Le Cahier de l’admin Debian a besoin de vous pour s’exporter

Posté par (page perso) . Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
25
30
sept.
2011
Debian

À quelques semaines de la sortie du Cahier de l’admin Debian Squeeze, Roland Mas et moi‐même venons de lancer une campagne de financement pour réaliser la traduction anglaise de ce livre, mais aussi pour publier cette traduction sous licence libre !

Vous pouvez soutenir ce projet en commandant un exemplaire du livre à paraître (aussi bien la version française qu’anglaise). Selon le montant du soutien, vous avez le choix entre de nombreuses récompenses.

Cerise sur le gâteau, si vous soutenez le projet en cliquant sur ce lien, environ 12 % de l’argent donné sera reversé au projet Debian.

Pourquoi ce projet

Aucun éditeur international n’a voulu réaliser la traduction du Cahier de l’admin. Nous sommes pourtant convaincus que c’est un excellent livre (et les témoignages reçus de nos lecteurs nous le confirment) et nous souhaiterions qu’il bénéficie à tous, et pas seulement aux francophones.

Seulement, traduire plus de 450 pages, c’est un énorme travail (que l’on estime environ à 6 mois‐homme), et il ne nous est pas possible de bloquer le temps nécessaire si nous n’avons pas de rentrée d’argent pour cette période. Nous sommes tous deux indépendants, et si nous traduisons le livre, nous ne travaillons plus pour nos clients…

Objectif 1 : la réalisation de la traduction

Le premier objectif de cette campagne de financement est d’atteindre 15 000 €. C’est le minimum vital pour couvrir nos frais pendant ces quelques mois de travail. En dessous de cette somme, la traduction ne se fera tout simplement pas.

Objectif 2 : la libération du livre

Aucun livre traitant de Debian n’est à la fois libre, anglophone et à jour. En libérant cette traduction, nous avons une opportunité de corriger cela.

En outre, nous sommes persuadés que ce livre serait extrêmement utile pour introduire toujours plus de personnes à cette formidable distribution qu’est Debian.

Nous souhaitons donc vivement que cette libération ait lieu, mais nous avons fixé une condition qui assure que le travail effectué sera correctement rémunéré. Nous avons mis en place un « fonds de libération », et si celui‐ci atteint 25 000 €, alors le livre sera publié sous une licence libre (compatible avec les principes du logiciel libre selon Debian).

Tout l’argent contribué au fonds de libération sert évidemment aussi à atteindre le premier objectif. Pour participer à ce fonds de libération, il y a 3 possibilités :

  1. choisir une récompense qui inclut une telle contribution de manière explicite ;
  2. donner plus que le montant nécessaire pour la récompense de son choix ;
  3. choisir de ne pas recevoir de récompense pour son don.

Comment aider

  • # et aider à traduire ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Comment aider

    participez à la campagne de financement ;
    parlez de ce projet autour de vous, faites circuler la nouvelle, convainquez un maximum de personnes et d’entreprises de soutenir le projet ;
    faites la promotion du projet en installant un widget sur votre blog, site Web, etc..

    Et si on a pas d'argent à donner mais du temps pour participer à la traduction, c'est possible ?

    • [^] # Re: et aider à traduire ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Et si on a pas d'argent à donner mais du temps pour participer à la traduction, c'est possible ?

      La réponse est partiellement dans la FAQ: http://debian-handbook.info/faq/#q3.1

      A priori non, il se peut qu'on accepte de l'aide mais cela sera de l'aide de personnes pour qui l'anglais est la langue natale. Et elles seront peu nombreuses pour arriver à donner un cohérence à la traduction et avoir un résultat aussi bon que la version française.

  • # Serait il possible de libérer la version française

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si j'ai bien compris, seul la version anglaise sera libre. Est il prévu de libérer la version française ? Ou faudra-t-il la retraduire dans l'autre sens ?

    • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Est il prévu de libérer la version française ?

      D'après ce que j'ai compris c'est Eyrolles qui ne veut pas pour l'instant.

      • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Et Eyrolles ne s'oppose pas à la traduction et à sa libération ?

        • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

          Posté par . Évalué à 4.

          Une fois la traduction en anglais libérée, qu'est-ce qui empêcherait de "re-traduire" vers le français (rétro-ingénierie linguistique)?

          • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

            Posté par . Évalué à 1.

            Tu obtiens un plagiat d'une oeuvre protégée ?

            • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

              Posté par . Évalué à 9.

              Je ne comprends pas bien ta réponse.

              Imaginons le scénario suivant:
              Je découvre la version anglaise, donc libre, de ce livre.
              Je ne connais pas l'existence de la version française et décide de traduire la version anglaise en français, que je publie bien sûr avec une licence libre.
              A quel moment ai-je produit un plagiat ?

              • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

                Posté par . Évalué à 2.

                Pourquoi être moinsé ?
                Ton plagiat commence dès que tu publies.
                Je vois les choses comme cela : tu auras fait un livre avec le même sujet, le même style, le même plan, les mêmes explications qu'un autre livre qui est sorti antérieurement. L'excuse "je ne savais pas" ne tient pas beaucoup en droit francais.
                Des artistes se sont déjà fait condamner pour plagiat sciemment ou pas (voir affaire diams).
                L'inverse marcherait aussi, une oeuvre libre au départ, puis on voit une oeuvre fortement inspirée et non libre apparaitre par la suite.

                PS : si j'ai bien compris, la version anglaise ne sera pas libre si la souscription atteint une somme comprise entre 15 et 25 milles euros.

                • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Pour moi, le problème se situe dans la publication de la version libre en anglais:

                  • soit les auteurs obtiennent le droit de la publier avec une licence réellement libre et donc avec le droit de traduire dans toutes les langues y compris le français.
                  • soit l'éditeur concède le droit de publication en anglais en restreignant la traduction et ce n'est plus une publication réellement libre.

                  C'est aux auteurs de résoudre cette question avant d'annoncer que la publication est libre.

                  • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    J'ai tous les droits d'exploitation sur la version anglaise, je peux donc la publier sous la licence de mon choix. Ce que d'autres feront après avec cette œuvre libre n'est plus de mon ressort. Mais en ce qui me concerne, il est légitime de vouloir re-traduire cette version anglaise en d'autres langues...

                    Il est clair que je ne peux pas moi-même contribuer à une éventuelle traduction française.

                    Ceci dit mon plan est plutôt d'utiliser le levier du succès de la version anglaise pour inciter Eyrolles à accepter de mettre la version française sous une licence libre plutôt que de faire un "fork libre".

              • [^] # Re: Serait il possible de libérer la version française

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je ne connais pas l'existence de la version française et décide de traduire la version anglaise en français, que je publie bien sûr avec une licence libre.

                Àmha, qui n'est pas celui d'un juriste, c'est à ce moment que ton raisonnement ne tient pas. Il y a de fortes chances que dans la version anglaise, une référence soit faîte à la version française. Donc si tu traduis la version anglaise, tu auras connaissance de la version française.

  • # On devrait payé pour des droits ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si j'ai un peux compris le sens du truc, on peut payer pour que vous récupériez vos droits auprès de l'éditeur afin de le traduire en Anglais ? Si je suis dans le bon sens, je n'aime pas !!!!! pas du tout , et je dirai même "gonflé" .

    • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

      Posté par . Évalué à 3.

      on pourrait également lever une souscription pour libérer de la Sacem des morceaux à Johnny et les retraduire en Finnois.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Si je ne me trompe pas, c'est en gros ce qui s'est passé pour Blender, non?

        (cela dit et en toute subjectivité, un quart du prix de la libération de Blender pour un bouquin, ça me semble un poil cher)

      • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

        Posté par . Évalué à 5.

        on pourrait également lever une souscription pour libérer de la Sacem des morceaux à Johnny et les retraduire en Finnois.

        Commençons par en traduire certains en français...

        Il se prend pour Napoléon, son état empire.

    • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est pourtant aussi ce qui s'est passé pour Blender

    • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Si j'ai un peux compris le sens du truc, on peut payer pour que vous récupériez vos droits auprès de l'éditeur afin de le traduire en Anglais ? Si je suis dans le bon sens, je n'aime pas !!!!! pas du tout , et je dirai même "gonflé" .

      Je crois que tu as mal compris. Tu paye pour qu'ils puissent passer le temps nécessaire à la traduction et continuer à bouffer et faire bouffer leurs familles. L'accord d'Eyrolles ils l'ont déjà, mais il ils estiment à 3 mois à 2 le temps nécessaire à la traduction, c'est à cela que correspondent les 15000€, et à mon avis ce n'est vraiment pas cher payé si la traduction est bien faite.

