Un nouveau traitement de texte pour écrire vos scénarios de films

Posté par (page perso) . Édité par baud123, NeoX, Nÿco, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
19
23
mar.
2012
Audiovisuel

Trelby est un nouveau venu dans la cour des traitement de texte dédiés à l’écriture de scénario. Après Celtx, ce petit programme très simple, mais aux multiples fonctionnalités a de quoi séduire. Moins touffu que son homologue, Trelby propose :

  • Un éditeur de scénario : applique le format spécifique aux scénarios correct ainsi que la pagination, l’auto-complétion, et la correction orthographique (mais en anglais seulement pour l’instant)
  • Un logiciel multi plate-forme : se comporte de manière identique sur toutes les plates-formes, la génération de scripts au final étant exactement la même partout.
  • Un choix de vue : vues multiples, y compris le mode brouillon, le mode WYSIWYG, et le plein écran en fonction de votre style d’écriture.
  • Une base de données de noms : choisissez le nom de vos personnages dans la base contenant plus de 200.000 noms de divers pays.
  • Du reporting : génère des rapports scène / emplacement / personnage / dialogue.
  • Comparaison : Possibilité de comparer les scripts, vous savez ainsi ce qui a changé entre les versions.
  • Import : Texte formaté, Final Draft XML (fdx.).
  • Export : PDF, texte formaté, HTML, RTF, XML Final Draft (fdx.).
  • PDF : Interne, générateur de PDF hautement configurable. Prend en charge l’incorporation de la police de votre choix.

Le tout écrit en Python apparemment, sous licence GPL, Trelby accueille donc les développeurs et les scénaristes pour contribuer à le rendre plus efficace encore.

Titre de l'image

Historique

Trelby était à l’origine connu sous le nom Blyte, et a été écrit par Osku en 2003–2006 et vendu comme un programme propriétaire et commercial par une société qu’il avait fondée. Cependant, les ventes du programme n’ont pas suffi à justifier une dépense supplémentaire de son temps libre à continuer de travailler sur le programme, et donc en 2006, il ouvrit le code source. Le programme a ensuite sombré dans l’obscurité la plus complète pendant cinq ans, jusqu’à ce que fin 2011, Anil Gulecha le retrouve et commence à y apporter des améliorations. Ceci a ressuscité l’intérêt d’Osku pour le programme et il a commencé à retravailler sur cette nouvelle version. Ils ont décidé de changer le nom du programme en… Trelby, et ont créé un tout nouveau site web pour celui-ci, comme de remettre le code à jour après cinq années de quasi abandon et, depuis, les deux compères ont créé une communauté autour de ce projet.

Les plus

Voici donc une alternative intéressante à Celtx qui, s’il demeure plus complet, n’en est pas moins touffu dans les options proposées et son mode de fonctionnement. Avec Trelby, pas de distraction possible : une page blanche et des options accessibles par le clic-droit ou en configurant les touches. Cela, c’est son point fort : tout est paramétrable une bonne fois pour toute et ensuite on n’a plus qu’à se concentrer sur l’essentiel : à savoir, écrire le scénario. L’export au format pdf paramétrable avec la police de son choix est un plus. Les concepteurs ne sont que deux, mais répondent à toutes les demandes et messages et font preuve d’un dynamisme à toute épreuve !

Les bémols

Le logiciel est en anglais uniquement avec une version Mac en cours, et des paquets RPM Linux aussi (on peut télécharger le logiciel pour Debian/Ubuntu). Des "problèmes" de jeunesse qui vont sûrement être supprimés au fil du temps et du grossissement de la communauté.

En conclusion : Il y a maintenant deux logiciels libres pour écrire des scénarios Celtx et Trelby  ; il serait dommage de ne pas essayer ou de donner sa chance au petit dernier, léger, élégant simple et rapide qui assurément trouvera son public.

  • # latex

    Posté par . Évalué à  0 .

    Il y en a en fait au moins trois : il ne faut pas oublier latex !

