Journal Le troll politique du jour

Posté par .
Tags : aucun
0
27
mar.
2006
Cher journal, bonjour !

Aujourd'hui, je me sens d'humeur à foutre le bordel...

Nul n'ignore tout le foin qui est fait autour du CPE. Les journaux (sauf ceux de Linuxfr, bizarrement...) ne parlent tous que de ça !

Et pourtant, même si ce journal a une relation indirecte avec les évènements actuels, il n'a absolument pas pour but d'être pour ou contre le CPE, ni celui de dénigrer au d'encenser les manifestations. Par conséquent, même si je suis parfaitement conscient que ça va être difficile d'éviter le sujet vu comment j'ai tourné les choses ;o), je vous demanderait de ne pas donner votre avis à ce propos, mais de vous concentrez sur le sujet central.

En fait ce n'est pas réellement un troll que je veux lancer... Je me suis réellement posé la question qui suit, et je n'ai pas de réponse à apporter.

Cette question est la suivante :
- Y a t-il plus de manifestations de grande ampleur lorsque c'est la droite qui est au gouvernement, ou lorsque c'est la gauche ?

Et la question cachée (y a quand même un troll...) :
- Lesquels de la gauche ou de la droite foutent le plus le bordel dans les rues de France ??

A vos commentaires !!!
  • # Pour la question cachée

    Posté par . Évalué à 1.

    La question cachée :

    j'ai envie de dire que c'est pas obligatoirement la droite ou la gauche qui fout le bordel, mais plutot la droite ou la gauche qui se debrouille pour que des gens foutent le bordel.

    Donc la question serait : est-ce la droite ou la gauche qui poussent (directement ou indirectement, expliqué plus tard) les "casseurs" a foutre le bordel, a casser dans les manifs, etc ?

    directement : en les laissant faire, ou en leur demandant (pourquoi pas ? : )
    indirectement : en ayant ghettoiser des populations entieres ce qui a pour effet de creer des differences entre gens, et donc, pour certains, de la haine.

    et a tout ca mon avis est : la droite \o/
    • [^] # Re: Pour la question cachée

      Posté par . Évalué à 3.

      tout ca si bien sur, par foutre le bordel tu entends : "tout casser partout a mort la societe qui se moque de nous, ainsi que les flics et les etudiants tant qu'a faire et meme les grands meres !"
  • # troll drole inside

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour répondre a la tienne, je dirais que gauche comme droite, quant un sujet sérieux vaut le coup, il y a toujours eus de grands manifs en france. (je n etais qu' college mais je manifestais déjà lors de l homicide involontaire de Malik Oussekine et lors de la demande du retrait de la dette des pays pauvres... )

    Mais la vraie question est en fait :

    de qui, entre la droite et la gauche, fout le plus le bordel dans le pays ?

    et enfin, avez vous pensé aux limules ?
  • # Pas que des francais?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Nul n'ignore tout le foin qui est fait autour du CPE. (sauf ceux de Linuxfr, bizarrement...)

    Hypothèse : il n'y a pas que des franco-francais qui lisent linuxfr.org? Peut-être des francophones au sens plus large du terme qui ne voient pas pourquoi on aborderait plus ce thème ici que tout autre problème politique touchant leur pays?
    • [^] # Re: Pas que des francais?

      Posté par . Évalué à 9.

      Hypothèse 2 : les français linuxfriens sont bien content de trouver un havre de paix épargné par la bataille du CPE pour venir se reposer et discuter de choses sérieuses comme dadvsi...
      • [^] # Re: Pas que des francais?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Hypothèse 3 : les Belges linuxfriens sont bien content de trouver un havre de paix épargné par la bataille du CPE ET de DADVSI pour venir se reposer et discuter de choses sérieuses comme "Cool ! Windows Vista ne sortira qu'en 2007"...
        • [^] # Re: Pas que des francais?

          Posté par . Évalué à 1.

          Parce que tu trouve que linuxfr est épargné par les batailles dadvsi ? Bon c'est vrai que ca a l'air de se calmer mais c'est pas l'endroit ou on en parle le moins quand même...
    • [^] # Re: Pas que des francais?

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est un peu le sujet de conversation n°1 en France en ce moment, et ça déborde un peu ici, fatalement; puisqu'on aime bien y discuter politique à l'occasion (rien que pour voir les commentaires de ceux qui pensent HS, vous nous saoulez, toussa)

      Sinon, on peux aussi virer une partie des trolls mandriva, les posts de Pierre Jarillon sur l'indépendance de la France, Bull et tout ça, ...

      En tout cas, ça me parait difficile d'ignorer le fait qu'il y a principalement des Français ici, ce qui permet parfois (ok, rarement) des discussions sympathique entre des gens de nationailté différente, ou qui vivent plus dans leur pays d'origine, et qui ont des points de vue différents.

      Perso je pense que ça colore le site de parler d'autre chose que d'informatique ici, c'est aussi ce qui fait la personalité du site, des gens très différents qui partagent une passion commune, mais aussi des idées, des trolls.

      Tout aussi perso, je serai pas outre mesure dérangé d'être informé des problèmes politiques d'autres pays, autrement que par un reportage de 30 secondes au JT, et encore si c'est un truc énorme ...

      Sinon, sempiternelle réponse trollesque, le titre du journal annonce clairement la couleur, tu peux choisir de passer ton chemin.
  • # PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

    Posté par . Évalué à -10.

    Bof, les Jeunes refusent courageusement de se soumettre à ce contrat sordide où ils seront exploité pendant deux ans pour rien par des Actionnaires nauséabonds. Ils ont bien raison. Mieux vaut encore rester au chômage que d'engraisser ainsi des Patrons qui peuvent licencier à tous moment. Les étudiant ne sont pas des Kleenex ! Ce n'est pas à eux d'éssuiyer la faillite du systéme Ultra-libéral de Chirac.


    Les Jeunes n'ont plus rien à perdre, car ils ont tout donné. Ils refusent de travailler deux ans pour rien. Ils veulent pouvoir porter plainte contre leur Patron le jour où celui-ci cherche à les licencier sans aucun motif.

    Parce que deux ans de période d'essai, ca veut dire être obliger de se taire pendant deux ans.


    Pendant que les dividendes du CAC40 explosent, les étudiants implosent. Ce qu'ils veulent, c'est la fin de la Concurence avec les pays qui pratiquent tous du Dumpign Fiscal et Social. Les Jeunes, ils ont fait plus d'étude que leurs ainés. Ils sont donc plus Intelligent. Plus Ouverts à l'Autre, plus Métissé, plus Mixtes. Alors pourquoi est-ce qu'on les stigmatise avec un contrat spéciale ? Les Jeunes, ils refusent la Discrimination comme ils refusent la Selection.


    De toute façon, le CPE est mauvais, car il ouvre une bréche dans l'imutabilité du Droit du Travail. On ajoute un contrat de plus, pour aprés plus tard déclarer qu'il existe trop de contrats, et qu'on va simplifier tous ca. Vous imaginez bien que cette simplification sera évidement à l'avantage des Actionnaires Exploiteurs de Chinois.



    Enfin pour en revenir à la question de savoir si la rue gouverne plutôt quand c'est la Droite qui à gagné les élection que les Forces de Progrés : Tous les experts sont d'accord pour dire que l'épreuve du 3éme tour Sociale, dans la rue, est la vrai élection.

