Journal Ayé (plus) : Adblock Plus n'est plus installé par défaut dans Debian

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
6
11
oct.
2013

Si vous avez manqué le début : Adblock maintenant installé par défaut sur Debian 7 : bonne chose ou initiative malheureuse ? (journal du 12 mai 2013).

Rien ne va plus bonnes gens : Adblock Plus n'est plus installé par défaut dans Debian !

La dernière version du paquet xul-ext-adblock-plus, en date du 10 octobre 2013 (hier, quoi), n'impose plus son installation par défaut.

Mais alors, si Debian par défaut reste finalement fidèle à GNOME et n'installe plus adblock-plus, que nous reste t-il pour animer nos vendredi ? Je vous le demande.

  • # Pour les vendredi, on peut toujours demander...

    Posté par . Évalué à 10.

    … le retour du paquet hot-babe dans Debian!

    -----------> [ ]

  • # Adblock vraiment supprimé ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Ah, bonne nouvelle si c'est exact, le rapport de bug et l'argumentation n'auront aps été inutiles, mais est-ce réellement le cas ?

    http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=693160#27

    Je vérifierai en installant une VM de Debian 7.2 mais si j'en crois le changelog, Adblock serait toujours installé par défaut, mais l'onglet le décrivant serait maintenu en arrière-plan à l'ouverture de Iceweasel, et la dépendance à Gnome aurait été supprimée, ce qui permettrait au moins de le désinstaller.

    • No focus on new tab (Closes: #693160)
    • Refresh patches (now handled via gbp pq)
    • Get rid of adblock-plus dependency

    En tout cas c'est un (demi)-progrès :)

    • [^] # Re: Adblock vraiment supprimé ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Le paquet Adblock avait une dépendance à Gnome ?!? Sérieux ?

      • [^] # Re: Adblock vraiment supprimé ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Non c'est l'inverse : installer gnome amenait adblock en dépendance, d'où la polémique.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Adblock vraiment supprimé ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 12/10/13 à 05:50.

      mais est-ce réellement le cas ?

      Je crois bien que tu as raison, en effet. Mon journal est donc erroné désolé :/

  • # Non

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Rien ne va plus bonnes gens : Adblock Plus n'est plus installé par défaut dans Debian !

    Si.

    La dernière version du paquet xul-ext-adblock-plus, en date du 10 octobre 2013 (hier, quoi), n'impose plus son installation par défaut.

    Ça ne veut rien dire. Aucun paquet ne peut « imposer son installation par défaut », il n'y a pas de champ d'information demandant cela. Enfin si, il y a un champ Essential mais son utilisation est très contraignante et il n'est utilisé que pour un nombre très restreint de paquets tels qu'un shell, la libc… mais certainement pas des logiciels graphiques ou des extensions. En revanche les paquets installés par défaut selon le choix des mainteneurs de l'installateur Debian peuvent installer par dépendance d'autres paquets.

    L'installation par défaut d'AdBlock Plus vient du méta-paquet gnome, qui en dépend. C'est donc un choix des mainteneurs des paquets Debian pour GNOME d'inclure AdBlock Plus dans leur vision d'un bureau GNOME : quand on installe une Debian, par défaut GNOME est installé, et par défaut GNOME vient avec AdBlock Plus. Ce choix ne dépend absolument pas du mainteneur du paquet Debian d'AdBlock Plus, d'où la réponse apportée à ce rapport de bug si vous lisez bien : je n'y peux rien, en revanche pour que ce soit moins agaçant j'ai fait en sort qu'ABP n'ouvre plus d'onglet de premier plan au lancement.

    Concernant l'installation de xul-ext-adblockplus en dépendance de gnome, il y a un rapport de bug pour cela.

    • [^] # Re: Non

      Posté par . Évalué à 7.

      Rapport de bug qui par ailleurs est toujours aussi royalement ignoré par le mainteneur depuis maintenant environ 1 an, ce malgré les effets de bord de la dépendance.

