Sortie d’Haiku version 1 alpha 3

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
42
28
juin
2011
Haiku

Plus d’un an après la sortie de l’alpha 2, le 18 juin 2011, le projet Haiku annonce la sortie tant attendue de l’alpha 3, qui vise à consolider les acquis déjà développés lors des précédentes sorties :

  • stabilité : moins de plantages aléatoires, même si les précédentes sorties étaient déjà relativement stables ;

    • compatibilité matérielle :
  • amélioration de la prise en charge pour l’IO-APIC, l’ACPI, les pilotes vidéo, réseau, et USB ;

  • utilisation de Gutenprint pour les imprimantes ;

  • gestion de l’extension d’adresse physique (PAE) pour permettre de dépasser 4 Gio de RAM.

  • amélioration du confort de l’utilisateur :

    • inclusion d’une sound font légère et efficace (par Tim Brechbill), permettant enfin la lecture de musique MIDI ou pour des applications tierces comme les jeux, comme quoi c’est parfois utile de discuter avec les développeurs ;
    • amélioration de la gestion des fenêtres, permettant la navigation entre elles via les onglets, comme sur FluxBox ou KDE 4, ainsi que le redimensionnement avec des raccourcis claviers ;
    • amélioration de la gestion d'IMAP, et réécriture du Mail KIT ;
    • amélioration de l’interface de plusieurs composants logiciels de base (notamment BootManager, DiskUsage, MediaPlayer, ShowImage…).

Il y a malgré tout quelques restrictions notables, mais qui n’empêchent pas forcément l’utilisation d’Haiku au quotidien :

  • seul le chiffrage WEP est possible en Wi‐Fi ;
  • pas de gestionnaire de paquets, mais le script « installoptionalpackage » permet néanmoins d’ajouter de nombreuses applications, et un packagefs est en cours de développement. De plus, le script haikuporter est en cours de réécriture ;
  • le développement de TiltOS, une distribution indépendante d’Haiku axée utilisateur Unix, semble au point mort.

En tout, plus de 950 bogues ont été corrigés depuis la version R1A2.

En revanche, le port de Qt pour Haiku, parfois décrié par ceux très attachés à la philosophie Haiku (se résumant à « mieux vaut un logiciel natif qu’un portage rapide et mal intégré »), se porte bien, et la version de Qt 4.7.3 optimisée pour Haiku R1A3 est sortie le 14 juin dernier.

En outre, cette année encore, 8 étudiants vont contribuer au projet dans le cadre du Google Summer of Code, par exemple sur les additions invitées pour VirtualBox, le portage de ZFS, ou la prise en charge des Webcams UVC.

NDLR : merci à François Revol pour l’aide lors de la rédaction de cette dépêche, ainsi que plus généralement pour son implication dans le développement d’Haiku.

  • # Chouette. Mais c'est quoi ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour ceux qui se poseraient aussi la question :

    Haiku is a new open-source operating system that specifically targets personal computing. Inspired by the BeOS, Haiku is fast, simple to use, easy to learn and yet very powerful.

    Mais alors c'est quoi ? Une distribution supplémentaire ?

    Linux-based distributions stack up software -- the Linux kernel, the X Window System, and various DEs with disparate toolkits such as GTK+ and Qt -- that do not necessarily share the same guidelines and/or goals. This lack of consistency and overall vision manifests itself in increased complexity, insufficient integration, and inefficient solutions, making the use of your computer more complicated than it should actually be.

    Instead, Haiku has a single focus on personal computing and is driven by a unified vision for the whole OS. That, we believe, enables Haiku to provide a leaner, cleaner and more efficient system capable of providing a better user experience that is simple and uniform throughout.

    Je ne suis toujours pas sûr de bien comprendre.

    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Je ne suis toujours pas sûr de bien comprendre.

      C'est pourtant simple : c'est comme les autres (dont le but est aussi d'être le plus "leaner, cleaner and more efficient system", mais bon, ben on fait comme on peut aussi, si on fait complexe c'est qu'on a du mal à fournir la fonctionnalité de manière simple), mais en mieux ("nous on sait faire").

      En mieux? Laisser mes voisins regarder ce que je fais avec mon WiFi, c'est pas mal quand même. Pour être efficace, c'est efficace (pour mes voisins). Il ne manquerait pas de mains par rapport au but affiché? Ca n'a pas l'air très efficace comme système...

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 10.

        En mieux? Laisser mes voisins regarder ce que je fais avec mon WiFi, c'est pas mal quand même. Pour être efficace, c'est efficace (pour mes voisins). Il ne manquerait pas de mains par rapport au but affiché? Ca n'a pas l'air très efficace comme système...

