La mort de Knol est annoncée

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, Malicia, Florent Zara, Xavier Claude et j. Modéré par Florent Zara.
Tags :
28
24
nov.
2011
Internet

Knol est un projet d’encyclopédie en ligne qui a été lancé par la firme américaine Google en 2007.

L’idée centrale de Knol, par opposition avec Wikipédia, est de mettre en avant les auteurs. Tous les articles sont signés et une présentation de l’auteur est disponible sur le site. La modification du texte est, par défaut, réservée au contributeur original et les différents articles sont notés par les lecteurs.

Le but affiché officiellement par Google est de satisfaire le besoin de reconnaissance des auteurs, ce qui allait inciter ces derniers à contribuer en masse à Knol. De plus, les contributeurs peuvent recevoir une rémunération en faisant apparaître des liens sponsorisés sur les pages de leurs articles.
Enfin, la signature des articles pouvait être envisagée comme étant un filtre privilégiant la qualité par rapport aux contributions anonymes de Wikipédia.

Dans la réalité les choses sont, bien entendu, moins roses. Tout d’abord Google redirige des millions de connexions vers Wikipédia, mais ne peut pas gagner d’argent avec ce trafic, puisque l’encyclopédie libre ne contient pas de publicité.
Les internautes ont vite compris que, par opposition à Wikipédia, une page Knol rapporte de l’argent à Google, car elle contient des liens AdSense. La motivation de la firme américaine était donc vraisemblablement moins « pure » que ce qui était affiché.

Ensuite, le soi‐disant filtre de qualité que représente la signature des articles est en réalité une vaste plaisanterie. Google ne vérifie pas l’identité de l’auteur, et l’on peut donc publier sur Knol sous une fausse identité. La présentation de l’auteur (expertise, diplôme, profession, etc.) peut également être complètement bidonnée.
Le fait d’interdire toute modification par défaut ne permet plus de corriger les erreurs ou les élucubrations de l’auteur. Comme Knol n’a pas de comité de filtrage éditorial, on y trouve quantité d’articles simplement faux ou sans aucun sens. Comparez par exemple l’article Wikipédia consacré au paradoxe bien connu de « l’œuf et la poule » avec sa contrepartie absurde sur Knol.
David Monniaux a parfaitement résumé ces inconvénients de Knol lors de plusieurs billets sur son blog (1 - 2).

Du fait de ces défauts, et aussi du succès de Wikipédia, Knol n’a jamais vraiment réussi à percer. Google vient donc d’en tirer les conséquences et a annoncé la fermeture du projet.
Bien entendu, il faut sauver la face, et la firme de Mountain View a donc décidé de travailler avec deux petites entreprises (Solvitor et Crowd Favorite) pour mettre en place un dérivé de WordPress qui accueillera les articles de Knol :

We launched Knol in 2007 to help improve web content by enabling experts to collaborate on in‐depth articles. In order to continue this work, we’ve been working with Solvitor and Crowd Favorite to create Annotum, an open‐source scholarly authoring and publishing platform based on WordPress. Knol will work as usual until April 30, 2012, and you can download your knols to a file and/or migrate them to WordPress.com. From May 1st through October 1st, 2012, Knols will no longer be viewable, but can be downloaded and exported. After that time, Knol content will no longer be accessible.

Pour résumer : à partir d’avril 2012, on ne pourra plus voir les articles de Knol, et à partir d’octobre 2012, la prise de courant sera complètement retirée.

Alors, qu’est‐ce qui reste en face de Wikipédia dans le domaine des encyclopédies ouvertes aux contributions ?
Une alternative plausible pourrait être le projet Citizendium, créé par Larry Sanger, un des fondateurs de Wikipédia.
Mais Citizendium, lancé en septembre 2006 en ayant pour but de faire valider les textes par des experts, a seulement réussi à valider 156 articles depuis sa fondation. Cette encyclopédie n’a reçu que 81 éditions en tout et pour tout dans la journée du 23 novembre 2011 (page de statistiques).
Il est clair que ce mode de fonctionnement qui exige une validation ne fonctionne pas, et que le projet est en état de mort clinique.

Il semble bien que Wikipédia, malgré tous ses défauts régulièrement pointés pas les médias traditionnels, ait réussi à faire le vide autour d’elle.
Créé pour être « Le projet d’encyclopédie librement distribuable que chacun peut améliorer », Wikipédia a su tenir ses promesses. La participation est ouverte à tout le monde, et ces contributions collectives améliorent le contenu qui est placé sous une licence libre.

