Sergey Brin dénonce les « cages dorées » de Facebook et Apple

Posté par . Édité par Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
8
juin
2012
Internet

Sergey Brin (co-fondateur avec Larry Page de la société Google) a accordé une interview au Guardian, au titre on ne peut plus clair : « Les menaces sur la liberté de la toile sont plus grandes que jamais ». Les « walled gardens », soit « chasses gardées » ou plutôt « cages dorées » de Facebook et d'Apple ne sont pas neutres et retiennent l'info captive, ce qui empêche Google de chercher dedans, et sont un trou noir pour leurs utilisateurs. Ils s'en vont sans revenir. Ainsi Facebook « pompe » les contacts Gmail sans possibilité de faire machine arrière. Pour Sergey, Google n'aurait jamais pu se développer dans un monde gouverné par FB et Apple : « vous devez vous plier à leurs règles, qui sont vraiment restrictives ».

De l'autre côté, au niveau politique, les gouvernements occidentaux comme les autres font tout pour contrôler de plus en plus Internet et les usages de la toile. Sergey déclare à propos de la protection des données et du Patriot Act : « Nous refusons beaucoup de requêtes, nous pouvons en déclasser beaucoup, nous faisons tout ce qui est possible pour protéger les données, mais nous n'avons pas de baguette magique, nous sommes soumis à la loi américaine, ce serait génial si nous vivions dans une juridiction en laquelle tout le monde a confiance. Nous faisons du mieux que nous pouvons. »

Pour ceux à qui le marronnier de la liberté du net manquait, le voilà : un vrai pirate, le Sergey… Dommage que Google ne soit pas français ou allemand, ça ferait un allié de poids ce type d'entreprise pour les partis pro-liberté du net.

NdM : merci à polnetz pour son journal.

  • # et le grand œil Google

    Posté par . Évalué à 5.

    Mwais ! Je vois pas en quoi google est mieux que FB ou Apple. À mon sens, ils font pire : eux-mêmes ne sont pas capables de comprendre qu'il puisse (doive !) exister sur internet des lieux à l'abri de l'indexation par un moteur de recherche quelconque, ce qui signifie un abandon total de la notion de vie privée ou d'anonymat (puisque le but avéré de Google est bien de cibler les utilisateurs).

    Pour ce qui est des gouvernements et des conflits d'intérêts, il y a les faits réels, et la communication faite à ce sujet par google. Le patriot act met très clairement des bâtons dans les roues de google (c'est ce qui rend l'utilisation des GApps impossible pour des sociétés où il existe un réel secret industriel, ou suscite l'appréhension des utilisateurs de solutions de sauvegarde dans le cloud qui souhaitent que leurs données restent privées). Mais le problème soulevé ici est purement économique (perte de clientèle potentielle du fait du patriot act) et aucunement idéologique comme l'article et Sergei Brin le sous-entendent : au final on se retrouve à poil (les données hébergées seront décortiquées par google à des fins diverses) la seule différence est que dans un cas c'est devant une société privée et dans l'autre, devant un gouvernement.

    Pour ceux à qui le marronnier de la liberté du net manquait, le voilà : un vrai pirate, le Sergey…

    Trop d'ironie tue l'ironie, on est aux antipodes des idéaux des pirates (transparence, liberté de jouir d'un anonymat sur la toile)

    • [^] # Re: et le grand œil Google

      Posté par . Évalué à 2.

      eux-mêmes ne sont pas capables de comprendre qu'il puisse (doive !) exister sur internet des lieux à l'abri de l'indexation par un moteur de recherche quelconque

      Bof, Google n'indexe que le Web, en tout cas pour l'instant. Le reste des publications lui échappent.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: et le grand œil Google

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      T u veux dire que google ne suis pas le robots.txt ?

    • [^] # Re: et le grand œil Google

      Posté par . Évalué à 0.

      Voilà les questions que je me pose lorsque je dépose mes données chez un fournisseur :

      • L'accès à mes données peut-il se faire avec des protocoles ouverts (imap pour le mail, …)
      • Puis-je (facilement) récupérer toutes mes données pour, par exemple, changer de fournisseur ?
      • Puis-je effacer mes données et mon compte ?
      • Pour la question de l'usage des données par le fournisseur, c'est très difficile de faire des différences sur la base des conditions d'utilisation. Et de plus, quelle confiance peux t-on leur accorder ?

      Sur tous ces points, je ne pense pas que google soit pire qu'un autre, bien au contraire.

  • # Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    (Avertissement: je travaille a Mozilla) C'est sur que Google fait beaucoup de choses tres bien pour le Web ouvert, bien plus qu'Apple et a plus forte raison encore que Facebook. Par exemple, sur WebGL, l'equipe de Google fait un travail formidable. Mais Google est malin: ils font a la fois de l'ouvert et du ferme, comme ca, ils gagnent dans tous les cas. Par exemple, pour le futur des jeux video en ligne, Google pousse certes les standards du Web (HTML5, WebGL etc) mais ils poussent encore beaucoup beaucoup plus leur propre solution "Native Client" qui est en gros le retour du bon vieux plugin binaire avec certes une meilleure securite. Ils presentent ca comme un truc ouvert auquel tous les fabriquants de navigateurs sont invites a participer, mais bien evidemment que nous on n'a pas envie d'encourager le retour des plugins binaires, et bien evidemment les APIs de Native Client ont deja ete decidees et pas de la facon dont elles auraient ete decidees si on avait participe (portabilite insuffisante, par exemple).

    • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

      Posté par . Évalué à 2.

      Tant que le plugin binaire est écrit de manière à être compilable sur de multiples plateformes, et que son code source est ouvert, je ne vois malheureusement pas ce qui freinera Google à le faire, notamment si ça concerne le domaine des jeux, où la performance est reine… Un programme compilé sera toujours 10/100/1000 fois plus rapide qu'un programme interprété ou "pseudo"-compilé.

      Mais je te rejoins sur le fait que tout ceci n'est qu'une utopie, et l'on reviendra (très probablement) au bon vieux concept d'ActiveX propriétaire… ;-(

      • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Une application Native Client, c'est du code machine (x86 ou ARM). Ce n'est pas quelque-chose que l'on peut en general, de facon raisonnable, recompiler pour une autre architecture. Il y avait un projet, "Portable Native Client", qui devait offrir une representation intermediaire (IR) portable pour supporter n'importe quelle machine client, mais ce projet a du plomb dans l'aile: ils voulaient utiliser l'IR du compilateur LLVM, ce qui est une mauvaise idee d'apres les developpeurs de LLVM.

        D'autre part, JavaScript est, de nos jours un langage compile tout court. Ensuite on peut souhaiter qu'apparaisse une meilleure alternative comme representation intermediaire, mais en attendant, ca marche bien mieux que ce que croient beaucoup de gens: essaye ce lien dans Firefox 15 (Nightly) ou Chrome Dev/Canary, et clique sur "full screen". C'est un jeu C++ OpenGL trans-compile en JavaScript et WebGL, et ca marche a 50 FPS chez moi! (Dans Firefox Nightly sous Linux je conseillerais les options layers.acceleration.force-enabled=true et gfx.xrender.enabled=false pour avoir de bonnes perfs).

    • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ils presentent ca comme un truc ouvert auquel tous les fabriquants de navigateurs sont invites a participer, mais bien evidemment que nous on n'a pas envie d'encourager le retour des plugins binaires

      Il va falloir définir ouvert parce que je ne vois pas en quoi Native Client est fermé. Ok ils ont décidé d'une API tout seul, donc ce n'est pas un standard, mais à priori une énorme partie de Chrome est open source (Chromium) et il y a un site web pour les dev de navigateur intéressés à implémenter Native Client.
      Ca n'a strictement rien à voir avec flash ou activex ou Adobe et Microsoft faisaient tout pour que personne d'autre ne puisse implémenter de plugin compatible.

      Après, si vous pensez que Native Client n'est pas une bonne idée, libre à vous de ne pas l'implémenter et de proposer mieux. Mais ça ne veut strictement pas dire que Native Client est fermé.

      • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il y a en effet bien des notions differentes d'"ouvert" et on a ici un cas typique chez Google: le code source est ouvert, mais pas la conception/gouvernance/direction. De notre point de vue a nous, ca n'a aucun interet que Native Client soit open source puisque l'idee meme nous semble mauvaise, nous semble saper les bases du Web portable et bidouillable, et nous semble non-necessaire au vu des avancees du HTML et du JavaScript ces jours-ci.

        • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          notions differentes d'"ouvert"

          Ben quand même, vous êtes libres de ne pas l'implémenter, et nous sommes libres de ne pas l'utiliser. Comme toute nouvelle idée, si la majorité s'en saisit, elle devient incontournable, et Firefox pourrait en souffrir. Mais comme l'ActiveX, c'est les utilisateurs qui choisissent.

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.online.fr

    • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Google fait de l'ouvert quand ça les sert, du fermé quand ça les sert. Aucune histoire d'idéologie ou autre là-dedans…

      La principale source de revenu de Google, c'est la pub, et pour ça, il faut :
      - que tout le monde utilise les services Google (pour collecter des renseignements afin de mieux cibler les gens),
      - avoir les meilleurs systèmes de traitement chez eux pour traiter les renseignements collectés,
      - avoir les meilleurs services.

      Bref, pour le 1, il vaut mieux avoir de l'open-source :
      - c'est gratuit,
      - même si on forke le logiciel, il y a des chances que les pointeurs vers les services Google restent dans le fork

      Pour le 2 et le 3, il vaut mieux avoir du 100% proprio. Ça tombe bien, on ne peut pas dire que Google libère beaucoup le code de GMail, de PageRank, ou autre…

      • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour le 2 et le 3, il vaut mieux avoir du 100% proprio. Ça tombe bien, on ne peut pas dire que Google libère beaucoup le code de GMail, de PageRank, ou autre…

        Y'a quand même plein de bouts qui sont libérés: Go, Dart, GWT, Ceres, Protocol Buffer, Snappy, Closure, Sawzall, Guava, etc.

      • [^] # Re: Google fait de l'ouvert et du ferme aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Le problème est mal pris, il y a des gens chez google qui font des trucs ouverts parce qu'il pense que c'est mieux, et d'autres qui pensent que ça n'apporte rien.

        Y a 32 000 employés, que tout le monde soit sur la même longueur d'onde me ferait un chouia peur.

  • # « ce qui empêchent » → « ce qui empêche »

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 08/06/12 à 18:21.

    Les chiens aboient, {ce qui | le fait que les chiens aboient} n'empêche pas la caravane de passer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.