Streaming du FOSDEM 2013

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
15
31
jan.
2013
Communauté

À quelques heures du début de la conférence FOSDEM, l'annonce des différents flux vidéos vient d'être publiée sur le site officiel du FOSDEM.

Cinq salles seront diffusées pendant tout le week end. Ainsi, l'ensemble des tracks principales, les deux "Cross distribution" et les lightning talks seront enregistrés et diffusés.
En parallèle, à la fois pour échanger autour du sujet ou pour poser des questions à l'intervenant, un channel IRC a été mis à disposition pour chacune d'entre elles.

Enfin, les vidéos encodées sont généralement publiées quelques jours après l'évènement.

  • # Charité quand tu nous tiens

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    On notera la présence de Red Hat (ou encore, Google). Tandis que d'autres entreprises versant dans Linux ne sont pas présentes, pour cette fois.

    Bon, je dis ça je dis rien!

    • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il me semble que ça dépend des années. Par exemple, Red Hat ne sponsorisait pas l'année passée par exemple.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

      Posté par . Évalué à 4.

      Tandis que d'autres entreprises versant dans Linux ne sont pas présentes, pour cette fois.

      Ça me parait difficile d'avoir toutes les entreprises versant dans Linux ;-)

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

        Posté par . Évalué à 1.

        Ça me parait difficile d'avoir toutes les entreprises versant dans Linux ;-)

        C'est vrai. Mais où est linagora par exemple ? Quand il s'agit de faire un salon pro à Paris pour vendre du Linux, ils sont là. Par contre, je les vois pas vraiment quand il s'agit de rassembler la communauté.

        Ruby est le résultat d'un gamin qui apprend le Java, puis jette un œil à Perl et se dit « je peux le réparer! »

        • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Une SSLL au FOSDEM, en voilà une idée rigolote.
          Il y a une différence en verser dans Linux et contribuer. Pour le cas de Linagora, je pense que leur business model est plutôt de verser que de contribuer.

          • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

            Posté par . Évalué à 0.

            Tu veut dire qu'ils vivent sur le dos des contributeurs ? ;)

            ps: j’étais au FOSDEM, je viens juste de rentrer après un allez et retour sans dormir alors bonne journée au lève-tôt.

            Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

            • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ben c'est un peu le principe du logiciel libre : ils peuvent en vivre sans y contribuer. Mais bon, l'expertise d'une SSLL c'est plutôt du commerce de mon point de vue, donc la meilleure manière de contribuer à des projets libres, en vendant des services qui se basent dessus, ça serait d'y contribuer financièrement et en faisant de la publicité. Non?
              Dans l'affirmative, ça ne me dérangerais pas qu'ils vendent du Linux sans faire de code dedans : ils apporteraient alors leur expertise de commerçants.
              Après se pose l'éternel problème : combien doit-on donner?

              • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

                Posté par . Évalué à 2.

                Après se pose l'éternel problème : combien doit-on donner?

                La circulaire du premier ministre français indique un montant de 5 à 10% du coûts des licences évités par les services publics [1]… Je ne sais pas sur quels Logiciels Libres s'appuie Linagora, ni quels sont leurs éventuels « équivalents » non-libres, mais ce serait un début ! ;-)


                [1] Ci-dessous un extrait du paragraphe 4.4 de la-dite circulaire, dont une transcription est disponible sur le site de l'April:

                Une règle simple à appliquer serait de réinjecter systématiquement de 5 à 10% des coûts de licences évités. Cela permet de contribuer de manière utile dans tous les cas, de ne pas mettre en risque le gain économique d'usage du libre, sans pour autant faire systématiquement une étude poussée de gain complet.

            • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Tu veut dire qu'ils vivent sur le dos des contributeurs ? ;)

              Non : il vivent avec le plein accord volontaire des autres contributeurs, et les contributeurs s'en réjouissent.
              C'est fou ça de donner des libertés puis de trouver négatif (c'est du moins comme ça que je prend le commentaire. Où est-ce que ta façon de le dire se voulait positive?) quand une personne utilise cette liberté.

              Marketer, vendre, c'est faire connaitre, et c'est utile à tous les contributeurs. Il n'y a pas que le code et le sponsoring du FOSDEM dans les possibilités de contribution (c'est la liberté : on contribue comme on veut, y compris contribution nulle)

              • [^] # Re: Charité quand tu nous tiens

                Posté par . Évalué à 2.

                Ce n’étais pas un commentaire négatif.

                c'est la liberté : on contribue comme on veut, y compris contribution nulle

                Quand tu parle du libre autour de toi tu y contribue, c'est la liberté de contribuer a sa façon.

                Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.