    Car quand la Droite gagne, c'est grâce à l'Argent des Patrons, des Actionnaires, des Riches, et en créant des peurs Sécuritaire contre les Immigrés, tandis que la Gauche, elle, sans argent, sans haine, indépendante, elle ne fait que défendre le Bon Peuple face au MEDEF et aux Chinois (dans un esprit d'Ouverture à l'Autre). Ce n'est pas un hasard si les grands Patrons Allemands ont toujours soutenue Hitler. La Droite ne gagne que grâce à son pognon, et en en promettant encore plus à ceux qui en ont déja. Belle Démocratie que nous avons là ! Finalement, un électeurs de Droite, puisqu'il s'est fait acheté, c'est illégitime, et ca compte donc moins qu'un électeur de Gauche, qui lui est désintéressé et combat pour le Bien. Heureusement que le Pouvoir de la Rue est là pour rétablir la Vraie Démocratie dans ce pays !


    -Bonjour chez vous !
    • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Euh... Rassure moi, tu plaisantes la? Parce que si c est le cas, c est tres drole, sinon, c est assez inquietant.

      PS: Desole pour les accentsL qwerty toussa...
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à -5.

        "Rassure moi, tu plaisantes la? "


        Heu, si tu découvres, c'est que tu ne dois pas être français (?)

        Sinon, je vois que la censure des média sur les exigeances des étudiants reste encore bien efficace. Heureusement qu'il existe le net. Si cela t'interesse, ils existe quantité de site Anti-CPE, et le mouvement est largement Unifier. Bien sur, je n'approuve pas les plus exités (comme http://italy.indymedia.org/mail.php?id=1023928), même si on peut comprendre que le fait que De Villpin refuse d'entendre la rue, le Tier Etats (qui depuis 1789 est censé diriger le pays et pas les nobles) peut ammener certains à la violence. Enfin bon. De toute façon ce Pouvoir n'est pas légitime. Chirac à été élus dans les conditions que l'on sait, mais n'a que 18% de vote et la Droite à perdu toute les elections depuis 2002 sans en tirer les conséquences. Quand on s'acroche aisni au pouvoir sans entendre le peuple, il ne faut pas s'étonner aprés que le peuple entre en lutte.

        http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=53993

        Villepin, Démission !




        -Bonjour Chez vous.
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à -1.

        Il y'a quelque chose qui m'épates de la part des libéraux et tout ça ...

        OUIN OUIN, l'état c'est pas bien.
        OUIN OUIN, l'état ça coûte cher.
        OUIN OUIN, l'état nous vole notre argent.
        OUIN OUIN, l'état nous empêche de faire avancer l'économie.
        OUIN OUIN, si on n'était libre, on pourrait faire des affaires et il n'y aurait pas besoin d'état, ça se régulerait tout seul, etc.

        OK.

        - Bonjour, monsieur le patron libéral, comment je fais quand vous me jettez dehors après avoir bossé pour un salaire de misère avec des indémnités ridicules pour que vous puissiez préserver vos marges et les dividendes de vos actionnaires qui eux n'ont pas besoin de travailler ?
        - Ce n'est pas mon problème, l'état est là pour s'occuper de toutes ces détails.

        Si vous n'aimez pas ce commentaire c'est qu'il est ironique.

      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à 2.

        # Cindy
        # Compte créé le mardi 28 mars à 06:50

        C'est un troll ;-)
        Je me suis fait piegé aussi.
        Criant de vérité. Bravo. MDR
        On dirait vraiment un vrai militant d'Attac ;-)
        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par . Évalué à 1.

          Personnellement je pense qu'il s'agit d'une personne habituée à faire grève, et ce, depuis sa plus tendre enfance (voir par exemple : éssuiyer, systéme, Dumpign, "ils sont donc plus Intelligent", "un contrat spéciale", ...

          J'arrete là, parce que lire des trucs comme :
          Les Jeunes, ils ont fait plus d'étude que leurs ainés. Ils sont donc plus Intelligent.

          C'est un chef d'½uvre... (et encore, je laisse tomber le reste de la phrase) On voit directement le lien de causalité entre les deux. (bon, comme Cindy risque de critiquer ce que je dit, un exemple par l'absurde... les gens qui ont des problèmes scolaires et qui recommencent une année sont plus intelligents que ceux qui réussissent du premier coup, car ils ont fait plus d'études)

          Enfin, tout cela pour dire que Mlle (ou Mme, ou M) Cindy m'a bien fait rire.
          • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

            Posté par . Évalué à -3.

            PS : C'est sur que moins on fait d'études, plus on est intelligent, intelligemment exploité par des Patrons qui préféres des gens ignorants pour mieux les licenciers, des gens qui n'ont pas d'Esprit Critique et qui ne peuvent pas remettre encause le pouvoir du Patron et de la Mondialisaion Libérale..
            Cahcun sont camps, camarade.
            • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

              Posté par . Évalué à 7.

              Tout à fait ! D'ailleurs l'orthographe a été inventée par des patrons qui veulent ridiculiser "ceux qui ne savent pas" pour les rabaisser, leur cracher dessus, se foutre de leur gueule en société puis les licencier. Raivaulthon nou !
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 3.

                Bah, je le trouve amusant comme ça. Ça se prend pour une grand révolutionnaire mais ça a un discours profondément xénophobe, haineux et bête et en plus ça ne sait pas écrire correctement. Il me semblait pourtant qu'en France depuis un certain Ferry l'école était gratuite et obligatoire. Sans doute un mauvais coup des patrons comme tu dis. :)
                • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  mais c est qu'il va me faire passer Jules Ferry pour un humaniste !

                  Parce que Jules Ferry lui n'avait pas de discours profondément "xénophobe, haineux et bête" ?
                  Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. Je répète que les races supérieures ont un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.

                  Source : Jules Ferry, devant la Chambre des députés, le 28 juillet 1885.

                  "Si l'honorable M. Maigne a raison, si la Déclaration des Droits de l'Homme a été écrite pour les Noirs de l'Afrique équatoriale, alors de quel droit allez-vous leur imposer les échanges et les trafics ? [...] Il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le droit de civiliser les races inférieures."

                  Source : Jules Ferry, le 29 juillet 1885

                  ça s'appelle le role positif de Jules Ferry ... On se demande pourquoi les gens ne savent pas tout ça.
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à -2.

                M'enfin, une réforme de l'ortografe ne ferait pas de mal à la langue française...
        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par . Évalué à -5.

          Oui, et bien moi la précarité, ca ne me fait pas rire du tout.

          Nous ce qu'on veut, c'est un CDI, et tout de suite sinon les banque voudront pas préter de l'argent pour acheter notre futur maison.

          Ca te fais bien rire, toi, la précarité ?

          Bein pas nous !

          C'est pour ca qu'on aucupe légitimement (il y a eut votes, et puis sinon les grévistes rateraient des cours, alors qu'ils defendent l'interet générale) les universités. Car on veut le retrait du CPE et la démission de Villepin et de CHirac, car 1)Licenciment sans motif, donc impossible de porter plainte contre le Patron pour annuler le licenciment, donc précarité, et 2)2ans d'essai, c'est n'importe quoi ! 1 mois ou 2 ca suffit largement, et de toute façon, il faut que ce soit motivé pour qu'on puisse le contester devant les tribunaux.
          • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

            Posté par . Évalué à 2.

