LibreOffice est de sortie !

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
49
27
jan.
2011
Bureautique
Depuis que le fork a été lancé le 28 septembre 2010 à partir d'OpenOffice.org, les développeurs ont été très actifs, soutenus par une forte communauté, et sont fiers de nous présenter la première mouture de LibreOffice : la version 3.3.0.

Ainsi, après 3 versions bêta et 4 versions candidates, en l'espace de 4 mois (rythme effréné comparé à celui d'OpenOffice.org), la version stable est là, apportant son lot de changements plus ou moins visibles. En effet, l'accent a été principalement mis sur le nettoyage du code et sur son allégement pour permettre d'améliorer le développement ultérieur de la suite. Au niveau des changements visibles pour l'utilisateur cela reste simple mais totalement compréhensible avec, principalement :
  • Global
    • l'ajout d'un mode expérimental activable dans le panneau des paramètres pour pouvoir tester des fonctions en cours de développement ;
    • les plates-formes Unix ont maintenant un pré-chargeur (Quickstarter) fonctionnel ;
    • l'ajout de polices PDF standardisées.

  • Writer
    • la boîte de dialogue pour créer une page de titre a été simplifiée ainsi que celle pour l'impression ;
    • l'importation d'images vectorielles au format SVG ;
    • l'ajout des polices Libertine G et Bolinum G.

  • Calc
    • possibilité de choisir des raccourcis clavier comme ceux d'OOo ou d'Excel ;
    • valider un coller (issu d'un copier) avec la touche entrée ou de l'annuler avec touche échappe ;
    • lors d'une sélection de plusieurs cellules, la cellule sélectionnée est celle d'origine ;
    • le nombre de lignes / colonnes accessibles est maintenant supérieur à un million ;
    • un bouton « + » permet l'ajout d'une nouvelle feuille de calcul (onglet) ;
    • les noms des fonctions peuvent être écrits en anglais en plus de la langue de l'application.

  • Impress / Draw
    • meilleure gestion de l'importation de PPTX ;
    • un afficheur par défaut lors d'une présentation, permettant d'avoir un aperçu de la prochaine diapo et du temps écoulé sur l'écran d'un ordinateur portable, sans changer l'affichage au niveau du projecteur (GNU / Linux) ;
    • possibilité d'importer et d'éditer interactivement des images vectorielles SVG sous Draw.
Une partie de ces changements sont communs avec OOo 3.3 (dev), mais cela devrait changer dans un futur proche.

Le futur, très proche, apportera des corrections de bogues avec la sortie de la version 3.3.1 le 14 février, puis de la version 3.3.2 le 14 mars. La suite bureautique commencera à diverger de façon visible avec la sortie de la version 3.4.0 le 2 mai.
Comme on peut le voir, le rythme des sorties s'accélère pour faire passer à la vitesse supérieure le développement stimulé par une communauté enthousiaste.

Une question se pose naturellement : que va-t-il advenir du futur de cette suite ? L'enthousiasme de cette communauté encore jeune va-t-il persister ?
On voit déjà apparaître des maquettes d'interfaces graphiques, comme celle-ci : [http://fc09.deviantart.net/fs70/i/2011/017/b/f/libreoffice_u(...)], de la part d'un certain « pauloup » ; comme cela était le cas lors du lancement du projet renaissance d'OOo, avec la suite que l'on sait.

Soutenons LibreOffice dans son parcours !
  • # Quelques remarques

    Posté par . Évalué à 3.

    Sur l'article, à propos de Calc, il y a un doublon :

    « la possibilité, par défaut, d'utiliser le nom des fonctions en anglais quelle que soit la langue définie ; »

    « les noms des fonctions peuvent être écrits en anglais en plus de la langue de l'application. »

    Sur LOCalc, il y a un bogue sur le pilote des données, les tableaux ne peuvent pas être mis à jour : un clic droit dans un tableau puis « actualiser » affiche un message « Le nom du champ ne peut pas être vide. [..] ».

    Il faut donc attendre la prochaine version, le 7 février.
  • # Interface graphique moderne

    Posté par . Évalué à 9.

    Je suis à titre personnel un partisan d'OpenOffice/LibreOffice, mais je ne peux que regretter son interface graphique, trop vieillotte et qui l'empêche d'être adoptée par le commun des mortels. Je viens de découvrir la maquette dont l'image figure en lien dans l'article, et je dois dire que si LibreOffice devenait comme ça, ce simple "effet" cosmétique la ferait à mon avis adopter par de très très nombreuses personnes...
    J'espère que les efforts de la communauté iront dans ce sens dans les prochaines version!
    • [^] # Re: Interface graphique moderne

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Moi aussi j'aime bien la maquette qui figure en lien dans l'article.
      • [^] # Re: Interface graphique moderne

        Posté par . Évalué à 9.

        Moi je n'aime pas du tout cette mode actuelle des interfaces "monochromes".
        • [^] # Re: Interface graphique moderne

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi non plus, mais je préfère le loin cette interface monochrome à ce qu'on a pour l'instant. S'ils pouvaient y mettre un peu de couleur ce serait bien mieux évidemment.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Interface graphique moderne

      Posté par . Évalué à 10.