        J'espère qu'aucun dev haiku ne tombera sur ton commentaire. Vu la quantité de boulot abattu, c'est (au mieux) assez mal venu de se moquer de l'absence de support WPA. C'est une beta, rappelons le et le support WPA est planifié pour la release.

        • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          C'est une beta, rappelons le

          Même pas: une alpha, un truc pas grand public réservé aux developpeurs et aux testeurs aventureux. Bref, Zenitram fait dans le commentaire très très très malvenu.

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        En mieux? Laisser mes voisins regarder ce que je fais avec mon WiFi, c'est pas mal quand même.

        les prises réseau CPL fonctionnent également très bien avec Haiku ;)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -5.

      C'est un système d'exploitation (ça au moins devrait être évident en lisant la dépêche) clone de BeOS (ça 2 secondes de recherche devrait le montrer.)

      Ceux que la dépêche intéresse de façon immédiate le savent, les autres sont censés posséder le bagage intellectuel nécessaire pour trouver cette information.

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Pas du tout d'accord avec toi Me Nut : j'ai vu passer l'info dans mon flux RSS, j'ai cliqué pour en savoir plus, et moi qui ai manqué le méga événement de la sortie d'une précédente alpha un an plus tôt (j'étais à la pêche on va dire), ben j'avoue que la news m'a laissé très perplexe.
        Si je lis Linuxfr, ce n'est surement pas pour me taper une recherche google dès qu'un sujet y est abordé.
        Quant à ta réflexion sur le bagage intellectuel, cela veut dire que tu fais partie du haut du panier ?

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        C'est un système d'exploitation (ça au moins devrait être évident en lisant la dépêche) clone de BeOS (ça 2 secondes de recherche devrait le montrer.)

        La première phrase de la dépêche devrait préciser que Haiku est un système d'exploitation, clone de BeOS. Je trouve dommage que les modérateurs l'aient laissée passée en l'état.

        Par exemple la dépêche annonçant la sortie de Instant Bird explique en quelques mots ce qu'est Instant Bird.

    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Imagines un OS pas mal novateur, dans les années 90, créé par des anciens d'Apple (entre autres). Appelons le par exemple BeOS.

      Un OS conçu dès le début pour le multithread et multi-processeur, extrêmement réactif sur des machines pourtant pas spécialement performantes, avec un sous-système multimédia très efficace, des kits de programmation permettant de faire assez rapidement des choses sympas, un file-system avec des attributs permettant d'avoir des répertoires dont le contenu est un filtrage sur des requêtes, des éléments graphiques déplaçables d'une fenêtre à une autre... tout ça sur un coeur en C++ "from scratch".

      Il a même failli être pré-installé sur certains PCs... s'il n'y avait eu des clauses dans les contrats d'un très gros concurrent qui ont empêché les fabriquants de PC de le faire (ce qui a permis aux personnes qui ont racheté les droits sur BeOS de négocier de façon intéressante avec ce très gros concurrent d'ailleurs).

      Malheureusement, tout cet OS était propriétaire, et lorsque la boite a fermé, ça a été du développement perdu.

      Tu prends maintenant la communauté des développeurs qui étaient intéressés par cet OS, son API, ses capacités ; des développeurs qui aimeraient retrouver tout ça, certains se sont lancés dans une réécriture. Et dans le développement d'OS complet un des gros problèmes est le support du matériel, les drivers, des nombreux protocoles réseau bas niveau... Ils ont donc décidé de se baser sur un OS open source bien fourni sur ce point (noyau Linux), et de reconstruire les briques et l'API qui les intéressaient par dessus.
      Donc, c'est bien un noyau Linux, mais ce n'est pas, loin de là, une nouvelle distribution Linux.

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour l'explication.

        J'ai toujours du mal à comprendre le besoin de réécrire des choses de zéro au lieu de modifier celles qui existent déjà.

        D'après la FAQ, ce n'est pas un noyau linux.

        • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

          Posté par . Évalué à 5.

          J'ai toujours du mal à comprendre le besoin de réécrire des choses de zéro au lieu de modifier celles qui existent déjà.

          les fondations de BeOS ont été établies peu avant le développement de Linux, qui est donc arrivé après.

          Le but d'Haiku est de réimplémenter BeOS, avec une orientation vers un OS léger et uniforme pour le bureau.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

            Posté par . Évalué à -6.

            les fondations de BeOS ont été établies peu avant le développement de Linux, qui est donc arrivé après.
            C'est faux, les fondations de linux, GNU, datent de 1983.

            • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              heu, pas tellement... les bases de Linux c'est POSIX.
              GNU est arrivé dans la danse que plus tard (d'ailleurs il n'y a pas vraiment de lien entre linux et GNU - hors outils de build, etc) et le vrai rapprochement c'est juste quand Stallman a déclaré que Linux à la place de Hurd ça lui convient (je l'aurais bien dit d'une autre manière, mais je vais attendre quelques jours...)
              GNU à la rigueur c'est les fondations de Hurd mais bon voilà quoi...

              • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Mais? Et tous ces gens qui disent et me disent de dire GNU/Linux alors?

                • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  ce sont des GNazis.

                  • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                    Posté par . Évalué à 10.

                    ou des gnommunistes

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est toujours mieux que les Kadpitalistes !

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  faut chercher dans les derniers journaux (enfin troll), je crois qu'il y en a un sympa sur le sujet...
                  Tiens, voilou : https://linuxfr.org/users/patrick_g/journaux/linux-ou-bien-gnulinux
                  Mais dans tous les cas, GNU de GNU/Linux ne veut pas dire que GNU est à la base de Linux

                  • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Les fondations, c'est le truc sur lequel tu fais les murs, ça n'est pas des murs pour autant. La glibc n'est pas le noyau linux, mais il a quand même été bati dessus. Non?
                    (posix, ça serait plutot les plan et gcc la machine outil.)

                    Et que la glibc soit une des fondations du noyau linux ne change rien au caractère stupide ou pas de l'appellation GNU/Linux.

                    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      (posix, ça serait plutot les plan et gcc la machine outil.)

                      ha oué mais justement, pour reprendre ton exemple une machine outil n'est en rien une fondation.
                      Et dans fondation on a aussi (surtout) l'idée que ça c'est fait dessus, à partir, surtout avec ton message qui disait que les fondations de linux étaient avant car GNU était là avant.
                      Mais quand linux est apparu ça ne se basait pas sur de quelconques fondations érigées par GNU, Linux n'a pas suivi GNU car le noyau de GNU était officiellement Hurd et que Linux n'a pas été créé ni en lien ni en concurrence à Hurd.

                      Donc non, je maintient, bien que la glibc puisse être utilisée, GNU n'est en rien la fondation de Linux.

                      (et ce qui est intéressant n'est le côté troll de GNU/Linux mais le lien entre GNU est Linux)

                      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        (et ce qui est intéressant n'est le côté troll de GNU/Linux mais le lien entre GNU est Linux)
                        Si Linux avait été GNU, GNU l'aurait reconnu comme tel dès le début. Comme ça n'a pas été le cas, il est clair que GNU <> Linux.

                        Ceci étant dit, je parlais de la glibc et pas de gcc que tu as repris comme 'fondation'. Si glibc n'est pas une fondation de Linux, le noyau, pourquoi les devs Linux l'ont ils forké à un moment?
                        Non, tout autant que dire GNU/Linux est stupide, ne pas reconnaitre l'importance des acquis de GNU, la glibc comme fondation et le compilo comme outil de base, comme oublier le reste, les standards, POSIX, ou l'homme, Linus, dans la genèse de Linux est ridicule.

                    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      La glibc n'est pas le noyau linux, mais il a quand même été bati dessus. Non?

                      Ben non, un noyau n'a pas besoin d'une libc pour tourner.

                • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Il parlent de l'OS pas du noyau. Dans le message de farvardin, il s'agit du noyau.

        • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          &#x000> J'ai toujours du mal à comprendre le besoin de réécrire des choses de zéro au lieu de modifier celles qui existent déjà.

          C'est sûr, mais si tu n'as jamais vu tourner BeOs... en 1995, sur une BeBox on faisait des belles choses avec, comme mapper une vidéo sur une théière 3D (OpenGL) en mouvement, tout en éditant la vidéo en temps réel Très fluide.
          Comme tu ne connais pas, je précise la config de ma Bebox:
          Bebox bi-proc avec PowerPC 601 sans cache (à peu près équivalent à deux processeurs 486), avec 16 mégas de Ram, disque dur IDE banal, carte vidéo S3 trio (pas une carte 3D).
          Je n'ai toujours pas revu ça.
          Mais BeOs n'était pas un système généraliste. Il m'a montré qu'on pouvait tirer beaucoup d'une petite config avec un système pensé pour le traitement du son, de la vidéo et de la 3D. Tout reprendre de zéro, ça avait donc du sens, car les systèmes existant n'étaient pas conçus pour ça. Aujourd'hui on est dans la course à la puissance pour que de tels systèmes s'en sortent.

