OpenDesk, l'Air du bois et SketchChair.cc : plans de meubles sous licence Creative Commons

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Victor STINNER, palm123 et Florent Zara. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
21
23
nov.
2014
Do It Yourself

Les sites OpenDesk et L'Air du bois proposent des plans de meubles (bureaux, chaises, etc.) sous différentes licences Creative Commons (dont certaines sont libres et d'autres non-libres comme les CC NC et/ou ND).

Le journal de Victor STINNER à l'origine de la dépêche présentait OpenDesk, et un des commentaires évoquait L'Air du bois et un autre citait SketchChair.cc, ce qui a permis d'enrichir la dépêche. On mentionnera aussi le Mozilla Factory Space, avec un parquet explorant le concept de meuble libre.

Votre blogue à la maison sur Raspberry Pi

53
9
nov.
2014
Do It Yourself

Nous verrons dans ce tutoriel comment installer un Raspberry Pi pour en faire un serveur web hebergé chez vous, derriere votre box internet.

Makilab : Création d’un Fab Lab en Belgique francophone (Louvain-La-Neuve)

Posté par . Édité par Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
11
13
juin
2014
Do It Yourself

Un nouveau laboratoire de création numérique a vu le jour à Louvain-La-Neuve (Belgique, Brabant Wallon, à 20 min de Bruxelles).

Son nom : Makilab !

Pour rappel, les Fab Labs (FABrication LABoratory) sont des lieux dédiés à la fabrication numérique où tout le monde peut venir s’essayer à prototyper des projets, créer ou simplement personnaliser un objet. Et bien souvent, l'approche libre ou open hardware/source adoptée par les projets existants ou en devenir rendent ces lieux particulièrement intéressants.

L’ASBL (l'équivalent d'une association de Loi 1901 en France) en est à ses débuts, mais rencontre déjà un certain écho dans le monde académique, étudiant (Louvain-La-Neuve est une ville universitaire), citoyen et entrepreneurial. Le fait que l’initiative soit une première dans la province n’y est certainement pas étranger. Dans cette dynamique, nous avons lancé une campagne de financement participatif.

Au niveau technique, nous sommes actuellement équipés d'une découpe vinyle et d'une imprimante 3D, bientôt rejoints par une découpe laser et un scanner 3D. Bref, que vous soyez passionné, curieux ou simple bricoleur, n’hésitez pas à nous visiter.

Makilab Logo

Sortie de Beyond Linux From Scratch v7.5 (et elle est traduite !)

Posté par . Édité par palm123, BAud, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
29
12
mar.
2014
Do It Yourself

Beyond Linux From Scratch (BLFS) est le livre à lire après avoir construit LFS. En effet, si LFS se propose de vous guider dans l'installation d'un système très basique, BLFS vous donne la possibilité d'installer environ 750 paquets.

Sortie de Buildroot 2014.02

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
45
2
mar.
2014
Do It Yourself

Alors que la dernière dépêche annonçant une version de Buildroot publiée sur LinuxFr.org date d'il y a 3 ans, Buildroot a continué a publier tous les trois mois une version stable. À l'occasion de la sortie de la version 2014.02 de Buildroot, cette dépêche propose un petit retour sur les récentes avancées du projet.

Pour ceux qui ne connaissent pas le projet, Buildroot est un outil qui simplifie et automatise le processus de création d'un système Linux embarqué. À partir d'une configuration, Buildroot est en mesure de générer une chaîne de compilation croisée, un système de fichiers racine avec diverses applications et bibliothèques, une image de noyau Linux et un ou plusieurs bootloaders. Buildroot supporte plus de 1000 applications ou bibliothèques, pour lesquelles leur cross-compilation se résume à cocher une option dans l'interface de configuration.

À noter que le projet Buildroot participera au Google Summer of Code 2014, et recherche donc des étudiants souhaitant travailler sur le projet tout en étant payé pendant l'été.

Voir la suite de la dépêche pour plus de détails.

Bitbox, la mini console ARM DIY

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, ZeroHeure et palm123. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
27
28
jan.
2014
Do It Yourself

La console open hardware et open source Bitbox propose une petite console ARM à une seule puce au design ouvert. Le matériel est limité mais suffisamment puissant pour faire de belles choses : microcontrôleur STM32f4 à 168 MHz, 1 Mo de flash et 192 ko de RAM.

