Mandriva Directory Server (MDS) 2.4.0 disponible : Sécurité et traçabilité accrues

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
18
12
mai
2010
Mandriva
MDS, pour Mandriva Directory Server, est une solution de gestion d’annuaire LDAP facile à exploiter. Il permet de gérer les employés et leurs accès, les clients et les partenaires. La version 2.4.0 vient d'être publiée et offre deux nouveaux modules : audit et password policies.

Le module d'audit permet de suivre toutes les modifications effectuées via l'interface d'administration du MDS par les exploitants, puis de faire du reporting sur ces actions. Cela permet d'aider notamment à répondre aux normes Sarbanes-Oxley. Les opérations tracées sont les suivantes :
  • Modifications dans l'annuaire LDAP telles que création, modification, ou suppression d'un utilisateur ;
  • Modifications sur le système de fichiers, i.e. création d'un partage Samba ;
  • Démarrage et arrêt de service, par exemple arrêt du service DHCP.
D'une manière générale, toutes les opérations considérées comme sensibles sont enregistrées.

Grâce au module de gestion des paramètres de sécurité des mots de passe (password policies), il est possible d'appliquer au niveau du serveur LDAP des règles sur les mots de passe des utilisateurs : complexité, taille minimum, période de validité, etc.

Mandriva Directory Server constitue la fondation du système de gestion des identités, de l'administration du service d'annuaire et de la gestion des services réseaux. Les autres nouveautés sont dans la suite de la dépêche. Les autres nouveautés sont :
  • Import et mise à jour massifs des utilisateurs via fichier CSV ;
  • Mise en place de quotas disques et réseau pour les utilisateurs ;
  • Support de PowerDNS LDAP ;
  • Gestion des clés publiques des utilisateurs.
L'interface est actuellement disponible en anglais, portugais brésilien, français, allemand et espagnol.

Une autre nouveauté se situe au niveau du code qui a été découpé en deux parties :
  1. "MMC-CORE" : c'est le cœur du framework Mandriva Management Console qui est aussi utilisé par le projet Pulse2 [http://pulse2.mandriva.org], une solution de gestion de parcs hétérogènes ;
  2. "MDS" : contient les modules spécifiques à MDS..
MDS est disponible pour la plupart des distributions Linux et est nativement intégré dans la distribution Mandriva Enterprise Server 5.
  • # Rebondissement sur le front de l'informatique libre et nationale!

    Posté par . Évalué à 7.

    L'incroyable feuilleton qu'on a pu voir se dérouler jour après jour sinon heure par heure sur de multiples sites web influents du web aux réputation hautement estimées de tous comme linuxfr, siliconfr ou boursorama (la fierté des responsables de linuxfr d'être aux coté de tels parangon de l'information totale doit être indescriptible), aux travers de niouzes basées sur des bruits de couloirs rapportés par des poules affolées courant après leurs têtes (je reconnais que ça doit être affolant comme état) s'éclaire enfin: c'était une campagne marketing savamment orchestrée par les mastermind de mandriva pour générer du buzz et attirer tous les regards vers cette annonce qui place Mandriva, la distribution européenne bien connue, en égale des sociétés qui propose des solution de gestion d'annuaire comme Microsoft ou Novell.
  • # Quelques Questions

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je ne connais pas cet annuaire, a quel point est-ce lié à Mandriva, peut on récupérer les sources et faire des paquets Debian ?
    Quels sont les avantages par rapport à une solution de type OpenLDAP + Gosa, ou par exemple Apache Directory Server ?
    Quel est le langage de programmation sous-jacent ?
    • [^] # Re: Quelques Questions

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Je me réponds à moi même, par rapport à Gosa, cela me semble assez limité en terme de fonctionnalités.
      J'utilise un serveur OpenLDAP et un serveur web avec Gosa, le tout sous Debian, et j'en suis pleinement satisfait. Cela me permet d'avoir un single sign on pour tous mes services Linux ( mails. calendriers, svn) ET Windows (Samba). A condition de mettre un peu les mains dans le carambouis, et de lire les docs.
      Mandriva a apparemment choisi de réinventer la roue plutôt que de contribuer à des projets déjà établis et plus communautaires, sans doute pour pouvoir vendre un service « personnalisé ».
      Ce genre d'approche propriétaire appliquée aux logiciels libre ne marche pas. Sans doute une idée géniale des investisseurs, Mandriva n'a que ce qu'il mérite...
      • [^] # Re: Quelques Questions