      Mais pour ceux qui ne s'en souviendraient pas, la justification n'est absolument pas technique: le mainteneur est en croisade militante contre la publicité et tente de l'imposer à ses utilisateurs.

      • [^] # Re: Non

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Et ça reste comme ça, tranquille?
        Aucune procédure d'escalade sur une bug n'étant qu'une décision militante qui n'a rien à faire la?
        bon, il faut que je devienne mainteneur, comme ça je mettrai un nimage en dépedance de Gnome :)

        • [^] # Re: Non

          Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 11/10/13 à 11:47.

          Aucune procédure d'escalade sur une bug n'étant qu'une décision militante qui n'a rien à faire la?

          Si si, un recours au comité technique de Debian. Si un bug facilement corrigeable mais refusé par le mainteneur pour une raison jugée invalide reste coincé, c'est que les gens qui l'ont signalé s'en fichent en réalité, tout simplement.

          • [^] # Re: Non

            Posté par (page perso) . Évalué à -4.

            c'est que les gens qui l'ont signalé s'en fichent en réalité, tout simplement.

            Amusant de voir que des gens qui, il me semble que ça se recoupe, sont à fond pour la neutralité des réseaux n'ont pas grand chose à faire de cette non neutralité (car au final, l'objectif est ce qui est affiché sur l'écran de l'utilisateur) quand ça ne les dérange pas eux…

            • [^] # Re: Non

              Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 11/10/13 à 12:07.

              Je ne vois pas le rapport. L'utilisateur installe et désinstalle ce qu'il veut. Le contrôle est à l'utilisateur et il n'y a donc aucune violation de la neutralité des réseaux ici.

              • [^] # Re: Non

                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                Je note donc l'argument qu'à partir du moment où le FAI propose une interface perdue dans son coin pour enlever les limites réseau "par défaut", l'utilisateur est libre et les défenseurs de la neutralité des réseaux sont contents, il n'y a plus de rapport avec la neutralité, c'est juste un choix par défaut.

                Bizarrement, ce genre d'argument est accepté que dans certaines circonstances… Celle où ça plait à la personne qui en parle.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 11/10/13 à 13:58.

                  Je note donc l'argument qu'à partir du moment où le FAI propose une interface perdue dans son coin pour enlever les limites réseau "par défaut", l'utilisateur est libre et les défenseurs de la neutralité des réseaux sont contents, il n'y a plus de rapport avec la neutralité, c'est juste un choix par défaut.

                  Rien à voir. Une option par défaut d'un fournisseur d'accès est mise en place sur un système que l'utilisateur ne contrôle pas de façon directe. Une option sur un logiciel libre installée sur son ordinateur est entièrement sous le contrôle de l'utilisateur.

                  D'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'on parle de neutralité des réseaux : le FAI est un opérateur du réseau utilisé, le système d'exploitation de son ordinateur absolument pas, il sert de point d'accès au réseau, c'est tout.

                  C'est comme si tu te plaignais que la Poste n'est pas neutre parce que le locataire précédent de ton appartement a mis un autocollant « pas de publicité » : la Poste n'y est pour rien et reste tout à fait neutre, et si ton filtrage local ne te plaît pas, tu es libre de le retirer.

              • [^] # Re: Non

                Posté par . Évalué à 5.

                Ben non justement, l'utilisateur n'est pas libre, en l'espèce Adblock n'était pas désinstallable dans Debian 7 :

                Bref, la seule solution est de le désactiver dans le navigateur, y compris au cas où l'internaute veut bien un outil contre la publicité mais préfère le fork Adblock Edge pour ne pas soutenir le comportement de ADB par rapport à ses "publicités acceptables" et la société commerciale qui est derrière…

                • [^] # Re: Non

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  L'utilisateur est libre. Par les extensions d'Iceweasel : ce n'est pas désinstallable évidemment, puisque c'est dans un répertoire auquel il n'a pas accès en écriture, c'est le principe des extensions installées globalement. Mais on peut toujours le supprimer du système de fichiers à la main, même si c'est très sale, ça marche. Par le gestionnaire de paquets : c'est désinstallable, et évidemment ça retire le méta-paquet gnome qui en dépend, et alors ?

