MimOOo ou « la plus grosse migration OpenOffice.org au monde » en questions

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags : aucun
21
17
nov.
2009
Bureautique
En septembre 2006, DLFP publiait une dépêche intitulée « La plus grosse migration OpenOffice.org au monde : 400 000 postes dans l'administration française ». Outre ce chiffre impressionnant, on y évoquait le format OpenDocument ainsi que de nombreux outils mis à disposition (cédérom interministériel d’installation d’OpenOffice.org, mallette pédagogique, formation en ligne, pack de communication, outils d’accompagnement, mémentos, guide, etc.). C'est le groupe de travail interministériel MimOOo, pour Mutualisation Interministérielle à la Migration OpenOffice.org, qui était responsable de ce déploiement.

Où en sommes-nous trois ans plus tard ? Difficile à dire puisque, comme le remarque le Framablog, on ne dispose aujourd'hui que d'une seule et unique page web d'information publique, datant elle aussi de septembre 2006. Ayant eu vent d'une récente réunion du groupe (où l'Éducation nationale n'était pas présente), le Framablog s'étonne de ce manque d'ouverture en posant un certain nombre de questions.

« N’y voyez surtout pas un nouvel avatar de la dictature d’Internet qui souhaite mettre son nez partout. Et nous comprenons fort bien que certaines informations n’aient pas vocation ni intérêt à être diffusées publiquement. Nous, simples citoyens (et contribuables) en appelons juste à plus de transparence, puisque ce projet concerne l’administration publique en route vers une migration massive en logiciel libre et format ouvert. »
  • # Quelques informations quand même !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Hello,

    Le groupe MimOOo ne communique pas et c'est dommage ! Je ne pense pas que la cause soit liée à des politiques de sécurité ou de prudence, juste à un manque de temps et de moyens (mais je n'ai aucun élément factuel pour dire ça, c'est juste une opinion). D'ailleurs, je ne sais pas si ce groupe interministériel existe encore...

    Dans les faits et pour ce que j'en sais, OpenOffice.org V3 est déployé sur l'ensemble des postes de travail du MEEDM, du MAAP. Quelques licences MS Office traînent encore par ci par là mais elles ne sont que les résidus des anciennes installations.

    Si on compte les fonctionnaires selon les chiffres officiels, on obtient pour ces deux ministères:
    - 69169 equivalent temps plein pour le MEEDM donc plus d'agents et de postes de travail (cf: http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/PLF_30_page(...) page 34)
    - 40000 agents pour le MAAP (cf: http://agriculture.gouv.fr/sections/ministere/ )
    Ça fait déjà 100000 postes de travail à vue de nez... soit 1/4 du chiffre annoncé avec seulement 2 ministères.

    Ma conclusion, c'est qu'il est probable que 400000 postes de travail disposent d'OpenOffice.org et que le groupe MimOOo ait rempli son objectif !

    De toute manière, en ce moment, les fonctionnaires (et les ministères qui vont avec) ont des projets plus hard à gérer (cf: http://www.rgpp.modernisation.gouv.fr/index.php )...
    • [^] # Re: Quelques informations quand même !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Un peu de discrétion n'est peut-être pas plus mal car à chaque fois que l'on claironne qu'une migration doit avoir lieu, Microsoft rapplique, obtient des rendez-vous avec des haut-fonctionnaires et avec des politiciens... et ensuite la migration prend l'eau.
      À chaque fois, je me pose la même question : corruption ou incompétence ou naïveté ?
      Je n'arrive pas à trouver la réponse. Mais comme disait mon père : « il y a des coups de pied au cul qui se perdent ».
      • [^] # Re: Quelques informations quand même !

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais comme disait mon père : « il y a des coups de pied au cul qui se perdent ».

        « ou qui se gardent pour plus tard »
      • [^] # Re: Quelques informations quand même !

        Posté par . Évalué à 5.

        Parfois, cela permet aussi aux fonctionnaires, aussi motivés par le logiciel libre que nous de mettre leur hiérarchie devant le fait accompli.
        • [^] # Re: Quelques informations quand même !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mettre sa hiérarchie devant le fait accompli est un très gros risque professionnel, surtout si on a raison.

