Journal Toutes vos base sont appartiens à nous

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
5
15
sept.
2014

Le 12 avril 2014, le destroyer USS Donald Cook (arrivé sur zone l'avant-veille) a été survolé en mer noire par un chasseur-bombardier russe Su-24, et apparemment il s'est passé des trucs à bord.

Les russes disent qu'ils ont réussi à planter Aegis, le fameux système capable de relier entre eux les moyens de défense antimissile de tous les navires où il est embarqué "to track and guide weapons to destroy enemy targets".

Les US eux, semblent dire que c'est pas sympa.

Le web s’interroge.

  • # Foo = bar

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Apparemment, c'est pas la première fois du siècle qu'un tel e-pataquesse se produit.

    Ça va finir comme dans Pacific Rim, où ne restent opérationnels que les robots analogiques.

    • [^] # Re: Foo = bar

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Si c'est pour qu'il ne reste que les analogiques "à l'ancienne", t'aurais au moins pu prendre un meilleur exemple.

      • [^] # Re: Foo = bar

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Dans le genre « il ne restera que l’obsolète d’efficace », il y a le coup (réel cette fois) du F117 abattu en serbie, le matos soviétique de la guerre froide est ce qu’il y a de plus efficace pour abattre un avion furtif américain ! ;-)

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Argggg, le titre :/

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Serait-il possible de corriger le titre qui pique aux yeux.

    Merci

  • # Impressionnant

    Posté par . Évalué à 9.

    Ils arrivent à voir des écrans noirs à l'intérieur d'un bateau en passant au dessus avec un bombardier. La technologie russe est au top !

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Impressionnant

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il faut croire que la couleur de l’écran est liée à la mer… S’ils n’avaient pas été en mer noire, ils auraient eu des écrans bleus à la place !

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Impressionnant

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est quoi l'intérêt de voir un écran noir ? :-)

      • [^] # Re: Impressionnant

        Posté par . Évalué à 10.

        Et bien justement, c'est ça que les journalistes n'ont pas su voir.

        Le chasseur Russe n'était pas là pour faire planter le système, mais bien pour espionner les écrans en passant très très bas, à rase-mottes (enfin, rase-vagues…) devant le bâtiment avec un polaroïd à la main (on en en ex-union soviétique tout de même! pis la NSA contrôle déjà tous les APN à distance…).

        S'apercevant avec effroi de la manœuvre, le commandant de bord a alors courageusement couru débrancher l'unique prise électrique 110V standard qui reliait tous les ordinateurs impliqués pour s'assurer que le fourbe pilote russe ne puisse pas s'emparer des bribes de la précieuse technologie d'avant garde.

        Et voilà, tout s'explique!!

        • [^] # Re: Impressionnant

          Posté par . Évalué à 2.

          Ou alors ils ont juste été aveuglés par le flash du polaroïd.

  • # Mouaih...

    Posté par . Évalué à 4.

    Difficile de différencier l'info de l'intox…

    J'ose supposer qu'un navire de guerre ne dispose pas d'un seul système de détection. Personne ne dit comment les russes peuvent être certains d'avoir fait planter le système Aegis et provoquer l'affichage des écrans noirs. Si c'est vraiment arrivé c'est sûrement classé confidentiel/défense, donc comment les russes peuvent le savoir…bref, je reste dubitatif…

    • [^] # Re: Mouaih...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 16/09/14 à 08:52.

      Difficile de différencier l'info de l'intox…

      Oui. Comme à chaque fois que l'armée (d'où que ce soit) émet une quelconque info.

      Si c'est vraiment arrivé c'est sûrement classé confidentiel/défense, donc comment les russes peuvent le savoir…

      Ben il semblerait que l'appareil russe ait réussi à ensuite simuler des (12) manœuvres d'attaques avec succès. D'où peut-être cette histoire de "black screen" qui serait une allégorie..?

      • [^] # Re: Mouaih...

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben il semblerait que l'appareil russe ait réussi à ensuite simuler des (12) manœuvres d'attaques avec succès

        Et pour définir le succès, c'est juste le fait que le navire ne l'a pas abattu ? Ils auraient annoncé quoi les russes si leur avion avait été abattu ? Quelque chose comme Notre technologie de brouillage Aegis n'a pas fonctionné ? J'en doute un peu.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Mouaih...

