Journal Et votre Mandriva Linux, vous allez en faire quoi ?

Posté par .
Tags : aucun
7
2
oct.
2010
Salut Journal,

Toi aussi tu as une Mandriva Linux, après avoir eu une Mandrake ? Toi aussi - malgré quelques infidélités - tu es longtemps resté sur cette distribution, soit parce qu'elle te satisfaisait, soit parce que tu la trouvais mieux localisée, ou mieux léchée sous KDE ?

Et maintenant alors, tu vas faire quoi ?

Rester sous Mandriva Linux ? Passer à Mageia ? Ou aller directement chez les ennemis de toujours, comme OpenSuse, Ubuntu, ou - mon dieu - sous MacOS ?

J'aimerais bien que tu me racontes ça, cher journal.
  • # la madeleine

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En 1995 : première slackware sur disquettes 3,5" ! => presque 2 semaines pour la première install !! entre les bads sectors des disquettes percées (perceuse !, et formatage 1,72Mo), la doc d'install en anglais d'une vingtaine de pages ! (fdisk, mkfs, mkswap, tout ça à la main à l'époque), disquettes boot et root !

    et 1996 première version CD "kheops",
    puis passage à Mandrake jusqu'en 2004-2005 de mémoire, ou là bascule, on
    jette urpmi/urpmf pour réapprendre le tout sous kubuntu avec apt-get, super finalement !,

    Avec quelques essais en passant, par suse, fedora, et knoppix pour dépanner

    Et maintenant, sur serveurs debian, bureau kubuntu et minipc ubuntu (gnome).

    Nicolas
  • # ouf, moins 7

    Posté par . Évalué à -8.

    Et votre Mandriva, vous allez en faire quoi ?
    DTC ?

    Ou aller directement chez les ennemis de toujours
    Chez Windows ? Ha ça non, ça risque pas, plus jamais. Utiliser certains de leurs softs, oui, utiliser Windows, non plus jamais.
    Chez Apple ? Bah pourquoi pas, c'est juste un voisin terreux. Tant que ce voisin me parle pas d'iphone ou d'ipad ou d'ivib, tout va bien, le système est chouettos :)

    Chez Debian ?
    Mouhai pourquoi pas, c'est le choix le plus logique pour moi. Mais bon, quant je vois la gueule des dépendances, ça me fait toujours très très peur. Surtout avec un outil (apt) de cette qualité, c'est encore moins compréhensible. (c'est vendredi c'est permis :p) Debian parceque c'est universel, beau, libre, bien organisé bien que manquant parfois un peu de poing sur la table à mon gout. Mais ouhai Debian, Debian, ouhai.

    Chez OpenSuSe ?
    Non. Et là, ça a beau être vendredi, mes opinions sont tellement subjectives, que c'est juste "non".

    Ben chez Fedora :)
    Ha ben tiens j'y suis déjà.

    ha zut c'était -7 maintenant c'est juste +0.qqchose
    • [^] # Re: ouf, moins 7

      Posté par . Évalué à 10.

      Mais bon, quant je vois la gueule des dépendances, ça me fait toujours très très peur

      C'est quoi le problème avec les dépendances chez Debian ?
      • [^] # Re: ouf, moins 7

        Posté par . Évalué à 4.

        Moi, (le truc entre la chaise et le clavier devant mon ordi) : j'y comprends rien!
        Surtout le vendredi
    • [^] # Re: ouf, moins 7

      Posté par . Évalué à 4.

      moinssez moi, moinssez moi, moinssez moi
      c'est le chant du trolleur qui supli
      qui joue avec les autres
      en se disant "ça abuse"

      Est-ce que c'est un bon?
      Mais non c'est pas un bon
      Car y'a trop de questions
      Et puis il est trop hype
      Il a pas la bonne couleur
      Ne nous décourageons pas
      Ouvrons les oreilles et écoutons

      moinssez moi, moinssez moi, moinssez moi
      c'est le chant du trolleur qui supli
      qui joue avec les autres
      en se disant "ça abuse"
      • [^] # Re: ouf, moins 7

        Posté par . Évalué à 4.

