Journal Bye, Gniarf. Bienvenu au pays des gens bronsonisés.

Posté par . Licence CC by-sa
44
17
fév.
2012

Cher 'nal,

Comme tu le sais, comme tu le vois, mon compte est ancien. Si la dépêche récente m'a fait me reconnecter, ce n'est pas pour cela que je viens te parler pour la première fois.

Il y a un autre compte qui ne se reconnectera plus.

Depuis deux jours, on a porté à ma connaissance la bronsonisation de l'utilisateur connu par ici sous le pseudonyme de Gniarf.

Je ne peux répondre à toute question relative à sa bronsonisation, (...)

Journal Une artiste meurt, une major jubile

85
12
fév.
2012

Whitney Houston a rejoint Charles Bronson
Major et revendeur se frotte les mains.

Dès lundi, les fonds de tiroir passent en tête de gondole. Alors que le corps n'est pas encore froid, les majors sont déjà en train de préparer la compil à mettre en rayon dès jeudi.
Dans un mois, sort l'album d'outre tombe avec plein de titres inédits "retrouvés" sur de vieilles bandes que c'est trop de la balle, alors que de son vivant c'était tellement de la (...)

Journal Erwin Schrödinger vivant et bronsonisé à la fois

12
4
jan.
2012

Après Elvis, Ben Laden, Claude François, c'est aujourd'hui l'anniversaire de la mort (mais en même temps vivant, tant qu'on ne regarde pas dans la boite) : Erwin Schrödinger, mort le 4 janvier 1961.

Par contre, on n'a pas de nouvelles de son chat !

Décès de Norman Krim, promoteur du transistor

Posté par (page perso) . Édité par B16F4RV4RD1N et Nÿco. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
32
24
déc.
2011
Technologie

Après Dennis Ritchie (décédé le 12 octobre 2011, à 70 ans), père du langage C et d’UNIX, John McCarthy (décédé le 24 octobre 2011 à 84 ans), père du langage LISP et pionner de l’intelligence artificielle, et Jack Goldman (décédé le 22 décembre 2011 à 90 ans), fondateur du Xerox PARC (Palo Alto Research Center), une nouvelle figure de l'histoire de l'informatique s'est éteinte : Norman Krim s’est éteint à 98 ans le 14 décembre.

Il était un visionnaire qui dans les années 50 avait perçu le potentiel du Transistor (alors que le tube à vide dominait et que l'Europe venait de manquer le coche de cette nouvelle technologie). Son entreprise Raytheon a contribué à la diffusion des transistors comme amplificateurs (leur produit le plus connu était le CK722).

« Si à 98 ans tu n'as pas ta page Wikipédia, c'est que tu as raté ta vie et ta mort de pionnier. » Si vous pensez cela, rendez-lui hommage en lui créant une page francophone ou anglophone.

Dennis Ritchie, un père d’UNIX, nous a quittés

Posté par ivanov . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
147
13
oct.
2011
C et C++

Dennis MacAlistair Ritchie, le créateur du langage C et d’UNIX, est décédé.
Dennis Ritchie est connu comme étant le créateur du langage C, un développeur clef du système d’exploitation UNIX, et le coauteur du célèbre livre référence du langage C, The C Programming Language, communément appelé K/R ou K&R (en référence à ses deux auteurs : Kernighan et Ritchie).

Son invention du langage C et sa participation au développement d’UNIX, au côté de Ken Thompson, ont fait de lui un pionnier de l’informatique moderne. Le langage C reste au début du XXIe siècle, un des langages les plus utilisés, tant dans le développement d’applications que de systèmes d’exploitation. UNIX a aussi eu une grande influence en établissant des concepts qui sont désormais totalement incorporés dans l’informatique moderne.

Il déclara que le langage C « semblait être une bonne chose à faire » et que n’importe qui à sa place aurait fait la même chose ; bien que son collègue des laboratoires Bell, [Bjarne Stroustrup], créateur du C++, répondit que « si Dennis avait décidé de consacrer cette décennie à des mathématiques ésotériques, UNIX aurait été mort‐né. »

Suite au succès d’UNIX, Dennis continua ses recherches dans les systèmes d’exploitation et les langages de programmation, dont notamment les systèmes d’exploitation Plan 9 et Inferno, et le langage de programmation Limbo.

Il est corécipiendaire avec Ken Thompson de l’édition 2011 du Prix japonais et du Prix Turing de 1983.

Source de la biographie : Wikipédia

Journal Ce ne sera finalement qu'un seul au revoir

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
13
9
oct.
2011

Il y a parfois des morts qu'on apprend tardivement, et qui bouleversent beaucoup sans qu'on comprenne vraiment pourquoi.
Souvent la mort de gens qu'on connaissait peu voire pas du tout, mais qui on participé plus ou moins directement à façonner l'individu que l'on est.

Il peut s'agir d'acteurs, de chanteurs, d'écrivains (je n'aime pas utiliser le terme artiste qui pour moi définit plutôt un caractère qu'un métier), de scientifiques, de politiques... Bref, toutes ces personnes qui a un moment on (...)