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Genre c'est pas une approche du mondre 'libre' que d'aimer réinventer la roue ;-)
      • [^] # Re: Quelques Questions

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        >Cela me permet d'avoir un single sign on pour tous mes services Linux
        En général, on parle de SSO quand l'utilisateur s'authentifie une fois et une seule, pour un système de type Kerberos ou CAS, par exemple. Là, tu parles plutôt d'authentification centralisé (le même mot de passe pour tous les services).
      • [^] # Re: Quelques Questions

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Vraiment nul ce genre de commentaire anti-mandriva.

        Tous les outils développés par mandriva sont libres. Vraiment libres, oui oui tu peux récupérer les sources de MDS. Donc l'approche propriétaire, je la cherche. C'est normal qu'une entreprise (gagner des $$$ et au passage donner à bouffer aux personnes qui y bossent, dont une partie contribue au logiciel libre, je le rappelle) fasse du service personnalisé et veuille maitriser totalement son outil, donc avoir développé le sien, pourquoi pas. (après pourquoi "réinventer la roue ou contribuer à Gosa, je les laisse répondre).

        D'ailleurs à l'origine ce n'est pas de mandriva mais de linbox, avec le LDS. Par la suite linbox a été rachetée par mandriva.
        • [^] # Re: Quelques Questions

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Les sources sont libre mais comme il est dis plus loin, pas de SVN...

          Il y a bien des paquets pour d'autres distribution mais mon apt-get ne me dis rien ! Je ne base pas le coeur de mon architecture d'authentification sur un paquet qui n'est pas intégré dans ma distribution.

          Et puis, c'est comme les autres outils de Mandriva, à mettre son nom partout, c'est diffusé nulle pars ! Je regrette personnellement, surtout pour "pulse" qui me semble être le seul outil réellement intéressant.
          • [^] # Re: Quelques Questions

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Les sources sont libres

            et en plus il y a un SVN ouvert
            http://mds.mandriva.org/svn/mmc-projects/
            trouvable en moins de 2 mn via http://mds.mandriva.org/wiki/Development

            Pour les drakxtools aussi, tout est disponible via un SVN public http://svn.mandriva.com
            par exemple pour drakx-net http://svn.mandriva.com/cgi-bin/viewvc.cgi/soft/drakx-net/tr(...)
            Il y a de la doc' sur http://wiki.mandriva.com/en/Development/Resources/Subversion (qui mériterait d'être peut-être un peu plus mise en forme).
          • [^] # Re: Quelques Questions

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Les sources sont libre mais comme il est dis plus loin, pas de SVN...

            Oui, et c'est quoi le rapport avec le libre?
            Le libre n'a jamais obligé à diffuser le SVN (et en plus, le SVN est la), c'est demander plus que de faire du libre.

            Il y a bien des paquets pour d'autres distribution mais mon apt-get ne me dis rien !

            Je le savais! Les menteurs!
            Alors qu'on n'arrête pas de me dire ici même (troll de la semaine) qu'il suffit de fournir les sources, et qu'après des gentils mainteneurs s'occuperont de packager pour leur distribs... On me mentirait? Le fait que ce ne soit pas dans ton apt-get est un problème sur la façon dont ta distrib gère son dépôt, ça n'a rien à voir avec Mandriva. Mauvais accusé, plaint-toi à ta distrib.
            • [^] # Re: Quelques Questions

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Quand on fait une distribution et qu'on veut jouer dans la cours des grands, on se doit d'être irréprochable. Donc oui, faire du libre sans livrer de SVN, c'est complètement nul. Il faut replacer les choses dans leur contexte.

              Sinon, mon argumentaire ne cherche pas à me plaindre, il vise surtout à montrer que l'éco-système Mandriva n'interagie que très peu avec les autres distributions, à mon sens. Je suis cependant tout ouie pour écouter le contraire.

              Cette interaction faible me fait dire que la mort de Mandriva serait un épiphénomène sans réelle conséquence.

              Il ne faut pas se tromper, il me semble qu'en plus de 14 ans, je n'ai jamais utilisé un seul outil Mandriva et cela ne m'a jamais manqué. Je me fiche personnellement éperdument de Mandriva. Mon argumentaire cherche donc uniquement a essayé de pointer les défauts de Mandriva depuis ses origines, défauts qui risquent à terme de voir disparaître cette distribution.