        La mineur et sol, à jouer le soir au coin du feu. Enfin pour le feu ca dépendra de la batterie de mon vaio.

        Vous voulez pas la jouer soft ? Je suis pas contraignant... vous voulez la jouer hard ? On va la jouer hard

  • # Debian ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il y a fort fort longtemps, dans une galaxie fort fort.... (hum je m'égare)

    J'ai installé une red hat 4.2
    Puis je suis passé à Mandrake (ce devait être la version 8, aux alentours de l'an 2000)

    Depuis je n'ai pas quitté cette distribution qui fait ce que je veux avec la qualité que je veux.

    J'ai même durant plusieurs années était membre du club mandriva.

    J'ai trouvé que depuis quelques années les versions spring étaient d'une très grande qualité.
    Lorsque j'ai eu connaissance des soucis de Mandriva je me suis posé quelques questions, et je me suis dit que je ne voulais pas revivre ces moments d'incertitude.

    Donc le choix le plus logique c'est Debian.
    Une distribution qui ne mourra pas

    Je devrais réapprendre quelques réflexes.
    Je devrais sûrement me défaire des supers outils graphiques de Mandriva. Il n'y aura sûrement pas les mises à jour automatiques.

    Pour l'instant ma mandriva fonctionne, et tant que sa mort n'a pas sonnée, je ne change pas. Mais j'ai déjà téléchargé le DVD de debian...
  • # Très bonne question

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je me pose exactement la même question.
    En ce qui me concerne, c'est soit Mandriva, soit Mageia.

    Si jamais je décide de rester sous Mandriva, c'est par pure feignantise : j'ai plusieurs ordis sous Mandriva et je n'ai pas envie de m'amuser à tout migrer.
    • [^] # Re: Très bonne question

      Posté par . Évalué à 4.

      J'imagine que les gens de Mageia vont prendre en compte le parc actuel et proposer des solutions de migration dans un premier temps, comme la compatiblité des dépôts par exemple.

      Après tout, ça marche pour CentOS et Red Hat, les deux sont intégralement compatibles; pourquoi ça ne serait pas possible pour Mandriva/Mageia ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Très bonne question

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        pourquoi ça ne serait pas possible pour Mandriva/Mageia ?

        Parce que CentOS se veut juste une copie de Red Hat alors que Mageia veut suivre son propre chemin. J'espère aussi que la migration sera facilitée au début, mais ce n'est pas sûr qu'ils en auront les moyens s'ils s'éloignent trop.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Fedora !

    Posté par . Évalué à 0.

    Je suis resté presque 2 ans sous Mandriva, et je suis passé en douceur à Fedora cette année (avant Mageia). Je pense que s'il y a encore "tant" de personnes attachées à Mandriva, ce n'est pas simplement parce que la distribution marche bien, c'est aussi parce qu'il y a une super communauté accessible et très réactive. J'ai longtemps été sous Ubuntu et Debian et le rapport avec les contributeurs est très différent, il y a la lourdeur de l'institution, il y a tout plein de fonctionnaires et de guichets, des files d'attentes...

    On peut faire un test simple, je suis quasi certain qu'un utilisateur de Mandriva et/ou de Fedora est capable de citer au moins un développeur de sa distrib', je ferai pas le même pari sur un utilisateur .deb...

    Donc quand on a connu Mandriva et que l'on veut rester dans le même esprit, Fedora est vraiment géniale. Accessibilité des devs, disponibilité des ingés Red Hat, pas de RTFM... et puis surtout une distrib' toujours à la pointe et qui fait réellement avancer le libre (en comparaison de certains ubuntu one, ou ubuntu software center...). C'est un nid à trolls ce que je dis, mais il suffit de voir qui "fait" upstream et là ça clôt la conversation.
    Hier je lisais la dépêche des résultats du Google summer of code chez Debian, ils ont fait aptitude Qt, et ça me semble un projet très similaire à package kit. Pour moi ça résume beaucoup l'esprit Debian cette fermeture sur le .deb et sur le reste de l'écosystème libre.