          Une fois mon chef de service s'est fait éjecter car il avait couvert les achats d'ordinateurs HP9825 qui permettaient de décupler les performances des techniciens (1977). C'était à l'époque où il aurait fallu tout faire avec un seul mainframe IBM...

          je me suis fait sévèrement engueuler le jour où j'ai écrit que j'avais réussi à mettre en place en 2000 à Kourou, un logiciel sur une Mandrake 6 qui répondait aux besoins, permettait en plus de mettre à disposition les documents sur l'intranet, avait été fait dans les temps impartis, dans le budget prévu y compris mon voyage et tout ça grâce aux logiciels libres. Que de scandales !
          Il a fallu que je démontre qu'aucune autre solution n'aurait permis de tenir le budget et les délais. Plus exactement, j'ai retourné la question en demandant : Quelle autre solution auriez vous utilisé pour y arriver ?
          • [^] # Re: Quelques informations quand même !

            Posté par . Évalué à 2.

            Mettre sa hiérarchie devant le fait accompli est un très gros risque professionnel, surtout si on a raison.

            Se faire virer par des glands, ce n'est pas un gros risque professionnel AMHA.
            (on pourrait même dire que c'est un plaisir de fin gourmet ;-))
      • [^] # Re: Quelques informations quand même !

        Posté par . Évalué à 4.

        Faudrait se poser la question "que peuvent raconter des commerciaux Ms dans ce genre de situtations ?"

        À mon avis tu as quand même des arguments qu'un commerciaux peut sortir et qui peuvent convaincre :
        * compatibilité avec les anciens documents sans trop de problèmes
        * intégration des solutions entre elles
        * on vous fait une ristourne, regardez bien le TCO, toussa, les gens connaissent nos produits, etc.
        * outillage compatible avec nos logiciels pour gérer les données, toussa.

        Certe, il est possible de répondre à tout ça, interropérabilité des standards ouverts qui peuvent favoriser le développement d'outils "annexes", pérenniser les données et tout ça, mais à moins d'avoir des gens motivés et qui peuvent assurer derrière techniquement pour la migration, et/ou une véritable volonté politique qui pousse derrière, c'est des arguments qui peuvent faire mouche.
    • [^] # Re: Quelques informations quand même !

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu peux rajouter le MIOMCT (Ministère de l'Intérieur) dans le lot.
      Je suis actuellement en formation avec des agents de différentes préfectures* et ils m'ont confirmé avoir OOo sur leurs postes de travail



      * rien à voir avec OOo : il s'agit d'une formation sur [[Chorus_(État)]].
  • # Pour la gendarmerie ...

    Posté par . Évalué à 10.

    Je peux vous confirmer que la gendarmerie travaille uniquement sur OpenOffice et Firefox depuis quelques années ( 2 ou 3 ans) et d'avis de ma femme , cela fonctionne bien.

    Pour ma part, je suis responsable informatique d'une clinique. J'ai déployé OpenOffice sur l'ensemble de mon parc informatique.

    Malheureusement , la majorité des documents produit par les cadres son fait avec Office et consulté avec Open Office.

    De retour d'expérience, j'ai quelques critiques à faire avec Open Office:
    Sous Windows , le document qu'on ouvre n'apparait pas par défaut en premier plan ce qui donne l'impression que l'ouverture du document ne s'est pas faite. Très perturbant.

    Enfin en TSE, il a tendance à être relativement instable quand il est lancé avec le même compte utilisateur deux fois en même temps. Il estime qu'il a planté et tente récupérer le document en cours d'édition.
    Résultat, Soffice.bin plante en permanence.

    A cause de ces deux points, j'estime que çà reste moins bien qu'Office mais le rapport qualité prix étant toujours en faveur d'Open Office.

    Dans l'ensemble , le déploiement d'Open Office via MSI se passe bien sur le domaine.
    Par contre, il faut modifier les bases de registres pour que celui-ci ouvre de manière automatique les documents Word. J'ai quelques soucis au démarrage mais çà marche relativement bien maintenant.
    • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Salut

      questions bêtes par simple curiosité.
      Pour une clinique, comment ce fait le choix des logiciels utilisés?
      D'un manière générale c'est quoi les logiciels utilisés?

      Thierry
      • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

        Posté par . Évalué à 7.