                  Désactivation dans le navigateur : en voilà une belle solution, accessible et tout. De quoi se plaint-on au juste ?

                  Et pour ceux qui ne sont pas contents : c'est du code libre, l'utilisateur est toujours libre. S'il n'est pas content il peut le modifier, et s'il ne le fait pas c'est son problème. Un logiciel libre qui impose une censure, ça n'existe pas et ça ne peut pas exister. Le libre n'impose jamais, il propose des choses par défaut.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Par le gestionnaire de paquets : c'est désinstallable, et évidemment ça retire le méta-paquet gnome qui en dépend, et alors ?

                    N'y aurait-il pas sur cette phrase un poil de mauvaise foi ? ;)

                    Le fait est que, si on désinstalle Adblock, Gnome part avec et Debian est inutilisable en l'état, c'est difficilement contestable. Alors on peut toujours remettre manuellement certains composants, ou XFCE & Co, mais on n'est alors plus sur le Debian par défaut.

                    Ensuite, c'est peut-être philosophique, mais je m'étonne toujours que Debian, tellement stricte sur le respect des licences logicielles libres, forke Firefox en raison du logo et du nom (marque déposée), et soutienne une extension, qui si elle est effectivement libre (distribuée sous GNU GPL 3), n'en demeure pas moins un écosystème marchand qui est pour moi autant non éthique que celui des publicitaires contre qui elle entend nous protéger…

                    http://www.pcinpact.com/news/81097-google-confirme-avoir-paye-adblock-pour-afficher-certaines-ses-publicites.htm

                    Encore une fois, comme je l'avais dit dans mon journal en mai dernier, cela ne me dérangerait pas si au moins c'était Adblock Edge de pré-installé, à condition qu'il ne soit pas lié à Gnome comme dépendance.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 11/10/13 à 16:06.

                      Gnome part avec et Debian est inutilisable en l'état

                      On te dit que c'est un meta-paquet.

                      Ptain t'as la tête dure.

                      splash!

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Hop !

                        Xavier, tu es un petit coquin, ou alors tu as raté cette information : le paquet gnome est un méta-paquet. L'enlever ne rend en aucun cas Debian inutilisable.

                        Miaou miaou, Eingousef.

                        Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Oui à vous deux, j'ai la tête dure et je suis un coquin, mais je l'ignorais, j'apprends donc ce qu'est un méta-paquet (en fait j'avais déjà dû en voir du type, si je ne me trompe pas encore, ubuntu-gnome-desktop qui effectivement n'empêche pas la distribution de fonctionner si on le supprime).

                          Donc mea culpa de ce côté. N'empêche, je trouverais logique que l'on permette à l'utilisateur de simplement désinstaller l'extension directement depuis Firefox, comme c'est de coutume. Je comprends bien que si le paquet vient des dépôts, ce n'est peut-être pas possible, dont acte.

                          Mais, pour finir, je trouve aussi que, depuis plus d'un an que ce bug est reporté et que ni le mainteneur, ni des gens ayant des responsabilités chez Debian à qui l'info est remontée, n'aient daigné ne serait-ce que répondre, c'est léger ; mais ce n'est que mon opinion, et oui je sais, c'est libre, gratuit, je ne suis pas content je n'installe pas ou je forke :)

                          • [^] # Re: Non

                            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                            Donc mea culpa de ce côté. N'empêche, je trouverais logique que l'on permette à l'utilisateur de simplement désinstaller l'extension directement depuis Firefox, comme c'est de coutume. Je comprends bien que si le paquet vient des dépôts, ce n'est peut-être pas possible, dont acte.

