Libérons le Cahier de l'Admin Debian

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik et Florent Zara. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
72
30
mai
2013
Debian

Rappelez-vous, il y a 18 mois Roland Mas et moi-même annoncions le projet de traduction du Cahier de l'Admin Debian en anglais. Nous avions fait d'une pierre deux coups puisque, grâce à votre soutien, le livre traduit a été placé sous licence libre.

   
couverture Debian Squeeze Couverture Debian admin handbook

À l'époque, quelques commentateurs avisés ont regretté que la version française ne soit pas également libérée… je n'ai pu qu'acquiescer en précisant toutefois que je comptais bien convaincre Eyrolles de l'intérêt d'une publication sous licence libre, en m'appuyant sur le succès du livre anglais.

Je n'ai pas dérogé de mon plan, et il y a quelques mois j'ai donc repris contact avec Eyrolles pour monter un projet satisfaisant toutes les parties. C'est ainsi que nous avons décidé d'organiser une campagne de financement sur Ulule qui — si elle est couronnée de succès — garantit la libération du livre, sa mise à jour pour Debian 7, et la mise en place par Eyrolles d'une nouvelle édition en librairie (il est important d'exister ailleurs que sur Internet !). Nous comptons sur votre soutien pour mener ce projet à terme !

Comme toutes les campagnes de ce genre, il y a un objectif à atteindre dans un temps limité : nous avons jusqu'au 24 juin pour dépasser la somme de 15 000 €. À l'échelle individuelle, c'est un montant important mais ce n'est que l'équivalent de 300 livres vendus, soit 10 livres par jour sur la durée de la campagne.

Si ce montant vous semble toujours trop élevé, sachez également qu'une fois que vous avez retiré la TVA, les frais Ulule, le coût des récompenses et de leur expédition, il en reste bien moins. Et ce reste sera partagé également entre les auteurs et Eyrolles, pour financer la mise à jour du livre et la publication d'une nouvelle édition.

Si vous pensez comme nous qu'il était important d'aller au bout de cette démarche de libération, cliquez-ici pour aller soutenir ce projet et partagez cet article avec tous vos contacts susceptibles de soutenir ce projet. D'avance, merci !

  • # cout de la libération

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Hello,

    Je trouve l'idée sympa, et j'envisage le forfait à 50 Euros,
    je ne connais pas vraiment les montants pratiqués, et je m'interroge sur les 15000 Euros nécessaires,
    n'est-ce pas élevé ??

    Nicolas

    • [^] # Re: cout de la libération

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Élevé par rapport à quoi ?

      Une fois la TVA, les frais Ulule, le coût des récompenses (hors livre), les frais d'expéditions enlevés, il va rester grosso modo 10 KEUR, en les partageant à moitié entre les auteurs et Eyrolles, ca fait 2500 EUR pour chaque auteur (sans compter les impôts et charges sociales qui vont grever ce montant).

      Je ne connais pas le détail du compte d'exploitation du livre du côté Eyrolles, mais il faut savoir que les livres techniques ont des petits tirages qui sont difficiles à rentabiliser car les frais fixes d'un éditeur (relecture, mise en page, marketing, etc.) mangent une grosse partie de la marge brute. Pour autant que je sache, il faut souvent vendre au moins la moitié ou les deux tiers des livres pour atteindre le point d'équilibre.

      Pour Eyrolles, à vue de nez (et sans que je sois dans la confidence, donc à prendre avec des pincettes) une nouvelle édition coûte au moins 15 à 20 KEUR à mettre en place (en incluant les frais d'impression d'un tirage d'environ 1500 exemplaires et les frais fixes). Alors financer 5000 EUR là dessus, c'est entre 1/3 et 1/4, cela ne me semple pas si élevé que cela.

      J'ai répondu en toute transparence, mais je tiens à préciser qu'il ne faut pas juste prendre en compte le facteur « est-ce que je vais rendre des gens riches ? » (est-ce que vous vous posez cette question lorsque vous achetez un coca ?) mais bien plus la valeur ajoutée pour la société d'avoir accès à un livre libre de qualité… et comme le dit la pub bien connue « ca n'a pas de prix ». :-)

      • [^] # Re: cout de la libération

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ayant édité des bouquins pendant une dizaine d'années, je confirme tes propos. Fabriquer un livre c'est long et ça fait intervenir pas mal de monde. Ça coûte.
        Toute la collection Eyrolles est fabriquée avec soin, les dessins techniques sont très bien faits, les index sont à jour, l'encre et le papier sont d'une bonne qualité (c'est à dire qu'ils ne s'altèrent paas en vieillissant et que ça n'éblouit pas à la lecture). En outre, la reliure choisie et le dos couleur pelliculé ne sont pas donnés et demande plus de manipulations dans le transport (pour ne pas rayer). En fait je suis plutôt surpris de la confiance d'Eyrolles dans cette libération et du faible prix demandé.