        Le choix ... çà dépend. La partie administrative est informatisé dans tous les établissements depuis plusieurs années. çà va faire au moins 7 ans que la clinique fonctionne sur un logiciel qui intègre Compta, Facturaction et RH. Le changer revient à révolutionner toute l'organisation de la clinique est faire perdre du temps sur la facturation.
        Nous sommes chez Cegi Santé et çà tourne relativement bien. C'est un mélange Cobol sous AIX et Delphi/Oracle sous Windows. Mes confrères sont chez Siemens SHS ou Cigems.

        Sous l'impulsion de la DRH, on a changé le logiciel de paie pour Sage et on s'en ai mordu les doigts. En fait, on avait pas mesuré à quel point Cegi propose un logiciel de Paie étudié et configuré pour les cliniques et adapté à notre convention collective.

        Pour la partie médicale, on organise des groupes d'utilisateurs, on visite les cliniques qui sont déjà équipé des solutions étudiées par exemple pour la chimiothérapie. Nous sommes chez Chimquest, Ordochim.

        Pour la partie dossier soins et dossier prescriptions (CBU pour les connaisseurs) , nous sommes resté chez Cegi Santé gestion des stocks inclus.
        En fait, ce choix a découlé de la visite de plusieurs sites en 2006 , 2007, et 2008. Aucune des solutions que nous avons vu ne fonctionné réellement et complètement. Cegi nous proposait une solution intégré à leur solution administrative et pmsi. Elle n'est pas parfaite mais elle tend à l'être et pour l'instant , elle tourne chez nous sur une service de chirurgie (durée moyenne de séjour de 3 jours) et on limite les interfaces entre logiciel.

        En fait, le choix du logiciel libre n'est pas exclue mais le vrai problème vient de la pérennité et l'assurance que çà fonctionne. Si le logiciel propriétaire plante ou merde, on se décharge sur l'éditeur. En fait, il y aurait une boite avec quelques "success story" qui aurait proposé et maintenu un logiciel libre. Ils auraient fait partie de mes favoris.

        Pour l'intranet , j'ai un sharepoint que je compte bien changer.

        Pour la partie infrastructure, j'ai carte blanche tant que çà ne coute pas cher :) :
        - Glpi
        - PlanningRH (en cours déploiement et de développement)
        - Iptable en firewall & AdminEyes (un développement qu'il faut que je publie)
        - postfix pour un petit serveur mail interne
        - Linux pour les clients léger.
        - Sunbird pour les rendez-vous de chimio.
        - Linux Virtual Box pour les serveurs de machine virtuel (en cours déploiement ).
    • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

      Posté par . Évalué à 4.

      Dans l'ensemble , le déploiement d'Open Office via MSI se passe bien sur le domaine.

      Ah tiens. Il ne te redemande pas de faire l'enregistrement après chaque mise-à-jour (via MSI), chez toi? J'avais vu une astuce à base d'XPI à pousser sur chaque poste, mais c'est un peu moche d'en arriver là, non?
      • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Si je l'ai oublié ce point négatif :).
        Si tu as encore la source de l'astuce. Je suis preneur.
        • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'avais un script perl – compilé en exe, je sais c'est crade – qu'on lançait en post-install pour aller configurer tout ce qui avait besoin de l'être pour OOo dans tous les profils du poste – y compris le default/all user(s).

          Sinon, je crois me souvenir que les raccourcis sont dans la base de registre de all users, il devrait y avoir moyen d'y ajouter l'option -nofirststartwizard, il faut aussi l'ajouter dans le clés de registre d'association extension ↔ application…
          • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

            Posté par . Évalué à 2.

            Cela vaudrait le coût dans avoir un propre et si possible sans perl.

            Si tu peux me retrouver le script perl. Je pourrais peut être le réécrire en vbs
            (Seul langage de script, installé par défaut sur tous les postes).
            • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              J'ai retrouvé mes docs, finalement, m'a mémoire m'a un peu trahi… Pour la désactivation du formulaire d'inscription, on appliquait un patch, le script perl – que j'ai trouvé assez lisible 3 ans après :-) – ne servait que pour renseigner les noms / prénom / initiales en pompant l'ID AD de l'utilisateur à sa première ouverture de session. Comme on le compilait avec perl par, pas besoin d'avoir perl sur les postes, ça fait juste un gros exe qui met plein de choses dans les répertoires temporaires à l'exécution.

              Je t'envoie ça en PV dès que possible…
        • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

          Posté par . Évalué à 2.

    • [^] # Re: Pour la gendarmerie ...

      Posté par . Évalué à 5.

