Culture Norman Spinrad et Robert Charles Wilson en signature à la librairie Charybde

Posté par . Édité par Florent Zara, Davy Defaud, baud123 et Nils Ratusznik. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
11
7
nov.
2012
Culture

Le mardi 13 novembre à partir de 15 h et jusqu’à 22 h, Norman Spinrad et Robert Charles Wilson seront en signature à la librairie Charybde, au 129 rue de Charenton 75012 Paris, en compagnie de Stéphane Beauverger, Thomas Day, Laurent Genefort, Tarik Noui et du dessinateur Manchu (qui fait un bon paquet des couvertures des romans de SF en France et qui fut à l’origine du design des vaisseaux spatiaux d’Il était une fois… l’Espace) au cours des Dystopiales !

NdM : LinuxFr.org est un site où beaucoup de personnes apprécient la SF. Cependant, pour ceux qui cherchent un lien un tant soit peu formel avec le site, nous vous renvoyons aux Recommandations d’Eric Raymond pour une promotion efficace de l’open source, d’ailleurs reprises sur Groklaw.

Norman Spinrad, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, est l’un des grands monstres sacrés de la SF moderne : c’est le créateur d’une science‐fiction d’anticipation à forte connotation sociale, coup de poing et fortement teintée de l’humeur contestataire des années 70. Il est l’un des créateurs de la New Wave, genre adulte et cynique, avec une écriture proche du Nouveau Journalisme de Norman Mailer, Hunter S. Thompson ou Tom Wolfe. Cela sera l’occasion, si vous en avez le goût, de discuter avec lui de son dernier roman, le Temps du rêve, tournant autour de l’extension du mercantilisme dans le domaine de la culture. Tous ceux s’intéressant aux questions que soulèvent la Free Culture peuvent, me semble‐t‐il, y trouver matière à réflexion.

Robert Charles Wilson est, lui, un auteur nettement plus contemporain, mais qui nous a offert plusieurs chefs‐d’œuvre véritables, dont Spin, alliant humanisme, sens du merveilleux scientifique et dimension humaine. C’est d’ailleurs ce dernier aspect, ainsi qu’une réflexion profonde et souvent mélancolique sur la place de l’humanité dans l’univers et dans l’histoire, qui caractérise cet auteur canadien.

Et, aux côtés de ces deux auteurs anglo‐saxons, c’est aussi l’occasion de découvrir des auteurs français talentueux et divers, comme Laurent Genefort, un véritable créateur d’univers, Stéphane Beauverger qui se revendique à la fois de l’influence de Norman Spinrad et de celle de John Brunner, Thomas Day, dont on ne vantera jamais assez les qualités de nouvellistes et d’éditeurs et Tarik Noui dont le Fight Club pour vieux est pour le moins secouant.

Finalement, pour ceux qui sont patients, vous pourrez demander au délicieux Manchu de vous dessiner un beau vaisseau spatial, à défaut d’un mouton !

Venez donc nombreux et n’hésitez pas encore une fois à discuter avec les auteurs ! Cela se passera à la librairie Charybde à Paris, au métro Gare de Lyon.

  • # Une petite liste pour les nuls

    Posté par . Évalué à  1 .

    "_LinuxFr.org est un site où beaucoup de personnes apprécient la SF_".
    Bonne nouvelle !
    Ce serait très bien si une de ces personnes pouvait suggérer, par exemple, une liste d'une dizaine de titres pour découvrir la SF. J'imagine que je ne suis pas le seul à avoir envie d'y entrer; démarche que je n'ai jamais faite de peur de tomber sur des séries B ou C pleines de monstres et autres vaisseaux spatiaux un peu débiles.
    Je sais qu'il y a des bouquins plein d'intelligence, mais par où entrer
    D'avance 1000 mercis

    • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

      Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 10/11/12 à 07:58

      Alors pour découvrir la SF je conseille ceci :

      • Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes: un simple d'esprit devient un génie grâce à un traitement médicale. Mais la sourie sur laquelle le traitement a été testé se met à régresser…
      • Chroniques Martienne de Ray Bradbury: les hommes s'installent sur Mars, et progressivement après en avoir chassé les anciens occupants y disparaissent
      • Le troupeau Aveugle de John Brunner: l'humanité se retrouve seul face aux destructions écologiques qu'elle a provoqué
      • Les vaisseaux du Temps de Stephen Baxter: après le voyage dans le temps raconté par Wells dans la Machine à voyager dans le Temps, le narrateur revient dans le futur, qu'il a changé du fait de l'écriture du roman de Wells…
      • Le printemps Russe de Norman Spinrad: La pérestroika a réussi et la Russie devient une nation riche adossé à l'union européenne. Les États Unis s'enfoncent dans la décadence et poussent à la guerre contre elle.
      • Evolution de Stephen Baxter: L'histoire de la vie sur Terre depuis la fin des dinosaures jusqu'au stade de géante rouge du soleil…
      • Neuromancien de William Gibson: le roman qui a introduit la notion de cyberspace
      • Voyage de Stephen Baxter: le récit du premier voyage vers Mars dans une amérique alternative où Kennedy n'est pas mort
      • Mars La rouge, Mars la Verte, Mars la bleue de Kim Stanley Robinson: le récit en trois gros romans de la terraformation de Mars et des enjeux qui s'y noue, à la fois politiques, technologiques, économiques et humains
      • Planète à gogo de Frederick Pohl et Cyril Kornbluth: la terre est dominée par les publicitaires qui poussent à la surconsommation et traquent les écologistes, jusqu'à son épuisement et à la terraformation de Venus (date de 1953!!)
      • Axiomatique, Lumineux, Océanique de Greg Egan: trois recueils de nouvelles, dont chacune est une expérience de pensée autour de la science et de ce que l'on sait de l'humanité par le prisme des neuroscience, de la physique et des sciences sociales

      J'en rajouterai plus tard si cela vous intéresse:
      Vous pouvez aller piocher dans les dossiers du Cafard Cosmique ou aller à la librairie Scylla à Paris.

      • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Il y a aussi Isaac Asimov avec sa série de romans traitant de la psychologie des robots et ses trois lois de la robotique :

        1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
        2. Un robot doit obéir aux ordres que lui donne un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi.
        3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi.

        qui semblent simples mais ont parfois des implications complexes…

        GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par . Évalué à  1 .

          Et comme les mousquetaires, les 3 lois sont 4.
          0. Un robot ne peut pas faire de mal à l'humanité, ni, par son inaction, permettre que l'humanité soit blessée.
          Les 3 autres loi sont alors modifiées :
          1. …, sauf contradiction avec la loi Zéro.
          2. … ou la loi Zéro.
          3. … ou la loi Zéro.

          Beaucoup de boulot en perspective et des années de travail assurées pour mettre à jour tous les robots.

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je ne vois pas les mêmes quand je tape about:robots dans Firefox :

          Robots may not injure a human being or, through inaction, allow a human being to come to harm.
          Robots have seen things you people wouldn't believe.
          Robots are Your Plastic Pal Who's Fun To Be With.
          Robots have shiny metal posteriors which should not be bitten.

          ;-)

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 12/11/12 à 21:20

          Les lois sont amusantes, mais les bouquins d'Asimov sont affreusement mal écrits et semblent destinés pour beaucoup d'entre eux aux adolescents. Le pire, à mon avis, se trouve en dehors des robots et cie dans les fondations VI et V (fondation foudroyée et terre et fondation) : c'est long, c'est chiant, c'est mal écrit, l'horreur. Oui, c'est mal de dire ça, on doit le respect aux anciens ;-)

          À titre personnel, je suggère donc de fuir Asimov et certains auteurs que je range dans la même catégorie comme Van Vogt (quand je pense que j'ai presque tout lu de lui…). Aux suggestions diverses sur cette page (j'approuve en particulier à 100% la recommandation de la horde du contrevent qui est un chef d’œuvre littéraire même comparé à des romans plus classiques et hors du ghetto SF), j'ajoute :

          • Neal Stephenson dont je trouve l’œuvre majeure, avec des monuments comme Le Samouraï virtuel (dystopie dans un futur proche avec de virus mentaux, de la nanotech, etc.), L'Âge de diamant (nanotech à fond) et, incontournable, Cryptonomicon (uchronie sur la seconde guerre mondiale et crypto moderne) ;
          • de Beauverger, je conseille très vivement le déchronologue qui est merveilleusement écrit (presque aussi bon que Damasio dans la horde du contrevent) et très intelligent. Ça parle de pirates confrontés à des phénomènes temporels mystérieux ;
          • j'ai beaucoup aimé Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Eschbach dont la narration, sans atteindre la déconstruction de Beauverger, est assez originale pour de la SF. L'écriture est un peu étrange (probablement à cause de la traduction, mais je ne lis pas l'allemand), mais c'est assez saisissant : sur une planète perdue, des hommes tissent des tapis avec les cheveux de leur femme et concubines…
          • dans le même style de pirouette narrative, j'ai bien aimé me faire manipuler par Christopher Priest dans le Monde Inverti. Tous les lecteurs n'adhèrent pas et l'écriture de la fin aurait pu être meilleure, mais c'est quand même bien fichu. Je colle la citation obligatoire : J’avais atteint l’âge de 1000 Km.
          • dans les français, je recommande aussi Pierre Bordage. Malgré quelques aspects cucul la praline je trouve Les Fables de l'Humpur vraiment excellent, dans l'écriture et dans le récit (des hybrides homme/animaux). Et bien sûr, je conseille vivement Les Guerriers du silence, un space opera très impressionnant, un peu long par moment, mais assez exceptionnel d'imagination et de noirceur (même si le cucul-la-pralinisme de Bordage se retrouve vers la fin). Cerise sur le gâteau : c'est délicieusement anti-religion.
          • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

