Mons 26 septembre, Blender : le développement d'un logiciel libre de création 3D

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123, Xavier Claude et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
8
18
sept.
2013
Communauté

Ce jeudi 26 septembre 2013 à 19h se déroulera la vingt-et-unième séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique, autour de Blender.

Description : De l'écriture de son code à la réalisation de films « ouverts », le logiciel libre Blender vit étroitement avec sa communauté d'utilisateurs passionnés. Cet exposé sera l'occasion de montrer comment l'histoire de ce logiciel l'a amené à devenir progressivement une solution de création 3D rivalisant avec ses équivalents commerciaux. Offrant toujours plus de possibilités créatives, les grands thèmes de développement du logiciel seront présentés, accompagnés de démonstrations techniques et montreront comment cet outil s'est adapté aux demandes et aux besoins croissants des artistes.

  • Lieu de cette séance : Auditoire Arts², dans le cadre de la Quinzaine Numérique, Carré des Arts, rue des soeurs noires, 4a - 7000 Mons (cf. la carte OSM).
  • Le sujet de cette séance : Blender : le développement d'un logiciel libre de création 3D
  • Thématique : Graphisme
  • Public : Tout public
  • L'animateur conférencier : Sébastien Noël (UMONS - FPMs et MIND PROJECTOR)

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable sinon à l'entrée de la séance. Merci d'indiquer votre intention (même incertaine) en vous inscrivant via la page http://jeudisdulibre.fikket.com/

Cette séance sera suivie d'un verre de l'amitié, offert par les organisateurs dans le cadre de la Quinzaine Numérique à Mons financée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. D'autres activités sont proposées entre le 20 septembre et le 6 octobre : conférences, workshops et expositions.

Si vous êtes intéressé(e) par ce cycle mensuel, n’hésitez pas à consulter l'agenda et à vous inscrire sur la liste de diffusion afin de recevoir systématiquement les annonces.

Pour rappel, les Jeudis du Libre se veulent des rencontres autour de thématiques des Logiciels Libres. Les rencontres montoises se déroulent chaque troisième jeudi du mois, et sont organisées dans des locaux et en collaboration avec des Hautes Écoles et Facultés Universitaires du Pôle Hainuyer d'enseignement supérieur impliquées dans les formations d’informaticiens (UMONS, HECFH et Condorcet), et avec le concours de l’A.S.B.L. LoLiGrUB, active dans la promotion des logiciels libres. Dans le cadre de la Quinzaine Numérique, la séance sera exceptionnellement décalée d'une semaine, du 19 au 26 septembre.

  • # Question 1 aux développeurs : document décrivant la structure du code

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne suis pas informaticien de profession, mais je trouve naturel de jeter un œil au code des logiciels que j'utilise, et quand j'en ai le temps je contribue parfois un patch par ci par là. Un jour j'ai eu la curiosité de regarder comment c'était fait dans Blender et je n'ai rien compris, mais alors rien du tout. J'avoue que je ne dois pas être au niveau… J'ai regardé sur le wiki mais je n'ai pas trouvé une page « class overview » ou autre document qui me permette de comprendre comment le code est structuré de façon générale. Quel est le bon lien ?

  • # Question 2 aux développeurs : librairies embarquées

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 18/09/13 à 20:02.

    Il y a presque un an, un développeur gentoo a écrit un message sur son blog : Multi-level bundling, with a twist. Il s'y plaignait de la quantité de bibliothèques embarquées de Blender (il cherche à réutiliser autant que possible les bibliothèques de la distribution, Blender lui donne beaucoup de travail pour y parvenir), et du fait que les bibliothèques embarquées de Blender embarquent même leurs propres bibliothèques embarquées. Dans un message plus tard il qualifie cela de multi-level madness.

    D'où mes questions : avez-vous eu vent de ces critiques ; avez-vous progressé dans la voie d'envoyer les patches en amont pour qu'il soit possible de compiler le code de Blender à partir de la version stock des biliothèques au lieu de votre propre fork embarqué ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.