      Étienne

    • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les droits je les ai déjà. "On peut payer" pour financer le temps de traduction, et placer le livre sous une licence libre.

      Et puis peut-être aussi un peu pour soutenir des contributeurs Debian de longue date dans un projet qui leur tient à cœur.

      • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Seulement, traduire plus de 450 pages, c’est un énorme travail (que l’on estime environ à 6 mois‐homme), et il ne nous est pas possible de bloquer le temps nécessaire si nous n’avons pas de rentrée d’argent pour cette période. Nous sommes tous deux indépendants, et si nous traduisons le livre, nous ne travaillons plus pour nos clients…

        Les contributeurs BENEVOLES également ont un travail qui lors ce qu'ils vous traduiront une partie du cahier ne seront pas rémunérés par leur clients/patrons, au même titre que vous, seulement eux, ils doivent payer le droits de traduire.

        • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

          Posté par . Évalué à 9.

          Mais les contributeurs BENEVOLES ils ne cherchent pas à vivre de leurs contributions. Enfin merde Raphaël est un gros contributeur à Debian qui cherche à vivre de ça (et ce n'est pas facile, si vous regardez sur http://raphaelhertzog.com/support-my-work/ il récupère quelques dizaines d'euros de flattr et paypal par mois), il se dit que faire la traduction de SON bouquin peut lui permettre de vivre de cela pendant quelques mois, que faire payer la libération peut lui permettre de contribuer à d'autres choses sur Debian pendant encore quelques temps (par exemple bosser sur dpkg ou sur l'un des 26 packages qu'il maintient) ; et tout ce qu'il récupère comme commentaire c'est :

          • Si j'ai un peux compris le sens du truc, on peut payer pour que vous récupériez vos droits auprès de l'éditeur afin de le traduire en Anglais ? Si je suis dans le bon sens, je n'aime pas !!!!! pas du tout , et je dirai même "gonflé"
          • Je trouve particulièrement douteux quand même de refuser l'aide de la communauté pour traduire bénévolement le document en anglais
          • Cependant demander de l'argent pour traduire un livre le publier sous licence libre et paradoxalement refuser toute contribution qui pourrait accélérer sa traduction et requérir moins d'argent, je trouve cela un peu limite.
          • Et j'en passe ...

          Et après ce sont les même qui vont nous dire que libre ne veut pas dire gratuit, qu'il n'y a aucun problème à vivre du libre, que le principe c'est qu'une fois payé, un développement est gratuit ... encore faut-il réussir à se faire payer une fois.

          Étienne

          PS: par ailleurs, je vous invite à vous renseigner sur le bonhomme, par exemple sur sa page web.

          • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Mais les contributeurs BENEVOLES ils ne cherchent pas à vivre de leurs contributions.

            Peut-être que c'est ce qui coince justement, ce côté commercial ?

            La frontière non-commercial – commercial est peut-être pas évidente à franchir pour tout le monde. L'aspect commercial apporte son lot de problèmes : rentabilité, concurrence, l'esprit « il faut vendre, grossir », etc. qui n'est pas forcément compatible avec les idéaux de tout le monde, du coup ça grince des dents.

            Perso je trouve que ça devrait être à la collectivité ou aux entreprises (sous forme de mécénat) de payer pour produire ce genre de livre, sous licence libre, pas forcément à l'utilisateur final. Mais c'est une démarche qui n'est sans doute pas ancré dans la mentalité des dirigeants en place :-(

            • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              La frontière non-commercial – commercial est peut-être pas évidente à franchir pour tout le monde. L'aspect commercial apporte son lot de problèmes : rentabilité, concurrence, l'esprit « il faut vendre, grossir », etc. qui n'est pas forcément compatible avec les idéaux de tout le monde, du coup ça grince des dents.

              Rentabilité: oui je dois gagner de l'argent pour me nourrir et avoir une vie décente avec ma famille.

              Concurrence: avec qui/quoi ? de toute façon il y a de la place pour tout le monde.