                            Voilà, c'est l'intérêt et l'inconvénient des extensions globalement installées, pas seulement pour Iceweasel mais pour tout logiciel qui fournit un mécanisme d'extension en général. À noter que Firefox est quand même très sympa à ce niveau, puisqu'il permet aux utilisateurs de désactiver les extensions globales : que demander de plus ?

                            Mais, pour finir, je trouve aussi que, depuis plus d'un an que ce bug est reporté et que ni le mainteneur, ni des gens ayant des responsabilités chez Debian à qui l'info est remontée, n'aient daigné ne serait-ce que répondre, c'est léger ; mais ce n'est que mon opinion, et oui je sais, c'est libre, gratuit, je ne suis pas content je n'installe pas ou je forke :)

                            Ou tu saisis le comité technique. Actuellement, ce que je vois c'est que ce problème n'intéresse certes pas le mainteneur, mais qu'il n'intéresse pas non plus ceux qui l'ont signalé ou ceux qui s'en plaignent, qui ont les moyens de le remonter plus haut.

                            • [^] # Re: Non

                              Posté par . Évalué à 7.

                              que demander de plus ?

                              Des dependences decentes et ne pas se voir repondre "t'as qu'a virer le meta paquet et perdre une heure a virer un paquet totalement pas indispensable du tout au systeme, tout ca pour se retrouver gros jean comme devant au premier paquet dependant de gnome" sur un ton condescendant?

                              La prochaine fois que tu viens raler pour IE installe de force dans windows, je te rappelerais ta position sur les logiciels preinstalle que "t'as qu'a pas les utiliser".

                              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                              • [^] # Re: Non

                                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                Des dependences decentes et ne pas se voir repondre "t'as qu'a virer le meta paquet et perdre une heure a virer un paquet totalement pas indispensable du tout au systeme, tout ca pour se retrouver gros jean comme devant au premier paquet dependant de gnome" sur un ton condescendant?

                                On peut râler, je suis d'accord sur la débilité de cette dépendance techniquement inutile. Mais pas prétendre que l'utilisateur n'est pas libre. Il l'est, il peut forker le méta-paquet gnome si ça ne lui convient pas.

                                La prochaine fois que tu viens raler pour IE installe de force dans windows, je te rappelerais ta position sur les logiciels preinstalle que "t'as qu'a pas les utiliser".

                                Déjà, ça ne risque pas d'arriver parce que je n'utilise pas ce système d'exploitation, mais de toute façon ça n'a rien à voir : on ne peut pas le forker, il s'agit donc réellement d'une dépendance imposée. Celle du paquet gnome sur le paquet xul-ext-adblockplus, tout le monde peut s'en passe en forkant.

                                • [^] # Re: Non

                                  Posté par . Évalué à 5.

                                  Est ce que tu te rends compte de la debilite de ta reponse?
                                  Si t'es pas content, utilise pas debian, mais cet argument ne s'applique pas a windows, bizarrement.

                                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                        • [^] # Re: Non

                          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                          • [^] # Re: Non

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Très intéressant, merci !

                            Après, effectivement ADB dans Debian, c'est comme les extensions que rajoute Ubuntu à Firefox, pour l'intégration des sites Web ou du navigateur à Unity, elles sont juste désactivables, pas désinstallables directement dans Firefox.

                            Le cas d'Adblock - mais on est d'accord que l'on sort de la stricte réflexion sur le caractère libre de la licence logicielle - posait problème du fait de cette dépendance déclarée à Gnome (qui si j'en crois le changelog aurait été améliorée, à tester) et de ce fameux débat sur le le côté sulfureux de son action et de la société derrière.

                            Je vais essayer de faire remonter la suggestion Adblock Edge via la voie proposée - et pourquoi pas aussi Disconnect, pour bloquer les traqueurs, opensource également ?

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 11/10/13 à 16:08.