      «De retour d'expérience, j'ai quelques critiques à faire avec Open Office:
      Sous Windows , le document qu'on ouvre n'apparait pas par défaut en premier plan ce qui donne l'impression que l'ouverture du document ne s'est pas faite. Très perturbant.

      Enfin en TSE, il a tendance à être relativement instable quand il est lancé avec le même compte utilisateur deux fois en même temps. Il estime qu'il a planté et tente récupérer le document en cours d'édition.
      Résultat, Soffice.bin plante en permanence.»

      Par rapport à ces problèmes, est-ce que tu as déjà fait un rapport de bug ou posté sur un forum OpenOffice ? Parmis les développeurs d'OpenOffice, il y en probablement qui peuvent t'aider et corriger le bug en amont, motivés par le fait que c'est utilisé dans une clinique.
  • # Dans le privé...

    Posté par . Évalué à 9.

    Suite au message de syj

    Nous avons migré 500 Postes Windows XP vers GoOO 3 (OpenOffice.org customisé par Novell pour (entre autres) mieux gérer les macros MS Excel).

    Quelques difficultés de certains utilisateurs (moins de 10%). Quelques formations effectuées par des prestataires dans nos locaux. Et ça fonctionne globalement très bien.
    Il reste un peu de lenteur pour ouvrir certains documents (tableaux avec de nombreuses feuilles).
    Et surtout beaucoup de partenaires extérieurs qui nous envoient toujours des documents Microsoft parfois avec des macros inutilisables.
    Nous avons aussi des progiciels qui utilisent le binaire Excel pour générer des exports.

    J'avais une réunion avec des confrères/concurrents cette semaine, (des non-informaticiens) et nous avons abordé le sujet avec notre principal fournisseur commun afin qu'ils essayent de ne plus nous transmettre des documents MS. Je constate donc que de nombreuses sociétés migrent vers OpenOffice.org même sans connaître les avantages techniques du produit, encore moins ceux des logiciels libres mais qui y voient un intérêt direct : le coût.

    Et même si on admettait une perte de productivité des équipes le temps de l'adaptation au nouveau produit, mes quelques utilisateurs ayant migré vers MS Office 2007 (pour les raisons évoquées plus haut) avec son nouveau système de bandeaux pleurent bien plus que mes utilisateurs sous OOo.

    Je pense que OpenOffice va continué de progresser mais il y en a encore pour des années (à moins d'une compatibilité totale avec les formats MS) avant que la base installée soit majoritaire.
    • [^] # Re: Dans le privé...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je pense que OpenOffice va continué de progresser mais il y en a encore pour des années (à moins d'une compatibilité totale avec les formats MS) avant que la base installée soit majoritaire.

      À partir du moment où l'on atteint une proportion significative (environ 20%), ce n'est plus marginal, il faut le prendre en compte.
      C'est ainsi que Firefox avec 30% des navigateurs oblige les concepteurs de sites web à prendre en compte les normes du W3C, à abandonner les mentions du genre "optimisé pour IE" et maintenant, de nombreux sites affichent que IE6 ne sera plus supporté.

      Je pense que OOo est en train de gagner le challenge et que Microsoft a dorénavant perdu sa suprématie.
  • # MiMOOo exite, je l'ai rencontré...

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour
    Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour le dire ici, mais MiMOOo existe toujours. Il est question depuis quelque temps d'augmenter la visibilité de ses travaux. A voir lors d'une des prochaines réunions.
  • # Coup de gueule

    Posté par . Évalué à 8.

    De ma petite expérience, l'installation des logiciels libres dans nos grandes entreprises du CAC40 reste une galère sans nom !
    Je (simple utilisateur) ai voulu faire installer MediaWiki par le service info pour une application bien précise, et on m'a répondu impossible car d'après le contrat cadre avec MS, nous n'avons pas le droit d'installer un système open source si une alternative MS existe ! On m'a donc installé SharePoint wiki....
    Malgré le rassemblement de toutes mes capacité d'objectivité, cette alternative n'arrive pas à la cheville de MediaWiki, et risque de compromettre le succès de mon projet, ce qui me frustre d'autant plus !

    J'imagine bien qu'une telle clause dans le contrat est largement abusive et indéfendable, mais il apparait évident que le service info n'a AUCUNE envie d'installer du open source de peur de devoir faire leur boulot : de l'info !
    • [^] # Re: Coup de gueule

      Posté par . Évalué à 5.