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Et pour définir le succès, c'est juste le fait que le navire ne l'a pas abattu ?

          Ben disons que l'accrocher au radar, ça suffit généralement à montrer que l'on est en position de faire feu et que le pilote ferait mieux d'aller voir plus loin.
          Bien sûr, ça ne l'empêche pas de recommencer mais c'est un poil osé.
          Alors oui, 12 passages consécutifs, c'est pas mal.

        • [^] # Re: Mouaih...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et pour définir le succès, c'est juste le fait que le navire ne l'a pas abattu ?

          Plutôt le fait qu'il a quitté les lieux.

  • # mmmh

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne vais pas spéculer à mort sur un sujet où mes connaissances sont ténues, mais bon, au débotté :

    experts say that this plane was equipped with the latest Russian electronic warfare complex

    Les experts ? Quels experts ? Un peu léger de n'en citer aucun nominativement.

    Meanwhile, Su-24 flew over the deck of the destroyer, did battle turn and simulated missile attack on the target. Then it turned and repeated the maneuver. And did so 12 times.

    Il me semble qu'il y a un problème de vraisemblance : peut-être les Russes ont-ils pu désactiver un système, mais j'ai du mal à croire qu'il y ait un seul système sur un navire de guerre moderne et sophistiqué. Le côté "je nargue le gros navire américain à douze reprises en espérant qu'ils n'aient pas de moyen de riposte à disposition" ressemble à de la folie furieuse. Je ne pense pas une seconde que la Russie aimerait déclencher une confrontation militaire avec les Etats-Unis (cf. ci-dessous).

    There all the 27 members of the crew filed a letter of resignation. It seems that all 27 people have written that they are not going to risk their lives.

    Il n'y a que 27 membres d'équipage sur un destroyer ? Wikipédia me dit "22-32 officiers, plus de 300 matelots"…

    Ensuite, des militaires de carrière qui démissionnent, en pleine opération extérieure, par "refus de risquer leur vie", heu, si c'est le cas, les Etats-Unis ont un gros problème :-)
    D'ailleurs, quelque part, la menace (et donc le risque) n'est ici pas réelle : formellement, les Russes peuvent essayer de couler le navire, mais c'est de la folie face à la puissance de riposte des Etats-Unis. Ca n'a aucun sens, et Poutine n'est pas Docteur Folamour.

    Bref, il y a peut-être un fond de vérité dans cette histoire, mais le récit journalistique ressemble à une bonne grosse mythologisation à vocation patriotique.

    • [^] # Re: mmmh

      Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 16/09/14 à 07:15.

      d'un autre coté si on le met en relation avec ça : http://sdupeuple.blogspot.fr/2014/08/russie-larmee-sera-dotee-darmes.html
      C'est peut-être nous qui avons loupé une évolution sur l'armement à force de regarder des films ou les USA sont les plus forts avec les même technologies d'armes qu'il y a 50 ans ….

      • [^] # Re: mmmh

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ce message est sérieusement noté à +5 ? Un lien vers un blog d'illuminés cathos qui met sa liste de mots-clés délirants en tête de page au lieu d'une balise meta, et qui reprend un laconique « vous verray ! » d'un populiste formé à l'école d'une bureaucratie mythomane qui a affamé son peuple pendant des décennies pour entretenir l'illusion de pouvoir faire la course à la puissance ?

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 2.

          et qui reprend un laconique « vous verray ! » d'un populiste formé à l'école d'une bureaucratie mythomane qui a affamé son peuple pendant des décennies pour entretenir l'illusion de pouvoir faire la course à la puissance ?

          Huh ?

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En fait j’avais pas cliqué sur le lien (qui est en effet une inutile reprise de propagande grossière), mais j’ai pertinenté pour cette phrase :

          C'est peut-être nous qui avons loupé une évolution sur l'armement à force de regarder des films ou les USA sont les plus forts avec les même technologies d'armes qu'il y a 50 ans…

          Je juge cette affirmation extrêmement pertinente.