            "C'est pour ca qu'on aucupe légitimement (il y a eut votes, et puis sinon les grévistes rateraient des cours, alors qu'ils defendent l'interet générale) les universités."

            Et mon cul c'est du poulet grippé ? Grande blague cete légitimité dont tu te réclames quand les syndicats font brûler les urnes, bourrent les urnes pour invalider le vote, ont décidé du blocage originel à 15,...

            Ah c'est sûr que si tu te réfères uniquement aux AGs pour décider si vos actions sont légitimes tu dois avoir raison, c'est vrai un rassemblement où la majorité sont des bloqueurs, où sont ceux qui sont contre se font chahuté assez vivement ouais je dirais même que c'est étonnant, voir miraculeux, qu'à chaque fois une majorité pour le blocage soit réunie.

            Entre ça et Loukachenko c'est juste une différence d'échelle
            • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              FUD.

              Cela fait des semaines que je parcours les facs d'Île de France et occasionnellement du reste de la France, et je suis 100% persuadé que ce dont tu parles n'a lieu que dans la rumeur et dans les chaînes de mail qu'on reçoit de plus en plus.

              Sur le nombre en AG, les blocages décidés à 15 c'est du grand n'importe quoi. Il y a eu, pendant les semaines précédant le mouvement, des AGs regroupant 50, puis 200 personnes, la majorité était pour le blocage et pourtant, ils ne l'ont pas décidé. Pourquoi ? Parce qu'ils avaient le souci de la légitimité d'une part, et parce que dans la très grande majorité des cas, une fac ne peut pas techniquement se bloquer à 15. J'ai entendu ces rumeurs concernant Grenoble, Jussieu, Tolbiac et Nanterre : dans le premier cas, j'étais au téléphone au moment de l'AG, et dans les trois autres cas, j'y étais, et je peux assurer que ça n'a pas été décidé par 8 personnes. De même, les accusations de "chahut" contre les anti-blocage sont risibles, puisque dans la plupart des AGs auxquelles j'ai pu assister (et ça en fait des dizaines, probablement des centaines maintenant) de nombreuses interventions contre le blocage ont eu lieu. Et puis, je ne comprends pas bien : si la majorité est effectivement anti-blocage, pourquoi se ferait-elle chahuter par la minorité des bloqueurs ? La réalité est toute autre : plus les AGs se massifient, plus le vote pour le blocage est massif. Et même quand les anti-blocage tentent de ramener énormément d'étudiants non politisés, plutôt contre le blocage, en AG, le débat amène souvent à un vote ... soutenant le blocage (exemple vécu à Nanterre), malgré des interventions dans les deux sens.

              Concernant les "urnes" dont tu parles, ne pas préciser qui, quand et quoi confirme mon accusation de FUD. Quoi et quand, d'abord ? Tu parles vraisemblablement de l'élection au CROUS qui s'est déroulée en milieu de semaine dernière dans les facs non bloquées. Le maintien de cette élection était bien sûr une vaste blague, dans la mesure où le contexte rendait impossible une campagne sereine et concentrée sur les enjeux et mettait évidemment en péril le bon déroulement du scrutin même. Qui ? Effectivement, il semblerait qu'une urne ait été brûlée à Strasbourg notamment, par des anars. Je suis désolé, mais à un moment si la fac est pas capable d'assurer la sécurité, c'est pas trop le fait des étudiants anti-CPE. Il n'est pas neuf que les anars sont contre les élections... En revanche, je soutiens clairement tout ce qui pouvait permettre de faire invalider le vote, qui n'avait clairement aucune représentativité (les résultats complètement délirants le prouvent très très largement), et qui sera de toute façon probablement annulé administrativement.

              Bref, arrêtons le délire. Rendez-vous en AG, constatez, intervenez, écoutez. Et arrêtez de répéter des rumeurs insensées. D'un côté on a les accros d'Indymedia qui sont abrutis par les rumeurs à la "les images de l'EHESS étaient truquées" ou "les casseurs, ce sont entièrement des RG qui font des images pour les médias", et de l'autre côté les rumeurs comme celles que tu rapportent. Revenez dans la vraie vie, les gens.
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 1.

                Ok, c'est convaincant. Il y a une bonne légitimité.
                Néanmoins, des votes à bulletin secret, ce serait encore mieux non ?

                Par ailleurs, n'y a t-il pas un problème de légitimité concernant les 3% de votant aux élections syndicales ?

                Il faudrait réhabiliter le syndicalisme. Mais comment faire ? Pourquoi ne pas rendre le vote obligatoire, ce serait un moindre mal, non ?
                • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Permettre le vote via le net améilorerait à mon avis le niveau de participations (et diminuerait les perturbations récurrentes), la majorité des facs gérent l'inscriptin en ligne avec le numéro étudiant alors s'en servir pour voter ne devrait pas présenter des masses de difficultés.
                • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Larges questions... Sur la question du vote à bulletin secret, d'abord. Oui, sans doute, la forme la plus efficace pour garantir la légitimité est le vote à bulletin secret avec vérification de la carte d'étudiant. Problème multiples, alors : dans une fac, il est très courant que tout le monde ne dispose pas de la carte d'étudiants. Pour permettre à tous de voter, il faut des listings à jour. Bon courage pour les obtenir. Ensuite, les votes à bulletin secret prennent *longtemps* (vote + dépouillement). Une des critiques sur les AG est qu'elles durent déjà trop longtemps : on va éviter de faire pire.

                  Bref, pour répondre à ces problèmes, les universités ont mis en place des "référendum" à bulletin secret. Dans mon institut, ce vote a lieu jeudi. Cependant, n'oublions pas l'exemple que je donnais plus haut sur les AG où le débat (auquel assiste les étudiants qui veulent voter, donc plusieurs milliers d'entre eux) permet justement l'information et change considérablement la donne sur le vote. Cela rappelle un point fondamental : une élection n'est pas démocratique si elle ne donne pas lieu à une campagne ouverte et pluraliste au préalable. Ainsi, ces élections, où chaque étudiant est convoqué par lettre alors qu'une grande partie ne se sont pas rendus sur le campus depuis longtemps, et n'ont donc jamais été touchés par le travail d'information, ne font que refléter les "idées dans l'air" (je vais dire un gros mot : l'idéologie dominante). En étudiant un peu plus en détails le résultat de ces votes, on semble arriver très vite à cette conclusion : notamment, il semble que le blocage soit plus voté dans les petites structures dont la politisation n'est pas forcément polarisée, parce que la taille de la structure permet de garantir une large campagne.

                  Je suis persuadé qu'une élection avec 1% de votants est au moins aussi légitime qu'une élection avec 50% de votants dont la plupart n'ont pas été touchés par une quelconque campagne en rapport avec le vote. Et pour cette raison, les élections à bulletin secret ne me semblent pas la panacée, bien au contraire.