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: cout de la libération

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Surtout quand tu rapportes cette somme au temps qu'il faut pour écrire un tel livre …

  • # Libération de la version « oldstable »

    Posté par . Évalué à 7.

    Salut,
    Quand j’ai lu ça sur planetlibre, j’ai failli donner immédiatement, avant de m’apercevoir que ça ne donne que la version 6 (squeeze). Alors que je viens de basculer sur wheezy…

    Personnellement, je préfèrerai libérer la nouvelle version, ou au moins recevoir un exemplaire imprimer de la nouvelle version quand elle sera écrite plutôt que la version libérée.

    Une autre question, quand tu parles de libération, aura-t-on accès aux sources du livre ?

    • [^] # Re: Libération de la version « oldstable »

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 30/05/13 à 11:36.

      Personnellement, je préfèrerai libérer la nouvelle version.

      La nouvelle version sera libre également. C'est à dire que même si on reçoit effectivement un exemplaire traitant de Debian 6, on pourra charger gratuitement le livre traitant de la version 7 dès qu'il sera prêt…

      aura-t-on accès aux sources du livre ?

      Évidemment ! Le livre libéré sera ajouté comme une traduction officielle du « Debian Administrator's Handbook » et apparaîtra donc sous la forme de fichiers .po ici:
      http://anonscm.debian.org/gitweb/?p=debian-handbook/debian-handbook.git;a=summary

      • [^] # Re: Libération de la version « oldstable »

        Posté par . Évalué à 8.

        La nouvelle version sera libre également.

        C’est une bonne nouvelle. Et il n’y a vraiment pas moyen d’avoir le 7 au format papier quand il sortira ? Quitte à le mettre dans le package à 75€ ?

        Sinon deux petites questions encore :
        C’est quoi la licence ? Tu parles de « licence libre », mais tous ici n’ont pas la même définition…
        Pourquoi avoir choisi d’écrire d’abord la version anglaise ? La version anglaise de la 6 a mieux marché que prévu ?

        • [^] # Re: Libération de la version « oldstable »

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Et il n’y a vraiment pas moyen d’avoir le 7 au format papier quand il sortira ?

          Pas dans le cadre de cette campagne, non. Les contreparties sont figées à partir du moment où la campagne est lancée, on ne peut pas en rajouter. Et puis surtout on n'a pas encore de délai à annoncer pour cette mise à jour, donc c'est un peu gênant de le proposer en récompense.

          C’est quoi la licence ?

          La réponse est dans la FAQ sur la page Ulule. ;-) Ca sera GPL-2+ / CC-BY-SA 3.0 comme le livre anglais.

          Pourquoi avoir choisi d’écrire d’abord la version anglaise ?

          Parce que c'est devenu la version de référence pour moi, la version française deviendra une traduction parmi d'autres (on en a déjà 3 autres qui sont bien avancées) avec la petite différence que les traducteurs et les auteurs seront les mêmes personnes dans le cas de la version française. :-)

      • [^] # Re: Libération de la version « oldstable »

        Posté par . Évalué à 6.

        Et disponible sous forme de paquet debian par la suite :) (comme la version anglaise)

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # +1

    Posté par . Évalué à 10.

    Je possède deux éditions françaises de ce livre et je profite donc de l’occasion pour le recommander chaudement tout en félicitant les auteurs. La rédaction est excellente (ce qui est rarement le cas pour des livres techniques, notamment les traductions) et le contenu extrêmement complet et pertinent : à la fois pédagogique et concret quand il le faut. De plus il s’applique à Linux en général autant qu’à Debian. Un bon exemple de livre technique Français, au niveau des meilleures productions anglo-saxonnes. La libération est évidemment une bonne nouvelle ! Bravo pour cette initiative, dans l’esprit de Debian et du libre. Tout se tient.

    • [^] # Re: +1

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 30/05/13 à 12:02.

      Ouais c'est un super livre. Je m'en sers couramment pour des formations, il est très clair, bien fourni, bien stucturé.
      Libéré, complété, il pourrait devenir un solide cours de référence à l'administration d'un système Linux, tant les passages propres à Debian sont réduits.
      Cette dépêche mérite un +42 !

