Journal J'ai^W Klaire a testé pour vous, le téléchargement légal

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
62
10
juin
2013

Cher bookmark,

Hadopi t'avais introduis le label Pur qui permettait de promouvoir l'offre légale. Alors, quelqu'un s'est chargé de tester les 20 sites repris comme offre légale de téléchargement vidéos, c'est sur le blog de Klaire que ça se passe. Le résultat, n'est pas très brillant.

Pour ceux qui n'aiment pas les bookmarks, un lien vers une nimage nanimée

  • # C'est rudement bien écrit

    Posté par . Évalué à  8 .

    J'adore le style :)

    • [^] # Re: C'est rudement bien écrit

      Posté par . Évalué à  3 .

      Pareil. Le test est très bien fait. Merci pour le lien.

      bépo powered

      • [^] # Re: C'est rudement bien écrit

        Posté par . Évalué à  3 .

        Après lecture complète, le test est vraiment excellant j’ai adoré.٩(̾●̮̮̃̾•̃̾)۶ En ce qui concerne Hadopi, ça dépasse l’entendement. Dire qu’on paye avec nos impôts un truc pareil, c’est inadmissible, mais bon je ne vais pas partir un croisade politique !
        PS - j’adore le strip qui apparait quand on se répond soi même ( ¬‿¬) (mais bon là c’était à cause du temps d’édition)

        bépo powered

        • [^] # Re: C'est rudement bien écrit

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          C'est du bookmark, mais du bon, et je ne serais pas tombé dessus autrement.

          Merci donc.

          • [^] # Re: C'est rudement bien écrit

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            je ne serais pas tombé dessus autrement.

            Oui, enfin, hier, ça a quand même fait la tournée des intertubes à la vitesse de l'éclair au galop…

            * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

        • [^] # Re: C'est rudement bien écrit

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          oui c'est vraiment marrant à lire. Et ça fait peur.

          Je sais que là ça ne parle que de vidéos, mais pour la musique je trouve bandcamp extrêmement bien fait (lecteur en ligne léger et pratique, achat facile, fichiers multiformats sans drm), et pour les ebooks j'aime bien immateriel.fr et bookeen (ça indique clairement si les livres sont avec ou sans DRM)

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

          • [^] # Re: C'est rudement bien écrit

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            bandcamp est vraiment génial. Ce que je trouve encore plus fort, c'est qu'on peut acheter sans avoir besoin de s'inscrire a quoi que ce soit. C'est tellement rare que j'en frissonne des que j’achète quelque chose dessus.

  • # Prévisible

    Posté par . Évalué à  10 .

    Que l'utilité pour le consommateur d'un tel label soit limité c'était prévisible.
    Que l'offre proposé par ce site soit mal catégorisée et obsolète c'était prévisible.
    Que ce label serve de caution morale à des sociétés qui, si elle respectent les droits d'auteurs, ont par ailleurs une politique commerciale plus que discutable c'était prévisible aussi.

    Mais cet article montre aussi d'autres choses, que les nom connotés "piratage" comme mega* et autres allo* sont à la mode par exemple, même chez Universal.

  • # Très bon très bon!

    Posté par . Évalué à  10 .

    J'ajouterai le service VOD d'orange, qui à l'air d'avoir un catalogue bien fourni en blockbusters mais… qui invite chaleureusement les linuxiens à se tourner vers un autre système d'exploitation…
    Orange VOD
    Ça doit-être pour ça qu'ils n'ont pas le label «pur»

    • [^] # Re: Très bon très bon!

      Posté par . Évalué à  10 .

      Au moins, c'est cool, ils t'annonce que sous Linux, cela ne marche pas, et qu'il te faut un autre système d'exploitation. Pourquoi ne pas essayer sous OpenBSD, NetBSD, GNU/Hurd, Haïku ou…

      Ok, ok -->[]

    • [^] # Re: Très bon très bon!

      Posté par . Évalué à  6 .

      Tu devrais demander à l'assistance en ligne quel OS il faut et comment le télécharger gratuitement :)

      Et sinon, en changeant juste le « UserAgent » tu as toujours le message ?

      • [^] # Re: Très bon très bon!

        Posté par . Évalué à  6 .

        Ca t'enlèvera peut-être le message mais ne te permettra quand même pas d'accéder à la vidéo qui a besoin d'un silverlight drmisé pour tourner, je crois.

        • [^] # Re: Très bon très bon!

          Posté par . Évalué à  2 .

          Ça voudrait dire quoi ? Que Orange ne propose que du contenu DRMisé ou bien que l'on peut très bien utiliser un autre OS pour regarder du contenu non DRMisé ? Je crois que c'est plutôt Silverlight pour tout le contenu (faites pas chier) :| Peut-être me trompe-je.

        • [^] # Re: Très bon très bon!

          Posté par . Évalué à  7 .

          Tres amusant, comme Netflix ils ont mise sur le mauvais cheval et une technos qui est morte. Je rigole doucement.

    • [^] # Re: Très bon très bon!

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      La VOD orange, je l'ai testé sur la livebox en louant "Quantum of Solace", j'ai eu droit à un vieux divx qualité screener.
      Je sais pas si c'était spécifique à ce film, mais à 4.99€ plus le prix de la vaseline, autant télécharger un rip HD en torrent, ça fait moins mal aux yeux (et aux fesses aussi).

      Mais c'est pas grave, comme j'ai la livebox play, j'ai accès au super avantage "pass video", comme ça je peux regarder tranquillou des vieux films tout pourri de Steven Seagal.

  • # Avec GNU/Linux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    J'imagine que les vidéo "à louer", ça march' avec des DRM et que sous Windows et Apple iTruc ?

    J'aurais aimé que le teste se fasse avec un système GNU/Linux… Ç'aurait été encore pire…

    • [^] # Re: Avec GNU/Linux ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Ç'aurait été encore pire…

      A la lecture du texte on peut difficilement imaginer pire non ?
      Je dois dire que j'ai bien rigolé tout du long…sauf quand je suis arrivé à la partie ou elle rappelle que toute cette fumisterie à couté 3 millions d'euros.
      TROIS PUTAINS DE MILLIONS D'EUROS !!!!

      Franchement certaines personnes à la HADOPI devraient finir en prison.

  • # HADOPI

    Posté par . Évalué à  10 .

    Faut dire que Klaire s'y est quand même très mal pris. Moi en tapant « téléchargement séries légal » je tombe sur cette brochure de la HADOPI :

    http://www.hadopi.fr/sites/default/files/page/pdf/Series.pdf

    qui explique comment télécharger des séries :

    Pour savoir où sont diffusées les séries internationales
    :
    - accéder au site officiel de la série
    - effectuer une recherche sur les sites de fans
    - accéder au site de la chaîne de diffusion de la série

    rétablie certaines vérités certains mensonges :

    Comme pour les films, il y a un décalage de diffusion
    entre les Etats-Unis et la France. Il faut compter
    généralement six à neuf mois de différence entre
    la diffusion américaine et la diffusion française.

    et n'oublie surtout pas de nous dire comment nous passer de ce dont nous avons besoin :

    Si un portail ou un site vous propose de voir ou de
    télécharger un épisode d’une série le lendemain
    de sa diffusion dans son pays d’origine, il y a de
    grandes chances pour que cela soit illicite,

    (Comprenez : vous n'aurez jamais le même confort avec les offres légales que ce que vous avez en tipiakant !)

    Je vais de ce pas voir à quoi ressemble www.myskreen.com ça risque d'envoyer du lourd aussi :(

    Moi perso, concernant la VOST à la télé sur le service publique je n'ai eu aucune vrai réponse sur pourquoi ce n'était pas déjà en place, malgré des questions précises.

    Je leur demandais notamment s'il leur fallait payer plus de droits de diffusion pour un film s'ils achetaient VF+VOST que simplement VF. Pas de réponse évidemment.

    • [^] # Re: HADOPI

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      (Comprenez : vous n'aurez jamais le même confort avec les offres légales que ce que vous avez en tipiakant !)

      C'est surtout que des accords de diffusions sont signés en général après diffusion du premier épisode de la première saison. (quand on a de la chance). En grande majorité, les acheteurs-diffuseurs achètent après avoir vu les statistiques des 6-12 premiers épisodes (de la première saison toujours) sur un network américain. Après, pour les autres saisons, c'est un peu le bordel, car pour optimiser les coûts de dubbing, les chaînes attendent les 12 premiers épisodes diffusés aux US (ou produits) et vont les faire doubler. Donc on a un gap de temps assez long (parfois plusieurs mois) afin de finaliser les doublages français. Puis après, on revient pour doubler les 12 derniers épisodes. Le cas "LOST" était bon, c'était l'une des premiers séries ou myTF1 a négocié avant diffusion et a proposé une version en H+24 dès le lendemain, mais seulement avec des sous-titres (sans dubbing)

      • [^] # Re: HADOPI

        Posté par . Évalué à  1 .

        Si je prends le cas de la série « Les Simpsons » je crois qu'on est à plusieurs saisons d'écart entre la première diffusion sur la Fox et la version française sur Canal+

        • [^] # Re: HADOPI

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Pour répondre à cette question, parce que je connais bien les gens qui sont derrière, c'est parce que Canal+ n'osait pas acheter et diffuser le programme. Puis après, au niveau du dubbing, ca a été compliqué parce qu'il fallait trouver les bons comédiens. C'était très politique: soit ca passe, soit ca casse. Donc tous les gens, sur la chaîne décisionnaire, ont fait super gaffe avant de diffuser l'épisode "101".

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par . Évalué à  4 .

            c'est parce que Canal+ n'osait pas acheter et diffuser le programme.

            Je suis curieux de connaître la raison sous-jacente à ce choix. Je comprends bien la nécessité (pour être financièrement « viable ») d'avoir une idée du succès dans le pays d'origine. Mais dans le cas des Simpsons c'est depuis longtemps un des programme phare de Canal+, au côté du foot et du porno, qui était très regardé (je pense).

            Je ne connais pas l'écart réel pour les Simpsons (entre la sortie US et celle sur Canal+) mais on a donné aussi l'exemple de « Friends » encore plus représentatif de ce phénomène, de…, lag.

            C'était très politique: soit ca passe, soit ca casse. Donc tous les gens, sur la chaîne décisionnaire, ont fait super gaffe avant de diffuser l'épisode "101".

            C'est le contraire de politique, ils ont été frileux. C'est pas très esprit Canal tout ça :)

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Je suis curieux de connaître la raison sous-jacente à ce choix. Je comprends bien la nécessité (pour être financièrement « viable ») d'avoir une idée du succès dans le pays d'origine. Mais dans le cas des Simpsons c'est depuis longtemps un des programme phare de Canal+, au côté du foot et du porno, qui était très regardé (je pense).

              Pour South Park, c'est très pipi-caca, donc pas forcément un choix que l'on propose à ses abonnés surtout quand Canal+ est axés très familles. (alors je sais que certains me diront que dans NPA, y'avait pire et je serai d'accord avec eux :) Tout comme Les Simpsons. Maintenant c'est connu, mais à l'époque, c'était surtout l'histoire d'un gros beauf un peu stupide dans une ville pourrie :). Pas très Canal+ non plus.

              Si j'ai l'occasion, je pourrais redemandé à la personne en charge à cette époque, elle m'en avait parlé rapidement et j'étais moi aussi étonné, mais c'était loin d'être fantaisiste dans un contexte totalement différent pour l'époque. (et c'était surtout un coup de poker chez Canal: soit cela passe, soit des gens sautaient…)

      • [^] # Re: HADOPI

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        mais seulement avec des sous-titres (sans dubbing

        En général, c'est ce que je cherche (et ce que mon FAI ne fournit par exemple). Parce la VF, soit c'est aussi bien que la VO, soit c'est moins bien. Donc autant prendre la VOST tout de suite, au moins on est sûr de la qualité (surtout que certains jeux de mots ne passe pas la traduction).

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: HADOPI

          Posté par . Évalué à  1 .

          Je suis pas d'accord, il y a certaines séries que je préfère largement en VF. D'une manière générale, je vois pas ce qui te permet de dire que la VF ne peut pas être meilleur que la VO. Pour les blagues, ça peut être plus compliqué. Mais des fois, la blague est plus drôle en VF, même si très différente de la version originale.

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par . Évalué à  2 .