      Imho je trouve que l'on accorde une importance trop grande à l'interface et au visuel dans les critiques d'Ooo/Lo.
      Je trouve aussi qu'il existe des bugs et plein de choses peu fonctionnelles, présents depuis trop longtemps, dont l'importance est à mille lieux d'un attribut graphique. Sans bien connaître le produit du concurrent direct, j'ai l'impression que les différences se font principalement sur le fonctionnel.
      Par ailleurs, si je dois faire un reproche à l'interface Ooo, il concerne l'aspect exclusif des fenêtres. Je me fiche d'avoir un bandeau style MS ou bien une nouvelle fenêtre accessible avec un clic sur l'icone approprié, par exemple pour modifier un paragraphe. Par contre, j'aimerais bien avoir des boutons Apply/Close qui me permettent de garder la fenêtre ouverte pour de multiples éditions. Là je gagnerais du temps, et çà me paraît l'aspect fonctionnel intéressant dans l'idée d'MS (si j'ai bien suivi, il fonctionne comme cela...)
      • [^] # Re: Interface graphique moderne

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        > Par contre, j'aimerais bien avoir des boutons Apply/Close qui me permettent de garder la fenêtre ouverte pour de multiples éditions.

        En effet, un bouton "Appliquer" manque cruellement dans les fenêtres de modification de propriétés.
    • [^] # Re: Interface graphique moderne

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      c'est la même interface que la majorité des suites bureautiques mis à part les dernières version de ms office....

      ça n'a jamais empêché les gens d'écrire......

      www.solutions-norenda.com

      • [^] # Re: Interface graphique moderne

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        heu, non
        Lotus symphony par exemple, basée sur open office, a un style tout de même différent (style que personnellement je préfère, et qui devrait plaire à Albert_ car permet d'occuper beaucoup mieux la largeur des écrans actuels) : http://images.google.fr/images?hl=fr&source=imghp&q=(...)

        Mais de ce que je vois, c'est surtout que openoffice (ou libre office, c'est idem) est encore plus en train de prendre un coup de vieux. Au taff, certains passent / sont passés sous office 2010. Ben tout le monde est ravi, personne pour raler sur le ruban (mieux que dans la 2007), dialogues bien mieux (par exemple le dialogue d'impression est réellement bien foutu, etc.
        A côté, OpenOffice/Libre a peu d'avancées (mais je conçois que c'est pas un domaine facile) et aucune avancée non pas graphique mais ergonomique surtout ! Il n'y a aucune prise de risque ni même aucune tentative de faire quelque chose qui ergonomiquement serait intéressant, et c'est regrettable, même si un certain nombre de fonctionnalités sont là.
        • [^] # Re: Interface graphique moderne

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Reprend le bon vieux staroffice ou les première version d'openoffice (avant la première release officielle) tu verras si aucune tentative de faire quelque chose d'ergonomique n'a été fait :)

          Il y a une différence énorme déjà.
          • [^] # Re: Interface graphique moderne

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Une différence en terme de graphisme oui, et encore heureux qu'en _10_ il y ait eu tout de même des évolutions.
            Une différence en terme d'ergonomie ... pas vraiment non.
        • [^] # Re: Interface graphique moderne

          Posté par . Évalué à 1.

          Tiens en parland du dialogue d'impression. Je ne sais absolument pas comment c'est sur le logiciel que Microsoft se refuse a porter sous linux (Linux n'existe pas pour eux donc c'est logique. C'est amusant comme c'est en contradiction avec le reste de leurs actes mais bon...) et du coup je ne peux pas comparer toutefois dans la version LibreOffice il y a du changement. Est-ce mieux, moins bien. Du moment que je peux choisir la taille de la page d'impression, l'orientation, si je veux recto-verso et si je veux plusieurs pages du doc sur une seule feuille cela me va. Je ne suis pas complique :)
          • [^] # Re: Interface graphique moderne

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Le dialogue libreoffice
            http://www.libreoffice.org/assets/Uploads/EN-Project_images/(...)

            Le dialogue Office 2010 http://simple-pc.com/wp-content/uploads/2009/12/image.png

            On voit qu'il y a eu un vrai progrès sur libreoffice. Mais je trouve personnellement le dialogue d'office plus simple, plus clair et donnant accès à plus d'options de manière simple et plus rapide.

            Franchement, je ne suis pas du tout un fana de windows, ça fait quand même pas mal d'années que mes postes (perso comme pro) sont tous sous linux, mais il faut aussi savoir regarder les qualités des autres logiciels (et leurs défauts). Et pour le coup Office 2010 est vraiment intéressant. Je n'ai pas envie que LibreOffice soit un clone de Office 2010, mais j'aimerais vraiment qu'on arrive à repenser l'ergonomie pour beaucoup plus de facilité et de rapidité à l'usage. J'espère qu'un jour ça arrivera...
            • [^] # Re: Interface graphique moderne

              Posté par . Évalué à 2.

              Perso je ne travaille jamais sous windows, j'utilise des écrans plus hauts que larges (pour écrire du texte ou du code c'est quand même mieux ...) et j'ai toujours trouvé cette nouvelle mode pour les interfaces absolument hideuses et inutiles ....