              Si Mandriva veut que son annuaire soit plus utilisé pour par exemple faire du service dessus, elle aurait peut être tout intérêt à pousser son intégration dans toutes les grandes distributions.

              Si le pro-Mandriva ne souhaitent n'entendre aucune critique, qu'ils continuent comme cela. Cependant, il y a un risque non négligeable que quasiment tout cela finissent dans /dev/null, ce serait quand même dommage ?
              • [^] # Re: Quelques Questions

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                il vise surtout à montrer que l'éco-système Mandriva n'interagie que très peu avec les autres distributions, à mon sens.

                Pas faux...

                Mon argumentaire cherche donc uniquement a essayé de pointer les défauts de Mandriva depuis ses origines, défauts qui risquent à terme de voir disparaître cette distribution.

                Arghh... Toujours pas faux.

                Si Mandriva veut que son annuaire soit plus utilisé pour par exemple faire du service dessus, elle aurait peut être tout intérêt à pousser son intégration dans toutes les grandes distributions.

                Effectivement, si ils avaient voulu répandre la chose sous Linux il auraient pu essayer de mettre au moins dans les grandes distro. J'attribue la faute à deux choses donc : les distro qui n'ont pas de langue/règle commune pour le packaging, et Mandriva qui n'a pas fait l'effort alors que les linuxiens sont sa cible (je comprendrai de ne pas se faire chier pour un truc qui marche bien sous Windows sans s'emmerder, mais la Linux est quand même la cible effectivement)

                Si le pro-Mandriva ne souhaitent n'entendre aucune critique,

                N'étant pas pro-Mandriva (en fait, ça m'arrange presque : une distro de moins à maintenir pour mon soft, sic), je ne le prend pas pour moi :).
                • [^] # Re: Quelques Questions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  "il vise surtout à montrer que l'éco-système Mandriva n'interagie que très peu avec les autres distributions, à mon sens.

                  Pas faux..."

                  ?
                  En fait les gens ne s'intéressent vraiment pas aux réponses des autres...

                  "Effectivement, si ils avaient voulu répandre la chose sous Linux il auraient pu essayer de mettre au moins dans les grandes distro. J'attribue la faute à deux choses donc : les distro qui n'ont pas de langue/règle commune pour le packaging, et Mandriva qui n'a pas fait l'effort alors que les linuxiens sont sa cible (je comprendrai de ne pas se faire chier pour un truc qui marche bien sous Windows sans s'emmerder, mais la Linux est quand même la cible effectivement)"

                  Quelle tristesse, encore un qui n'écoute pas ce que disent les autres. Tout ça est contredit dans les commentaires ici−même, mais bon, si ça peut les rassurer dans leur convictions... allez, laisse béton...
              • [^] # Re: Quelques Questions

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                "Quand on fait une distribution et qu'on veut jouer dans la cours des grands, on se doit d'être irréprochable. Donc oui, faire du libre sans livrer de SVN, c'est complètement nul. Il faut replacer les choses dans leur contexte."

                euh, tu as vu la réponse juste au dessus qui te donne les liens du SVN ?
      • [^] # Re: Quelques Questions

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Difficile de faire plus communautaire, les packages sont dispo sous debian, mandriva, centos, et font même partie intégrante de la prochaine 2010 Spring.

        Les sources sont dispo, les contributions extérieures bienvenues...

        Bref, je le dis pour avoir utilisé les deux, MDS est est une interface vraiment beaucoup plus user friendly et ergonomique que Gosa (c'est d'ailleurs l'objectif, faire une interface jolie et efficace, ajaxifiée etc, pas un truc avec plein de termes propres à ldap incompréhensibles pour le commun des mortels), avec pas beaucoup moins de fonctionnalité. En effet, pas de SVN, mais bon c'est pas non plus un truc qu'on trouve dans beaucoup d'entreprises. De plus, ça s'appuie sur les technos standards, sans faire de modification de paquets (quoi que je crois qu'ils avaient du faire un patch pour bind dans debian à une époque) et configurer MDS ça se fait les doigts dans le nez, et avec MES c'est carrément automatisé.