            Le jeu des acteurs en prend quand même sérieusement un coup dès que c'est pas très bien fait. Souvent le reste de la bande son, ambiance et bruitage, même s'il y a des pistes séparées dédiées en prends aussi un coup.

            J'ai la chance de parler à peu près anglais, il m'arrive de regarder sans sous-titre… Mais même pour un film dans n'importe qu'elle langue je préfère, c'est quand même la voix qu'ont les acteurs et les mots qu'ils prononcent vraiment devant la caméra.

            Un doublage bien fait c'est quand même un gros travail d'acteur, de spécialistes. Quand j'écoute ceux des séries américaines qui passent sur les grandes chaînes (les séries d'il y a dix ans quoi…) je le trouve pas toujours au top le doublage.

            Une fois je me suis même regardé un film en italien sans sous-titre (pas trouvé en fr sur le net malgré qu'il me semble que le film soit français vu le générique o_O). Bon, c'était un film de genre (horreur), pas très évolué limite nul, mais du coup j'avais l'impression de comprendre l'italien :)

            Et surtout, chacun ses goûts.

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par . Évalué à  1 .

              EN gros tu dis quand c'est mal fait, la vf est moins bien que la VO… Certes, forcement, dans les cas ou c'est nul, c'est nul :)

              Et surtout, chacun ses goûts.

              Oui, tout à fait, mais j’entends souvent que "c'est forcement moins bien" parce que c'est pas l’œuvre original etc, cf plus bas.

              • [^] # Re: HADOPI

                Posté par . Évalué à  4 .

                Je préférais limite regarder sans doublage parfois, plutôt que doublés approximativement, comme ça m'est arrivé pour des films.

                Par exemple le doublage de la série "heroes" diffusée sur téf1… idem pour Dr Who, ou encore cowboy bebop ou samourai shamploo :
                ça dénaturait complètement le jeu d'acteurs.

                Le doublage créé un décalage supplémentaire, c'est une surcouche de trop qui nous éloigne du noyau central : l'esprit du film/de la série.

                Donc la VF, oui faut l'admettre : c'est pour les fainéants qui veulent pas lire. Et ça nous arrive parfois.

                • [^] # Re: HADOPI

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Pour heroes je suis d'accord, pour Dr Who, ça dépend : je préfère la voix du 10ème docteur en français par exemple. J'ai pourtant vraiment essayé de regarder en VO compte tenu de la forte ambiance british de la série.

                  Donc la VF, oui faut l'admettre : c'est pour les fainéants qui veulent pas lire. Et ça nous arrive parfois.

                  Oui d'accord, merci pour l'argument qui fait mouche, c'est comme ça point. Je n'ai plus qu'a admettre que j'ai des gouts de chiottes puisque j'aime des trucs de moins bonne qualité qui sont fait juste pour des enfants qui aiment pas lire (au passage j'adore lire, et justement je ne fait que ça dans une série en VO, même si je comprend ce qui est dit, et je loupe une bonne partie des images).

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 12/06/13 à 14:33

                    Improve your reading technic ability ?
                    Il y a des fan subtitles qui ne sont pas optimisés oui…
                    Les goûts de chiotte ou pas on s'en fout : (il paraît que) "ça ne se discute pas !"

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Il y a aussi des séries pour lesquelles on s'est trop habitué aux voies francaises.
                    Par exemple les Simpsons, je ne peux les regarder qu'en VF. Pour moi, la voix d'Homer, c'est celle de la VF, l'autre "sonne faux"

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par . Évalué à  5 .

                      J'ai le même souci avec Starwars. Et pourtant, le doublage est objectivement mauvais (traductions variables d'un épisode à l'autre, notamment).

                      • [^] # Re: HADOPI

                        Posté par . Évalué à  5 .

                        Et pourtant, le doublage est objectivement mauvais (traductions variables d'un épisode à l'autre, notamment).

                        I have a bad feeling about this

                • [^] # Re: HADOPI

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Le doublage créé un décalage supplémentaire, c'est une surcouche de trop qui nous éloigne du noyau central : l'esprit du film/de la série.

                  Alors que c'est clair que lire ca ne te pourri pas du tout l'expérience de la photographie. Non non non :p

                  Si tu as un niveau suffisant pour uniquement te servir des sous-titre très ponctuellement, ce point de vu se tient. En gros tu peux mettre les sous-titres avec 2/4 secondes de retard juste pour rattraper un bout que tu aurais raté. Mais la question n'est alors pas VF contre VOST mais VF contre VO ce qui est bien différent.

                  À partir du moment ou tu ne maîtrises pas suffisamment la langue du film ton expérience est dégradée. Soit tu passes ton temps à lire soit tu n'as pas les voix originales. Selon la qualité du travail, le type/domaine de l'oeuvre et ses préférences chacun utilisera ce qu'il veut. Tu n'as pas a te sentir supérieur.

                  Donc la VF, oui faut l'admettre : c'est pour les fainéants qui veulent pas lire. Et ça nous arrive parfois.

                  Ou alors chacun fait ce qu'il veut ?

                  Maintenant les mecs qui expliquent qu'ils tirent pleinement parti des series en VOST en utilisant des sous-titres traduit téléchargés qui dans l'immense majorité des cas sont bourrés de contre-sens ET de fautes de francais. Ca me fait doucement rigoler. C'est pire que tout.

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 12/06/13 à 16:35

                    Si tu as un niveau suffisant pour uniquement te servir des sous-titre très ponctuellement, ce point de vu**e** se tient

                    merci de m'accorder ce droit cohérent dans ton espace de pragmatisme !

                    chacun utilisera ce qu'il veut. Tu n'as pas a te sentir supérieur.

                    on est d'accord !

                    Maintenant les mecs qui expliquent qu'ils tirent pleinement parti des series en VOST en utilisant des sous-titres traduit téléchargés qui dans l'immense majorité des cas sont bourrés de contre-sens ET de fautes de francais. Ca me fait doucement rigoler. C'est pire que tout.

                    Donc tu te sens supérieur à eux ?

                    Chacun ses paradoxes…

                    Ou alors chacun fait ce qu'il veut ?

                    ç'eût été mieux de finir là-dessus ;)

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Donc tu te sens supérieur à eux ?

                      Que les mecs qui t'expliquent qu'ils tirent la quintessence du truc en regardant des séries avec des sous-titres que j'aurais pu faire (soit largement 75% des sous-titre francais de série) ? Oui je m'en moque ouvertement. Tu peux très bien les utiliser hein, je m'en fou. Mais y'a juste 10x plus de contre sens et d'erreurs que le plus mauvais doublage qui existe. Alors on repassera sur le refrain de coller à l'oeuvre et à l'expérience originale.

                      C'est juste que c'est dispo le lendemain.

                      • [^] # Re: HADOPI

                        Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 12/06/13 à 17:17

                        Que les mecs qui t'expliquent qu
                        Oui je m'en moque ouvertement

                        hm hm… tout à fait.

                        Alors on repassera sur le refrain de coller à l'oeuvre et à l'expérience originale.

                        je m'débrouille pour ne pas avoir à repasser…

                        Blague à part, puisque tu sembles t'énerver contre les ados qui rêvent de publier leurs traduction dans la team fansub kikoolol, ou s'en vantent, ce n'était pas du tout mais pas du tout quoi ! le sujet.

                        VOST <> piraté et traduit à l'arrache.

                        Tu fais un amalgame,… Oui tu aimes pas lire les sous-titrages parce que ça te fais perdre du temps ? c'est pas dur à dire !
                        Et ne pas vouloir perdre de temps = fainéantise
                        Fainéant c'est pas forcément péjoratif !
                        Donc oui t'es fainéant non ? c'est pas une tare… mais de l'optimisation !

                        J'ai volontairement éludé cette partie en citant des séries "officialy released" avec des sorties DVD.

                        Me concernant je me sens content et non supérieur quand je mate un fLim ou un épisode en VO ou VOST.

                        Mais c'est marrant oui cette petite "mode" sur certains trackers du "full VF", qui est plutôt dans certains bouches "VtFf**tre le VOSTFR".

                        Des personnes s'en foutent un peu de la traduc, car oui ils/elles ont une bonne maîtrise de la langue, ou alors arrivent à lire vite ou alors sont nés à tchernobyl, ou encore aiment ce qu'ils regardent, et sont moins "poitilleux sur la lecture", car tant que c'est de la VO…
                        quitte à regarder 2 ou 3 fois la vidéo c'est pas grave.

                        Le langage a cette richesse qu'il arrive que peutimporte ce que tu entends ou lis, la "concaténation" de l’intonation, le langage corporel, le contexte et le déroulé de l'intrigue font que tu comprends…

                        Puisque tu présupposes que quand "on" (est un con) regarde de la VOST, c'est forcément mal traduit et plein de fautes, tellement que t'en as les yeux qui pleurent,
                        je suppose que ça t'es arrivé de parler avec des personnes sans avoir de langue commune pour communiquer, à 2 heures du mat' qui sont paumées en ville ? bah le langage visuel avec 2 ou 3 mots placés où il faut, c'est dingue mais : ça marche !

                        "C'est juste le blanc" (ombré)

                        • [^] # Re: HADOPI

                          Posté par . Évalué à  -1 .

                          Mais c'est marrant oui cette petite "mode" sur certains trackers du "full VF", qui est plutôt dans certains bouches "VtFf**tre le VOSTFR".

                          Pour info je regarde énormément de VOSTFR, notamment pour l'animation ou les jeux vidéo japonais. Je trouve que des que c'est plus un dessin animé pour enfant ou comique, les doubleur anglais ou français n'arrive pas à faire quelque chose que j'apprécie. J'ai l'impression qu'ils n'arrivent pas à prendre l’œuvre au serieux (bon, à part les myasaki super bien doublés, comme quoi, quand on y met les moyens, c'est possible).

                          Pour le reste, j'ai l'impression de lire samwang…

                          • [^] # Re: HADOPI

                            Posté par . Évalué à  3 .

                            Pour le reste, j'ai l'impression de lire samwang…

                            tant qu'il n'y a pas d'erreurs de traduction…

                            Et moi de lire Bender ou Bretzel… Autrement dit une information très importante, scientifiquement constructive pour le "débat"

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par (page perso) . Évalué à  8 . Dernière modification : le 12/06/13 à 10:06

            Je suis d'accord pour ne pas me placer dans le plan de la comparaison qualitative.
            Pour moi, la VF est une aberration mais pas forcément sur le plan de la qualité (après tout, pourquoi ne pas imaginer qu'un doubleur soit plus inspiré qu'un acteur ?) même si c'est très très souvent le cas, mais surtout au niveau de l'altération de l'oeuvre initiale, qui a été conçue avec certaines voix bien précises. Si on commence à modifier le son, on pourrait aussi imaginer modifier l'image, ajouter des éléments dans les plans en fonction du langage, de la culture du pays, toussa…
            Dans le même genre, j'ai beaucoup de mal avec les traductions de titre de film. En particulier, un truc qui me fait bondir, c'est quand on passe d'un titre anglais à un autre titre anglais. Dernier exemple en date, "The Purge" devient "American Nightmare". On a gagné quoi là ? Non seulement c'est plus difficile à prononcer au guichet du cinoche du coin, mais en plus, on annihile l'intention de l'auteur.

            Chippeur, arrête de chipper !

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par . Évalué à  -1 .

              Ben justement j'aime vraiment pas cette conception de l’œuvre artistique entièrement décidé dans les moindres détails par l'auteur et faut pas y toucher… Une œuvre est pas figée, on peut y apporter des améliorations. Par exemple, tu dis que les voix sont choisis par le réalisateur, mais en général il choisi plutôt des acteurs qui viennent avec leur voix et qui ne peuvent pas en changer. La VF permet de choisir une voix qui va coller au personnage indépendamment de la personne qui le joue.

              C'est comme les reprises ou les remix en musique : l'original est pas forcement mieux parce que c'est l’œuvre original, les modification apportée peuvent donner un résultat qui plait plus à certains.