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Super initiative

    Posté par . Évalué à 10.

    j'ai donc repris contact avec Eyrolles pour monter un projet satisfaisant toutes les parties

    Franchement bravo pour cette réussite, c'est le genre d'initiative qui me fait vraiment plaisir.
    Je suis en recherche d'emploi j'ai donc vraiment des moyens tout petits mais j'ai quand même donné 5€ pour le soutient, car je trouve que c'est important.

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Super initiative

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'apporte aussi tout mon soutien à cette initiative.

      Est-ce-qu'une partie de l'argent donné sera reversé au projet Debian comme pour le financement du livre "The Debian Administrator's Handbook" ?

      Bonne chance pour la suite.

      • [^] # Re: Super initiative

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Merci pour le soutien !

        Est-ce-qu'une partie de l'argent donné sera reversé au projet Debian ?

        Il n'est rien prévu de tel, on est déjà sur un montant important, je ne voulais pas l'augmenter encore plus en incluant cela dans le budget prévu.

        Ceci dit rien ne t'empêche de faire un don à Debian à côté, voire à Debian France si le cœur t'en dit: http://france.debian.net http://www.debian.org/donations

        -- Raphaël, qui a aussi la casquette de président de Debian France.

  • # Super initiative

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 30/05/13 à 13:17.

    j'ai donc repris contact avec Eyrolles pour monter un projet satisfaisant toutes les parties

    oups double post DSL

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Compliqué

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai voulu donner 20€ via paypal, mais ça me redemande ma CB, c'est assez incompréhensible, on me demande 3 fois mon adresse & co. Kickstarter c'est wachement plus simple …
    Je regarderai ce soir si j'arrive à comprendre quelque chose.

    Is it a Bird? Is it a Plane?? No, it's Super Poil !!!

    • [^] # Re: Compliqué

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Effectivement, j'ai aussi constaté que certaines informations (nationalité/date de naissance) étaient demandées deux fois dans le processus lorsqu'on n'avait pas de compte ulule… et je l'ai signalé à Ulule car cela doit être améliorable.

      Bizarrement ce défaut n'y était pas à l'époque de la première campagne mais on m'a répondu que c'était des exigences du prestataire de paiement qui ont amené à cette situation. Désolé que cela soit un peu plus compliqué que Kickstarter mais de toute façon Kickstarter n'était pas envisageable pour moi, car je ne suis pas américain. :-)

      N'hésitez pas à faire des suggestions à Ulule directement, ils sont plutôt bien à l'écoute de leurs utilisateurs: http://fr.ulule.com/about/contact-us/

      • [^] # Re: Compliqué

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        FYI, Ulule me dit avoir corrigé le problème de double saisie de la nationalité et date de naissance. S'il reste encore des soucis, n'hésite pas à détailler je peux faire suivre.

        Il est important pour tous les porteurs de projet comme moi que cela soit aussi simple que possible de contribuer. C'est d'ailleurs pour cela que je leur ai demandé de restaurer la possibilité de contribuer avec Paypal (qui est désactivée par défaut).

        • [^] # Re: Compliqué

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Cool, ma contribution est faite.

          Merci à toi

          Is it a Bird? Is it a Plane?? No, it's Super Poil !!!

        • [^] # Re: Compliqué

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je confirme, plus de double saisie.

          PS : Encore merci pour cette initiative

  • # Superbe idée..

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai pas trop réfléchi pour donner.. je viens d'acheter aux éditions Eyrolles la version actuelle (il y a environ 1 mois), et je réitère pour cette initiative qui est à mes yeux exemplaire.

    J'aimerais que plus de monde dans le macro/mircrocosme, au moins informatique.. et surtout du libre se réfère à cet exemple..
    .. et que les utilisateurs du libre n'hésitent plus à soutenir les personnes qui prennent de leur temps et de leur talent pour nous fournir les éléments essentiels pour notre utilisation quotidienne, que ce soit le système comme Debian, où les logiciels.

    Merci encore et bravo.

  • # Excellent

    Posté par . Évalué à 9.

    J'aime, je vote, je paie.
    Si tous les livres techniques proposaient la version libérée des futures sorties je serais prêt à y mettre pas mal d'argent. Et un bonus pour le papier.
    Merci.

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par . Évalué à 4.

      Participation également apportée de mon côté à cette excellente initiative, dont je pense qu'elle sera largement couronnée de succès.

      Même si j'ai récemment critiqué une décision de Debian dans un journal (Adblock) et que j'utilise au quotidien depuis 2006 Ubuntu sur mes deux PC, j'apprécie énormément la philosophie et le rôle de Debian dans l'écosystème du logiciel libre.

