Sortie de la version 3.0 de Chouette

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik, Nÿco et ZeroHeure. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
22
20
août
2015
Communauté

La version 3.0 de Chouette vient tout juste de sortir ! Rappelons que Chouette est un logiciel libre, sous licence CeCILL-B, développé à l’initiative du ministère français chargé des transports. Son but est de faciliter et de promouvoir l’échange de données d’offre (théorique) de transport collectif (TC).

La nouvelle version 3.0 de Chouette apporte à l’utilisateur un suivi d’avancement des opérations d’importation de données (GTFS, Neptune…), d’exportion ou de validation.

Sur le plan technique, les changements sont significatifs :

  • l’application dispose désormais d’un véritable serveur de tâches asynchrones et doté d’une API REST ;
  • l’application Web passe en Rails 4 ;
  • le serveur d’importation/exportation/validation passe en J2EE avec Wildfly ;
  • prise en compte d’une barre de progression lorsqu’une importation, une exportation ou une validation sont lancées ;
  • mise en valeur du format des données importées ou exportées ;
  • affichage d’une synthèse de la validation effectuée par lignes de transport ;
  • envoi de courriel en asynchrone avec DelayedJob en option.

Le site grand public améliore encore ses performances et peut supporter davantage d’accès simultanés.

Vous trouverez le code source de la partie interface homme-machine et du serveur d’importation/exportation/validation sur GitHub.
La documentation des interfaces et de l’architecture est disponible sur le site officiel du produit.

  • # Tram

    Posté par . Évalué à 4.

    Hô le beau tram angevin en fond de page du "Site grand public de l'application" ! ;-)

  • # Grand public?

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est rigolo, la présentation du site dit «grand public» est totalement imbittable :-)

    «Déployé en mode Saas, ce logiciel est ouvert et peut gérer plusieurs formats (Neptune, GTFS, CSV, prochainement Netex)»:

    ouais, c'est pas faux :-)

    Ça n'enlève rien au logiciel, bien sûr, c'est juste que le concept de «grand public» me semble assez inadaptée au public visé!

    • [^] # Re: Grand public?

      Posté par . Évalué à 10.

      ça me fait penser à la météo.
      quant j'étais petit la météo causait bar & hectopascal.
      aujourd'hui elle se contente d'afficher un soleil, des nuages ou de la pluie.

      c'est grand public.
      parait il.

      ;-)

      • [^] # Re: Grand public?

        Posté par . Évalué à 5.

        Tout à fait d'accord. Grand public ne veut pas dire "gros con". Pas besoin d'être un expert pour apprendre la signification de Saas et CSV, tout comme bar etc.
        sans avoir à rentrer dans les details techniques, expliquer avec des mots précis ce n'est pas du luxe. Nous prendre tous pour des demeurés, je trouve ça triste, d'autant que j'adore apprendre de nouvelles choses, comme plein de gens heureusement.

        • [^] # Re: Grand public?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Enfin il y a une différence entre utiliser des mots précis et utilises des termes incompréhensibles. Perso j'ai toujours pas compris à quoi Chouette servait ni à qui. Et on est pas obligé d'assomer l'utilisateur avec des détails techniques qui ne lui servent à rien dès la page d'accueil.

          Au passage, «déployé en mode Saas» ça veut pas dire «en tant que Saas»? La première formule, bien qu'utilisée sur le site de Chouette, me semble incorrecte. Et surtout, c'est du marketing bullshit pour dire «c'est un service web».

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Grand public?

            Posté par . Évalué à 3.

            Tout à fait, et il y a aussi une différence entre les termes techniques et le jargon.

            De toutes manières, la question n'est pas de discuter si ces termes ont un sens, c'est juste de mettre en évidence que c'est ridicule d'appeler cette page "accueil grand public". Visiblement, le décalage n'était pas volontaire, et les concepteurs de la page n'ont aucune idée des connaissances d'un internaute moyen (remarque, je ne pense pas être un internaute moyen et je n'ai pas compris un mot non plus). Après, on ne peut pas non plus exclure que c'est en mode "j'me la pête, je connais tout un tas de mots que tu ne connais pas". On s'en fout un peu, au final, 99% des gens qui vont visiter cette page ne vont rien comprendre et n'entendront plus jamais parler de ce truc, et ça n'est pas la fin du monde.