              • [^] # Re: HADOPI

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 12/06/13 à 11:43

                Tu abordes un sujet différent qui est le remake d'une oeuvre.
                D'ailleurs, un doublage de film est de fait une forme de remake de l'oeuvre sur le plan sonore.
                Mais le doublage n'a pas pour objectif (comme tu sembles le signifier) d'améliorer l'oeuvre originale mais plutôt d'abaisser le "coût du ticket d'entrée" pour le spectateur qui soit ne veut pas faire l'effort (sans jugement de ma part) de lire des sous-titres soit est handicapé visuel ou bien simplement un enfant, encore incapable de lire ou d'avoir la patience pour le faire. Ce qui n'empêche pas un bon doubleur d'arriver à faire mieux que l'acteur original, comme je le disais déjà au dessus. Mais cette éventualité ne court pas les rues et il faut se départir de la quantité d'affect qu'on associe à une voix française (du genre ceux comme moi qui ont grandit avec la voix de Jacques Ballutin pour Starsky ne trouveraient pas forcément la voix originale de Paul Michael Glaser meilleure) pour émettre un jugement relativement objectif, même si c'est vrai que c'est affaire de goût aussi comme disait Marotte.
                Après, il y a des exceptions où je pense qu'un doublage peut-être intéressant, typiquement si le doublage a été intelligemment pensé dès le début de la production, avec une intégration parfaite dans l'environnement sonore de l'oeuvre, avec une utilisation limitée des jeux de mots liés à la langue d'origine de l'oeuvre pour permettre une restitution relativement fidèle à l'oeuvre. Je pense surtout aux dessins animés où le doublage est de toute façon réalisé en post-prod, où la lip sync n'est pas primordiale, etc. Je prends souvent les films de Myazaki en exemple dont les doublages français ont très souvent été de très très bonne qualité (exemple : Totoro), même si je préfère quand même la "musicalité" du japonais pour ces oeuvres, mais c'est parce que ça me permet également d'entendre autre chose que ma langue maternelle. Lorsque je regarde Forbrydelsen, j'aime entendre le Danois car je trouve que ça colle bien à l'ambiance nordique du polar.

                Chippeur, arrête de chipper !

                • [^] # Re: HADOPI

                  Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 12/06/13 à 12:13

                  Excuse moi, mais j'ai du mal à voir ou tu veux en venir. Si je comprend bien tu dis que on peut préférer la version française, mais que comme c'est pas officiellement un remake ou pensé dès le départ, alors c'est "moins bien", même si l'on trouve ça mieux (on a pas un avis objectif).

                  D'abord tu dis

                  Tu abordes un sujet différent qui est le remake d'une oeuvre.
                  D'ailleurs, un doublage de film est de fait une forme de remake de l'oeuvre sur le plan sonore.

                  Donc pour toi, le remake c'est un sujet différent du doublage, mais le doublage c'est un remake? Du coup c'est pas vraiment un sujet différent…

                  Mais le doublage n'a pas pour objectif (comme tu sembles le signifier) d'améliorer l'oeuvre originale mais plutôt d'abaisser le "coût du ticket d'entrée" pour le spectateur qui soit ne veut pas faire l'effort (sans jugement de ma part) de lire des sous-titres soit est handicapé visuel ou bien simplement un enfant, encore incapable de lire ou d'avoir la patience pour le faire.

                  Et alors? En quoi la raison pour laquelle le doublage est fait à une importance dans l'appréciation du résultat? D’ailleurs le but final n'est pas de permettre au mal voyants ou aux enfant d’accéder à la culture, c'est juste un moyen, l'objectif comme d'habitude c'est de se faire plus de $$.

                  Mais cette éventualité ne court pas les rues

                  Je suis d'accord pour les séries (notamment d'animation japonaise) mais pas pour les films.

                  il faut se départir de la quantité d'affect qu'on associe à une voix française (du genre ceux comme moi qui ont grandit avec la voix de Jacques Ballutin pour Starsky ne trouveraient pas forcément la voix originale de Paul Michael Glaser meilleure) pour émettre un jugement relativement objectif, même si c'est vrai que c'est affaire de goût aussi comme disait Marotte.

                  La je comprend plus. Je vois pas ce que ça peut être d'autre qu'une affaire de goût? Soit l'on aime mieux la version VF soit la VO, c'est forcement subjectif et je ne vois pas ce que serait un jugement objectif ici (bon certes on pourrait essayer de considérer des caractéristiques précises sur le jeu du doubleur mais bon…).

                  La différence c'est que je vois pas le remake comme une nouvelle œuvre totalement différente du sacro-saint "original" de l'auteur, et que l'on critiquerait en tant qu’œuvre à part entière, mais plutôt comme une version un peu différente de ce qui à été proposé au départ. Je crois pas que chaque détail d'une œuvre est pensé dans le détail en fonction d'un message ou d'une émotion à faire passer. Du coup c'est pas dénaturer l’œuvre que d'y apporter des modifications (ça dépend des modifications évidemment).

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                    Je dis simplement que je préfère voir l'oeuvre en entier comme elle a été conçue par son auteur et que les doublages ont pour objectif de rendre l'oeuvre accessible à certaines personnes et non de l'améliorer.

                    Et non, le doublage n'est pas qu'une affaire de goût, ou bien tu vas me dire aussi que les épinards en boîte de la cantine de l'école sont meilleures qu'un ris de veau préparé par Alain Ducasse car c'est juste "affaire de goût" ? Désolé, j'adhère pas. Il y a le goût mais il y a aussi la qualité de ce que tu consommes.
                    De plus, pour pouvoir juger si un doublage est "meilleur" que l'original, il faut déjà avoir l'occasion de regarder l'oeuvre en double, ce qui n'est pas simple (manque de temps, entre autre, mais surtout de motivation).
                    A chaque fois, tu amendes tes observations par des parenthèses mais ces parenthèses sont super importantes :

                    (bon certes on pourrait essayer de considérer des caractéristiques précises sur le jeu du doubleur mais bon…).

                    Sur la qualité du doublage en général, sur la lip synchro, sur son intégration sonore, sur les blagues retranscrites qui tombent complètement à côté, etc etc. Il y a des mesures objectives.

                    Du coup c'est pas dénaturer l’œuvre que d'y apporter des modifications (ça dépend des modifications évidemment).

                    Tu dénatures de fait l'oeuvre original puisque tu la modifies profondément, ce ne sont plus les voix des acteurs du film, point barre. Tu n'as plus Bruce Willis en face de toi, mais Bruce Willis avec un ventriloque.
                    T'as le droit d'aimer, mais tu ne regardes plus l'oeuvre originale.

                    Chippeur, arrête de chipper !

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par . Évalué à  0 .

                      la qualité du doublage en général, sur la lip synchro, sur son intégration sonore, sur les blagues retranscrites qui tombent complètement à côté, etc etc. Il y a des mesures objectives.

                      Oui c'est vrai, si la réalisation (intégration sonore, "lip synchro", etc) est mauvaise c'est clairement objectivement mauvais. Pour la qualité des doublage en générale et les blagues retranscrites, ça dépend vachement de l’appréciation et c'est donc subjectif. J'ai vu des blague qui différaient de la la blague en VO et qui était vachement mieux, car faisant appel à un jeu de mot qui était impossible en VO. Sans compter que pour apprécier les blagues, les sous-titres ne suffisent pas, il faut comprendre la langue originale. A moins de comprendre toutes les langues de ce que tu regardes, la VO ne t'apporte rien de ce coté la.

                      Je dis simplement que je préfère voir l'oeuvre en entier comme elle a été conçue par son auteur et que les doublages ont pour objectif de rendre l'oeuvre accessible à certaines personnes et non de l'améliorer.

                      Encore une fois, même si l'objectif est pas d'améliorer l’œuvre, je vois pas pourquoi le résultat ne peux être meilleur.

                      Tu dénatures de fait l'oeuvre original puisque tu la modifies profondément, ce ne sont plus les voix des acteurs du film, point barre. Tu n'as plus Bruce Willis en face de toi, mais Bruce Willis avec un ventriloque.
                      T'as le droit d'aimer, mais tu ne regardes plus l’œuvre originale.

                      ça fait 2 fois que j'ai l'argument "c'est comme ça, point barre". Certes je regarde un dérivé de l’œuvre original mais j'ai le droit de considérer que c'est juste une version un peu modifié et pas un remake totalement différente du (encore) sacro saint original. Je pense qu'on pourrait essayer de sortir de cette vision essentiellement historique des œuvres artistiques (longtemps très difficilement modifiables).

                      Mais encore une fois c'est un débat à part (oui c'est moi qui l'ai amené, je sais :p), c'est pas un argument pour dire que la VO c'est forcement mieux que la VF.

                      • [^] # Re: HADOPI

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        ça fait 2 fois que j'ai l'argument "c'est comme ça, point barre". Certes je regarde un dérivé de l’œuvre original mais j'ai le droit de considérer que c'est juste une version un peu modifié et pas un remake totalement différente du (encore) sacro saint original. Je pense qu'on pourrait essayer de sortir de cette vision essentiellement historique des œuvres artistiques (longtemps très difficilement modifiables).

                        En quoi est-ce une vision "essentiellement historique" de défendre le fait qu'une œuvre n'est pas assimilable à la simple somme de ce qui la compose ? Dans le cas d'un film, musique, comédiens, plans de caméra, sauf à oublier la subtile alchimie qui lie ces éléments, tu ne peux décemment pas prétendre changer la voix et donc l'interprétation d'un comédien comme tu change le carburateur de ta 106, ça n'a pas du tout la même portée.

                        Personne ne prétend que modifier une œuvre est un crime de lèse-majesté. C'est juste qu'il ne s'agit pas d'une version "un peu modifiée" de la même œuvre, mais bien d'une œuvre différente.

                        • [^] # Re: HADOPI

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          C'est juste qu'il ne s'agit pas d'une version "un peu modifiée" de la même œuvre, mais bien d'une œuvre différente.

                          Héhé, l'un n'empêche pas l'autre :)

                          Chippeur, arrête de chipper !

                        • [^] # Re: HADOPI

                          Posté par . Évalué à  -1 .

                          Dans le cas d'un film, musique, comédiens, plans de caméra, sauf à oublier la subtile alchimie qui lie ces éléments,

                          Avec des phrases comme ça tu vas pas me dire qu'on est pas dans le domaine du subjectif? Je ne trouve pas que un doublage fr casse cette… subtile alchimie . Ça dépend des gens.

                          tu ne peux décemment pas prétendre changer la voix et donc l'interprétation d'un comédien comme tu change le carburateur de ta 106, ça n'a pas du tout la même portée

                          Encore l'argument "c'est comme ça". Ben si, je trouve que ça à la même portée quand c'est bien fait, désolé.

                          • [^] # Re: HADOPI

                            Posté par . Évalué à  3 .

                            Dans le cas d'un film, musique, comédiens, plans de caméra, sauf à oublier la subtile alchimie qui lie ces éléments,

                            Avec des phrases comme ça tu vas pas me dire qu'on est pas dans le domaine du subjectif? Je ne trouve pas que un doublage fr casse cette… subtile alchimie . Ça dépend des gens.

                            Avec des citations tronquées comme celles-ci, tu ne vas pas me dire qu'on est pas dans le domaine du sélectif ?

                            Je disais surtout que l'œuvre n'est pas assimilable à la simple somme de ses composants, c'est le rapport qu'ils entretiennent entre eux qui prime, leur inscription dans un ensemble plus vaste. Si tu remplace un de ces composants par quelque chose de différent (ni mieux, ni moins bien, juste différent), c'est nécessairement l'ensemble qui est impacté. Et si l'ensemble a été impacté, tu es face à une nouvelle œuvre. Peut-être très ressemblante à son aînée, mais une nouvelle œuvre à part entière. Et ça, ça ne dépend en rien du goût des gens. Ce qui en dépend, c'est le fait d'être dérangé ou pas par le fait d'être face à une nouvelle œuvre. En l'occurrence, un film doublé. Et si ça ne te dérange pas, grand bien te fasse.

                            • [^] # Re: HADOPI

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              Si tu remplace un de ces composants par quelque chose de différent (ni mieux, ni moins bien, juste différent), c'est nécessairement l'ensemble qui est impacté.