                      Le fait est que, si on désinstalle Adblock, Gnome part avec et Debian est inutilisable en l'état

                      Ça c'est doublement faux. gnome est un méta-paquet, qui dépend de tous ceux qui ont a été choisis pour constituer un bureau GNOME, mais on peut tout à fait désinstaller une de ces dépendances, et donc désinstaller ce paquet gnome, tout en conservant les autres.

                      Doublement faux donc, d'abord parce que désinstaller ABP n'implique pas de retirer tout GNOME, et ensuite parce que Debian est utilisable sans GNOME, tout de même !

                      Ensuite, c'est peut-être philosophique, mais je m'étonne toujours que Debian, tellement stricte sur le respect des licences logicielles libres, forke Firefox en raison du logo et du nom (marque déposée), et soutienne une extension, qui si elle est effectivement libre (distribuée sous GNU GPL 3), n'en demeure pas moins un écosystème marchand qui est pour moi autant non éthique que celui des publicitaires contre qui elle entend nous protéger…

                      Debian a un souci du logiciel libre, pas de la politique, de la philosophie, de la religion ou je ne sais quoi. C'est libre et ça a un intérêt, ça a sa place dans Debian, ce n'est pas libre, ça n'a rien à y faire, point. Les autres choix sont ceux faits par les mainteneurs des paquets, normalement à l'écoute de leurs collègues et des utilisateurs, et en cas de problème, par le comité technique. Si tu veux une distribution qui fasse des choix secondaires cohérents, tu peux forker Debian.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par . Évalué à 6.

                      Gnome part avec et Debian est inutilisable en l'état

                      Cette phrase porte à confusion. Elle sous-entend que Debian est utilisable avec Gnome.

                      Ah zut! On n'est plus vendredi?
                      ---------------> [ ]

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par . Évalué à 8.

                    Et pour ceux qui ne sont pas contents : c'est du code libre, l'utilisateur est toujours libre. S'il n'est pas content il peut le modifier, et s'il ne le fait pas c'est son problème. Un logiciel libre qui impose une censure, ça n'existe pas et ça ne peut pas exister. Le libre n'impose jamais, il propose des choses par défaut.

                    Moui… M'enfin si tu vas par là, on peut dire aussi qu'un logiciel proprietaire n'impose jamais rien : l'utilisateur est toujours libre de ne pas l'utiliser…

          • [^] # Re: Non

            Posté par . Évalué à 1.

            Je trouve que les choix par défaut doivent correspondre au besoin des gens.
            Par exemple, mon FAI n'active pas l'IPv6 et ferme le port 25 par défaut et ca me semble des choix judicieux pour la majorité de ses clients. Pourtant ce sont des choix que je dois modifier pour mes besoins personnels.
            Pour adblock, ça ne me semble pas un choix stupide. Surtout qu'il me semble que suite à toutes ces polémiques de nombreuses personnes ont découvert ce genre de produits et les ont installés.

            • [^] # Re: Non

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Un choix stupide, d'accord, mais pas un choix imposé ou privateur de liberté.

              • [^] # Re: Non

                Posté par . Évalué à 1.

                Quelle est le problème ?
                Tu pense que ceux qui veulent filtrer la pub sont la minorité ?
                Parce que enlever le filtrage ne pose pas de problème. On peut même règler ca site par site.

              • [^] # Re: Non

                Posté par . Évalué à 3.

                Comment ca pas imposé? Dans quel monde une dependence du metapquet n'est pas imposee par le mainteneur dudit paquet?
                Si tu forkes le meta paquet, tu n'utilises plus debian. Si tu vires le metapaquet, tu n'utilises plus gnome (c'est toi qui le dit dans ton blog).
                Adblock plus est bien impose par debian.

                Apres si ton point est de dire que debian ne t'es pas impose et que tu peux utiliser autre chose, certes, mais si tu vas par la windows est libre aussi, personne ne te force a l'utiliser.

