Les cahiers du débutant Debian, un guide non conventionnel ouvert en écriture

56
16
sept.
2016
Doc

« Les cahiers du débutant » est un manuel simplifié francophone de 260 pages pour l’installation et la prise en main d’un système Debian stable « Jessie ». Vous trouverez dans ces pages les réponses à vos premières questions sur le système Debian GNU/Linux, son histoire, son obtention, son installation, sa prise en main, sa configuration et son administration. Vous pourrez aller plus loin et obtenir des informations sur la protection de la vie privée, la sauvegarde de vos données ou les différents acteurs du logiciel libre francophone.

logo-cahiersdebutant

Les cahiers du débutant sont destinés à tout particulier, association, GUL, école, formateurs désireux d'obtenir un support d'apprentissage simple et clair, généraliste, à propos de Debian, son installation et sa prise en main. Ils sont désormais ouverts en écriture au format DokuWiki. Vous pouvez y contribuer sans inscription. Ce manuel est publié sous licence GPLv3.

Sommaire

Préambule

Les cahiers du débutant s'inscrivent dans le projet DFLinux, porté par les équipes Debian-Facile et 3hg. DFLinux est un projet délivrant des images ISO basées sur Debian stable agrémentées d'outils facilitant pour les débutants. Il prend la suite du projet live-debian-facile de la communauté Debian-Facile et d’HandyLinux qui accompagne les débutants sur Debian depuis 2013. Ce projet a pour but de conduire les novices à l'autonomie avec le support de la communauté Debian-Facile.

Sommaire des cahiers du débutant

Cahiers écrits sur un wiki dédié

Initialement composés avec LibreOffice, les cahiers du débutant seront désormais construits à partir d'un wiki spécialement dédié qui autorise l’export en ODT et la fusion des pages sur LibreOffice. Cet outil d'édition permet :

  • une consultation en ligne par tous ;
  • une contribution directe sans inscription ;
  • un téléchargement au format PDF pour une consultation hors-ligne, ainsi qu'un téléchargement au format ODT pour adapter les cahiers à vos besoins (association, école, GUL, etc) ;
  • des sources en ligne au format DokuWiki, plus accessibles que le traditionnel protocole GIT ;
  • une interface plus commune pour y faire référence facilement ;
  • un rendu uniforme grâce à une instance DokuWiki dédiée.

Le wiki est ouvert en écriture pour tous, les modifications sont vérifiées et validées par l'équipe. Un encart s’affiche pour prévenir d'une page en attente de validation.

Notez que les versions exportées directement depuis le wiki sont bien moins travaillées que la version stable disponible sur la page officielle : nous avons travaillé le thème et le modèle d'export pour coller le plus possible à la mise en page finale, mais il manque la mise en forme (page à page pour l'impression), les index (lexical et illustrations) ainsi que le cadrage complet des images. Pour une utilisation immédiate, préférez la version stable.

Un guide non conventionnel

Les guides et manuels GNU/Linux fonctionnent tous sur le même modèle : apprendre les bases (le terminal et la gestion du système), puis progresser au fur et à mesure de ses connaissances jusqu’à peaufiner sa session de travail. C’est la méthode logique et évidente pour maîtriser son système GNU/Linux.

Cependant, les nouveaux utilisateurs qui débarquent sur Debian n'ont pas tous l'opportunité de suivre ce (long) chemin. Ils ont besoin d'envoyer un mail, de travailler sur traitement de texte, de configurer leur carte graphique, et tout ça sans connaître une seule commande au départ. Les abreuver de lignes de terminal fonctionne pour les personnes avides d'informations, ou qui ont le temps matériel de parcourir les nombreuses documentations, ou les rares qui préfèrent directement le terminal à l'interface graphique, mais ces lignes étranges font plus fuir qu'autre chose.

Afin de remédier à cela, les cahiers du débutant mettent l'accent sur l'interface graphique et les solutions « à la souris ». Debian GNU/Linux développe maintenant une multitude d'outils graphiques très efficaces et le terminal ne devient obligatoire que dans de rares cas (qui sont tout de même traités dans les cahiers).

Cet a priori ne reçoit que très peu d'avis positifs des utilisateurs confirmés car il est vrai que la maîtrise du terminal simplifie l'administration du système et la résolution des petits tracas d'installation GNU/Linux. Mais ce n'est qu'une fois le terminal apprivoisé que l'on s'en rend compte.

C'est pourquoi les cahiers du débutant se veulent le « petit frère graphique » des cahiers de l'admin et du guide de référence Debian. Cette méthode d'apprentissage implique une certaine façon de présenter et rédiger les cahiers, et définit donc un cahier des charges détaillé ci-dessous.

Mini-guide de contribution

Les cahiers du débutant s'adressent aux grands débutants, il va donc de soi qu'un soin particulier est apporté à cette documentation. N'hésitez pas à contribuer de façon technique ou orthographique, tout en gardant à l'esprit que la personne de l'autre côté de l'écran découvre potentiellement chaque terme particulier que vous employez : pensez à compléter le glossaire simplifié au cas où.