                              Ben c'est une manière de voire les choses, arrête de dire que c'est comme cela et c'est tout. Je sais bien que c'est la vision la plus répandue mais ça reste un point de vue et c'est pas une vérité absolue. Par exemple, si tu vois le même film sur VHS et en blue ray, avec son 5.1, c'est la même œuvre, et pourtant y'a pas mal de chose de changé. C'est juste qu'on considère pas que le changement de qualité de l'image en fait un nouvelle œuvre (on peut bien sûr, mais on sort de la vision la plus répandue…). Donc à quel moment on considère que le changement est trop grand pour dire que l'on à affaire a la même œuvre? Et bien c'est subjectif. Certains diront que changer un pixel c'est faire une nouvelle œuvre, parce que l'auteur avait subtilement pensé a ce pixel qui est le fruit d'une réflexion aboutie, et d'autres non. De même pour un doublage. Pour beaucoup films si les personnages disent la même chose dans une autre langue et que c'est assez réussi, alors ce qu'a voulu faire passer l'auteur dans son œuvre reste intacte.

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par . Évalué à  5 .

            Le doublage peut aussi dépendre du public visé.

            Je pense par exemple à la dernière série de « My Little Pony: Friendship is Magic » : la série a été pensée pour pouvoir être regardée par des enfants et par leurs parents, doublage compris, mais la VF a dégagé tout ça pour ne cibler que les gamines de cinq ans.

            Résultat, alors que la VO est bourrée de jeux de mots et utilise un humour largement basé sur le jeu d'acteur (certains comédiens doublent deux personnages très différents et leurs voix sont méconnaissables…), on se retrouve en VF avec un truc niais qui n'a plus grand chose à voir avec l'original:-/

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par . Évalué à  2 .

              Oui des exemple ou la traduction et le doublage est pourri y'en a plein, je vois pas ce que ça montre par contre.

              • [^] # Re: HADOPI

                Posté par . Évalué à  4 .

                Non, ce que je voulais dire c'est que le doublage pourri ou plus simplement dénaturé peut être un fait exprès.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par . Évalué à  0 .

              "My Little Pony: Friendship is Magic" en VO, c'est vraiment regardable par des adultes en bonne santé et non drogués ? Je savais que ce dessin animé avait beaucoup de succès, mais je pensais que c'etait surtout un succès autour d'un public de drogués heureux de voir la vie en arc-en-ciel.

              • [^] # Re: HADOPI

                Posté par . Évalué à  3 .

                Je l'attendais celle-là :-)

                Oui, il y a des adultes normaux qui regardent et qui aiment ce genre de truc. Et ça n'a rien à voir avec les vieux dessins animés que tu imagines, c'est bien plus drôle et bourré de références, et les personnages et histoires sont sympa.

                Si tant de gens aiment de leur plein gré (c'est-à-dire sans pub pour les inciter), c'est bien que la série doit avoir une certaine qualité. Et finalement, personne ne me juge parce que j'aime bien regarder un vieux Tex Avery ou un Disney de temps en temps, donc y'a pas de raison.

                Et comme début de raison à ça, je ne pense pas que des références à The Big Lebowski ou à Indiana Jones s'adressent à des fillettes (je précise que ces images sont bien issues des épisodes).

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: HADOPI

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Si tant de gens aiment de leur plein gré (c'est-à-dire sans pub pour les inciter), c'est bien que la série doit avoir une certaine qualité.

                  Tu es sérieux ? Tu invoques vraiment le coup du "si pleins de gens aiment, c'est que ça doit être bien" ?

                  Chippeur, arrête de chipper !

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Ben dans ce contexte, oui.

                    Si tu regardes ce genre de série, c'est que tu le veux et que personne ne t'influence, que ce soit la pub ou la société qui d'ailleurs a plutôt tendance à faire le contraire. La preuve c'est que tu écris à peine un commentaire qu'on te parle de « public de drogués heureux de voir la vie en arc-en-ciel ». Note que ça reste soft, sur d'autres forums ça serait direct « u are gay ».

                    Donc je confirme : si tant de gens continuent de regarder malgré ça, c'est bien parce qu'ils trouvent que c'est une bonne série.

                    Quand bien même, je n'ai pas besoin de l'avis des autres pour apprécier ou non quelque chose :-)

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Donc je confirme : si tant de gens continuent de regarder malgré ça, c'est bien parce qu'ils trouvent que c'est une bonne série.

                      Déjà on a un léger glissement rhétorique là, tu disais que si beaucoup de gens regardaient, c'est que ça avait certaines qualités et maintenant tu dis que si des gens regardent, parce qu'ils trouvent ça bien.
                      Après oui, si on aime passer son temps à regarder quelque chose, même si on a un peu honte ("petit plaisir coupable" comme on dit), c'est qu'on doit bien y trouver quelques qualités, au moins le divertissement. Donc il y a au moins cette qualité.

                      Chippeur, arrête de chipper !

                      • [^] # Re: HADOPI

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Déjà on a un léger glissement rhétorique là, tu disais que si beaucoup de gens regardaient, c'est que ça avait certaines qualités et maintenant tu dis que si des gens regardent, parce qu'ils trouvent ça bien.

                        Pas faux, je ne m'en suis pas rendu compte. Je me cherche sûrement des excuses :-)

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      La preuve c'est que tu écris à peine un commentaire qu'on te parle de « public de drogués heureux de voir la vie en arc-en-ciel ». Note que ça reste soft, sur d'autres forums ça serait direct « u are gay ».

                      Hé ! ca n'a jamais été une insulte ! moi meme, en me reveillant apres une bonne soirée barbecue-alcool-cannabis, j'aimes bien regarder les teletubbies. Mais à ce moment là, je fais partie de ce que j'appelle un "public de drogués heureux de voir la vie en arc-en-ciel" :)

                      • [^] # Re: HADOPI

                        Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 13/06/13 à 13:03

                        T'inquiète, je ne l'ai pas pris comme une insulte et je suis bien content de pouvoir voir la vie en arc-en-ciel sans avoir besoin de substances ;-)

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: HADOPI

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  The Big Lebowski

                  Des frères Coen.

                  J'ai découvert ce film grâce au meme « Am I the only one », je le conseille il est vraiment bien. Bien sûr en VOSTFR :)

                  Avant je regardais les films en VF (comme tout le monde j'ai envie de dire), puis j'ai eu une amie qui ne pouvait pas supporter les décalages entre le son et les lèvres des personnages, ce qui moi personnellement ne m'avait jamais dérangé le moins du monde. Fait intéressant, bien que n'étant pas sourde cette amie était capable de lire sur les lèvres. Je suppose que c'est là la raison pour laquelle elle était dérangée par les doublages. Elle préférait par contre (comme un autre ici) regarder les Simpsons ou Futurama en VF à cause de l'habitude des voix des personnages, et parce que de toute façon sur de tels DA le décalage des lèvres ne va pas se voir des masses. J'ai donc commencé à regarder beaucoup plus de films en VOST, et bien dans mon cas je ne me vois pas retourner en arrière, c'est vraiment mieux en VO en fait…

                  Récemment par exemple je ne me voyais pas regarder « Berlin Calling » en VF, pourtant c'est de l'allemand et sans les sous-titres j'aurais absolument rien compris.

                  Pour ceux qui ne connaissent pas, essayez de tester un doublage à la polonaise :) En fait c'est comme un mec qui lirait les sous-titre à ta place, très intéressant ! Je me demande si cette technique est employée ailleurs qu'en Pologne.

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Ha oui, pour futurama, on perd le "good news everyone"…

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 12/06/13 à 23:24

                      Moi je trouve surtout qu'à ne pas regarder la VO de Futurama, quand on parle même un peu anglais, on perd une bonne source de vocabulaire, le genre de vocabulaire qu'on apprend rarement au taf ou sur CNN. On perd aussi une information sur les références socio-culturelles du pays d'origine des auteurs et de l'œuvre. Je reconnais que les sous-titres souffrent du même problème (qui n'en est pas vraiment un de problème)…

                      Je peux comprendre qu'on préfère qu'une blague mettant un scène un type célèbre au US mais inconnu en France soit traduite en changeant le nom de la personne célèbre pour évoquer le même type de référence, pour éviter de niquer une blague, mais ça dénature forcément un peu l'œuvre selon moi.

                      • [^] # Re: HADOPI

                        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                        Dénaturer l'œuvre ne me dérange pas, par contre, ça casse souvent le contexte, parce si on en parle plus de 10 secondes, la célébrité Française n'étant pas une copie conforme de l'américaine, ça va vite ne plus correspondre au visuel ou à l'histoire. Je préfère les sous-titre qui mettront un truc du genre « Note : machin est un présentateur de radio connu ».

                        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    Pour ceux qui ne connaissent pas, essayez de tester un doublage à la polonaise :) En fait c'est comme un mec qui lirait les sous-titre à ta place, très intéressant ! Je me demande si cette technique est employée ailleurs qu'en Pologne.

                    C'est d'ailleurs toujours la même voix masculine, pour tous les films, et pour tous les personnages (hommes, femmes, enfants). Et sans intonation surtout. Genre « AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !!!! » serait doublé en « ah. ». Du moins, c'était comme ça à l'époque où j'en ai vu (il y a 15 ans), mais ça n'a probablement pas changé. Les Polonais y sont habitués et ça ne les choque pas, par contre ça les fait marrer d'entendre nos doublages. Ils ne sont pas habitués à entendre des acteurs Américains parler une autre langue avec une autre voix.

                    C'est marrant, à chaque fois que j'entends parler de cette technique de doublage, c'est sur la Pologne. Du coup je me demande aussi quels sont les pays qui ont utilisé ce procédé. À mon avis pas mal de pays de l'est ont dû faire pareil, ça coûtait bien moins cher qu'un doublage complet.

                    Je n'ai pas regardé beaucoup de films doublés comme ça. Ça a toujours été un peu dur de s'y faire, mais je crois qu'il m'est arrivé parfois de ne plus m'en rendre compte au bout de quelques minutes (quand on est plongé dans l'histoire) ; comme quoi ça marche ;-)

                    Une fois j'ai vu un Louis de Funès comme ça (les gendarmes je-ne-sais-plus-quoi). Au bout d'un moment mon cerveau avait réussi à filtrer la voix du doubleur, et je n'entendais plus que la VF. Du coup je me demande si monotonie de la voix n'est pas une technique, pour ne pas masquer l'intonation de la VO, et laisser le spectateur profiter de la bande son originale (et gérer le mixage intonation/doublage lui-même).

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par . Évalué à  0 .

            Mais des fois, la blague est plus drôle en VF, même si très différente de la version originale.

            Chais pas pourquoi mais ça m'fais penser à "Hokuto no Ken"…

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 12/06/13 à 20:08

              Il y a des cas spéciaux, comme celui de Disney, qui soigne énormément ses doublages, jusqu'aux chansons qui sont plus que des adaptations, mais d'authentiques reprises.

              C'est vrai aussi que pour un dessin animé (ou de la 3D) c'est plus facile, d'ailleurs autant je suis allergique aux VFs, autant un petit Toy Story en Français avec les kids ne me dérange pas.

              Mais des fois, la blague est plus drôle en VF, même si très différente de la version originale.

              C'est quand même l'exception plutôt que la règle :|

      • [^] # Re: HADOPI

        Posté par . Évalué à  3 .

        une version en H+24 dès le lendemain, mais seulement avec des sous-titres (sans dubbing)

        On demande quand même pas d'avoir le doublage en H+24 :) Sortir plusieurs langues en même temps imposerait de les faire durant la production, ralentissant celle-ci…

        Pour les sous-titres je trouve que quand tu as des sous-titres fait par des « faussaire » passionnés, de qualité, même au bout d'un mois je suis content.

        Je préfère même plutôt qu'il y est pas trop d'erreur de traduction ou d'orthographe plutôt que ça sorte forcément trop vite.

        • [^] # Re: HADOPI

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Sortir plusieurs langues en même temps imposerait de les faire durant la production, ralentissant celle-ci…

          Tu as tout à fait raison, je rajouterais même :

          • Le dubbing est assuré par les locaux et non la production. Par exemple, le dubbing d'Iron Man n'est pas assuré par Paramount Pictures, mais le distributeur qui a acheté le film. (Paramount Pictures ayant une division distribution, en France, c'est SND (M6) qui a acheté les droits de distribution)
          • Si le dubbing était assuré par la production, cela augmenterait le coût de production, donc l'achat par les distributeurs et donc la distribution :)
          • Si le dubbing était assuré par la production, il y aura plus d'erreurs dans le dubbing (ne pas oublier que la grande majorité des acteurs de doublage français sont en France; Sauf si la production effectue le dubbing localement et ramène le tout, mais on en revient sur le coût de production)
          • Comme tu l'évoques: le temps de dubbing ralentirait les sorties dans les pays respectifs

          D'un autre côté, cela fait pas mal de temps que je me dis que la seule solution serait un dubbing centralisé. C'est déjà un peu le cas avec certains pays du Maghreb ou d'Afrique qui font tout faire en France (ex: Le Roi Lion, réédition récente)

          Ou un autre solution, ca serait de gérer les accords de distributions en amont. (c'est à dire bien avant la première diffusion dans le pays de production, ex. USA). Souci majeur, aucun distributeur/diffuseur ne va acheter sans backend/feedback. Mais ca serait une bonne solution. Le jour J : pof, diffusion multicast dans tous les pays. (ca se fait un peu ceci dit en France)

    • [^] # Re: HADOPI

      Posté par . Évalué à  8 .