    Pour peaufiner ce commentaire, je dirai que Mandriva, bien que française, a un esprit très libéral, beaucoup plus humain. Une fois que l'on a découvert ça, c'est impossible d'aller voir les gardiens du temple et du Parti du .deb. Un debianneux c'est très bruyant, ça hurle "deb c'est mieux que rpm" et "moi ma distrib' est stable (mais je passe ma vie à tout backporter)", qu'on les laisser hurler, y a d'autres gens qui ne pensent pas avoir la réponse à tout et qui en plus sont humbles, disponibles et surtout qui utilisent Fedora :)

    Les gens qui étaient passés l'Ouest n'avaient pas envie de repasser le mur ! Il y a des systèmes qui se reposent sur le contribuable, et d'autres qui avancent avec des contributeurs... Rente ou investissement, choisis ton camp !
    • [^] # Re: Fedora !

      Posté par . Évalué à 2.

      On peut faire un test simple, je suis quasi certain qu'un utilisateur de Mandriva et/ou de Fedora est capable de citer au moins un développeur de sa distrib', je ferai pas le même pari sur un utilisateur .deb...

      Parce qu'il reste encore un développeur chez Mandriva ?
    • [^] # Re: Fedora !

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu te trompes.
      C'est un nid à trolls ce que je dis...

      Le troll n'est pas là où tu le dis.
      Mais c'est bien là qu'il se trouve: ...je dirai que Mandriva, bien que française, a un esprit très libéral,...

      Et de toute première qualité en plus.
    • [^] # Re: Fedora !

      Posté par . Évalué à -1.

      On peut faire un test simple, je suis quasi certain qu'un utilisateur de Mandriva et/ou de Fedora est capable de citer au moins un développeur de sa distrib', je ferai pas le même pari sur un utilisateur .deb...

      N'importe quel Ubuntiste te citera Mark Shuttleworth, comme n'importe quel Debianneux te citera Ian Murdock.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Fedora !

        Posté par . Évalué à 5.

        N'importe quel Ubuntiste te citera Mark Shuttleworth, comme n'importe quel Debianneux te citera Ian Murdock.

        Et ?
        Les Fedoraïstes (ou Fedoriens ?) ne citeront pas Jim Whitehurst (le bosse de Red Hat). Il n'y a pas de culte de la personne. Les règles, le cadre du projet Fedora, sont claires, ça doit être du logiciel libre (et c'est défini). Tout le reste est du pragmatisme, les développeurs s'éclatent et ne se la pètent pas, ça s'engueule, c'est parfois le bordel, mais il n'y a pas de religion Fedora ni de culte Fedora.
        • [^] # Re: Fedora !

          Posté par . Évalué à 1.

          Quel culte de la personne ?

          On me dit qu'un utilisateur de Mandriva ou de Fedora est capable de citer un développeur de se distrib et que ça n'est pas le cas pour une distrib deb; je lui montre le contraire.

          Après tout, Ian Murdock et Mark Shuttleworth ne sont-ils pas développeurs de leurs distribs ? (bon, MS peut-être plus, mais il l'a été).

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Ubuntu 10.04

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai découvert Linux la première fois avec slackware, puis kheops, mais je m'y suis réellement mis avec Mandrake 7.0
    C'était vraiment du bonheur, j'ai eu presque toutes les versions: 7.0, 7.1, 7.2, 8.0, 8.2, 10.0, 2007.0
    La distribution s'améliorait de version en version... KDE était de mieux en mieux, et puis un jour il y a eu Mandriva 2009.0 et KDE4: ça fonctionnait tellement mal que je me suis mis à utiliser Gnome à la place de KDE.
    J'ai réessayé KDE4 dans Mandriva 2010.1. Ca marche beaucoup mieux, mais je n'aime toujours l'environnement de bureau de KDE4, ca me fait penser à Windows Vista/7. En fait je préfère encore rester sur Gnome

    Mais l'environnement Gnome sous Mandriva, souffre encore de nombreux défauts de finition, c'est pourquoi la semaine dernière je me suis résigné à passer sur Ubuntu 10.04
    • [^] # Re: Ubuntu 10.04

      Posté par . Évalué à 4.