          C'est un peu comme la réhabilitation d'une vieille maison: tu auras beau faire, tu auras toujours des fuites thermiques, des problèmes d'étanchéité, d'insonorisation, et tu devrais mettre des planchers supplémentaires ou des faux plafonds pour cacher les nouveaux tuyaux et cables.

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est un peu comme la réhabilitation d'une vieille maison: tu auras beau faire, tu auras toujours des fuites thermiques, des problèmes d'étanchéité, d'insonorisation, et tu devrais mettre des planchers supplémentaires ou des faux plafonds pour cacher les nouveaux tuyaux et cables.

            c'est un peu comme les mecs/femmes, quoi (blague sexiste à choix multiple)

          • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

            Posté par . Évalué à 3.

            J'ai toujours du mal à comprendre le besoin de réécrire des choses de zéro au lieu de modifier celles qui existent déjà.

            C'est sûr, mais si tu n'as jamais vu tourner BeOs...

            Hum, j'ai utilisé BeOS mais je ne suis pas convaincu pour autant qu'il était nécessaire d'utiliser un obscur noyau avec très peu de support matériel plutôt que de se baser sur Linux ou FreeBSD pour recreer BeOS.

            Je pense que la raison principale pour laquelle BeOS était très "rapide", c'est qu'ils ont écris des nouvelles applications utilisant "bien" le multi-threading, qu'ils ont conçus un système de fichier adapté au desktop, etc.
            Tout cela étant portable sans trop de problème sur un noyau existant, mais bon le syndrome de réinvention de la roue est si séduisant..

            Un bon exemple de tout ça est Android un OS très différent des distributions Linux classiques et pourtant basé sur Linux.
            Il y a eu Blue Eyed OS une tentative de recréer BeOS sur Linux, mais ça n'est allé nulle part: c'était mal parti dés le départ avec des problèmes de choix de licence si ma mémoire est bonne et puis Haiku avait commencé avant et le nombre de développeurs ayant la motivation de recréer BeOS est assez limité..

        • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

          Posté par . Évalué à 5.

          J'ai toujours du mal à comprendre le besoin de réécrire des choses de zéro au lieu de modifier celles qui existent déjà.

          D'après la FAQ, ce n'est pas un noyau linux.

          C'est pourtant expliqué juste en dessous.
          - Linux c'est une stack complète. Pour avoir une appli graphique, tu dois avoir toute la complexité de Linux, d'Xwindow, du toolkit graphique. Cette stack a certains défauts qui sont très difficilement améliorable (X ... ) et ne collent pas avec les objectifs du projet.
          - Le projet vise à une compatibilité au niveau source et binaire avec BeOS. Cela semble difficile en se reposant sur linux.

          • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Cette stack a certains défauts qui sont très difficilement améliorable (X ... )

            X est un défaut? X est particulier et n'est pas adapté à tous les usages (comme tout d'ailleurs), il a des forces des faiblesses, mais ce n'est certainement pas un défaut.

            • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

              Posté par . Évalué à 4.

              X est un défaut? X est particulier et n'est pas adapté à tous les usages (comme tout d'ailleurs), il a des forces des faiblesses, mais ce n'est certainement pas un défaut.

              Suffit de faire le ratio forces/faiblesses :-)

              Plus sérieusement, je voulais plutôt dire qu'X était plein de défauts difficilement améliorables.

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 7.

        Donc, c'est bien un noyau Linux, mais ce n'est pas, loin de là, une nouvelle distribution Linux.

        Ca, c'est Blue-eyed OS.

        BeOS a un kernel bien à lui.

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 7.

        Donc, c'est bien un noyau Linux, mais ce n'est pas, loin de là, une nouvelle distribution Linux.

        Source ? Parce que selon [[Haiku_(système_d'exploitation)]] ...

        Le noyau choisi par les développeurs d'Haiku est NewOS, qui a la particularité d'être léger et d'avoir beaucoup de similitudes avec celui de BeOS6. Ce noyau qui a été modifié avec le développement d'Haiku est portable et fonctionne sur des microprocesseurs x86 et PowerPC, qui sont les deux architectures visées par Haiku.

        Et la faq officielle :

        Haiku is not a Linux distribution, nor does it use the Linux kernel

      • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

        Posté par . Évalué à 10.

        j'ai failli pertinenter (je ne t'ai pas inutilé non plus quand même :) ), mais effectivement, Haiku n'a absolument pas un noyau Linux, il utilise le noyau NewOS (développé par un ancien de chez BeOS d'ailleurs).

