BlueMind version 3.5 est disponible

31
9
nov.
2016
Bureautique

Fruit de plus de 2 ans d’intenses développements et tests, la nouvelle version majeure 3.5 de BlueMind, solution de messagerie collaborative Open Source, est disponible.

Elle sera présentée lors de 2 séminaires gratuits :

Si les grosses modifications sont sous le capot (cette version a bénéficié d'une ré-écriture complète à partir d'un nouveau modèle de données, d'une nouvelle API REST, d'une nouvelle méthode de synchronisation pour les applications web…) la 3.5 propose aussi de nouvelles fonctionnalités et améliore des fonctionnalités existantes.

BlueMind est développé en Java côté serveur, avec des IHM en JavaScript. Outre le produit, BlueMind propose un écosytème riche : partenaires, place de marché, ressources et documentations complètes en ligne…

Sommaire

BlueMind, solution française, est aujourd'hui une alternative largement diffusée et reconnue, face à Exchange, Gmail, Domino ou Zimbra. Son périmètre assez large couvre :

  • la messagerie et le partage de boîtes aux lettres ;
  • le partage de calendrier ;
  • le partage de contact ;
  • la gestion des tâches ;
  • la messagerie instantanée ;
  • le détachement de pièces jointes et l'envoi de fichiers volumineux ;
  • la gestion de la mobilité iPhone, iPad, Android, Windows Phone…
  • la connectivité des clients lourds Outlook et Thunderbird ;
  • le mode web déconnecté directement dans le navigateur ;
  • des fonctionnalités avancées (archivage messagerie, stockage hiérarchique…) ;
  • l'administration graphique (annuaires, sauvegarde, multi-domaines, rôles…) ;
  • l’extensibilité via les APIs ou plugins ;
  • et d'autres.

Nouveautés

Plus d'informations avec captures d'écran

Refonte technique

BlueMind 3.5 intègre une refonte complète du moteur, du modèle de données et des APIs.
Ce nouveau modèle de données a été repensé autour de la notion de conteneurs : les informations liées sont rassemblées et isolées dans des “silos” dénormalisés. Les données sont donc plus autonomes et plus distribuables, ce qui présente de nombreux avantages :

  • la synchronisation est générique, plus facile à réaliser, et également plus efficace (réplication, haute disponibilité…) ;
  • l’utilisation d’autres types de stockage qu’une base SQL est envisageable à terme.

La refonte technique inclut :

  • des APIs et un modèle de données repensés ;
  • l'extensibilité par plugin de l’interface utilisateur ;
  • la gestion des rôles : capacité de déléguer / affecter des rôles aux utilisateurs (droits d'accès / gestion de parties fonctionnelles) ;
  • un nouveau principe de synchronisation pour les apps web ;
  • l'extension des fonctionnalités du calendrier ;
  • la mise à profit des nouveautés offertes par les navigateurs récents ;
  • l'optimisation des performances et des ressources système.

Support de nouvelles distributions Linux

BlueMind 3.5 ajoute le support des distributions RedHat 7 et d’Ubuntu Xenial (16.04).
Retrouvez l’ensemble des distributions supportés (Debian, Ubuntu, Redhat) dans les pré-requis à l’installation.

Fichiers volumineux et détachement des pièces jointes

Il est possible de détacher les pièces jointes des messages afin de les présenter sous forme de lien de téléchargement aux destinataires. Ceci permet d’alléger les messages et serveurs de messagerie.

Cette fonctionnalité est transparente pour l’utilisateur, BlueMind pouvant, selon la taille de la pièce jointe, décider de la joindre au mail ou simplement de la stocker sur le dépôt documentaire en ajoutant automatiquement un lien dans le mail.

pièces jointes dans la messagerie Blue-Mind 3.5

Gestion des tâches

BlueMind 3.5 propose la gestion des tâches dans une interface dédiée et synchronisée avec l’agenda.
Elle permet d'organiser les tâches par listes avec l'utilisation des tags partagés avec les autres applications BlueMind (contacts et agenda), et le partage des listes de tâches avec les collaborateurs en leur déléguant une visualisation simple ou la gestion complète des listes.

Multi-calendriers

Les utilisateurs peuvent à présent créer autant de calendriers personnels qu’ils le souhaitent et ainsi affiner le partage de leurs événements.

Intégration de calendriers externes

BlueMind 3.5 apporte la possibilité d’afficher des calendriers externes (Google, Doodle). Ces calendriers sont synchronisés via leur url ICS (format iCalendar, extension .ics).

Partage externe de son calendrier

Le calendrier BlueMind peut désormais être partagé vers l’extérieur via une adresse publique ou via une adresse privée permettant de voir les détails des événements privés.

