archlinux, c'est que sous SID, les paquets refusent parfois de s'installer pour des problèmes de version, et ça ne m'est jamais arrivé avec Archlinux (modulo Digikam, qui pendant deux jours, s'installait bien, mais refusait de marcher à cause de la libkdcraw).
                • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                  Posté par . Évalué à 3.

                  > Sauf que Debian, même en Sid c'est vachement stable.

                  Ouais, ouais. Debian est con de sortir une version stable.

                  Les autres ont bien raisons, car leur branche pas stable n'est pas stable. Étonnant non ?
                  • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Il y a la stabilité en version et la stabilité en bug, hein !

                    Cela fait des années que j'utilise plusieurs distributions dont Debian (en testing ou Sid). C'est une Debian Sid que j'ai mise sur mon poste de travail depuis plus de 2 ans (et je ne compte aucun problème jusque là). Pas celui à la maison, celui qui me sert à bosser tous les jours. Et non, Je n'oserai pas faire la même chose avec les versions de développement des autres distributions. Je n'ai jamais essayé Rawhide et la version de dev d'openSUSE, mais je doute que ça soit mieux que Cooker pour une utilisation personnelle (ça casse très très souvent).
            • [^] # Re: Essayer c'est adopter

              Posté par . Évalué à 5.

              le problème c'est qu'en temps normal les paquets mettent beaucoup plus de temps à sortir sous sid que sous archlinux, et encore, 6 mois (bon peut-être moins, mais beaucoup trop de mois quand même) avant la sortie d'une version stable, sid est gelée, ce qui fait que l'on n'a plus rien du tout.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Essayer c'est adopter

            Posté par . Évalué à 3.


            - communauté sympa et pas prise de tête : même si pour la plupart le "libre" c'est important, il n'y a pas de pinailleries sur telle ou telle autre licence ou logiciel peut-être pas assez compatible ou dans la philosophie du "mouvement".


            Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, des pinailleries de ce genre causent moins de mal qu'une scission de la communauté francophone entre archlinuxfr.org officiellement reconnue et archlinux.fr.

            Déjà que la communauté n'est pas très grande, la perte d'énergie se ressent énormément sur la qualité des wiki par exemple et ça rebute beaucoup de contributeurs potentiels (dont moi).
            Si je devais y participer, ce serait uniquement en anglais et c'est dommage car ce problème se ressent sur l'implication des utilisateurs francophones.

            A ma connaissance, il n'y a pas du tout ce problème sur gentoo (mais il y en a d'autres) qui a réussi à mieux canaliser sa communauté avec des sites multilingues, c'est peut-être un modèle à suivre.
            • [^] # Re: Essayer c'est adopter

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              euh ... tu lag à mord mon canard !

              Il n'existe plus qu'un seul site francophone depuis un bon moment.
              • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                > euh ... tu lag à mord mon canard !
                >


                Quoi ?! Un \_o< avec des dents ?! :p
              • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                Posté par . Évalué à 1.

                J'ai pas été informé et je suis encore allé sur archlinuxfr.org il n'y a pas si longtemps donc je ne savais pas. Comme quoi, ça a laissé des séquelles.
              • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                Posté par . Évalué à 2.

                Les 2 sites sont reconnus à égalité sur le site officiel :

                http://www.archlinux.org/moreforums/


                en tout cas, on dirait que archlinuxfr.org ne répond plus. De toute façon cela faisait déjà bien longtemps qu'il n'y avait plus d'activité sur le forum.

                Quoi qu'il en soit, je n'ai plus entendu de problème entre ces 2 communautés, je pense d'ailleurs que tout le monde est passé sur archlinux.fr

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Quoi qu'il en soit, je n'ai plus entendu de problème entre ces 2 communautés

                  il n'y a JAMAIS eu de problème de communautés !
                  c'était une différence d'opinion entre 5 personnes ... les relations tendus entre individus ne concernait pas les "communautés".

                  Bon fin de parenthèse sinon on va pas s'en sortir ^^
                • [^] # Re: Essayer c'est adopter

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  D'autant que archlinux.fr propose un dépôt qui offre l'indispensable yaourt (un wrapper de pacman qui offre la recherche et l'installation depuis AUR automagiquement) !