      La distribution s'améliorait de version en version... KDE était de mieux en mieux, et puis un jour il y a eu Mandriva 2009.0 et KDE4: ça fonctionnait tellement mal que je me suis mis à utiliser Gnome à la place de KDE.

      Je n'en reviens pas le nombre de personnes qui continuent à sortir ce genre d'argument.

      Pas que je conteste les problèmes de KDE4 à ses débuts, KDE 4.0 était une preview technologique (c'était l'idée des développeurs, sortir une API stabilisée pour que les programmes puissent être portés, ils ont malheureusement mal communiqué là-dessus) et KDE 4.1 était du niveau d'une beta.
      Et c'était une erreur de sortir la 2009.0 avec KDE 4.1 comme bureau par défaut.

      Mais, tout d'abord on n'était pas obligé de passer à la 2009.0, on pouvait attendre la suivante pour voir si ça c'était amélioré.
      Ensuite, si on voulait malgré tout passer à la 2009.0 pour profiter d'autres mises à jour il était tout à fait possible de rester avec KDE 3.5, celui-ci restait disponible dans les sources contrib (modulo les paquets de KDE 4.1 qui voulaient le remplacer à l'installation, alors que les deux n'étaient pas incompatibles, donc il fallait l'empêcher de désinstaller la 3.5).
      C'est ce que j'ai fait.

      Avec la 2009.1 et KDE 4.2 j'ai personnellement estimé que les amélioration de KDE4 surpassaient ce qui me manquait encore de KDE3 (et avec KDE 4.4 j'ai retrouvé à peu près tout ce qui me manquait), mais les paquets principaux KDE 3.5 étaient encore présent dans le contrib de la 2009.1, il n'ont été définitivement retiré qu'avec la 2010.0.

      Et si on le veut vraiment, je pense qu'il doit ere encore possible d'installer les paquets KDE3.5 de la 2009.1 sur une 2010.0 (mais je n'ai pas testé, vu que je n'en avais plus besoin).
      • [^] # Re: Ubuntu 10.04

        Posté par . Évalué à 2.

        Je crois que je n'ai pas été bien compris:
        Au début c'est vrai c'est à cause des bugs de KDE4 que je suis passé sous Gnome. J'ai testé les dernières versions de KDE4, et c'est vrai que ces bugs n'existent plus,. Mais ça ne change rien au fait que je n'aime pas KDE4, et donc que je reste sur Gnome pour l'instant.

        Mais pour la maison, à l'heure actuelle, Ubuntu répond mieux au besoin de l'ensemble du foyer que Mandriva.

        Au boulot: pas de problème pour l'instant. Debian Lenny est toujours livrée avec KDE3.5. Pour Squeeze, on verra bien la solution que j'adopterai.
      • [^] # Re: Ubuntu 10.04

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne crois pas non plus qu'il s'agisse d'un mauvais argument. Pourquoi, selon moi, en deux mots :
        Kde4 à ses débuts n'était pas utilisable. On ne peux pas le nier, et sans parler des fonctions "qui manquaient" mais bien simplement de celle qui bugguaient et les logiciels plantogènes.
        Mandriva était censé être une distribution grand public, utilisable par tous.
        Mandriva a fait une erreur majeure en proposant Kde4 de cette manière à ses utilisateurs.
        D'un autre côté, Kde avait besoin que des distrib l'intègre vite, et pas seulement bosse dessus, afin d'avoir plus de retours.

        Sur ce coup Mandriva a joué un grand coup en préférant jouer sa carte de contributeur de Kde plutot que de privilégier le coeur de ses utilisateurs (et de ses clients parfois). Elle a choisie d'appliquer une politique en contradiction totale avec ce qu'elle était censée être.

        Donc c'est pas "kde le fautif" (sic) mais simplement que ce choix de la part de Mandriva, distribution orientée michu et grand public, encore plus orienté kde et stabilité depuis longtemps, qui est resté en travers de la gorge de pas mal d'utilisateurs, et les a fait naturellement utilisé parfois un autre bureau mais souvent une autre distrib.

        On ne peux clamer un truc et faire son contraire sans avoir des retombées.

