Résultats d'un sondage aux utilisateurs de Debian

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
33
29
juin
2010
Debian
Le 10 juin, un sondage a été lancé auprès des utilisateurs de Debian. Ce sondage portait sur divers sujets comme l'utilisation faite du système, les contributions apportées, les composants non libres et la politique de publication des versions.

Ce sondage correspondait bien au point numéro 4 du Contrat social Debian : les priorités de Debian sont ses utilisateurs et les logiciels libres.

Ce sondage est maintenant clos et dépouillé. Avec 3258 répondants dont moins de 20% de contributeurs directs à Debian, c'est le plus gros sondage d'utilisateurs de Debian réalisé.

Une synthèse des résultats les plus marqués montre que les utilisateurs apprécient largement les caractéristiques qui font la spécificité de Debian :
  • Debian est surtout utilisé sur les machines de bureau, puis sur les portables et les serveurs.
  • Les utilisateurs apprécient les Principes du logiciel libre selon Debian.
  • Debian ne doit pas retirer sa section non-free.
  • Les utilisateurs préfèrent que Debian soit « publiée quand elle est prête » plutôt qu'à dates fixes.
  • Si Debian devait être publiée à date fixe, les utilisateurs préféreraient un intervalle d'un à deux ans entre chaque version.


NdM : Ce sondage n'a pas été réalisé de façon officielle par l'organisation Debian mais par un développeur Debian. Voici les résultats détaillés pour chaque question.

Quel est le nom de code de la version stable actuelle ?

Cette question servait à bloquer les spammeurs. Les réponses de près ou de loin liées à Debian — versions précédentes, version d'Ubuntu — ont été acceptées. 22 réponses anormales ont ainsi été bloquées.

Depuis combien de temps utilisez-vous Debian ?
  • 33,6% — 6 à 10 ans
  • 32,7% — 2 à 5 ans
  • 16,6% — plus de 10 ans
  • 1,7% — pas de réponse

Sur quel type de machine utilisez-vous Debian ?
  • 80,5% — machine de bureau
  • 62,4% — serveur
  • 56,9% — portable
  • 21,7% — mini portable
  • 11,6% — périphérique embarqué
  • 3,2% — autre

Contribuez-vous à Debian ?
  • 50,0% — pas de contribution régulière
  • 31,2% — aide régulière à d'autres utilisateurs
  • 8,0% — autre ou pas de réponse
  • 4,9% — contribution régulière sans envoi direct de paquets
  • 4,5% — développeur Debian
  • 1,4% — mainteneur Debian

Les développeurs Debian sont les membres du projet Debian, qui participent à ses décisions — droit de vote — et peuvent contribuer à tout paquet de la distribution. Les mainteneurs Debian sont des postulants au statut de développeur, qui ont été acceptés à un statut intermédiaire leur permettant de contribuer directement aux paquets dont ils sont responsables.

Que pensez-vous des Principes du logiciel libre selon Debian ?

Les Principes du logiciel libre selon Debian sont un ensemble de règles utilisé pour déterminer si un logiciel est libre ou non. Pour pouvoir intégrer Debian, un logiciel doit respecter ces principes. Ils constituent en cela une définition du logiciel libre, qui a été reprise par l'Open Source Initiative pour créer la Définition du logiciel libre.
  • 46,0% — appréciés mais sans être la raison principale d'utiliser Debian
  • 36,6% — très importants, Debian ne doit pas intégrer de logiciel non libre dans la section main
  • 10,1% — ne sait pas
  • 4,9% — s'en moque
  • 2,4% — pas de réponse

Utilisez-vous des distributions dérivées ?
  • 47,1% — Ubuntu
  • 40,8% — non ou pas de réponse
  • 11,0% — autre
  • 7,0% — Damn Small Linux
  • 4,8% — Sidux
  • 4,3% — grml (juxlala)
  • 2,2% — Knoppix
  • 1,6% — Elive
  • 1,4% — Maemo

Debian devrait-il retirer sa section non-free ?

