Bonnes pratiques et qualité du Web

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, Florent Zara et baud123. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
32
12
oct.
2012
Internet

Le Web évolue. En l’espace d’une quinzaine d’années, la production de services en ligne est passée du stade artisanal au stade industriel. Très vite, les outils se sont affûtés, les métiers se sont spécialisés, les besoins se sont révélés. Les sites optimisés pour IE6 sont devenus obsolètes grâce à l’arrivée de Firefox, de Chrome, de Safari et surtout des smartphones. Grâce aux spécifications élaborées par le W3C, il est maintenant possible de créer des sites Web fonctionnant sans artifice avec tous les navigateurs.

Un site Web passant le test du validateur W3C est un pré‐requis, mais cela ne suffit pas à en faire un bon site, il faut aussi prendre en compte la notion d’accessibilité et évaluer la facilité d’utilisation, tout en pensant à son référencement. Gérer cet ensemble de contraintes pour répondre aux besoins s’appelle la Qualité.

Fort d’une longue et solide expérience, Élie Sloïm, Laurent Denis, Muriel de Dona et Fabrice Bonny viennent de publier le livre Qualité Web. Il est le fruit d’une longue expérience qui l’a conduit, avec Fabrice Bonny, à créer OpenWeb, un site qui explique toutes les techniques à employer sur le Web, puis le projet Opquast, un ensemble de bonnes pratiques (en accès libre et en licence creative commons BY-SA) pour la qualité des services en ligne.

Accessibilité

Tim Berners‐Lee a défini l’accessibilité du Web :

« Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales. »

OpenWeb

Créer un site Web en n’utilisant que les normes comme source de documentation est possible mais assez pénible. Le site OpenWeb contient les méthodes qui permettent de les mettre en application à partir d’exemples. On y apprend toutes les techniques qui permettent de passer de la théorie à la pratique. Les articles contiennent des exemples commentés. C’est aussi le site idéal pour aborder les techniques du Web.

Opquast

Opquast est le recueil des pratiques à mettre en œuvre pour s’assurer de l’interopérabilité du site Web, de son accessibilité et de sa fonctionnalité.

Livre Qualité Web

L’ouvrage Qualité Web est un prolongement du site Web Opquast, c’est‐à‐dire 217 bonnes pratiques documentées, une à une, en détail : de quoi s’agit‐il ? Comment le faire ? Comment s’assurer que cela a été fait ? Ce livre est l’aboutissement d’une douzaine d’années de travail d’une équipe d’experts.
Couvertures livre Qualité Web

Élie Sloïm

Il vit près de Bordeaux (un coin de France où sont nées les RMLL), mais il faut parfois aller à Genève pour le rencontrer (RMLL 2012).
Pour le présenter, il n’y a pas mieux que Élie Sloïm sur Temesis.

  • # Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

    Posté par . Évalué à  1 .

    Je precise que je surfe sans javascript.

    Je fais defiler ma souris sur les boutons accessibilites, on voit la couleur du point changer en mouseover..je clique il se passe rien….Je me dis tiens encore une merde necessitant du javascript pour simplement suivre un lien.
    Ha non, en fait tout le bouton change, mais faut etre sur sa partie haute du "bouton"

    Accessibilité <- a cette hauteur la on peut cliquer
    WCAG, RGAA, ATAG, … <- la ca fait juste changer la couleur

    peut mieux faire…

    • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      Je n'ai rien compris. Alors je me dis que je ne suis peut-être pas le seul dans ce cas : tu peux préciser ce dont tu parles ?

      • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Difficile sans capture d'ecran. Repere dans le bandeau le changement de couleur au passage de la souris (par exemple la ou il y a le texte que j'ai reproduit) , et constate que l'on peut pas cliquer de partout la ou le changement de couleur est effectue. C'est un mal assez courant des sites web que je trouve execrable (y a pire remarque, y en a il faut viser le 'texte' a proprement parler, (genre tu vises au milieu d'un O…bah ca active pas le lien huhu))

        Quand on associe un repere visuel a un lien, on fait en sorte que celui ci fonctionne sur sa totalite.

        De la part d'un soit disant expert ca fait tache. Sur la premiere page, et sur le truc le plus visible.

        Je trouve ca comique.

        • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          C'est bon, il me manquait le site web dont tu parlais : http://www.temesis.com/

          J'ai désactivé JavaScript pour comprendre ce dont tu parlais (parce qu'avec JS activé, pas de problème). Effectivement, c'est un peu dommage.