              Si Libreoffice en vient à adopter ce genre de trucs, j'espère qu'ils laisseront la possibilité de garder une interface à l'ancienne, comme le fait kde4 qui permet de garder le style de menu classique ou un bureau qui soit un bureau ....
              • [^] # Re: Interface graphique moderne

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                >Perso je ne travaille jamais sous windows, j'utilise des écrans plus hauts
                >que larges (pour écrire du texte ou du code c'est quand même mieux ...)
                >et j'ai toujours trouvé cette nouvelle mode pour les interfaces
                >absolument hideuses et inutiles ....

                C'est l'inverse, Microsoft s'est planté justement avec l'interface d'Office 2007, elle n'est pas adapté au écran "Wide screen" actuels... , vu qu'elle prend plus de place en hauteur...

                Les interfaces à la kword/symphony sont adaptée aux écrans larges.
                • [^] # Re: Interface graphique moderne

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  mouai, ils ont quand même réussi une interface qui a un très bon comportement lorsqu'on réduit sa largeur, au contraire des toolbars classiques...
                  • [^] # Re: Interface graphique moderne

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Mwai, enfin pour avoir vu des élèves se prendre la tête avec Office 2007 sur des écran "super mega wide screen", t'avais presque rien d'afficher dans la partie document...
                    • [^] # Re: Interface graphique moderne

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Pour travailler confortablement, sur un texte, il faut envisager un écran haut d'au moins 1200pixels. On peut afficher deux pages A4 sur un écran 1920x1200 pixels.

                      Le problème n'est pas récent. Je me souviens d'un ordinateur Epson (années 1980) dont l'écran avait deux positions dont une justement pour faciliter le traitement de texte.
                      • [^] # Re: Interface graphique moderne

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Tous les écrans plats modernes ont le support rotatif pour le positionner en format "portrait" ou "paysage". Le problème se situe surtout au niveau des laptops, arme de choix des étudiants.
                        • [^] # Re: Interface graphique moderne

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Nous ne devons pas vivre sur la même planète. Il n'y a aucun écran à support rotatif parmi les quelques centaines que je suis en mesure de fréquenter.
                          • [^] # Re: Interface graphique moderne

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Même avec les écrans pour ordinateur de bureau, les modèles rotatifs sont rares. De plus, changer son écran de sens quand on passe d'un type de travail à un autre n'est pas très commode.
                            La solution est d'utiliser de grands écrans (j'utilise un 27" ) mais je suis bien d'accord, pour les portables, tant qu'on n'aura pas des écrans que l'on peut replier ou rouler, ce ne sera pas gagné.

                            Mais on peut objecter qu'un portable, ce n'est pas fait pour la bureautique qui, comme son étymologie l'indique, est un travail de bureau.
                            • [^] # Re: Interface graphique moderne

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Les tablettes pourraient être une évolution: avec un clavier externe, on peut les tourner dans le sens que l'on veut.
                            • [^] # Re: Interface graphique moderne

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Ça c'est certain qu'un portable n'est pas fait pour faire de la bureautique. Il suffit de voir l'évolution du format des écrans pour s'en convaincre. Au début on avait des écrans 4/3 puis on a eu des 16/10 et maintenant des 16/9. À croire que le seul usage d'un portable est de regarder des films. Résultat trouver un portable de 15" ou moins ayant une résolution verticale de plus de 768 pixels est mission difficile. Et travailler, faire de la bureautique ou même surfer sur de tels écrans est très désagréable.
                              J'ai même renoncé à renouveler mon portable 13" (qui est en 16/10) parce que je n'en trouve pas avec plus 768 pixels de hauts.
                              • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                Posté par . Évalué à 2.

                                C'est aussi dû à une contrainte matérielle qui est le rapport largeur/hauteur du clavier qui est plus proche du 16/9 que du 4/3. C'est pour ça que je parlais des tablettes un peu plus haut [http://linuxfr.org/comments/1203883.html#1203883] qui semblent une solution dans laquelle on peut avoir un clavier indépendant de l'écran et la possibilité de tourner l'écran dans le sens que l'on veut.

                                On va voir comment le marché des tablettes avec des OS de bureautique va se développer...
                                • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Mouais. Je qualifierai ça plutôt d'argument marketo/comercio pour nous faire gober le truc.
                                  Admettons que ce soit un tant soit peu vrai, ça ne justifierai en rien le passage du 16/10 vers le 16/9. Mais de toute façon ce n'est pas un bon argument déjà pour le passage du 4/3 vers le 16/10. Les reposes mains qui étaient bien confortables sur mon ancien 14" en 4/3 (1400x1050) le sont nettement moins sur mon actuel 13" 16/10 (1280x800) et je n'ai absolument rien gagné sur le clavier ...
                                  De plus maintenant on se retrouve avec des contours d'écran plus larges en haut et en bas que sur les bords parce que si tu fais le portable au format 16/9 tu n'as plus assez de place pour le clavier + le touchpad en hauteur ...

                                  Concernant les tablettes plus clavier je n'y crois pas car ce n'est absolument pas pratique en mobilité et à transporter.
                                  • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Mouais. Je qualifierai ça plutôt d'argument marketo/comercio pour nous faire gober le truc.

                                    Non, ce n'est que mon avis que je n'ai pas lu dans des pubs ou des messages commerciaux... Quand j'essaie d'imaginer la largeur d'un clavier sur un portable 10 à 12" en 4/3 je me dis qu'on doit pas être loin d'un clavier d'un portable 7" en 16/9, bref pas très pratique... Mais bon, j'ai pas fait le calcul.