            • [^] # Re: Grand public?

              Posté par . Évalué à 3.

              il y a aussi une différence entre les termes techniques et le jargon.

              Tout à fait d'accord ! Lorsqu'on s'adresse à un large public, il faut utiliser plusieurs registres de langage ; il n'y a que du jargon incompréhensible pour la majorité des utilisateurs sur cette page.
              Parler de normes et de formats soit… mais concrètement ?

              99% des gens qui vont visiter cette page ne vont rien comprendre et n'entendront plus jamais parler de ce truc, et ça n'est pas la fin du monde.

              Ce n'est pas la fin du monde, mais il y a exactement le même problème dans l'éducation nationale avec les nouveaux programmes.
              C'est plus embêtant si personne ne comprend les programmes…

              • [^] # Re: Grand public?

                Posté par . Évalué à 6.

                C'est plus embêtant si personne ne comprend les programmes…

                Encore une fois, ça dépend du public visé. Il parait tout à fait normal d'avoir des documents rédigés dans des registres de langages différents pour (i) le grand public, (ii) les professionnels du secteur, et (iii) malheureusement, les décideurs (à eux, on leur refile le jargon imbittable qui ne veut rien dire, ils aiment ça).

                C'est juste qu'il ne faut pas se tromber de cible. Si on refile le "jargon décideurs" aux professionnels, ils vont te prendre pour un escroc. Si tu le refiles au grand public, tu vas passer pour quelqu'un qui dépense du pognon dans un projet qui ne sert à rien.

            • [^] # Re: Grand public?

              Posté par . Évalué à 2.

              il y a aussi une différence entre les termes techniques et le jargon.

              D'ailleurs, à vouloir trop éviter les termes techniques pour le grand public, on peut se retrouver à faire un jargon que même un technicien aura du mal à comprendre. Voyez les docs Microsoft…

          • [^] # Re: Grand public?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je suis plutôt d'accord pour dire que le projet n'est pas clair en page d'accueil, au moins pour une page « grand public ». Sans bien comprendre le but du logiciel, il m'a tout de même semblé qu'il était destiné à ceux qui construisent une offre de transport, donc plus les municipalités que les péquins de mon genre. Si c'est bien ça, ils pourraient l'écrire clairement.

            Par contre, leur passage technique me semble plus approprié que ce que tu proposes.

            Au passage, «déployé en mode Saas» ça veut pas dire «en tant que Saas»? La première formule, bien qu'utilisée sur le site de Chouette, me semble incorrecte. Et surtout, c'est du marketing bullshit pour dire «c'est un service web».

            Non. L'usage moderne est qu'un service web est une interface web prévue pour un usage automatisé, par exemple — attention, jargon abondant — une API REST+JSON ou SOAP que l'on peut utiliser dans des scripts externes, parfois à la volée depuis une autre page web (p. e. cross-domain XHR en JS pour afficher une carte Google dans un site quelconque).

            « Déployé en mode Saas » veut dire qu'il existe une offre commerciale où l'on paye un prix d'utilisation sans gérer l'hébergement. J'aurais plutôt employé « disponible » que « déployé » mais je ne vois pas comment éviter l'acronyme sans une longue périphrase.

            • [^] # Re: Grand public?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Non. L'usage moderne est qu'un service web est une interface web prévue pour un usage automatisé, par exemple — attention, jargon abondant — une API REST+JSON ou SOAP que l'on peut utiliser dans des scripts externes, parfois à la volée depuis une autre page web (p. e. cross-domain XHR en JS pour afficher une carte Google dans un site quelconque).

              Du coup comment on est censés appeler un service fournit via une page web? Exemple: un moteur de recherche est un service fournit à travers une page web. Je ne vois pas comment appeler ça autrement. :/

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

              • [^] # Re: Grand public?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Du coup comment on est censés appeler un service fournit via une page web?

                En général un service web rend un service, par exemple la présentation d'un document statique, un moteur de recherche ou un forum. Tout le monde appelle ça un site web – ou un site web dynamique si on est nostalgique des 90s.

  • # C'est chouette !

    Posté par . Évalué à -2.

    Non ?

    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.