Couleurs des calendriers

Il est désormais possible de personnaliser les couleurs de tous les calendriers de façon durable : les couleurs sont sauvegardées pour les prochaines sessions. C'était la fonctionnalité la plus demandée dans la suggestion box !

Nouveau modèle de réunions

Il est maintenant possible d’indiquer une participation différente selon les occurrences d’une réunion récurrente. Ainsi un participant peut accepter toute la série de réunions, mais indiquer qu’il ne participera pas à l'une d'entre elle.

Chaque participant a désormais sa propre vue d’une réunion, ce qui lui permet de la personaliser (titre, horaires, description, lieu, etc.) sans que les modifications soient visibles des autres participants.

L’organisateur centralise les participations et sa version de la réunion reflète donc les statuts de participations.

Historique d'un événement

Il est désormais possible de visualiser l’historique de création et des modifications d’un événement. Ce même historique est aussi disponible pour les contacts et les tâches.

Synchronisations iOS

Les mobiles Apple peuvent à présent synchroniser plusieurs carnets d’adresses.
Les tâches peuvent aussi être gérées depuis l'application iOS.

Gestion des droits plus fine

La gestion des droits d'utilisation ou d’administration a été affinée et il est maintenant possible de déléguer par rôle les fonctionnalités accessibles et la gestion des utilisateurs, des groupes, des carnets d’adresses de domaine, des calendriers de domaine, des boites partagées, des ressources, des paramètres de domaine (quota max, nombre d’utilisateur), …
Gestion des droits dans Blue Mind 3.5

Limitation du nombre d'utilisateurs par domaine

Il est maintenant possible de limiter le nombre d’utilisateurs pouvant être créés pour chaque domaine, très utile pour les installations mutualisées.

nombre d'utilisateurs par domaine dans Blue-Mind

API REST et documentation

L’API de BlueMind a été complètement repensée et est disponible soit directement via des appels HTTP REST, soit en utilisant des clients (aujourd’hui Java, Javascript, C#, Python et PHP). Le repository bluemind-samples est disponible et rassemble tout ce qui est nécessaire pour contribuer à BlueMind en développant un plugin. Un archétype maven est également disponible pour faciliter la définition d’un nouveau projet.

Une documentation interactive de notre nouvelle API REST est embarquée dans l’installeur, et est accessible aux utilisateurs disposant du droit “Api docs”.

interface pour consulter l'API de Blue-Mind

  • # Téléphones

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

    Ayant testé BlueMind, c'est un chouette produit. Par une entreprise française, ça fait plaisir. Qui engrange des bénécifes, ça fait plaisir.
    Vous arrivez à vendre à l'étranger ?

    Le gros truc qui me pose problème, c'est que les téléphones sont mal gérés. C'est le cas avec TOUS les autres produits, donc pas reprochable à BlueMind. Même Exchange n'est pas foutu de faire ça, alors que ça coûte un bras et demi.

    Dès qu'on a des agendas partagés, des carnets d'adresses communs, etc, il y a des choses majeures qui ne fonctionnent pas. Ça tourne sur Android version truc mais pas sur iPhone version machin. Et 3 mois plus tard il y a un bug qui fait envoyer en rafale des emails lors de chaque création d'événement dans l'agenda. Bref, ça ne fonctionne pas en dehors de la démo bien cadrée.
    Je ne parle même pas de certaines surcouches (Orange, punaise mais lâchez l'affaire, vous y connaissez encore moins que moi) qui bloquent des choses aussi basiques que la synchronisation des agendas avec certains serveurs.

    On est obligé d'utiliser l'interface web sur les téléphones. Donc pas pratique, et pas moyen de faire tourner ça en mode déconnecté (nos clients sont principalement en province, et ne sont pas accro au 100% connecté. Et les batteries ne sont pas inépuisables).

    Peut-on avoir un retour de BlueMind sur les obstacles rencontrés pour que ces $%*+!# de téléphones puissent un jour être utilisables ?

    • [^] # Re: Téléphones

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

      Bonjour,
      ce me semble un peu exagéré (par exemple même Exchange ne sait pas le faire), car globalement ça marche et plutôt bien dans BlueMind.
      Cependant, et vous mettez le doigt dessus, c'est un sujet compliqué qui ne dépend pas que du serveur (Exchange ou BlueMind). La chaine est de plus en plus complexe :
      Appli du telephone
      -> Couche ActiveSync du Téléphone
      -> (versions et OS du téléphone)
      -> serveur ActiveSync (et je ne parle pas des passerelles qu'il peut y avoir sur le chemin)
      -> stockage/modèle de données du serveur (car tous les modèles de données ne permettent pas d'avoir toutes les fonctionnalités)

