Petit tour d'horizon des périphériques originaux

Posté par . Édité par baud123. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
30
26
sept.
2011
Do It Yourself

Cette dépêche collaborative se propose d'établir une liste non exhaustive des périphériques originaux ou peu connus mais néanmoins exploitables sous Linux. Cette dépêche concerne donc les sondes, les afficheurs LCD et autres machines à café pilotables avec un noyau Linux...

Merci aux contributeurs de cette dépêche : TBTB, baud123, Groumph, Altor.

Avec le noyau Linux vous pouvez exploiter :

On peut aussi programmer un microcontrôleur avec des circuits imprimés opensource comme l'arduino qui peuvent servir à :

  • piloter des leds pour réaliser un casque à la Daft Punk;
  • piloter des machines à commande numérique que l'on peut retrouver dans les fab lab;
  • réaliser des horloges, réveils …

Et chez vous, votre machine Linux fait-elle le café ? Quels autres périphériques utilisez-vous ?

  • # Des références ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce serait pas mal de donner un lien vers les périphériques mentionnés. Par exemple, la recherche de GPS ne semble rien renvoyé de concluant.

    D’ailleurs, j'en profite pour demander si quelqu'un aurait un kit à conseiller pour démarrer avec un Arduino. Je me suis laissé dire que le Arduino Uno était pas mal pour débuter.

    Merci.

    • [^] # Re: Des références ? Arduino

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je viens de me lancer sur Arduino. Le site regorge d'exemples et suffit pour débuter. Il n'y a besoin de rien de plus.

      On prend un exemple de base comme blink puis on modifie la séquence de clignotement, ensuite on ajoute un interrupteur et selon son état, on passe sur une nouvelle séquence.
      Apès cela, on prend confiance et on peut aller beaucoup plus loin.

      Arduino, ce n'est pas ardu, au contraire !

    • [^] # Re: Des références ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonjour.

      Je possède la Arduino Uno.
      Attention avec Debian. Cette carte est très récente. Pour qu'elle soit reconnue par le kit de programmation, il faut prendre la dernière version de celui-ci, la 0022. Or Debian 6.0 utilise la 0018 qui ne reconnaît pas cette carte, et à cause d'un problème de librairies avec la 0022, il n'est pas possible de choisir le port usb où est branchée la carte. Je n'ai pour l'instant pas trouvé de solution.
      Par contre, cela fonctionne très bien avec Ubuntu 11.04.
      Pour les autres distributions, je n'ai pas essayé.

      En fait, cette carte Arduino est différente dans la mesure ou le composant qui fait le lien entre le port usb et le microcontrôleur est différent des précédents modèles de cartes ( un Atmega8U2 remplace le Ftdi ).

      Au revoir.

    • [^] # Re: Des références ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Je ne sais pas si on peut mettre ce genre de commentaire ici, mais un petit kit de démarrage pour s'amuser avec arduino est proposé par une petite société toulousaine:
      http://shop.snootlab.com/powerduino/90-snootlab-starter-kit.html

      • [^] # Re: Des références ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Bonjour à tous,
        je profite de cette réponse pour dire que la plateforme Arduino est aussi une très bonne alternative pour se faire la main en embedded-C.
        Pour ma part je la programme en pur C avec makefile et tout le toutim. Le bootloader Arduino permet de se passer d'un programmateur et tous les outils sont disponibles dans les repos Debian... Bref, pour moins de 30€ on peut découvrir le monde des micro-contrôleur, avec des outils libres et des méthodes que l'on peut qualifier d'habituelles.
        En ce moment même je développe une application de slowcontrol pour un asic, en C, avec interface de pilotage coté PC en PyQt4 et communication par protocole série à 2 Mbps !!!
        Pour résumer, l'Arduino est formidable pour faire de l'Arduino mais aussi du C.

        - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

  • # oui mais non... presque

    Posté par . Évalué à 3.

    Cette dépêche m'a donné envie de voir ce que devenait le support des visualisateurs ELMO, assez couramment utilisés en enseignement scientifique ( http://www.elmoeurope.fr/ ) J'avais essayé il y a un moment et... que dalle. Un commercial m'avait même fait comprendre que ce n'était pas près d'arriver.

    Bonne surprise, un paquet ubuntu existe ! Bon il ne semble pas marcher avec ma debian :-( mais saluons quand même une initiative heureuse qui reste assez rare dans le domaine des matériels pédagogiques.

    Au passage si quelqu'un à une idée pour arriver à faire marcher ce paquet ubuntu sur une debian... (considère la caméra comme non branchée)

    • [^] # Re: oui mais non... presque

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      (considère la caméra comme non branchée)

      Peut-être un problème de pilote. C'est présent dans le noyau d'ubuntu (car plus récent par exemple) mais pas dans celui de Debian. Au pire, tu peux installer un noyau des backports ou utiliser le noyau d'ubuntu dans debian.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: oui mais non... presque

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Cette dépêche m'a donné envie de voir ce que devenait le support des visualisateurs ELMO, assez couramment utilisés en enseignement scientifique ( http://www.elmoeurope.fr/ )

      Je viens d'aller voir, et je ne comprends pas : qu'est-ce que c'est que ces appareils, ça sert à quoi exactement ?

