Presse Revue de presse — mars 2012

Posté par (page perso) . Édité par TBTB, Lucas Bonnet et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
22
6
mar.
2012
Presse

Décidémment, les nuages et la sécurité ont le vent en poupe en ce moment. De plus en plus d'articles sont consacrés à ces sujets. Viennent donc d'arriver chez votre marchand de journaux ce mois-ci :

  • GNU/Linux Magazine n° 147 ;
  • GNU/Linux Pratique n°70 ;
  • MISC n°60 ;
  • GNU/Linux Magazine hors-série n° 59 sur Django ;
  • Enfin, notez que le magazine Pour la Science n°413 propose un article très intéressant de Jean-Paul Delahaye sur la fabrication de hasard.

Et toujours trouvable en kiosque pour les retardataires, GNU/Linux Essentiel n° 24, Planète Linux n° 68, OpenSilicium n°5 (profitez-en, c'est le dernier) et Linux Inside n°1.

NdM : la revue de presse est ouverte et collaborative. Merci à TBTB et Xavier Teyssier pour leur participation ce mois-ci. Si vous voulez parler de votre magazine préféré, n'hésitez à nous rejoindre sur l'espace de rédaction de LinuxFr.org

GNU/Linux Magazine n° 147 avec une section Labo OpenSilicium qui prend le relais du défunt magazine OpenSilicium. En effet, ce dernier, fork de GLMF dédié à l'embarqué, réintègre le giron (aka git merge OpenSilicium) après une petite année d'expérimentation. Le rédac'chef s'en explique dans l'édito et sur Google +. les deux articles de ce labo OpenSilicium concernent la détection de gaz avec le module Parallax et l'utilisation d'une imprimante thermique. Sinon, dans ce numéro, un peu moins d'articles que d'habitude, mais bien plus denses :

  • Un gros dossier sur QEmu où ce dernier est passé en revue par le menu : concepts, arborescence, architecture, compilation, composants du coeur, optimisations, etc.
  • La gestion de projet et des sources sur Github ;
  • Des trucs et astuces de programmation en bash sous forme de conversation ;
  • L'extermination de zombies spammers avec Postscreen ;
  • La découverte d'OpenIndiana 151a, fork libre d'OpenSolaris 11
  • Enfin, pour les codeurs, Python a-t-il la dent bleue ? et du reverse d'un (An)droide protocolaire sur une application fermée fournissant des horaires.

GNU/Linux Magazine en profite aussi pour sortir un hors-série n°59 portant sur le fameux framework Python Django, juste après celui sur PHP et Zend 2. Comme ça, pas de jaloux ! Le plan est relativement classique et y va crescendo (les pré-requis Python sont tout de même attendus, mais il y a eu un autre hors-série pour cela en début d'année). Après une bref introduction à Django, on vous explique comment monter un environnement de développement qui vous va bien, installer, configurer, écrire votre premier HelloWorld, etc. tout en n'oubliant pas les bonnes pratiques de sécurité (c'est assez rare pour être mentionné). Ensuite, direction les views, templates, forms et autres joyeusetés du framework ! Enfin, n'oublions pas la doc et le packaging de votre appli pour terminer. Bref, pas eu le temps de m'y mettre, mais cela me semble un bon point de départ !

GNU/Linux Pratique n°70 titre sur la vérification de la sécurité de vos environnements avec OpenVAS, un scanner de vulnérabilité. L'article associé se concentre principalement sur l'installation et la mise en route de celui-ci, peu sur les concepts manipulés et l'analyse des failles remontées. Quelques autres articles portent sur le domaine de la sécurité et/ou de la sûreté : la sécurisation contre les attaques sur le DNS, le RAID logiciel, la sauvegarde avec BURP. Sur les autre sujets, parmi les logiciels présentés, on a noté ffDiaporama, sur le segment très compétitif des diaporamas photos, MuseScore pour l'écriture de partitions (tout de suite moins compétitif !) et un ensemble d'extensions Firefox dédiées à l'accessibilité. Faisant écho à un article précédent de Planète Linux, vous trouverez un comparatif de solutions logicielles pour gérer vos données dans les nuages. À destination de l'environnement professionnel, vous trouverez aussi la présentation et mise en œuvre de Cuteflow, permettant la gestion de workflow documentaire gérant la signature électronique des documents. Enfin, côté tutoriels, on trouvera notamment l'analyse de la performance des différents composants de sa machine et la réalisation de cartes de visites avec FPDF et classeForms.

Le dossier de MISC n°60 est consacré au phénomène à la mode en ce moment : le cloud computing et fait suite à l'article du numéro précédent portant sur les enjeux juridiques de l'informatique dite « dans les nuages ». Après une présentation des avantages et inconvénients de ce genre de services, une attention particulière est portée sur Dropbox. Quelques aspects réseaux propre au cloud sont ensuite évoqués, avant de s'intéresser à l'intérêt des nuages pour les cybercriminels. Mais auparavant, les neurones du lecteur auront pu s'échauffer grâce à l'étude d'une race condition dans Xorg et de son exploitation, puis de quelques attaques contre les bases NoSQL.
Après le dossier, il sera évoqué les GPU : leur puissance de calcul représente-t-elle un gain ou une menace pour la sécurité informatique ? L'article suivant décrit canyoucrackit.co.uk, un challenge de sécurité qui fut proposé par les services secrets britanniques. Le magazine se termine en évoquant l'aspect cybernétique du conflit Lybien de 2011.

