Sondage Êtes-vous prof ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
4
5
nov.
2015

Petit sondage rapide sur la proportion de professeurs sur LinuxFr.

Merci et bonne journée.

  • Je suis enseignant / enseignant-chercheur :
    339
    (15.2 %)
  • J'ai été enseignant / enseignant-chercheur :
    91
    (4.1 %)
  • J'ai voulu l'être mais ai changé de voie :
    67
    (3.0 %)
  • Je ne suis pas prof mais je travaille dans la fonction publique :
    281
    (12.6 %)
  • Je travaille dans le privé et n'ai jamais été prof :
    881
    (39.5 %)
  • Je suis au chômage et n'ai jamais été prof :
    127
    (5.7 %)
  • Je travaille dans le privé et j'ai déjà été prof ou formateur :
    294
    (13.2 %)
  • Je suis plutôt gprof :
    151
    (6.8 %)

Total : 2231 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Non

    Posté par . Évalué à 10.

    Non moi c'est Dormeur.

  • # J'aimerais bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je l'ai jamais été, mais j’aimerais bien l'être plus tard.
    (Même si dans mon cas c'est surement plus formateur que prof)

  • # Format :C

    Posté par . Évalué à 2.

    Ex. formateur, ma femme est prof.

  • # Et les étudiants ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Il y a des petits jeunes aussi sur Linuxfr…

    • [^] # Re: Et les étudiants ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Adolescent pour ma part :) et déjà amoureux du logiciel libre et de github.

      • [^] # Re: Et les étudiants ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Ni de case étudiant, ni de case « réponse D », ni de case « obi-wan kenobi ». Pour la première fois depuis 3 ans je ne peut pas répondre à un sondage. C'est un scandale. Dans mon désespoir, je vais aller forker systemd et le porter sur hurd :)

        bépo powered

        • [^] # Re: Et les étudiants ?

          Posté par . Évalué à -10.

          En parlant de HURD, je viens de lancer un débat sur son inutilité et sur le fait que les devs de hurd devraient migrer sur Linux.
          Le lien où je vous invite à débattre :
          https://github.com/joshumax/hurd/issues/1

          • [^] # Re: Et les étudiants ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Du coup, vu la part de marché des BSD, voir même Linux, pourquoi continuer à perdre son temps, migrons sur Windows …

            • [^] # Re: Et les étudiants ?

              Posté par . Évalué à -10.

              Ton raisonnement est débile si je puis me permettre.
              Il est malhonnête et sert à decridibiliser mon raisonnement, Windows n'est pas un os libre… C'est une prison doublé d'un spyware (et avec 10 ça devient un adware (pubs dans le menu démarrer +demineur)

              Je dis que les devs de hurd devraient améliorer Linux plutôt que de réinventer la roue.
              Pourquoi ? Parce qu'ils ont la même finalité faire l'os le plus performant /sécurisé /stable /innovant /efficient/libre.
              Faire un deuxième os c'est dupliquer le travail et diviser la ressource humaine, à quoi bon ?
              De plus en admettant que vous arriviez à vaincre cet argument, HURD est mort dans l'oeuf pour deux facteurs, il a 1000 fois moins de devs que Linux, Deuxièmement il n'aura jamais un bon support hardware.
              Dans le libre lorsque l'on a la même philosophie, pas besoin de compétition car l'on peut a l'instar du vrai communisme faire de la coopération =)

              • [^] # Re: Et les étudiants ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                De toute façon, OS libre ou pas, ce qui compte aujourd'hui c'est la data. C'est bien beau d'être linuxien mais si on a tous nos mails sur gmail, nos rdv sur google contacts, nos fichiers dans un service privé de cloud, nos conversations privées sur facebook, et bien on a perdu l'essentiel. Celui qui utilise des logiciels proprios mais qui héberge ses mails et ses fichiers sur un serveur dedié ou mieux en auto-hébergement, il est plus libre que n'importe quel Linuxien qui n'utilise son OS que pour ouvrir un navigateur pour accéder à des applications web proprios.

