Garradin : gestionnaire d'association léger, complet et libre

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, tuiu pol et B16F4RV4RD1N. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
26
15
juin
2012
Internet

Nouveau gestionnaire d'association dans le monde du libre. Discrètement, Garradin vient de faire surface, sous licence AGPL v3. Dans le même domaine fonctionnel, il existait déjà Piwam mais qui est abandonné et Galette qui était aussi abandonné au moment de la création de Garradin. Il a cependant repris du service depuis (bonne nouvelle !) et maintenant il y a aussi Garradin.

Garradin, écrit en PHP (non ne fuyez pas), s'installe en une décompression et un clic (utilisation de SQLite comme base de données), est relativement léger (250Ko compressé, moins de 1,5 Mo décompressé) et se veut être une solution complète de gestion de petite et moyenne association. Il est prévu de pouvoir :

  • ajouter et gérer les adhérents ;
  • tenir une comptabilité en partie double, et ce de manière simple et abordable ;
  • gérer les cotisations, les rappels de cotisation non payées ;
  • envoyer des mails aux membres et entre membres ;
  • gérer et envoyer une newsletter ;
  • gérer des membres par catégories ;
  • prendre des notes en réunion ;
  • archivage des documents administratifs ;
  • s'inscrire soi-même à l'association, puis payer la cotisation en ligne directement ;
  • avoir un site web public simple mais puissant (squelettes similaires à SPIP) ;
  • s'interfacer avec des outils spécifiques à l'association via une API JSON.

Comme vous le constaster, cela va un peu plus loin que Piwam ou Galette, le but étant qu'une association ait avec Garradin tout ce dont elle ait besoin de base pour son fonctionnement, et que tout soit abordable de manière simple, mais qu'en même temps rien ne bloque pour évoluer (export des membres et de la compta dans des formats usuels, API, être proche de SPIP sur le wiki permet de remplacer le site public par SPIP sans tout chambouler les habitudes, etc.).

NdM : merci à BohwaZ pour son journal.

Pour le moment ce qui est fonctionnel dans la version courante (0.3.3) :

  • ajout, gestion, modification d'adhérents ;
  • échange de message entre adhérents ;
  • envoi de message collectif aux adhérents ;
  • newsletter ;
  • wiki complet avec historique des pages, recherche, etc. ;
  • site web public (qui se repose sur le wiki et utilise des squelettes similaires à SPIP) ;
  • catégories de membres ;
  • etc.

Par contre Garradin ne fera pas :

  • de l'impression d'étiquettes ou de cartes de membres ;
  • de la gestion ERP : pas de génération de facture, de gestion des salaires, etc. ;
  • du CMS complet, pas d'intérêt à refaire un second SPIP.

La prochaine version de Garradin, la 0.4.0, se concentrera sur l'ajout de la comptabilité, par un journal comptable complet (ajout, édition, suppression, liste, et recherche d'opérations dans le journal), relié au plan comptable associatif français, mais pas encore l'établissement d'exercices comptables par exemple.

Si je poste aujourd'hui c'est pour vous inciter à essayer ce petit logiciel, à faire des retours, et si certain-e-s sont intéressé-e-s, à participer au développement. À ce sujet, le développement est assuré avec Fossil, de manière ouverte, et j'accueillerai avec plaisir tout contributeur au sein du projet, que ça soit pour rédiger la documentation ou participer au code.

Des images de l'interface web :

  • Liste des membres : Liste des membres
  • Édition de page dans le wiki : Édition de page dans le wiki
  • # What's the point ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    écrit PHP (non ne fuyez pas), …

    Je vais passer pour un vieux c… avec mes langages "à l'ancienne" comme perl et php mais grand dieu pourquoi donc les gens dénigrent-ils le langage de Rasmus ?

    • Il représente plus de 75% du web en 2012.
    • Ca encaisse, il y des connecteurs pour tous les sgbd, de l'objet, des lib à gogo, des frameworks….
    • La plate-forme LAMP a clairement contribué à la percée du pinguin dans le marché du serveur !

    Fuse : j'en Use et Abuse !

    • [^] # Re: What's the point ?

      Posté par . Évalué à 5.

      et en plus c'est vendredi! Tu as raison, ne te laisse pas faire!!

      • [^] # Re: What's the point ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Grand Dieux oui, pourquoi le développement web n'est-il plus fait en perl ?

        Ha j'ai raté un étage ? ;-)

        • [^] # Re: What's the point ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi, on m'a pas demandé d'arrêter de faire des cgi en perl !

          • [^] # Re: What's the point ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Moi, on m'a pas demandé d'arrêter de faire des cgi en perl !

            Petit joueur ;) Moi, j'ai fait des cgi en C ! Et le résultat était excellent.Le programme en C générait le document et l'envoyait en une seul transaction.
            Ce qui est gênant avec le cgi, c'est de multiplier les appels.