        (mon avis : ils ont eu raison pour kde, et le fait que Gnome a été proposé comme bureau par défaut pendant cette période était suffisant certainement pour prévenir, mais n'a pas suffit visiblement pour certains utilisateurs)
  • # SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

    Posté par . Évalué à 0.

    Si tu veux une distribution qui sera encore supportée en 2014, alors SLED 11 SP1 te conviendra.

    En plus, VMWare en faisant un OS certifié à 100%,, tu pourras lancer des machines virtuelles sur d'autres distributions.
    • [^] # Re: SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      sauf que Novell cherche à vendre sa branche Linux (ex: http://www.silicon.fr/novell-chercherait-a-vendre-suse-linux(...) ) et qu'elle pourrait tomber entre des mains pas très "open source friendly", style Oracle), du coup je préfère une distro dont je sois sûr qu'elle reste libre...
    • [^] # Re: SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

      Posté par . Évalué à 6.

      Tu parles Charles en 2014 tu ne sais même pas si MIcrosoft sera encore là pas plus que Novell et toi non plus d'ailleurs ... T'as pensé à la gueeeeeerre hein t'y as pensé? Les Chinois toussa ? Hé !

      De toute façon si Mandriva continue tant mieux, c'est une excellente distribution et si Mageia est encore meilleure tant mieux aussi. Et puis migrer de Mandriva à Mageia si nécessaire , ça va pas être bien compliqué à la première version qui seront tellement proches.

      En attendant Les "Mandriviens" vont rester sous Mandriva amha (de Mandrichose) en attendant car ça marche très bien, n'en déplaise aux rabat-joie, aigris, Jean-Foutre et autres culs-serrés. (et paf !)

      Évidemment il reste la guèèèèèèèrrr! Les invasions hunes, arabes, chinoises, roms et peut-être même belges wallones ou bataves évidemment, là on peut pas dire non, on peut pas. Mais on s'l'aissera pas faire pour sûr ! Ouaip !
      • [^] # Re: SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'étais sous Mandriva depuis la première version Mandrake (avec quelques incursions sous Arch il y a 2 ans). Ben j'ai migré sous Debian.
        • [^] # Re: SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

          Posté par . Évalué à -5.

          J'ai du mal à comprendre qu'on puisse quitter Archlinux ...
          En 10 ans de Sans Distribution Fixe ( Red Hat, Mandrake, Debian, Fedora, Gentoo, Ubuntu, Linux Mint (!) ) je n'en ai jamais rencontré une aussi agréable à utiliser et administrer ...

          ps : le dictionnaire DLFP ne connaît pas Archlinux !?
          • [^] # Re: SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

            Posté par . Évalué à 5.

            Ben pour faire simple:
            Chacun ses goûts, et ce qui est logique cohérent ET agréable pour certains n'est pas forcément logique, cohérent ET agréable pour d'autres...
            • [^] # Re: SuSE Linux Enterprise Desktop 11 SP1

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Nottamment Qt compilé sans les options de debug, ce n'est pas très pratique pour développer ou envoyer des rapports de bug à KDE.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # openSUSE 11.3

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Après plus de neuf ans de fidélité à Mandriva, je suis passé à openSUSE. Et je ne regrette absolument pas mon choix (procédure d'installation au poil, temps de démarrage raccourci, ergonomie et finition des outils de configuration remarquables).
  • # 7 ans

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    7 ans sous Mandrake/Mandriva (depuis la Mandrake 9.1) et je t'avoue que je me suis posé la même question que toi. Je suis GNOMiste, et l'intégration de GNOME dans Mandriva est très bien faite après un passage à vide il y a quelques années (quand ils étaient passés à une release par an).

    Vues les difficultés de Mandriva et le fait que Edge-IT ait été sacrifiée (ainsi qu'une majorité de personnes clé), je me suis que je n'avais pas trop le choix, et tirer un trait sur Mandriva.