                                    Concernant les tablettes plus clavier je n'y crois pas car ce n'est absolument pas pratique en mobilité et à transporter.

                                    C'est sûr que la demande n'est pas forte alors les solutions ne sont pas nombreuses. Mais un petit clavier ou un clavier flexible pourrait être une solution... Des choses comme les tablettes qui se clipsent sur des claviers (il y a des protos chez Asus [http://www.lesnumeriques.com/ces-2011-asus-deballe-4-tablett(...)] et Acer [http://www.blogeee.net/2011/01/acer-presente-egalement-une-t(...)]) pourraient aller dans ce sens si on pouvait clipser les écrans-tablettes en portrait (pour l'instant je crois que seule la position paysage est envisagée).
                                • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Ben voyons, avant on trouvait des portables avec des écrans 5/4, maintenant c'est plutôt du 16/9, les contraintes physiques n'ont pas changé, tu expliques ça comment?

                                  Mon explication est que les constructeurs ont trouvé un moyen d'enc* le consommateur: à diagonale identique une dalle 16/9 est plus petite donc moins chère à fabriquer..

                                  • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    Ben voyons, avant on trouvait des portables avec des écrans 5/4

                                    heu, des écrans 10" en 5/4 ou 15" ? L'impact sur la largeur du clavier n'est *pas du tout* le même !

                                    J'ai sous les yeux (et les doigts) un écran 11,6" et son clavier (presque de la taille d'un clavier autonome classique)¹ et compte tenu de la finesse des bordures de l'écran et de l'extrême finesse de celles du clavier, je vois mal comment il eut été possible de me garantir un clavier aussi large en 4/3 ou même 5/4 avec la même diagonale d'écran...

                                    Mais bon... Ce n'est qu'un exemple, dire bullshit est sûrement plus approprié que de donner des exemples pour illustrer les théories que l'on échafaude ici et dans le vide...

                                    ¹ Acer 1810tz pour les curieux...
                                  • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Les diagonales 16/9 sont fabriquées en masse pour les écrans vidéo et reviennent au final moins cher, les fabriquants ont donc plus tendance à les utiliser. Bref, ce ne sont pas les contraintes de fabrication et une volonté d'****, mais le volume et la recherche d'abaissement des coûts de fabrication.
                                    • [^] # Re: Interface graphique moderne

                                      Posté par . Évalué à 5.

                                      Je veux bien mais dans quelle application vidéo utilise-t-on des écrans entre 10 et 17" ?
                                      Les télé ont toutes des écrans largement plus grand...
                                      L'usage de masse de ces écrans c'est les PC portables ...
                        • [^] # Re: Interface graphique moderne

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Effectivement, travailler sur du texte (le plus souvent en format final A4) ou du tableur (dont le format final est souvent indéfini, puisque non imprimé) nécessite des conceptions différentes de l'interface graphique.

                          Par delà le format de l'écran, il est toujours souhaitable pour du texte de pouvoir afficher une page complète. D'où la rotation de l'écran en disposition portrait. À part que c'est assez peu pratique, de tourner le moniteur, surtout si l'on travaille en même temps sur des applications pour lesquelles on préfère la disposition paysage.

                          Alors, on est bien obligé de faire des compromis dans l'utilisation quotidienne. Et au sujet de cette idée d'interface, j'y trouve 2 gros avantages au niveau de l'ergonomie :
                          1- puisqu'on a le plus souvent pas assez de hauteur de texte affiché, en disposant menus et icônes sur le côté, elle fait gagner autant d'espace en hauteur. Évidemment, cela serait encore mieux avec des écrans plus grands en hauteur.
                          2- la distance moyennne entre les éléments du texte sur toute la page affichée et les icônes de modification du texte devrait s'en trouver diminuée, cela devrait pouvoir se démontrer. On gagnerait donc en mouvements de souris, ce qui peut contribuer à diminuer l'amplitude des gestes répétitifs, doncla probabilité d'apparition de TMS (Troubles Musculo-Squelettiques).

                          Donc, pour moi, un TRÈS bon point pour cette idée d'interface.

                          D'autre part, je sais que cette présentation n'est pas nouvelle, elle existait déjà sur des systèmes de PAO comme Interleaf, par exemple.
                          Et puis, pour les aspects de couleurs, de forme des icônes et tout le reste, je pense qu'il peut y avoir des thèmes différents et personnalisables qui résolvent ces problèmes d'aspect.
        • [^] # Re: Interface graphique moderne

          Posté par . Évalué à 1.

          en même temps faire mieux que le ruban de 2007 c'est pas un exploit hein ^^
          Je serai plus intéressé si des gens ayant l'habitude de 2003 qui n'appréciaient pas (comme moi ) l'interface 2007, annonçait que l'interface ruban 2010 enfin utilisable.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # SVG !!!!!

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai toujours été frustré de ne pas pouvoir importer mes créations sous Inkscape dans OpenOffice (sans passer par un intermédiaire bitmap moche et lourd).

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: SVG !!!!!

