Journal Microsoft, Tunisie et logiciel libre

Posté par .
41
4
sept.
2011

Cher Nal,
comme tu le sais, tous les câbles diplomatiques de wikileaks ont été lâchés dans la nature. Parmi ces câbles il y en a un qui t'intéressera certainement : le câble 06TUNIS2424. Nous prenons donc connaissance des dessous de la signature du contrat entre Microsoft et le gouvernement de Tunisie nommé GOT dans le câble.

Je mets d'abord la version anglaise puis la traduction tirée d'ici (le gras est de moi) :

  1. (U) As part of the agreement, Microsoft will help the GOT to upgrade and modernize its computers and networking capabilities. In turn, the GOT agreed to purchase twelve thousand licenses to update government computers with official Microsoft software, rather than the pirated versions that have been commonly used, according to one Microsoft employee. Since 2001, the GOT adopted an open software policy, using only free software programs. Additionally, future GOT tenders for IT equipment will specify that the equipment must be Microsoft compatible, which is currently prohibited by the Tunisian open software policy.

. (U) Dans le cadre de l’accord, Microsoft aidera le GT à améliorer et moderniser ses ordinateurs et ses capacités réseaux. À son tour, le GT a accepté d’acheter douze mille licences pour la mise à jour des ordinateurs du gouvernement avec des logiciels Microsoft sous licence, plutôt que les versions piratées couramment utilisées jusqu’ici, selon un employé de Microsoft. Depuis 2001, le GT a adopté une politique de logiciels libres, utilisant uniquement des logiciels libres. En outre, les futurs appels d’offres pour les équipements TI du Gouvernement préciseront que les équipements doivent être compatibles avec Microsoft, ce qui est actuellement interdit par la politique des logiciels libres en Tunisie.

Bref, ils ont négocié un contrat pendant 5 ans pour défendre la propriété intellectuel et pourfendre le logiciel libre : "Although the agreement has been hailed as a
triumph for intellectual property rights, the negotiations
and the brokered deal itself reveal a more complicated
reality." ( soit " Bien que l'accord ait été salué comme un triomphe pour les droits de propriété intellectuelle, les négociations et l'accord consenti révèlent une réalité plus compliquée")

Il y a donc un mais à cette victoire. On le retrouve à la fin du câble :

In theory, increasing GOT law enforcement
capability through IT training is positive, but given
heavy-handed GOT interference in the internet, Post questions
whether this will expand GOT capacity to monitor its own
citizens. Ultimately, for Microsoft the benefits outweigh
the costs. End Comment.

En théorie, augmenter la capacité du gouvernement à appliquer la loi à travers la formation en TI est positif, mais étant donné la lourde interférence du GT en matière d'Internet, il est à se demander si cela ne va pas accroître la capacité du GT en matière de surveillance de ses propres citoyens. Finalement, pour Microsoft les bénéfices l'emportent sur les coûts. Fin du Commentaire.

Certains comme à reflet vont plus loin et accusent même microsoft d'avoir aidé le gouvernement tunisien à forger de faux certificats ssl en échange de ce contrat.

Sur ce, bonne semaine.

PS : pour réutiliser la traduction il faut citer ce blog, pour le câble anglais je ne sais pas à qui il faut demander.

  • # Triste suite...

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    ...d'une triste histoire.

    La politique américaine et son zèle pour faire respecter la "propriété intellectuelle" (et la propagande qui va avec comme quoi c'est dans l'intérêt de tous les pays d'avoir une protection de la propriété intellectuelle plus forte) sont fascinante quand on voit que les USA n'ont rejoint la convention de Berne de 1886… qu'en 1988, au moment où ils se sont rendus compte qu'avec l'industrie Software ils étaient les plus gros exportateurs de propriété intellectuelle (disent les mauvaises langues—dont je suis) !

    Voilà un exemple de plus où les pays "développés" arrivent avec leurs beaux arguments à extorquer encore un peu d'argent au pays en développement…

  • # oh surprise

    Posté par . Évalué à  9 .

    des contrats microsoft qui disent bien clairement que le logiciel libre doit etre degage...

    J'ose esperer que ceux qui croient encore les personnes payes pour venir troller ici, conprendront enfin que ce sont de vulgaires menteurs.

    • [^] # Re: oh surprise

      Posté par . Évalué à  4 .

      Tu penses à qui ?

      • [^] # Re: oh surprise

        Posté par . Évalué à  1 .

        Je me demande bien. Bisounours?

        • [^] # Re: oh surprise

          Posté par . Évalué à  2 .

          Tu es devenu timide maintenant ?

          • [^] # pasBill pasGates

            Posté par . Évalué à  1 .