        Quant au premier commentaire, je suis entièrement d'accord, même si c'est facile de trouver l'information sur wikipedia ou sur le site internet, la moindre des choses ça aurait été de présenter ce qu'était Haiku : un OS alternatif à Linux, vaguement posix (je crois), et inspiré de feu BeOS.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Chouette. Mais c'est quoi ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Je comprend qu'on puisse ne pas connaitre Haiku mais sur linuxfr il y a une section qui lui est consacrée. Tu peux te dire que c'est parce que c'est déjà pas mal connu.
      A partir de là c'est peut-être pas utile de tout ré-expliquer et c'est peut-être à toi de faire l'effort.

      Il manque peut-être un petit texte explicatif aux sections...

      «mauvais foie»
      Pour savoir de quoi ça parlait il te suffisait de lire toutes les dépêches de cette rubrique.
      «/mauvais foie»

  • # Gestionnaire de paquet

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Visiblement il est en court de développement : http://haiku-os.org/blog/bonefish/2011-06-20_package_management_system_package

    Sinon ca fait plaisir de voir un autre OS libre qui n'est pas un Unix like et qui n'utilise pas le noyau Linux (http://fr.wikipedia.org/wiki/NewOS). Je suis certain qu'un OS libre dédié au desktop aura du succès.

    • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      BeOS et maintenant Haiku sont de bons OS dans leurs structures et leur interface. Ils sont dédiés à la simplicité et aux utilisateurs finaux. Néanmoins, se prononcer sur le succès d'Haiku est prématuré. En effet, le gros point noir de BeOS est son offre logiciel. Pour Haiku, le souci est un peu moins présent avec le portage d'outils GNU supplémentaires mais toujours présent. Au niveau esprit, les BeOS-like se rapprochent plus de Mac OS X que de Linux ou de Windows (pas étonnant vue que c'est un ex d'Apple qui a créé BeOS). Aussi, pour rapporter des parts de marché dans les OS desktop, amha, il lui faut des gros logiciels à la Photoshop ou Final Cut (PI : au départ, BeOS a été créé comme OS orienté multimédia. Ce qui fait qu'il est présent sur certain ordi dédié montage vidéo). Peut-être son architecture unique (contrairement aux multiples distributions Linux) et son orientation end-user (contrairement aux *BSD) pourra attirer les éditeurs de jeux vidéos. Par contre, si c'est le cas, c'est pas pour demain. En tout cas, il s'agit d'un projet très intéressant en qui je crois beaucoup.

      • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

        Posté par . Évalué à -2.

        Peut-être son architecture unique (contrairement aux multiples distributions Linux) et son orientation end-user (contrairement aux *BSD) pourra attirer les éditeurs de jeux vidéos. Par contre, si c'est le cas, c'est pas pour demain. En tout cas, il s'agit d'un projet très intéressant en qui je crois beaucoup.

        Je veux bien, si c'était il y a 5/6 ans... mais "maintenant" on a Ubuntu, Androïd 3.0, ChromeOS avec des communautés énormes, je ne vois pas vraiment Haiku se faire une place "desktop" comme on le vend.

        D'ailleurs, la plupart des arguments en faveurs d'Haiku divergent.
        On parle de "desktop" alors que toi tu parles de "Final Cut Pro, Photoshop" qui sont des logiciels de "workstation" - si on aiment catégoriser, en tout cas loin de l'usage "desktop" de Mme Michu.

        Et c'est clair que si un OS alternatif libre disposait de tels monstres, il remporterait un succès certains ce qui nous amène à dire que ce n'est pas tellement l'OS qui primerait ici, mais l'offre logiciel et là, Haiku il lui reste plus grand chose à part ses "fidèles".

        ATTENTION, je ne dénigre pas cet OS qui a des choses plaisantes techniquement, d'ailleurs ses éléments mis en avant auraient plus vite fait de plaire au dev/sys admin que Mme Michu que l'ont associe à l'audience Haiku. Mais ces "devs" sont occupés ailleurs.

        OK, j'admet que ce que je viens dire peut également être un argument en faveur de la popularisation de Haiku, vu que plus de devs == plus d'apps et donc plus d'intérêts pour les utilisateurs.

        En fait, j'auto détruit mon argumentaire scéptique =)...
        A ça je rajoute Linux (ubuntu, Fedora) partant dans tous les sens, le bordel au niveau bureau, serveur gfx,snd, trop d'abstraction/complexité etc, etc... Linux pourrait perdre ses acquis et Haiku pour s'en servir, si Androïd/ChromeOS ne se sont pas déjà servis....

        Bref, si le support matériel (2D,3D,Video,Audio) suit, qu'Haiku reste fidèle à son "design", ça pourrait être une platforme majeure à l'avenir.

        Avec des "si", en effet.