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai essayé cette version de l'import et si les choses vont dans le bon sens, il me semble qu'il est complètement prématuré de parler d'un support. Il n'existe aucun éditeur graphique (WYSIWYG, ) vi/emacsNedit/kate/gedit ... en WYSIWYM) capable de prendre en compte toute les fonctionnalités de SVG. Essayez donc d'importer un SVG contenant du texte des images, des dégradés, issu de inkscape et lisible sous Gecko/webkit et vous allez voir le massacre.

      La bonne nouvelle est que l'import pdf est relativement correct ce qui permet le passage vectoriel entre Inkscape et LOdraw.
      • [^] # Re: SVG !!!!!

        Posté par . Évalué à 7.

        La bonne nouvelle est que l'import pdf est relativement correct ce qui permet le passage vectoriel entre Inkscape et LOdraw.

        Au passage, le mode d'import PDF bénéficie d'une fonctionnalité peu connue du grand public, mais qui aurait vocation à devenir une "Killer Feature" : le PDF Hybride.

        Simple option dans le formulaire d'export PDF, il permet de sortir un fichier "mixte" : le PDF résultant sera lu sans souci par n'importe quel lecteur PDF. Mais si on le charge sous {Open,Libre}Office - à condition d'avoir l'extension pdfimport, évidemment - on ne tombe pas sur la conversion "PDF-to-Draw" attendue. Non, si on charge un PDF hybride dans L/O-Office, on obtient le document original. Et ça, c'est vachement cool pour les gens qui émettent beaucoup de documents : au lieu de recevoir des documents illisibles faute d'avoir OpenOffice, les destinataires reçoivent des documents read-only faute d'avoir OpenOffice.

        Sauf que - et là c'est un problème d'UI qui existe depuis les début de l'extension - pdfimport est assez mal intégré de ce point de vue. Comprendre que votre PDF hybride ouvert dans OOo/LO, il ne proposera pas l'entrée "enregistrer" du menu Fichier. Juste un "enregistrer sous...", et évidemment la possibilité de ré-exporter.
        • [^] # Re: SVG !!!!!

          Posté par . Évalué à 2.

          Et c'est encore pire sous Windows : du fait du verrouillage des fichiers ouverts en écriture, on ne peut pas sauvegarder les modifications d'un PDF hybride sur lui-même. On est obligé de passer par un fichier intermédiaire (soit ODS, soit PDF).
        • [^] # Re: SVG !!!!!

          Posté par . Évalué à 2.

          Et est ce qu'il est possible de faire un PDF hybride qui contients un formulaire PDF ?

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: SVG !!!!!

      Posté par . Évalué à 1.

      Bien ! Nous formons à présent une communauté. La justice est en marche.
    • [^] # Re: SVG !!!!!

      Posté par . Évalué à 1.

      Mmh, je viens de tester l'insertion de SVG, ça marche bien sauf, j'ai l'impression, pour les objets de type texte... Quelqu'un a reproduit le problème ?
  • # Packages Slackware disponibles

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Pour les personnes utilisant Slackware, Eric "Alien BOB" Hameleers a déjà préparé les packages correspondants, y compris linguistiques pour la Slackware 13.1 :

    http://alien.slackbook.org/blog/get-it-libreoffice-3-3-0/

    Et il n'est pas nécessaire de supprimer OpenOffice.org auparavant, les deux suites bureautiques peuvent cohabiter.
  • # Bon début

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce LibreOffice s'est un peu amélioré depuis sa première version beta.
    L'installation reste assez longue, mais le lancement est plutôt rapide.

    Mais effectivement l'apparence est à revoir : pas mal d'icônes sont identiques à celles d'OOo 3.1, la page Web de remerciements est celle d'OOo, etc.

    Une réorganisation des menus ferait du bien, un peu comme la famille Mozilla ayant renouvelé ce qu'avait fait Netscape.
    Et cela donnerait envie à de plus en plus d'utilisateurs.
    • [^] # Re: Bon début

      Posté par . Évalué à 1.

      Quelle page de remerciements ? Celle qu'on obtient avec OOo quand on accepte de s'enregistrer chez Oracle ? Ou bien celle, toujours d'Oracle, qui s'ouvre à la fin de la désinstallation de OOo ?
  • # Migration depuis OOo

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cela signifie-t-il qu'il va falloir convaincre les utilisateurs convertis à OOo de passer à LibreOffice ? Si les deux divergent dans les versions suivantes, il faudra que chacun se décide. Pour les lecteurs de linuxfr cela n'est probablement pas une difficulté, mais pour les utilisateurs lambda, faut-il dès aujourd'hui conseiller de passer à LibreOffice ?

    Par ailleurs comment ça se passe niveau configuration, la config de OOo est-elle récupérée par LibreOffice comme si c'était une nouvelle version de OOo ?
    • [^] # Re: Migration depuis OOo

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je viens de passer de OOo à LibreOffice sur mon ordi et ça ne récupère pas la configuration de OOo. Il doit y avoir moyen de la récupérer en trifouillant dans les fichiers mais je n'ai pas trop l'envie ...

      Et en plus, partir sur une conf propre de temps à autre, ça ne fait pas de mal !

      En tout cas, pour le moment ça a l'air stable !

      Un peu HS :
      Récemment au taf, j'ai pu récupérer grâce à OpenOffice, 2 documents (un docx et un pptx) plantés par Office 2010 (par 2 collègues sur 2 installations différentes). Ils m'ont bien remercié pour le temps qu'ils auraient pu perdre ... Que j'aime les logiciels libres :-D
      • [^] # Re: Migration depuis OOo

        Posté par . Évalué à 5.

