Débusquons la pub illégitime faite à des logiciels privateurs

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
17
11
oct.
2010
Justice
Pour mettre en lumière la publicité illégitime qui est faite aux logiciels privateurs par nos institutions publiques, la Free Software Foundation Europe a lancé un concours de « chasse aux bogues ». En effet, chacun s'est retrouvé confronté au détour d'un site public à une invitation à télécharger le logiciel privateur d'Adobe ou de Foxit pour lire du PDF.

Au lieu d'employer une formule générique ces sites encouragent les citoyens à se priver de leurs libertés, aux dépens des nombreux lecteurs PDF libres. S'il s'agit d'une pratique illégitime, on peut aussi questionner la légalité d'un tel procédé qui s'apparente dangereusement à de la distorsion de concurrence. La France en est à 69 institutions signalées, l'Italie 454, l'Allemagne 416 et la Suisse 387… Le concours, qui prend fin le 17 octobre, dénombre déjà 33 pays en Europe, plus les institutions européennes et 7 pays hors d'Europe.

Pour demander aux institutions publiques de cesser cette pratique, une pétition a été mise en place parallèlement au formulaire de signalement d'une publicité privative.

NdM : par rapport au texte proposé, il convient d'insister sur la notion de format (au lieu de logiciel), et en particulier sur celle de format ouvert, essentielle à l'interopérabilité.

Georg Greve, fondateur de la FSFE décoré de la Croix allemande du mérite

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
17
28
avr.
2010
Communauté
Georg Greve, l'un des fondateurs de la Free Software Foundation Europe a reçu les honneurs du président allemand qui lui a remis la Croix du mérite (Verdienstkreuz am Bande, équivalent d'un Chevalier de la Légion d'honneur), pour sa dévotion en faveur du logiciel libre. Quelques mois après Matthias Ettrich, à l'origine de KDE, ce geste témoigne certainement de la reconnaissance de l'Allemagne aux contributions que les logiciels libres apportent à notre société.

Cependant, comme le rappelle Georg dans sa réaction sur son blog, il reste encore beaucoup de chemins à parcourir, notamment en Allemagne, où sa ville d'origine, Hamburg, a activement agi en faveur de l'OOXML de Microsoft ces dernières années -- à la différence, heureusement, d'autres villes allemandes comme Munich, qui ont adopté les logiciels libres.

Pour rappeler un peu l'historique, Georg, ainsi que d'autres activistes du logiciel libre (cf. lien ci-dessous), ont fondé la FSFE le 10 mars 2001 comme organisation sœur de la Free Software Foundation. Ayant participé au procès de Microsoft, représentant les intérêts des développeurs de Samba, avec Georg la FSFE a également défendu le logiciel libre aux Nations Unies, notamment à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et au Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI). Avec la Freedom Task Force, Georg a été l’architecte d’un centre d’expertise sur les aspects juridiques des Logiciels Libres. Enfin, Georg a été l'un des fers de lance de la bataille contre l'OOXML, en faveur des standards ouverts.

Journal Windows 7 va être vendu avec une faille de sécurité importante et ignorée

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
19
oct.
2009
Jeudi, Microsoft va lancer son nouveau système d'exploitation, Windows Seven. Si tout a été tenté pour lancer son nouveau produit en grande pompe, à grands renforts de publicité afin d'essayer de faire oublier le succès mitigé de Windows Vista, il semblerait que la grande nouvelle ne vienne pas directement de Microsoft.

En effet, une faille de sécurité importante a été découverte par la BSI (agence fédérale allemande de sécurité en TIC) dans le protocole SMB2, qui permet de partager l'accès (...)

Vers un accord Microsoft vs. Commission européenne ?

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
8
8
oct.
2009
Microsoft
La commission européenne est sur le point de conclure les deux affaires d'antitrust qui l'opposent à Microsoft concernant sa domination sur le marché des navigateurs Web et sur les applications de productivité.

La commissaire européenne à la concurrence, Neelie Kroes, souhaite arriver à un accord avant la fin de son mandat qui se termine en novembre. Une proposition a déjà été faite par Microsoft en juin, mais les parties liées au dossier (Mozilla, Opera, la FSFE...) ont exprimé leurs craintes concernant le dispositif proposé du "ballot screen".