            Peut-être quand disant son nom il viendra ? J'aimerai bien entendre ce qu'il a à dire sur la question.

            De même, cette histoire de certificat SSL me choque énormément. Microsoft a-t-il comme le dit rue89 vraiment permit à la Tunisie de signer de faux sites pour faire des attaques man-in-the-middle pour gagner de l'argent ? Si c'est le cas, les mots me manquent. Autant je peux comprendre la partie création d'emplois, pot de vin, donation à l'œuvre caritative pour les handicapés, donner le code source au gouvernement etc. Autant j'en arrive à espérer que cette histoire de certificat soit un mensonge.
            En même temps, à tous ceux qui disent "Mais ce n'est pas grave, on s'en fout, c'est de la politique …" dès que je parle du libre, je pourrai leur montrer un exemple concret …

            • [^] # Re: pasBill pasGates

              Posté par . Évalué à  -1 .

              Peut-être quand disant son nom il viendra ?

              Pitie on est bien tranquille sans ces personnages et leurs mensonges.

            • [^] # Re: pasBill pasGates

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              je crois que ceux qui parlent du libre comme juste d'un moyen d'avoir un logiciel que l'on peut modifier et distribuer ne voient pas toutes les implications possibles.

              Parce que dans un monde purement économique, je veux peut être bien croire que le "marché" peut réguler, mais lorsque l'on voit cela, il est indéniable que nous avons besoin d'armes pour nous défendre car ni le marché ni les politiques ne veulent prendre les mesures minimales destinées à obtenir un semblant de justice sociale. Ils auraient plutôt tendance à pousser l'injustice sociale au profit des copains (comme cochon).

              Tout les beaux discours sur la concurrence, le populimse, poujadimse, intaigrimse, obscurantimse ne sont que des écrans de fumées pour ne pas répondre aux questions et gagner du temps dans le démembrement à l'échelle de la décennie des vivre-ensemble que l'histoire à construite sur des milliers d'années.

              Le libre est un moyen plutôt simple, non violent, et tapant ou cela fait mal : au porte monnaie

              • [^] # Re: pasBill pasGates

                Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                Attention ! ce flim n'est pas un flim sur le cyclimse. Merci de votre compréhension

              • [^] # Re: pasBill pasGates

                Posté par . Évalué à  0 .

                je crois que ceux qui parlent du libre comme juste d'un moyen d'avoir un logiciel que l'on peut modifier et distribuer ne voient pas toutes les implications possibles.

                Je crois surtout que le libre est un moyen d'empêcher d'éventuels abus de pouvoir en empêchant que l'accès à l'information soit techniquement verrouillé par une poignée d'individus. Ceci dans l'informatique comme dans bien d'autres domaines.

                [...] le démembrement à l'échelle de la décennie des vivre-ensemble que l'histoire à construite sur des milliers d'années.

                Oui enfin... Si on avait pas "démembrer" le vivre ensemble des Athéniens de l'antiquité, on aurait encore l'esclavage et la pédophilie comme règles pour vivre en société...

                • [^] # Re: pasBill pasGates

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Je me rends compte que le [...] dans la citation que j'ai faite était plus que maladroit :/ Je suis plutôt d'accord avec ce que tu as écrit.

                  Ayant vu "pasBill pasGates" dans le sujet, j'ai cru qu'il fallait que je parte dans un troll godwinesque...

                  • [^] # Re: pasBill pasGates

                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                    pas de soucis.

                    Le soucis n'est pas de changer le vivre-ensemble, il évolue régulièrement et heureusement, mais c'est d'imposer par une minorité des changements rapides par la force de la loi.

                    Ensuite sur la pédophilie et l'esclavage à Athène, je ne suis pas persuadé que l'ouvrier de base qui gagne juste de quoi survivre (30% des gens sous le seuil de pauvreté ont un travail) obligé de continuer à travailler pour juste survivre jusqu'a la fin du mois soit mieux loti qu'un esclave d'antan d'une famille éclairée. Ensuite sur la pédophilie (sujet sensible), l'espérance de vie à la naissance était de 30 ans, il ne faut pas être grand clerc pour imaginer que l'on attendait pas 20 ans pour se "marier" et copuler. Enfin si c'est la captation par les vieux lubriques des "jeunes vierges fermes" regarde le monde d'aujourd'hui on n'en est pas loin non plus, il y a une classe de "vieux" (chanteurs, acteurs,politiques ....) qui s'envoie des biens jeunes. Et je suis même presque persuadé qu'en nombre il y en a plus qu'avant (mais c'est vrai qu'en pourcentage, j'imagine que c'est moins).

