Sortie de IPython 0.11

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
33
2
août
2011
Python

IPython est une console interactive et améliorée écrite en python sous licence BSD, ce qui facilite son intégration par d’autres programmes. Cette nouvelle version arrive deux ans après la précédente, elle est le résultat de nombreux changements dans l'ensemble du code avec en prime le passage à Git pour favoriser les contributions.

Les principales fonctionnalités de IPython sont la complétion des commandes Python et des fonctions associées à un objet ou encore les classiques commandes du shell pour se déplacer dans les répertoires ou lister les fichiers.

Ce qui rend cette console particulière, ce sont les fonctions magiques qui permettent de lancer un script puis d'étudier les objets créés, de sauvegarder des macros ou également de profiter pleinement de matplolib en lançant ipython avec l'option -pylab.

Les principales nouveautés sont : l'architecture du code qui va servir de base à la future version 1.0, la console Qt qui permet d'afficher des graphes dans la même fenêtre que les commandes ainsi que le support de Python 3.

La sortie de cette nouvelle version est aussi l'occasion d'étrenner le nouveau site du projet qui est désormais distinct du projet Scientific Python qui regroupe Numpy et Scipy. Par ailleurs les nouveautés de cette nouvelle version font que les recettes ne sont plus vraiment à jour.

À l'occasion de cette nouvelle version, Fernando Perez a présenté IPython lors de la conférence Scipy 2011 à Austin. Une captation a été réalisée et pourra profiter aux anglophones.

La console Qt

Cette nouvelle interface obtenue avec PyQt permet d'afficher du texte et des images en même temps. Elle est également largement configurable. Pour plus de détails, je vous invite à lire sa documentation

Avec cette interface les copier-coller prennent en compte les retours à la ligne et les prompts.

Python 3

IPython ne fonctionne pas encore pleinement avec Python 3. Pour le moment c'est une branche à part qui est enrichie des derniers développement de la branche principale.

Intégration dans Vim

Grâce au travail de Paul Ivanov, l'intégration de IPython dans Vim est très poussée. Ça semble tellement bien que Fernando Perez (le développeur principal du logiciel) abandonnerait bien Emacs «  Now I may finally have run out of excuses to learn vim and switch from emacs :)  ». Pour mieux comprendre ce qu'apporte cette intégration il faut regarder la vidéo ou lire la documentation.

Intégration avec Visual Studio

L'intégration, sous la forme d'une extension, dans Visual Studio permet de profiter d'un shell interactif lors du développement en Python.

Les autres nouveautés en vrac

  • multi-tâches grâce à ZeroMQ ;
  • meilleur support d'unicode ;
  • l'historique est stocké dans une base SQlite ;
  • nouvelle gestion des profils ;
  • nouveau système de configuration.

Pour le reste des nouveautés, je vous laisse profiter de la page dédiée. Pour essayer cette nouvelle version vous avez soit la patience d'attendre que votre distribution mette à jour le paquet ou vous pouvez passer le dépot Pypi. Pour les dépendances, tout est expliqué.

  • # Un concurrent partiel

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    À noter l'existence d'un projet partiellement concurrent : bpython.

  • # dommage

    Posté par . Évalué à 2.

    que pydev le plugin pour eclipse ne se soit pas base sur cela. C'est vraiment une grosse erreur.

  • # Spyder

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai utilisé ipython directement pendant pas mal de temps mais récemment je me suis mis à l'utiliser avec Spyder. Même s'il y a des petits bugs çà et là, l'aide et l'analyse automatique du code aident vraiment beaucoup à l'écriture du code je trouve. En tout cas entre python, ipython, numpy/scipy, matplotlib et quelques paquets nettement plus spécialisés j'ai réussi à me débarrasser presque entièrement d'IDL. Quel plaisir de pouvoir enfin travailler avec un vrai langage.

    • [^] # Re: Spyder

      Posté par . Évalué à 3.

      Évidemment il fallut que je parle de Spyder avant d'avoir mis à jour à ipython 0.11. Résultat des courses c'est incompatible, pas la peine de vous précipiter dessus, donc.

  • # Archlinux

    Posté par . Évalué à 3.

    La version 0.11 est arrivée dans les dépôts officiels d'Archlinux et par contre il manque une dépendance pour tester la console Qt. Il faut installer depuis AUR python2-pyzmq. Il est possible de faire de même avec les versions compatibles avec python3 (ipython3 et python-pyzmq) mais il ne sera pas possible de profiter de matplolib qui n'est pas encore officiellement compatible avec python3 bien que ça ne devrait plus trop tarder désormais.

    Comme dit dans un commentaire précédent attention à voir des programmes ne plus fonctionner avec cette nouvelle version de IPython.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.