      Comme pour les films, il y a un décalage de diffusion
      entre les Etats-Unis et la France. Il faut compter
      généralement six à neuf mois de différence entre
      la diffusion américaine et la diffusion française.

      ce qui explique que les Saisons 2 à 9 de la serie Friends qui s'est terminé en 2004 ne soient pas disponibles en telechargement legal ;)

      • [^] # Re: HADOPI

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 11/06/13 à 20:49

        C'est encore un autre sujet. Je voulais justement répondre à l'article de Klaire pour apporter des précisions.

        Si les épisodes ne sont pas dispos, c'est probablement pour diverses raisons :

        • Soit les droits VOD ne sont pas disponibles :

          • parce que la production n'accorde pas les droits sur la zone/pays,
          • parce que les droits ont déjà été attribués à un autre diffuseur en exclusivité,
          • parce que les droits ont été attribués mais que le diffuseur ne le diffuse pas juste pour faire chier (déjà vu)
        • Soit parce que cela coûte trop cher: il faut acheter chaque épisode (ou quand c'est cool, par pack de saison). Et cela coûte beaucoup d'argent. (sauf si le studio/producteur est cool et il fait aucune tarification mais seulement du Minimum Garantie/Garantie Minimum ou Share Revenue). Donc les plateformes VOD concentrent leurs achats: "Je prends la première saison et la dernière" (c'est comme donner 100 euros à quelqu'un pour aller chez Ikea, tu ne pourras pas acheter tout le magasin)

        • Soit parce que les droits de dubbing ne sont pas dispos: Le dubbing français est effectué par le premier diffuseur/distributeur qui a acheté les droits (en l'occurrence ici le groupe AB). Il suffit que le groupe AB ne relâche pas les droits de dubbing pour que soit le nouveau distributeur/diffuseur qui se tape de nouveau le dubbing (et cela coûte beaucoup d'argent), soit il ne prend pas ou ne diffuse pas. (cas extrêmement rare, je précise)

        Il existe aussi un autre problème: on ne peut pas tout négocier :

        • Assez souvent, les studios/productions ne proposent que contenu par contenu (ou oeuvre par oeuvre pour les puristes) mais rarement le catalogue en entier. (et bien entendu, on ne peut pas dire "je veux tout" :)
        • La plateforme VOD a peut-être 1 ou 2 négociants chez eux: ils ne peuvent simplement pas tout faire (sachant que cela représente pas mal de boulot, croyez moi ;-)

        Etant de l'autre côté, je "comprends" pourquoi et où cela coince.
        Comme Klaire, je déplore aussi le manque d'offre légale.

        • [^] # Re: HADOPI

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Je comprends bien ton explication, mais :

          faudrait arrêter un peu de nous prendre pour des cons avec les soit parce que soit parce que …

          Je vais à carrouf ou auchan ou n'importe quelle grande surface et je trouve les dvd de toutes les saisons de friends et y a pas de problèmes d'exclusivité …
          Alors si les ayants droits sont pas foutus de proposer en ligne leurs contenus, c'est pas mon problème moi. J'ai une carte bleue et je paye, mais la réalité, c'est que c'est la misère à passer 4 jours à trouver un site moisi labélisé PUR pour voir en ligne les épisodes de Friends en 360*240 à 2€99 par épisodes (c'est un exemple, ma femme a acheté les DVD y'a longtemps, elle aimait bien dans les années 2000).

          Certains contenus sont téléchargés illégalement parce que il n'y a aucun moyen légal de proposé, point barre !

          Moi, par exemple, j'aime bien la série Lost, si je veux la télécharger légalement avec la version française et originale (bien sûr je veux les 2 en même temps, c'est comme ça dans un DVD ou bluray, y a pas de raison que je paye plus pour avoir moins en ligne …), je vais ou ? Nan, je déconne, je connais la réponse : les trackers privés de torrent.

          Et puis le dubbing et blabla, ils sont où les navarro, joséphine truc, soeur therese.com, plus belle la vie, cordier juge et cordonnier et je sais pas quoi ? Quel est le site PUR qui propose ses contenus en streaming ?

          Comme Klaire, je déplore aussi le manque d'offre légale.

          Oui, moi aussi. Take my money quoi, et arreter de me traiter de pirate …

          Bon, en fait, si vous avez lu certains de mes posts, vous savez déjà que je suis de mauvaise foi. En fait je ne télécharge ni torrent illégal ni contenu légal, j'ai pas le temps de les regarder, entre mouler et bosser, le temps passe trop vite pour regarder ces contenus de toutes façons. C'est juste que je vois mon neveu qui télécharge tout sur itunes et ça me désole qu'aucune offre légale française ne soit proposée.
          Si ça continue, celui qui viendra bouleverser le marché français sera Netflix, encore un américain quoi. Ça me saoule qu'il faut toujours que ce soit des boites américaines qui viennent combler nos besoins, on est vraiment des handicapés du ternet en France en fait …

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

            on est vraiment des handicapés du ternet en France en fait …

            En Europe en fait.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

          • [^] # Re: HADOPI

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Je vais à carrouf ou auchan ou n'importe quelle grande surface et je trouve les dvd de toutes les saisons de friends et y a pas de problèmes d'exclusivité …

            Les droits sont splittés entre zone (pays/région), type de média (dvd, bluray, vod, cinéma, tv, avion, etc…) et dans la durée.

            Prenons le cas de Friends. AB achète les droits TV et les droits "pressage" (DVD/Bluray). Ils les achètent (à prix d'or) avec une exclusivité. Puis après, pour le cas du DVD/Bluray, AB propose aux distributeurs grand publics (Auchan/Carrefour) leurs produits. Ils se chargent alors de les mettre (ou non) dans les rayons. AB achète une (petite) poignée de contenu chaque année (ou renouvellement de droit).

            Pour le cas de la VOD, les distributeurs (FreeVOD par exemple) vont négocier les droits VOD non pas avec AB mais avec la production ou les studios directement. Et contrairement à AB qui peut se concentrer sur un petit catalogue, les plateformes VOD doivent proposer un large éventail - le plus large possible - de contenu sur leurs plateformes. On en revient donc à la situation que j'évoquais: Tu as 100€ pour faire des courses, tu ne pourras acheter tout le magasin.

            C'est une différence fondamental entre les deux. Si j'extrapolais la VOD au DVD : Auchan négocierait directement les droits de Friends, presserait les DVD et les mettrait en vente. Gros soucis majeur: Auchan ne pourra pas acheter tous les contenus qu'elles proposent en rayon (comme elle ne peut pas mettre en rayon tous les contenus disponibles dans le monde)… Donc immanquablement, ils devront réduire le spectre de proposition. Si on a un large choix de DVD/Bluray, c'est parce que l'achat des droits est géré par d'autres personnes (ce qu'on appelle des distributeurs, à ne pas confondre avec la grande distribution). Tu me diras "mais alors pourquoi ne pas faire cela ?". Parce qu'en général, ce sont les plateformes VOD qui négocient les droits. Donc ils préfèrent avoir l'exclusivité pour leurs propres plateformes (et que le contenu ne se retrouve pas chez le voisin). Extrapolons avec Auchan: si Auchan gérait les droits, alors on ne trouverait pas Friends chez Carrefour. Et Carrefour pourrait très bien acheter les droits d'IronMan et ne le proposer que dans ses propres rayons.

            Certains contenus sont téléchargés illégalement parce que il n'y a aucun moyen légal de proposé, point barre !

            Tu prêches un convaincu.
            La non disponibilité et la non-fluidification de la distribution entre ayants-droits et distributeurs/diffuseurs est la cause première du manque d'offre légale.

            Et puis le dubbing et blabla, ils sont où les navarro, joséphine truc, soeur therese.com, plus belle la vie, cordier juge et cordonnier et je sais pas quoi ? Quel est le site PUR qui propose ses contenus en streaming ?

            Je doute que beaucoup télécharge des Navarro, Joséphine et Soeur Thérèse. Ne soyons pas de mauvaises fois, la grande majorité du téléchargement illégal se positionne sur les blockbusters cinémas et télévisuelles :) Ceci dit, tu dis quelque chose de vrai: Pourquoi ne pas les proposer ? Je pense que pratiquement personne n'en voudrait. Et les conversions HDCAMSR en format numérique ont un coût.

            Oui, moi aussi. Take my money quoi, et arreter de me traiter de pirate …

            T'es-je traité de pirate ?

            Bon, en fait, si vous avez lu certains de mes posts, vous savez déjà que je suis de mauvaise foi.

            Je crains malheureusement de ne pas te connaitre. Je ne vois pas de quoi tu parles. Sincèrement.

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par . Évalué à  3 .

              Je doute que beaucoup télécharge des Navarro, Joséphine et Soeur Thérèse. Ne soyons pas de mauvaises fois, la grande majorité du téléchargement illégal se positionne sur les blockbusters cinémas et télévisuelles :)

              L'ironie c'est que l'Hadopi l'a très bien compris, les seuls torrents qu'ils surveillent sont justement les blockbusters (Musiques/Films).

              Il doit même y avoir de pauvre et honnête français, client sur des sites labelisés «pur» qui se sont fait flasher en téléchargeant le dernier Iron man lorsqu'il n'était pas encore disponible dans l'offre légale…

              Une fois que le système d'amende sera mis en place, le business modèle sera parfait.

              Et pendant ce temps à Vera Cruz (en France, sinon ça ne marche pas) tout le monde se réjouit de ne plus risquer de perdre sa connexion pendant un ans.

              Monde de m…

            • [^] # Re: HADOPI

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              J'apprécie que tu prennes le temps d'expliquer les arcanes des droits de diffusion … mais :

              Encore une fois la raison du pourquoi du comment de qui à les droits sur quoi à distribuer où dans quel format à quelle heure du premier lundi du mois, j'en ai juste rien à cirer.
              Ils me proposent un contenu de qualité dans un format de qualité, je paye. Après au final, c'est pas ça que les ayants droits veulent, que je paye ? Et ben moi je paye. Mais eux, ils ne veulent pas vendre et reproche aux gens de ne pas acheter, c'est juste du délire.

              Et les conversions HDCAMSR en format numérique ont un coût.

              Je ne sais pas ce que sont les conversions HDCAMSR en format numérique, dans un post plus haut je signale que quand j'ai loué "Quantum of Solace" sur le VOD orange de la livebox, j'ai eu droit à un divx screener tout pixelisé pour 4.99€. Alors si la conversion HDCAMSR, c'est pour avoir un format 4K de qualité de ouf, j'en demande pas temps, juste la qualité des rip HD que l'on peut trouver sur les torrents me suffirait.

              T'es-je traité de pirate ?

              Aucunement.
              Désolé si tu pensais que cette remarque t'étais destiné, mais lorsque je disais "Take my money quoi, et arreter de me traiter de pirate", je ciblais les distributeurs et ayants droits, et je ne parlais même pas de moi en fait, une formule à l'emporte pièce si tu veux …

              Je ne vois pas de quoi tu parles.

              Pourtant, tu l'as constaté par toi même :) => Je doute que beaucoup télécharge des Navarro, Joséphine et Soeur Thérèse. Ne soyons pas de mauvaises fois …

              Je comprends bien les difficultés des accords commerciaux entre producteurs, ayants droits et distributeurs. Mais c'est quand même pas aux consommateurs de régler ces difficultés, nous notre boulot c'est de consommer … Ou alors j'ai rien compris au journal de pujadas :(

              • [^] # Re: HADOPI

                Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                J'apprécie que tu prennes le temps d'expliquer les arcanes des droits de diffusion

                De rien :)

                Encore une fois la raison du pourquoi du comment de qui à les droits sur quoi à distribuer où dans quel format à quelle heure du premier lundi du mois, j'en ai juste rien à cirer.