              • [^] # Re: pasBill pasGates

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                [les] vivre-ensemble que l'histoire à construite sur des milliers d'années.

                Ne seraient-ce pas les hommes qui ont construit cette convivialité au cours de l'histoire ?

                L'histoire ne construit rien, elle témoigne d'une construction et de ses acteurs.
                Ainsi, la convivialité est partie de cette construction qui a pour acteur l'homme (être social).
                Dans l'histoire la convivialité est donc image de l'humanité. Ainsi je peux réécrire ta phrase :

                Tout les beaux discours sur la concurrence, le populimse, poujadimse, intaigrimse, obscurantimse ne sont que des écrans de fumées pour ne pas répondre aux questions et gagner du temps dans le démembrement à l'échelle de la décennie de l'humanité dont l'histoire a témoigné de ses œuvres sur des milliers d'années

                Le vivre ensemble ou convivialité étant une de ces œuvres qui nourrissent le témoignage. Un marqueur.

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                • [^] # Re: pasBill pasGates

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  non, je ne suis pas d'accord.

                  TU as décidé que la convivialité est l'image de l'humanité. C'est un choix d'analyse, une hypothèse rien de plus.

                  Pour le fait que l'histoire ne construit rien, oui c'est un raccourci. Mais cela ne veut pas dire que c'est l'Homme qui a construit, Homme comme représentation des hommes. C'est tout plein de choses réunies : les désirs humains, la situation économique, la situation sanitaire, le développement culturel spirituel et biologique, le climat. Je ne suis pas d'accord pour dire que c'est que l'homme qui a construit : il l'a fait dans un environnement et l'environnement a autant de place dans les choix que l'homme. C'est pour cela que je parle de l'histoire. C'est un raccourci probablement idiot et même hérétique pour un historien, mais je ne le suis pas (historien, pas hérétique).

                  L'histoire c'est le regard que l'on peut avoir sur le temps qui a passé.

                  C'est bien pour cela que je ne veux pas parler de "convivialité" : lorsque l'argent coule à flot, la convivialité ne représente pas la même chose que lorsqu'il n'y en a pas. Tandis que le vivre-ensemble représente toujours la même chose : vivre ensemble.

                  Enfin, on ne démembre pas l'humanité (on n'est pas encore à soleil vert ni à bienvenu à zombiland) on détruit des manières de vivre ensemble adopté par la communauté humaine.

          • [^] # Re: oh surprise

            Posté par . Évalué à  1 .

            Question bete, reponse bete.

    • [^] # Re: oh surprise

      Posté par . Évalué à  1 .

      des contrats microsoft qui disent bien clairement que le logiciel libre doit etre degage...

      Ah ? Tu as une source pour ce que tu dis ?
      Non parce que le câble diplomatique dont il est question ici parle de piratage massif de licence Microsoft malgré la politique open source et de Microsoft qui a ramé pendant 5 ans en faisant promesses et concessions pour pousser le gouvernement à payer ses licences.

      En échange de la remise en état de l’infrastructure réseau, de la mise à jour des machines, de la mise en place de formations et de centres de dev pour la Tunisie. Microsoft demande à ce que la politique qui leur ferme la porte des appels d'offres soit abrogée.

      J'ai beau chercher, je ne vois pas ce qu'il y a à redire à cette démarche.

      Éclaire moi, s'il te plait ?

      On a un gouvernement qui utilise des licences pirates massivement et illégalement à plus d'un titre (puisque les logiciels proprios sont interdits) et une société qui bataille pendant 5 ans pour que les licences soient payées et que la loi hypocrite soit révoquée. J'ai relu le câble dix fois, je n'ai pas vu un seul passage qui dise que les logiciels libres doivent être interdit. On parle juste d'autoriser les logiciels Microsoft. (Pas de rendre obligatoire, pas de forcer pas de lier, juste rendre possible une solution MS)

      J'ose esperer que ceux qui croient encore les personnes payes pour venir troller ici, conprendront enfin que ce sont de vulgaires menteurs.

      Vu la lecture partisane et impropre de certains lecteurs, je doute que le mensonge soit nécessaire pour tourner en ridicule les positions de ceux-ci.

      • [^] # Re: oh surprise

        Posté par . Évalué à  3 .

        Non parce que le câble diplomatique dont il est question ici parle de piratage massif de licence Microsoft

        La source est un employé de Microsoft! C'est un peu comme si tu demandais à un exploitant nucléaire si le solaire peut remplacer le nucléaire et s'il est moins dangereux.

        rather than the pirated versions that have been commonly used, according to one Microsoft employee.