                  Sur le problème de la légitimité des syndicats... Sans aucun doute. Il faudrait cependant analyser plus en détails les pourcentages de participation, selon les secteurs, lieux et milieux. Je pense que le vote obligatoire est en revanche une c*nnerie, pour des raisons qui deviennent évidente quand on lit plus haut. Je crois que s'agissant du syndicalisme étudiant, le problème réside dans la réappropriation des facs par les étudiants : représentation accrue et avec de vrais pouvoirs, aide au développement de la vie associative et politique, information sur la façon dont fonctionnent les établissements (combien d'étudiants sont orientés "par défaut", faute d'information et d'entretiens adaptés...), etc., etc. Alors, peut-être, les étudiants ne seront plus des "visiteurs de cours" et seront plus d'1 à 2% à s'investir dans la vie de leur campus, de leur fac. Quand ça sera le cas, et là où c'est déjà le cas, les élections étudiantes regroupent plus des 5% de moyenne nationale. Mais le mouvement est plutôt inverse actuellement.
                  • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Cependant, n'oublions pas l'exemple que je donnais plus haut sur les AG où le débat (auquel assiste les étudiants qui veulent voter, donc plusieurs milliers d'entre eux) permet justement l'information et change considérablement la donne sur le vote. Cela rappelle un point fondamental : une élection n'est pas démocratique si elle ne donne pas lieu à une campagne ouverte et pluraliste au préalable. Ainsi, ces élections, où chaque étudiant est convoqué par lettre alors qu'une grande partie ne se sont pas rendus sur le campus depuis longtemps, et n'ont donc jamais été touchés par le travail d'information, ne font que refléter les "idées dans l'air" (je vais dire un gros mot : l'idéologie dominante).


                    Oui, c'est vrai.
                    Il faudrait donc au moins un forum électronique (avec de bon modérateur et un wiki pour éviter les trolls et la dispersion systématique), en plus du vote électronique ;-) Mais une AG c'est plus conviviale tout de même :-)
                    • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Il faudrait surtout arrêter de penser que tout le monde a internet et que le monde se résume à cela.
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 4.

                FUD ? Bon alors je précise : tout ce que je relate ici c'est ce qui c'est passé à l'université Francois-Rabelais de Tours et auquel j'ai pu assisté ou dans le cas échéant des proches :

                - début du mois de mars, vote pour le blocage avec 15, oui je dis bien 15 pékins. Allaï on va dire une quinzaine pour arrondir au cas où on en est pas vu sous les tables.

                - mercredi 15 mars, vote organisé par le CA de la fac pour savoir si les cours peuvent reprendre pour ceux qui veulent > accès aux urnes bloqué puis urnes brûlés.

                - mardi 21 mars, vote pour élire les représentants étudiants du CA > urnes bourrées rendant nuls tout les votes contenus jusqu'alors.

                Voila un report from la Vraie Vie.com, enjoy.
                • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  C'est marrant, j'ai un ami très proche à Tours, qui n'est d'ailleurs pas politisé et a découvert les mouvements étudiants avec ce mouvement, et il dit justement exactement le contraire.

                  Concernant le vote organisé par le CA, j'ai déjà exprimé mon opinion plus haut. Ces votes sont faits par les anti-blocage pour les anti-blocage, et ne sont en aucun cas plus légitimes que les AGs (la campagne libre et pluraliste est un fondement de la démocratie, c'est un point clé de la science politique).

                  Pareil pour les représentants étudiants du CA, le faire en plein mouvement est de la provocation et de la manipulation. À un moment, quand les instances de l'université refusent d'être les garantes de la démocratie, les étudiants doivent s'en charger eux-mêmes.

                  Concernant le blocage à 15 pékins, c'est simplement, encore et toujours, du FUD. Comme je l'ai dit, on trouve toujours quelques uns pour nous raconter le blocage voté à 8 à Jussieu, Nanterre, Tolbiac, ... Et à chaque fois, c'est bien sûr de visu, ou de sources "très sûres". Désolé, mais je n'y crois pas, et je n'y croirai pas plus parce que tu le répètes.
                  • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Concernant le vote organisé par le CA, j'ai déjà exprimé mon opinion plus haut. Ces votes sont faits par les anti-blocage pour les anti-blocage, et ne sont en aucun cas plus légitimes que les AGs (la campagne libre et pluraliste est un fondement de la démocratie, c'est un point clé de la science politique).


                    Les médias sont nuls, mais ils laissent quand même une petite part de parole aux opposants, et il y a de nombreux sites webs pour s'informer. Par ailleurs la personne qui vient voter peut voire des affiches et des tracts des différents point de vue en présence. (Dommage que ce soit binaire).
                  • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Le contraire ? Et ensuite c'est moi qui fait dans le fud et les rumeurs, tout ce que j'ai énoncé c'est des faits alors je reprécise encore une fois : ça concerne l'ufr des Tanneurs (sciences humaines). Si ton ami te dit qu'il n'y a pas eu de problèmes lors des votes c'est qu'on ne vit pas dans la même dimension.

                    Pour les votes organisés par le CA, je précise encore une fois qu'il n'est pas majoritairement anti-blocage, vu les votes et les décisions qui y ont été prises ces dernières semaines c'est plutôt l'inverse.

                    Bon je vais arrêter de répondre puisque visiblement je mens effrontément alors que toi, tu sais. Et encore merci pour la leçon sur la démocratie.
                    • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                      Posté par . Évalué à 1.

                      J'ai entendu les mêmes choses au sujet des Tanneurs, mais comme j'y suis pas (Grandmont et DI EPU (Portalis)) bah pour moi ça restait au stade "rumeurs qui viennent des tanneurs".

                      Toujours est-il qu'à grandmont la consultation demandée par la présidence quant à un éventuel blocus s'est bien passée. Et a sévèrement massacrée les pro-blocus.
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                « les casseurs, ce sont entièrement des RG qui font des images pour les médias »

                Les milieux bien informés savent bien qu'en fait les casseurs sont financés par un groupement de vitriers et d'équipementiers urbain. Le mouvement a été initié par JC Decaux après un repas bien arrosé avec Jacques Calvet qui lui a raconté la face caché de l'enflammement des banlieux fin 2005.
        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par . Évalué à 0.

          Finalement, ça pourrait être bien plus subtil, je suis deçu.
          Et le couplet sur le "metissage" est vraiment lourdingue :-(
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à 2.

        erf.

        Me suis fait avoir par papapingouin aussi, quand je me suis demande si c'etait vraiment possible d'etre aussi con dans la vraie vie, je me suis rendu compte qu'il a cree son troll dimanche.
        Fait chier, ca fait 2 fois en 2 jours...

        Dommage, j'etais pret a appeler un labo de recherche en psychologie.
    • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

      Posté par . Évalué à 1.

      Je me pose des questions...

      Est-ce vrai ou faux que dans les autres pays européens il y a :
      - plus de flexibilité du travail ?
      - moins de chômage des jeunes ?
      Y-a-t il un lien entre les deux ?

      Que pensez-vous de la proposition de Bayrou d'un contrat CDI unique avec des droits progressifs en fonction de la durée ?

      Autre question (dont j'ignore la réponse cette fois) : est-il plus facile de trouver un logement dans les autres pays européens ? (de signer un bail, je ne parle pas d'arriver à payer le loyer, mais c'est aussi une bonne question.)

      Enfin, préférez-vous le modèle social français, irlandais, danois ou suedois ?
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à -3.