        De plus, MDS est une partie d'une brique plus complète, qui comprend aussi Pulse : http://pulse2.mandriva.org/ (et des screenshots ici : http://pulse2.mandriva.org/wiki/Screenshots ) Donc moi je dirais que pour nous sortir des merveilles comme ça, Mandriva mérite le mieux.

        Réinventer la roue, c'est pas ce qu'a fait Gnome avec KDE qui l'a fait aussi avec d'autres ? C'est pas ce qu'à fait debian par rapport aux distros qui l'ont précédée ? Ou même Gosa par rapport à des projets comme Webmin ?

        Et ebox, c'est un super projet, mais il réinvente pas la roue ? http://trac.ebox-platform.com/
        Ah bah non, euh c'est bon, ils tournent sous ubuntu alors on dira que du bien.
        • [^] # Re: Quelques Questions

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          J'ajouterai, car je n'ai pas répondu aux questions intéressantes, que MDS gère le SSO réel avec kerberos (qui est d'ailleurs une contribution communautaire)

          Les plugins MMC sont basés sur python et xmlrpc.
          Le tout repose sur les briques Samba, apache, Openldap, postfix, dovecot, squid, squidguard, dhcpd, named/bind, ejabberd, cups et certaines interfaces sont réutilisées, telle roundcube pour l'interface de messagerie.

          Pour Pulse, je ne vais pas faire la liste vu que c'est pas une annonce sur pulse, mais pour donner un exemple : il a été fait pour s'intégrer parfaitement avec GLPI.

          Ah mais j'oubliais, GLPI aussi a réinventé la roue. Pendons-les !
        • [^] # Re: Quelques Questions

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Je ne renie pas la qualité du logiciel, et pour me faire comprendre, je vais tenter d'élargir le débat. Mandriva et MDS ne sont que des exemples.

          Je suis convaincu que ce non seulement ce mode de développement n'est pas viable, mais également que c'est un frein à l'adoption de Linux par les entreprises qui ont besoin d'un premier serveur LDAP.

          Chaque distribution a développé ses propres outils LDAP, tous « ouverts ou open source » mais curieusement incompatibles.

          Pourquoi ? Simplement parce qu'ils tentent de rentabiliser les frais R&D ( qu'uils auraient du mettre en commun) en appliquant une politique « vendor lockin » digne de MS, tout en restant habilement « open source». Fichiers de configuration différents, découpage des paquets différent, binaires incompatibles, extensions propriétaires, pas de dépôt subversion ou dépôt non mis à jour régulièrement, versions enterprise/pro, difficultés à contribuer, etc. Les moyens ne manquent pas... Attention, je ne dis pas que c'est intentionnel (quoi que), c'est simplement le résultat du "business model" choisi par ces distribs. Le pire exemple: Zimbra...Essayez d'installer ceci sur autre chose que RedHat, et vous comprendrez...

          Source de revenus supplémentaires, ces distribs sont donc assorties de pseudo « certification », où l'on apprends aux ingénieurs la procédure qui va bien pour trouver le bon bouton ou le fichier à modifier, (attention hein, c'est pas le même bouton que sur Redhat/Mandirva/Novell)

          Au final, les PME, se tournent donc vers Microsoft AD, rassurées par le parc déjà installé et la facilité de trouver un ingénieur presse bouton certifié krosoft.

          Je l'avoue , je n'aime ni Red hat, ni Mandriva, ni Novell. Ubuntu, j'attends de voir si les paquets "enterprises" sont reversés dans Debian.

          Pour les dépôts debian, c'est bien, mais depuis combien de temps il sont là ? je dirais trop tard....Et je serais curieux de savoir à quel point ils s'intègrent dans Debian sans tout casser.
          Ironie suprême, le serveur pour les sources tourne sous Debian, avec apache laissé configuré par defaut (ServerTokens Full).

          --
          • [^] # Re: Quelques Questions

            Posté par . Évalué à 9.

            Pour avoir utilisé en production Gosa² et MDS je peux te dire que MDS est bien mieux réalisé. Je les ai tous deux utilisées sous Debian. Et bien que MDS dispose de moins de fonctionnalités, j'ai finalement gardé MDS. D'ailleurs je n'ai pu faire fonctionner que la moitié des modules de Gosa² car je n'avais guerre le temps d'aller tripatouiller mon annuaire LDAP.