          Par curiosité, pourquoi désactiver le JavaScript ? J'imagine que beaucoup de sites ne marchent plus correctement sans JavaScript de nos jours.

          • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

            Posté par . Évalué à  7 .

            Par curiosité, pourquoi désactiver le JavaScript

            Parce que globalement, a par pour aller sur le site de ma banque ou deux trois forums ca ne sert strictement a rien,
            mais vraiment a rien, simplement pour lire de l'information.

            Ca sert globalement uniquement a afficher des pubs ou ralentir ma becane qui n'est pas un foudre de guerre, tout ca pour afficher du texte, merci bien.

            Si je veux un programme je l'installe, je veux pas etre force a en utiliser un juste pour acceder a de la lecture (et tout ce qui n'est pas de la lecture sur le web, n'a strictement aucun interet pour moi, donc naviguer sans javascript me pose aucun probleme a 99% du temps)

          • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            Par curiosité, pourquoi désactiver le JavaScript ? J'imagine que beaucoup de sites ne marchent plus correctement sans JavaScript de nos jours.

            Et c'est bien dommage. Que les pubs, des éléments de navigation en plus, nécessitent JavaScript, pourquoi pas. Mais le contenu lui-même devrait arriver à s'afficher correctement sans JavaScript. Ou alors ce n'est plus le web, c'est de l'applicatif.

    • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Sinon avec requestpolicy on s’apperçoit que opquast, Les bonnes pratiques de la qualité web, n’est pas fonctionnel si on active pas les dépendances externes (googleapi, etc.).

      Les conseils qui y sont donnés sont peut être pertinent, mais ça ne fait pas très sérieux quand on met en avant la résolution de problèmes d’accessibilité.

    • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

      Posté par . Évalué à  9 .

      Naviguer sans JS aujourd'hui, c'est un peu comme naviguer en mode texte, ou naviguer sous IE6 : les sites ne sont plus faits pour cela. On peut le regretter, le contester, mais les choses sont comme cela.
      Soyons réalistes, on ne peut concevoir 25 versions d'un même site pour répondre aux demandes de chacun (kikoo, ergonomique, sans JS, IE6 mode…). Et maintenir l'ensemble cohérent et à jour est un casse-tête inimaginable.
      L'ergonomie, ça consiste justement à rendre les choses simples pour 99% des personnes.
      Si vous voulez que les choses soient possibles sans JS, proposez un framework qui prend en charge la conversion(compatible avec les principaux navigateurs, of course). Et bonne chance pour détecter si le client accepte ou non le JS… Vu que cette fonctionnalité requiert justement l’exécution d'un script JS.

      • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

        Posté par . Évalué à  9 .

        Naviguer sans JS aujourd'hui, c'est un peu comme naviguer en mode texte, ou naviguer sous IE6 : les sites ne sont plus faits pour cela. On peut le regretter, le contester, mais les choses sont comme cela.

        Peut-être, mais : quand un site a pour but de publier des infos (ce que le Web permettait de faire dès le début, sans javascript), et qu'il ne fonctionne pas sans Javascript pour une fonctionnalité qu'on savait faire sans, c'est une régression.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

        Posté par . Évalué à  4 .

        Si vous voulez que les choses soient possibles sans JS, proposez un framework qui prend en charge la conversion(

        J'ai une meilleur idee: arretez d'utiliser du Javascript pour tout et n'importe quoi…genre un lien.

        Depuis les framework JS, les webmestres ne reflechissent meme plus, on a le framework on l'utilise, un lien 'framework', une image 'framework' etc etc, et je suis sur que la plupart ne se rendent meme pas compte que ca rajoute du JS de partout.

        Tiens une des (nombreuses) raisons pour laquelle je desactive le JS de base:j'aime pas qu'on modifie ce qui se passe quand je fais un click droit.

        • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          ok pour dire qu'un site devrait pouvoir être navigable en désactivant JS.

          Néanmoins allez jusqu'au bout de votre démarche : en quoi il y a une obligation de mettre en lien toute la partie "Accessibilité + WCAG, RGAA, ATAG" ? Avec Links, avec Dillo, ça indique clairement que le lien est sur le mot "Accessibilité" et pas sur le reste, ce que corrobore l'examen du code :

          <a href="accessibilite-7/">Accessibilité</a>
          <span>WCAG, RGAA, ATAG, ...</span>
          
          

          Il n'y a d'ailleurs pas de JS sur ce lien. (l'effet général est sans doute géré par jquery qui englobe ce qui va sur le bouton)

          Bref, même si le site abuse sans doute d'effets graphiques, il reste accessible pour les aveugles, pour les gens qui surfent avec un navigateur n'ayant pas accès à JS, après, si ça fait des effets de bords d'utiliser Firefox sans JS (il n'est pas spécialement prévu pour ça), il suffit de changer de navigateur.