                Je suis parfaitement d'accord avec toi.
                J'explique juste ce qu'il se passe en arrière boutique.
                Maintenant que ca merde en boutique, c'est clair que le client n'en a que faire.

                c'est juste du délire.

                Oui et encore, si je devais raconter ce qu'il se passe durant des réunions de négociations, vous tomberiez de vos chaises :)

                Et les conversions HDCAMSR en format numérique ont un coût.

                Je ne sais pas ce que sont les conversions HDCAMSR en format numérique, dans un post plus haut je signale que quand j'ai loué "Quantum of Solace" sur le VOD orange de la livebox, j'ai eu droit à un divx screener tout pixelisé pour 4.99€. Alors si la conversion HDCAMSR, c'est pour avoir un format 4K de qualité de ouf, j'en demande pas temps, juste la qualité des rip HD que l'on peut trouver sur les torrents me suffirait.

                Je ne connais pas le process qu'a effectué le distributeur et le diffuseur. Mais vu que la plupart n'ont aucuns backends techniques (je parle de techniques audiovisuels ou cinématographiques), on se retrouve avec du boulots souvent salopés, j'en conviens. Après y'en a qui font très bien leur boulot. Il se peut aussi que le diffuseur est salopé le boulot, cela arrive souvent. J'ai déjà vu des PAD (Prêt-A-Diffuser) bien propre et être diffusé avec une qualité pourrie (big up à la recompression à l'arrache des canaux Free avec une qualité aussi pourrie qu'une vidéo youtube en 360p…)

                PS: le HDCAMSR, c'est un format numérique inventé par Sony qui est stocké uniquement des grosses K7 (et son gros magnéto) et qui est devenue un peu la référence dans le monde de l'audiovisuel. Mais cela commence à disparaitre car c'est une vraie chienlit maintenant comparé aux régies numériques avec des storages déportés.

                • [^] # Re: HADOPI

                  Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                  si je devais raconter ce qu'il se passe durant des réunions de négociations, vous tomberiez de vos chaises :)

                  Raconte, raconte, on veut des potins !

                  • [^] # Re: HADOPI

                    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

                    Oh, juste un. Durant des discussions, on nous a demandé de downgrader la qualité de nos streams car étant de trop bonnes qualités par rapport aux DVD et que - je cite - "sinon on vendrait moins de DVD". Encore maintenant, j'en reste assez choqué. Notez que cette demande n'est arrivé qu'une fois. (note: Je ne dévoilerai pas le nom du studio pourtant très connu.)

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                      Ça me fait penser à quel point ça m'enerve quand je suis devant la fiche VOD à la télé et que je vois :

                      • GIF animé 256 couleurs : 2.99€
                      • SD : 3.99€
                      • HD: 4.99€

                      Là, je me dis que comme j'ai acheté une télé HD pour profiter au max des effets spéciaux de Louis la brocante, ben je prends la version HD quoi …
                      Mais au fait HD c'est 720p ou 1080p, c'est pas précisé … Bon, ça doit mieux et moi je suis comme tout le monde, j'aime le mieux, alors je prends le plus cher.
                      Des fois, rien à dire, et des fois … comment elle est salopée la version HD, je te crois volontier quand tu dis :

                      on nous a demandé de downgrader la qualité de nos streams

                    • [^] # Re: HADOPI

                      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                      Bref, ils font tout pour encourager le tipiakage.

                      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Petite phrase

    Posté par . Évalué à  7 .

    l’idée c’est juste que si c’est une liste des sites de téléchargement validés par Hadopi, genre tamponnés « gouvernement-friendly », laisse-moi te dire que c’est pas du fichier torrent pourri à password, ça va être du matos de qualité. (Spoiler : HAHAHA)

    « Spoiler : HAHAHA » j'adore :-)

  • # VOSTquoi ?

    Posté par . Évalué à  10 .

    Dans le post et dans tous les commentaires ici, il est fait distinction entre VOST et VF. Mais votre sous-titre, vous le prendrez en quelle langue ?

    Je ne regarde jamais un film en VOSTFR, la différence de langue me déconcentre; je mets plutôt le DVD sur VO et sélectionne les sous-titres en "anglais". Ça fait du VOSTVO. En plus c'est meilleur pour la compréhension à l'audition et y'a moins de fautes de sens.

    • [^] # Re: VOSTquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Mais votre sous-titre, vous le prendrez en quelle langue ?

      Ça dépend de la langue du film. Si ce n'est pas en anglais, je prends anglais ou français en fonction de la qualité des sous-titres. Et pour un film en anglais qui a un niveau de langage trop soutenu ou un vocabulaire trop spécifique, je préfère VOSTFR pour ne pas passer le film avec un dictionnaire. Sinon, VOSTEN.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # Limitation géographique

    Posté par . Évalué à  2 .

    Je ne comprends pas bien pourquoi les plateformes de streaming/téléchargement en ligne internationales limitent leur contenu en fonction de l'origine géographique, en ce inclus les langues et épisodes disponibles.

    C'est d'autant plus con que, pour les contrées francophones, on a toujours une latence de plusieurs mois (en étant optimiste) même pour avoir la version originale sous-titrée, alors que dans le monde néerlandophone, le délai se compte parfois en jours (mais ce n'est que très rarement doublé).

    Et ce délai contribue aussi à la perception que l'on a que tous les services ont un contenu de mauvaise qualité. Forcément, il y a 15 ans, c'était moins courant de croiser un spoiler sur internet un an avant d'avoir l'occasion de voir le contenu.

    • [^] # Re: Limitation géographique

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Je ne comprends pas bien pourquoi les plateformes de streaming/téléchargement en ligne internationales limitent leur contenu en fonction de l'origine géographique, en ce inclus les langues et épisodes disponibles.

      Parce que les droits sont négociés pays par pays ou zone par zone.

      même pour avoir la version originale sous-titrée, alors que dans le monde néerlandophone, le délai se compte parfois en jours (mais ce n'est que très rarement doublé).

      Tu évoques toi même la réponse :-)
      Les néerlandais récupèrent le master et effectuent rarement le dubbing, donc c'est plus facile de le sortir rapidement sur les "ondes".

      • [^] # Re: Limitation géographique

        Posté par . Évalué à  3 .

        Certes mais ils pourraient rendre la version anglaise disponible partout, tant qu'à faire… Pas besoin de doublage pour les vrais, c'est dommage d'être punis parce qu'on parle aussi le français.

        • [^] # Re: Limitation géographique

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          La version non-doublé est aussi soumis aux droits. Quand je signe pour une oeuvre, c'est l'oeuvre en elle-même (sans adaptation) et tout ce que je vais créer autour (dubbing, adaptation, etc..) dont j'ai les droits dans la zone que j'ai demandé. Et l'ayant-droit n'a pas le droit (sauf non-exclusivité) de proposer le même contenu à un autre distributeur/diffuseur dans la zone où je distribue, idem pour les autres distributeurs dans le monde qui n'ont pas le droit de venir distributer dans celui où je me trouve. (en gros, t'as une délimitation, tu y sors pas sauf si l'ayant-droit te le permet :)

    • [^] # Re: Limitation géographique

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Je ne comprends pas bien pourquoi les plateformes de streaming/téléchargement en ligne internationales limitent leur contenu en fonction de l'origine géographique

      Business as usual: tant qu'il y aura des gens pour acheter de la rareté artificielle, il y aura des gens pour vendre de la rareté artificielle.

      Là où un studio de production fait fort, et où il se détache par rapport aux autres industries, c'est que personne n'a le droit le concurrencer sur ses propres produits (et on sait tous quelle est leur puissance pour faire respecter cette loi). Il n'y a même pas de concurrence possible. Tout ce qu'on peut faire pour les faire bouger, c'est de proposer du contenu alternatif. Mais bon là on commence à considérer les œuvres d'art comme des yaourts achetés au kilo, j'aime pas.

      Ce qu'il faudrait, c'est un free de la production artistique, qui redéfinit la distribution d’œuvres nouvelles.

  • # Y'en a qu'ont pas d'chance

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 12/06/13 à 19:33

    Alors que la Hadopi vit ses derniers mois, pour la première fois en France, un internaute convaincu de téléchargement illégal répété se voit condamner à une suspension pendant 15 jours de sa connexion internet, en plus d'une amende de 600 euros, révèle PC Inpact.

    Rappelons qu'officiellement, trois procédures ont fait l'objet de décisions judiciaires définitives. On connaissait l'amende de 150 euros en septembre 2012, mais deux autres décisions ont été prononcées.

    L'une d'elles s'est terminée en relaxe, et l'autre a abouti à une condamnation, assortie d'une dispense de peine.

    (Via ZDNet)

  • # Spielberg et Lucas

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Deux grandes figures du cinéma explique que la situation actuelle ne peut pas durer. Les canaux de distribution actuels vont disparaître ou devenir un marché de niche. http://www.pcinpact.com/news/80504-pour-spielberg-et-lucas-industrie-cinema-finira-par-imploser.htm

    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Spielberg et Lucas

      Posté par . Évalué à  2 .

      C'est intéressant de les entendre dire ça, car ils ont fortement contribué à la construire telle qu'elle est actuellement : ce sont eux qui ont inventé le blockbuster (Star Wars a été le premier).

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Spielberg et Lucas

      Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 13/06/13 à 14:23

      C'est clair que je vais aller pleurer sur le sort de l'industrie du cinema…
      Les pauvres, ils n'ont jamais gagné autant d'argent qu'aujourd'hui, malgré "le pirataaaage".

      Les places de ciné a 10euros (sans la 3D, avec c'est plus cher)…

      Les resucées des memes histoires encore et encore (ah, on a finit la série, bon bah, on va faire une suite de la suite, puis un préquel, puis un reset, puis on recommence)…

      Toujours la meme merde qui sort (bon, on a épuisé Spiderman, Batman, les Xmen, les 4 fantastiques, Green Lantern, Captain America, j'en oublie encore, bah on va enchainer sur superman, ca fait longtemps qu'on l'a pas vu lui… Pis on va le mettre en 3D, ca fait vendre et ca nous permet de facture la place à 12 euros !)…

      Sans parler des éditions remasterisées ou on a changé 2,3 secondes d'un film, mais faut que le fan qui l'avait déja en VHS et en DVD le rachete en blue-ray, sinon il n'aura pas ces 2,3 secondes qui changent tout à fait le film (Han Shot First !)

      C'est sur, je vais pleurer sur le sort de l'industrie du cinéma…

      EDIT : Serieusement, c'est quand la dernière fois que cette industrie a pris un vrai risque (j'entends par risque, mettre un gros budget sur quelque chose qui ne soit ni une suite/prequel/reset, ni issu d'une grosse licence) ?

      • [^] # Re: Spielberg et Lucas

        Posté par . Évalué à  1 .

        Les deux réalisateurs estiment désormais que le cinéma évoluera vers un loisir de luxe.

        Tu m'etonnes. Payer 12 euros pour qu'on te raconte pendant 1h30 une histoire que tu connais deja, c'est effectivement du luxe…

        • [^] # Re: Spielberg et Lucas

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          C'est moi ou tu te réponds à toi même ? :)

          Pour en revenir au 12 euros par séance: Malgré son prix parfois haut, il reste en dessous de l’indice d’inflation alors que les coûts par fauteuil (location, sécurité, gestion, …) ont explosés en 10 ans (+87%, passant de 1900€ à 3700€).

          On se retrouve donc devant un dilemme pour l’exploitant entre la stagnation du prix du billet ce qui correspondra à une perte de revenu pour celui-ci. Ou bien une augmentation: mais pousser le curseur jusqu’à combien ? A ce niveau, on risque de se retrouver avec un ticket de cinéma au prix du marché japonais: 20€ environ.

      • [^] # Re: Spielberg et Lucas

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Toujours la meme merde qui sort (bon, on a épuisé Spiderman, Batman, les Xmen, les 4 fantastiques, Green Lantern, Captain America, j'en oublie encore, bah on va enchainer sur superman, ca fait longtemps qu'on l'a pas vu lui…

        Tu oublies qu'on avait rebouclé sur Batman entre temps.
        C'est la grande mode du reboot, les "jeunes" réalisateurs d'aujourd'hui (Snyder, JJ Abrams, Nolan, etc) ayant grandit avec les références des anciens films dans l'esprit veulent filmer leur version à eux, souvent plus sérieuse, plus noire, plus "couillue", plus dépressive.
        Ah mais c'est sûr, c'est plus sombre, plus déprimant, plus "adulte", mais ça reste quand même des mecs en collants ou en pyjamas qui s'amusent à faire les cons avec des super-pouvoirs.