Cahier des charges

Le but principal est de répondre aux premières questions et situations du débutant en informatique en général et sur Debian GNU/Linux en particulier. Il arrive donc qu'une procédure d'administration réservée aux utilisateurs "confirmés" soit détaillée dans les cahiers, car les débutants en ont besoin dès leurs premiers pas sur Debian : identification de la carte Wi-Fi, installation d'un pilote propriétaire pour une carte graphique, mise à jour rapide du système, etc.

  • Les cahiers du débutant « sur Debian » est libre : logiciels libres mis en avant, contrat social respecté, les cahiers peuvent être consultés, modifiés et distribués librement ;
  • les cahiers du débutant sont généralistes : même si DFLinux est proposé et préconise l’environnement Xfce pour les débutants, les cahiers doivent apporter des informations génériques sur Debian et tous les bureaux intégrés par défaut lors du processus d’installation (Gnome, KDE, Mate, Cinnamon, Xfce et LXDE) ;
  • les cahiers du débutant doivent rester clairs et simples, sans trop rentrer dans les détails. Préférez les liens vers la documentation Debian-Facile ou le wiki officiel Debian pour les procédures trop complexes ou spécifiques ;
  • les applications et interfaces par défaut sont à préférer, les débutants doivent pouvoir identifier rapidement l'outil utilisé : évitez les thèmes trop sombres ou trop éloignés des thèmes par défaut pour les captures d'écrans.

Les cahiers du débutant ne sont pas un espace de tests. Vérifiez chaque information portée dans ce document qui est potentiellement le seul et unique manuel que certains débutants liront.

Une équipe dédiée

Les cahiers du débutant sont issus de la fusion entre HandyLinux et Debian-Facile : l'ebook-facile associé au manuel de l'utilisateur HandyLinux a fait passer le projet de 12 à plus de 260 pages illustrées et détaillées, rendant la maintenance des cahiers un peu plus délicate au moment de la mise en forme finale. Afin d'assurer une gestion des contributions et une stabilité optimale, les cahiers sont gérés en externe par une petite équipe sous le regard et avec le soutien bienveillant de la communauté Debian-Facile dont la documentation reste le support technique officiel.

Bien que les cahiers viennent de deux communautés, ils ne sont pas « communautaires ». Les contributions des autres acteurs ou utilisateurs Debian sont acceptées sans inscription.

L’avenir des cahiers

Le site dédié permet de conserver une section spécifique à chaque version. Ainsi, Jessie aura toujours ses cahiers, même en passant en OldStable.

La page pour Stretch est déjà en route et nous espérons que les cahiers du débutant pourront aider le plus possible de nouveaux arrivants sur le système d’exploitation universel pour les prochaines versions Debian.

logo-debian

  • # Génial

    Posté par . Évalué à 8.

    Je suis débutant (Xubuntu 16.04) et je cherche une distribution (vraiment libre). J'ai regardé du côté de Mageia :(…..
    et là ce document que je viens de lire presque dans sa totalité(certains passages vous renvoient plus loin suivant votre niveau) est simplement génial pour un débutant. Un grand bravo à l'équipe qui a eut l'idée de réaliser ce guide.

    • [^] # Re: Génial

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      merci Gub, très content que notre travail te plaise. n'hésites pas à proposer/suggérer, les cahiers sont vivants ;)

      apprendre encore, comprendre mieux, partager plus ...

  • # Ce manuel est publié sous licence GPLv3

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce manuel est publié sous licence GPLv3.

    Il est donc commercialisable.
    Les éditions Eyrolles pourront l'imprimer et le proposer à la vente. ;)

    • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      salut :)
      le choix de la licence de publication vient des deux communautés de départ : la documentation Debian-Facile est publié sous licence GPLv2 et HandyLinux est distribuée sous licence GPLv3, il était donc naturel pour nous de continuer à publier la "suite de l'aventure" en GPL.

      mais la commercialisation n'est absolument pas l'objectif de départ et j'encourage chacun à librement et gratuitement profiter des cahiers du débutant :D

      les différents formats proposés permettent d'imprimer facilement tout ou partie des cahiers, ce qui réduit le nombre de page et le prix d'une impression standard. N'hésitez pas à visiter les centres de photocopies qui proposent généralement des services d'impressions à bas prix pour les mémoires ou thèses ;)

      apprendre encore, comprendre mieux, partager plus ...

      • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

        Posté par . Évalué à 3.

        les différents formats proposés permettent d'imprimer facilement tout ou partie des cahiers, ce qui réduit le nombre de page et le prix d'une impression standard. N'hésitez pas à visiter les centres de photocopies qui proposent généralement des services d'impressions à bas prix pour les mémoires ou thèses ;)

        Sur mon lieu de travail, le coût à la page A4 en monochrome, est un demi centime d'euros, hors papier. Soit 260/2 = 130 Centimes le manuel complet. Avec le papier, ce sera peut-être 3 euros.

        • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          cool ! là ça vaut le coup ;)

          et pour l'impression monochrome, je conseille de partir de la version ODT, puis de modifier le style général des titres principaux et des titres des tables pour supprimer le rouge qui risque d'avoir un mauvais rendu :)

          apprendre encore, comprendre mieux, partager plus ...

      • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La GPL est plutôt faite pour les logiciels, pas les manuels.

        Voir la FAQ sur gnu.org:
        https://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#WhyNotGPLForManuals

        Ceci dit, je trouve l'initiative une excellente chose !

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          oui Sébastien, mais Debian s'est déjà prononcé au sujet de la GFDL conseillée par gnu.org https://www.debian.org/vote/2006/vote_001.fr.html

          apprendre encore, comprendre mieux, partager plus ...

          • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

            Posté par . Évalué à 4.

            Je ne suis pas d'accord avec Debian :)
            Autant clairement la GFDL est une erreur dans la nature, autant je ne trouve pas qu'il soit judicieux d'utiliser une licence logiciel pour une documentation. Il existe des licences plus spécifiques qui sont plus compréhensible pour les potentiels contributeurs à une documentation. Bien sûr je pense aux CC qui font office de standard de fait pour tout ce qui n'est pas à proprement dis exécutable (j'ai assez peur de la transposition qui peut être fait devant une coure de justice de code source ou d'exécution pour de la documentation). Après évidement une licence type RABL n'est pas plus logiciel qu'autre chose ;)

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Ce manuel est publié sous licence GPLv3

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              oui, l'interprétation est délicate et je concède que la GPL n'est pas idéale pour une documentation.
              cependant, cette version "jessie" des cahiers du débutant est basée en partie sur la documentation de la communauté Debian-Facile, publiée sous GPL, donc j'ai suivi assez naturellement.

              mais comme cette question est récurrente, et comme la gestion est désormais assurée en externe, le choix d'une autre licence libre plus adéquate pourrait de faire pour la sortie de la version "stretch".
              la version "jessie", toujours en GPL, pourrait servir de référence (au même titre que les cahiers de l'admin ou les man des applications), et une refonte totale de la documentation pourrait alors être publiée sous une autre licence libre compatible :)

              apprendre encore, comprendre mieux, partager plus ...

  • # Les cahiers du débutant seront complétés par une documentation sur l'outil DFLinux

    Posté par . Évalué à 2.

  • # Mise à jour du 06 octobre 2016

    Posté par . Évalué à 2.

    Mise à jour du 06 octobre 2016

    la refonte des cahiers est mise en place. Au programme, application du préambule :
    "
    Les manuels commencent généralement par l’apprentissage des bases théoriques et du terminal.
    Ce manuel prend le parti du "graphique" : il est conçu pour un démarrage rapide sur Debian,
    écran allumé, les doigts sur le clavier, la souris à côté
    "
    donc réorganisation du plan général :
    - suppression de la section dédiée à DFLinux, le projet est mentionné là où il faut mais point trop de détail pour conserver les cahiers généralistes et pas qu'ils deviennent "le manuel de dflinux"
    - mise en avant des sections "sauvegarde" et "protection de la vie privée"
    - intégration de l'index dans les versions html et epub
    - suppression de l'index des illustrations… c'est pas un album photo non plus tongue
    - indexation des liens internes pour l'impression ("chap. 9.4" par ex)
    - renommage de toutes les images
    - ajouts, modifs en tout genre
    - mise en forme

    pour le changelog complet, un ptit tour sur le wiki et les modifs depuis la dernière mise à jour de la version stable : https://lescahiersdudebutant.fr/src/dok … 21&do=diff

    et pour la méthode de construction … bah c'est à la main comme d'hab, mais avec les footnotes intégrées au wiki et la template ODT, ça va déjà bien plus vite
    + exporter les 3 pages depuis le wiki en ODT
    + fusion des fichiers ODT avec Libreoffice
    + mise en forme générale (titre, mise en page, liens)
    + édition de l'index lexical
    + édition de la table des matière détaillée
    + optimisation de la mise en page pour l'impression
    + export en PDF
    + optimisation du PDF
    + export en xHTML strict avec split pour la version html
    + minihack pour ajouter une tite css à la version html
    + export en xHTML strict sans split pour la version epub
    + import dans calibre de la version xHTML, édition et conversion puis export en epub

    j'ai aussi ajouté les sources intégrale avec le fichier source ODT (fusion des 3 pages exportées du wiki)+ toutes les versions distribuées (epub, pdf, html, tgz) + les sources du wiki (les pages en format dokuwiki + une archive avec les images renommées) + le README avec howtobuild + les sources du site "lescahiersdudebutant.fr" en prime … bon … 188 Mo du coup pour "la totale".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.