    • [^] # Re: What's the point ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      oui d'autant plus qu'il y a eu une étude sortie très récemment (désolé, j'ai perdu le lien), qui montre une progression de PHP dans les grosses boîtes, pour entre autre des applis à forte charge, voire critiques, grâce entre autre aux améliorations des performances de PHP, et par les dernières améliorations syntaxiques du langage (versions 5.3 et 5.4). Il y a aussi le fait que maintenant il y a des frameworks matures et avancés.

    • [^] # Re: What's the point ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Meu non. Je me garde deux liens sur les joies de PHP.

      Pour moi PHP c'est quand je n'ai pas le choix. Mais, à chacun ses plaisirs.

      • [^] # Re: What's the point ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Et quand on a le choix, c'est quoi les meilleurs alternatives ?

        (vraie question, mais vous pouvez troller dessus aussi ;)

        • [^] # Re: What's the point ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ça dépend beaucoup du besoin.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: What's the point ?

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/06/12 à 17:44.

          Étant un amoureux du perl, j’aurai tendance à dire perl-dancer qui est vraiment sympa.

          Sinon, django.

    • [^] # Re: What's the point ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Windows a aussi une grosse part de marché, et pourtant… ;-)

      Pour ma part, j'ai fait pendant 10 ans du PHP, depuis que j'ai touché à Python et à Django, je refuse au maximum de faire du PHP, pas parce que je suis devenu un fan intégriste, il est tout à fait possible de faire du Web avec PHP, mais parce qu'avec Python, on peut faire bien plus de choses qu'avec PHP (système, sciences, events/async…) et surtout parce qu'avec Python je développe beaucoup, beaucoup, beaucoup (non je n'exagère pas) rapidement qu'avec PHP pour faire du Web.

    • [^] # Re: What's the point ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Le problème du php c'est surtout qu'il représente 75% du web et 99% des failles de sécurité.
      S'il vous plait, messieurs les développeurs PHP, sortez couverts, utilisez un framework.

      PHP est un langage qui est très simple d'approche, on installe le nécessaire, on crée un fichier index.php dans le répertoire "qui va bien" et on a déjà commencé à coder une interface web.
      Le soucis vient du fait que bien coder en PHP demande une connaissance très précise du langage et de ses nombreuses fonctionnalités (ou défauts), ainsi qu'une grande rigueur qui fait grandement défaut au langage. L'absence de recommandations (comme les PEP en python), le peu de garde-fou, ont de lourdes conséquences sur la qualité des outils produits (d'un point de vue technique).

      Par contre en terme d'usage, il faut reconnaître que dans les outils web existants (cms, moteur de blog…) les plus aboutis restent souvent des outils en PHP.

    • [^] # Re: What's the point ?

      Posté par . Évalué à 1.

      en plus, PHP est beaucoup plus économe en ressource qu'un Java et est héberge-able pour moins cher.

  • # catégories de membres

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour les catégories de membres, est il prévu d'avoir des prix différents ?
    Mon cas pratique : je suis adhérent dans un club omnisports qui a un prix "club" unique auquel s'ajoute un prix "section". Le prix club est payé une seule fois dans la saison, le prix section pour chaque section à laquelle l'adhérent adhère (au moins une). De plus, le prix section varie selon le moment de la saison.

    Au niveau catégories, on a aussi des différences avec les bénévoles, moniteurs, élus. Là, je suppose qu'un système de tag est suffisant.

    Pour le moment on ne gère pas ça avec excel mais c'est pas beaucoup mieux. ;) Le but est de passer à du libre, web si possible au moins pour la gestion des adhérents. Le côté compta est fait à part (avec une récup des données) et je ne veux pas m'immiscer là dedans. C'est mieux si c'est fait par le même logiciel mais je n'ai pas prévu de trop changer les habitudes.

    • [^] # Re: catégories de membres

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Les catégories de membres sont là pour les bénévoles, moniteurs, élus, etc. justement. Donc ça c'est bon.

      Pour les prix différents oui c'est déjà possible, mais ça va être revu avec l'arrivée de la compta, avec des catégories de cotisation séparées des catégories de membres (par exemple : un administrateur de l'asso peut bénéficier d'une cotisation réduite car chômeur).

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # Date de naissance des adhérents

    Posté par . Évalué à 4.

    Une information pertinente lors de l'enregistrement des membres de l'association c'est la date de naissance. Dans le cadre d'une association sportive, ça permet de regrouper les participant en fonction de l'âge par exemple (poussins, benjamins… etc.).