        Chippeur, arrête de chipper !

    • [^] # Re: Spielberg et Lucas

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 . Dernière modification : le 13/06/13 à 20:56

      Il est toujours bon de prendre un peu de recul sur les articles de ce genre.

      Il faut déjà prendre en compte que Steven Spielberg parle de l'économie de l'industrie cinématographique américaine. Aux Etats-Unis, la sortie salle est l'élément le plus important bien avant la télévision. Donc quand un film fait très peu d'entrée en salles là-bas, c'est la mort du film, mais aussi de lourdes pertes pour le studio. Ils peuvent cependant espérer faire un retour à l'international (cela s'est déjà vu). C'est notamment pour cela qu'il évoque sa crainte de voir les films sortir rapidement du circuit des salles. (En France, ce n'est pas le cas, car ce sont principalement les chaînes qui financent les films). On voit bien qu'il parle essentiellement de la distribution aux Etats-Unis, car ils évoquent la sortie des films cinémas disponibles sur les chaînes dans les hotels dès la deuxième semaine, c'est le "Pay Per View" qui existe depuis au moins plus de 20 ans (voire plus) aux Etats-Unis. Ce qui est beaucoup moins le cas dans les autres pays du monde. (je précise: le pay-per-view à l'américaine, c'est un bypass à la chronologie des médias).

      Enfin, concernant les superproductions, ce n'est pas nouveau. On peut parler des gros soucis de trésorerie de la 20th Century Fox pour Titanic de James Cameron, qui a du demandé l'aide à LightStorm et Paramount pour éviter l'effondrement de la production (et donc par lien, du studio). On peut aussi évoquer la MGM fin des années 80/90, et encore, si on remonte dans le passé, il y a eux d'autres soucis de production qui ont posé problème aux boites de productions (les studios en l'occurrence).

      Petite parenthèse concernant le prix 23$ pour un Ironman et 7$ pour un Lincoln, c'est un sujet intéressant. On se demande souvent pourquoi le prix est pratiquement fixé (autour des 10€ en Europe, 20€ au Japon). Je pense (mais je ne suis pas certains) que cela vient d'un calcul simple: un film à petit budget sera plus facilement classifié comme indépendant, donc pouvant rebuter la masse. Donc un film à petit budget demandera un retour sur investissement moindre qu'un Ironman, le prix est basé sur la base supérieur (10€ = donc élevé par rapport à la "valeur" pour retour sur investissement) donc il faudra moins de spectateurs pour avoir un point de retour à l'équilibre. A contrario d'un film gros budget, qui va attirer la plupart du temps plus de gens, donc avoir un retour sur investissement plus rapidement, même si le prix du billet est en dessous de sa "valeur" (théorique). (précision: je ne suis pas sûr de cela, c'est juste une impression en étudiant un peu la chose depuis quelques temps déjà. Il y aussi probablement l'effet d'habitude: un film au début de l'ère du cinéma, c'était quasiment le même budget pour tous, hors grosses productions US et FR qui sont arrivés assez rapidement sur le marché). Fin de (grosse) parenthèse.

      Un point où je suis d'accord avec lui est le fait que les studios prefèrent parfois mettre une grosse part du budget sur une seule production que plusieurs petites en espérant faire un doublé. Certains studios gèrent déjà ce genre de petits trucs en créant des filiales pour les petits projets (appelés "indépendants", même si on tourne des 10 ou 20 millons de dollars), Exemple avec "Fox SearchLight" par exemple. Malgré tout, ce qui me perturbe le plus, ce ne sont pas les coûts de productions, mais les coûts marketings qui peuvent atteindre parfois le même prix que le coût de production. (Je me souviens d'une fois un film à coût de production de 150M$, et le marketing était de 150M$ aussi, avec une rallonge possible de 50M$… et je me demande même s'ils l'ont pas consommés).

      Enfin, sur la partie télévision, on prédit souvent la mort d'un vecteur de communication toutes les décennies. Quand le cinéma est arrivée, on pensait que le théâtre allait disparaitre. Quand la télévision est arrivée, on a prédit la mort du Cinéma; A l'arrivée du jeux-vidéo, la mort de la télévision. Et à l'arrivée d'Internet, la mort de tout le monde :) Au final, on s'aperçoit que tous coexistent. Chacun ayant un affect différent sur le média utilisé et surtout sur le spectateur. Une oeuvre de type "série" sera traitée différemment à la télévision qu'au Cinéma. C'est notamment pour cela que des réalisateurs ou producteurs cinémas ont commencé à travailler avec la télévision. On peut parler de James Cameron avec sa série Dark Angel. JJ. Abrams qui fait suivant le style de narration de la télévision ou du cinéma.

      On verra dans les années à venir…

      PS: désolé pour le pavé :)

      • [^] # Re: Spielberg et Lucas

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Il faut déjà prendre en compte que Steven Spielberg parle de l'économie de l'industrie cinématographique américaine.

        Ça doit quand même avoir une grosse influence sur ce qui sort en Europe, non ?

        Quand la télévision est arrivée, on a prédit la mort du Cinéma;

        Mais il y avait et a toujours une différence de qualité. Cependant, elle se réduit de plus en plus.

        PS: désolé pour le pavé :)

        Il n'y a pas de quoi être désolé, c'est intéressant.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Spielberg et Lucas

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Il faut déjà prendre en compte que Steven Spielberg parle de l'économie de l'industrie cinématographique américaine.
          Ça doit quand même avoir une grosse influence sur ce qui sort en Europe, non ?

          J'ai mis un petit moment pour réfléchir à ton questionnement.
          En fait, je vais répondre à la normande: oui et non.

          Oui: parce que s'il y a moins de films "mass public" dans les salles, cela à un impact sur les entrées salles de cinéma (en France). Donc sur la TSA (le 1€ récupéré pour aller au CNC). Mais on sait déjà que le CNC ne finance que grand max 7 à 8% des films français. Je penserai plutôt pour les premiers petits films de jeunes auteurs (et encore… je suis pas sûr). Bien entendu, mon topo ne concerne que la France, où c'est environ (si mes statistiques sont pas déconnantes), environ entre 45%-50% de films américains. Le reste c'est film Français, Européen et Autres (Chinois, Japonais, Coréen, etc…). Pour le reste des pays, le film local est plutôt pauvre (je parle en terme de diffusion, non de budget), et l'écrasante majorité des diffusions salles, c'est de la production américaine. En fait, je dirais que l'impact sera plus fort pour les pays dont le cinéma local est sous forte influence de production américaine. Auquel cas, oui, y'a un impact. En France, je suis moins certains. (même si tout est possible).

          Oui/Non: De ce que je peux extrapoler avec ce que je sais des studios, en général, quand y'a un soucis en local (US pour les studios US), ils se concentrent à mort sur le marché local et délaissent la distribution en externe (pas tous). Et après ils regardent à l'export si y'a "moyen de moyenner". Quand c'est l'inverse (succès), ce ne sont pas eux qui cherchent a exporter, mais ce sont les distributeurs étrangers qui viennent à eux.

          Spielberg fait bien de tirer la sonnette d'alarme. C'est jamais une erreur. Il est préférable de gérer cela en amont que de tout réparer après coup. (quoique, des fois, ca fait du bien de repartir de zéro :)

          Quand la télévision est arrivée, on a prédit la mort du Cinéma;
          Mais il y avait et a toujours une différence de qualité. Cependant, elle se réduit de plus en plus.

          Pas tant que cela, en fait. Généralement, la télévision fait un peu saut de cabri et le cinéma refait un bon en avant. Exemple actuellement avec le 2K/4K/UltraHD. En salles, tu as du 2K voire du 4K, avec des masters 2K ou 4K. A la télévision, tu as du faux 2K ou du faux 4K (qu'on appelle UltraHD), avec des masters pas top au niveau de la préservation des données colorimétries, de contrastes et de qualité (quand on parle pas des artefacts de compressions)

          Tu me diras: personne ne voit la différence :)
          (j'ai bien vu une salle de cinéma diffuser un DivX - un vrai tout crade - avec un projecteur de salon… et te faire payer cela 15€…)

          • [^] # Re: Spielberg et Lucas

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Tu me diras: personne ne voit la différence :)

            Je t'ai convaincu lors de notre dernière "baston" sur le sujet? ;-)

            En salles, tu as du 2K voire du 4K, avec des masters 2K ou 4K. A la télévision, tu as du faux 2K ou du faux 4K

            Oui, mais il y a un intrus : NHK (donc télévision) qui vient déranger avec son 8K :)

            Ce qui me fait bizarre, c'est que la TV est en train de griller le cinéma sur la monté en puissance technique, comme l'a fait les APN (que les pros considéraient comme de la merde indigne d’être utilisée par eux) sur la photo argentique (Kodak en est mort de cette vue hautaine).

            avec des masters pas top au niveau de la préservation des données colorimétries, de contrastes et de qualité

            Certes, certes, mais perso (plus orienté TV) je note un sacré changement ces dernières années sur le sujet, avec une prise en compte plus forte des données colorimétriques (et même ils les mettent dans le flux compressé en metadata maintenant,601/701/2020, ce qui n'était pas le cas il y a quelque années, ils s'en foutaient…)

            • [^] # Re: Spielberg et Lucas

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 14/06/13 à 13:16

              Tu me diras: personne ne voit la différence :)

              Je t'ai convaincu lors de notre dernière "baston" sur le sujet? ;-)

              Pas vraiment :)
              J'avais déjà évoqué cette histoire de projection DivX et le fait que personne n'avait vu les artefacts de compression.
              Mais quand je dis que personne n'a vu c'est parce que tout le monde a de la merde dans les yeux. Même la personne qui m'accompagnait avait vu ces trucs dégueulasses apparaitre à l'écran. Et puis que les 3/4 des gens aient de la merde dans les yeux ne va pas me faire changer d'avis sur le fait qu'on doit avoir la meilleure qualité de projection possible et donc qu'avoir du H264 au cinéma c'est juste une hérésie. (marrant, car je suis passé à la Cité du Cinéma pour deux bonnes journées sur la colorimétrie et le gars calé en colorimétrie a parlé de H264 et ProRes en parlant de "conneries en termes de qualité que vous devez évitez" (plus ou moins les termes :) )

              Pour en revenir au sujet, si la masse pense que "ca va", on ne doit abaisser les niveaux de qualité et d'exigences. Je préfère qu'on tire la qualité vers le haut et que le médian grimpe que de baisser la qualité au niveau median.

              En salles, tu as du 2K voire du 4K, avec des masters 2K ou 4K. A la télévision, tu as du faux 2K ou du faux 4K
              Oui, mais il y a un intrus : NHK (donc télévision) qui vient déranger avec son 8K :)

              C'est encore en phase de prototype (les débuts des essais vont être effectués en 2016, seulement au Japon et à Tokyo, sur quelques personnes). En plus, ils vont utiliser du H265. Et vu la taille des tuyaux, je me demande s'ils vont pas faire comme chez Free: compresser à mort pour avoir le plus de bande passante en production. C'est encore loin de la qualité Cinéma. Ceci dit, je vois pas comment ils vont diffuser du 8K quand les masters vont être du 5K ou 4K grand maximum. Les workflows cinémas sont les plus gros, et ils ne sont qu'à 4K pour l'instant, probablement 8k d'ici 2 ans. (ceci dit, rien n'empêche d'avoir des proxy-images en 2K/4K, faire la post-prod en 2K/4K et lancer le rendering sur 8, 16, voire même 32K, faut juste avoir le temps et beaucoup de puissance de calcul :)

              La télévision pourrait avoir un véritable apport quand les broadcasters verront que la qualité est une exigence. En France, les diffuseurs n'ont que faire de la qualité de transmission, tant que c'est transmis. Mais selon mes quelques sources, ca commence à changer, car les séparations entre Cinéma et Télévision deviennent de plus en plus réduites (notamment par rapport aux workflows post-prod, mais aussi de broadcasting, qui commencent à se rassembler… donc c'est plus simple de se baser sur le workflow-qualité-normes cinématographique)

              Ce qui me fait bizarre, c'est que la TV est en train de griller le cinéma sur la monté en puissance technique, comme l'a fait les APN (que les pros considéraient comme de la merde indigne d’être utilisée par eux) sur la photo argentique (Kodak en est mort de cette vue hautaine).