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: mmmh

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Bien sûr que les Américains ont les moyens de riposter à disposition, mais survoler un bâtiment de guerre est une manœuvre classique qui est faite régulièrement (et qui fait les gros titres des journaux pendant une demi-journée et un incident diplomatique « majeur », que tout le monde a oublié le lendemain). Bref, ce n'est pas spécialement de la folie furieuse, d'autant plus que ces manœuvres ne sont pas interdites tant qu'il n'y a pas de mise en danger (c'était dans les eaux internationales).

      Après, il y a bien a priori un seul système de contrôle de tir sur les Aegis, en tout cas pour le système d'arme : on ne met pas plusieurs OS sur le même ordi (et non, on ne virtualise pas les missiles). Potentiellement, tu peux avoir plusieurs systèmes d'armes différents (chacun ses missiles), mais je ne pense pas que ça soit le cas sur les Aegis.
      Cela dit, l'Aegis n'est pas un bête ordi, c'est un système complexe composé d'un radar, de l'informatique qui va avec pour détecter, identifier et suivre les cibles, d'un système d'affichage, et des missiles sol-air, canons anti-aérien (Phalanx), missiles anti-navires, etc.

      C'est dur de lire entre les lignes (entre les journalistes qui n'y connaissent rien et les sources qui racontent des bêtises, c'est dur de s'y retrouver !), mais c'est possible que le système ait été rendu fou par un brouillage intensif (soit du bruit blanc, soit des échos fantômes en grand nombre avec des trajectoires incohérentes) au point de le rendre inutilisable et de devoir le rebooter (ce qui doit prendre un certain temps).
      Malheureusement, ce genre d'histoires arrive : les derniers chasseurs américains (F-22) ont eu des soucis en plein vol quand leur système de navigation a planté alors qu'ils traversaient la ligne de changement de date.

      • [^] # Re: mmmh

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        au point de le rendre inutilisable et de devoir le rebooter (ce qui doit prendre un certain temps).

        L'armée américaine n'utiliserait donc pas systemd?

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 16/09/14 à 22:54.

          L'armée américaine n'utiliserait donc pas systemd?

          Avec les restrictions de budget, ils sont plutôt passés au système D.

      • [^] # Re: mmmh

        Posté par . Évalué à 7.

        quand leur système de navigation a planté alors qu'ils traversaient la ligne de changement de date.

        Huge palmface.

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          et ce n'est rien par rapport à ce qui va se passer en 2038… (le pivot généralement retenu lors du passage à l'an 2000…).

          • [^] # Re: mmmh

            Posté par . Évalué à 2.

            Mmmmhhhh, tous les systèmes ARM 32bits qu'on déploie massivement depuis quelques années !
            J'en frétille d'avance :D.

            • [^] # Re: mmmh

              Posté par . Évalué à 2.

              et qui seront évidemment encore tous là dans… 24ans…

              • [^] # Re: mmmh

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Certains systèmes critiques évoluent très lentement. Puisqu'on est dans le sujet militaire, les missiles stratégiques américains sont encore restés dans les années 70, avec des équipements électroniques qui ont plus de 40 ans (ils ne sont pas encore passés aux disquettes 5,25", par exemple).

                Si de tels systèmes critiques sont installés actuellement avec des ARM 32 bits, il y a des chances qu'on ait des surprises dans 24 ans. On peut seulement espérer que l'on a un peu appris de nos erreurs.

                • [^] # Re: mmmh

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Le 32-bit et l'an 2038, c'est un problème de protocole et d'OS (Unix en particulier), et pas un problème de CPU. Tes systèmes critiques peuvent être installés avec des Intel 64 bits, ça n'y changera rien, c'est le logiciel qui importe.

                  • [^] # Re: mmmh

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Et encore, sous Linux le timestamp est non signé depuis un moment ce qui retarde le problème de 2038 à 2100 et des poussières. Je doute que des machines actuellement exploitable le seront dans aussi longtemps dans de bonnes conditions sans ce problème.

                • [^] # Re: mmmh

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Les missiles stratégiques sont donc inopérants depuis l'an 2000?

                  Ou alors en l'an 2000, il restait suffisamment peu de systèmes fragiles pour que le problème ne soit pas insurmontable, et/ou le problème avait été anticipé vu la longévité prévue du système.