        «Ils m'ont bien remercié pour le temps qu'ils auraient pu perdre ...»

        C'est le genre de choses que je monnaie cher

        oui, je suis faible, corruptible et gourmand.
      • [^] # Re: Migration depuis OOo

        Posté par . Évalué à 7.

        Il doit y avoir moyen de la récupérer en trifouillant dans les fichiers mais je n'ai pas trop l'envie ...

        mv ~/.openoffice.org ~/.libreoffice

        Au passage ils auraient pu profiter de renommer le dossier pour se mettre en conformité avec la spec XDG...
        • [^] # Re: Migration depuis OOo

          Posté par . Évalué à 5.

          Bizarre, chez moi c'est bien dans ~/.config/.libreoffice
          Mais ce sont peut être les mainteneurs du paquet libreoffice sous Arch Linux qui ont fait en sorte que ce soit ça ... ?
        • [^] # Re: Migration depuis OOo

          Posté par . Évalué à 4.

          Mieux:
          ln -s .openoffice.org .libreoffice
    • [^] # Re: Migration depuis OOo

      Posté par . Évalué à 4.

      Lors du premier démarrage de LibreOffice, s'il trouve un profil OpenOffice.org (dossier caché .openoffice.org) il migre les données nécessaires (identité, personnalisations, ...) dans un profil .libreoffice.
      Pas de problème pour utiliser les 2 suites en parallèle. Sous Linux il suffit de ne pas installer le paquet de "desktop integration" qui crée les entrées dans Applications > Bureautique (sous Gnome).
      Même chose sous MS-Windows, les deux suites fonctionnent en parallèle sans problème.

      Si vous soupçonnez que votre profil LibreOffice est corrompu, il faut donc le réinitialiser en le renommant, mais il faut donc aussi renommer le profil OpenOffice.org s'il existe encore.
  • # Course avec Oracle

    Posté par . Évalué à 1.

    C’est malheureusement la course avec Oracle qui a décidé de la publication de cette version.

    Le logiciel plante après la fermeture de la boîte des "Credits".
    http://www.mail-archive.com/discuss@documentfoundation.org/m(...)

    Aucune extension en Python ne fonctionne plus…
    • [^] # Re: Course avec Oracle

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Note: non le logiciel ne plante pas avec la fermeture des "crédits", il se ferme parce qu'il pense* que c'est le comportement attendu, et il se trouve que ca ne correspond pas a l'attente de l'utilisateur. J'ai personnellement du mal a appeler ca un bug (mais c'est pas une raison pour pas corriger la chose).

      * c'est pas vendredi, commencez pas!
      • [^] # Re: Course avec Oracle

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Euh, ici il se ferme pas... (archlinux).
        • [^] # Re: Course avec Oracle

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il est spécifié que c'est uniquement depuis le "lanceur", quand aucun autre document n'est ouvert. Parce qu'effectivement, les crédits sont un document ODT, et le soft sait qu'il doit s'arrêter quand le dernier documents est fermé... Fermer les crédits dans ce cas = fermer le dernier document = extinction. Ça ne correspond pas a l'attente de l'utilisateur mais c'est pas vraiment un bug.
    • [^] # Re: Course avec Oracle

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > Aucune extension en Python ne fonctionne plus…

      Tu aurais l'adresse d'un bug report là-dessus ? Je développe une extension en Python, ça m'intéresse de suivre l'évolution…
  • # Turbo boost

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le lancement est devenu étonnement rapide comparé à oOo

    Tutoriel d'installation en 3sec sous Ubuntu si ça intéresse quelques un : http://firwen.org/articles/2011/01/26/news-tuto-sortie-de-li(...)
    • [^] # Re: Turbo boost

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai pas remarqué de différence avec la RC4, il y a quelque chose à activer ?

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Turbo boost

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Peut-être lié à ma config alors.

        J'ai un times à ~400ms à chaud sur le chargement, j'étais plutot à 1,5-2s avec oOo + dicoOo + quelques extensions.
      • [^] # Re: Turbo boost

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il semblerait, en effet, que la RC4 fut simplement devenue la version stable. La différence entre des RC est simplement la correction de bogues donc c'est pas anormal.
        • [^] # Re: Turbo boost

          Posté par . Évalué à 2.

          Non mais je voulais dire que LO-rc4 est aussi lent chez moi que OOo.

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Turbo boost

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui après une utilisation de près d'une heure, j'ai une excellente impression de LibreOffice.

      Meilleure rapidité, réactivité, en un mot, plus grand confort qu'OOo.
      De nouvelles fonctionnalités intéressantes comme par exemple, même si cela semble un détail : une espace devant ":", "?"... sans ajout d'extension.
      Un détail : 1er ne se comporte pas comme 1st.

      Calc est beaucoup plus rapide à l'affichage sur mon netbook.

      Par ailleurs, pour l'instant comportement plus sain que Goo.

      Vraiment un bon début, à suivre.
      • [^] # Re: Turbo boost

        Posté par . Évalué à 0.

        Sauf que ce n’est pas spécifique à LibO. ;)
        OOo va aussi plus vite.
        Les espaces insécables sont aussi gérés par OOo.
        Pour les nombres ordinaux, en revanche, j’ai un doute.
  • # [X] Calc & Impression N pages par feuille

    Posté par . Évalué à 6.