                  Pour en revenir à l'idée que Arch casserait régulièrement, c'est sur que je ne m'amuserais pas à installer une rolling release sur un serveur de prod... Mais pour l'avoir sur mon laptop (un Lenovo 3000 N200 - vive le matos Intel !) depuis un an, je n'ai jamais eu de problème majeur avec les mise à jour (alors que je joue beaucoup avec [testing], notamment X - vivement le 2.6.29 avec KMS, GEM, DRI2 et tout et tout !). De plus, je peux dire que absolument TOUT mon matos est reconnu et supporté, de la webcam (uvc) au lecteur d'empreinte digitale (libfprint) en passant par le lecteur de carte mémoire, etc...

                  Comme il a déjà été dit, Arch est à la fois KISS et vanilla, un peu comme Slackware, en plus réactif, donc c'est la distrib idéale pour ceux qui aiment bidouiller (mais pas obligé, on fait ce qu'on veut, justement) et les habitués de /etc/rc.d.

                  Et le côté rolling release permet de voir l'évolution de l'écosystème linux quasiment en temps réel ! En un an, je trouve que le fonctionnement de mon système à beaucoup bougé, pour le pire et le meilleur (X, HAL, PA, etc...) et à cet égard, j'ai peur d'être un peu d'accord avec ce journal : http://linuxfr.org/~Zorro/27624.html

                  PS: merci de m'avoir fait (re)découvrir OSS !!! Je galérais depuis des mois entre ALSA, PA et tout. Avec OSS, j'ai l'impression que le son est de meilleur qualité. De plus, plus de problème de périph' occupé (pour l'instant) et ça gère le volume par applications. Par contre, c'est à la fois plus simple qu'ALSA (pas les même contrôles) et plus compliqué (pas les même contrôles !). Voyez ce que je veux dire : http://bayimg.com/PaNLDaabk
                  OSS n'a pas l'air très documenté, si quelqu'un pouvait m'expliquer par exemple à quoi servent les cases mix, rearmix, mic2mix, mix & mix... la doc dit en gros : « essayez tout les boutons jusqu'à ce que ça marche !»
    • [^] # Re: Essayer c'est adopter

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Hormis pacman, quels sont les points communs entre Archlinux et Frugalware ?
      • [^] # Re: Essayer c'est adopter

        Posté par . Évalué à 4.

        Gof.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Essayer c'est adopter

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En fait le pacman de Frugalware est pacman-g2, un fork d’une version de pacman à une époque. D’après une personne qui fait du dev frugalware, les dernières moutures de pacman archlinux a des fonctionnalités qui se rapprochent de pacman-g2…
        Sinon, tous deux sont en rolling-release. Après je ne sais…
  • # Pour les nouveaux

    Posté par . Évalué à 6.

    Si j'avais un jour à installé une distribution à un nouveau venu sous GNU/Linux, je lui installerai arch (et non pas Ubuntu par ex) pour les raisons suivante :

    - Mise à jour facile : pacman -Syu
    - Pas d'upgrade chiante (genre réinstaller tout les pkg pour avoir la dernière version de la distrib (y a carrément pas de version))
    - Dernière version des logiciels
    - Très bonne gestion du matériel (pour info sur ma Asus P5Q, j'ai jamais réussi à mettre Ubuntu ^^)
    - Et c'est pas tenu par un multi-milliardaire !
    • [^] # Re: Pour les nouveaux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Par contre ça casse régulièrement. Et je parle d'expérience, j'utilise arch linux presque exclusivement depuis environ un an.
      • [^] # Re: Pour les nouveaux

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        > Par contre ça casse régulièrement. [...]
        >


        Qu'entends-tu par "régulièrement" ? Parce qu'en bientôt 4 ans d'utilisation exclusive sur ma machine à la maison... Je ne vais pas dire que je n'ai *JAMAIS* eu de problème mais de là à dire "régulièrement" ?!

        4 ans à la maison, 3 ans 1/2 sur mon poste au taff (et 1 an et des bananes sur un laptop au taff également) et je dois pouvoir compter sur les doigts d'une main les fois ou j'ai vraiment eu un foirage qui a nécessité de passer plus de 5 minutes pour corriger le tir.

        Dire que ça ne casse jamais ce serait mentir (ce serait même incompatible avec une distrib rolling-release)... Dire que ça "casse régulièrement" c'est un poil exagéré, nan ?
      • [^] # Re: Pour les nouveaux

        Posté par . Évalué à 4.

        fais tu une mise à jour journalière ? Pour ma part c'est une mise à jour toutes les semaines environ. Cela permet également de voir les éventuels problèmes sur les forums.

