Des associations qui unissent leurs efforts pour traduire GNU.org

Posté par Texou . Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
27
15
avr.
2011
Communauté

Suite à l'Assemblée Générale du 16 mars 2011, l'Association Traduc.org a renouvelé son Conseil d'Administration et élu un nouveau Président. À l'occasion de la première réunion du Conseil d'Administration, qui a élu le bureau de l'association, plusieurs chantiers ont été lancés.

Parmi eux, une réflexion se met en place pour contribuer à la traduction du contenu du site GNU.org. Cette traduction, soutenue par l'April et assurée en grande partie par Framasoft, manquait depuis quelques mois d'un coordinateur. C'est le rôle que s'est proposé de jouer Traduc.org. Il résulte de cette communauté qu'un effort commun se met en place entre deux associations majeures de traduction (Framasoft a déjà traduit plusieurs livres, parmi lesquels la biographie de Richard Stallman ; Traduc.org traduit les pages de manuel et d'autres projets), soutenu par l'April.

Ce triptyque est une première et l'union des moyens de ces trois associations peut permettre à la traduction de GNU de bien avancer. La mise en commun des moyens peut donner des résultats très prometteurs. Cette réflexion est en cours, mais pourrait déboucher rapidement. Traduc.org a donné son accord de principe. Reste à explorer les détails techniques pour confirmer, ce qui devrait intervenir d'ici le mois de mai.

  • # Plutôt pour :)

    Posté par . Évalué à 2.

    On va enfin pouvoir bouger ! Faudra penser à vérifier l'historique de la mailing list GNU-trad, y'a des dizaines de trads qui y moisissent.

    "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

    • [^] # Re: Plutôt pour :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il y a surtout pleins de spams…

      • [^] # Re: Plutôt pour :)

        Posté par . Évalué à 0.

        Et de proposition de traduction de GNU même pas correctement traduites en français...

        "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

      • [^] # Re: Plutôt pour :)

        Posté par . Évalué à 2.

        Ben faudrait le traduire également je pense. ..

  • # Précisions

    Posté par . Évalué à 3.

    Parmi eux, une réflexion se met en place pour contribuer à la traduction du contenu du site GNU.org. Cette traduction, soutenue par l'April et assurée en grande partie par Framasoft, manquait depuis quelques mois d'un coordinateur.

    De ce que j'avais compris, c'est surtout que l'April assurait historiquement cette tâche via le groupe de travail Trad-Gnu.

    Or il y a quelques années, un essoufflement du groupe couplé avec la montée en puissance de l'April - qui de fait ne peux pas se permettre de s'investir pour le projet GNU, sans par ailleurs s'investir autant proportionnellement pour les projets BSD ou pour le site de l'OSI par exemple, ce qu'elle n'a pas les moyens de faire -, une passation s'est logiquement opérée vers le groupe de travail de framasoft, framalang, qui était le candidat idéal pour assurer la continuité de l'activité.

    Le problème étant qu'il manquait à framasoft un volontaire pour coordonner les actions sur ce sujet. Donc le groupe était dans un état schrödingerien : plus tout à fait à l'April, mais pas vraiment encore à framalang. Et malheureusement, de nombreuses personnes se sont fait connaitre pour participer à des traductions, mais, à ma connaissance, aucune n'a plus donné signe de vie, soit parce que ses interlocuteurs n'ont pas su expliquer où en était le groupe de travail, ou à qui il fallait s'adresser, ou bien en apprenant qu'il manquait quelqu'un pour animer le groupe et qu'ils n'étaient pas intéressés (ou trop effrayés) pour le faire.

    Ça fait plaisir de voir que ça bouge pour ce groupe et j'espère que ce groupe pourra reprendre rapidement le rythme de croisière qu'il avait il y a quelques années.

    Bon courage et merci à tous les acteurs du groupe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.