                Au sujet de Hurd, les gens sont libres de faire ce qu'ils veulent. Si c'est leur kiff de coder sur Hurd, grand bien leur fasse. Tu n'as pas à venir leur dire ce qu'ils devraient faire à la place. Lorsque je code dans mon temps libre, bien souvent je code des trucs qui m'intéressent mais qui n'ont strictement aucun intérêt (et pire je le partage pas systématiquement). C'est comme dire à un enfant : arrête de jouer avec tes legos et vient aider ton père à construire l'abri du jardin, là ce que tu fais sert à rien.

              • [^] # Re: Et les étudiants ?

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 12/11/15 à 19:56.

                Mais précisément (GNU/)Linux n'a pas la même philosophie que GNU/Hurd c'est bien là tout l'enjeu (ou tout le problème)
                Si le noyau était dirigé par un Stallmanien ou un Freesoftwariste sauce GNU, HURD aurait disparu (ou aurait été repris par des mecs super motivés et serait devenu l'OS dominant - en étant pas 100% libre ?) mais ce n'est pas ce qu'il s'est passé.

                (oh my… 15+ ans de fréquentation de linuxfr et je me trouve encore à poster des commentaires avec lynx ! ça c'est savoir rester jeune et ne pas céder aux sirènes de la mode!)

                • [^] # Re: Et les étudiants ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  et puis il y a la question du noyau monolithique aussi mais est-ce aussi important que la politique dans la manière dont les choses se sont mises en place ? je sais pas.

                • [^] # Re: Et les étudiants ?

                  Posté par . Évalué à -5.

                  C'est pourquoi il existe gnu Linux libre qui est un fork de Linux qui enlève les blobs. Linux torvalds n'y peut rien s'il y a des blobs et parfois ils sont nécessaires pour cacher des secrets industriel légitime (et d'autres fois pour insérer des backdoors ou de l'obsolescence…) il est tout à fait contre car c'est du code qu'il ne contrôle pas et qui est souvent bugué/pas sécurisé d'où le célèbre "FUCK YOU Nvidia" de linus

          • [^] # Re: Et les étudiants ?

            Posté par . Évalué à 6.

            En parlant de HURD, je viens de lancer un débat sur son inutilité et sur le fait que les devs de hurd devraient migrer sur Linux.

            Mon dieu c'est sérieux en plus Oo
            Et moi qui croyais tomber sur un troll assumé ou l'on peut sentir l'humour sous-jacent et bien je suis 'juste' tombé sur le cul !

            Je dis que les devs de hurd devraient améliorer Linux plutôt que de réinventer la roue.

            Celui qui écrit cela n'a rien compris au paradigme de Hurd.

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

            • [^] # Re: Et les étudiants ?

              Posté par . Évalué à -4.

              Tu peux m'expliquer s'il te plaît ? Le dev de hurd auquel j'ai parlé n'a pas su m'expliquer ni même Wikipedia.
              Il a fini par me concéder : tu as raison on réinvente la roue mais on fait ça par passion.
              Et non je suis pas un troll ^ je me pose sérieusement cette question.

              • [^] # Re: Et les étudiants ?

                Posté par . Évalué à 7.

                La paradigme c’est d’avoir des « serveurs » indépendants pour chaque fonctionnalité (réseau, systèmes de fichier, …) s’interfaçant avec un micro-noyau. C’est ce que l’on nomme une architecture "microkernel". C’est le « contraire » de l’approche monolithique du noyau Linux.

                Tu peux commencer par te documenter sur ce fameux débat qui a eu lieu entre Linus Torvalds et Andrew Tanenbaum (un de ses professeurs) sur ce sujet : https://en.wikipedia.org/wiki/Tanenbaum%E2%80%93Torvalds_debate

                Cela étant dit il existe de nombreux projets qui pourraient sembler faire doublon avec Linux : les *BSD (FreeBSD, OpenBSD, NetBSD, DragonFlyBSD) ou encore Haiku, MenuetOS… Pour ma part je pense que cette diversité est une chose bénéfique.

                • [^] # Re: Et les étudiants ?

                  Posté par . Évalué à -5.