      Dire Android ne suffit plus du tout; Quelle version ? Quelle couche AS (par exemple les Samsung viennent avec leur propre couche AS différente de celle de Google / Android). Et biensur à chaque mise à jour ça change.
      Un exemple de fonctionnalité : dans BlueMind (notre couche EAS) nous permettons de voir sur son mobile (avec son seul compte) les différents calendriers auxquels vous avez accès (Exchange ne le permet pas vous n'avez accès qu'à vos calendriers). Mais…
      - les différents calendriers s'affichent bien sous iOS
      - sous Android (AS Google), les différents calendriers sont bien synchronisés, mais l'application de calendrier les affichent tous de la même couleur ! (bug connu depuis longtemps) => inutilisable
      - sous Android (AS Samsung) les différents calendriers sont synchronisés dans un seul calendrier sur le tel !

      Bref, même avec un très bon serveur de synchro (et le modèle de stockage qui va bien), il restera des sujets et ceci est en évolution constante (comme le protocole d'ailleurs).
      Et le problème principal est que dès qu'il y a un sujet, bien c'est la faute au serveur n'est-ce pas..
      Mais globalement ça marche quand même plutôt bien ! ;)
      Sinon merci pour les commentaires ! et oui nous arrivons à vendre à l'étranger (grace à la qualité du produit mais aussi à tout ce que nous faisons autour : forte industrialisation, outils pour les partenaires, modèle clair,..)

      • [^] # Re: Téléphones

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        globalement ça marche quand même plutôt bien

        Tu dis toi-même le contraire :
        - « ça change à chaque mise à jour »
        - « tel truc ne fonctionne pas »
        - « tel autre truc ne fonctionne que sur telle version »
        - « tel bidule est inutilisable »
        - suivi de « globalement ça marche quand même plutôt bien » ?!

        Un peu comme une personne atteinte d'un cancer généralisé, mais globalement elle est en bonne santé :-)

        Même en se limitant à UNE version d'iPhone ça n'est pas fiable dès qu'on a des agendas/emails/contacts partagés (sur Android on arrive à bricoler à condition d'avoir strictement les mêmes téléphones SANS LES METTRE À JOUR).
        Les fabricants ne respectent pas les protocoles, les surcouches sont foireuses (je me demande même si ça ne fait pas partie de la définition d'une surcouche finalement). Et visiblement les éditeurs ne sont pas en mesure de luter contre cet énorme foutoir.

        Vu la situation actuelle, il faudrait une application spécifique sur les téléphones.
        Mais coder emails + agenda + contacts, c'est une énorme travail.

  • # Fin des affaires juridiques ?

    Posté par . Évalué à -1 (+2/-3).

    La fin des affaires juridiques (6 ou 7 procédures) était prévue pour 2016, avec un jugement pour le fond. Est-ce que ça sera bien le cas  ? car c'est parfois un problème soulevé pour écarter cette solution indépendamment de toute considération technique ou financière.

  • # OBM

    Posté par . Évalué à -7 (+0/-8).

    Et sinon, il y toujours OBM, dont une nouvelle version est sortie il y a une semaine, ainsi qu'une nouvelle version du connecteur qui implémente ActiveSync (donc compatible Android et iOS) un peu plus tôt.
    http://obm.org/blog/

    C'est tout aussi libre, sans l'incertitude juridique qui plane sur BlueMind.

    • [^] # Re: OBM

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-1).

      C'est tout aussi libre, sans l'incertitude juridique qui plane sur BlueMind.

      On est à la limite du FUD.

      Et je peux te retourner l'argument d'un coup:
      Les poursuites juridiques, ça coûte très cher. Si OBM est tellement mieux que BlueMind, pourquoi ne pas le montrer et gagner dans une compétition purement sur le produit?
      Ou alors Linagora est tellement convaincue d'être à la ramasse qu'ils pensent que leur seule chance de gagner c'est à coups de procès?

      Quant aux incertitudes juridiques, si Linagora perd son procès, elle devra bien rembourser pas mal de frais qui finiront d'une manière ou d'une autre sur les factures des clients. Ça aussi c'est de l'incertitude!

      Voilà. Moi aussi je peux balancer des trucs sans parler des solutions elles-mêmes.

      • [^] # Re: OBM

        Posté par . Évalué à 0 (+2/-3).

        Tiens, merci maclag d'avoir pris la peine d'expliquer pourquoi selon toi mon commentaire n'est pas pertinent.

        Tu parles d'une compétition sur la qualité du produit, que si Linagora perd son (ses ?) procès elle devra rembourser, et que je balance des trucs sans parler des solutions elles-mêmes.

        Je ne connais pas la solution BlueMind, elle est peut-être même beaucoup mieux qu'OBM techniquement, mais à mon sens le problème n'est pas là.