La section non-free est un ensemble de logiciels et de données non libres mis à disposition sur l'infrastructure de distribution des paquets Debian, mais qui ne font pas officiellement partie de la distribution Debian. L'existence de cette section est une conséquence directe du point numéro 5 du contrat social Debian, qui reconnaît que des utilisateurs souhaitent utiliser des travaux non libres.
  • 80,8% — non
  • 10,7% — oui
  • 6,3% — ne sait pas ou s'en moque
  • 2,1% — pas de réponse

Debian devrait-il dépenser plus d'argent ?
  • 28,9% — ne sait pas ou s'en moque
  • 22,8% — payer des responsables ou contributeurs importants
  • 21,2% — organiser des conférences et des réunions
  • 8,0% — autre ou pas de réponse
  • 7,7% — promotion de Debian — fournitures, disques d'installation, un site plus joli…

Préférez-vous des publications à date fixe plutôt que « quand c'est prêt » ?

Actuellement, chaque nouvelle version de Debian est publiée « quand elle est prête », c'est à dire quand, après un gel des versions destiné à se concentrer sur la correction de bogues, le nombre de bogues critiques est jugé assez bas pour cela.
  • 73,1% — non
  • 19,8% — oui
  • 5,1% — ne sait pas ou s'en moque
  • 2,0% — pas de réponse

Quel intervalle entre les versions préféreriez-vous ?
  • 38,7% — à peu près 12 mois
  • 36,9% — 18 à 24 mois
  • 10,0% — ne sait pas ou s'en moque
  • 5,9% — à peu près 6 mois
  • 5,5% — plus de 2 ans
  • 3,0% — pas de réponse
  • # Croiser les données ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dommage que dans ce genre de sondage, on ne dispose pas des données recueillies. C'est bien de savoir que 20% des contributeurs ont répondus, et que 40% des utilisateurs jugent important mais pas essentiels le contrat debian, mais ce qui serait encore mieux ce serait :
    parmi les développeurs, comment se réparti leur opinion sur le DFSG ?
    Parmi ceux qui utilisent debian depuis de 5 ans, combien utilisent d'autres distributions ? etc.

    C'est dommage, ça permettrait de commencer une véritable analyse du sondage, mais aussi à chacun de faire sa propre analyse des résultats…
  • # Qui a répondu

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je ne me souviens pas d'avoir vu passer, par exemple, une info sur ce sondage sur linuxfr. Du coup, la question est : qui à répondu & les réponses sont elles représentatives des utilisateurs ? Plus les utilisateurs sont impliqués, plus ils ont répondu, mais ils ne sont pas forcément les plus nombreux.

    En tout cas, 80% de desktop, c'est l'argument qui me manquait encore pour que j'installe une Debian sur ma machine en lieu et place de la Mandriva qui y squatte depuis 10 ans.
    • [^] # Re: Qui a répondu

      Posté par . Évalué à 5.

      Attention aux questions sur le type de machine et sur les distros dérivées qui dépassent les 100% (choix multiples).

      Les 80% pourraient être mal interprétés en cas de lecture rapide de l'article.
    • [^] # Re: Qui a répondu

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je ne me souviens pas d'avoir vu passer, par exemple, une info sur ce sondage sur linuxfr.

      Non, en effet, je n'y avait pas pensé.

      Du coup, la question est : qui à répondu & les réponses sont elles représentatives des utilisateurs ?

      Le sondage a été annoncé sur la liste de distribution <debian-news@d.o> : [http://lists.debian.org/debian-news/2010/msg00007.html]. Cette annonce a été relayée sur IRC, sur Jabber et sur plusieurs sites personnels ou communautaires, je pense.

      Ont donc répondu des utilisateurs motivés. Pas des utilisateurs de base — passifs —, si vous voyez ce que je veux dire.

      En tout cas, 80% de desktop, c'est l'argument qui me manquait encore pour que j'installe une Debian sur ma machine en lieu et place de la Mandriva qui y squatte depuis 10 ans.