      Je te comprends, au boulot on est très open source, et capables de maintenir et faire évoluer (proposer des patchs au moins) les logiciels opensource que nous utilisons... Du coup on a le biais inverse, si c'est pas opensource on considère la solution en second choix.

      Mais c'est un choix stratégique (avoir les ressources qualifiées, ...) que d'autres n'ont pas fait.

      Prendre du "tout MS" c'est une autre stratégie, qui certes rends pieds-et-poings liés à l'éditeur, mais permet de prendre du tout intégré (sharepoint / office / exchange /...) sans avoir besoin de faire l'intégration soit même. En échange, ça coute cher en licences.
      Cette stratégie se défend aussi, en fait je pense qu'il y a peu de place pour la stratégie médiane, a partir du moment ou ton entreprises tend vers l'opensource, elle a interêt a y plonger et faire les économies de licences, sinon elle paye un peu "les 2". D'ailleurs MS ne s'y trompe pas et vends des licences "bundle" avec l'OS serveur qui contient un bout de backup, un bout de monitoring, un bout de ... pour rendre les solutions "mixtes" peu viables.
      Dans ton exemple, ça vient avec des clauses abusives en prime ... booo pas beau !
    • [^] # Re: Coup de gueule

      Posté par . Évalué à 2.

      Malgré le rassemblement de toutes mes capacité d'objectivité, cette alternative n'arrive pas à la cheville de MediaWiki, et risque de compromettre le succès de mon projet, ce qui me frustre d'autant plus !

      Et tu as râlé ou en as parlé auprès de tes hiérarchiques ? Que t'ont-ils répondu ?
  • # MiMOOo sur Wikipédia !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Wikipédia compte un nouvel article depuis moins d'une heure :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/MiMOOo

    Sympa le choix du lieu de la réponse lorsque l'on est sous le feu des critiques pour non transparence !

    De coup j'y ai appris que l'on écrit MiMOOo (et non MimOOo) et que cela signifie Mutualisation interMinistérielle pour OpenOffice.org, contrairement à ce que est dit dans la dépêche.
    • [^] # Re: MiMOOo sur Wikipédia !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le DVD MiMOOo contient la version communautaire de la suite OpenOffice.org [5] et des logiciels associés : Acrobat Reader, machine Java.

      Ils n'ont visiblement pas tout compris au libre. J'ai du mal à comprendre comment des gens sérieux pourraient vouloir polluer leurs ordinateurs avec acroread alors que de nombreuses alternatives libres plus ergonomiques et moins polluantes existent (cf. la logithèque framasoft).

      Mais en tous cas bravo pour la promptitude de réaction. Et encore une fois, cela démontre l'intérêt de wikipedia.
      • [^] # Re: MiMOOo sur Wikipédia !

        Posté par . Évalué à 2.

        Parce que Adobe Reader sait faire des choses que les autres ne savent pas faire... Tout simplement.
        • [^] # Re: MiMOOo sur Wikipédia !

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ah oui ... comme bousiller l'installation et l'affichage des polices, se connecter à des serveurs de adobe pour transmettre des informations à chaque utilisation, lancer divers processus malveillant (ou au moins mal identifiés) en toile de fond, jouer sur les extensions adobe au standard pdf, démarrer en un temps extrêmement long (par rapport au pire de ses concurrents), etc. Mais ces choses là sont-elle vraiment utiles ? Et par utile, je veux dire utiles pour l'utilisateur ?
          • [^] # Re: MiMOOo sur Wikipédia !

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais ces choses là sont-elle vraiment utiles ? Et par utile, je veux dire utiles pour l'utilisateur ?

            Remplir un PDF interactif ? Oui.
  • # MimOOo?

    Posté par . Évalué à -1.

    Peut-être, au vu de l'état d'avancement des choses, que le projet devrait être rebaptisé... en TrèmOOo.

    Je sors. Bonsoir.
  • # copinage

    Posté par . Évalué à 5.

    Je travaille dans le secteur de la santé en particulier dans le monde libéral et je peux vous assurer que les décisions ne sont pas basées sur des jugements techniques ou financiers mais essentiellement en fonction du degré de copinage entre les différents intervenants publics et privés. C'est à celui qui brillera le plus politiquement. C'est triste mais c'est la dure réalité.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.