        Cela fait 10 mois que je l'utilise, mais je n'ai jamais été réellement bloqué. Tu penses à quoi en particulier ? La mise à jour d'xorg et de hal qui bloquait les souris ?

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Pour les nouveaux

          Posté par . Évalué à 6.

          J'utilise testing depuis bientôt deux ans et à part le soucis suscité avec Xorg, je n'ai jamais eu de problème. Pour résumer, la seule intervention majeur que j'ai eu à faire pour débloquer la partie graphique de mon système, ça a été passé à evdev, soit une ligne à modifier.
          Après, je fais attention à ce que je mets à jour mais ce serait aussi valable si j'utilisais une autre distribution non stable.
          Globalement, Arch a été pour moi d'une fiabilité exemplaire.

          Surtout qu'elle a pour elle de gros avantages :
          - configuration du système clair dans un fichier unique
          - init de type BSD
          - paquets toujours aussi vanilla que possible et globalement tentative de respect du principe KISS
          - système de ports ressemblant aux BSD très bien fait : ABS
          - facilité de création des paquets (c'est juste un script bash ) et mise à disposition d'une infrastructure destinée au partage des paquets issus de la communauté : AUR
          - facilité d'installation des paquets extérieurs aux dépôts officiels et ceux d'une façon propre

          En mélangeant les points précédents, vous obtenez un système redoutable de personnalisation des paquets. Un exemple : vous voulez absolument la dernière version d'un logiciel mais le paquet n'est pas encore à jour. Dans les 3/4 des cas, cela ce résumera à copier le répertoire du paquet depuis l'arborescence d'ABS, changer le numéro de version dans le script, taper "makepkg -s" et tadah, vous avez un paquet propre, près à installer avec pacman. Idem si vous souhaitez juste changer des options de compilation.

          Après, on pourra me rétorquer qu'un utilisateur lambda (si tant est qu'on puisse définir ce qu'est un tel utilisateur d'ailleurs) n'a pas besoin de faire tout ça. Certes, mais, ce n'est définitivement pas la cible principale d'Arch.

          A mes yeux, Arch est l'une, si ce n'est la meilleur des distributions orientées utilisateur avancé actuellement.
        • [^] # Re: Pour les nouveaux

          Posté par . Évalué à 5.

          Si je dois installer une distribution à un ami, ca serait plutot une debian stable. En général, il veut un ordinateur qui marche sur le long terme, la debian stable est parfaite pour ca, contrairement aux autres distributions qui sortent une nouvelle version tous les 6 mois. A la rigueur, je lui installerais une Ubuntu LTR.

          J'utilise Arch au quotidien sur mon ordinateur de bureau (mais debian stable sur mon portable), et je confirme que certains petits trucs cassent de temps en temps. Mes derniers soucis : automount qui ne fonctionnait plus (pb de HAL), bluetooth qui a arreté de fonctionner, accélération graphique activée et reconnue, composite désactivée mais performances 3D déplorables (GMA950 et 2i/s avec etracer)

          Pour la 3D, je ne trouve toujours pas quel est le problème, j'ai pourtant bien réussi la configuration avec d'autres distributions (debian sid, jaunty, la dernière mandriva cooker, etc.) Mon dernier souci en date, pm-suspend n'active pas correctement l'ecran lors du réceil lorsque le DRI est désactivé. Je cherche toujours une solution aux deux derniers points.

          Qu'on se comprenne bien, si j'utilise Arch au quotidien, c'est que j'apprécie beaucoup cette distribution. Mais elle ne convient pas du tout aux personnes qui n'ont pas le temps ou les compétences pour administrer leur système.
          • [^] # Re: Pour les nouveaux

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Je vais y aller aussi de mon couplet, alors : moi, si je dois installer une distro chez un ami, ça sera une Mandriva, parce qu'elle a des outils de configuration sympa qui peuvent lui permettre de se débrouiller seul pour les tâches courantes.
        • [^] # Re: Pour les nouveaux

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Celle là même :) Mais ce n'est de loin pas la seule: en ce moment mon imprimante ne marche pas: http://bugs.archlinux.org/task/13352 .
    • [^] # Re: Pour les nouveaux

      Posté par . Évalué à 1.