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Non, ce n'est pas la même chose. Sous Windows les logiciels IE et Windows Media Player étaient imposés par défaut (imposés car on ne pouvait pas régler les logiciels par défaut), et non désinstallables. Cela leur a valu des ennuis avec la commission européenne à l'époque. Je parle au passé, car il me semble que les choses ont changé depuis (c'est au moins devenu réglable/désactivable). Sous Debian, ces logiciels sont désinstallables (au prix minime de la perte d'un meta-paquet) et surtout désactivable très simplement depuis l'interface de firefox (iceweasel).
                  Les logiciels par défaut se règlent facilement dans Debian via la commande update-alternatives.


                  $ update-alternatives --get-selections|wc -l
                  276

                  Sur ma machine, je peux régler le choix de 276 programmes et bibliothèques par defaut réglables, soit beaucoup plus que sous des systèmes proprios. Il existe des interfaces graphiques à update-alternatives, notamment galternatives (Gtk) et systemsettings (KDE). De plus les bureaux Gnome et KDE permettent eux aussi de régler certains logicels par défaut de manière plus basique (navigateur web, MUA, éditeur de fichiers, etc.). Ces configurations n'étaient pas possibles sous Windows, et elles le sont devenues car Microsoft y a été obligé. Sous Linux en général, et Debian en particulier, c'était plutôt le problème inverse: trop de façon de configurer qui pouvaient entrer en conflit, d'ou la création des "alternatives" par Debian¹ (et utilisées depuis par d'autres distro), pour uniformiser la configuration des logiciels (et bibliothèques) par défaut.

                  Par exemple, comment lancer l'éditeur de texte par défaut ?
                   * La variable d'environnement EDITOR ?
                   * La variable d'environnement VISUAL (une manière générique d'appeler un éditeur de type vi) ?
                   * Le script sensible-editor (du paquet debianutils tagué essential) ?
                   * editor (lien symbolique géré par les alternatives) ?
                   * gnome-text-editor (lien symbolique géré par les alternatives) ?
                   * Via l'entrée gconf (Gnome) ou le réglage de systemsettings (KDE)?

                  Suivant la config, le nombre d'indirection peut être impressionnant:
                  réglage gconf ou systemsettings qui pointe vers sensible-editor qui pointe à son tour vers EDITOR ou VISUAL si les variables sont définies ou nano ou vi. Vi lui-même est souvent un lien vers vim (ou nvi/elvis), et vim est généralement un lien vers la version de vim installée (vim.gnome, vim.tiny, etc.) .

                  Ce message est un peu hors-sujet par rapport au journal, mais on retrouve trop souvent à mon goût des commentaires ultra-relativistes du type "finalement les logiciels propriétaires et les logiciels libres c'est tout pareil"



                  ¹ Les alternatives ne règlent pas tout les problèmes, notamment car ces réglages ne sont accessibles qu'a root, d'où l'interêt des réglages de type gconf / systemsettings.

                • [^] # Re: Non

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                  Comment ca pas imposé? Dans quel monde une dependence du metapquet n'est pas imposee par le mainteneur dudit paquet?

                  Dans le monde du logiciel libre, où il est impossible d'imposer quoi que ce soit.

                  • [^] # Re: Non

                    Posté par . Évalué à 2.

                    La double pensee marche vraiment bien chez toi!
                    Je laisse tomber, tu refuses de voir les choses comme elles sont et change les definitions pour qu'elles collent a ta vision biaisee du monde.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Non

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Il reste facile de désactiver adblock.

                      J'ai l'impression que ce qui gêne, c'est que la majorité ignore ce logiciel. Aussi bien ignore qu'il existe qu'il ignore que l'on peut l'installer ou le désactiver.

                      La base du problème reste le modèle économique de certains sites basés sur la publicité et le seuil de tolérance des utilisateurs.

                      • [^] # Re: Non

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        et le seuil de tolérance des utilisateurs.

