Sondage La raison principale de mon utilisation de logiciels libres :

Posté par .
Tags : aucun
0
10
déc.
2004
  • la liberté de diffusion :
    461
    (15.1 %)
  • la liberté de modification :
    349
    (11.5 %)
  • les qualités techniques :
    833
    (27.4 %)
  • la coût d'achat :
    214
    (7.0 %)
  • la notoriété (Apache...) :
    28
    (0.9 %)
  • l'indépendance vis à vis des éditeurs :
    717
    (23.5 %)
  • l'abondance de documentation :
    107
    (3.5 %)
  • la frime :
    192
    (6.3 %)
  • je n'arrive pas à pirater l'équivalent commercial :
    144
    (4.7 %)

Total : 3045 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # 50 50

    Posté par . Évalué à 1.

    17:30 : 2 votes
    50% qualités techniques
    50% indépendance vis à vis des éditeurs
    Je pense que ce sera la tendance de ce vote.
    • [^] # Re: 50 50

      Posté par . Évalué à 4.

      Ben le problème c'est que je pense pas que personne ici n'utilise les LL pour une seule raison. du coup, ce vote veut pas dire grand chose.

      Et pis ça dépend du contexte...
      • [^] # Re: 50 50

        Posté par . Évalué à 1.

        Je suis d'accord avec toi et aussi avec moi.
        en plus j'ajouterai que certaines des propositions se recoupent plus ou moins.
        "l'indépendance vis à vis des éditeurs" (=> les libertés de..) englobe pas mal de trucs et "les qualités techniques" (doc + notoriété +...) aussi.
        Et globalement c'est quand même ces deux trucs là qui plaisent à *tout le monde* (sauf aux éditeurs et aux pirates).
        sans indépendance pas de libertés...
        C'est très anarchiste que de dire ça mais c'est assurément vrai dans le cas du monde numérique ou tout est si instantané.

        Sans qualité technique pas de notoriété.

        Oui mais :
        sans doc pas de qualité tech.
        Disons que la doc n'est pas une cause de la qualité, elle en fait partie.

        ---------------------
        NB : Jespère que personne ne fera son radin et que "le coût d'achat" restera à 0.
        Aaaaaargh le temps de vérifier mon post et un radin est passé. Je désespère!!!!
        • [^] # Re: 50 50

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai fait mon radin en votant "le coût d'achat"...
          En effet, c'est la première raison qui m'a poussé à essayer les logiciels libres (je n'ai pas honte de le dire!). Mais si je continue à les utiliser, c'est pour leurs qualités techniques, la libre diffusion etc...
          • [^] # Adopté pour le coût, gardé pour...

            Posté par . Évalué à 2.

            Je suis également venu à Linux car c'était gratuit et je n'avais pas envie de pirater Windows et les autres...
            Après un temps d'hésitation, je suis finalement resté sur les LL en raison de leurs autres caractéristiques : qualités techniques et fonctionnelles, code source disponible et dynamisme des communautés associées.
            • [^] # Re: Adopté pour le coût, gardé pour...

              Posté par . Évalué à 1.

              Moi aussi, mais pas seulement. J'étais étudiant et je devais connaître le fonctionnement et utiliser/programmer sous unix.. Je ne pouvais pas payer une licence (et une machine..) de 10000$ et je fus sidéré de voir fonctionner une machine Linux sous X (dans un cyber café, merci Neptune! et merci Surcouf!) avec tous les outils de développements, toutes les sources et tout le travail fournie tout cela avec la même philosophie qu'Unix à ses début c'était trop fort de (re)vivre cela ; du coup quand je voyais une machine "fonctionner" sous 95 (avec un simuli de multitâche) cela m'a fait un peux rigoler..
              Merci à tous les codeurs qui participent à son développement!
          • [^] # Re: 50 50

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            quand t'es etudiant (donc fauché) le fait que ca soit gratuit est un argument certain.
      • [^] # Re: 50 50

        Posté par . Évalué à 1.

        Comme tous les votes ?
    • [^] # Re: 50 50

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      personellement il m'arrive d'utiliser des logiciels libres alors que je sais qu'il existe des logiciels non libres de qualité supérieur (par exemple des drivers plus optimisé pour ma carte 3D). Donc la qualité technique n'est pas ma vrai motivation...
    • [^] # Re: 50 50

      Posté par . Évalué à 3.

      [x] je n'arrive pas à pirater l'équivalent commercial

      Je n'ai pas encore trouvé l'équivalent de The Gimp-2.2, Imagemagick, Apache, Mozilla (entre autres) en commercial, ou bien de moins bonne qualitée d'apres les carecteristiques de la fiche technique du vendeur. Ca donne pas envie de pirater :).