                  Et c'est bien ce que je pense qu'il va se passer ici:
                  D'ici l'an 2038, seulement quelques systèmes auront été assez critiques pour ne recevoir aucune mise à jour logicielle, et le problème ne concernera pas beaucoup d'ARM 32bits.

                  De plus, je ne sais plus depuis quand on met de l'ARM partout, mais pour des systèmes assez critiques pour ne pas être remplacés dans les 24 prochaines années, en général, on ne met pas une techno qui n'a pas fait elle-même ses preuves depuis une plombe.
                  En particulier, on ne met pas un ARM 32bits parce que c'est la mode et j'ai le même dans mon téléphone et/ou mon routeur.

                  Tout est censé être étudié au millipoil, et vu que le bug de l'an 2000 est derrière nous, j'aurai du mal à imaginer que personne ne pense à ce cas de figure en particulier.

                  • [^] # Re: mmmh

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Bah je pensais plutôt à tous les machins industriels/transport/ferroviaire/urbanisme, pas vraiment les trucs militaires (pas stratégiques en tout cas).

                    C'est vrai que 24 ans c'est long, mais je pense qu'il doit y avoir des métros ou des usines ou des bagnoles ou que sais-je qui ont été déployés en 1990 et qui sont encore en service, non ? Et oui, dans ces trucs là on déploie de l'ARM en ce moment même. Pas dans les parties critiques, mais dans les parties GUI ou communication.

                    Bon après ptêtre que 24 ans, jme rends pas compte.

                  • [^] # Re: mmmh

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    je ne sais plus depuis quand on met de l'ARM partout

                    On n'en met pas partout (Intel a encore une belle part de marché), par contre les puces ARM se trouvent embarquées dans l'électronique en grande quantité depuis une bonne quinzaine d'années.

                    on ne met pas un ARM 32bits parce que c'est la mode et j'ai le même dans mon téléphone et/ou mon routeur.

                    Tu n'as probablement pas le même dans ton téléphone ou ton routeur.

                    Les architectures ARM se déclinent en profils (variations sur les instructions et les modes de fonctionnement disponibles). Le profil A (applicatif) est le plus généraliste, c'est le CPU typique, que tu as dans ton téléphone et/ou ton routeur. Le profil R (temps-réel) est simplifié (pas de mémoire virtuelle, notamment) et destiné aux applications qui doivent garantir leur temps de traitement et de latence. Le profil M (microcontrôleur) est le plus simple (pratiquement pas de protection de la mémoire, pas de virgule flottante, etc.) et optimisé pour traiter rapidement et facilement les interruptions matérielles.

                    De plus, ce n'est pas parce que l'ARM est à la mode qu'il n'est pas mature. L'architecture v8 est certes très récente et dans les téléphones haut-de-gamme, mais l'architecture v7 a presque 10 ans d'âge.

                    Au final, ce qui compte c'est le logiciel. Il y a une nette différence entre l'OS grand public d'un ARM profil A et le firmware optimisé pour tenir dans quelques KiB de Flash d'un profil M.

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 2.

          ^palmface^facepalm
    • [^] # Re: mmmh

      Posté par . Évalué à 6.

      Le côté "je nargue le gros navire américain à douze reprises en espérant qu'ils n'aient pas de moyen de riposte à disposition" ressemble à de la folie furieuse. Je ne pense pas une seconde que la Russie aimerait déclencher une confrontation militaire avec les Etats-Unis (cf. ci-dessous).

      Les USA non plus, mais je présume que le chasseur peut effectuer des manœuvres suffisamment peut offensives pour ne recevoir que des messages depuis le bateau du type "dégage de là ou tu va manger de l'obus au goûter". D'ailleurs ce n'est pas parce que l'une des 2 nations abat un avion de l'autre que ça déclenche une guerre (voir l'avion américain en Serbie).