La sortie en VGA 640x480 avec 4096 couleurs est réalisée en pur logiciel (pas de GPU, on génère les pixels à la volée vers la sortie VGA). Une version 2 du design en cours de prototypage propose quelques nouveautés comme le son stéréo et les périphériques USB.

Deux trois jeux sont déjà dispos, ainsi qu'un récent emulateur Gameboy !

Mode et couture libre

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
37
23
jan.
2014
Do It Yourself

/* LinuxFr.org propose à ses lecteurs une section « cuisine », pourquoi pas aussi une rubrique « couture » ? */

Le Framablog a présenté le 7 janvier 2014 le logiciel libre Valentina, un logiciel libre de patronage, c’est à dire un logiciel pour dessiner des patrons de couture !

C’est l’occasion de faire un point sur les initiatives libres dans le domaine de la mode, découvrir une offre logicielle encore naissante, et réfléchir sur le concept même de mode libre.

NwAvGuy O2 : l’amplificateur casque sous licence Creative Common

45
18
déc.
2013
Do It Yourself

Le monde de la haute‐fidélité a connu depuis les années 70 de grands bouleversements. L’arrivée de l’amplificateur à transistor, puis du disque compact, auraient dû être reconnues comme des progrès par tous ceux qui s’intéressent à la question (en premier lieu les « audiophiles »). L’attention aurait dû se reporter sur les vrais problèmes, tels que la qualité des enregistrements, celle des enceintes acoustiques et, par dessus tout, du traitement acoustique du local.

Hélas, il n’en est rien !

Non seulement on assiste au retour de technologies dépassées, mais de nouveaux points très discutables sont présentés comme déterminants (et souvent coûteux) : qualités supposées des câbles, des composants (actifs et passifs), de l’isolation aux vibrations, voire de phénomènes dont le statut est à vrai dire difficilement identifiable (à la différence du prix).

Dans ce cadre général, je voudrais présenter la démarche d’un ingénieur en électronique : NwAvGuy. Il tient un blog dans lequel il s’attaque à un segment particulier de la Hi‐Fi : les casques et leurs amplificateurs. Il démonte l’ensemble des mirages coûteux que la dynamique de marché dans l’électronique grand public et professionnelle a conduit à produire.

Cela l’a dirigé vers la conception d’un amplificateur : le O2 (placé sous licence Creative Common CC BY-ND 3.0). C’est à travers ce point que l’on abordera un sujet plus général : les forces contradictoires qui fragilisent les discours sur la distribution dématérialisée de la musique par les majors et les plates‐formes de distribution (iTunes, par exemple).

Du difficile travail en association et en public

15
18
déc.
2013
Do It Yourself

L’organisation de la promotion des logiciels libres dans un cadre associatif est une activité très enrichissante et intéressante, mais potentiellement lourde et épuisante. N'étant pas directement relative au travail des développeurs, elle n'est pas toujours reconnue par ces derniers.

Beaucoup d'organisateurs d’évènements le reconnaissent : ils manquent souvent de bras, de jambes et de têtes pour seconder et accompagner l’équipe principale. De plus, les équipes en charge font souvent appel à des soutiens locaux et de ce fait demeurent différentes suivant les lieux d'organisation. Pour pérenniser et faire voyager l'activité, il devient alors nécessaire d'assurer la transmission de l’information d'un lieu à l'autre et d’une année sur l’autre.

Voici des réfléxions et propositions pour essayer d’apporter des éléments de réponse à cela.

Le L@Bx, un hacklab qui déménage !

Posté par . Édité par Martin Peres, Florent Zara, Nils Ratusznik, feth, jmax17, Christophe Guilloux et Yves Bourguignon. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags : aucun
13
14
oct.
2013
Do It Yourself

Depuis sa naissance en septembre 2011, le L@bx, hacklab bordelais, était hébergé dans les locaux de la Fabrique Pola aux bassins à flots. Dans le cadre de la reconfiguration du quartier, le bâtiment est démoli, et Pola migre vers la future Cité Numérique de Bègles, dans l'ancien centre de tri postal, avec le L@bx dans ses bagages.

Intérieur

Ce déménagement longtemps attendu est l'occasion de procéder à un ménage salutaire, mais aussi de remettre à plat les fonctionnements.

