Journal Oracle est toujours là à foutre la merde

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
19
1
juin
2011

Ça y est, Oracle s'est complètement séparé du code d'OpenOffice.org pour le donner à une fondation. Tout le monde s'en doutait depuis quelque temps. Seulement, pour surprendre et se venger de la création de The Document Foundation, ils ont donné le code à la fondation Apache. Comme ça, le flou est maintenu entre LibreOffice et OpenOffice.org, il y a toujours deux équipes dessus.

Merci Oracle.

  • # Bah…

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et alors ? Je pense que ni la fondation Apache ni la fondation Document ne sont complètement cons, tous deux œuvrent pour le logiciel libre, donc ils devraient bien s'entendre. En tout cas je les vois mal se faire la guerre, et de toute façon du code donné à la fondation Apache, c'est en pratique du code libéré.

    • [^] # Re: Bah…

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Sauf que la marque OpenOffice.org ne pourra pas être utilisé par TDF. De plus, comme écris dans le même, ça affecte quand même le fonctionnement:

      The Apache community, which we respect enormously, has very different expectations and norms - licensing, membership and more - to the existing OpenOffice.org and LibreOffice projects. We regret the missed opportunity but are committed to working with all active community members to devise the best possible future for LibreOffice and OpenOffice.org.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Bah…

        Posté par . Évalué à 4.

        Sauf que la marque OpenOffice.org ne pourra pas être utilisé par TDF.

        Ça c'est indépendant de l’événement dont on parle.

        Pour le problème de licence, c'est à la fondation Apache de voir. Il doit être possible qu'ils refile le bébé à la fondation Document (ils n'apprécient que moyennement Oracle).

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Bah…

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      +1

      Et pour qu'il y ait une guerre, faudrait aussi qu'il y ait assez de dev de chaque coté pour se rentrer dans le lard. Or, la fondation Apache va accueillir feu OOo, c'est bien mais ils vont lui allouer combien de ressources ? Et quel dev externe va contribuer si LOo est beaucoup plus dynamique dans "le milieu" ?

      Personnellement, je ne serais pas etonné que la fondation Apache lache l'affaire du point de vue technique au profit de The Document Fondation si un "merge" officiel ne peut pas etre reglé simplement.

      • [^] # Re: Bah…

        Posté par . Évalué à 2.

        Si j'étais à la place de la Fondation Apache, je mettrais le projet en mode merge only, c'est-à-dire que dès qu'une version de Libre Office sort, hop, merge. Du coup, pour les daissideurs pressés, OOo continue d'évoluer, et en pratique, LibreOffice centralise le développement.

        • [^] # Re: Bah…

          Posté par . Évalué à 3.

          Oui sauf que c'est pas légale de merger du code GPL dans du code apache.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Bah…

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est du LGPL qu'il y a, il me semble, dans LibreOffice. MAis la problématique est la même, cette licence est incompatible avec la licence Apache (j'ai mangé son nom).

          • [^] # Re: Bah…

            Posté par . Évalué à 2.

            Qu'est-ce qui empêche de changer la licence d'OOo ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Bah…

              Posté par . Évalué à 2.

              La volonté politique de la document fondation.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Bah…

                Posté par . Évalué à 2.

                Non, je pensais justement à l'inverse : que la fondation Apache change la licence d'OOo.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Bah…

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je ne suis pas sûr que ça rentre dans les politiques de la fondations de changer les licences.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Bah…

        Posté par . Évalué à 2.

        Or, la fondation Apache va accueillir feu OOo, c'est bien mais ils vont lui allouer combien de ressources ?

        La fondation Apache n'alloue pas de ressources de dev ce n'est pas son rôle. Ils fournissent juste l'infrastructure et une structure légale aux projets qui le désire.

        "The Apache Software Foundation provides organizational, legal, and financial support for a broad range of open source software projects. The Foundation provides an established framework for intellectual property and financial contributions that simultaneously limits contributors potential legal exposure. Through a collaborative and meritocratic development process, Apache projects deliver enterprise-grade, freely available software products that attract large communities of users. The pragmatic Apache License makes it easy for all users, commercial and individual, to deploy Apache products."

  • # À la poubelle!

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En même temps Libreoffice commence à être vraiment mieux qu'OpenOffice. En plus le nom est plus sympa.

    Vraiment, je pense qu'on devrait laisser OpenOffice aux oubliettes. Après c'est certain que c'est dommage de perdre le pouvoir de la marque. Espérons que le public se fasse à ce changement.

    • [^] # Re: À la poubelle!

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Espérons que le public se fasse à ce changement.

      Euh... comment dire... l'image de marque d'OpenOffice dans le public (le vrai hein, pas celui de DLFP)...

      • [^] # Re: À la poubelle!

        Posté par . Évalué à 7.

        Détrompe toi, la pénétration m'avait surpris, y'a un sacré tas d'étudiants fauchés et peu désireux de voler Microsoft Office qui utilisent, même s'ils sont loin d'être tous sensibilisé à la Sainte Cause.

        "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

        • [^] # Re: À la poubelle!

          Posté par . Évalué à 10.

          Te laisse pas trop surprendre par la pénétration quand même ou ta sensibilité va en prendre un coup (Sainte Cause ou pas)

    • [^] # Re: À la poubelle!

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Personnellement, j'ai réussi à compiler LibreOffice sur ma machine! Je n'aurais jamais cru voir ça de mon vivant du temps d'OpenOffice!

      De plus, la communauté LibreOffice est vraiment très accueillante. Le code est horrible mais, franchement, tout patch ou suggestion est très appréciée.