    ... Enfin ! \o/
  • # Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

    Posté par . Évalué à 5.

    ... et non de se faire du fun en jouant avec son logiciel, bon je suis un poil provocateur mais quand même le GROS avantage pour le moment c'est que Libreoffice (mais aussi openoffice.org) travaille remarquablement bien avec un format ISO qui est une vraie norme et non une parodie de norme destinée à maintenir le monopole juteux d'un outil: c'est la garantie de la pérennité, de l'indépendance et la liberté de tous.
    Il y a là une bataille fondamentale qu'on devrait toujours avoir en tête. Je pense par exemple à l'opinion de Roberto di Cosmo, je cite
    " 1. il est OBLIGATOIRE d'accepter des documents en format ouvert (la conversion est à la charge de qui viole les standards, pas de qui les respecte)
    2. il est POSSIBLE d'utiliser EN INTERNE des formats propriétaires, mais il est CONSEILLE de preferer les formats ouverts
    3. i il est INTERDIT de financer des migrations vers des nouvelles versions de logiciels utilisant des formats propriétaires"
    Les interfaces suivront alors naturellement ...
    Source ( http://www.dicosmo.org/MyOpinions/index.php/2010/11/20/108-m(...) )
    • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Les trois points sont tout à fait acceptables quand on parle d'une administration, mais pour ce qui est d'une boite privée par exemple je trouve les 2 et 3 absurdes, et le 1 contestable. Le principe majeur des logiciels libres, c'est la liberté, et la liberté c'est aussi d'utiliser les logiciels qu'on veut, y compris des logiciels propriétaires. D'ailleurs, la notion de logiciel proprio ou libre quand on parle d'un logiciel privé n'a aucun sens, même dans une administration. Si une administration décide de créer un logiciel métier spécifique, ce logiciel sera propriété de cette administration, il ne sera pas diffusé ni vendu, avec ou sans sources, et par conséquent sa licence n'aura aucune importance.

      Les institutions politiques et la société civile ont des moyens de pression: il peut être par exemple légalement exigé que la communication avec les services de l'État passent par des formats standards, il peut également être interdit d'acheter des licences avec de l'argent public; l'État peut (et devrait) jouer un rôle plus important dans les comités de normalisation pour défendre ses intérets et celui des citoyens. Mais remplacer une liberté (celle associée aux logiciels libres) par une intrusion de la loi dans ce qu'il y a d'installé chez des particuliers ou dans les entreprises, ça seraitune mesure totalement dictatoriale. D'ailleurs, même RMS n'a jamais proposé ça, puisqu'il propose de révolutionner le droit d'auteur associé aux logiciels (en gros, de faire de la distribution du code un droit du consommateur).

      Le point le plus débatable peut-être est celui de la communication entre entreprises, et j'imagine que ce genre de cas est toujours discutable. D'un côté, l'État ne se soucie pas d'intervenir dans la normalisation des conversations privées; il est possible de parler en Tamoul à votre voisin si vous le souhaiter. Des entreprises peuvent également communiquer entre elles de la manière qu'elles souhaitent, mais la subtilité est dans les garanties en cas de conflit, puisqu'un contrat ne peut être valide que s'il respecte certaines conditions, dont la langue dans lequel il est rédigé. Le même genre de subtilités pourraient être utilisées pour normaliser les formats de documents, les gens et les entreprises échagent ce qu'ils veulent, mais les formats de documents non normalisés ne sont pas ganatis légalement. Par exemple, si vous récupérez un morceau de musique en mp8, lisible seulement avec Windows Media SuperTruc 8.2 mais que vous refusez de payer, ce n'est pas à vous de prouver que vous n'avez pas pu utiliser le fichier (et refuser de fournir l'équivalent dans un autre format serait associé à un refus de vente). Mais bon, tout ça reste assez tordu, du moment qu'il existe un affichage clair des standards, après tout, ça reste la liberté des gens d'acheter n'importe quoi.
      • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, j'aurai du préciser que cette citation concernait les administrations publiques (ce qui est facile de vérifier en suivant le lien en source), il n'en reste pas moins que l'interopérabilté est un point essentiel.
        Maintenant
        - être contraint à cause d'un format propriétaire ou de ceux l'utilisent d'utiliser un logiciel particulier et exclusif (fut-il libre) n'est plus de la liberté.
        - si une administration est la seule à utiliser un logiciel pour elle-même, d'accord le problème ne se pose pas et je ne vois pas la différence entre libre et fermé quand il y a un utilisateur unique qui ne redistribue pas

        Mon point était la communication, je ne pense pas connaître un seul utilisateur de traitement de textes qui l'utilise exclusivement pour lui-même ou avec quelques utilisateurs prédéfinis et toujours les mêmes ou pire utilise un traitement de textes différent pour chaque interlocuteur. Or pour moi les capacités de communications sont la raison d'être d'un tel logiciel.