        Pff, des petits boulot mal payé, c'est ca qui existe ailleur, et les Inégalité sont énormes.
        Je préféres encore mieux notre Modéle, ou tu ne travaille que pour un salaire corecte et le reste du temps tu touche le RMI/Assedic sans être exploité. On est pas des Chinois ! Je ne vois pas pourquoi parce qu'on serait né du mauvais conté de la barriére on devrait subbir la concurence des Chinois. De toute façon, le probléme, c'est surtout le faible nombre de création de postes de fonctionnaires par rapport au besoins de la population et d'emploi des jeunes.
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à -1.

        Si tu fais allusion à, par exemple, l'Angleterre, l'Irlande, l'Espagne, le Portugal (etc.) où le niveau de vie ne fait que baisser, la durée du travail s'allonger et le nombre de personne au-dessous du seuil de pauvreté croître ...

        Que pensez-vous de la proposition de Bayrou d'un contrat CDI unique avec des droits progressifs en fonction de la durée ?
        A quand des propositions de contraintes sur les détenteurs de richesses qui les utilisent pour nuire au plus grand nombre au profit de quelques uns ?

        Enfin, préférez-vous le modèle social français, irlandais, danois ou suedois ?
        Je préfère celui où l'homme n'est pas une marchandise, celui où l'homme a des chances de vivre heureux sans devoir sa place au soleil au fait qu'il aura écrasé les autres pour y arriver, celui où l'homme n'est pas perçu par les patrons comme un esclave à exploiter, un consommateur à qui il faut vendre un maximum ou un faignant parce qu'il refuse ce monde où tout est à vendre et se retrouve au chômage et marginalisé.

        Si vous n'aimez pas ce commentaire c'est qu'il est ironique.

        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par . Évalué à 10.

          celui où l'homme n'est pas perçu par les patrons comme un esclave à exploiter


          Ben voyons ! À titre personnel, je genre de discours m'insupporte au plus haut point. T'en connais beaucoup des patrons qui perçoivent l'homme comme un esclave à exploiter ? C'est marrant, parce que moi je n'en connais aucun comme ça, et pourtant je connais un certain nombre de patrons. Mon père est un ancien patron, maintenant à la retraite et il n'a jamais perçu l'homme comme ça ! Alors c'est bien gentil ce genre de propagande, mais il va falloir redescendre sur terre un moment donné et cesser de balancer des énormités de la sorte. Franchement, je ne peux pas prendre au sérieux quiconque sort des trucs comme ça. Il y a sans aucun doute quelques abuseurs, mais c'est comme absolument partout. Mettez votre manichéisme au placard.
          • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

            Posté par . Évalué à 0.

            Ce qui m'insupporte ce sont les exemples du voisin de palier "qui a fait ci ou ça et que ça prouve bien que ce que tu es faux".

            Très bien, tu connais des patrons sympas. Cool pour toi.
            Mais se voiler la face en pensant que les patrons du CAC40, du Nasdaq, du Dow Jones, etc. s'interessent au bien-être de leurs employés à travers le monde (Chine, Inde et cie réunis) avant de vérifier que les dividendes pour les actionnaires seront en constante progression, c'est vraiment le meilleur moyen pour que le libéralisme continue de faire tourner le monde.

            Maintenant, si toi, tu te trouves du bon côté de la barrière à être plus un consommateur qu'un esclave et que tu préfères te dire que ça pourrait être pire, au lieu de penser que ça puisse aussi être mieux, c'est ton droit d'être égoïste.

            En parlant d'abuseurs, pourquoi quand les médias parlent des chômeurs, c'est principalement pour parler des resquilleurs alors que les statistiques montrent que cela concerne moins de 0.001%.
            De plus, un chômeur qui resquille, ça fait quelques dizaine de milliers d'euros du contribuable qui partent en fumée. Un patron qui resquille, ça se compte en million quand ce n'est pas en milliard. Pourquoi on n'en parle pas dans les journaux de Dassault, Lagardère, Bouygues, etc ?
            Ah oui, c'est vrai, j'oubliais
            Quand c'est un patron, c'est une erreur de stratégie ou la faute à la mondialisation, il n'y peut rien et on l'éjecte avec son parachute doré.
            Quand c'est un chômeur, c'est un faignant qui devrait être radié des Assedic, expulsé de son logement et mis au pilori sur la place publique.

            Décidement, ton monde ne me plait pas tel qu'il est.

            Bonjour à ton papa, au passage.

            Si vous n'aimez pas ce commentaire c'est qu'il est ironique.

            • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

              Posté par . Évalué à 1.

              Mais se voiler la face en pensant que les patrons du CAC40, du Nasdaq, du Dow Jones, etc. s'interessent au bien-être de leurs employés à travers le monde (Chine, Inde et cie réunis) avant de vérifier que les dividendes pour les actionnaires seront en constante progression, c'est vraiment le meilleur moyen pour que le libéralisme continue de faire tourner le monde.


              Il paraît que la fondation Bill Gates lutte contre le Sida.
              Bon, d'accord, tu marque un point, je sors.

              Juste un dernier pour la route :
              Le libéralisme contre la dictature du capitalisme financier
              http://groups.google.fr/group/fr.soc.economie/browse_thread/(...)
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 1.

                Il paraît que la fondation Bill Gates lutte contre le Sida.
                Bon, d'accord, tu marque un point, je sors.

                C'est toujours plus facile de passer pour un mécène, une fois que l'on a écrasé tout le monde en donnant quelques miettes.
                Si Bill Gates mettait autant d'ardeur à lutter contre la pauvreté qu'à essayer de contrer les LL, je pense que l'on pourrait vraiment considérer qu'il fait vraiment de l'altruisme.

                Si vous n'aimez pas ce commentaire c'est qu'il est ironique.

            • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

              Posté par . Évalué à 4.

              D'un autre coté je n'aime pas non plus ta généralisation sur les patrons, la plupart n'ont pas de parachute, ni même un équivalent d'une assurance chomage. Voir son au final moin payés que leurs employés (si on compte à l'heure). La majorité des patrons ne sont pas au CAC40, ne rendent pas de compte à des actionnaires, et travaillent pour le bien de leur entreprise et donc des employés. Un patron est au final un humain comme un autre, et en général il n'aime pas faire 'le mal' (tm)

              Et je sais pas quel média tu lis/regardes/écoutes, mais moi quand je vois des chomeurs dans les médias, cest toujours une image de galérien mis à la rue à cause d'un méchant chinois qui a charmé un méchant patron, ce qui est a mon avis pas vraiment une vision réaliste non plus.
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 1.

                et travaillent pour le bien de leur entreprise et donc des employés
                C'est justement là que nos points de vue diffère: ils travaillent pour le bien de leur entreprise et donc pour eux-mêmes. Accessoirement, s'il est absolument nécessaire d'avoir des salariés, on leur donnera les miettes pour qu'ils ne ralent pas trop.

                Et je sais pas quel média tu lis/regardes/écoutes, mais moi quand je vois des chomeurs dans les médias, cest toujours une image de galérien mis à la rue à cause d'un méchant chinois qui a charmé un méchant patron, ce qui est a mon avis pas vraiment une vision réaliste non plus.
                Et je sais pas quel média tu lis/regardes/écoutes, mais moi quand je vois des chomeurs dans le Figaro, les Echos, la Tribune, TF1, et tous les médias qui touchent la très grande majorité du public, cest toujours une image de faignant qui travaille au black pour toucher son chômage et finir ses fins de mois.
                J'attends encore que les grandes entreprises qui sous-traitent à celles qui emploient au noir soient elles aussi condamnées.
                Enfin, moi je connais plutôt l'histoire du méchant patron qui a mis à la rue le galérien parce qu'il a préféré exploiter les petits enfants chinois plus dociles que les esclaves français.
                C'est nettement plus réaliste, tu as raison.