      - Très bonne gestion du matériel (pour info sur ma Asus P5Q, j'ai jamais réussi à mettre Ubuntu ^^)

      Je viens d'acquérir un nouveau PC, j'ai une Asus P5Q dedans et j'utilise Ubuntu 8.10. J'ai mis mon ancien disque dans le nouveau et Ubuntu a démarré comme d'habitude sans broncher (support carte son interne, réseau, USB et tutti quanti).
      Comme quoi ...
  • # et le PPC dans tout ça !

    Posté par . Évalué à 2.

    quelqu'un possède t-il un retour de cette distribution sur PowerMac.
    Cela m'intéresse !
    • [^] # Re: et le PPC dans tout ça !

      Posté par . Évalué à 2.

      La version "classique" d'Archlinux n'est prévue que pour les processeurs i686. En revanche, tout comme pour les processeurs x86_64, il existe "Archlinux PPC" entièrement dédiée à ton architecture. Tu trouveras plus d'informations sur le site du projet http://www.archlinuxppc.org/ et comment l'installer ici : http://wiki.archlinux.org/index.php/Install_Arch_Linux_PPC.

      En ce qui concerne le retour d'expérience, je te conseille de te faire une idée par toi même, mais a priori il n'y a rien de particulier à dire, c'est exactement comme Archlinux, car c'est Archlinux. Il n'y a que le code machine qui change ! Bon, il est possible que certains logiciels proprios qu'on ne peux pas recompiler ne soient pas dispo (sans doute Skype, Opera, etc.).

      Tu peux toujours jeter un oeil au BBS : http://bbs.archlinux.org/search.php?search_id=877959407.
      • [^] # Re: et le PPC dans tout ça !

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Juste pour préciser: l'architecture x86_64 est depuis un certain temps officiellement supporté et maintenu par les développeurs Arch, contrairement au port PPC.
  • # archlinux vs debian

    Posté par . Évalué à 1.

    Je suis passé de Debian unstable à archlinux que je place globalement au même niveau en terme de mise à jour.

    J'avoue que même si arch à de très bon côté y'a des trucs qui me manquent sérieusement, comme avoir l'équivalent de apt-file, ou de apt-cache show, bref ce genre de commande de paquet qui font que les cas galère sont un peu plus facile à gérer. Enfin même si pacman est beaucoup plus rapide qu'aptitude, elle est loin d'être aussi performante dans la gestion des dépendances.

    Bref j'avoue que de temps en temps j'ai envie de réinstallé mon pc en debian, mais j'ai juste la flemme de le faire vu que c'est un outil et que je n'ai pas envie de passer trop de temps à le configurer
    • [^] # Re: archlinux vs debian

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Juste pour savoir:

      apt-cache show => pacman -Si : c'est sur que sur Arch les descriptions sont moins lognues que sur debian, mais à part cela je retrouve les informations : nom du paquet, dépandances, version, architecture, packageur, md5sum (la Arch pourrait aussi prendre en compte les autres type de hash dispo), la taille du paquet à télécharger, la taille une fois installé

      apt-file => pacman -Qo /mon/fameux/fichier ?

      Cela répond à tes attentes ou j'ai mal compris ce qu'il te manque ?
      • [^] # Re: archlinux vs debian

        Posté par . Évalué à 2.

        apt-file => pacman -Qo /mon/fameux/fichier

        Non, ça c'est l'équivalent de "dpkg -S /mon/fameux/fichier" ! :-)

        apt-file permet d'avoir une base de données locale de tous les fichiers contenus dans les paquets de la distribution, que les paquets soient installés ou pas.
        • [^] # Re: archlinux vs debian

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est juste et c'est une fonctionnalité qu'ont yum et urpmi également et qui est très pratique sur des systèmes qui découpent les paquets en plusieurs paquets -devel -doc -lib etc ...

          Cette fonctionnalité est moins utile sous Arch car les paquets contiennent toute la distribution upstream sans découpage en plusieurs paquets.

          Un exemple plus clair qui m'est arrivé pas plus tard qu'hier soir :
          Je suis sous Fedora 10. J'ai Python installé. Je cherche le script pygettext.py qui est un outils fournit par python.