      • [^] # Re: oui mais non... presque

        Posté par . Évalué à 5.

        à pallier les rigueurs budgétaires qui ont mené à la suppression des TP élèves... ;-)

        Plus sérieusement, c'est une caméra qui, couplé à un vidéoproj/ordinateur permet de montrer en grand écran une manip' ridiculement petite autrement. Adaptation possible sur microscope, enregistrement des images et vidéos. Ce n'est guère qu'une webcam recarrossée mais... la forme est très pratique et pédagogiquement c'est très intéressant.

        • [^] # Re: oui mais non... presque

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'espère que ça ne coûte pas cher alors, parce qu'une caméra sans enregistreur et un projecteur, ça me semble plus intelligent à acheter séparément.

          • [^] # Re: oui mais non... presque

            Posté par . Évalué à 3.

            ça coûte cher (600 € pour "le mien" mais c'était au début, les prix ont un peu baissé) le vidéoproj est en plus mais c'est quand même plus solide, stable et pratique qu'une webcam classique et ça peut aussi fonctionner sans PC.

            • [^] # Re: oui mais non... presque

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              De mon temps, les démonstrations en cours de biologie étaient faites avec une caméra vidéo branchée à un téléviseur, qui avait l'air de ne pas trop mal se brancher sur un microscope au besoin. Et le support était fait par un assistant de laboratoire avec un pied et des machins à vis.

              • [^] # Re: oui mais non... presque

                Posté par . Évalué à 5.

                Évidement, l'idée n'est pas révolutionnaire, mais pour avoir essayé les deux, je ne change plus... C'est largement plus souple d'utilisation, qualité d'image incomparable, même si le rendu des couleurs est peu stable (balance des blanc à refaire régulièrement).

                Je ne ressort le caméscope que quand la vitesse d'acquisition le nécessite (10 img/s avec mon vieil ELMO) : par exemple pour la méca de 3eme.

                Chose plus facile à faire avec le visualisateur : la prise d'image. Une carte SD, un clic sur le bouton et c'est dans la boite. Et avec mes essais de ce matin, je n'ai même plus besoin de sortir la carte, la mettre dans le lecteur du portable pour diffuser le fichier aux élèves... Cool ;-)

  • # Exemple avec digitemp

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Voici ce que l'on peut faire avec un capteur de température DS18S20 et un peu d'huile de coude.

    D'abord, câbler une interface grâce à cet excellent site :
    http://martybugs.net/electronics/tempsensor/hardware.cgi

    Ensuite, si vous avez comme moi un serveur qui tourne tout le temps, vous pouvez conserver les données de température dans une base MySQL et générer régulièrement des graphiques de température comme ça :
    http://ngc891.blogdns.net/digitemp/

    Le tout est propulsé par des scripts Perl/Gnuplot ad-hoc sur une base OpenBSD.

  • # Zigbee

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Y a-t-il des gens ici qui utilisent Zigbee pour monitorer des trucs dans leur maison, et qui pourraient partager leur expérience sur ce créneau?
    Le monitoring sans fil me botterait bien :)

    • [^] # Re: Zigbee

      Posté par . Évalué à 2.

      sur le planet libre j'ai vu passer un article sur arduino pour surveiller une cuve de récupération d'eau de pluie avec zigbee....

    • [^] # Re: Zigbee

      Posté par . Évalué à 3.

      Çapuecestpaslibre: http://en.wikipedia.org/wiki/ZigBee#License

      Du coup j'attends plutôt des implem 6lowpan, correctes pour jouer avec ce genre de trucs.

      • [^] # Re: Zigbee

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et si je veux du réseau de capteur sans fils maintenant, comment je peux faire?

        • [^] # Re: Zigbee

          Posté par . Évalué à 3.

          « je veux du réseau de capteur sans fils maintenant »
          arrête tes caprices !

        • [^] # Re: Zigbee

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu as déjà quelques périphériques compatibles. Typiquement tout ceux supportés par contiki/tinyos/nanort. Les tmote/telosb font de très bons "routeurs" 6lowpan.

          Mais bon, après, c'est une question de choix, juste zigbee, par définition, tu ne peux pas avoir d'implem libre.

  • # Composant 1-Wire

    Posté par . Évalué à 4.

    Bonjour,

    Je m’intéresse aux composants compatibles 1-wire. Où vous approvisionnez-vous? Le DS18S20 est facilement trouvable (radiospare par exemple), mais les capteurs d'humidité, pression etc... sont quasiment introuvables... De plus il existe une "clef usb" (ref. ds9490r) qui évite d'avoir a fabriquer son interface (évite les limitations du port série en nombre de capteur, sa présence, etc...), qui est aussi quasi-introuvable.

    C'est fort dommage de ne pas pouvoir trouver ce type de composant plus facilement!

  • # arduino

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    C'est possible de coder en python sur arduino ?

  • # Quels autres périphériques utilise**rie**z-vous ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'me taperai bien un petit délire avec ça :

    emotiv

    Emotiv

    Mais à 300 euros le bousin, ça reste cher. Typiquement le genre de matos à partager dans un cadre "fablab" ou "hacker space" peut être ? En tout cas, quelques idées de protocoles et d'expériences viennent rapidement à l'esprit ... lol

  • # Et moi, j'utilise...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Un minitel comme console série.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.