                  Mais je sais très bien ce qu'est un micro noyau, cependant ils engendrent une perte massive de performance car cette architecture multiplie les appels systèmes.
                  Il faudrait un nouveau type de micro noyau
                  Yavai le L4 mais il n'a été porté sur presque rien.
                  Continuer à développer Mach sur hurd est un non sens à par si c'est coder pour le plaisir de coder.
                  Les BSDs ont une philosophie différente donc ce ne sont pas des doublons.
                  Pour haïku je ne sais pas mais pour menuet os et pour collibri os ce sont des OS écrit en assembleur donc ils ne font pas doublons avec Linux mais avec eux mêmes.

                  • [^] # Re: Et les étudiants ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Donc BSD qui est aussi un noyau monolithique, ça va parce qu'ils ont une philosophie différente. Mais Hurd et Linux, ça ne vas pas ? Il y a un truc qui m'échappe dans ton raisonnement.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Et les étudiants ?

                      Posté par . Évalué à -6.

                      Hurd et Linux ont la même philosophie, faire un os performant et libre sous GPL
                      = doublon = ressources humaines divisé pour moins bien régner

                      • [^] # Re: Et les étudiants ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Tu es vachement réducteur. Surtout que pour Linux, la GPL n'était pas un but mais un moyen. Et écarter la technologie de la philosophie ne me semble pas pertinent.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Et les étudiants ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Étudiant en ERASMUS ici.
      Si vous pouvez, profitez de l'opportunité. C'est réellement une expérience géniale (enfin, ça dépend du pays aussi).

  • # Enseignant

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Plop,

    Enseignant en maths au collège.

    Et également gestionnaire réseau depuis cette année.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

  • # Thésard ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Une petite case pour ceux qui triment en thèse et veulent le devenir n'aurait pas été du luxe :)

    (ou plus simplement un choix "étudiant" comme dit plus haut)

    • [^] # Re: Thésard ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Si tu veux être dans le top 1% qui arrive à attraper un poste d'enseignant-chercheur, tu ferais mieux de pan glan^ W perdre ton temps sur linuxfr. Et pan _o/* !

      • [^] # Re: Thésard ?

        Posté par . Évalué à 2.

        tiens si ca intéresse des gens, j'ai appris récemment qu'il existe ce que l'on appel : 3 eme concours

        ca permet en cas de plus de 5 ans d'activité (privé) de se présenter au capes/agreg sans diplôme.

        il faut apporter les justificatifs le jour de l'examen \o/, pour ceux qui veulent changer de voie c'est une possibilité.

        • [^] # Re: Thésard ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Pas exactement: il n'y a pas de 3ème concours à l'agreg, et pour le CAPES il n'est pas ouvert pour toutes les matières (en 2015: documentation, langue des signes, français, maths, anglais, allemand et espagnol).

          Cf.: les conditions d'inscription et nombre de postes 2015.

          Par contre il permet de prendre en compte (très partiellement) l'ancienneté acquise dans le privé afin de gagner quelques centimes^Weuros de plus à la fin du mois.

  • # A la source du sondage

    Posté par . Évalué à 2.

    Dommage pour les oubliés étudiants … Quant à gprof, je l'avais essayé il y a longtemps mais ça appartient au passé …

    Plus important : Peut-on connaître la réflexion qui a amené à s'interroger sur la proportion de profs ?
    Ce serait une grosse plus-value pour le sondage lui-même.

  • # Vous pouvez répéter la question ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Bonjour à tous.

    Je pense que la question, sur un site spécialisé comme LinuxFR.org, aurait plutôt du être : êtes-vous un prof utilisateur de GNU/Linux (dans le cadre de votre job) ?

    Paske là, quand on a répondu "Je suis prof" (ou autre chose), on fait quoi avec ça ?

    Perso je réponds : je ne suis pas prof, mais éducateur en Institut Médico-éducatif. Et oui je donne des cours d'informatique à des jeunes déficients intellectuels, sur un réseau local GNU/Linux, avec un serveur de comptes NIS, et ça marche du feu-de-dieu, et ce depuis 9 ans maintenant !