              Kodak a eu - comme pas mal de laboratoire 35mm (pour avoir bossé dans l'un d'eux) - beaucoup de mal à passer au numérique. C'est pas une vision hautaine, mais seulement de peur de passer au numérique et de devoir changer toutes les habitudes. Par exemple, Kodak a eu son player numérique cinéma (DCI) très tardivement par rapport à la concurrence. Alors que les frenchies avaient leurs players complets depuis des lustres, que Dolby avait déjà un player exploitable, Kodak avait un truc assez bancale. Le résultat: personne n'a acheté. Après, on a vu ce qu'il s'est passé pour Kodak: la dégringolade. Si c'est comme chez Eclair, je pense qu'ils imaginaient que le 35mm allaient rester encore un bon moment, donc qu'ils avaient le temps de migrer. (que ce soit pour le tournage, mais aussi les print 35)

              Certes, certes, mais perso (plus orienté TV) je note un sacré changement ces dernières années sur le sujet, avec une prise en compte plus forte des données colorimétriques (et même ils les mettent dans le flux compressé en metadata maintenant,601/701/2020, ce qui n'était pas le cas il y a quelque années, ils s'en foutaient…)

              Oui, Ils y sont un peu obligés maintenant. Avant, ils avaient déjà pas trop le choix (dû à la grande séparation des workflows productins/post-productions) et - comme tu dis - ils s'en foutaient quand même un peu :-)

              A noter que TF1, FranceTelevision, Canal+ et M6 ont - quasiment - décidé de passer aux formats IMF - proche du DCP pour leurs archivages et probablement pour la diffusion. J'ai pas toutes les infos en main, mais à priori, les seuls différences seraient sur le profil JPEG2000 et probablement quelques infos en plus dans les fichiers XML informatifs.

              Le plus gros souci que je vois pour l'instant, c'est l'UltraHD : un format un peu bizarre alors qu'ils auraient pu passer en vrai 4K et que le workflow - du tournage jusqu'à la diffusion cinéma ou télévision - soit le même.

              PS: Encore un pavé… le pire, c'est que je m'en aperçois même pas :)

              • [^] # Re: Spielberg et Lucas

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Je ferai un moins gros pavé (pour une fois, j'ai rien à réagir frontalement ;-) )

                Ceci dit, je vois pas comment ils vont diffuser du 8K quand les masters vont être du 5K ou 4K grand maximum.

                Les vidéos de NHK que j'ai vu sont uniquement des sources pures NHK (reportages sur des événements sportifs bizarres japonais, film des rues d'Amsterdam pour l'IBC…), fait à base de 4 caméras 4K.

                Mais depuis peu, il y a des caméras 8K

                (marrant, car je suis passé à la Cité du Cinéma pour deux bonnes journées sur la colorimétrie et le gars calé en colorimétrie a parlé de H264 et ProRes en parlant de "conneries en termes de qualité que vous devez évitez" (plus ou moins les termes :) )

                Après, niveau objectivité, dans la gué-guerre cinéma vs TV… ;-)

                faut juste avoir le temps et beaucoup de puissance de calcul :)

                nVidia se fera une joie de leur fournir les cartes qui vont bien (c'est rigolo qu'ils se soient sur ce marché, ils n'ont pas tort il y a du fric à se faire).

                Le plus gros souci que je vois pour l'instant, c'est l'UltraHD : un format un peu bizarre alors qu'ils auraient pu passer en vrai 4K et que le workflow - du tournage jusqu'à la diffusion cinéma ou télévision - soit le même.

                Bah… ça ne change pas du 2K, c'est toujours une question d'historique qu'ils ne veulent pas changer.
                Pour une fois ;-), je suis d'accord avec toi, c'est dommage de ne pas s'être mis d'accord et pas avoir utilisé le même nombre de pixels, et c'est dommage que les TV soient pas en 4096 pixels de large (quitte à avoir une petite bande noir pour du 3840). Mais bon, du coup ça sera juste une petite découpe à l'arrache quand ça vient du ciné.

                C'est nul, mais ça ne va pas s'arranger, il va falloir vivre encore avec (tout comme 24 vs 25 vs 30 fps, déjà on a maintenant des pixels carrés partout, on se débarrasse déjà de l'incapacité des broadcasters à numériser avec un DAR correct, tu va me dire encore un truc que les TV qui s'en foutaient faisaient à l'arrache…)

                • [^] # Re: Spielberg et Lucas

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 14/06/13 à 16:49

                  Les vidéos de NHK que j'ai vu sont uniquement des sources pures NHK (reportages sur des événements sportifs bizarres japonais, film des rues d'Amsterdam pour l'IBC…), fait à base de 4 caméras 4K.

                  C'est pour cela que je parlais d'encore de prototype :)
                  Ca sera fortement intéressant d'ici quelques années je pense (déjà que les chef op/cadreurs demandent des résolutions énormes…) et quand tout le workflow suivra avec. Brrr j'en frisonne déjà - surtout que c'est nous qui allons devoir gérer ce merdier ;)

                  UPDATE à l'arrache: ah oui, j'oubliais, je crois que les capteurs ne sont pas les mêmes entre la TV et le Cinéma. J'ai un ami qui bosse dans ce secteur qui m'avait évoqué cela sans plus de précision. (à confirmer donc)

                  "Astro Design are debuting an 8K camera head and a 1920×1080 resolution LCOS (Liquid Crystal on Silicon) "

                  j'arrive pas à savoir si c'est une caméra 8K et une autre à 1920x1080, ou bien une caméra 8K avec un capteur photosensible à 1920x1080. Si c'est le cas, ca va grincer des dents… Dans la doc technique, y'a écrit "[Active resolution] : 7680×4320" . Mais va savoir si c'est le capteur qui peut recevoir cela ou bien si c'est après débayerisation… :-/

                  J'ai peur aussi d'un truc avec cette caméra : les caméras numériques ont un gros souci depuis les premières générations, c'est le temps de traitement des capteurs photosensibles. Quand la caméra bouge très rapidement, y'a un effet d' "italisation" (une ligne droite devient une ligne penchée). Cela est à cause du temps de traitement entre le capteur photosensible (photosites plutôt) et les petits lutins qui doivent récupérer les données et les pousser dans les tuyaux vers les chargeurs (chargeurs étant un disque ssd). Déjà que RED, Sony, Arri, Aaton, etc… ont des problèmes pour gérer cela avec des capteurs de 5K, je me demande comment ils ont pu résoudre ce souci avec des capteurs de 8K.

                  Après, niveau objectivité, dans la gué-guerre cinéma vs TV… ;-)

                  A ce niveau là, c'est même pas/plus une gué-guerre cinéma vs TV, vu que le gars en question a bossé chez Eclair et que le HDCAMSR et le ProRes sont très utilisés là-bas. Ce n'était pas le seul a le dire, même des gens dans le milieu de la post-prod télévisuelle ont eu pas mal de souci, pensant que c'était un problème d'étalonnage de leurs propres écrans.

                  faut juste avoir le temps et beaucoup de puissance de calcul :)

                  nVidia se fera une joie de leur fournir les cartes qui vont bien (c'est rigolo qu'ils se soient sur ce marché, ils n'ont pas tort il y a du fric à se faire).

                  Oh t'inquiètes, ca fait un moment que c'est déjà le cas ;-)
                  Chez Eclair, le software maison est basé sur du GPU (nvidia shaders, OpenGL)
                  Pour les renders-farms (pour d'autres sociétés post-prod), c'est quasi-identique.
                  Les GPU et FPGA sont très utilisés dans l'industrie cinématographique.
                  Malgré tout, cela demande beaucoup de traitement et de calculs.

                  PS: tiens, rien à voir, tu penses de quoi de cela ? http://en.wikipedia.org/wiki/Larrabee_(microarchitecture)

                  du coup ça sera juste une petite découpe à l'arrache quand ça vient du ciné.

                  Yep, c'est pas encore trop dramatique :)
                  Et c'est mieux que les pan-scans mouvant :D
                  (pour ceux qui veulent savoir à quoi ca correspond, regardez une télédiffusion de Die Hard à l'époque: pour arriver à faire du 16/9 sur du 4/3, ils déplaçaient une caméra virtuelle. Quand les deux personnages principaux sont de chaque bord du cadre, la caméra virtuelle fait des aller-retours entre la gauche et la droite… :)

                  (tout comme 24 vs 25 vs 30 fps,

                  Yep, je me demande si le 60 FPS va pas mettre tout le monde d'accord… et encore, j'en suis même pas sûr :(
                  Ca me fait penser que j'ai toujours pas vu un film en 60 FPS au cinéma (oh! ca va, j'ai pas vu Avatar 3D non plus ;-)

                  • [^] # Re: Spielberg et Lucas

                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 14/06/13 à 19:27

                    ont des problèmes pour gérer cela avec des capteurs de 5K, je me demande comment ils ont pu résoudre ce souci avec des capteurs de 8K.

                    Les démos de NHK que j'ai eu l'occasion de voir sont toutes en léger mouvements, pas d'action avec grand mouvements hé hé…

                    Yep, je me demande si le 60 FPS va pas mettre tout le monde d'accord… et encore, j'en suis même pas sûr :(

                    48 vs 60 :)
                    (et encore : si on pouvait virer le 23.98… Quelle idée de garder ça sur les Blu-ray par exemple!)

                    Ca me fait penser que j'ai toujours pas vu un film en 60 FPS au cinéma

                    J'ai vu le futuroscope il y a longtemps en 60 fps, j'avais été bluffé, mais le Hobbit en 48 fps (tu mélangerai pas avec la TV la ;-) ), c'est peut-être à cause de la 3D (vraiment pas terrible) mais je n'ai pas été impressionné… Presque ça ne se ressent pas. bizarre. Mais pour le Hobbit, il y avait vraiment en problème quelque part, je ne sais pas quoi mais la qualité était basse (ne parlons pas du scénario).

                    (oh! ca va, j'ai pas vu Avatar 3D non plus ;-)

                    Pff!!! Le meilleur en 3D!

                    • [^] # Re: Spielberg et Lucas

                      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                      Les démos de NHK que j'ai eu l'occasion de voir sont toutes en léger mouvements, pas d'action avec grand mouvements hé hé…

                      Yep, je me demande justement si c'était pas fait exprès ;-)
                      Si la caméra est utilisé pour du Live-TV, il risque d'y avoir du mouvement (surtout pour les programmes japonais où c'est la foire aux zooms à l'arrache et aux rotations en tout genre ;-)

                      48 vs 60 :)
                      (et encore : si on pouvait virer le 23.98… Quelle idée de garder ça sur les Blu-ray par exemple!)

                      Je crois que le 48 FPS est transitoire pour passer au 60 FPS (2D), le 48 FPS pourrait rester pour la 3D (24x2). (et encore, c'est pas sûr)

                      mais le Hobbit en 48 fps (tu mélangerai pas avec la TV la ;-) )

                      Oups! je pensais au Hobbit Part 2 quand j'évoquais Hobbit, qui, lui, sera en 60 FPS :-)
                      J'ai loupé le 1er en 48 FPS (je l'ai vu en 24 FPS seulement), j'espère ne pas me faire avoir cette fois :)

                      (oh! ca va, j'ai pas vu Avatar 3D non plus ;-)

                      Pff!!! Le meilleur en 3D!

                      Et par deux fois, en plus !
                      Il a été diffusé à partir de fin décembre. On l'avait au labo quelques semaines avant sa sortie salles (on assurait la distribution salles) : jamais vu. Au cinéma: jamais vu. Et le pire, c'est que j'avais prédit une réédition cinéma plus tard: bingo! réédition en septembre… et j'ai pas été non plus ;-)
                      Vous pouvez tous me bruler en place publique :-D

      • [^] # Re: Spielberg et Lucas

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        PS: désolé pour le pavé :)

        On devrait t'incendier pour cette phrase.
        Bordel, ce que tu racontes est intéressant, très intéressant, alors plutôt que de t'excuser, CONTINUE.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.