    Les alternatives:
    - Ubuntu: restons sérieux. Ils sont presque en train de forker GNOME, il va geler en enfer avant ça devienne ma distribution de tous les jours.
    - openSuSE: pas mal, c'est communautaire, mais ça reste quand même un peu dépendant de Novell, qui a une position pas trop claire entre les brevets et les accords avec Microsoft. Les rumeurs de rachat par Oracle ou SAP n'arrangent rien. Je ne sais pas trop ce que vaut leur intégration GNOME.
    - Fedora: c'est bien, ça dépend un peu de RedHat mais eux ont une position dans le libre qui me convient. En revanche, c'est un peu la distrib de testeurs et où les choses se cassent un peu trop souvent, et je voudrais un truc peut être moins bleeding edge, mais plus stable.
    - Debian (unstable): sans doute ce que j'aurais choisi. C'est peut être le moment de passer de rpm à deb, histoire de connaître un peu les deux mondes.

    Et puis Mageia a été annoncée... Je ne sais pas trop quoi en attendre. Ni si le fork fonctionnera. Je suis surpris aussi de voir des contributeurs annoncer qu'ils continueront de participer à Mandriva, et ne suivront pas le fork. Mais avec la fuite des cerveaux chez Mandriva, et le fait qu'ils repassent à une release par an, qu'ils s'orientent spécifiquement vers KDE et aussi le fait que je fais confiance aux gens qui sont à l'origine du fork, me fait penser que je ne resterai pas sous Mandriva Linux.

    Il y a aussi que faisant partie de la communauté GNOME, j'aimerais bien tester GNOME 3.0 avant les calendes grecques.

    La tactique que j'adopte donc:
    1. attendre
    2. attendre (la Mandriva Linux 2010.1 n'est pas si vieille)
    3. récupérer l'avis un peu avisé de personnes qui ont eu la même problématique
    4. tester par moi même dans une machine virtuelle les futures versions de: fedora, debian, mageia, mandriva
    • [^] # Re: 7 ans

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      voir des contributeurs annoncer qu'ils continueront de participer à Mandriva Linux, et ne suivront pas le fork

      Il y en a aussi qui suivent le fork Mageia et indiquent qu'ils continuent sur Mandriva Linux dans la mesure du possible (même si Mageia c'est beaucoup de boulot).
      Cela laisse deux possibilités là où il n'y en avait qu'une de proposée aux utilisateurs actuels, je trouve que c'est tant mieux ;-)
  • # Et me concernant

    Posté par . Évalué à 0.

    Début avec un live cd Aurox (mandriva based, made in Poland), installation de le même distro, mais pas de connexion (pb modem free). Test mandriva, sans succès, puis debian pendant 5 ans.
    Ubuntu, sur ordi familiale, debian sur serveur, et debian sur mon prochain laptop. Je gravite toujours autour de debian. Ubuntu est bien sympa à installer, debian est pour moi plus stable (contrairement à mon matos).
  • # Je ne suis pas d'origine anglophone

    Posté par . Évalué à 3.

    mais je vais utiliser un de leur dicton :
    Pour mes fixe et mon netbook x86
    Wait & See

    pour mon gros portable (15,4 pouces 16/10 5 ans d'âge)
    * J'ai testé Fédora 13 (juin)
    * j'ai pas tenu. J'ai testé ArchLinux (septembre); je suis en passe de le virer, pas que ce soit une mauvaise distrib, mais c'est le portable que je j'emmène un peu partout. La config à la main dans les fichiers, c'est pas top pour la pub ^^
    * je lorgne du coté de debian pour le remplacer
    * je suis avec attention megeia et mandriva.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # ArchLinux !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Après plus de 10 ans passés avec Mandriva et avoir été un Mandriva-fanboy, tout à coup j’en ai eu marre des approximations, des bugs énormes du PowerPack, et du quasi sur-place du MCC (et notamment de rpmdrake) alors je suis passé d’un coup à ArchLinux, et je le regrette pas (enfin, pas trop…)
    La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été une réponse totalement autiste d’un dév Mandriva quand j’ai fait part de mon étonnement sur l’absence de VPN pptp.
    Bon, depuis mon passage sous Arch, j’ai décidé de plus avoir besoin de VPN, mais ça fait rien, le coup de tête était parti.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.