Monter votre propre réseau social avec Movim et Metronome

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123, NeoX, Benoît Sibaud, thomasv, Valdenaire Denis, Loïc Blot, Pierre Maziere, Bruce Le Nain et Ymage. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
21
23
sept.
2013
Do It Yourself

Grâce au protocole XMPP, il est devenu relativement facile de monter son service de messagerie instantanée sur son serveur et de le connecter au reste du monde pour chatter avec n'importe qui (surtout grâce à Google Talk qui accepte les connexions entre serveurs et Android, qui a permis de créer énormément de compte Google Talk et de connecter les clients).

Mais aujourd'hui, suite à l'extension pubsub du protocole (qui n'est pas encore dans la standardisation d'XMPP), nous pouvons monter un réel réseau social sur nos serveurs. En effet, "pubsub" signifie "publish subscribe" qui se traduit par "publier et s'inscrire". Ce système permet de publier des messages vers des groupes de personnes et de suivre différents groupes pour voir les messages publiés par les autres.

Merci aux contributeurs de la dépêche pour la relecture, les corrections et les conseils (leur nom est dans le lien sous le titre de la dépêche) !

Lancement du BIB, un hackerspace à Montpellier

Posté par (page perso) . Édité par Christophe Guilloux et Nicolas Casanova. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
16
15
sept.
2013
Do It Yourself

Une poignée de convaincus libristes ont ouvert un hackerspace (« des laboratoires communautaires ouverts où des gens (les hackers) peuvent partager ressources et savoir ») à Montpellier : le BIB. deFred, membre de l'équipe du BIB, nous a écrit : « Lecteur assidu et reconnaissant pour tous les projets libres sur la piste desquels vous m'avez mené, je voulais faire le retour à ma mesure, nous ouvrons donc un endroit physique pour le développement de projets libres, de code, d'électronique, mais aussi de débats autour des questions de données perso, de "propreté intellectuelle" ;) ou encore de neutralité du net. » Il évoque un « local de survie intellectuelle et manuelle ».

Logo du BIB

Pour avoir une idée des thèmes abordés, voici les tags actuels sur le site du BIB : API, audio, DIY, Drupal, embarqué, Jack, Jconvolver, MIDI, Melzi, NetJack, Non-DAW, RTFM, Raspberry, Raspbian, STFW, arduino, carton, fabrication, framework, Linux, meuble, musique, oLinuXino, php, récupération, smoothie board, son…

Envoi d'un livre sur la réforme du droit d'auteur aux députés

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
38
10
juil.
2013
Do It Yourself

Le système du droit d’auteur est aujourd’hui déphasé. Il criminalise une génération entière dans une tentative désespérée d’arrêter le progrès technologique.

Pour inciter nos députés à le reconsidérer, j'ai rassemblé dans un livre 18 mesures précises, détaillées et justifiées pour le réformer. Ce livre peut être consulté, téléchargé et modifié en ligne via un wiki ou Github. J'espère ces mesures fédératrices parmi les réformateurs.

J'ai monté un projet sur Ulule pour financer l'envoi de ce livre sous forme papier aux députés. Les soutiens pourront joindre des lettres personnalisés aux livres envoyés en leur nom pour engager la discussion et relancer les députés. Le projet est soutenu par le collectif SavoirsCom1.

Si l'opération réussit, je pourrai recueillir sur un site les échanges et les réponses des députés.

L'intérêt d'un livre est d'avoir une présence matérielle plus forte qu'un simple PDF envoyé par mail, pour un député comme pour un journaliste. Au Parlement Européen, les envois massifs de mails des citoyens ont déjà poussé le service informatique à les classer en spam. Qui plus est, les députés sont habitués à travailler avec des formats papier.

Il me semble que c'est le moment d'agir car le rapport Lescure vient d'être remis au gouvernement et le ministère de la Culture va bientôt plancher sur une réforme du droit d'auteur. Notre action les touchera donc en pleine réflexion sur le sujet. Elle servira à rééquilibrer le débat qui est pour l'instant trusté par des ayants-droits conservateurs au CSPLA.