                Si vous n'aimez pas ce commentaire c'est qu'il est ironique.

                • [^] # PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE ET MORT QUE VIF !

                  Posté par . Évalué à -4.

                  "Enfin, moi je connais plutôt l'histoire du méchant patron qui a mis à la rue le galérien parce qu'il a préféré exploiter les petits enfants chinois plus dociles que les esclaves français.
                  C'est nettement plus réaliste, tu as raison."


                  Tous ca pour du pognon, pour du profit, pour s'engraisser !
                  En même temps, il se dit qu'il donne du travail à 2 ou 300 mioches, et il a donc bonne conscience.. Tout ca pour fabriquer des disques durs et des ordinateurs, alors que, il faut bien le dire, depuis la fin des année 90, on achéte de nouveau ordinateur pour rien, pour la frime, et qu'on pourrait trés bien garder les anciens (sauf sous windows, arf !). Bref, c'est de notre faute aussi, surtout que l'informatique, c'est la deuxiéme industrie poluante au monde aprés les automobile. Peut être qu'il faudrait faire une loi, interdisant d'acheter un nouvelle ordinateur avant 8 ou 10 ans ?

                  Sinon, fuat voir aussi que maintenant, les Patrons, les Actionnaires, tous ces pourriture de facistes, s'intalle la bas aussi pour vendre leur camelotte au chinois qu'ils exploitent, pour l'argent Roi. Est-ce qu'on a le droit d'introduire chez ces gens à la culture milénaire nos dernier gadets qui polue la planet et détruisent leur cultures ? Tous ca pour satisfaire l'avidités de quelques un ?
        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par . Évalué à 1.

          Si tu fais allusion à, par exemple, l'Angleterre, l'Irlande, l'Espagne, le Portugal (etc.) où le niveau de vie ne fait que baisser, la durée du travail s'allonger et le nombre de personne au-dessous du seuil de pauvreté croître ...

          Ok d'accord, je ne savais pas. Je cherche un article plus précis sur cette question, si quelqu'un connait un lien...


          A quand des propositions de contraintes sur les détenteurs de richesses qui les utilisent pour nuire au plus grand nombre au profit de quelques uns ?

          Je préfère [le modèle] où l'homme n'est pas une marchandise, celui où l'homme a des chances de vivre heureux sans devoir sa place au soleil au fait qu'il aura écrasé les autres pour y arriver, celui où l'homme n'est pas perçu par les patrons comme un esclave à exploiter, un consommateur à qui il faut vendre un maximum ou un faignant parce qu'il refuse ce monde où tout est à vendre et se retrouve au chômage et marginalisé.


          Le bonheur, le respect, la qualité de la vie et des relations humaines ne dépends pas que de choix politique, il s'agit aussi d'engagement et éthique individuel et associatives. Et en ce qui concerne ces choix politiques, il est important qu'ils soient menés avec des principes humanistes, mais il n'y a pas de honte à viser également une certaine efficacité.

          Ces valeurs humanistes sont-elle incompatibles avec l'économie de marché ? Beaucoup le pense. D'autres pensent le contraire, et ne sont pas des salauds sans coeur pour autant. Je veux dire je respecte tout à fait ton point de vue, et je peux me laisser convaincre que je me plante complêtement, mais pas avec des arguments qui me soupçonnent d'être sans coeur, et de ne pas avoir pour but le bonheur et l'épanouissement d'un maximum de gens sur terre pendant le plus longtemps possible ;-)
          • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

            Posté par . Évalué à 1.

            Si tu fais allusion à, par exemple, l'Angleterre, l'Irlande, l'Espagne, le Portugal (etc.) où le niveau de vie ne fait que baisser, la durée du travail s'allonger et le nombre de personne au-dessous du seuil de pauvreté croître ...


            Ok d'accord, je ne savais pas. Je cherche un article plus précis sur cette question, si quelqu'un connait un lien...


            Tu devrais trouver ton bonheur sur la wikipedia.

            De plus je trouve l'éxemple du Portugal et de l'Irlande intéressant : ils sont partis de très bas (il y a 15 ans il étaient tous les 2 dans les pays les plus pauvre de la CEE), chacun a reçu des aides de l'Europe et désormais l'Irlande, grace à des investissements dans l'informatique et les labos pharmacieutiques, est surement un des pays les plus prosperes de l'UE et embauche à tout va (et oui, le plombier polonais, il est parti en Irlande ;) ), alors que le Portugal avec sa manie de construire le plus grand pont/casino/discothèque/sapin de noël d'Europe est dans une situation catastrophique.
        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par . Évalué à -3.

          "Si tu fais allusion à, par exemple, l'Angleterre, l'Irlande, l'Espagne, le Portugal (etc.) où le niveau de vie ne fait que baisser, la durée du travail s'allonger et le nombre de personne au-dessous du seuil de pauvreté croître ..."



          Exactement !
          Tous le monde devrait savoir ce que tu dis, tellement c'est évident.
          Ce sont des pays rongé par le libéralisme, le commerce, le culte du pognon, les Patrons... Des hordes de travailleurs faméliques sont les esclaves d'entreprise sans scrupuile, pendant que les enfants vont dans des écoles nulles et les chomeurs ne touche pas d'Assedic et meurts car il sne peuvent pas se payer leur soins.
          Alors oui, le niveau de vie baisse, car ils ne font pas de relence par la consomation, en distribuant les Richesses, comme l'a expliqué Keynes (et Marx, aussi, un peu, si on veut éviter la Révolution).

          Moi je dis que le Partage, c'est l'avenir, et qu'il faut prendre au Multinationnales Américaines du CAC40 (leur capitaux sont yankee) qui ne servent que les interet de leurs actionnaires retraités qui s'enrichissent en dormant pour donner aux Jeunes, qui sont l'avenir de ce pays.
          • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

            Posté par . Évalué à 3.

            Multinationnales Américaines du CAC40 (leur capitaux sont yankee)

            BWAAAHHAAAAHAAAAHAAAA!!!
            Merci, c'est bon de rire parfois.

            Et toi t'es le champion du monde de france.
            • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

              Posté par . Évalué à -3.

              "Multinationnales Américaines du CAC40 (leur capitaux sont yankee)

              BWAAAHHAAAAHAAAAHAAAA!!!
              Merci, c'est bon de rire parfois.

              Et toi t'es le champion du monde de france."


              Alors, j'ai les chiffres dans un boukin.

              50% des entreprises du CAC40 appartienent au fond de pension US.
              En moyenne, c'est 37,5% pour toute la bourse de Paris.
              A l'étranger, les Anglais et les Japonais n'ont que 9% d'investissements étrangers, et les USA que 5%.
              C'est parce que soit disant on aurait pas de fond de pension en France.

              Puis sinon, les entreprises du CAC40 font de 75 à 90% leur pognon à l'étranger, avec des clients et des salariés étrangers, et ca c'est vraiment de la délocalisation sauvage.