Pour que cette inestimable ressource puisse continuer à vivre, il faut donc soutenir Wikipédia !

  • # Et g+ ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Bah, si le souci est de ne pas pouvoir vérifier l'identité, il suffit de l'intégrer dans google+.

  • # Bonne nouvelle

    Posté par . Évalué à 6.

    Savoir que Google peut échouer est toujours réconfortant.

    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le jeudi 24 novembre 2011 à 18:38 +0100, steph1978 a écrit :
      > Savoir que Google peut échouer est toujours réconfortant.

      pas vraiment car ça ne veut pas dire que les autres peuvent reussir.

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par . Évalué à 1.

        et inversement

        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Le jeudi 24 novembre 2011 à 18:53 +0100, steph1978 a écrit :
          > et inversement

          Tranxen 200 ?

        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par . Évalué à 1.

          Ouais, c'est pas faux (j'aime pas les inversions récursives).

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par . Évalué à 0.

      Ces temps-ci ils foirent beaucoup plus de trucs qu'ils n'en réussissent... wave, buzz, knol sont deads, chrome os et google plus, j'ai pas l'impression qu'ils soient sujets à un énorme engouement et le nouveau layout des services, mouif, ça ressemble à de l'ubuntu ère pré unity ...

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par . Évalué à 7.

        Est-ce vraiment dû à un essoufflement de l'innovation qui enthousiasme les foules chez Google, ou plutôt à une prise de conscience de plus en plus générale que c'est une entreprise qui n'a pas pour but premier le bonheur de l'humanité? (sans vouloir cracher sur Google hein! mais soyons réalistes: que leur activité soit bénéfique pour le Libre ou pas, le but d'une entreprise, c'est de gagner de l'argent).

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Android, Chrome (le navigateur) sont plutôt de très gros succès, donc il n'y a pas que des échecs dans les trucs récents.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        L'abandon de la recherche dans les énergies renouvelables aussi.

  • # Google Wave Sunsetting in 2012

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai reçu ça de google, c'est un nettoyage général de leurs échecs commerciaux ? A noter par ailleurs, ils mentionnent les projets libres qui font tourner wave, si ça pouvait leur donner un peu de souffle...

    Dear Wavers,
    More than a year ago, we announced that Google Wave would no longer be developed as a separate product. At the time, we committed to maintaining the site at least through to the end of 2010. Today, we are sharing the specific dates for ending this maintenance period and shutting down Wave. As of January 31, 2012, all waves will be read-only, and the Wave service will be turned off on April 30, 2012. You will be able to continue exporting individual waves using the existing PDF export feature until the Google Wave service is turned off. We encourage you to export any important data before April 30, 2012.
    If you would like to continue using Wave, there are a number of open source projects, including Apache Wave. There is also an open source project called Walkaround that includes an experimental feature that lets you import all your Waves from Google. This feature will also work until the Wave service is turned off on April 30, 2012.
    For more details, please see our help center.
    Yours sincerely,
    The Wave Team

    "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

  • # Sauver la face ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Bien entendu, il faut sauver la face et la firme de Mountain View a donc décidé de travailler avec deux petites entreprises (Solvitor et Crowd Favorite) pour mettre en place un dérivé de Wordpress qui accueillera les articles de Knol

    C'est pas vraiment pour "sauver la face", c'est mettre en pratique leur principe de libération de donnée (comme le travail du data liberation front) et permettre d'exporter les données qui sont en ligne. C'est la moindre des choses quand on ferme un service à mon avis.

    • [^] # Re: Sauver la face ?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est la moindre des choses quand on ferme un service à mon avis.

      Ah! Si toutes les entreprises étaient de ton avis, ce serait le rêve...

  • # signature de l'article

    Posté par . Évalué à 5.

    Les articles de wikipedia sont signés, ça s’appelle l'historique.

  • # Anthologie d'articles

    Posté par . Évalué à 3.

    Le 11 septembre 2001 par Stephane Jourdan, ça va être triste de perdre un tel contenu à haute teneur journalistique.

    Je l'ai trouvé sur la page Accueil Knol francophone, un des premiers résultats en cherchant knol sur google (remarquez que la page n'a pas été mise à jour depuis 2010).

    Avez-vous d'autres perles à proposer ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.