      Attention, c'était une question à choix multiple. Donc on ne peut pas dire que 80% des installations de Debian sont sur un ordinateur de bureau, seulement que 80% des utilisateurs de Debian l'ont installé sur leur ordinateur de bureau.
      • [^] # Re: Qui a répondu

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Le sondage a été annoncé sur la liste de distribution <debian-news@d.o> . Cette annonce a été relayée sur IRC, sur Jabber et sur plusieurs sites personnels ou communautaires, je pense.

        Ont donc répondu des utilisateurs motivés. Pas des utilisateurs de base — passifs —, si vous voyez ce que je veux dire.

        J'aurais tendance à penser qu'il n'y a pas d'utilisateurs "de base" de Debian, parce que c'est quand même une démarche motivée, de choisir cette distrib par rapport à d'autres bien plus marketées et packagées pour attirer l'utilisateur.

        D'ailleurs, moi qui suis un utilisateur motivé de Debian (je n'échangerais pas mon baril de Debian contre deux barils d'une distribution X), je n'étais pas au courant de ce sondage.
        • [^] # Re: Qui a répondu

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          J'aurais tendance à penser qu'il n'y a pas d'utilisateurs "de base" de Debian, parce que c'est quand même une démarche motivée, de choisir cette distrib par rapport à d'autres bien plus marketées et packagées pour attirer l'utilisateur.

          Oh si, il y en a, qui n'ont pas fait eux-même le choix de Debian en particulier. Mes parents et grand-parents, par exemple…
          • [^] # Re: Qui a répondu

            Posté par . Évalué à 4.

            Les réponses de près ou de loin liées à Debian — versions précédentes, version d'Ubuntu — ont été acceptées.

            Si les distrib dérivées comme Ubuntu ont été comptabilisées comme Debian, le chiffre de 80% sur le desktop est nettement moins surprenant.
        • [^] # Re: Qui a répondu

          Posté par . Évalué à 4.

          D'un autre côté quand on s'intéresse à une distri, s'abonner aux liste de diffusion comme debian-news et debian-announce ne me semble pas totalement dénué de sens.
          C'est ce que j'ai fais quand j'ai commencé à m'intéresser à Debian. Je suis allé sur le site debian section liste de distri et dans la partie "users" j'ai vu une liste news, une news-french et une announce. Je m'y suis donc inscrit. Et comme ça j'ai été au courant qu'il y avait un sondage et j'ai donc pu y répondre...
      • [^] # Re: Qui a répondu

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Pour moi, ça veut dire que Debian est "prêt pour le Desktop". Oui, je sais, c'est pas une nouvelle.
      • [^] # Re: Qui a répondu

        Posté par . Évalué à 10.

        Pas des utilisateurs de base — passifs —, si vous voyez ce que je veux dire.
        Oui! Bâtonnons ces utilisateurs passifs ! D'ailleurs, mon boucher a décidé de ne plus vendre de viande qu’aux personnes capables de tuer et d’équarrir leur bœuf elles-mêmes.

        Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Qui a répondu

          Posté par . Évalué à 8.

          D'ailleurs, mon boucher a décidé de ne plus vendre de viande qu’aux personnes capables de tuer et d’équarrir leur bœuf elles-mêmes.

          C'est vraiment une très bonne idée, ça permettrait aux gens de se rendre compte un peu de ce que c'est de tuer des animaux. Tant de gens n'ont qu'une idée abstraite de ce qui se passe dans une boucherie. Et je ne parle même pas des industries...
          • [^] # Re: Qui a répondu

            Posté par . Évalué à 10.

            Bof, ayant eu l’occasion de suivre un méchoui, de la mise bas à l’embrochage, en passant par la mise à mort (c’est bruyant, violent, ça pue la merde, la sueur, et le sang). Ca ne m’a pas transformé en végétarien, et j’apprécie de ne pas avoir a m’occuper de toutes ces étapes, pas parce que ça me dégoute, mais parce que ça ne m’intéresse pas. Comme certaines personnes n’en ont rien à fiche du fonctionnement interne de leur os/logiciel, et c’est très bien comme ça.

            Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Qui a répondu

          Posté par . Évalué à 6.

          Debian c'est libre et gratuit. En échange, on espère que tu contribues d'une manière ou d'une autre, même si on n'exige rien de ta part.

          Ton boucher, lui, il te demande du pognon pour que tu n'aies pas à faire l'abattage et l'équarrissage toi-même.

          Maintenant, si tu penses qu'il faudrait orienter les projets libres suivant les désidérata d'utilisateurs qui se moquent éperdument du Libre, qui ont leur Matlab pirate sous Linux parce que Linux "parce que" et Matlab pour les cours ou qui n'y comprennent rien, et bien... et bien lance ta distro ou rejoins la communauté Ubuntu!
          (triple pirouette sautée avec lancé de Troll, z'avez vu?)

          Au moins, sur une population un peu triée, on peut se dire que le résultat du sondage serait le même si on le refaisait la semaine prochaine...
          • [^] # Re: Qui a répondu

            Posté par . Évalué à 3.

            Au moins, sur une population un peu triée, on peut se dire que le résultat du sondage serait le même si on le refaisait la semaine prochaine...

            Tout à fait, ça se prouve même mathématiquement : soit E l'ensemble des personnes qui pensent que X. Pour tout sondage réalisé sur un échantillon de E, il en résulte que les gens pensent X.

            Bon je caricature, parce qu'en fait ce sondage apporte plus d'infos que ça, du type : les gens qui pensent X pensent plutôt Y et pas Z.
            • [^] # Re: Qui a répondu

              Posté par . Évalué à 9.

              ils ne pensent pas forcément X, ils répondent X. c'est très différent.
        • [^] # Re: Qui a répondu

          Posté par . Évalué à -2.

          En tant que végétarien, je suis pour. Ça en fera réfléchir certains, comme l'a fait remarquer lejocelyn. Notamment ceux qui pleurent sur la cruauté de la corrida…
          • [^] # Re: Qui a répondu

            Posté par . Évalué à 4.

            Comparer l’élevage industriel et la corrida pourquoi pas, les deux transforment l’animal en objet, mais ils n’ont pas la même finalité, dans le premier cas nourrir a pas cher une masse de gens qui préfère ne pas trop penser au cout réel (moral) de ce qu’ils ont dans leur assiette, et dans le second cas permettre a des nains frustres et frustrés de passer leur hargne en torturant une créature vivante devant un public d’imbéciles.

            Depending on the time of day, the French go either way.

            • [^] # Re: Qui a répondu

              Posté par . Évalué à 10.

              permettre a des nains frustres et frustrés de passer leur hargne en torturant une créature vivante devant un public d’imbéciles.

              Tu exagères tout de même, Carla Bruni n'a pas l'air si torturée que ça.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Qui a répondu

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu l'as entendu ? Une tortue à l’agonie a une voix plus enjouée et vive.

                Depending on the time of day, the French go either way.

            • [^] # Re: Qui a répondu

              Posté par . Évalué à 1.

              Pour réellement nourrir à pas cher, on préfère en général l'utilisation de végétaux. La viande, quoi qu'on puisse en dire, ça reviendra toujours plus cher.

              Et les échelles ne sont pas vraiment les mêmes non plus, la corrida c'est quelques centaines de taureaux par ans…
              • [^] # Re: Qui a répondu

                Posté par . Évalué à -1.

                Taureaux qui sont en general bien mieux traites pendant toute leur vie que n'importe quel boeuf ailleurs.
                Perso le seul truc qui me chagrine dans la corrida, c'est quand on prive le taureau de sa chance de tuer le toreador en le droguant et en elimant les cornes.
                A puis qu'on le tue aussi si jamais il y arrive..