            A ce propos, MDS casse beaucoup moins de choses que Gosa. MDS interagis très bien avec les outils existant sans les perturber. MDS n'impose quasi aucune contraite sur ton annuaire, car il utilise des outils standards comme smbldap-tools.

            Le gros avantage de MDS sur Gosa est son API en python, sui me simplifie énormément la création de mes scripts. On peut par contre regretter un grande manque de documentation du projet. Mais Gosa n'est vraiment pas mieux de ce coté. Cependant avec python, nul besoin de documentation. ;)

            Dans l'architecture de mes serveurs, j'essaie de les construire brique par brique, c'est pour cela que j'ai rejeté Zimbra pour prendre Gosa. Et finalement, je suis passé avantageusement à MDS. Si demain, je dois jetter la brique MDS pour le remplacer par autre chose de plus puissant, je sais que je pourrais le faire sans problème. Comme je pourrais maintenant, modifier via la ligne de commande mon annuaire et les autres services de mon serveur.

            Jusqu'à maintenant, je n'aimais guerre les produits Mandriva, puisque j'utilise principalement des serveurs Debian. Mais je dois avouer que MDS et Pulse2 sont deux beaux projets : bien écrits, bien pensé et stable. Il ne sont pas parfait ils manquent de la documentation et de la souplesse, mais ils me sont très utiles.
          • [^] # Re: Quelques Questions

            Posté par . Évalué à 2.

            Chaque distribution a développé ses propres outils LDAP, tous « ouverts ou open source » mais curieusement incompatibles.

            Qu'est ce que tu ne comprends pas dans "les packages sont dispo sous debian, mandriva, centos" ?
        • [^] # Re: Quelques Questions

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          > En effet, pas de SVN, mais bon c'est pas non plus un truc qu'on trouve dans beaucoup
          > d'entreprises

          Alors là, je dis que c'est du foutage de gueule ! Pas de SVN chez mandriva ? On parle pas de n'importe quelle boite mais d'un entreprise qui fait du GNU/Linux et développe une distribution. C'est donc une boite très compétente sur les systèmes de gestion de code et ne pas le mettre à disposition est un signe évident de ne pas vouloir diffuser ses outils dans les autres distributions au delà d'une imite très restreinte.

          D'ailleurs, quel outil réalisé par Mandriva a réellement été ré-utilisé ailleurs ? Même urpmi qui était un vrai plus à un moment pour les distributions à base de rpm n'a pas pris !
    • [^] # Re: Quelques Questions

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      peut on récupérer les sources et faire des paquets Debian ?

      tu veux parler de http://mds.mandriva.org/wiki/Download#DebianpackagesforEtcha(...) ?

      ils sont déjà fait les paquets Debian GNU/Linux :-) (oui, Mandriva contribue déjà au libre pour ceux qui ne le sauraient pas t'encore et emploie quelques développeurs Debian accessoirement, ce qui semble normal en France)
      • [^] # Re: Quelques Questions

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        • [^] # Re: Quelques Questions

          Posté par . Évalué à 6.

          « Les cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnaît »

          urpmi mds

          C'est vrai que ça devient fatiguant ce parti pris anti-Mandriva, comme si c'était Apple ; faudrait pas déconner quand même...C'est une des toutes meilleures distributions existantes, ça me fait penser aux br.... : « Mandriva c'est pour les débutants.... nous on est des geeks de la muerte con corones de torro ».
          Ça n'est pas parce qu'une distribution possède des outils accessibles aux débutants qu'elle n'est pas évoluée ... au contraire. Enfin ceci dit c'est prêcher dans le désert tout ça. Si on pouvait convaincre les imbéciles, le monde serait déjà un paradis pas vrai ;-)
          • [^] # Re: Quelques Questions

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            urpmi n'aurait jamais vu les utilisateurs n'avaient commencé à se tourner vers des notions de dépôts de paquets comme Debian, plus intuitives et plus ouvertes.
            Quand je suis passé il y a quelque temps de Redhat 5 à Debian 2.1, j'ai compris que je n'y reviendrais plus.
            PS: Je ne suis pas contre Mandriva, juste pro Debian ;-)
          • [^] # Re: Quelques Questions

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            Il n'y a rien chez debian, tu peux t'amuser à chercher MDS, MANDRIVA, DRAKE ou PULSE2 sur http://packages.debian.org/. Si jamais il y a quelques choses, je suis preneur.