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Bref, même si le site abuse sans doute d'effets graphiques, il reste accessible pour les aveugles,

            C'est pas le comble ca :le site est plus accessible aux aveugles qu'a ceux qui voient a cause d'effets visuels :)

            en quoi il y a une obligation de mettre en lien toute la partie "Accessibilité + WCAG, RGAA, ATAG" ?

            Bah parce que quand tu survoles avec la souris c'est bien toute la partie qui est surlignee.

            après, si ça fait des effets de bords d'utiliser Firefox sans JS (il n'est pas spécialement prévu pour ça)

            Ha bon, c'est quoi un navigateur 'prevu pour se passer de javascript' ( et rien que de javascript) (et la c'est pas un effet de bord, c'est un defaut d'ergonomie de base, et pourtant je suis loin d'etre un specialiste)

            • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Ha bon, c'est quoi un navigateur 'prevu pour se passer de javascript' ( et rien que de javascript) (et la c'est pas un effet de bord, c'est un defaut d'ergonomie de base, et pourtant je suis loin d'etre un specialiste)

              Là-dessus je suis d'accord avec lui, Firefox n'est pas vraiment prévu pour naviguer sans js.
              Je ne sais pas comment il se débrouille d'ailleurs, on l'impression qu'il affiche la page sans javascript, mais qu'il l'affiche dans la disposition qu'on aurait si javascript était activé. Vraiment bizarre.
              Un exemple : les pages Youtube. Tu surfes dessus avec lynx ou w3m, tu vois la description de la vidéo dans sa totalité. Avec Firefox, quand je veux connaître la licence d'une vidéo Youtube, je dois activer javascript pour youtube.com, activer javascript pour ytimg.com, puis cliquer sur le ptit bouton "show more". Ou alors faire Ctrl+U et chercher le mot "license" dans le code.

              Firefox a un comportement vraiment bizarre. :/

              • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                Posté par . Évalué à  3 .

                Là-dessus je suis d'accord avec lui, Firefox n'est pas vraiment prévu pour naviguer sans js.

                Je trouve ça bizarre comme propos… Surtout le fait de cibler Firefox, je me suis vraiment demandé ce qu'il pouvait bien faire pour être si mauvais sans JS, ne voyant pas ce que ça pouvait bien changer.

                En essayant de comprendre le problème, j'ai l'impression qu'on reproche ici à Firefox d'interpreter les CSS ! Bref il ne serait pas pire qu'un autre navigateur… Si vraiment ça pose problème c'est encore une fois du site dont il faut se plaindre, avec de mauvais choix de CSS par défaut (par exemple une div masquée en CSS uniquement visible après action JS : il faudrait qu'elle soit visible par défaut et que le JS la masque au chargement de la page).

                Dans ce cas pourquoi ne pas dire à Firefox de ne pas utiliser les CSS ? En plus je pense que c'est loin d'être le pire navigateur pour gérer les styles (sans extension particulière : affichage / style de la page / aucun)

                • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Dans ce cas pourquoi ne pas dire à Firefox de ne pas utiliser les CSS ? En plus je pense que c'est loin d'être le pire navigateur pour gérer les styles (sans extension particulière : affichage / style de la page / aucun)

                  Merci ! Je ne retrouvais plus ce foutu menu de choix de feuilles de style, je pensais qu'il avait disparu avec Firefox 4.0. En fait, non il a juste disparu du menu réduit, quand on affiche la barre de menus, on y a de nouveau accès.

            • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Bah parce que quand tu survoles avec la souris c'est bien toute la partie qui est surlignee.

              je n'ai pas cela dans Dillo.

              Ha bon, c'est quoi un navigateur 'prevu pour se passer de javascript'

              un navigateur qui a été conçu à la base sans support de JS, comme par exemple Dillo.

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

          Posté par . Évalué à  3 .

          Pour ça tu peux aller dans les préférences et demander à ne pas modifier le menu contextuel. Avec Firefox, Préférences > Contenu > Avancé… du JavaScript > décocher « désactiver ou modifier le menu contextuel ».

        • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

          Posté par . Évalué à  0 .

          Le JS s’exécute à peu près partout de la même manière. On ne peut pas en dire autant de HTML, ou, encore pire de CSS. JS fournit donc bien souvent une solution simple à cet enfer qu'est l'interopérabilité entre les implémentations des standards web.
          On n'est pas responsable des personnes qui utilisent IE (par choix personnel, obligation pro, ou même par défaut). Et aucun industriel ne peut se permettre de se passer de 50% des utilisateurs mondiaux. Or, il faut le prendre en compte lorsque l'on code un site pro.

          Sur le fond je suis d'accord : pour afficher 3 liens, on ne devrait pas avoir besoin de JS. Mais avec le contexte actuel, c'est irréalisable : hélas, la moindre propriété avancée en CSS3/HTML un peu récente est bien implémentée dans Chrome et Opéra, moins bien dans Firefox, et pas du tout dans IE. Et je ne parle même pas dans des navigateurs tels que lynx, Konkeror et autres joyeusetés…

          Enfin, aujourd'hui vous devez en plus gérer du mobile : redimensionnement dynamique en fonction de la taille d'écran, ce qui vous rajoute grosso modo 3 navigateurs supplémentaires à gérer. Et là, sans JS c'est tout simplement impensable…

          • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 12/10/12 à 15:15

            Et là, sans JS c'est tout simplement impensable…

            Si c'est tres pensable…Arretez de surchargez vos sites webs de conneries qui servent a rien.
            Le web etait pas beaucoup moins beau quand y avait pas de transparences, de coins arrondis encadres avec degrades integres dans la bordure…
            Vous allez voir bizarremnet moins c'est complexe , et plus ca s'affiche partout pareil.
            Mais non allez y, rajoutez en une couche de complexite, et etonnez vous des differences de rendu apres…

            • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

              Posté par . Évalué à  2 .

              Et tout le monde hurlait parce que Flash était utilisé massivement. Oui, parce que le public attend un truc "joli". La technique derrière, Mme Michu se fout que ça soit en JS, CSS, ou pure HTML. Et ceux qui commandent des sites web ne veulent plus du site qui a 10 ans. C'est un cercle, à chacun de déterminer s'il est vertueux ou vicieux.
              J'aimerai que vous me montriez un proto de site sans JS qui marche aussi bien sur mon smartphone que sur mon écran 23" (et bientôt sur la TV). Et ne me sortez pas qu'il faut faire 3 sites, car pour déterminer le type d'écran, il faudrait de toute façon utiliser du JS…

              • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                Posté par . Évalué à  2 .

                Et ne me sortez pas qu'il faut faire 3 sites, car pour déterminer le type d'écran, il faudrait de toute façon utiliser du JS…

                On peut le faire en CSS : http://www.w3.org/TR/css3-mediaqueries/

                • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                  Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 12/10/12 à 17:43

                  En fait dès que tu sors du simple site web qui ne font que présenter du texte tu tombes rapidement sur des problèmes qui demandent du JS pour être résolu. Que ce soit pour structurer de l'information, avoir un site interactif ou faire une vraie application web. C'est triste mais une vérité. Selon les cas tu vas décider que la version dégradées est suffisante (en général de la présentation de texte) ou qu'il te faut trouver un moyen d'implémenter le comportement voulu.

                  Quand tu as beaucoup beaucoup de chance, un autiste à réussi à trouver une solution (portable sur toutes les cibles visées) d'une complexité affolante à un problème simple en CSS (genre ca pour faire afficher un pauvre ellipsis). Mais autrement y'a pas 50 solutions.

                  Comme souvent c'est aussi une question de cout. On peut faire beaucoup de choses, mais le prix final est très différent.

                • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  On peut aussi faire une page d'acceuil minimaliste avec un lien vers chaque site…sans css ni javascript. Libre a l'utilisateur ensuite de s'y faire un favoris pour y retourner directement.

            • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Le web etait pas beaucoup moins beau quand y avait pas de transparences, de coins arrondis encadres avec degrades integres dans la bordure…

              Non, parce qu'a la place on était obligés de mettre des images de partout:
              - pénible a faire car il faut dégainer du gimp/photoshop
              - lourd a charger
              - lourd a afficher en terme de CPU

              Aujourd'hui, c'est simple, léger et standard. Et on trouve encore des gens sur DLFP pour raler !

              • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 12/10/12 à 17:49

                Non, parce qu'a la place on était obligés de mettre des images de partout:

                Y en a toujours autant…parce que pour s'assurer que le texte ne soit pas modifie par l'utilisateur, bah on fout le texte dans l'image…(voir dans un plugin flash, quand on est con allons y gaiment messieurs les webs 'masters')

                pénible a faire car il faut dégainer du gimp/photoshop

                Genre tu connais les codes couleurs a fond, et tu pond directement un site comme ca sans avoir une idee visuelle avant (donc pas fait en CSS de base)

                lourd a charger

                Ha c'est vrai que les bloats js sont tellement plus legers que des images de qqs pixels…

                lourd a afficher en terme de CPU

                La je rigole carrement, parce que la ou mon p2 233 arriver a naviguer sur des istes en couleur avec des images sans ramer dans les annees 2000; j'en suis a un P4 3ghz qui rame quand il fait defiler nue page remplie de CSS…(et de javascript)

                • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 12/10/12 à 18:15

                  Y en a toujours autant…parce que pour s'assurer que le texte ne soit pas modifie par l'utilisateur, bah on fout le texte dans l'image…(voir dans un plugin flash, quand on est con allons y gaiment messieurs les webs 'masters')

                  Le CSS3 est justement la pour éviter ce que tu décris.

                  Genre tu connais les codes couleurs a fond, et tu pond directement un site comme ca sans avoir une idee visuelle avant (donc pas fait en CSS de base)

                  Un coup de firebug et tu as un rendu visuel très rapide de tes modifs et hop je reporte ca cash dans la css. Je n'ai plus besoin d'allumer gimp, le résultat est plus rapide a avoir en css qu'avec gimp.

                  Ha c'est vrai que les bloats js sont tellement plus legers que des images de qqs pixels…

                  Je n'ai jamais parlé de js. Le bloat, c'est justement de fournir une image de 50ko pour faire un bouton avec un bord arrondi et un dégradé a l’intérieur lorsque 2 lignes de css moderne suffisent..

                  La je rigole carrement, parce que la ou mon p2 233 arriver a naviguer sur des istes en couleur avec des images sans ramer dans les annees 2000; j'en suis a un P4 3ghz qui rame quand il fait defiler nue page remplie de CSS…(et de javascript)

                  Et ben vas y, ressors ton p2 233 et installe firefox1.0 qui ne supporte rien de moderne: tu vas te trainer le dard comme jamais. D'ailleurs, si les sites modernes s'affichent correctement et rapidement sur smartphone, c'est bien que tout ce beau monde que tu décris tant s'est largement amélioré.

                  • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    D'ailleurs, si les sites modernes s'affichent correctement et rapidement sur smartphone, c'est bien que tout ce beau monde que tu décris tant s'est largement amélioré.

                    Non mais tu te rend comptes de ce que tu dis, les telephones de maintenant ont un proc carrement plus puissant qu'un p2 233, a des annees lumieres meme.

                  • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 13/10/12 à 11:59

                    Non, parce qu'a la place on était obligés de mettre des images de partout:
                    lourd a afficher en terme de CPU

                    Le CSS3 est justement la pour éviter ce que tu décris.

                    le CSS3 c'est vraiment bien, par contre c'est plus lourd en terme de CPU qu'une image, car ça oblige à calculer les effets. Pour les coins arrondis ça ne semble pas trop un problème, mais pour les effets d'ombre, ça pompe rapidement les ressources d'un vieil ordinateur (même si ça s'est amélioré dans les navigateurs récents)

                    Et surtout le CSS3 ça permet de rationaliser et simplifier le design d'un site (pas de multiples petites images merdiques juste pour faire un coin ou de l'ombre)

                    « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            sans JS c'est tout simplement impensable…

            Et pour les personnes non ou mal voyantes, des sites js bloat, c'est tout simplement inutilisable.

            Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

            • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

              Posté par . Évalué à  2 .

              C'est l'argument le plus pertinent que j'ai vu aujourd'hui, et là y'a un vrai problème, car les personnes ne s'excluent pas par choix(désactivation du JS pour une raison X ou Y), mais sont exclues par la technologie. La question d'une utilisation pertinente du JS est ici fondamentale.
              En général, le JS permet d'ajouter une dynamique, et n'influe pas sur un contenu texte (ou alors, il le récupère et l'affiche dans une balise), le laissant tout à fait lisible par les liseuses.