              L'esprit "il faut vendre/grossir": je n'ai pas l'intention de grossir, j'ai toujours été indépendant et je m'en contente très bien. Ensuite oui c'est du marketing que je fais pour promouvoir ce projet. Je m'en passerai bien si je pouvais... mais en attendant que "la collectivité" finance ce genre de travail, je fais avec les règles actuelles de la société.

              Je fais partie de ceux qui font bouger les choses, de ceux qui essaient de nouveaux modèles, alors oui parfois ca dérange. Mais c'est toujours mieux que d'attendre que les règles du jeu changent par en haut...

              • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

                Posté par . Évalué à 1.

                &#x000> Je fais partie de ceux qui font bouger les choses, de ceux qui essaient de nouveaux modèles, alors oui parfois ca dérange. Mais c'est toujours mieux que d'attendre que les règles du jeu changent par en haut...A;
                Perso je ne te juge pas : je suis tout à fait conscient qu'on n'est pas dans une société idéale, loin de là. Après je comprend aussi les gens qui critiquent ta démarche.

                Chacun voit midi à sa porte : tu préfères entrer dans une logique commercial pour gagner de l'argent, ok chacun est libre, l'important est d'avancer et d'essayer d'aller tous dans la même direction : avoir des logiciels libres de qualité, accessible à tous, etc.

                D'ailleurs ça me fait penser que je voulais faire acheter ton bouquin par mon employeur…

            • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Perso je trouve que ça devrait être à la collectivité ou aux entreprises (sous forme de mécénat) de payer pour produire ce genre de livre, sous licence libre, pas forcément à l'utilisateur final. Mais c'est une démarche qui n'est sans doute pas ancré dans la mentalité des dirigeants en place :-(

              Très bien, il te suffit plus que d'aller toquer aux portes des entreprises, Raphaël sera très content si tu obtiens quelque chose ! :)

              Ici et maintenant, IRL, Raphaël Hertzog a pondu un super bouquin et espère que la vente pourra l'aider un peu à vivre, et quand il vit, il contribue à Debian. Il se dit qu'il pourrait s'assurer encore plus sa survie (et donc la contribution à Debian) en se faisant payer pour traduire le bouquin qu'il connaît mieux que quiconque, voire même le libérer.

              Ça devrait peut-être être à la collectivité de rédiger le bouquin ou de choisir un rédacteur (pourquoi lui ?, il faudrait mettre en place un fonctionnariat de rédaction du _Cahier de l'admin Debian_ ?), de mécener tout ça (avec quel argent, celui de qui, obtenus comment, avec quels moyens, selon quels critères, en échange de quoi ?), mais dans le cas présent, une partie du travail est faite et bien faite, il nous est proposé plus de travail fait encore (probablement aussi bien). Ça c'est du concret.

              On aurait pu dire aussi « ouai mais tu vois, ce qui me dérange avec ton bouquin, est-ce que la parité des sexes parmi les rédacteurs, et je trouve que c'est important, ce devrait… blabla »
              Y a des désirs, des idéaux, parfois ce sont des rêves, parfois des visions justes, mais l'existence de ce bouquin, sa qualité, le travail fourni, le gars qu'a bossé à sa réalisation, ils sont aussi réels que les pâtes dans ton assiette (peu importe les dirigeants ni leur mentalité ni leur place).

              ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

          • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Raphaël est un gros contributeur à Debian qui cherche à vivre de ça

            C'est là qu'on aurait (peut-être) un gros avantage à ce que les sites de "cotisation communautaire" fonctionnent.
            On a parlé de l'un d'eux ici il y a peu (https://elveos.org/). Mais bon, ça ne prend pas, rien à faire.

            • [^] # Re: On devrait payé pour des droits ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Pourquoi ça prendrait ? Ce qui intéresse les gens c’est que le libre est gratuit.

              Je trouverai rigolo de rapprocher des sondages du type :
              Êtes-vous prêt à payer pour le libre ?
              + oui
              + oui mais en nature
              + non
              et
              Avez-vous déjà contribué ?
              + oui
              + oui en nature
              + non

              Le « en nature » signifiant au minimum un rapport de bug, une contribution.

              La plupart des gens ne comprenne pas qu’il faut vivre. Et que le libre avancerait plus vite si ceux qui le font avancer pouvait y travailler réellement à plein temps.

  • # Aucun livre traitant de Debian n’est à la fois libre, anglophone et à jour.

    Posté par . Évalué à 4.