          Sous Arch si j'ai python installé alors le script est aussi installé et j'ai pas à me poser la question : mais quel paquet fournit ce script ?
          Sous Fedora il faut que j'installe le paquet python-tools. Mais comme je sait ça ? yum provides */pygettext.py

          De façon générale j'aime pas ce découpage en sous paquets -devel ... c'est pas pratique du tout et l'espace des disques durs actuels ne justifient plus un tel choix à mon humble avis ....
          Sous Arch tu n'as pas ce problème et c'est tant mieux :-)
          • [^] # Re: archlinux vs debian

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > De façon générale j'aime pas ce découpage en sous paquets -devel ... c'est pas pratique du tout et l'espace des disques durs actuels ne justifient plus un tel choix à mon humble avis ....

            Même si je partage ton avis, je trouve aussi que les paquets -devel peuvent avoir leur intérêt. Par exemple sur un serveur... Moi j'aime bien ne *pas* avoir de paquets -devel sur mes serveurs (seules machines sur lesquelles je n'installe pas Arch mais une autre distro :).
          • [^] # Re: archlinux vs debian

            Posté par . Évalué à 2.

            > c'est pas pratique du tout et l'espace des disques durs actuels ne justifient plus un tel choix à mon humble avis ....

            Vas donc dire ça à quelqu'un qui a un SSD de 5Go... Sur des paquets comme texlive (qui sont déjà pas petit), les -doc en Debian me prendraient 300Mo. Et je parle même pas des texlive-lang. Dans certain cas, le découpage c'est le bien :)
            • [^] # Re: archlinux vs debian

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              bah ... sous Arch on supprime les docs des paquetages, donc pas de soucis ^^
              • [^] # Re: archlinux vs debian

                Posté par . Évalué à 2.

                Ah oui vu comme ça... J'en étais resté à :

                > Cette fonctionnalité est moins utile sous Arch car les paquets contiennent toute la distribution upstream

                Juste un problème de définition du « tout » alors :)
                • [^] # Re: archlinux vs debian

                  Posté par . Évalué à 3.

                  En fait, la règle est peu claire pour la doc dans arch. Jusqu'à récemment c'était pas de doc du tout - les répertoires contenant la doc/infopage (sauf page man bien sure) étaient strippés à la construction du paquet (Règle complètement absurde AMHA, justifiée par les devs par "arch n'est pas vraiment utilisable sans le net, avec le net pas besoin de doc en local", en réalité gardé par tradition parce que le créateur de arch avait une haine irrationnelle des infopage :p). Ce n'est a priori(?) plus le cas depuis quelques mois. Pour les docs de tailles importantes, il y a bien des paquets -doc (actuellement ça se résume à gtk-doc, imagemagick-doc, koffice-doc, qt3?-doc, texlive-.*-doc).
        • [^] # Re: archlinux vs debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          yaourt -Sl monfameuxpaquet

          Ou éventuellement, si le paquet est installé,
          yaourt -Ql monfameuxpaquet

          Cela listera les fichiers que le paquet installe/a installé
        • [^] # Re: archlinux vs debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          ça existe mais pas en base :

          1- tu ajoutes le dépot [archlinuxfr] dans ton pacman.conf > http://wiki.archlinux.fr/howto:archlinux:pacman

          2- # pacman -Sy && pacman -S pacfile

          3- # pac-file -S

          3- # pac-file monpaquetage

          et hop :p
          • [^] # Re: archlinux vs debian

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, c'est exactement cela que je recherche. Merci
            Pour apt-cache show, j'avoue que la commande pacman -Si est quand même moins sympas. La description des paquetages est des dépendances est plus verbeuse sur debian, et c'est pas mal.
      • [^] # Re: archlinux vs debian

        Posté par . Évalué à 3.

        Je pense que de dont il parle, et pour utiliser mandriva et arch j'ai le même problème, c'est de pouvoir faire des recherches sur des paquets/fichiers qui ne sont pas encore installés.

        Genre quel paquet contient la lib libtruc.so qui me manque
        ou Que contient le paquet superoutil.1.2
        • [^] # Re: archlinux vs debian

          Posté par . Évalué à 1.

          même si ma réponse n'est pas très "scrupuleuse", je serais tenté de dire que dans les fait on peut toujours chercher sur internet les informations nécessaires pour retrouver dans quel paquet se trouve telle ou telle autre bibliothèque (de toute façon il faudra avoir accès à internet pour télécharger le paquet).
          Si cela peut économiser quelques centaines de Mo de base de données juste pour stocker cela, c'est toujours cela de pris.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.