    Par ailleurs, les fonctions trombinoscope et carte des membres de Piwam étaient loin d'être anecdotique :

    • un trombinoscope, pour ceux qui veulent bien fournir leur photo, ça peut se révéler très pratique dans les grosses assos
    • lorsqu'une asso existe essentiellement par le biais d'internet, avoir les adhérents géolocalisés c'est utile. Exemple : tiens, les RMLL 2012 sont à Genève, quel est le membre le plus proche géographiquement qui pourrait représenter l'asso et nous faire un petit retour de ce qu'il aura vu ?
    • [^] # Re: Date de naissance des adhérents

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Hello, le champ date de naissance est prévu dans le schéma de BDD mais pas encore visible.

      En fait pour tout ça on a prévu qq chose de mieux : https://fossil.kd2.org/garradin/tktview?name=683edf8de8 (Un système qui permet de choisir les champs qu'on veut dans la fiche membre, et de créer ses propres champs si besoin est.)

      Pour le trombinoscope + 1 ça sera aussi là à terme, c'est pareil c'est juste un champ en plus.

      Mais c'est pas encore tout de suite, mais c'est bien noté, que toutes les assos n'ont pas les mm besoins :)

      Pour la carte de membre je pensais à la carte imprimée, pas la carte géographique, c'est une autre idée, mais je pense que c'est également pas le cœur d'un gestionnaire d'asso de faire ce genre de chose.

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # Dolibarr, une alternative déjà opérationnellle

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Notons que toutes les fonctionnalités annoncées comme étant la cible de Garradin sont déjà disponibles et opérationnelle dans la version stable de Dolibarr (à l'exception de "tenir une comptabilité double partie" et "avoir un site web public simple mais puissant").

    L'installation y est tout aussi simple, peut etre meme plus puisqu'il suffit de lancer le paquet (debian, rpm, mac ou exe) et l'auto installeur intallera tout, y compris le serveur web et php, et ce même sur Windows (avec DoliWamp).
    Les fonctionnalités citées peuvent ensuite être ou non activé pour avoir un gestionnaire d'association sur mesure qui ne fera rien de plus, rien de moins que voulu.

    Une démo sera possible lors du salon Solution Linux 2012 (sur le stand ou sur www.dolibarr.fr)

    Responsable Agence Bordeaux de la société Open Source TecLib (http://www.teclib.com)

    • [^] # Re: Dolibarr, une alternative déjà opérationnellle

      Posté par . Évalué à 2.

      est-ce que Dolibarr permet d'utiliser sqlite au lieu de mysql ? (d'après le site c'est mysql et postgresql en déboggage mais cela a peut-être changé depuis 2009)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Dolibarr, une alternative déjà opérationnellle

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tout à fait et dans OpenERP (ou TinyERP je sais plus ou ils en sont avec leurs renommages) aussi, mais la différence c'est que ce sont des ERP. Perso j'ai des bases en compta et tout, mais j'ai quand même absolument rien pigé aux interfaces de Dolibarr et de OpenERP au premier abord, alors je me suis dit que les bénévoles qui sont dans l'asso au quotidien et n'y connaissent rien, ça va être encore plus dur.

      Le but de Garradin est de démocratiser la gestion informatisée d'une petite ou moyenne asso. Une asso qui a des salariés ferait mieux d'utiliser un ERP ou un logiciel de compta pour sa gestion comptable. Problème, comme tu le dis trouver du libre qui fasse de la compta double basée sur le plan comptable associatif français… ben il y a PHPCompta et c'est tout j'ai l'impression. Et niveau facilité d'accès… on a connu mieux.

      L'autre différence c'est que dolibarr fait 61Mo, Garradin 1,4Mo, et qu'il ne va sûrement pas dépasser les 5Mo. C'est clairement pas la même échelle, je recommande *ERP à toute personne souhaitant gérer de grosses structures, mais pour les petites et moyennes structures qui n'ont pas de comptable professionnel, il n'existe rien d'abordable et simple à ce jour en compta.

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Dolibarr, une alternative déjà opérationnellle

        Posté par . Évalué à 1.

        Un ERP ce n'est pas forcement un truc incompréhensible et anti ergonomique pour l'utilisateur lambda :)

        Dommage que vous n'ayez pas regardé du côté d'OpenConcerto, il aurait été plus rapide d'écrire un module pour l'enrichir des spécificités liées aux associations que de repartir de zéro.

        En tout cas, chapeau! Ecrire un outil dédié c'est un gros travail.

        • [^] # Re: Dolibarr, une alternative déjà opérationnellle

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          OpenConcerto est : sur un poste, pas en ligne, en Java. Donc c'est carrément différent d'un logiciel en ligne, accessible de n'importe où sans rien installer, et utilisable sur la majorité des hébergements web du marché.

          Parce que sinon oui y'a plein d'autres trucs, et même en non-libre y'a des machins sympas, mais c'est pas la même optique.

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.