            Posté par . Évalué à  1 .

            Le pire, à mon avis, se trouve en dehors des robots et cie dans les fondations VI et V (fondation foudroyée et terre et fondation) : c'est long, c'est chiant, c'est mal écrit, l'horreur. Oui, c'est mal de dire ça, on doit le respect aux anciens ;-)

            C'est tellement différent de son style habituel que je doute qu'il soit l'auteur. Je ne connais pas assez le contexte (dates d'écriture, maladie de l'auteur) pour étayer mon opinion.

            Les auteurs ont aussi le droit de se louper, de faire de l'alimentaire, d'être mauvais. Par exemple, la production de Dick est très variable en qualité (mais j'apprécie tout).

            • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Tant pour Van Vogt que pour Asimov, j'ai toujours eu l'impression que c'était plutôt les traducteurs qui faisaient dans l'alimentaire : énergie kinétique (au lieu de cinétique…) et autres faux-amis ('fin bon, dans SF ya Science, on pourrait croire…). Ou alors, cela est dû à l'héritage de la mode Pulp des magazines de SF.

              Je les ai, pour certains, aussi lus en anglais et ça se lisait bien (hormis quelques néologismes, facilement interprétables avec le contexte et une meilleure compréhension de certains jeux de mots massacrés par les traducteurs ou intraduisibles, que ce soit Gosseyn pour Van Vogt ou Bag End / Cul de Sac pour Tolkien)

              • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

                Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 12/11/12 à 21:04

                Tant pour Van Vogt que pour Asimov, j'ai toujours eu l'impression que c'était plutôt les traducteurs qui faisaient dans l'alimentaire :

                Alors sur le Cafard Cosmique (Oui, je suis le "Bidibulle" du Cafard Cosmique…), il y avait essentiellement deux familles: Les VanVogiens et les PasVangVogiens. J'étais pas pas dans le camps des VangVogiens, une petite minorité mais à la grosse voix, qui défendaient leur idoles avec des méthodes du genre secouantes (menace d'étripages, de bûchers et autres pals)…
                Disons qu'il sera beaucoup pardonnée aux auteurs de SF qui ont suivis Van Vogt et l'ont petit à petit fait disparaître des mémoires…

      • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

        Posté par . Évalué à  1 .

        Pour compléter cette liste, je vous conseille également de piocher dans la liste des auteurs cités dans la dépêche.

        Pour Norman Spinrad : "Jack Barron et l’Eternité" et "Bleue comme une orange" (Il y a plus récent, mais ne les ait pas lu)
        Pour Robert Charles Wilson : Juste tout, je dois avouer que j'aime beaucoup cet auteur, qui se lit très bien sans culture sf. Ses personnages qui sont souvent des personnes lambda projetés au milieu d'évènements qui les dépassent, et R.C. Wilson sait dépeindre comme personne leurs trajectoires au milieu de ce chaos.
        Pour Laurent Genefort : Je ne peut que conseiller de jeter un œil au cycle d'Omale, mais il y en a d'autres, comme "La mécanique du talion" ou "Mémoria"

        Par contre, je serai plus réservé en ce qui concerne Egan, pour quelqu'un qui ne connaît pas la sf, c'est génial, mais attention ça décoiffe !

        En bonus je vous conseille "L'oiseau d'amérique" de Walter Tevis et "les plus qu'humains" de Théodore Sturgeon (C'est des classiques, mais je viens seulement de les découvrir)

        Sinon pour les nantais se week-end se tient le festival les utopiales où vous pourrez retrouvez certains de ces auteurs et bien d'autres.

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par . Évalué à  1 .