      Ca induit donc:
      [x] qualité techniques

      et puis la réactivitée quand il y a un bug a corrigée des dev (ou de soi meme eventuellement. Je n'ai pas entendu la même chose de la part de gens qui avaient acheté/piraté des logiciels à source enfermées, ce qui ammene à son tour:

      [x] dependance vis à vis de l'éditeur

      bon, j'arrete la, sinon, il faudrait cocher toutes les cases :).
      • [^] # Re: 50 50

        Posté par . Évalué à 0.

        > Je n'ai pas encore trouvé l'équivalent de The Gimp-2.2,
        > Imagemagick, (...) en commercial


        Tu n'as pas du beaucoup chercher alors. Il existe de nombreux logiciels propriétaires qui dépassent largement les deux logiciels sus-cités, en terme de fonctionnalités ou d'ergonomie (encore que, les goûts et les couleurs...).
        On peut apprécier les logiciels libres et ne pas se voiler la face pour autant. Malgré toutes ses qualités, Gimp est loin d'être le logiciel de retouche d'image de référence.
        • [^] # Re: 50 50

          Posté par . Évalué à 5.

          en terme de fonctionnalités ou d'ergonomie (encore que, les goûts et les couleurs...)

          C'est vrai, comment tu fais ça avec Photoshop sur tes 2000 photos :

          for file in *.gif; do convert -scale 50% $file ${file%.gif}.png; done

          Et encore c'est un exemple très simple

          ???
          • [^] # Re: 50 50

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            tu as des scripts qui te premettent de faire des trucs automatique (par lot) sur tous les fichiers d'un repertoire.

            l'avantage est que tu gardes en mémoire le script et que tu l'appliques sur tous les fichiers. On pourrait même faire l'ajout d'un copyright en texte en bas de l'image....

            Axel
            • [^] # Re: 50 50

              Posté par . Évalué à 1.

              Ici aussi tu peux garder ton script (-> save :o) et j'ai dit que c'était simple.

              Comme d'habitude, tu as toute la puissance du shell, si tu veux transformer les 200 derniers gif en png (+ scale 25%) auxquels tu as accédé et faire un scale 50% uniquement sur les jpg, sur tous les fichiers qui contiennent le motif ci-dessous :

              for file in `ls -tu *[1-9]0??[A-Z][a-z]* | grep -E "\.jpg|\.gif"`; do
              type=`file $file | awk '{print $2}'`
              if test "$type" == "GIF"; then
              convert -scale 25% $file ${file%.gif}s.png
              elif test "$type" == "JPEG"; then
              convert -scale 50% $file ${file%.jpg}s.jpg
              fi
              done

              Bien sûr on peut faire encore plus compliqué sur une arborescence de répertoires dans lesquels on choisit uniquement un sous ensemble selon la date, etc. etc. etc.

              shell power, c'est irremplaçable !

              Pour ce qui est du copyright, c'est pas très intéressant étant donné que :

              1/ par défaut la loi du copyright est applicable sur toute nos création sans mention explicite

              2/ tu peux très bien prendre une photo qui n'est pas à toi sur le web et mettre ton copyright dessus... d'où le point numéro 1 (la mention copyright ne suffit pas, il faut que tu puisses prouver la pérénnité de l'oeuvre, ce qui peut être délicat dans certains cas)

              :o)
              • [^] # Re: 50 50

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ce n'est pas exactement ce que j'appelle une méthode "simple"...

                La plupart des lecteurs de linuxfr sont versés dans ces arcanes mais ce n'est pas nécéssairement le cas des graphistes.

                Par ailleurs les scripts photoshop ou paint shop pro sont écrits dans un langage qui dispose des structures standard donc c'est tout à fait possible d'arriver au même résultat.
            • [^] # Re: 50 50

              Posté par . Évalué à 2.

              Photoshop est un excellent programme pour pas mal de chose. Avec encore beaucoup d'avance sur the Gimp dans certain domaines (healing brush, mode 16 bits, image raw, et pas mal de filtres tiers), c'est impossible à nier. Gimp est cependant beaucoup plus avancé dans d'autres domaines (par ex les scripts).
              Cependant, pour les traitements d'image par lot. Euh... ImageMagick est vraiment l'outil idéal, et pour ce qui est de l'ajout d'un copyright, par exemple, Photoshop est plutôt à la traine: http://www.cit.gu.edu.au/~anthony/graphics/imagick6/annotating/#wat(...)
              • [^] # Re: 50 50

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Mwai, moi j'avais vu pendant mon stage dans une SLL toulousaine que the gimp est vraiment loin d'etre si génial que ca.