              Ce qu'il y a, c'est que la bourse, les dividendes, ca rapporte beaucoup par action, genre 3% pour total http://www.boursorama.com/profil/resume_societe.phtml?symbol(...)
              (6,48¤ de dividende pour une action à 215.70 EUR) mais, les français, eux, ils n'achétent pas ces actions, alors que ca rapporte une fortune. C'est étrange. Je veux dire, que même si sur ces 3% il y a 50% environs qui partent en impôts et taxes sociales, ca fait tout de même un super investissement qui enrichi l'actionnaire en dormant. Alors pourquoi est-ce qu'ils n'achétent pas les gens ?
              Surtout qu'il y a des action moins chere.
              Genre Boursorama, http://www.boursorama.com/profil/resume_societe.phtml?symbol(...)

              Bref, Ok, l'actionnaires et un salaud qui s'enrichie énormement sans rien faire, à part peut être choisir son action, et encore, et qui risque que de perdre de l'argent dont il n'a pas besoin, mais alors puisque ca rapporte si facilement et autant, qu'attendent les millions de salariés pour acheter, acheter, acheter ??? Ca me dépasse...
              Ils sont cons, les gens.
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 0.

                C'est parce que les actions ça ne rapporte qu'aux riches qui ont des tuyaux d'initiés et qui peuvent investir facilement grâce à un héritage, et que les autres n'arrivent déjà pas à finir le mois !
              • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

                Posté par . Évalué à 1.

                ...Et qu'en plus on n'a pas envie de contribuer à la dérive actuelle du capitalisme financier et de se faire éclater la prochaine bulle spéculative à la gueulle. D'autant plus qu'on a envie d'investir à long terme, sur des affaires qui nous plaisent, et que l'on comprends.

                Bref, pour améliorer l'économie de marché, il faudrait commencer par mettre en place l'idée de l'économiste libéral Tobin de façon à valoriser les investissements de long terme contrairement à ceux de court terme (moins d'une journée, c'est pas crédible).

                Pour les fonds de pension à la française : il en faudrait au moins un d'éthique (10% ça suffit, on n'exige pas 30%, les ventes d'arme est-ce bien nécessaire, hum ces nikes viennent d'un goulag on dirait)...

                Enfin, je voudrais plus de transparence de la part des entreprises avant de placer mes billes (Ah mais zut, je n'ai pas de billes) : ce directeur est-il trop payé à mon goût, est-ce qu'il y a des nanas dans le CA, l'ambiance est bonne pour les salariés...

                Pour répondre à ta question, les gens ne veulent pas acheter d'actions pour ne pas se retrouver en contradiction avec eux-même. On a déjà du mal quand on va au supermarché à choisir entre éthique, bonne bouffe et porte-monnaie. Et puis l'argent c'est sale. Et puis la vie est courte, on n'a pas envie de s'emmerder à s'intéresser à toutes ces entreprises barbantes. Du coup le grand public ne s'y intéresse pas. Du coup, elles restes barbantes. Surtout elles paraissent énormément cynique avec leurs licenciements, particulièrement en France où l'on est encore sur le modèle du plein emploi à vie, avec une obligation morale pour l'entreprise de garantir l'avenir profesionnel de ses salariés.

                Je me pose la même question à propos des bars non-fumeurs. Désormais de nombreuses personnes souhaitent aller dans des bars non-fumeurs. Il y a une demande. Mais l'offre ne suit pas. L'économie de marché a souvent besoin d'un petit coup de pouce, on dirait ;-)

                Bref, plutôt que d'avoir à investir dans des fonds éthiques pour rester en cohérence avec soi-même, on préfère obliger l'Etat à être solidaire à notre place. Et ça se défend vu l'époque. Par contre, autant le faire le plus intelligemment possible. Et là par contre on en est loin : plus les gens angoissent, plus ils sont paranos, et plus ils bloquent toutes les adaptations en essayant de revenir aux 30 glorieuses, et plus la précarité avance, et ainsi de suite ;-)
        • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Si tu fais allusion à, par exemple, l'Angleterre, l'Irlande, l'Espagne, le Portugal (etc.) où le niveau de vie ne fait que baisser, la durée du travail s'allonger et le nombre de personne au-dessous du seuil de pauvreté croître ...

          Euh ? Pour les autres pays je ne sais pas mais en ce qui concerne l'Irlande, j'y ai vécu un an et je peux t'assurer que ce n'est pas du tout vrai ! La croissance en Irlande a fait baisser le chômage de manière spectaculaire (4,5% aujopurd'hui) et a enrichi tout le pays. Le salaire médian a énormément progressé depuis les années 90. Le pays a aussi instauré un salaire minimum, le temps de travail légal est de 39h. En outre un nombre important d'irlandais qui ont émigré aux USA ont même décidé de revenir au pays. Et un certains nombre d'amis qui sont là-bas (Irlandais et Français) trouvent qu'ils y vivent très bien.
    • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

      Posté par . Évalué à 2.

      Salut Adolphos. Tu sais on finit par te reconnaître tout de suite, surtout quand tu repompes sans vergogne tes propres phrases :

      http://pour-un-autre-monde.blogspot.com/2006/03/greve-genera(...)
      (troisième paragraphe).

      Il me semble que tu t'es déjà créé nombre de multis :
      http://linuxfr.org/~marabout/
      http://linuxfr.org/~Anticholesterol/

      Tu y crois vraiment à tes délires ? Ou alors tu es le trolleur le plus acharné que je connaisse...
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ah la vache!

        Je ne connaissais pas le personnage et je viens d aller faire un tour sur tes liens, c'est impressionant! C'est drole par moment mais le plus souvent c'est assez pathetique.

        Il ne fait d'ailleurs aucun doutes qu'il s'agit du meme personnage: Le style est le meme, les "idees" sont les memes et surtout l'utilisation Abusive De Majuscules est la meme.
      • [^] # Re: PLUTOT l'ANPE QUE LE CPE !

        Posté par . Évalué à -6.

        Bof, je peux faire des copier coller de ce que je veux, sans l'avoir écris moi même.
        Exemple :

        " Au fur et à mesure que le mouvement s'étend, et que les actions directes se font plus présentes, la question de la "violence" refait inévitablement surface. Si certaines interventions, catégoriques & ignorantes ("la violence, c'est mal!") ne valent guère la peine que l'on s'y arrête, nombre d'autres s'interrogent avec honnêteté sur la violence & son utilité. Question pertinente, la violence n'allant pas de soi, et,comme forme d'expression pour le moins dure, devant être pensée.

        "Violence"...
        114310424_db1af1d0c5_b.jpg, image/jpeg, 681x1024


        Voici donc quelques pistes pour contribuer à la réflexion & l'action:

        Qu'aurait été l'évacuation de la Sorbonne sans la résistance active & spectaculaire d'une partie des occupant·e·s?
        Ce n'est pas tous les jours que les flics se prennent des tables sur la tronche, et ce moment est vite devenu un mythe, qui anime les solidarités en France comme à
        l'étranger, profitant directement à ceux qui sont pourtant les plus prompts à critiquer ces actions, les "pacifistes".
        D'une manière générale, les actions "dures", quand elles accompagnent un large mouvement de contestation, sont autant d'outils permettant à celui-ci de
        s'imposer, d'empêcher les tentatives d'étouffement d'un gouvernement, de se faire entendre! L'État ne craint pas les marches pantouflardes qui jalonnent les mouvements sociaux depuis des années pour demander une petite part de gateau. Elles constituent la routine du théâtre démocratique, et n'obtiennent jamais rien de *significatif* (l'histoire
        des mouvements ouvriers montre beaucoup moins de frilosité de leur côté).
        L'État craint, au contraire, le dérapage, la perte de contrôle,le potentiel de colère d'un mouvement inflexible, à plus forte raison s'il est capable d'agréger d'autres révolté·e·s (ce que Sarkozy semble, à raison, particulièrement redouter!).