              Il y a des boites qui justement utilisent le JS pour leur rendre accessible le contenu aux malvoyants, couplé avec le CSS pour recréer la structure du texte. Je ne sais pas ce que ça donne, mais ça avait l'air prometteur il y a quelques années.

            • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

              Posté par . Évalué à  7 .

              Je pensais comme toi mais c'est faux. Y'a pas mal d'applis avec quelques dizaines de millier de ligne de code en JS qui passe les certifications d'accessibilité requises par certains marchés. Ce qui va du daltonisme jusqu'aux aveugles qui utilisent un screenreader. J'y connais pas grand chose personnellement, mais en travaillant proprement je suis étonné par le peu de problèmes que nous remontent les équipes qui s'occupent de ca.

      • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Et bonne chance pour détecter si le client accepte ou non le JS… Vu que cette fonctionnalité requiert justement l’exécution d'un script JS.

        http://www.w3schools.com/tags/tag_noscript.asp
        Avec ça tu peux gérer les deux cas.
        Je ne dis pas que c'est facile, juste que c'est possible.

        • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

          Posté par . Évalué à  1 .

          Effectivement, je ne connaissais pas cette fonctionnalité. Bon, tant qu'on est sur du texte, ça passe. Mais dès qu'on est sur des choses plus complexes (graphique, images), ça devient plus compliqué et lourd (dimensionnement des serveurs pour générer les images, chargement systématique des images pour ceux qui utilisent le JS, …).
          Pour ma part, JS fait parti du pack que l'on doit avoir lorsque l'on va sur un site web. Venir sans c'est comme exiger d'avoir une version du site en HTML1 ou HTML2. L'usage qui en est fait parfois est critiquable (rendre des balises ), néanmoins, dès que l'on veut du dynamisme, de l'animation, c'est un outil indispensable.

          Enfin, la tendance actuelle tend à considérer le navigateur web comme une machine virtuelle et non plus seulement comme un afficheur. Les "sites" entièrement en JS côté client se multiplient, où c'est le client qui décide quand il va chercher les infos, et lesquelles, comment et où les afficher. Je suis plutôt d'accord avec le fait que ce ne soit plus vraiment un "site", mais une "appli". D'autant plus que ces applis ont un rendu qui est calculé par le code js, et non plus défini statiquement par le serveur. Les gains sont multiples : forte scalabilité (navigation stateless), charge plus faible côté serveur, forte interactivité, au prix d'une consommation de ressources plus élevée côté client.

          • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Effectivement, je ne connaissais pas cette fonctionnalité. Bon, tant qu'on est sur du texte, ça passe. Mais dès qu'on est sur des choses plus complexes (graphique, images), ça devient plus compliqué et lourd (dimensionnement des serveurs pour générer les images, chargement systématique des images pour ceux qui utilisent le JS, …)

            Je suis pas sûr de bien comprendre…
            Effectivement, si tu fais pas certaines choses côté client, il faudra bien les faire si possible côté serveur.

            Après, pour ton histoire de pack, disons que tout dépend du site web ;)
            Le JS est utile pour certains choses mais pas indispensable pour faire un site web. Si l'on prend Wikipédia, la version sans JS est plus qu'utilisable.

            Pour le reste, je suis d'accord que les navigateurs sont de plus en plus vu comme des machines virtuels. Par contre pour les sites où c'est la donnée qui compte, elle devrait être accessible facilement de façon brute.

      • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Si vous voulez que les choses soient possibles sans JS, proposez un framework

        http://www.webtoolkit.eu/wt ?

        if available, Wt will maximally use JavaScript, Ajax and even WebSockets, but applications developed using Wt will also function correctly when JavaScript is not available.
        
        

        Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

      • [^] # Re: Bof, un probleme d'ergonomie rencontre des les premieres secondes...

        Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 12/10/12 à 17:53

        Naviguer sans JS aujourd'hui, c'est un peu comme naviguer en mode texte, ou naviguer sous IE6 : les sites ne sont plus faits pour cela.

        J'utilise l'extension firefox NoScript, qui permet d'autoriser sélectivement le javascript, et du coup, je constate en pratique que le fait de désactiver javascript par défaut pose rarement un problème pour les sites que je visite.
        - Pour les sites de vidéo, rien à faire, il faut javascript.
        - Pour les interfaces d'administation, il faut javascipt aussi, mais ce ne sont plus vraiment des sites de toutes façons.
        - Pour les sites des journaux, les blogs, forums ou autres, souvent ce n'est pas la peine, au pire il y a quelques petits bogues à l'affichage, mais dans ce cas, tant pis.
        - Pas de problème avec wikipedia.