Le projet a déjà recueilli 64% des 1200€ nécessaires ce qui fait 150 députés directement pris en charge par 41 soutiens. J'espère pouvoir dépasser légèrement la somme demandée pour être large au niveau des frais engagés et avoir le plus possible de personnes impliquées et de députés touchés. Nous viserons au minimum 400 députés. Si vous souhaitez envoyer le livre à d'autres responsables politiques qu'aux députés français, nous pouvons nous arranger.

N'hésitez pas à participer, je compte sur votre soutien !

En deuxième partie de dépêche, je donne l'introduction du livre et présente ses sources.

OpenEnergyMonitor : outils open-source de suivi énergétique

53
1
mai
2013
Do It Yourself

OpenEnergyMonitor est un projet visant à développer des outils open-source de suivi énergétique pour nous aider à appréhender notre utilisation de l'énergie, nos systèmes énergétiques, et le défi de l'énergie soutenable.

OpenEnergyMonitor is a project to develop open-source energy monitoring tools to help us relate to our use of energy, our energy systems and the challenge of sustainable energy.

Les applications typiques sont le suivi des consommations énergétiques d'un bâtiment ou de la production d'un système solaire (panneaux photovoltaïques, ballon d'eau chaude sanitaire). Il n'y a pas encore, sinon marginalement, de pilotage automatique du bâtiment et des systèmes.

Les principaux mainteneurs, Glyn Hudson et Trystan Lea, y travaillent à temps plein depuis le labo OpenEnergyMonitor, dans les montagnes de Snowdonia, au Pays de Galle. Le projet inclut aussi les contributions significatives d'une quinzaine de participants. Les codes source du logiciel et les spécifications du matériel sont sous GPL.

Fait Main Magazine nº2

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, Xavier Claude, tuiu pol et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
32
1
mai
2013
Do It Yourself

Le deuxième numéro du magazine Fait Main vient de sortir. Fait Main Magazine est un magazine collaboratif sur le mouvement DIY (Do It Yourself).

Fait Main Magazine

Côté nouveautés, nous avons ajouté une page partenariat qui propose à des constructeurs ou revendeurs de matériel de s'associer à l'élaboration d'un article de bidouille en envoyant du matériel. Il y a aussi un calendrier qui liste les événements DIY de l'hexagone (ou autour). Plus de détails sur le n°2 dans la suite de la dépêche. Le numéro 3 est prévu pour le 1er août 2013. En attendant, bonne lecture et joyeuse bidouille !

Chantier Libre, un FabLab/GUL pour le Roannais

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
12
30
avr.
2013
Do It Yourself

Je vous annonce par la présente la naissance de Chantier Libre, croisement heureux entre un FabLab et un groupe d'utilisateurs de Linux, sur Roanne (42) et ses environs, où les deux manquaient.

Nous avons donc déjà une imprimante 3D et une fraiseuse numérique. Les deux sont OpenHardware et nous n'utilisons que des logiciels libres pour la chaîne logicielle.

N'hésitez pas à nous contacter grâce à la page contact du site si vous êtes dans le coin. Très bientôt (dimanche 5 mai) nous allons agrandir la fraiseuse, puis il y aura un atelier montage de la Ultimaker. Si vous connaissez des gens du nord de la Loire qui pourraient être intéressés, n'hésitez pas à faire circuler l'information.

FaitMain.org, un magazine collaboratif sur le Do It Yourself

Posté par (page perso) . Édité par Christophe Guilloux, baud123 et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
57
1
fév.
2013
Do It Yourself

Je suis heureux de vous faire part de la naissance de « Fait Main ». « Fait Main » est un magazine trimestriel en ligne conçu par des bénévoles passionnés par la bidouille en général. C'est un magazine qui couvre plusieurs sujets, à savoir l'informatique, l'électronique, la cuisine, l'art et enfin l'écologie.

« Fait Main » a pour objectif de montrer à travers ses articles ce qu'il est possible de faire avec les outils d'aujourd'hui et sans dépenser des sommes folles (ou sans rien dépenser du tout). « Fait Main » a envie d'éveiller la créativité de chaque lectrice et lecteur, et peut-être de lui donner l'envie de se lancer dans son propre projet DIY (Do It Yourself).