                Un graphiste ca bosse sur de tres grosses image et dans ce cas la, gimp est d'une lenteur insupportable comparé à photoshop.
      • [^] # Re: 50 50

        Posté par . Évalué à 1.

        Exactement pareil...
        Et puis gcc sous Windows, c'est pas vraiment ça. Alors autant essayer un unix...
  • # Ch'tite fôte

    Posté par . Évalué à 6.

    le coût

    Sinon, ce sondage a quand même l'avantage d'obliger à l'introspection : ok, je voudrais cocher plusieurs cases, mais laquelle est la plus importante pour moi ?
  • # Et l'éthique ?

    Posté par . Évalué à 6.

    [X] choix éthiques

    Principalement, même si les autres compte... après
    • [^] # Re: Et l'éthique ?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est clair, c'est LE choix manquant !

      C'est bien par principe que j'utilise les logiciels libres et que je me refuse à entendre parler de tout logiciel proprietaire.
      C'est la philosophie du libre qui me plait et que j'aime faire connaitre. Utiliser les logiciels libres, c'est un choix politique, un pari pour l'avenir !

      Enfin, ce n'est que mon avis ...
      • [^] # Re: Et l'éthique ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Holà, mais ça fait quatre votes ça : les quatre libertés du logiciel libre (utiliser, diffuser, modifier, redistribuer) !
      • [^] # Re: Et l'éthique ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Choix philosophique --> [X] Pour la frime :-)
        • [^] # Re: Et l'éthique ?

          Posté par . Évalué à 1.

          oui, biensûr l'éthique
          pas dans les critère alors qu'ont lit
          [x] la frime
          Ça correspond plus aux utilisateurs de progs proprios hyper couteux, non? :)


          Mais bon içi, j'ai voté la liberté de modification, ce que ne me permet pas , entre autre, les softs proprios.

          ------------------------------------------------

          Phrase toute faite
          "le savoir appartient à tout le monde"
  • # et aussi...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    la perennité de l'apprentissage
    • [^] # Re: et aussi...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est clair, et c'est un point qui est rarement mis en avant dans les débats sur le logiciel libre.
      Qu'on le veuille ou non, le logiciel libre est principalement assimilé au monde unix.
      Et quiconque s'est développé une culture unix profitera de ses connaissances pour longtemps, avec une possibilité de réutilisation et d'enrichissement sans régression.
      Je suis désolé de constater que dans le monde des logiciels fermés seule une petite base technique est immuable, mais qu'entre chaque version de windows il est nécessaire de remettre en cause toutes ses connaissances en matière de sécurité, de gestion de droits, de drivers et autres.

      Il est primordial de souligner cet argument quand on doit soutenir le logiciel libre.
      • [^] # Re: et aussi...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est un avis largement partagé. En effet, les "formations" Microsoft ne sont que des apprentissages d'un mode opératoire.
    • [^] # Re: et aussi...

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suis d'accord, et je crois que ca rejoint l'indépendance vis à vis des éditeurs ainsi que la liberté de modification (c'est en tout cas la substance de mon choix) :

      Si un logiciel libre qui me satisfait devait perdre la structure qui le maintient (entreprise, fondation, particulier ou autre), je sais que ce logiciel, sur lequel j'investis mon temps et mes compétences, continuera à exister quoiqu'il arrive. Et pourra même encore évoluer, dans la ou les directions qui me conviendront, si je décide de retrousser mes manches pour le maintenir, ou si d'autres le font.

      Il y a pléthore de projets propriétaires intéressants sous windows qui sont "morts", faute de soutien, et car seule la société qui les éditait possédait la capacité de les faire vivre et n'a pas survécu. Sans égard pour les utilisateurs qui avaient investi de leur temps et de leur énergie sur le produit. Les lois du marché font que les entreprises naissent et meurent, mais celles qui font des logiciels propriétaires généralement l'entraînent dans la foulée. Quel gâchis...

      Le logiciel libre m'apporte la garantie que ce genre de choses ne m'arrive plus, mon investissement temporel, intellectuel et (pourquoi pas) financier est pérenne. Et je peux donc m'y consacrer sans retenue.
  • # Euh

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    La liberté de modifier le code, et puis de le redistribuer après !!!
    Mais, il y a rien de plus irritant qu'un bug qu'on ne peut pas corriger ou une feature mal implémenté, etc...
    Ou alors une option qu'on voudrait rajouter, aussi petite soit-elle (limiter le nombre de niveau de punaisage pour une fenêtre sur un bureau... :)
    Ensuite, viens la possibilité d'apprentissage,rien n'as été construit à partir de l'obscurantisme (bon la marge est trop petite pour que j'explique là...)
    • [^] # Re: Euh

      Posté par . Évalué à 2.

      clair!