                Sinon en fait j'ai jamais regarder de corrida...je regarde que les extraits quand y a un toreador qui se fait embrocher 'Ole'

                Pour les vegetariens....a par une ou deux exception, ce n'est pas pour rien que les herbivores sont tout en bas de l'echelle dans la chaine alimentaire ainsi que les moins evolues...tout simplement parce que ca prends du temps et une energie folle de recuperer les nutriments dans la verdure...donc laissons les vegetariens redevenir des moutons ;p
                • [^] # Re: Qui a répondu

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  le seul truc qui me chagrine dans la corrida, c'est quand on prive le taureau de sa chance de tuer le toreador en le droguant et en elimant les cornes.
                  Ce n'est pas pour rien que les matadors sont habillés en tapette.

                  Un taureau de 500-550 kg, spécialement sélectionné pour sa combativité (paraît-il, je n'ai pas vérifié), si il n'est ni drogué, ni battu, ni enfermé dans le noir, ni etc... ben il tue direct le kéké en balerines.

                  Il suffit de voir les "simples" vachette de 350 kg, pas combatives pour un sou, qui dézinguent régulièrement un fessier ou une paire de coucougnettes. Alors le bon gros taureau de Lydia, c'est direct la morgue.

                  Il n'empêche qu'il est à mon avis possible de monter des spectacles extraordinaires avec des bêtes pareilles. Reste à trouver l'idée permettant de mettre en valeur la force du taureau, sa combativité, son intelligence. Et de l'autre côté trouver comment faire pour que l'humain utilise astuce, agilité, expérience. Le tout sans avoir trois morts à chaque représentation.


                  Je viens de vérifier: c'est "toro de lidia", pas Lydia :-)
                  • [^] # Re: Qui a répondu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ça existe déjà, je connais pas le nom mais tu as plusieurs jeux qui consistent à esquiver le taureau de différentes manières. Il en existe notamment un où il faut récupérer des trucs attachés au bout de ses cornes.

                    Et il y a pas de mise à mort.

                    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                    • [^] # Re: Qui a répondu

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Effectivement, il y a par exemple les Forcados dans la tradition portugaise, où le taureau est arrêté à mains nues par une bande de joyeux drilles en costumes sortis de Tintin et les Picaros.

                      La corrida se fait à cheval, et pas à pied, on fatigue le taureau et ensuite les forcados entrent en scène. Le taureau n'est pas mis à mort pour la galerie (même s'il doit finir à l'abattoir après à mon avis).
                    • [^] # Re: Qui a répondu

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Par chez moi, on appelle ça une course landaise. J'ai toujours apprécié les jeux qui sont organisés autour de ces rassemblements. Ce sont des spectacles sympathiques avec une bonne ambiance. De plus, après les experts, ce sont souvent les motivés du public qui rentre en scène, et là ça rigole... ;)
                • [^] # Re: Qui a répondu

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  les herbivores sont tout en bas de l'echelle dans la chaine alimentaire ainsi que les moins evolues
                  Bof, c'est quoi "évolué" :-)

                  Python, crocodile, requin: carnivores exclusifs, embranchements évolutifs majeurs très anciens (le python est le plus récent je crois).

                  Eléphant, baleine, gorille, Mahatma Gandhi: végétariens exclusifs, embranchements évolutifs majeurs bien plus récents.

                  Je crois que le top du top c'est l'opportunisme.
                  rat, humain, corneille, ours brun, chimpanzé, panda rouge (spécial Linuxfr), fourmi, canard (descendant des dinosaures, respect)

                  C'était la séquence "mauvaise foi".
                  • [^] # Re: Qui a répondu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    'Python, crocodile, requin: carnivores exclusifs, embranchements évolutifs majeurs très anciens (le python est le plus récent je crois).,
                    Bref que des animaux qui ont survecu la ou les herbivores ont en general creve la bouche ouverte.. :) il ne reste guere que l'elephant et deux trois autres gros mammiferes de cette periode...

                    Gorille:moins evolue que le chimpanze, qui lui ne dedaigne pas la viande quand il en trouve...