  • # Free as in freedom not free as in free beer

    Posté par . Évalué à 9.

    Je ne suis pas contre la traduction en anglais et encore moins sous licence libre.

    Cependant demander de l'argent pour traduire un livre le publier sous licence libre et paradoxalement refuser toute contribution qui pourrait accélérer sa traduction et requérir moins d'argent, je trouve cela un peu limite.

    D'autant que d'autres sources de documentations comme la doc officielle Debian existent et ne suivent pas le même chemin.

    M'enfin bon.

    • [^] # Re: Free as in freedom not free as in free beer

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Cf ma réponse plus haut sur les modalités pratiques de la traduction.

      25000 EUR c'est 2500 personnes qui pré-achètent un livre à 10 EUR (le prix d'un livre électronique sur Amazon...), autrement dit ce n'est vraiment pas grand chose compte tenu du public potentiel de ce livre. 2500 c'est moins que le tirage moyen du livre français... alors pour un livre anglais au public mondial, c'est largement atteignable!

      Faire une traduction et libérer le livre pour le bien de la communauté du libre c'est bien mais ce n'est pas mon seul objectif dans cette opération. J'aimerai aussi dépasser le minimum de financement demandé pour qu'il y ait un bénéfice pour financer mon travail sur Debian en général, et dpkg en particulier. Parce que pour ce travail là, les volontaires ne sont pas légions (nous sommes seulement 2 mainteneurs pour dpkg et avec des centaines de bogues répertoriés).

  • # Acheter le bouquin en français et soutenir le projet

    Posté par . Évalué à 2.

    Si je choisis l'option "Pour 50 € ou +" (Le livre original publié par Eyrolles (« Cahier de l'Admin Debian Squeeze », et donc en français!) et l'agréable sensation d'avoir contribué à la libération du livre traduit en anglais. Cette récompense sera seulement expédiée en France métropolitaine, vous ne devez pas la sélectionner si vous vivez ailleurs.) est-ce que le livre est expédié immédiatement ou seulement le jour où la somme est atteinte ?

    Vous n'êtes débité que si le montant total demandé est atteint

    Si la somme n'est pas atteinte, que se passe-t-il ? En particulier pour ceux qui ont payé par virement.

  • # Contribution à 10€ et plus

    Posté par . Évalué à 1.

    Salut,
    Dans la contribution à 10€ il y a le livre électronique.
    C’est la version française (si j’ai bien suivi), mais quel en est le format ?
    Heureux possesseur d’un ebook, j’aimerais bien l’avoir au format epub.

    • [^] # Re: Contribution à 10€ et plus

      Posté par . Évalué à 1.

      Oups, la réponse est dans la contribution d’au moins 5€…

      Navré pour le bruit.

    • [^] # Re: Contribution à 10€ et plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      L'epub est effectivement prévu, par contre le livre électronique de la récompense à 10 EUR est en anglais, il s'agit du livre traduit!

      La seule récompense qui propose le livre en français est celle à 50 EUR ou plus, et c'est le livre papier. Le livre électronique français n'est pas proposé dans cette opération.

      • [^] # Re: Contribution à 10€ et plus

        Posté par . Évalué à 1.

        Du coup, j’hésite un peu. Pour la prochaine version du livre, si tu as la possibilité de le faire directement pour la version française. Je soutiendrai avec grand plaisir.

  • # Projet financé à 100%

    Posté par . Évalué à 1.

    Le projet a été financé : http://www.ulule.com/debian-handbook/
    100 % funded
    € 15116 committed
    € 15000 asked

    Pour info, ma CB a été débitée et sur le relevé, ça donne ceci :
    CARTE 0910 5636 LEETCHI
    Je le dis des fois que qqn se poserait la question en faisant ses comptes, parce que le nom est pas trop parlant.

    • [^] # Re: Projet financé à 100%

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Effectivement, le premier objectif a été atteint et la traduction aura lieue. Mais il reste un deuxième objectif qui concerne la libération du livre du traduit. Pour celui-ci on approche des 50% mais il reste du chemin à faire dans les 10 derniers jours maintenant!

      Sinon Leetchi n'est pas très parlant mais c'est le partenaire de Ulule pour les paiements par CB, cf http://fr.ulule.com/about/terms/ "le système LeetchiWallet Services pour les paiements par carte bancaire".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.