Le projet est fondé et maintenu par Tarek Ziadé et le code (open source) et le contenu (CC-By-NC-SA 3.0) sont hébergés sur github et ouvert à tout contributeur. Il a pour vocation de construire une communauté de contributeurs, que ce soit pour l'écriture d'articles, les relectures ou la conception et la mise à jour du site qui est en perpétuelle évolution (code ou design).

Création d'un fablab à Metz et premier atelier

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
11
22
déc.
2012
Do It Yourself

Les idées qui crépitaient en 2012 (voir la dépêche précédente rencontre de lancement du fab lab de Metz) vont commencer à prendre forme en 2013. Nous voici donc en route pour la création d’un fablab/hackerspace/makerspace dans la ville de Metz (Moselle).

Notre prochaine réunion aura lieu le vendredi 11 janvier 2013 de 18h45 à 21h30 au Centre du Bon Pasteur, 10 rue du Bon Pasteur à Metz.

EHSM : Le programme des présentations est disponible !

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier et NeoX. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
16
10
déc.
2012
Do It Yourself

La conférence Exceptionally Hard & Soft Meeting (EHSM) se tiendra à Berlin du 28 au 30 décembre 2012. Et bien qu'elle soit organisée pour la première fois par une équipe très réduite (dont Sébastien Bourdeauducq, militant de l'Open Hardware et concepteur de MilkyMist), son programme laisse rêveur !

Le premier jour est plus orienté vers la physique nucléaire, le second a une forte dominante électronique (j'y présenterai l'évolution du microcontrôleur YASEP, introduit le 24 novembre dernier lors des JMLL) et le troisième ajoute des logiciels et des initiatives privées. Mais regardez le programme vous-même : entre Mitch Altman, Harald Welte ou Bionerd, il n'y aura pas le temps de s'ennuyer ! Et si une présentation ne vous intéresserait pas, les ateliers vous apprendront à souder, utiliser Arduino ou créer un détecteur de radioactivité avec une boite de cacahuètes

Donc une conférence diversifiée, axée sur la pratique et accessible à tous les niveaux. Et le meilleur, c'est qu'environ un quart des présentateurs sont des présentatrices. Combien de conférences techniques peuvent prétendre une telle mixité ?

Rencontre de lancement du Fab Lab à Metz

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
7
1
déc.
2012
Do It Yourself

Les Fab Labs (abréviation de FABrication LABoratory) sont des lieux dédiés à la fabrication numérique où tout le monde peut venir s’essayer à prototyper des projets, créer ou simplement personnaliser un objet.

Dans ces espaces, la mise en commun des outils du Fab Lab et le partage des savoir-faire de chacun permettent de mener des projets qui n’ont comme limite que l’imagination des participants.

Pour lancer la mise en place d’un Fab Lab sur Metz, une rencontre est organisée Jeudi 6 décembre de 20h à 22h au Centre du Bon Pasteur, 10 rue du Bon Pasteur, 57000 Metz.

Les objectifs de la rencontre sont d’abord de faire découvrir les Fab Labs et de regrouper les initiatives sur Metz.

Il sera également possible d’échanger et partager sur les projets qui pourront être menés dans le futur Fab Lab de Metz, et de s’interroger sur les opportunités pour l’accueillir, l’équiper et le financer.

Bref, créer un joli moment de convivialité pour discuter et partager sur le projet Fab Lab de Metz (vous pouvez aussi amener des gâteaux et des boissons).

Un projet d’éolienne sous licences libres

Posté par . Édité par Davy Defaud, Florent Zara et Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
62
7
nov.
2012
Do It Yourself

L’association GOALL [NdM : Groupe d’organismes acteurs du Libre en Lorraine] veut aider un projet d’éolienne qui va être entièrement diffusé sous licences libres copyleftées.

La société AeroSeeD a conçu une éolienne permettant de charger des batteries et de fournir du courant alternatif en 220 V. Elle souhaite diffuser toutes ses connaissances sous licences libres pour permettre à tout le monde de construire sa propre éolienne et que la production d’énergie éolienne devienne un bien commun.
Logo AeroSeeD

Le hackerspace de Rennes fait sa rentrée !

Posté par . Édité par Davy Defaud, baud123, Nÿco et Florent Zara. Modéré par Davy Defaud.
13
9
oct.
2012
Do It Yourself

Le hackerspace de Rennes, Breizh‐entropy, fait sa rentrée !