        Demandons-nous ce qui fonde notre appréciation d'une action. Le seul regard filtré des caméras, aux ordres du gouvernement, comme l'ont montré les expériences pratiques de luttes depuis des années, comme la sociologie critique?
        S'il est important de penser à l'intelligibilité des actions, en donnant de la visibilité à des idées, à des
        revendications, via banderoles, slogans, graffitis ("cassons le CPE!") & choix de cibles claires, il serait bon de ne pas oublier la dimension libératrice & révolutionnaire, à une échelle personnelle & collective, de ces moments.
        L'expérience pratique de la résistance permet non seulement de sortir les violences quotidiennes accumulées face à la
        l'autorité, mais aussi et surtout de vivre un moment d'intensité _ensemble_, lors duquel le temps est suspendu, lors duquel le jeu change de règles.
        C'est assurémment un moment galvanisant que de briser l'isolement habituel, pour se sentir fort·e·s ensemble, légitimes dans la colère, et refuser le confinement imposé par la flicaille, bras armé de l'État, qui, on le sait, n'est là que pour décourager, démobiliser, semer la terreur, fracasser des gueules, bref, casser (les gens, le mouvement); et non pour nous protéger (!!!), comme certain·e·s osent encore le bêler!

        On dit souvent que la violence, si elle est légitime, est difficilement compréhensible, audible pour le citoyen.
        À vrai dire, c'est évident.
        Quoique.
        Comme modes d'action, l'insoumission (refuser le confinement
        policier et l'enfoncer), la résistance active (caillaisser, entre autres choses) & le sabotage (briser des vitres pénibles à regarder) sont aussi des expressions qui parlent à des catégories de la population, "qui ont délaissé la politique, parce que la politique les a délaissés".
        Quoi qu'il en soit, si bien des gens refusent la "violence" (bien que celle des manifestant·e·s demeure en tout point inférieure à celle du gouvernement), ne peuvent s'y identifier; si bien des gens s'en vont la rejetter en bloc, fustigeant les casseurs (pure invention policière & médiatique, visant à décrédibiliser ceux & celles qui expriment de manière radicale & déterminée leur opposition, en les faisant passer pour des opportunistes sans rapport avec les manifestations, ce qui est mensonge éhonté), faut-il se demander pourquoi, ou, plutôt, comment remédier à cela?

        Et si tou·te·s les manifestant·e·s occupé·e·s à dénoncer leurs voisin·e·s lanceurs & lanceuses de pavés, sous prétexte que "personne ne va comprendre", consacraient un dixième de ce temps là à _expliquer_, à faire en sorte que les personnes en question puissent comprendre; à se
        montrer en solidarité, à assumer ces actions comme composante du mouvement?
        Que l'on soit clair: il ne s'agit pas nécessairement que tout le monde se transforme en émeutier·e; à chacun sa manière d'agir, selon son confort personnel & ses envies, dans le respect des autres tactiques; mais ce dont il s'agit, à l'évidence, c'est de refuser la stratégie de division du gouvernement, qui va sans hésiter distribuer
        des bons points aux gentil·le·s manifestant·e·s, inoffensifs, pour durcir la matraque contre les autres.
        Le fait même qu'un gouvernement hostile flatte les étudiant·e·s les plus dociles, opposés à sa politique, devrait mettre la puce à l'oreille à quiconque se méfie.
        Cessons donc de jouer le jeu de Sarkozy, et de vouloir être premiers de la classe!
        Désertons son monde & ses logiques autoritaires, et
        nourrissons une opposition plurielle, insolente, qu'elle soit ou non violente!
        Nous avons tou·te·s à y gagner, sauf le gouvernement.

        Reste à savoir si le mouvement anti-CPE veut avoir l'intelligence de s'ouvrir à d'autres mécontentements, pour dépasser la revendication limitée du CPE, qui, il est vrai, ne fait que compléter un dispositif d'exploitation déjà largement rodé. S'opposer radicalement au CPE et faire en sorte qu'il ne ressurgisse pas sous un autre nom, c'est forcément poser la question du monde qui l'a généré, et lutter pour en construire un autre, fruit de nos envies, des pratiques collectives que l'occupation des FAC permet d'ores & déjà d'explorer, sans oublier l'inspiration que peuvent nous procurer les expériences & projets autogestionnaires qui existent depuis des années, mettant en relation recherche d'égalité dans le vivre-ensemble & pratiques d'autonomie vis à vis des systèmes étatique & marchand.

        Alors, qu'est-ce qu'on attend?"


        Bref, ca ne prouve rien. D'ailleur les slogans contre le CPE, les arguments ne sont pas infinis, donc forcément, on se répéte. Et puis mon texte n'est pas le même de toute façon..
  • # Un flop...

    Posté par . Évalué à 4.

    Aujourd'hui, je me sens d'humeur à foutre le bordel...

    Cool. Moins de 20 commentaires. Demain tu lances un avion en papier sur une fourmiliere ?
    • [^] # Re: Un flop...

      Posté par . Évalué à 2.

      Bof... 44 commentaires (45 avec le mien) pour un truc clairement annoncé, c'est pas si mal que ca ! Chacun sait que ce sont les trolls les mieux cachés qui font le plus de bruit...
  • # Du bon sens (à droite où à gauche)

    Posté par . Évalué à 4.

    Tu peux trés bien être de droite et ne pas être d'accord avec ce que fait un gouvernement de droite, ou être de gauche et ne pas apprécier ce que fait un gouvernement de gauche, ou être centriste et ne pas aimer ce que fait un gouvernement de droite, ou être de gauche et ne pas aimer ce que fait un gouvernement de droite, ou être...

    Bref, il peut trés bien aussi y avoir des gens de droite (qui ne le disent pas fort) dans les manifs actuelles.
  • # tu as raison...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    lors des manifestations anti-FN, on voyait très peu de manifestants de droite, c'est pourtant eux qui en ont le plus profité depuis 2002...

    Il est normal que des personnes que l'on considére comme conservateur n'est pas envie de manifester pour faire changer les choses...

    Et comme c'est grace à des manifestations qu'il y a eu le droit de vote des femmes, les congés payés, la baisse du temps de travail et tout un certains nombres de choses qui nous éloignent de l'obscurantisme du XIXème siècle, c'est peut etre pas une si mauvaise chose.

    Axel
    • [^] # Re: tu as raison...

      Posté par . Évalué à -3.

      "Il est normal que des personnes que l'on considére comme conservateur n'est pas envie de manifester pour faire changer les choses..."

      Absolument, c'est bien pour cela qu'il faut se battre contre le CPE, pour garantir le Droit du Travail, intangible, immobile, seule garantie du travailleur pour combatre le Patron, contre les conservateurs exploiteur, les Actionnaires et les Patrons, qui veulent le changer pour la Précarité.

      NON AU CPE !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.