      Malheureusement, le 50/50 décrit plus haut montre que les hackers ne sont plus la majorité des linux users..

      Bon, allez, je retire le malheusement.. Mais gageons que cette possibilité fondamentale de modification permettra aussi aux utilisateurs basiques de prendre gout au hacking^W^W à la personalisation.
      • [^] # Re: Euh

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, ca le permet ! qand j'étais sous windows uniquement (ou maintenant au boulot ....) je ne fais que de la clickette ... Dès que je retrouve un nux, bah je scripte, un peu de perl, un peu de bash, .... j'ai refait mon site web sur mon server maison, avec php, mysql, postgresql par la suite ...

        Sans dire que je suis un développeur (loin de la même) j'ai tendance a avancer dans cette direction doucement, alors que je ne serais resté qu'un utilisateur lambda sous dows .....

        il parait qu'on peut aussi développer sous windows ?
  • # ... la Liberté...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    tout court!!
  • # Et ....

    Posté par . Évalué à 3.

    ... pourquoi pas tout simplement parce que ça correspond à mes besoins ?

    "Et le linuxien s'écria "j'utilise Linux parcequ'il corresponds à mes besoins!"
    Alors un concert de louanges se fit entendre, et de grandes choses devinrent possibles...
    - Biblux 2.4.2 beta 9"

    bon, c'est vrai, j'utilise plus trop de linux en ce moment, mais bon, 'spareil
  • # Méta vote

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    [X] Toutes les réponses à la fois (sauf la dernière bien évidemment qui est fausse et inutile) ^^
  • # 'Tite modif...

    Posté par . Évalué à 2.

    [ ] je n'arrive pas à pirater l'équivalent commercial

    Si y'a un modéro qui passe dans le coin, s/commercial/propriétaire/ serait un peu mieux, non?

    "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

  • # tout simplement

    Posté par . Évalué à 1.

    parcequ'ils me conviennent.
    le jour où ils ne me conviendront plus, je ne les utiliserai plus.
  • # Par uthopie

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    je sais, ça ne fait pas "pro", mais je suis un uthopiste
  • # La qualité!

    Posté par . Évalué à 1.

    Parcequ'en général ces projet sont dévelopés par des gens
    qui utilisent ce qu'ils dévelopent, et qu'il n'y a pas de comerciaux
    pour dire qu'il faut livrer pour que les graphique de la periode
    fiscal soient plus beau dans sa presentation powerpoint (désolé
    pour ce gros mot)
  • # Le coût

    Posté par . Évalué à 3.

    J'utilise surtout les logiciels libres pour leur coût, car je ne peux pas me permettre de prendre des risques en piratant des logiciels hors de prix, et que vu mon satut d'étudiant, je ne peux pas investir beaucoup.
  • # La bonne conscience...

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai installer mon premier OS libre pour deux raisons:

    1) Je voulais voir se qui se faisait en dehors de Wind$ ( Mais c'est pas possible qu'il n'y ai qu'un seul OS au monde, detenu par une seule boite, me dis-ais-je à l'époque- Quoi, il existe autre chose !? J'essaye !)

    2) J'avais un peu de mal avec le C durant ma premiere année de DUT, et je voulais pas rester à la traine.
    On programmais sur une RedHat5.0, alors il me fallait la meme chose à la maison...
    C'est con a dire, mais j'aurais peu etre pas essayer linux si on m'avais fais programmer sous borlandC pour les cours ./
    -> Le marché de l'éducation nationnal, c'est vraiment strategique !
  • # Pour le fun

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je viens de faire un tour sous Mac OS X. C'est beau mais... qu'est-ce qu'on se fait chier! Un peu comme sortir avec un mannequin sans aucune conversation...

    Les LL me donnent l'impression de n'être pas simple spectateur, mais acteur. Certes, les choses sont parfois plus compliquées que dans le monde proprio, mais la satisfaction finale de disposer d'un outil que vous maîtrisez et non qui vous maîtrise est irremplaçable.

    Si jamais les brevets logiciels nous retirent un jour cette liberté, je crois que je bazarderai mon ordi.
  • # J'arrive pas à pirater

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est pas que techniquement je ne saurai pas faire (quoique maintenant y a des truc en P2P) mais psychologiquement j'ai un blo...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.