      Ensuite, des militaires de carrière qui démissionnent, en pleine opération extérieure, par "refus de risquer leur vie", heu, si c'est le cas, les Etats-Unis ont un gros problème :-)

      Oui enfin demande à n'importe quel militaire d'une armée un peu sophistiquée d'aller sur un théâtre d'opération armé d'un opinel et tu va voir qu'il démissionnera par "refus de risquer leur vie". Il faut comprendre que les militaires en exercice ont peut de moyens de pression pour parler de leur condition. Ce ne sont (du moins en France) pas des citoyens comme les autres, ils n'ont pas le droit de grève et les syndicats sont interdit, la principale manière qu'ils ont de gueuler c'est en démissionnant (d'ailleurs en France les militaires sont un peu amer en ce moment de ce que j'ai entendu dire).

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: mmmh

        Posté par . Évalué à 2.

        je présume que le chasseur peut effectuer des manœuvres suffisamment peut offensives pour ne recevoir que des messages depuis le bateau du type "dégage de là ou tu va manger de l'obus au goûter"

        Oui, probablement. Ça donne une toute autre saveur au récit fourni par le journaliste… Et les Russes n'ont aucun moyen fiable de savoir si les systèmes d'armes étaient vraiment hors de combat (car les E-U non plus, a priori, n'ont pas envie d'une escalade militaire).

        D'ailleurs ce n'est pas parce que l'une des 2 nations abat un avion de l'autre que ça déclenche une guerre (voir l'avion américain en Serbie).

        Bien sûr. En fait, ça dépend de beaucoup de choses, mais une escalade peut devenir incontrôlée, et donc il faut éviter de jouer avec le feu. La tension entre la Russie et l'"Occident" est suffisamment grande en ce moment, et on dirait qu'il y a un certain nombre de va-t-en-guerre (notamment de "notre" côté…).

        Il faut comprendre que les militaires en exercice ont peut de moyens de pression pour parler de leur condition

        Et donc ? On ne parle pas de leur condition là (i.e. une situation qui serait durable et connue depuis longtemps, et qui ferait l'objet d'un désaccord profond entre les militaires et leur hiérarchie), on parle d'un éventuel problème technique. Que des officiers de l'armée d'un pays ultra-patriote décident de démissionner à la première déconvenue, ça paraît dingue.

        Ou alors le système Aegis a déjà eu de nombreux problèmes et ce n'est que le dernier d'une série ?

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 1.

          Ou alors le système Aegis a déjà eu de nombreux problèmes et ce n'est que le dernier d'une série ?

          Il peut y avoir une crise de confiance dans le système. Peut être que les supérieurs ont dis que le système ne serait pas corrigé avant un temps trop grand, peut être qu'ils n'aiment pas ce système pour diverse raison (trop automatisé par exemple), il y a pleins de raisons qui peuvent amener à ça je répondait surtout au fait de "rire" de militaires qui ne veulent pas mourir.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui, probablement. Ça donne une toute autre saveur au récit fourni par le journaliste… Et les Russes n'ont aucun moyen fiable de savoir si les systèmes d'armes étaient vraiment hors de combat (car les E-U non plus, a priori, n'ont pas envie d'une escalade militaire).

          Le bâtiment aurait aussi pu se lancer dans des manœuvres offensives juste histoire de réagir. J'avoue que le spectacle aurait était marrant, un avion et un bateau pas amis qui jouent des biscoto l'un devant l'autre sans la moindre envie de se coller une baffe.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 6.

          Et les Russes n'ont aucun moyen fiable de savoir si les systèmes d'armes étaient vraiment hors de combat (car les E-U non plus, a priori, n'ont pas envie d'une escalade militaire)

          Ben il aurait pu être "éclairé" par le système de contrôle de tir. Normalement dans ce cas, le tableau de bord de n'importe quel avion militaire passe en mode sapin de Nowel et un sale bruit se fait entendre dans le cockpit.


          Au moins dans topgun :)

      • [^] # Re: mmmh

        Posté par . Évalué à 2.

        que ça déclenche une guerre (voir l'avion américain en Serbie).
        Euh ce n'était pas une guerre entre la Serbie et l'OTAN à l'époque ?
        Sans déclaration de guerre officielle peut-être (une "opération de maintien de la paix"), mais bon, entre bombardements d'un côté et avions abattus de l'autre…

        • [^] # Re: mmmh

          Posté par . Évalué à 2.