        Le problème est pour leurs clients qui ont des contrats avec BlueMind. S'ils perdent, je crois avoir compris que ceux-ci deviendraient caduques et le code considéré comme contrefait.
        Comme toutes les contrefaçons, il me semble qu'elles ne doivent pas être utilisées et doivent être détruites.

        Que se passera-t-il pour les clients de BlueMind dans ce cas, s'ils ne peuvent plus légalement utiliser leur messagerie suite à un verdict allant dans ce sens ?

        Alors que si Linagora perd, et même venait à faire faillite à cause des frais, pour leurs clients le code reste Libre et utilisable.

        Où est le problème que pose cette incertitude ici ? Tu vois bien que les conséquences ne sont pas les mêmes.

        Je trouve triste de voir que sur DLFP, quelqu'un sort un journal où il parle d'un jeu qu'il a développé sous licence Libre, en violant des licences proprio sur les graphismes, et il se fait descendre en flèche, à raison, pour ce fait (tiens, ce journal a été supprimé ?);
        alors qu'ici une société qui fait du Libre en attaque une autre pour violation de licences Libres, et en gros on lui répond toujours "arrête de chouiner et montre que ton code est meilleur".

        Le problème ne porte pas sur la qualité du code mais sur le respect des licences.

        • [^] # Re: OBM

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-2).

          Le problème est pour leurs clients qui ont des contrats avec BlueMind. S'ils perdent, je crois avoir compris que ceux-ci deviendraient caduques et le code considéré comme contrefait.

          C'est ce que demande Linagora. Le juge pourrait très bien ajouter un délai pour les laisser ré-écrire le code incriminé, pour ne pas pénaliser les clients.

          alors qu'ici une société qui fait du Libre en attaque une autre pour violation de licences Libres, et en gros on lui répond toujours "arrête de chouiner et montre que ton code est meilleur".

          Comme tu dis: la procédure ici est EN COURS. Aucune violation de licence n'a été démontrée, alors que dans le précédent journal, la violation est admise.
          Je ne dis pas que Linagora devrait abandonner ses procédures s'ils se croient dans leur bon droit.
          Je te résume ce que je trouve dégueulasse dans l'approche:
          "Ne signez pas chez BlueMind. C'est un risque pour vous, vu que JE les poursuis en justice."

          Je suppose que ça marche sur certains clients. Si le verdict à la fin c'est que BlueMind n'a rien fait de mal, est-ce que Linagora les dédommagera pour le manque à gagner? Sûrement pas spontanément !

          Tu ne vois toujours pas le problème? Alors imagine que ce soit une boite comme MS ou IBM qui se lance après Linagora, avec leur armée d'avocats qui feront durer la procédure 10ans, et leur puissance de frappe marketing dédié au FUD qui flinguera systématiquement tous les contrats potentiels sur OBM.
          Même s'ils perdent leur procès, pas grave: OBM aura été balayé du marché.

          Tu vois mon problème avec l'argument "incertitude juridique", maintenant?

  • # Intéressant !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Mon serveur actuel ne me permet pas d’envisager de faire tourner du Java (trop peu de RAM), mais pour le prochain, BlueMind est très tentant ! À première vue, ça a l’air plus fini, plus complet que ce que propose ownCloud (sans le cloud de fichiers bien sûr)…
    Peut-être plus lourd que ownCloud, aussi. Quelqu’un a-t-il pu comparer les deux ?

    • [^] # Re: Intéressant !

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

      Les 2 solutions ont des fonctionnalités communes mais leurs cibles principales semblent trop différentes pour être comparables.
      En fonctionnalités communes je vois bien :
      - un agenda
      - un gestionnaire de tâches
      - un webmail (cela semble évident pour bluemind qui est une solution de messagerie collaborative, et une via une app "Mail" pour ownCloud et Nextcloud). Personnellement je n'avais trouvé très agréable ni très rapide l'application "mail" de ownCloud et Nextcloud lors de tests (rapides) effectués il y a un mois.
      Installer BlueMind (ou OBM ou n'importe quelle autre solution de messagerie "collaborative") pour autre chose que la partie messagerie, et installer ownCloud (ou Nextcloud) pour autre chose que la partie synchronisation de fichiers me parait lourd dans tous les cas.
      Quelles seraient pour toi les fonctionnalités importantes à comparer ?

      • [^] # Re: Intéressant !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

        Merci pour ta réponse. Je souhaitait justement un avis sur la comparaison des deux produits sur le webmail, les agendas et les calendriers (avec partage entre utilisateurs et sync avec Android), c’est à dire ce qui m’apparait être le socle fonctionnel commun :-)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.