        En attendant, c'est aujourd'hui que je veux utiliser mon ordi, Linux répond à mes besoins et est plutôt performant - même si chaque sortie de noyau tend à ridiculiser la version précédente avec des "titres" à sensation =)- et puis je ne vois pas le besoin de mettre mon "pc" dans la case "desktop, workstation, server".

        Cela étant, je préfère entendre parler d'Haiku que d'une énième distro Linux qui ne se distinguerait que de part un simple habillage/renommage.

        En fait, et après j'arrête :), c'est peut-être l'élément qui pourrait me faire basculer, une ensemble cohérent, stable, libre et "singulier".

        Quoi OpenBSD?

        Bon j'arrête :)

        *non-geek: geek proche de hacker

        • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Je veux bien, si c'était il y a 5/6 ans... mais "maintenant" on a Ubuntu, Androïd 3.0, ChromeOS avec des communautés énormes, je ne vois pas vraiment Haiku se faire une place "desktop" comme on le vend.

          Ca ne contredit en rien ce que je dis au contraire. Quand tu packages pour Ubuntu, ça ne fonctionne pas sous Androïd. Quand t'as un dmg ou un msi, tu n'as pas à t'inquiéter de variante d'OS. Si le choix de distribution est l'une des forces du Libre, il perd les utilisateurs non expérimentés et, surtout, limite le portage de gros logiciels non libres. En effet, un logiciel compilé sous nux l'est pour un cpu, une version de glibc, une version de noyau, et avec un certain nombre de dépendances (qui change d'une distrib à l'autre)... Même en livrant les dépendances (ce qui fait un logiciel assez lourd du coup), tu n'as aucun garanti de la compatibilité avec toutes les distrib et même d'une version de distrib' sur l'autre. Et je passe les différents choix techniques dans les bibliothèques, que tu as compris d'ailleurs :

          A ça je rajoute Linux (ubuntu, Fedora) partant dans tous les sens, le bordel au niveau bureau, serveur gfx,snd, trop d'abstraction/complexité etc, etc...

          Si tu vends un logiciel "compatible linux", il va falloir préciser la distrib'. Le grand public a parfois du mal avec les différents OS alors avec les distrib... Alors qu'estampiller "compatible windows", "compatible mac os x" ou "compatible haiku" avec éventuellement une version peut se révéler plus compréhensible pour Mme Michu.

          D'ailleurs, la plupart des arguments en faveurs d'Haiku divergent.
          On parle de "desktop" alors que toi tu parles de "Final Cut Pro, Photoshop" qui sont des logiciels de "workstation" - si on aiment catégoriser, en tout cas loin de l'usage "desktop" de Mme Michu.

          desktop/workstation, pour moi ce n'est qu'une nuance. Ce n'est pas un OS à destination des serveurs, il est destiné à la simplicité et la stabilité, un peu dans l'esprit de Mac OS X (enfin... au moins au départ). L'utilisateur s'occupe des applications et non de l'OS. Et justement : si tu n'as plus à jouer avec l'OS, il te faut des applis, et tant qu'à en avoir, autant en avoir des majeurs.

          Quoi OpenBSD?

          Si les *BSD sont magnifiquement travaillés, ils sont très orientés "philosophie ultra-libre" et "serveur". Il y a bien des projets à la PC-BSD mais on est encore loin de OS-X ou Haiku.

          J'espère répondre correctement à ton commentaire parce que, sans vouloir être vexant, entre les :

          Bref, si le support matériel (2D,3D,Video,Audio) suit, qu'Haiku reste fidèle à son "design", ça pourrait être une platforme majeure à l'avenir.

          Qui succède à :

          je ne vois pas vraiment Haiku se faire une place "desktop" comme on le vend.

          Difficile de suivre ton argumentation.

          Perso, je vois plus Haiku comme un OS pour station de création multimédia (comme les premiers OS X et comme il a été conçu au départ d'ailleurs). J'y entrevois des possibilités de gagner des PDM côté jeux vidéos et bureautique (terrain de chasse de Windows). Mais je pense que c'est plus difficile au vue de ce qui s'est passé quand BeOS s'est aventuré hors du multimédia.

          • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            surtout, limite le portage de gros logiciels non libres

            Tant mieux!

            http://devnewton.bci.im

          • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            un logiciel compilé sous nux l'est pour un cpu, une version de glibc, une version de noyau, et avec un certain nombre de dépendances

            Tu peux utiliser un langage avec une machine virtuelle et une grosse bibliothèque standard pour éviter ces problèmes.

            http://devnewton.bci.im

          • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

            Posté par . Évalué à 0.

            Difficile de suivre ton argumentation.