        En échange de la remise en état de l’infrastructure réseau, de la mise à jour des machines, de la mise en place de formations et de centres de dev pour la Tunisie. Microsoft demande à ce que la politique qui leur ferme la porte des appels d'offres soit abrogée.

        La politique d'appels d'offres ne fermait pas la porte à Microsoft, c'est juste qu'avant le gouvernement n'avait pas le droit de demander du matériel compatible Microsoft. C'est-à-dire qu'il pouvait demander le meilleur serveur mail, sans préciser qu'il devait pouvoir accueillir windows et que rien n'interdisait à Microsoft d'arriver avec la meilleure offre technique. Par contre, après, toutes les appels d'offres devaient être windows-ready.

        future GOT tenders for IT equipment will specify that the equipment must be Microsoft compatible

        Enfin, il y a toujours la conclusion du câble (que tu as lu 10 fois) qui dit clairement que pour une question d'argent, Microsoft a accepté de trouer son système d'exploitation pour que le régime de Ben Ali puisse espionner son propre peuple.

        • [^] # Re: oh surprise

          Posté par . Évalué à  1 .

          La source est un employé de Microsoft! C'est un peu comme si tu demandais à un exploitant nucléaire si le solaire peut remplacer le nucléaire et s'il est moins dangereux.

          OK. Donc on en reviens à la question principale : As-tu une source fiable qui dit que Microsoft a fait éjecter l'Open Source de Turquie ? Tu as une source qui dit une chose sur la régularisation des licences et sur la réouverture du marché à MS et tu en déduis que le marché a été fermé aux logiciels libres. Quelle est la démarche logique qui te permet d'arriver à ce résultat ?

          La politique d'appels d'offres ne fermait pas la porte à Microsoft

          La loi de 2001 interdit les logiciels propriétaires pour les projets du gouvernement. C'est ce qu'on appelle fermer la porte, puisque par essence ça veut dire que l'OS sous-jacent ne peut pas être Windows et par extension il ne reste pas beaucoup de produits MS utilisable. Même parmis les produits en Open Source.

          Par contre, après, toutes les appels d'offres devaient être windows-ready.

          Ce qui en Français veut dire : matériel x86, appels d'offres non bloquant pour windows. Les mecs qui ont du le plus apprécier ce sont IBM et SUN. Mais je ne vois toujours pas de discrimination anti-logiciel libre.
          Dans la pratique ça évite juste qu'il y ait un appel d'offre qui exige du ZFS comme partition primaire, ou qui implique une intégration native dans un réseau AFS+.

          Enfin, il y a toujours la conclusion du câble (que tu as lu 10 fois) qui dit clairement que pour une question d'argent, Microsoft a accepté de trouer son système d'exploitation pour que le régime de Ben Ali puisse espionner son propre peuple.

          La conclusion du câble dit que le fait que le code source ait été ouvert à un nombre limité de personnes (comme MS le fait pour à peu près tous les gouvernements du monde) peut être utilisé par le gouvernement de Ben Ali pour espionner ses citoyens. Il ajoute que malgré tous les cadeaux consentis cette opération devrait être rentable financièrement sur le long terme.
          Ton interprétation est pour le moins partisane. Mais ceci dit, même si la conclusion allait dans ton sens, je ne vois toujours pas en quoi cela implique que MS a dégagé le logiciel libre.

          • [^] # Re: oh surprise

            Posté par . Évalué à  9 .

            La politique d'appels d'offres ne fermait pas la porte à Microsoft

            La loi de 2001 interdit les logiciels propriétaires pour les projets du gouvernement. C'est ce qu'on appelle fermer la porte, puisque par essence ça veut dire que l'OS sous-jacent ne peut pas être Windows et par extension il ne reste pas beaucoup de produits MS utilisable. Même parmis les produits en Open Source.

            Ça ne fermait absolument pas la porte à MS. MS détenant les droits de propriété intellectuelle sur ses logiciels, rien ne lui interdisait de libérer ses produits pour répondre à l'appel d'offre.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: oh surprise

            Posté par . Évalué à  1 .

            Tu as une source qui dit une chose sur la régularisation des licences et sur la réouverture du marché à MS et tu en déduis que le marché a été fermé aux logiciels libres.

            Puisqu'il faut tout expliquer. Une source est employée de micorsoft et l'autre (l'auteur du cable) est diplomate voir ambassadeur. Le premier défendra bec et ongle sa boite (crosoft) alors que l'autre défend son pays. Autant le premier ne va pas hésiter à gonfler les chiffres du piratage, autant le second n'a pas besoin. Il ne fait pas un communiqué de presse et s'il précise bien qui lui a parlé du piratage intensif c'est qu'il a un doute.