            Les bons outils peuvent intégrer les autres distributions. Il y a plein de trucs développé par Red-Hat qui sont dans les dépôts debian. A ma connaissance, il n'y a aucun outil Mandriva dans les dépôts debian.

            Si Mandriva meurs, tout sera perdus et cela ne changera rien sauf pour le pouième qui utilise Mandriva...

            Mais aussi pourquoi utiliser les outils Mandriva puisque l'expérience à montré qu'on les retrouve jamais dans les dépôts officiels des autres distributions. Qu'en est-il alors de la version n+1 de sa distribution dans ses conditions.

            Les pro-Mandriva nous bassinent à longueur d'année par cette distribution qui au final n'apporte pas grand chose sauf aux utilisateurs de celle-ci. Ils nous bassinent aussi par l'aspect Français du développement. Je répète que je pense qu'il y a plus de développeur debian en France que de développeur Mandriva et surtout, que j'en ai marre de ce chanvinisme Français qui n'a plus lieu d'être, nous sommes en Europe et aujourd'hui, il n'y a plus que cela qui compte réellement !
            • [^] # Re: Quelques Questions

              Posté par . Évalué à 5.

              Un chouia condescendant ton commentaire sur les pro-Mandriva , dis franchement que c'est des gros cons franchouillards, qui savent même pas tout ce que Debian pourrait faire pour eux... Non même pas Ubuntu, Debian, la vraie!

              Ben les gars j'suis pas dans la mouise...
              • [^] # Re: Quelques Questions

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                C'est vrai que mon post n'est pas très gentil mais Mandriva aimerait depuis des années jouer dans la cours des grands sans vraiment décoller. Et nous avons droit ici à des post parfois pas très objectifs.

                Cela dis, je parle de debian parce que c'est ce que j'utilise sur des dizaines de machines et non parce que debian serait mieux que les autres. J'ai un grand respect pour ce que fait Red-Hat même si je n'accroche pas. J'aime aussi la voie de Gentoo. Etc.

                Malheureusement, l'enthousiasme de certain pour Mandriva me laisse de marbre car je ne doute pas qu'il y ai de bonne chose dedans mais on ne les retrouve pas sur les autres distributions. Je ne veux pas me faire enfermer dans un système qui ne serait pas un temps soit peu communautaire.

                Si Mandriva ferme ses portes, tu sera alors peut être dans la mouise ;-(
                • [^] # Re: Quelques Questions

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Je ne veux pas me faire enfermer dans un système qui ne serait pas un temps soit peu communautaire.
                  Ben comme ça tu es heureux, tu as réussi ton projet, tu t'es fait enfermer dans un système qui est un tant soit peu communautaire.
                • [^] # Re: Quelques Questions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Tu n'as pas l'impression de tirer sur l'ambulance en panne d'essence ?
            • [^] # Re: Quelques Questions

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Si jamais il y a quelque chose, je suis preneur

              Tu as http://packages.debian.org/sid/libnepomuk4 par exemple qui vient de
              http://nepomuk.forge.mandriva.com/
              et http://packages.debian.org/sid/frozen-bubble bien sûr ;-)

              Pour ce qui est de la disponibilité dans les dépôts officiels de Debian, partant de http://mds.mandriva.org/wiki/Download tu as tout qui est déjà packagé, tu dois pouvoir suivre http://www.debian.org/doc/developers-reference/pkgs.html#new(...) afin que ce soit intégré (bon, en période de freeze, spa gagné :/).

              Pour moi, Mandriva Linux est une distribution internationale - d'autant plus avec le rachat du brésilien Conectiva - et pas seulement française, cela dépasse le simple cadre de l'Europe ;-)
            • [^] # Re: Quelques Questions

              Posté par . Évalué à 1.

              KDE c'est pas dans Debian?
            • [^] # Re: Quelques Questions

              Posté par . Évalué à 6.

              ls nous bassinent aussi par l'aspect Français du développement. Je répète que je pense qu'il y a plus de développeur debian en France que de développeur Mandriva

              Mais ? Tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles. Plus haut, tu nous brailles qu'il n'y a pas de SVN pour MDS alors qu'on le trouve en 10sec, et tu sembles ici ignorer que Mandriva emploie des dév Debian. Je veux bien qu'on soit subjectif (et même en prétendant être objectif par pure rhétorique comme tu le fais), mais il faut quand même se renseigner un peu pour éviter de colporter des imbécilités (surtout quand on les martèle à tort dans 10 commentaires différents...)
              • [^] # Re: Quelques Questions

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Bah, laisse tomber, si c'est le nombre de dév qui l'intéressent, c'est sous Windows qu'ils sont les plus nombreux.