                    Belle mauvaise foi en effet :p
                    • [^] # Re: Qui a répondu

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      le chimpanze, qui lui ne dedaigne pas la viande quand il en trouve
                      Les chimpanzés sont carrément des chasseurs. Ils chassent en meute, en particulier d'autres singes.
                      J'ai vu une vidéo là dessus, c'est assez horrible à voir. Antropomorphisme, toussa.
                • [^] # Re: Qui a répondu

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pour les vegetariens....a par une ou deux exception, ce n'est pas pour rien que les herbivores sont tout en bas de l'echelle dans la chaine alimentaire

                  Si l'herbivore n'était pas tout en bas de l'échelle, il serait carnivore ou omnivore, non ?
                  • [^] # Re: Qui a répondu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Non, il suffit que les plantes se mettent à bouffer de bon gros carnivores!

                    ...


                    Hmm, laissez tomber...
                  • [^] # Re: Qui a répondu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    ma langue a fourche, j'aurais du dire de l'evolution..mais comme on peut pas editer....
                    • [^] # Re: Qui a répondu

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      On peut éditer 1000 fois 1 commentaire... non. On peut éditer 1 fois 1 commentaires... non. On peut éditer 1000 fois, 1000 commentaires...

                      Prenez un chewing-gum Emile, prenez un chewing-gum.

                      ;)
                • [^] # Re: Qui a répondu

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est quoi, l’échelle de la chaine alimentaire ?
                  Parce que si j'ai bien compris ce que tu veux dire, ils sont tous au deuxième niveau. En effet, les plantes, à quelques exceptions négligeables près, ne mangent personne. Elles forment donc le premier niveau. Et les herbivores ne mangent que des plantes, donc ils sont au deuxième.
                  Maintenant, j'aimerais bien que tu m'explique en quoi cette information est utile et pertinente. Si ça peut te rassurer, tu n'es pas en haut de la chaine alimentaire d'ailleurs, à moins que tu ne décide d'opter pour la crémation plutôt que l'inhumation. Je me demande si ça te pousse à te sentir inférieur aux asticots.

                  Profite-en pour expliquer ce que tu veux dire par évolué. Parce que manifestement, comme l'a fait remarqué Kerro, les animaux herbivores n'ont pas arrêté leur évolution avant les carnivores. Quand au temps et à l'énergie que ça prends de récupérer des nutriments dans les végétaux, il s'agit tout de même manifestement de quelque chose de bien moins couteux que la chasse. Et ça le restera. Simplement parce que si jamais la chasse devient moins couteuse, alors le nombre de prédateur va augmenter, le nombre de proies va donc diminuer, et la chasse va devenir plus couteuse.
                  • [^] # Re: Qui a répondu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    'Quand au temps et à l'énergie que ça prends de récupérer des nutriments dans les végétaux, il s'agit tout de même manifestement de quelque chose de bien moins couteux que la chasse.'
                    La manifestement m'interesse, parce que moi je constate manifestement une chose: les carnassiers ne passent pas 99% de leur temps a bouffer...au contraire des ruminants....
              • [^] # Re: Qui a répondu

                Posté par . Évalué à 2.

                Je voulais dire produire de la viande pas chère, toutes mes désoles.
                Les échelles ne sont pas les mêmes, mais les motivations ne sont pas plus valables selon moi:
                L’industrie agroalimentaire maltraite les animaux par cupidité, et les consommateurs ferment les yeux par lâcheté.
                La tauromachie c’est des gens qui payent pour regarder un animal se faire planter des épées dans le dos (non consentant l’animal en plus (non, parce que je ne vois pas de problème à payer pour aller voir un type se faire planter des crochets dans la peau du dos, puis se faire tracter (oh des parenthèses (shiny (hey maman, regarde, je fais du LISP))))). Quand j’ai besoins d’exprimer mes pulsions violentes, soit je joue à un jeu vidéo, soit j’attends qu’une embrouille m’arrive dans la gueule, mais je ne casse pas les roustons à quelqu’un/chose qui ne m’a rien fait.

                Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: Qui a répondu

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Les motivations ne sont pas plus valable, mais l'un des deux étant largement plus nuisible et nocif que l'autre, c'est celui-là qui devrait monopoliser toute l'attention, normalement. Non ?
                  • [^] # Re: Qui a répondu

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Mon côté naïf/romantique aurait tendance à me faire dire que les deux sont aussi nuisibles mon capitaine. La tauromachie aidant à maintenir l’idée que les zanimals sont à notre libre disposition et que nous pouvons les maltraiter tout à loisir.
                    Mais bon, je mange, malgré ce que je sais, de la viande, qui suis je pour la ramener (mais mes deux colocs sont végétariens, je me repens de mes döner, en faisant des gâteaux végétariens (quelle plaie de cuisiner des gâteaux sans oeufs)).

                    Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: Qui a répondu

                      Posté par . Évalué à 2.

                      «La tauromachie aidant à maintenir l’idée que les zanimals sont à notre libre disposition et que nous pouvons les maltraiter tout à loisir. »
                      Je ne suis pas d'accord : elle ne fait que montrer au grand jour ce que les gens soutiennent parfaitement, tous, mais souhaitent voir caché. Il suffit de voir la proportion de gens qui achètent des crèmes/savons/shampooing/… testés sur des animaux pour s'en convaincre.
    • [^] # Re: Qui a répondu

      Posté par . Évalué à 3.

      J'y ai répondu, mais je n'ai vu passer l'information que sur la liste debian-user-french. Donc je ne sais pas si c'est très représentatif :-)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # plus de 10% d'intégristes

    Posté par . Évalué à -3.

    Debian devrait-il retirer sa section non-free ?
    * 10,7% — oui


    plus de 10% d'intégristes, ça ne m'étonne pas tant que ça finalement...

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Des terroristo-fascisto-fondamentalistes de l'extrême-liberté fanatisante tu veux dire ? T'as raison c'est pénible ces gens qui ne savent pas s'exprimer de manière modérée.
      • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

        Posté par . Évalué à -1.

        en fait vu que 50 % des réponses sont faites par des ubuntistes (cf. Utilisez-vous des distributions dérivées ? * 47,1% — Ubuntu), ça veut dire que près de 20% des debianneux qui ont répondu versent dans ce type d'intégrisme, sauf si on considère que les ubuntistes souhaitent voir disparaître la liberté et le choix d'avoir des logiciels propriétaires sur leur ordinateur, ce qui est peu probable quand même.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

          Posté par . Évalué à 8.

          [Mode parano]
          Ou alors ce sont des Ubuntistes qui voudraient retirer le non-free de Debian pour pousser un plus grand nombre d'individus à migrer vers Ubuntu.[/Mode parano]
          • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

            Posté par . Évalué à 7.

            Genre un utilisateur d’ubuntu est capable de répondre a un formulaire en ligne, elle est bien bonne!

            Depending on the time of day, the French go either way.

            • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

              Posté par . Évalué à 4.

              Non, il lui faut une application dédiée, y'a qu'à voir ce que les dév Ubuntu pensent de Reportbug face à Launchpad...

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Vouloir que Debian ne consacre pas de moyen à aider à l'installation de logiciels propriétaires, tu trouves ça intégriste ?

      Sale intégriste du football, va.
      • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

        Posté par . Évalué à 4.

        Ouai enfin, entre les logiciels propriétaires et les logiciels "non-free" par Debian, tu as un écosystème de logiciels plutôt libres, mais pas selon Debian (genre Scilab a passé du temps dedans...).
        • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est quoi, libre mais pas selon Debian ? C'est quoi, la définition du logiciel libre ?

          Des définitions du libre, il y en a deux :
          — celle de la FSF qui est plutôt une explication sur ce qu'est le libre, pas des critères ;
          — celle de Debian et de l'OSI, qui est un ensemble de critères pour déterminer si un logiciel est libre.
          • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

            Posté par . Évalué à 4.

