Les robots simulés débarquent sur le Web

Posté par . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Yvan Munoz. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
25
24
août
2017
Python

Utiliser un logiciel de simulation de robots a longtemps nécessité une grande motivation et beaucoup de temps pour installer des gros logiciels et surtout comprendre comment ils marchent…

Heureusement, le cloud vient à notre rescousse : Robotbenchmark nous propose de programmer des robots en Python sans trop se fatiguer avec une série de petits challenges variés. Du suivi de mur pour un robot à roues à une course de dix mètres pour un petit robot humanoïde, un pendule inversé ou encore un suivi visuel pour un robot chien… Ce site utilise X3DOM (un frontal libre à WebGL pour représenter les robots et leur environnement en 3D dans le navigateur. La simulation, assez réaliste, tourne dans le cloud sur des serveurs GNU/Linux. Notre petit programme en Python qui contrôle notre robot tourne lui dans Firejail, un « bac à sable » de sécurité pour GNU/Linux.

Bon, mon programme Python a fait une minute, 46 secondes et 51 dixièmes sur le sprint du robot humanoïde, c’est bien, mais je ne suis pas le plus fort. J’y retourne…

N. D. M. : Robotbenchmark utilise une infrastructure de simulation qui est un logiciel privateur.

  • # d'autres infos sur firejail

    Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+0/-2).

    Il y a d’autres infos techniques sur firejail à part la page d'accueil du projet ?

    • [^] # Re: d'autres infos sur firejail

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Tu as cliqué sur les liens en haut de la page ?

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # Thymio

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Je vois que le robot Thymio figure sur les illustrations. Cela veut-il dire que l'on peut passer du virtuel au réel en envoyant les instructions si l'on en possède un ?

    PS:
    Cela fait plaisir de voir ce cher robot #Thymio, dont le projet thool a été financé par #FNS_Agora !
    Désolé pour cette honteuse pub pour ce programme de financement de la communication scientifique, mais je ne résiste pas…

    • [^] # Re: Thymio

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      On peut pas directement ré-utiliser le code Python de robotbenchmakr pour contrôler un Thymio II réel car le Thymio II réel ne se programme pas en Python. Son micro-contrôleur n'est pas assez puissant pour faire tourner Python… Par contre on pourrait imaginer de faire tourner le programme Python sur le PC et il enverrait les commandes motrices au robot réel et recevrait les valeurs mesurées par les capteurs du robot réel (une sorte de "remote-control"). Dans ce cas, oui, on pourrait ré-utiliser le même code source Python pour contrôler le Thymio II de robotbenchmark et un vrai Thymio II.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.