  • # des typos dans Linux magazine

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    dans l'article sur Qemu,

    page 6
    il est possible de développer les applications sur un système équivalant émulé dans Qemu

    page 7
    il a été écrit par des développeurs passionnés pour lesquels le défit technique compte plus

    Comment des erreurs aussi simples peuvent rester ?

    Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé l'article sur Qemu, celui sur SNCF, Android, JSON, Python, et l'entretien avec un débutant en Bash.

    La supériorité de Windows sur Linux http://t.co/DVzDjqwZ6B

    • [^] # Re: des typos dans Linux magazine

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Pour la défense des personnes s'occupant de la relecture, je peux affirmer sans me tromper qu'elles corrigent 99% des fautes présentes dans la plupart des articles originaux (miens inclus). Tu as mis le doigt sur le 1%, imagines l'original. Sérieux, elles font un sacré boulot.

      • [^] # Re: des typos dans Linux magazine

        Posté par . Évalué à  2 .

        Globalement, je trouve la qualité de la relecture assez inégale malheureusement… :/

        il peut y avoir plusieurs numéros sans aucun soucis, puis soudainement, un numéro aussi truffé de fautes qu'un mafioso peut l'être de plomb… j'ai encore en mémoire un numéro de LP ou même Fleur nous avait gratifié de coquilles assez énormes.

        Mais c'est vrai que globalement, vu la quantité de texte présente dans ces publications, il y a relativement peu de ( grosses ) fautes.

        Autre point, sans trop de rapport : Denis, tu expliquais sur G+ que OS était en train de vider GLMF de sa substantifique moelle a cause du nombre d'auteurs préparant des parutions pour OS au détriment de GLMF.
        N'y a t'il pas là le symbole d'un certain désamour pour GLMF de la part de certains auteurs? Pendant que certains auteurs férus d'électronique ont profité de la parution d'OS pour partager leurs expériences?

        C'est peut être aussi le signe qu'Internet, ses nombreuses documentations, ses tutos, ses wikis, sont en train de mettre la presse technique dans une position où elle ne présente plus autant d’intérêt qu'auparavant?

        Sinon, comment expliquer une - apparemment - si grosse baisse d’intérêt des auteurs pour GLMF ? Est ce qu'il ne serait pas judicieux de garder OS tout en ne publiant GLMF qu'un mois sur deux, pour que chaque magazine garde son identité?

        Ou alors la raison de l’arrêt d'OS est moins avouable ( baisse des ventes ) et la justification donnée à la fusion GLMF/OS n'est qu'un prétexte à la parution des articles qu'il vous reste en stock ?

        • [^] # Re: des typos dans Linux magazine

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Ce n'est pas un désamour de GLMF, c'est plus complexe et plus passionnel que cela je pense.

          Déjà, le cœur des deux publications était très (trop ?) proche. Exemple, un article sur le dev de module/pilote, ça collait avec les deux lignes rédactionnelles, pareil pour la compilation croisée, pareil pour les libs type EFL… même un article sur RRDtool pouvait aller dans OS (routeur, OpenWrt, etc). Meilleurs exemple encore, l'article en couverture du GLMF 144 (dev kernel) ? transposable dans OS. Le groupe d'articles en couverture d'OS 5 (Bluetooth) ? Transposable dans GLMF.

          Et les auteurs sont des contributeurs de (très) longue date, Pierre, Jean-Michel, Simon, Gwen, Yg… même si certains nouveaux nous ont rejoint en 5 numéros d'OS.

          Ensuite, le truc, à mon avis, est plus profond et tourne autour du plaisir d'utiliser GNU/Linux, de le bidouiller, de l'explorer, de le tordre dans tous les sens. Ce sont là des choses qu'on peut toujours faire sur une station de travail et sur un serveur (un peu moins). Mais quand on creuse ainsi, on se retrouve dans des domaines applicables à l'embarqué, en partie parce que les plateformes sont tout simplement devenues des monstres (il y'a qu'à regarder la Raspberry Pi ou la Beagle Bone). GNU/Linux a changé aussi, les premiers LMF on expliquait comment graver un CDR, écrire sur des QIC80, utiliser un lecteur ZIP100, configurer X… Maintenant, j'expliquerai plutôt comment empêcher X de se configurer tout seul :)

          GLMF lui garde son identité. On avait transféré une partie du rédactionnel et quelque part on se retrouvait avec 15 numéros de GLMF. Mais y'a un moment où on arrive plus à suivre et qu'à force de trier ainsi des sujets qui ont finalement le même esprit, à un moment il faut faire des choix.

          Ce 147 n'est pas très différent du 144 de décembre ou même du 141 (VHDL, Kernel, pilotage de mobile avec Java). C'est surtout la forme qui change un peu avec ce numéro. Une manière de dire aux lecteurs qui appréciaient OS que l'esprit du magazine est encore là et que c'est le même que celui de GLMF. Comme dit, finalement, en 5 numéro d'OS, on y a jamais parlé que de GNU/Linux.

      • [^] # Re: des typos dans Linux magazine

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Merci pour ce retour.

        Je pensais que vous utilisiez des outils pour trouver les erreurs, comme mon préféré Antidote (Druide Informatique). Payant, mais excellent.
        Visiblement non. A la main, on en laisse toujours passer.

        La supériorité de Windows sur Linux http://t.co/DVzDjqwZ6B

  • # La gestion de projet et des sources sur Github

    Posté par . Évalué à  4 .

    "La gestion de projet et des sources sur Github" c'est pas un peu dans la même veine que "gerez vos e-mail avec gmail" ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.