                Marrant, comme Debian et ubuntu sont très répandues (toute proportion gardée) c'est là que l'on trouve le plus grand mépris pour les "autres" distros.

                Je connais très peu d'utilisateurs ou contributeurs de arch, unity, suse, fedora, slitaz ou autre qui regardent les autres distros avec une telle condescendance.
                • [^] # Re: Quelques Questions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Tout à fait d'accord,

                  La communauté Debian et à moindre mesure Ubuntu sont "soulante" avec leurs critiques, mais dans les faits, ces distributions sont celles qui posent le plus de problèmes dans le monde de l'entre prise (je parle en connaissance de cause).
                  Je rappellerai à tous les utilisateurs Debian et Ubuntu qu'une distribution est faite pour être utilisée à des fin de production et non pas destinée à passer son temps dans des configurations plus ou moins artistiques. Il existe un monde en dehors de la compilation de noyeau et l'utilisation de apt-get.

                  Quelques exemples complètement incompréhensibles que j'ai rencontré sous Debian:
                  - pourquoi désactiver le support GPT dans le noyeau???? => disques >2To non supportés.
                  => Réponse typique d'un débianeux: t'as qu'à recompiler ton noyeau.... Comme si je n'avais que ça à faire.......surtout lors de l'install sur un serveur proliant de 6To.....
                  en septembre 2009, la seule distribution qui a pu s'installer dessus était la Mandriva 2010.0 avec GTP et grub2 supporté en standard même lors de l'installation!

                  - pourquoi désactiver le support de /dev/tcp dans bash... C'est pour faire beau? (du coup mes scripts ne marchent pas sur cette distro!)

                  - pourquoi /etc/profile.d n'est pas sourcé par le bash???

                  - ... Et j'en passe........

                  Maintenant c'est simple: si ça ne marche pas sous debian, je demande à l'utilisateur de se connecter sur un server Mandriva ou CentOS. Si ça marche: il se démerde avec apt-get ou il recompile son noyeau....

                  Quant à apt-get, c'était peut être novateur en son temps, mais aujourd'hui, les autres ont évolué et dépassé cet outil. En effet. peut on installer un .deb en parallèle sur plusieurs machines (genre un cluster ou un parc)? urpmi, lui le fait depuis bien avant 2003, alors aujourd'huis.....http://jp.barralis.com/linux-man/man8/urpmi.8.php

                  Enfin, à tous ceux qui traitent les utilisateurs de Mandriva de Franchouillards, j'espère qu'ils n'iront pas manifester dans la rue quand le chaumage augmentera ou quand Mandriva disparaîtra.
                  C'est fou comme en France on est masochiste. On critique toutes nos techno et on se vente d'acheter des voitures allemandes, des os non-français, et j'en passe.....

                  A tous ceux qui critiquent Mandriva, abonnez vous à la ML cooker et contribuez!
                  • [^] # Re: Quelques Questions

                    Posté par . Évalué à 2.

                    En fait cette réponse m'a donné envie de tester cette distribution, ca fait un bail que je ne l'ai pas installé , on verra bien si je pile mes CD Debian et Kubuntu

                    a+
                    Tof
                  • [^] # Re: Quelques Questions

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    > mais dans les faits, ces distributions sont celles qui posent le plus de problèmes dans le
                    > monde de l'entre prise

                    Normal, les entreprises ne testent leur produit et ne supporte que sur Red-Hat et sur Novel !

                    Heureusement qu'il y a d'autres distributions populaires pour éviter la mainmise totale de ces deux boites sur le monde GNU/Linux.

                    Coté calcul, Fluent, Matlab, Comsol... marchent très bien sous base debian même si officiellement, cela n'est pas écrit.

                    Par contre, du coté des ex onduleurs MGE, maintenant Eaton, il y a bien un logo debian sur leurs boites mais leur logiciel est une vrai daube et en plus, il faut réussir à trouver une version qui marchent !

                    Comme quoi, les logos et les couleurs ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.