    Je vous invite à découvrir tout ça sur notre site web, notamment dans la rubrique "Infos Pratiques / Ressources", où j'ai mis en téléchargement un document intitulé "Projet Atelier Informatique en établissement médico-sociaux", qui reste applicable aux écoles primaires, collèges etc… C'est par ici : http://ime-laclarte.fr

    Tout ça pour dire, que nombre de logiciels libres permettent aujourd'hui de faire de l'apprentissage et de la médiation cognitive avec des jeunes élèves en difficultés (mais pas que…), et que l'on peut monter un vrai environnement de travail numérique personnalisé pour un coût très faible.

    Bonne lecture à vous,

    Malik

    • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

      Posté par . Évalué à -9.

      "jeunes déficients intellectuels"…
      Peu être que si la majorité est déficiente c'est en grande partie parce qu'ils ont eu des profs et un programme déficient ?
      A toi de les éveiller.

      • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Je ne pense pas qu'un "mauvais" prof puisse conduire ses élèves à la déficience intellectuelle. La cause est bien souvent environnementale, cad qu'elle provient de carence éducatives, affectives, qui entraînent un certain retard scolaire, ou bien pathologique (trisomie, maladie génétique).

        Par contre, c'est sûr qu'il ne faut pas les empêcher de découvrir autre chose que ce qui est proposé par la majorité des écoles si on veut les faire progresser, et pas seulement au niveau de la technologie. En ce sens, je pense contribuer un minimum à leur "éveil".

        En tout cas, tous mes élèves ont pu constater l'énorme différence entre Windaube et Linux, ne serait-ce qu'en terme de solidité et puissance du système. On a des ordis qui bootent rapidement et sont donc immédiatement opérationnels. Pas de soucis de virus ou malwares à ce jour, Internet qui fonctionne bien, des logiciels éducatifs adaptés.

        On vient même de se commander un imprimante 3D, la BQ Hephestos Prusa I3. On va bien s'amuser cette fin d'année je pense.

        A bientôt,

        Malik.

    • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pas vraiment simple ça chez nous ça au collège et au Lycée.

      Les réseaux sont sous Windows et basta. On n'a pas vraiment son mot à dire.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

      • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        chez nous

        LinuxFr != LinuxFrance

        Il y a aussi des belges, des suisses, des canadiens, …

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Tout à fait !

          Par contre, il s'agit bien de dire que "chez nous c'est un peu la loose", paske chez vous, j'ai l'impression qu'on est bien plus en avance sur ces sujets d'intégration des LL dans l´éducation (tout comme d'autres d'ailleurs, notamment le handicap, l'autisme, la fin de vie, etc…).

          à bientôt,

          Malik.

      • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Oui, et je vous plains les amis. Je sais comment ça se passe à l'EN, j'ai fait 5 cinq, et si j'ai constaté qu'il y avait des conseillers pédagogiques efficaces, mais sans pouvoir (ou volonté parfois…) pour proposer/imposer autres chose que la Windaube, je me suis aussi heurté à de fortes résistances face au changement.

        Et c'est sûr qu'avec les petites magouilles de Cro$oft pour acheter la fine équipe de décideurs, lors de leurs réunions secrètes dont on a déjà parlé ici bas, c'est pas près de bouger.

        C'est pourquoi il faut amorcer le changement en fonction des possibilités, par petites touches, en installant pour commencer un GNU/Linux au fond d'une salle de techno, au CDI, en créant un club dédié aux LL dans les établissements. Il n'y a pas de raison pour que les jeunes n'aient pas accès à ces technologies. On veut leur bien oui ou m… ? Alors allez-y en sous-marin s'il le faut… Courage à vous !

        à bientôt,

        Malik.

    • [^] # Re: Vous pouvez répéter la question ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Pareil que toi, je ne suis pas prof mais je donne quelques heures de mon temps dans les écoles pendant les TAP/APE (Temps d'Activité Périscolaires ou Activités PériEducatives). J'utilise les mêmes outils libres, Edubuntu en live-DVD ou live-USB et les enfants s'amusent durant une heure avec GCompris, Monsieur Patate, KHangMan, Ri-li, j'ai du mal à les décrocher de leur écran à la fin de l'activité.

  • # méta

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    prof et formateur de profs…

    à l'occasion formateur de formateurs de profs.
    Au secours, je veux sortir de cette récursion infinie !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.