        Donc « pas faits pour ça » , c'est possible, mais je suis plus gêné par les sites qui veulent me faire utiliser flash, par exemple. Parce que pour ces sites, c'est tout ou rien, soit on a flash, soit on ne l'a pas.

  • # Formation des webmestres

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    De la même façon que beaucoup de personnes se sont improvisées webmestres, des professeurs ont commencé à donner des cours de création de sites web sans avoir eux-même reçu de formation et sans connaître les bases du métier.
    C'est ainsi que les cours dispensés se concentrent sur le mode d'emploi de photoshop et de flash ainsi que sur l'aspect artistique. Or comme le web évolue et évolue vite, ces personnes créent des sites difficiles à référencer et à utiliser pour beaucoup d'usagers du web.
    La faute incombe aux professeurs qui ne remettent pas en cause leurs connaissances et aux étudiants qui n'ont pas envie de faire de la technique. Ce dernier point que m'a rapporté un étudiant pourrait être résolu si les professeurs étaient capables de les sensibiliser à la Qualité du web.

    Le résultat est la production de pages où l'accessibilité est nulle, la recherche textuelle et le référencement impossibles. Je n'ai pas eu à chercher bien longtemps pour trouver un triste exemple. Il s'agit du premier prix à un concours de création de sites web.

    • [^] # Re: Formation des webmestres

      Posté par . Évalué à  1 .

      Les formations dignes de ce nom ne forment pas à ce que vous dîtes.
      L'ergo et la SEO sont au contraire au coeur des problématiques auxquelles sont sensibilisés les étudiants. Mais c'est sûr que si vous considérez les initiations dans les maisons de quartier ou celles de l'AFPA comme des formations, effectivement, beaucoup de bêtises grossières sont dîtes ici.
      Ensuite, flash : très apprécié des graphistes, car très puissant. Mais depuis qu'Apple ne le prend pas en charge sur iPhone, la techno a fortement périclité (et tant mieux).
      Concernant Photoshop (ou Gimp), ce sont des outils incontournables. CSS3 évite l'utilisation catastrophique d'images pour tout et n'importe quoi. Mais cela nécessite là encore un véritable apprentissage théorique. Et une pratique pour savoir ce qui marche, ce qui ne marche pas sur tel ou tel navigateur.

      Malheureusement, les adeptes du Do It Yourself ont souvent des recommandations qui ont plusieurs années (mois dans le meilleur des cas) de retard, et s'autoproclament "formateurs". Ils sont aussi souvent assez peu adepte de la remise en question et de l'adaptation.

      Donc, couplez ce genre d'incompétent et un marketeux/commercial qui ne veut qu'un site sexy, et vous obtenez des aberrations (ergonomie infecte, temps de chargement trop long, impossible à référencer, non-conformité aux normes W3C basiques).

      • [^] # Re: Formation des webmestres

        Posté par . Évalué à  4 .

        En même temps, il n’est pas surprenant que ceux qui vendent des formations crachent sur les autodidactes. C’est l’intérêt qui parle.

        • [^] # Re: Formation des webmestres

          Posté par . Évalué à  6 .

          Je ne suis pas formateur. Je suis dev et je reporte ce que j'ai pu voir (et, parfois dû maintenir et débugger). Quand je cite l'AFPA, c'est parce que j'ai vu le code des devs qui venaient de là bas : fichiers php de 20 Mo, aucune notion de conception objet, php qui "echo" du js au lieu de le mettre proprement dans un fichier séparé. Bref, capable de coder, mais sans aucune connaissance des bonnes pratiques.
          Au contraire, je suis pour l'autodidacte (une grande partie de mes connaissances techniques en provient). J'ai appris la guitare également comme cela, et en quelques cours, le prof a corrigé bon nombre de mauvaises pratiques que j'avais adoptées.
          Le seul problème c'est qu'il ne faut pas se faire passer pour formateur sans que les connaissances acquises aient été un minimum validées par quelqu'un de reconnu du domaine (expert, formateur, …). Et encore moins vendre des formations là dessus. Où alors au minimum y apporter les réserves indispensables.
          Quand je vois des formateur web qui ne savent pas ce qu'est le W3C, j'ai le droit d'avoir quelques doutes sur leurs compétences. Dont bien sûr aucun de leurs sites ne passent aucun des tests W3C…

          • [^] # Re: Formation des webmestres

            Posté par . Évalué à  1 .