      Ayant en outre toujours l'objectif de m'initier à l'auto-hébergement, je pense que ce livre m'y aidera et c'est l'occasion de le recevoir sous forme papier, que je continue à préférer de loin (surtout vue la qualité effectivement des publications Eyrolles) aux e-books, c'est également vrai pour les BD et magazines.

      Bonne continuation à tous les contributeurs - mainteneurs de paquets, traducteurs, rédacteurs… :)

  • # Longue vie à Debian

    Posté par . Évalué à 3.

    Pourquoi ne pas participer ? J'ose à peine imaginer le monde du libre sans debian ;)

    Je fais passer une future question de mon comptable : [mode comptable]t'as une facture ?[/mode comptable] Bon, j'ai lu la doc de Ulule à ce sujet, j'ai compris que ce sera le porteur du projet qui devra me la faire parvenir lorsque le projet sera validé. Raphaël, tu confirmes qu'on pourra en avoir une ?

    Merci pour tout ce boulot !

  • # Pourquoi pas originalement libre ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ne prenez pas ce commentaire comme un reproche.

    N'existait il pas, à l'époque de la première parution de votre livre, de maison d'édition qui ne vous aurait pas demandé de droits (style http://www.inlibroveritas.net/ il me semble) ? Est-ce que lorsqu'on écrit un livre c'est plus intéressant de "passer un marché" avec une maison d'édition que de juste faire "tirer des copies papier" par un imprimeur ?

    Excusez la naïveté de cette question, je n'y connais rien dans le domaine.

    Merci.

    • [^] # Re: Pourquoi pas originalement libre ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Une maison d’édition ce n’est pas juste une boîte qui s’occupe d’imprimer un livre, c’est de l’édition (correction, éventuellement conseils sur le contenu, etc.), la couverture, l’impression, la distribution, parler du bouquin, etc. Dans une certaine mesure on peut se dire que Raphael aurait pu s’occuper de tout ça, mais c’est du temps en moins passé à écrire le livre, ainsi que sur ses autres activités debianesques. Accessoirement ce sont différents métiers, qui ne sont pas forcements dans ses cordes.

      Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Pourquoi pas originalement libre ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le livre est paru pour la première fois en 2004 et le contrat avec Eyrolles a été signé en 2003.

      À l'époque je ne crois pas que l'impression à la demande était déjà si répandue, en tout cas lulu.com n'existait pas.

      Quoi qu'il en soit l'éditeur apporte bien plus que l'impression papier… avec le directeur de collection on a défini le plan ensemble, Eyrolles a également payé des relecteurs, des maquettistes, des graphistes, et ils assurent la diffusion du livre en librairie. Eyrolles a certainement contribué à ce que le livre soit de qualité et c'est grâce à l'éditeur qu'il a connu une si large diffusion.

      Bref, je ne crois pas avoir fait un mauvais choix à l'époque en acceptant d'écrire ce livre (parce que c'est Eyrolles qui m'a contacté pour me proposer de l'écrire).

      Quoi qu'il en soit, on ne peut pas revenir sur le passé, contentons nous de définir le future que l'on veut ! :-)

      • [^] # Re: Pourquoi pas originalement libre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Merci pour ces précisions.

        Du coup, avec un tel projet, Eyrolles concède une part de son travail (graphismes/couverture) en licence libre ?

        En outre, rien n’empêche de continuer de bosser avec eux pour le circuit libraire classique (c'est le cas il me semble) ? Ce qui change, c'est juste que n'importe qui (voir une maison d'édition concurrente) peut améliorer/forker/éditer le livre, et que tout lecteur intéressé pourra disposer d'une version électronique au même titre que les pages de man de sa distrib :)

  • # Dernière ligne droite

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 03/06/13 à 23:40.

    Bonne nouvelle, en moins d'une semaine 90 % de la somme a déjà été atteint, espérons que les derniers 1500 € soient une formalité.

  • # Félicitations !

    Posté par . Évalué à 4.

    L'objectif de 15 000 € est atteint !

    En plus, je crois bien que c'est ma contribution qui a permis de franchir le seuil. :D

    • [^] # Re: Félicitations !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et voilà, maintenant qu'il a vu qu'on donnait la main, il voudrait nous manger le bras !

      19.000, 22.000, 25.000 €, mais jusqu’où ira-t-il ;-)

      • [^] # Re: Félicitations !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ou plutôt, jusqu'où irons nous ? :-)

        Au moins, cela fera plaisir à Slauncha qui demandait plutôt si on reversait quelque chose à Debian… probablement que oui car nous ne sommes plus qu'à quelques distances du seuil de 19 KEUR.