          Boh il y a l'U2 lors de la crise de Cuba.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: mmmh

            Posté par . Évalué à 8.

            Ah ca va avec U2, bono a fait assez de degats sur les iphones des gens cette derniere semaine…

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: mmmh

      Posté par . Évalué à 8.

      « Les experts ? Quels experts ? »

      Mais les meilleurs ! Les Meilleurs !

      Ythogtha Jones.

      • [^] # Re: mmmh

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais les meilleurs ! Les Meilleurs !

        Pour une fois je préfère le texte français à la version originale, qui est:
        "We have top men working on it now. "…Who?" "…Top… men."
        source

  • # Pardon my french

    Posté par . Évalué à -6.

    Le réseau Voltaire en cause, en français :
    http://www.voltairenet.org/article185324.html
    On comprend un peu mieux le type de bateau en jeu, mais au final, on est pas beaucoup plus avancés…

    • [^] # Re: Pardon my french

      Posté par . Évalué à 10.

      Si des complotistes renommés en parle, c'est que ça doit être vrai…

    • [^] # Re: Pardon my french

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est rigolo, mais après un petit tour sur leur site, ils pourront dire ce qu'ils veulent, je suis certain de ne pas en tenir compte.

  • # Dommage.

    Posté par . Évalué à 1.

    Si cette histoire est vrai, ce qui est dommage, c'est que les russes viennent de tirer un coup précieux pour pas grand chose. C'est le genre de secret que j'aurais bien aimé garder en cas d'escalade de conflit.

    Maintenant, les américains sont au courant et peuvent corriger le problème.

    À moins que les russes aient d'autres cordes à leurs arcs !

    • [^] # Re: Dommage.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      un coup précieux pour pas grand chose

      Pas sur ; à propos de cette affaire on évoque surtout le moral à zero du private US, et les doutes de l'état-major sur leur options/stratégies.

    • [^] # Re: Dommage.

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Le plus probable (si l'histoire est vraie) est qu'il y a eu un bug logiciel que les Russes (ni les Américains) ne connaissaient pas.

      La plupart des matériels actuels n'ont jamais été testés en conditions réelles de conflit de haute intensité : les guérillas que l'Occident affronte depuis 20 ans n'ont pas les mêmes moyens que l'armée russe, et surtout pas de moyens de guerre électronique active ou de saturation. C'est dans ces moments-là qu'on peut avoir des surprises.

      • [^] # Re: Dommage.

        Posté par . Évalué à 10.

        Pourquoi l'explication la plus logique n'est pas mise en avant.
        Plus simplement pour éviter que l'avion n'espionne les caractéristiques du systèmes en détail et puisse enregistrer l'ensemble des senseur, celui-ci a été coupé dès que la cible a été identifié.

        Les USA et la Russie ne sont pas en guerre, donc il n'y avait pas de réel menace qui valait la peine de laisser les russes écouter le système en phase d'attaque…

    • [^] # Re: Dommage.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      À moins que les russes aient d'autres cordes à leurs arcs !

      s'ils n'ont que des arcs pour se battre, les 'ricains sont habitués, ils ont déjà décimé les indiens il y a 2 siècles…

    • [^] # Re: Dommage.

      Posté par . Évalué à 8.

      A priori, les Russes ne devraient pas vouloir d'escalade du conflit. Ce serait plutôt une tentative de montrer les muscles pour faire bouger un peu le rapport de forces dans les négociations… Une autre possibilité est que c'est une simple opération de communication patriotique comme la Russie les aime tant, et/ou une tentative de séduire la population ukrainienne en montrant qu'on est capable de la protéger.

      • [^] # Re: Dommage.

        Posté par . Évalué à 4.

        Une autre possibilité est que c'est une simple opération de communication patriotique comme la Russie les aime tant

        C'est pertinent. Je me demande d'ailleurs comme la presse Russe en a parlé, si c'est le cas. Pas le temps de chercher maintenant.

      • [^] # Re: Dommage.

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est pour moi la solution la plus probable.

        Non pas que je pense que les systèmes US/NATO soit infaillible, mais la l'histoire des 12 passages en mode simulation de combat, c'est un peu gros.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.