            Moi, ce qui me chagrine, c'est le temps que prend le w3c pour le html5…
            Qui sortira le premier : html5/php6 ou duke nukem forever 2 ?

            Le seul intérêt que je trouve à suivre les recommandation w3c sur le xhtml, c'est de garder un dom propre et facile à maintenir.

            • [^] # Re: Formation des webmestres

              Posté par . Évalué à  2 .

              Ce n'est pas le plus gros souci : l’implémentation CSS2 n'est même pas encore finalisée dans les navigateurs. Et on ajoute CSS3 et HTML5, qui ont une complexité d’implémentation nettement supérieure…
              Donc, le temps de standardisation, même s'il fait tâche, n'est pas le plus problématique. Avant que l'on ait quelque chose d'exploitable avec ces technos, sans trucage, compatible sur les principaux navigateurs, on a quelques années devant nous.

        • [^] # Re: Formation des webmestres

          Posté par . Évalué à  2 .

          Au fait personne, pour relever que cette belle dépêche nous vante un bouquin qui n'est pas sous une licence libre.

          Paille, poutre ?

          • [^] # Re: Formation des webmestres

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Peut-être juste parce que ça n'a rien à voir?
            Quel est le problème que le livre ne soit pas libre? Il a dit quelque part que c'était libre? Il parle de standards, et je ne vois franchement pas le problème avec un livre sous licence non libre pour parler de standards. Chacun est libre.

            • [^] # Re: Formation des webmestres

              Posté par . Évalué à  1 .

              Relis le commentaire auquel je réponds stp. Tout comme un autodidacte sur des standards web se fait de la pub, cette dépêche vise le même objectif , standard ou pas. Je ne vois pas de différence. Si je veux des bouquins sur les technos ouvertes et les standards, je n'ai qu'à puiser dans la collection O'Reilly ou faire une recherche sur Amazon.

      • [^] # Re: Formation des webmestres

        Posté par . Évalué à  2 .

        Malheureusement, les adeptes du Do It Yourself ont souvent des recommandations qui ont plusieurs années (mois dans le meilleur des cas) de retard, et s'autoproclament "formateurs". Ils sont aussi souvent assez peu adepte de la remise en question et de l'adaptation.

        Bon en même temps si tu fais ca professionnellement en général tu dois te frapper le support de navigateur qui ont passé leurs 6 ans… Vive le web !

  • # Les bons sites sont ...

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Pour définir ce qu'est un bon site, on peut dire qu'il doit s'afficher correctement et vite même avec une liaison pas très rapide. On doit pouvoir le lire avant d'avoir reçu toutes les images.
    Ensuite, l'internaute doit trouver sans effort ce qu'il cherche.

    Il y a des sites qui répondent parfaitement à ces critères. Ce sont des sites qui présentent des pages simples et sobres. Google est un bon exemple.

    A contrario, certains sites sont tellement chargés et lourds dans leur conception qu'ils peuvent être difficiles à utiliser. Un exemple est le site de Météo-france http://france.meteofrance.com/ : Il me demande systématiquement d'activer les cookies alors qu'ils le sont. Les pages sont surchargées de publicités, et des centaines d'éléments graphiques doivent être chargés, ce qui allonge excessivement le temps de chargement.
    Lorsque le temps de chargement est trop long, le visiteur n'attend pas. Au delà de 10s, le visiteur s'impatiente. Au bout de 20s il y a de grandes chances qu'il ne soit plus là et qu'il n'ait pas très envie de revenir.

    • [^] # Re: Les bons sites sont ...

      Posté par . Évalué à  2 .

      Bon résumé d'un "bon site" : rapide, compréhensible, ergonomique.
      Les boites comment à revenir sur des sites plus simple pour une raison bête : les smartphones et tablettes. Ceux-ci ont généralement une connexion limitée, et les gens veulent de l'efficacité.
      Et des sites qui mettent moins de 10s pour se charger sur un mobile, je n'en connais pas beaucoup. La cause souvent à des images envoyées depuis le serveur, et aux pubs (nécessaires bien souvent pour financer les sites).

      Encore une fois, les bonnes pratiques risquent de s'imposer non pas parce qu'elles sont bonnes, mais parce qu'elles sont indispensables pour attirer les client.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.