  • # Contribuer sans passer par un paradis fiscal ?

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 12/06/13 à 17:26.

    Bon, au début j'étais pas super fan de ce genre de site, même si je trouve l'initiative très bien, mais après avoir lu les conditions d'utilisation d'Ulule, et même si la boîte est située en France ce qui est pas mal, le paiement se fait par une société basée au Luxembourg (Leetchi Corp. S.A.), ce qui me plaît beaucoup moins. Et je refuse d'utiliser Paypal. Il reste à priori la solution du virement, qui a l'air un peu plus galère à gérer pour le porteur du projet, mais qui est, comme indiqué dans les conditions, directe entre le contributeur et le porteur, ce qui me plaît pas mal. Est-il possible d'utiliser cette solution pour le paiement ? (ou alors j'ai loupé un bouton/une option ?)

    Je trouve ça dommage qu'on projet pour le libre contribue à un côté beaucoup plus noir de notre société.

    • [^] # Re: Contribuer sans passer par un paradis fiscal ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonjour,

      en ce qui concerne Ulule, on fait avec ce qui existe et qui marche bien. Pour faire ce dont Ulule a besoin, il faut avoir un agrément spécifique "monnaie électronique" et parmi ceux qui l'ont rares sont les sociétés qui permettent à des sociétés clientes de gérer des porte-monnaies électronique pour le compte de tiers. Ulule a choisi Leetchi qui fait tout de même partie de l'UE, on ne parle pas des îles Cayman ou autres.

      Bref, mon combat c'est le libre et je fais avec les moyens du bord, si j'attendais que tout soit parfait, je ne ferai jamais rien.

      Pour les virements et les chèques, c'est possible mais il faut le faire en direct avec moi et je dois ensuite demander à Ulule d'enregistrer la participation. Si tout le monde faisait ainsi, cela ne fonctionnerait plus, cela me ferait une charge administrative énorme. Mais pour les contributions significatives, je peux le faire.

      Quoi qu'il en soit, pour les détails c'est par le mail.

      • [^] # Re: Contribuer sans passer par un paradis fiscal ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour faire ce dont Ulule a besoin, il faut avoir un agrément spécifique "monnaie électronique" et parmi ceux qui l'ont rares sont les sociétés qui permettent à des sociétés clientes de gérer des porte-monnaies électronique pour le compte de tiers.

        Mmmhhh, je ne comprends par pourquoi il faut absolument gérer de la « monnaie électronique » pour faire ce que fait Ulule : ici, on parle de virer de la monnaie « réelle » d'une personne à une autre, par un intermédiaire. Le fait que Leetchi veuille pouvoir avoir une monnaie intermédiaire pour pouvoir faire une « chambre de compensation » en quelques sortes (chambre de compensation, Luxembourg, ça ne vous rappelle rien ?) est une stratégie commerciale volontaire de la part de cette boîte.

        Bref, mon combat c'est le libre et je fais avec les moyens du bord, si j'attendais que tout soit parfait, je ne ferai jamais rien.

        Effectivement, et je comprends tout à fait. Je disais juste que c'est « dommage » ; le refus de l'utiliser est un avis tout à fait personnel, et je ne vais pas reprocher aux autres d'utiliser cette méthode de paiement.

        Pour les virements et les chèques, c'est possible mais il faut le faire en direct avec moi et je dois ensuite demander à Ulule d'enregistrer la participation. Si tout le monde faisait ainsi, cela ne fonctionnerait plus, cela me ferait une charge administrative énorme.

        Oui, effectivement, mais du coup, j'ai l'impression que c'est une stratégie d'Ulule : ils pourraient faire autrement, genre sans passer par une monnaie électronique, ou alors en proposant de gérer les chèques en prenant un peu plus de commission que les moyens électroniques, mais ils ne le font pas.

        Mais pour les contributions significatives, je peux le faire.

        Peux-tu nous indiquer à partir de combien une contribution est « significative » pour toi ? Histoire que ceux qui préfèrent la méthode « directe » ici puissent choisir.

        Quoi qu'il en soit, pour les détails c'est par le mail.

        OK. Merci pour ces précisions en tous cas.

  • # 25 000 €

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Et voilà, objectif atteint.
    Un grand merci à tous les participants et longue vie au projet Debian.

  • # L'ebook et le pdf arrivent

    Posté par . Évalué à 1.

    Je viens de recevoir 2 mails pour :
    - Debian Squeeze (cahier de l'admin debian ?)
    - Richard Stallman et la révolution du logiciel libre (surprise…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.