            Tous les sentiments se mélangent, j'aimerais voir Haiku prendre du terrain, mais il y a trop d'obstacles.

            • Support matériel: plutôt généric (et pour l'art/multimedia, c'est plutôt problématique)
            • Logiciel de renom: plutôt inexistant
            • Notoriété: à part LinuxFR...

            Haiku est plaisant, comme le sont les EFL, c'est le genre de techno super bien "vendu" mais qui tiennent la justification par leur excellent design et code. Malheureusement, ils sont seuls dans leur coin dépourvu dune masse critique d'utilisateurs, dépourvu d'applications puissante.

            Quand on voit le mal qu'a Meego à décoller avec Intel/Nokia derrière (c'est peut-être la cause de l'echec :) ), on ne peut qu'avoir un pincement au coeur en voyant qu'Haiku n'ira pas plus loin que le petit bureau généric que les GoogleAPPS ridiculiseront en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

            Alors oui, peut-être une boîte (laquelle qui n'utiliserait pas de Linux?) soutienne le projet et fasse un "produit" avec une pile de logiciels robustes pour la création audio/video/3D... mais voilà, Linux avance à côté et comble de plus en plus ses manques.

    • [^] # Re: Gestionnaire de paquet

      Posté par . Évalué à 2.

      Je suis certain qu'un OS libre dédié au desktop aura du succès.

      Comme Mandriva, Xandros et Ubuntu ?

  • # testé et approuvé

    Posté par . Évalué à 7.

    Je suis depuis le début le développement de HaikuOS (ex OpenBe).
    S'il atteind le même niveau que feu BeOS, ça sera un très bon système d'exploitation (j'ai tourné un temps sous BeOS 4.5 et 5.0).

    Cette Alpha 3 est vraiment stable et rapide.

    Enfin, un système d'exploitation qui propose autre chose que un clone Linux, BSD ...

    Pour moi, c'est le meilleurs compromis entre les fans d'Unix et Windows et MacOS.

    Espérant voir rapidement une grande gamme d'outils de développement natif pour cette plateforme.

  • # Mouais...

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,
    J'ai fait parti des, rares, qui ont acheté feu BeOS 5 Pro en son temps. C'est vrai que ça marchait du tonnerre. Pour les curieux, je suggère simplement d'aller sur YouTube et de chercher BeOS pour voir les vieilles vidéos de l'époque. Même aujourd'hui, je ne suis pas sur qu'on ait des OS aussi rapides.

    Maintenant, l'eau a coulé sous les ponts depuis BeOS, et l'ergonomie se standardise plutôt plus que moins. Regardons simplement les évolutions Windows, OSX, Unity ou Gnome pour voir que les grands principes ergonomiques sont posés et commun à tous. Citons par exemple, les navigateur de fichiers, panneaux de conf, barre de tâches/dock.

    Qu'on le veuille ou non ces principes sont là, et massivement adoptés. C'est surement pourquoi j'arrive à migrer des gens sur Ubuntu qui ne connaissent presque rien à l'informatique.

    Alors même si je trouve le principe de Haiku sympatique, j'ai quand même de gros doutes concernant son succès, une parce que ça fait 10 ans que l'initiative a commencé et que les progrès sont lents quand ils sont rapides par ailleurs ; et de deux, pour le souci de l'ergonomie vraiment différente de BeOS/Haiku. Sans compter que du temps où je l'utilisais, naviguer dans une arborescence avec une cascade de 10 menus droits, j'ai jamais trouvé ça efficace.

    Espérons qu'il en sorte du bon quand même.

  • # Expérience BeOS.

    Posté par . Évalué à 9.

    Je me souviens avoir lancé 3 compressions de dossier (zip) sur BeOS et avec un AMD à 450 mhz. Elles se sont déroulées parfaitement en parallèle alors que je pouvais travailler normalement en même temps.
    Dans les mêmes conditions, sur Win NT, la seconde compression a eu bien du mal à démarrer et s'est poursuivie beaucoup moins vite que la première. Ensuite, j'ai simplement essayé de déplacer une fenêtre sur l'écran, et j'ai du attendre 4 mn !!!

    • [^] # Re: Expérience BeOS.

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui moi aussi à l'époque j'étais vraiment impressionné par BeOS par rapport à Windows ou Linux, mais je me demande si à l'heure actuelle acheter un SSD et un quadcore n'est pas un moyen plus rapide d'avoir un bureau réactif plutôt que d'attendre qu'Haiku soit prêt..

      • [^] # Re: Expérience BeOS.

        Posté par . Évalué à 2.

        Le SSD ça suffit à rendre KDE4 très réactif (à condition d'avoir un pilote graphique pas trop moisi, à ce que j'ai cru comprendre).