Les 11, 12, 13 et 14 octobre, nous vous accueillons à l’Élaboratoire pour un premier événement :

  • un atelier de construction de synthétiseurs modulaires organisé par le collectif superstrat ;
  • une soirée de rencontres, de discussions, de petites démonstrations, bilan de l’année passée et idées pour celle à venir : le vendredi 12 en soirée ;
  • une série de petits ateliers, moments de rencontres, et d’échanges le samedi 13 et le dimanche 14 en journée.

Et, à partir du 16 octobre, chaque mercredi soir, un atelier thématique, couvrant des sujets aussi larges que l’administration système et réseau, la vie privée, les échanges pair à pair, les arts numériques et le détournement technologique.

Domotique libre, où en sommes‐nous ?

60
8
oct.
2012
Do It Yourself

La domotique, d’après Wikipédia, est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments et permettant de centraliser le contrôle des différents applicatifs de la maison (système de chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des fonctions de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

La domotique est également très proche de la gestion technique du bâtiment (GTB) et de la gestion technique centralisée (GTC), cet ensemble de techniques est régulièrement mis en avant pour atteindre les buts de ville intelligente et de réseau de distribution d’électricité « intelligent », et est perçu comme un moyen incontournable pour atteindre une meilleure efficacité énergétique.

Les plus curieux quant aux possibilités offertes se référeront au très bon article de Wikipédia : Domotique.

Cette dépêche est une introduction à la pratique de la domotique avec des logiciels libres pour un public ayant de bonnes connaissances en informatique et réseau. La première partie contient un résumé des protocoles couramment utilisés dans le domaine, et permettra au lecteur de prendre connaissance des principes sous‐jacents et de l’empilement protocolaire mis en œuvre. La seconde partie traite des logiciels libres qui peuvent être utilisés pour contrôler une installation domotique. Elle traite également des briques logicielles libres permettant de réaliser une telle application pour un développeur.

N.D.A. : Merci à baud123, Benoît, detail_pratique, Epy, jihele, kYc0o, Olivier Esver, patrick_g et Raoul Hecky pour leur participation à la rédaction de cette dépêche.

Bricolage d'un Android tout libre

44
28
août
2012
Do It Yourself

Risquez-vous à un peu de bricolage pour plus de liberté sur votre smartphone. À vos risques et périls : vous risquez de « briquer » votre smartphone selon la terminologie consacrée, c'est-à-dire le rendre inutilisable car bloqué dans un état amorphe. Mais profitez du degré de liberté que vous souhaitez et contrôlez-le.

La suite de la dépêche passe en revue les solutions matérielles et logicielles pour parvenir à un téléphone le plus libre possible. Et on termine par une contribution sous forme de retour d'expérience.

NdA : un grand merci à liquidus88 pour ses contributions à cette dépêche et son témoignage.

Des boissons et des recettes libres

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et Nils Ratusznik. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
19
24
août
2012
Do It Yourself

Le premier point à rappeler concernant les recettes dites libres, c'est leur recette qui est libre (immatérielle) et non le produit préparé/cuisiné (matériel).

Le second point est que souvent ces recettes sont connues depuis longtemps. Mais une bonne recette, ça se joue à des petits détails d'ingrédients, à une façon de faire, etc. Et en plus une même recette ne donne pas forcément exactement le même résultat au final à chaque fois, car dépendant de facteurs extérieurs (température, humidité, qualité des aliments, etc.).

Petite ouverture : souvent on explique les logiciels libres via la métaphore des recettes de cuisine libres, parce que justement la (les…) recette des crêpes par exemple est connue de tous et considérée comme faisant partie du domaine public. Attribuer une licence (libre ici) revient à reconnaître un droit d'auteur sur les recettes, alors que la jurisprudence considère pour l’instant que les recettes ne sont pas des œuvres de l’esprit. Cela peut donc susciter quelques inquiétudes chez les libristes aussi. Pour aller plus loin, voir Libérez les soupes ! sur le blog S.I.Lex et La protection des recettes de cuisine et créations culinaires sur le blog Des droits des auteurs.

Dans la seconde partie de la dépêche, vous trouverez la liste de boissons et recettes libres que j'ai pu recenser. Elle est très probablement non exhaustive et vous en aurez sûrement d'autres à partager dans les commentaires.