          Un ptit dernier pour la route :
          Fantômes et farfafouilles de Fredrick Brown, recueil de (micro)nouvelles, parfait pour commencer et être sûr de finir en les dévorant ses premières lectures de ce genre.

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par . Évalué à  1 .

          Par contre, je serai plus réservé en ce qui concerne Egan, pour quelqu'un qui ne connaît pas la sf, c'est génial, mais attention ça décoiffe !

          Je l'ai fait lire à des gens qui ne connaissaient pas du tout le genre, mais qui aimaient bien la réflexion et ça passe très bien.

          Je l'ai même fait lire à une professeur de philosophie qui a trouvé ça tellement bon qu'elle utilise l'une des nouvelles d'axiomatique pour introduire son cours!

        • [^] # Utopiales

          Posté par . Évalué à  2 .

          Sinon pour les nantais ce week-end se tient le festival les utopiales où vous pourrez retrouver certains de ces auteurs et bien d'autres.

          Pour les non-nantais, cela vaut franchement le coup de se bouger jusque Nantes.
          Première fois que j'y allais cette année et je pense que cela va devenir un rendez-vous incontournable.

          Pour se donner une petite idée, il y a quelques tables rondes disponibles ici : http://www.utopiales.org/revivez-les-moments-forts-des-tables-rondes Ce n'est pas forcément celles avec Moorcock ou Neil Gaiman les plus intéressantes. Pierre Bordage est notamment très pertinent dans ses analyses.

      • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

        Posté par . Évalué à  2 .

        bon, ok, Baxter, c'est bien, de là à en mettre 3 dans une liste de 10 …
        je propose d'en remplacer deux par:

        L'homme des jeux - Iain M. Banks
        Un feu sur l'abîme - Vernor Vinge

        rien que de les citer, j'ai envie de les relire !

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par . Évalué à  2 .

          bon, ok, Baxter, c'est bien, de là à en mettre 3 dans une liste de 10 …

          Oui, oui, je suis un peu Baxteriophile…

          Mais bon, tes propositions sont excellentes.

          On peut aussi ajouter Gregory Benford et son magnifique Un paysage du Temps

    • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Ce serait très bien si une de ces personnes pouvait suggérer, par exemple, une liste d'une dizaine de titres pour découvrir la SF

      suivre le lien http://linuxfr.org/tags/livre_sf/public : tu trouveras des journaux avec ce thème récurrent et quelques listes.

    • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

      Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 09/11/12 à 08:33

      Ce serait très bien si une de ces personnes pouvait suggérer, par exemple, une liste d'une dizaine de titres pour découvrir la SF.

      — Dune, de Frank Herbert.

      C’est LE cycle qu’on ne peut pas ne pas lire si on aime la SF. :)
      Probablement ce qu’on peut lire de plus ambitieux et de plus intelligent dans ce domaine, mais il y a des tas d’autres bons livres.

      — Le Canal Ophite, de John Varley. (un peu délirant, mais crédible et très original)
      — Schismatrice+, de Bruce Sterling. (futur de l’humanité intéressant)
      — La Trilogie Divine, de Philip K. Dick. (plutôt mystique, peu de SF en vérité)
      — Révolte sur la Lune, de Robert Heinlein. (des "libéraux" contre le monstre étatique, mais rien à voir avec nos capitalistes, hein)
      — La Horde de Contrevent, d’Alain Damasio. (peu de SF, mais vraiment prenant)
      — Spin, de Wilson, cité ici. (humaniste et original)

      En fait, il y a des tas de trucs biens.

      • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Je n'ai pas lu beaucoup de SF mais La Horde de Contrevent m'a bouleversé (au point que je n'ai pas voulu le finir et me suis arrêté à ~30 pages de la fin pour ne pas mettre de point final à l'aventure et garder les personnages auprès de moi, mais ça ça relève du psychiatrique à mon avis, c'est une autre histoire)

        • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Tu es sérieux ? tu n'as pas lu la fin ? c'est une des meilleures fin qui existe. En tout cas La Horde du Contre Vent est à mon avis le meilleur bouquin de SF/Fantasy de ces dernières années. Moi aussi ce livre m'a complétement soufflé.

          • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Mince je t'ai moinssé alors que je voulais pertinenter 'scuz !
            +1 pour le jeu de mot et merci pour l'info je vais aller le finir alors !

          • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

            Posté par . Évalué à  3 .

            c'est une des meilleures fin qui existe.

            mouais … c'est assez subjectif.
            Très bon bouquin cela dit, et la Zone du dehors (du même auteur), c'est aussi très bon.

            • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

              Posté par . Évalué à  2 .

              Bon, je relis ce thread un peu tard, mais, ouais, Alain Damasio, j'adore. Enfin, ça c'est pas important. L'important c'est que c'est quand même un auteur majeur dans le domaine des littératures de l'imaginaire francophone et que tout ça m'a poussé à chercher un peu ce qu'il avait sur le feu.

              Alors, à priori, il a passé quelques années comme scénariste d'un jeu vidéo cyberpunk : "Remember Me" qui semble un peu façon Assassin's Creed, laissant ensuite sa place sur le projet à Stéphane Beauverger (excellente référence dans le même domaine)

              Voici un article qui résume tout ça : http://www.gaite-lyrique.net/gaitelive/alain-damasio-ecrivain-d-univers-de-la-science-fiction-aux-jeux-video

              Et 10mn de game play :

              http://youtu.be/_QqI590COEc

              Perso, les jeux scriptés dans ce genre là, ça me laisse un peu froid. Je préfère le cinoche dans ce cas. Mon coté fainéant. Par contre la direction artistique à l'air au top. ça doit sortir bientôt.

              Son prochain roman serait un roman court, poétique, "Les Furtifs", mais j'avoue avoir du mal en savoir plus.

              D'ailleurs, ça m'a rappelé que j'avais pas vraiment aimé le "Ring" (youtube) auquel avait participé Philippe Druillet en jeu vidéo, alors que je suis absolument fan de tout ce qu'il a pu faire à coté. Je crois que c'est vraiment un art "particulier" et que le game design est quand même à l'essence de cet art, et que même avec une direction artistique qui tue, ça peut faire un flop.

    • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

      Posté par . Évalué à  3 .

      De la Terre à la Lune, et Atour de la Lune, de Jules Verne.
      Avec plus d'un siècle d'écart, c'est super drôle (mais vraiment très bien).

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine !

      • [^] # Le nul est ravi !

        Posté par . Évalué à  2 .

        Ca c'est vraiment super un petit commentaire et, en retour, toute une bibliothèque à explorer. Merci !
        Et cela vaudrait peut-être bien la peine de faire un vrai papier là dessus.
        A mon avis je ne suis pas le seul à avoir autant envie que peur de s'aventurer dans cette littérature

        • [^] # Re: Le nul est ravi !

          Posté par . Évalué à  3 .

          Je vais m'y coller via les journaux. Cela à l'air d'intéresser des gens ;-)

          • [^] # Re: Le nul est ravi !

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 10/11/12 à 17:44

            +1 Ce sera un grand plaisir de lire tes critiques et conseils. Depuis la mort du cafard, j'ai un peu de mal à suivre l'actu du genre et ça me manque. Merci encore pour ta dépêche qui m'a appris, entre autre, la sortie du dernier Spinrad.

    • [^] # Re: Une petite liste pour les nuls

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Je suis nul, perso.

      Le Cycle_de_Tschaï m'a bien retourné quand j'étais ado (Surtout le Pnume, la première rencontre de Reith je m'en rappelle m'avait marqué) et depuis "Le Jardin de Suldrun" m'a épaté par son fun intense et élégant (c'est l'histoire d'une jeune princesse qui fait des conneries, sur une planète à la nature oh-si-différente de la notre).

      Ah ouais ! Ya Fredric brown, qui fait de la SF comique et dont j'étais fan dans les temps pré-internetiques ; Ya Martians go home qui est un classique et après des centaines (littéralement) de nouvelles.

  • # Récemment

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    En français récemment, "La possibilité d'une île" de ce vieux batard de Houellebecq est techniquement un livre de SF (avatars, clonage, futur distant) que perso je trouve de haute tenue.

  • # En v'là de la SF

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 10/11/12 à 18:37

    Une curiosité : Cultösaurus Erectus est un album de SF.

    Michael Moorcock était la pendant les sessions (c'est ce que dit la légende) et son univers plane sur chaque chanson:

    Et particulierement Black Blade qui est une song absolument épastrouillante. Tu as un client soulseek sous la main ? Je te jure que tu seras pas déçu, c'est un dialogue entre Elric (le nécromancien) et Stormbringer, son épée, un truc épique à changements de tempo et le rire démoniaque de l'épée sur les solos ultra-courts et phénoménaux de Donald "Buck darma" Roeser, et la bastonnade de Joe bouchard, un de mes batteurs préférés, man, t'es juste en train d'écouter du super rock'n'roll, en général c'est le moment où les voisins se rappellent de ton existence.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.