  • # Pour quel(s) usage(s) ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Je ne voudrais pas troller, mais qu'est-ce qui pourrait me motiver à migrer plus ou moins rapidement vers Haiku ?

    Si j'ai bien compris, son but est de développer les logiciels à usage quotidien (tel qu'un navigateur de fichier) afin de n'en avoir qu'un par catégorie, comme pour 2 plus grands OS proprio, mais pour que celui-ci soit le plus complet et le plus optimisé possible ; contrairement à une distribution qui va intégrer plus ou moins de logiciels qui eux sont fait pour être plus générique, c'est bien ça ?

    Mais est-ce que maintenant de telles optimisations pourraient se voir, par rapport à mon Archlinux que j'ai configuré aux petits oignons ?

    PS : je me pose le même genre de question par rapport aux *BSD.

    • [^] # Re: Pour quel(s) usage(s) ?

      Posté par . Évalué à 7.

      qu'est-ce qui pourrait me motiver à migrer plus ou moins rapidement vers Haiku ?

      La sortie d'une version définitive serait déjà une base de départ pour ce genre de choix.
      Après, faut voir, Haiku sera un OS comme un autre, concurrent d'un autre, et dans lequel les choix liés aux serveurs distants seront limités ( pas de XDMCP par exemple ).
      Ce qui veut dire: personne pour troller sur Wayland pas utile ou sur SAMBA qui buggue, Haiku c'est un tout, qui se soucie pas et se souciera jamais des " problèmes " d'interopérabilité des protocoles Windows-RDP ou X11. C'est un OS de bureau pensé comme tel et à l'exclusion de tout autre fonctionnement. Et ça c'est bien.

      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

      • [^] # Re: Pour quel(s) usage(s) ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est un OS de bureau pensé comme tel et à l'exclusion de tout autre fonctionnement.

        Voilà pourquoi je ne l'adopterai jamais. A l'heure de l'auto-hébergement, un OS doit être bon comme serveur et bon pour le desktop, car je n'ai ni le temps ni l'envie de faire tourner une machine par usage.

        http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Pour quel(s) usage(s) ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour l'instant, je pense que les débouchés sont limités, mais pour des terminaux embarqués avec un peu de puissance, ça pourrait le faire ... sauf qu'il y a Android en face.
      Dans mon cas, je n'ai jamais été très convaincu par les versions "light" de grosses distrib' comme Ubuntu, que j'utilise tous les jours, donc Haiku a peut-être un coup à jouer sur le terrain de la reconversion de machines anciennes ou peu puissantes.
      J'ai aussi dans la tête un projet de "car-media" DIY, avec une grosse contrainte de coût, et Haiku pourrait être un choix intéressant, rien que pour son interface. Bref, je crois que je vais devoir tester le bouzin sur un vieux PIII-500 qui traîne.

      Je ne m'attends pas à ce que Haiku devienne un challenger à Ubuntu, Windows ou MacOS dans les dix ans à venir, mais on peut facilement lui trouver une petite place.

  • # Revue dans Jupiter Broadcasting

    Posté par . Évalué à 1.

    A voir, une revue de HAIKU OS dans le journal de "tuxiens texans" Jupiter Broadcasting...

    Et les 2 gars ont l'air d'avoir aimé !

  • # Et... il y a Qt sur Haiku

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    http://qt-haiku.ru/

    Ce qui devrait permettre de recompiler et faire fonctionner en natif toutes les applications basées sur Qt - en plus des applications posix. Ça permet d'avoir une gamme potentielle de logiciels nettement plus large que ce qu'on aurait avec juste les applications purement "Haiku natives" (ie. celles qui tapent directement dans l'API des différents Kits).

    Applis pour Haiku: http://haikuware.com/

    Ca s'étoffe...

    • [^] # Re: Et... il y a Qt sur Haiku

      Posté par . Évalué à 4.

      Les applications portées sous Qt / Haiku se révèlent étonnamment légères. Et d'ailleurs la compilation en est souvent directe, il n'y a rien d'autre à faire...

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # commentaire à -10

    Posté par . Évalué à -9.

    ben il faut bien de temps en temps

    BeOS c'était l'o.s. de migration des pds et des utilisateurs du videotoaster sur Amiga. Tandis que les gurus sont aller méditer sur Qnx.

    Comment se situe Haiku aujourd'hui par rapport à ça ? peut on dire que les utilisateurs et les pds de linux peuvent migrer vers haiku, tandis que que les poilus migrent vers l4 ?

    y a pas un système qui réunisse les pds les utilisateurs et les poilus ? linux ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.