            Jusqu'à la version 4, Scilab était opensource, mais une clause limitait la modification/distribution à des activités non marchandes (peut-être même l'utilisation brute de coffre? je ne sais plus!).

            Ce n'est pas Libre selon les critères Debian. Enfin, peut dire que ce n'était pas Libre, quoi!
            Reste que pour moi, qui veut utiliser ma Debian dans le cadre d'une utilisation personnelle, je trouve que c'était bien assez libre à mon goût.

            Donc, section non-free: pas libre selon Debian, mais acceptable!

            C'est quand même mieux que des logiciels pur proprio...

            Donc, je vote contre la suppression de la section non-free! (C.Q.F.D.). Au pire, on peut redéfinir ce qu'on peut y mettre (définir un "pas vraiment libre, mais pas vraiment proprio non plus").
      • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

        Posté par . Évalué à 1.

        le but d'une distribution c'est de proposer des logiciels selon les besoins des utilisateurs il me semble. Si ces utilisateurs préfèrent utiliser des logiciels proprio, ou qu'ils ne peuvent se passer de logiciels proprio (flash, pilote 3D potable et compagnie), et que des contributeurs se proposent de travailler sur la mise en paquet, cela me semble logique de ne pas aller contre la liberté d'utilisation de ces logiciels.

        Après, que cela ne dérange pas les barbus de Debian de perdre un certain pourcentages d'utilisateurs "pas assez purs" pour l'esprit de Debian, c'est un autre problème, et c'est aussi leur droit, mais qu'ils ne se plaignent pas d'avoir progressivement moins de moyens et d'intérêt venant des utilisateurs.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il ne s'agit pas d'aller contre les logiciels propriétaires, mais de ne pas aller pour, ce qui n'a rien à voir.

          Aller contre, ce serait mettre des moyens en œuvre pour qu'on ne puisse pas installer ces logiciels, ce qui est contraire au contrat social Debian.

          Aller pour, ce serait mettre des moyens en œuvre pour qu'on puisse installer ces logiciels facilement, ce qui est de la pure bienveillance, pas un devoir. Et, oh, c'est ce que fait Debian aujourd'hui avec la section non-free !
        • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et le football, il n'est pas assez « pur » avec les vuvuzelas ?
        • [^] # Re: plus de 10% d'intégristes

          Posté par . Évalué à 2.

          le but d'une distribution c'est de proposer des logiciels selon les besoins des utilisateurs il me semble

          Non, le but de Debian est d'être un système d'exploitation universel, au sens utilisation, mais aussi au sens matériel.
          Ce n'est pas pour rien si elle est la distribution prenant en charge le plus d'architectures matérielles, tout en proposant d'autres noyaux que Linux.

          Ce besoin de séparer clairement libre et non-libre s'explique clairement : comment tu veux tourner sur douze architectures si une partie des logiciels ne sont pas libres et que tu ne peux pas forcément porter ? Comment fonctionner sur un maximum de machines sans contraintes si on ne peut pas redistribuer facilement ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # questions complémentaires

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    au vu des résultats, il manque tout de même deux-trois questions :

    - debian gnu-linux est-elle votre distribution principale ? (résultat attendu : 90% de oui), la question dérivée étant quelle est votre autre distro (me concernant ce serait Mandriva Linux me si côté serveur j'ai du Debian GNU/Linux et du RHEL au boulot, les deux en retard en stable bien sûr)
    - concernant le desktop : êtes-vous en sid ? (ce qui expliquerait une demande de release tous les deux ans, ce qui permet d'avoir une rolling release sur une période suffisamment longue et un freeze limité à moins d'un an... tout en évitant des innovation telles que pulseaudi, hormis "quand c'est prêt")
    - le non-free est-il cohérent avec le choix de Debian à votre avis ? (la réponse non devant contre-balancer le choix affiché àmha, pour bien montrer le côté schizophrène de nos amis debianistes, dont je fais partie... tant schizo que debianiste)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.