        Ce qui était évoqué aussi implicitement, il est vrai, est que plus nombreux sont ceux utilisent un même format public plus on créée alors des opportunités de réelles innovations d'interfaces, car plus il y a d'utilisateurs plus il y aura de contributeurs motivés (voire payés) (pensez à oo4kids). Pourquoi pas un logiciel simple pour des besoins d'édition simples mais capable d'ouvrir n'importe quel document simple (par exemple, comme illustration, est-ce que tout le monde a besoin d'éditer des tableaux complexes ? est-ce qu'un minimum ne suffirait pas comme la simple possibilité si l'on veut les éditer de modifier une case ou de coller copier un tableau depuis un modèle ...)
        • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même ... correction

          Posté par . Évalué à 1.

          "mais capable d'ouvrir n'importe quel document simple" je voulais dire complexe, mes excuses ma langue a fourché
        • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

          Posté par . Évalué à 1.

          'Or pour moi les capacités de communications sont la raison d'être d'un tel logiciel.
          Non un format de traitement de texte n'est pas fait pour communiquer, mais la pour permettre d'editer un texte. Pour communiquer on utilise un format de préférence non modifiable du style pdf.
          Parce que communiquer avec un document que l'on peut modifier c'est l'ouverture a un bordel pas possible... (gestion des differences, non validation car difficulte de visulaiser ce qui a ete modifie ou pas etc)
          Une administration doit par contre s'assurer qu'elle puisse ouvrir ses documents en toute circonstance, et c'est plutôt la qu'utiliser un format non pleinement documente est une problème.

          Je dirais meme que le principal probleme est d'utiliser un format d'edition en lieu et place d'un format de communication qui a fini par imposer Word de partout.
          • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

            Posté par . Évalué à 2.

            ... Pour communiquer on utilise un format de préférence non modifiable du style pdf. Tout à fait d'accord et c'est pour ça que mon logiciel préféré pour écrire est Lyx (utiliser LaTeX directement est un peu cryptique pour moi) et que je n'envoie que des pdf.
            Je pense par ailleurs que la principale nuisance de la domination de MSOffice a été de contraindre de nombreux auteurs à perdre du temps avec un conçu pour les secrétaires tout en enlevant le travail des secrétaires.
    • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Quand tu parles de vraie norme, tu parles de celle qui ne definit absolument pas comment gerer des formules et de maniere totalement incomplete le change tracking ?

      Ah ouais, c'est sur que c'est une reussite ca, une norme avec des trous beants laisses au soin de l'implementation ca va certainement permettre l'interoperabilite...

      Et qu'on ne me sorte pas ODF 1.2, parce que ca fait 2 ans qu'on me sort ODF 1.2 et il n'est toujours pas la...
      • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

        Posté par . Évalué à 4.

        Que veux tu il y a des personnes qui bossent bien et puis il y a Microsoft. OASIS tente de faire un format de document pour tout le monde, de facon coherente et avec des formules mathematiques qui sont mathematiquement correctes. De plus le jour de sa sortie, il y a aura au minimum 4 suites offices (Lotus, OOo, LibreOffice et Koffice) qui la supporteront. 2 ans apres la mascarade de Microsoft OOXML, plusieurs mises a jour et une version majeur la suite office de la compagnie ayant pondu ce brouillon n'a toujours pas reussi a sortir une version qui respecte sa propre nome ISO. Ce qui est normal car il est impossible de la respecter. Le probleme d'avoir fait cela rapidement et mal.
        • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          il y a aussi il me semble WordPerfect Office qui le suporte aussi

          www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: Ne pas oublier que le but c'est quand même de communiquer ...

          Posté par . Évalué à 4.

          Que veux tu il y a des personnes qui bossent bien et puis il y a Microsoft. OASIS tente de faire un format de document pour tout le monde, de facon coherente et avec des formules mathematiques qui sont mathematiquement correctes

          Tu me montres une formule incorrecte dans le format openxml ?

          De plus le jour de sa sortie, il y a aura au minimum 4 suites offices (Lotus, OOo, LibreOffice et Koffice) qui la supporteront. 2 ans apres la mascarade de Microsoft OOXML, plusieurs mises a jour et une version majeur la suite office de la compagnie ayant pondu ce brouillon n'a toujours pas reussi a sortir une version qui respecte sa propre nome ISO

          Moi je compte ces suites et ca fait 2 : OOo et KOffice vu que LibreOffice et Lotus ne sont pas grand-chose d'autre que OOo.

          . Ce qui est normal car il est impossible de la respecter. Le probleme d'avoir fait cela rapidement et mal.

          La realite est qu'aujourd'hui une des 2 specs ISO est assez complete pour tout representer, et ce n'est pas ODF.
  • # Paulo José n'a rien compris

    Posté par . Évalué à 5.

    à la gestion des styles dans Op^W LibreOffice.

    Les panneaux qu'il affiche sont donc d'inutiles consommateurs d'espace. Le styliste, lui, est un outil très efficace donc indispensable.
    • [^] # Re: Paulo José n'a rien compris

      Posté par . Évalué à 1.

      Salut Jean-François,

      Bien d'accord avec toi. Cela dit, ce qui est important ici, il me semble, c'est l'idée que l'utilisateur puisse regrouper des barres d'outils, y compris le navigateur et le styliste, dans un conteneur sur un coté de la fenêtre. Cela afin d'utiliser intelligemment la place sur l'écran.
      Actuellement il n'est pas possible de placer une barre d'outils, comme celle de formatage, sous le navigateur ou le styliste ancrés sur le coté.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.