            La loi de 2001 interdit les logiciels propriétaires pour les projets du gouvernement. C'est ce qu'on appelle fermer la porte,

            Ça veut juste dire que le gouvernement veut maitriser son parc informatique en bénéficiant des 4 libertés. Comme le montre la suite du câble, ils avaient surtout peur de backdoor p de la CIA. C'est un critère technique. D'ailleurs, Microsoft a "libéré" son code source pour le gouvernement tunisiens et s'y est donc "plié".

            Ce qui en Français veut dire : matériel x86, appels d'offres non bloquant pour windows

            Non, ce qui veut dire que les équipements ont été testés avec windows. Du coup, c'est pénalisant pour linux, car si on veut faire une solution linux, il faut faire deux tests : windows et linux. Sachant que pour du windows il faut acheter les licences et former les gens, c'est clairement discriminatoire.

            Dans la pratique ça évite juste qu'il y ait un appel d'offre qui exige du ZFS comme partition primaire

            Dans la pratique ça empêche d'utiliser des plateformes "exotiques" qui peuvent être plus performantes. Exemple, une boite ne peut pas se pointer avec une plateforme Sparc en utilisant ZFS qui répondrait exactement aux demandes du cahier des charges.

      • [^] # Re: oh surprise

        Posté par . Évalué à  3 .

        Microsoft demande à ce que la politique qui leur ferme la porte des appels d'offres soit abrogée.

        Ils ont fait un peu plus : apparemment la loi mentionne spécifiquement Microsoft. Niveau concurrence avoue que c'est pas vraiment top. Pourquoi ne pas mentionner une compatibilité Debian, Red Hat ou autre ??

        De plus, d'après reflets.info, il y aurait des soupçons comme quoi Microsoft aurait permis au gouvernement de faire de faux certificats en échange de cette inscription dans la lois.

        Il n'est pas dit clairement que les logiciels libres doivent être dégagées, mais il faut avouer que ça sent l'embrouille ce truc et que les logiciels libres ne peuvent que pâtir d'une telle situation.

        • [^] # Re: oh surprise

          Posté par . Évalué à  -4 .

          Il n'est pas dit clairement que les logiciels libres doivent être dégagées, mais il faut avouer que ça sent l'embrouille ce truc et que les logiciels libres ne peuvent que pâtir d'une telle situation.

          D'un autre cote, si le succès des LL tient a la tenue a l'écart contractuelle de Microsoft, comment dire?

          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Re: oh surprise

      Posté par . Évalué à  -6 .

      Ta lecture du français est toujours aussi défrisante.

      Bon cela dit, quand on voit comment tu défends google bec et ongle, malgré leur techniques anti concurrentielles directement inspirées de MS:
      - éjection illégales et arbitraires de concurrents,
      - occupation abusive du marche avec un produit inférieur grâce a leurs finances infinies, ce qui réduit a néant les efforts d'un quelconque concurrent

      J'attends avec impatience les premières plaintes pour vente forcée aux constructeur et d'entendre parler du premier constructeur a qui on aura interdit de distribuer un telephone sans android, juste pour le plaisir de te voir gesticuler et mentir pour justifier ces pratiques mafieuses, comme tu dit.

      (ouh, le menteur-eu!)

      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

      • [^] # Re: oh surprise

        Posté par . Évalué à  -6 .

        ah, ben ça commence a arriver, perquisition chez google en coree y'a qq jours pour pratique anti concurrentielles de google sur android la bas (pour peu, on dirait presque une redite de IE vs Netscape, c'est rigolo), présentation de google déclarant "don't develop in the open", "we must own the ecosystem".

        Mon petit doigt me dit que ça va être rigolo a l'avenir pour google.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # Venezuela

    Posté par . Évalué à  4 .

    Il y a un autre cable du même accabit, cette fois ci sur le Venezuela

    • [^] # Re: Venezuela

      Posté par . Évalué à  9 .

      J'avais lu « sur le vuvuzela » au début… Ça aurait expliqué bien des choses !

    • [^] # Re: Venezuela

      Posté par . Évalué à  10 .

      Il y en a aussi sur la thailand, sur le vietnam, en inde etc.

      Rien de bien surprenant. Il faut etre un bisounours pour croire que les contrats avec Microsoft n'avait pas ce genre de clause.

      Mais c'est uniquement par la superiorite technique que XP a detrone linux sur les netbooks n'est ce pas? Mais puisque l'on vous dit que le departement d'etat americains verifient les contrats... Et oui comme mon prof de francais disait "On est un con" (il a rate des trucs mais ca je m'en souviens :) ).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.