                        En l'occurence, d'un mainteneur.
                        Maintenant, ça ne posera alors aucun problème à ce qu'un FAI tente un modèle basé sur la priorisation suivant les sites qui paye ou pas, ça dépendra du seuil de tolérance des utilsateurs qui sont libres de changer de FAI, tout libre tranquille, aucunement forcés ou incité à prendre ce FIA comme non forcé à prendre Debian (et chacun est libre d'être FAI comme on peut forker Debian, c'est bien d'être libre en se foutant des compétances techniques)…

                        Ah c'est beau les arguments qu'on utilise que quand ça nous arrange et qu'on oublie pour le reste, sans chercher à être cohérent… Ca ne fera que légitimer les FAI motivé par des priorisations, mais on n'est plus à une bataille près à perdre faute de faire attention à ne pas inciter les autres à faire pareil que ce qu'on propose mais sur autre chose, en aillant habitué les gens à cette non neutralité.

          • [^] # Re: Non

            Posté par . Évalué à 5.

            Ou tout simplement que "les gens" qui ont contribué sur le fil du bug ne connaissent pas ce recours ou n'osent pas aller jusque là.

            Tous les utilisateurs de Debian ne connaissent pas le fonctionnement de la distro et de son pilotage. Je soupçonne même que la plupart se contentent d'utiliser sans rien dire, qu'une faible partie remonte les bugs parce que "ça a l'air compliqué" et puis "si ça se trouve, c'est de ma faute!?".
            Je crois que la part de candidats à la remontée vers le comité technique est très très faible.

            • [^] # Re: Non

              Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 12/10/13 à 10:25.

              Ou tout simplement que "les gens" qui ont contribué sur le fil du bug ne connaissent pas ce recours ou n'osent pas aller jusque là.

              Il ne faut pas inverser la responsabilité tout de même : la possibilité existe, et si les gens ne la connaissent pas et ne font pas l'effort de se renseigner, c'est leur problème. Quand on veut, on peut.

              Je vous rappelle au passage que Debian accorde beaucoup de valeur à la décision par les actes : pour beaucoup de choses celui qui décide, c'est celui qui se donne la peine d'agir.

              • [^] # Re: Non

                Posté par . Évalué à 4.

                Ah je ne dis pas que c'est pas de leur faute, hein!

                Mais dire qu'ils s'en fichent alors qu'ils ont tout de même pris la peine d'ouvrir et/ou d'alimenter un rapport de bug, c'est un peu exagéré.
                Et comme je le mentionnais, n'oublie pas ceux qui n'osent pas.

                Perso je me fendrais bien d'un recours et si ça avance pas d'un dépôt externe avec pour seul paquet le méta gnome sans la dépendance juste pour marquer le coup, mais je n'utilise même pas Gnome au départ.

    • [^] # Re: Non

      Posté par . Évalué à 1.

      Si.

      Quelqu'un semble avoir posé la question sur la mailing list, et l'issue semble avoir été résolue (bien que ce paquet soit toujours suggéré), au moins pour la stable:
      http://packages.debian.org/wheezy/gnome

      Toujours pas pour les autres par contre, mais ça devrait venir j'imagine:
      http://packages.debian.org/sid/gnome

  • # Systemd pardi !

    Posté par . Évalué à 3.

    Mais alors, si Debian par défaut reste finalement fidèle à GNOME et n'installe plus adblock-plus, que nous reste t-il pour animer nos vendredi ? Je vous le demande.

    T'inquiète pas pour ca.

    [ 5880.786156] traps: systemd[1] general protection ip:b74c2390 sp:bff79e2c error:0
    [ 5880.786178]  in libc-2.18.so[b74ab000+1a9000]
    [ 5880.787844] Core dump to |/usr/lib/systemd/systemd-coredump 1977 0 0 11 1381391926 systemd pipe failed
    

    Je pense que c'est un bon départ ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.