    • [^] # Re: latex

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Effectivement j’aurais du dire au minimum 3! ;0) mais je ne suis pas un fana de Latex dans le cadre du processus d'écriture "simple" (alors que oui dans le cadre d'une écriture "scientifique") C'est un peu usine à gaz, long et compliqué (si, si) à paramétrer. Bref pour ma part - et c'est juste un avais personnel - peu adapté à l’écriture de scénario Trelby a le mérité d'être déjà paramétré par défaut tu écris au kilomètre, tue relis et tu formate un peu mieux et basta…. Pour ma part j'utilise deux traitements de texte :

      FocusWriter d'abord. C'est un ttx sans distraction. Une page blanche, un formatage simple et c'est tout. Tu écris au kilomètre sans te soucier de rien. Son petit plus (que j'adore!) par rapport à d'autres ttx du style Py, Darkroom etc, c'est …. le bruit des touches de machines à écrire et le retour chariot! Un must extraordinairement relaxant et inspirant! (http://gottcode.org/focuswriter/)

      Puis Trelby ou j'importe mon texte formaté que je mets au format "scénario" en retravaillant surtout les dialogues et les actions dans les scènes.

      Diogene

  • # Usine à gaz

    Posté par . Évalué à  10 .

    Pour certains, je pensais en particulier à Michael "Destruction" Bay, ce genre de logiciel est un peu trop complexe. Personne ne s'est penché sur l'écriture d'un générateur automatique de scénario, où on pourrait indiquer en paramètres:

    • Le type de bonnasse du film (blonde ou brune)
    • Les jantils et les maichants, à choisir parmi: "Aliens", "Robots", "Ninjas", des "Tortues" (voire un combo de 3 ou 4 éléments)
    • Ce qui va être pété si le héros du film ne fait rien: A) Los Angeles B) Les USA C) Le monde D) Obiwan Kenobi
    • Le déroulé des scènes d'action, en gros le nombre de minutes pendant lesquelles ça pête dans tous les sens jusqu'à la fin du film.

    L'export PDF du logiciel cité dans le journal est très bien, mais ici il faudrait également un export sur tranche de PQ.

    Merci par avance.

  • # Trelby Truby ? :)

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Je viens de tester rapidement, certes il manque pas mal de truc, mais franchement c'est plutôt pas mal pour une réécriture, ca fait amplement ce dont on a besoin pour l'écriture d'un scénario (même le mode fullscreen est le petit truc que j'avais besoin et que je retrouvais pas dans pas mal de soft)
    Bien entendu, cela n'arrivera pas à la cheville d'un Final Draft, mais pour commencer, c'est perfecto.
    Thx Diogène !

    • [^] # Re: Trelby Truby ? :)

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      le logiciel est "jeune" (du moins en mode libre) et ils ne sont que deux à…. tout faire! la version 2.1 vient de sortir et il y a des petites choses pas mal. l'export pdf avec contre signe (Watermark) et l'import des scénarios créés sous Celtx (http://www.trelby.org/changes

      Battre FinalDraft c'est prévu pour après-demain seulement ;0)

      Diogene

  • # scrinever

    Posté par . Évalué à  1 .

    Il y a aussi une version de l'excellent scrinever pour linux. Un lien vers le forum ( j'ai pas testé la version linux) mais sous mac, c'est juste énorme.

    http://www.literatureandlatte.com/forum/viewforum.php?f=33&sid=20723b684ef7c5c1597bc2d3ccd7f4d3

    • [^] # Re: scrinever

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 23/03/12 à 19:07

      Scrinever ça veut dire grinécran ? Ou est-ce un dérivé de scrivener (scribe/écrivain en anglais) ?

    • [^] # Re: scrinever

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Scrivener sous Linux marche sous Wine donc peu d’intérêt voir aucun, et c'est payant (pour la partie Win et Mac, et ce n'est pas libre, et si cela fait du "scénario" c'est plutot orienté écriture créative (donc des tonnes de trucs ou généralement tu te perds et tu perds ton temps - un peu le cas de Celtx d'ailleurs - ce qui m'a fait pencher du coté de Trelby)

      Diogene

  • # template libre/openoffice

    Posté par . Évalué à  3 .

    Sinon y a un template de libre/openoffice mais ça dois être moins complet :
    http://templates.libreoffice.org/template-center/screenwright-r-screenplay-formatting-template

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.