      • [^] # Re: À la poubelle!

        Posté par . Évalué à 5.

        Et en plus ça marche en make -j9 ! Quarante minutes de compilation au lieu des nombreuses heures pour OOo en monothread imposé.

      • [^] # Re: À la poubelle!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Personnellement, j'ai réussi à compiler LibreOffice sur ma machine! Je n'aurais jamais cru voir ça de mon vivant du temps d'OpenOffice!

        Bah j'ai toujours compilé OOo (y'a pas vraiment de paquet pour FreeBSD) sans soucis.

        les pixels au peuple !

        • [^] # Re: À la poubelle!

          Posté par . Évalué à 4.

          Idem sur Gentoo : c'était long mais ça marchait.

          • [^] # Re: À la poubelle!

            Posté par . Évalué à 2.

            Enfin sauf sur architecture 64 bits, où OOo 1 en compilait pas.

        • [^] # Re: À la poubelle!

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          sans soucis ? Personnellement à chaque fois que j'ai essayé (la dernière fois c'était il y a 1 ou 2 ans) cela prenais une vingtaine d'heure, et ça pétait sur la plupart de mes machines vu qu'il faut à peu près 20Go de disque libre dans /usr…

          • [^] # Re: À la poubelle!

            Posté par . Évalué à 2.

            14Go la dernière fois que j'ai regardé.
            Pas eu de problèmes non plus sous FreeBSD.

            Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

        • [^] # Re: À la poubelle!

          Posté par . Évalué à 2.

          Sous Gentoo, la compilation d'OpenOffice m'avait motivé à passer ma machine à 1Go de RAM. Puis je l'ai plus jamais fait parce que j'ai pété mon système de fichier racine (probablement de l'ext3 en mode writeback) à cause d'une coupure de courant pendant une compilation d'OpenOffice.

          C'était le bon vieux temps =)

      • [^] # Re: À la poubelle!

        Posté par . Évalué à 3.

        J'ai toujours compilé mes Ooo, et ce depuis les versions 2.x, et en multithread
        Le tout est d'avoir une distribution étudiée pour les compilations (gentoo en l'occurrence)
        Libreoffice n'a rien changé de ce côté

    • [^] # Re: À la poubelle!

      Posté par . Évalué à 10.

      En plus le nom est plus sympa.

      Alors tu devrais aimer librecad[1], le fork de qcad.

      N.B. Raisons du fork : La boite qui produit qcad ne publie plus de mises à jour de la version gpl depuis 2004. Enfin si, elle a publié une unique version de révision « mineure », qui retire des fonctionnalités (de façon à forcer gentiment les utilisateurs à passer à la version proprio) et retiré les codes sources antérieurs de la circulation.

      Le fork, lancé en aout 2010, a retrouvé la vieille version complète, l'a portée pour Qt4, corrigé les vieux bugs qui trainaient et part de plus belle dans le développement.

      [1] http://www.librecad.org/

  • # Informations supplémentaires

    Posté par . Évalué à 6.

    D'après developpez.com : http://www.developpez.com/actu/32786/Oracle-fait-don-d-OpenOffice-a-la-fondation-Apache-qui-l-accepte-dans-son-programme-d-incubation-la-Document-Foundation-decue/

    • Oracle devrait bientôt donner le nom OpenOffice.org à Apache
    • Il n'est pas prévu de fusion de LibOo et OOo (leur licence sont différentes avec copyleft pour LibOo)
    • Ils prévoient tout de même une entente (ce qui est logique)
    • IBM suit OOo et travail déjà avec Apache donc pour eux ce ne sont que des bénéfices

    Au final on se retrouve avec deux suites bureautiques libres et multiplateformes qui sont pour le moment très proche, mais qui vont évoluer indépendamment. LibOo montre déjà son dynamisme, nous verront ce qu'il en seras pour OOo. Personnellement, je ne suis pas sûr que ce soit si mal que cela, il pourrait y avoir une certaine émulation grâce à cette concurrence (sachant qu'aucune des deux fondations n'a vocation a faire autre chose que du libre¹).

    L'avenir nous diras ce que cela donneras, mais tout le code est et reste libre et est maintenant géré par des fondations à but non lucrative.

    • 1 : libre avec ou sans copyleft

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Informations supplémentaires

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai pas tout compris, LibreOffice et OpenOffice.org sont tous les deux sous licences LGPL v3 qui est une licence avec copyleft faible.

      • [^] # Re: Informations supplémentaires

        Posté par . Évalué à 2.

        OOo passe en licence Apache c'est l'une des condition pour aller chez la fondation Apache.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Informations supplémentaires

          Posté par . Évalué à 0.

          Elle a le droit de changer la licence comme ça ? J'aurais préférer un système de triple licence comme le fait Mozilla (MPL/LGPL/GPL) ou double comme Netbeans (CDDL/GPL ou CDDL/LGPL)

          • [^] # Re: Informations supplémentaires

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Elle a le droit de changer la licence comme ça ?

            Ben oui, puisqu'elle devient propriétaire des sources, elle fait ce qu'elle veut.

            J'aurais préférer un système de triple licence comme le fait Mozilla (MPL/LGPL/GPL) ou double comme Netbeans (CDDL/GPL ou CDDL/LGPL)

            Ça n'a pas beaucoup d'intérêt. Tu peux utiliser du code sous licence apache avec du code sous licence MPL/LGPL/GPL/CDDL, je ne vois donc pas ce que ça apporterait.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Informations supplémentaires

            Posté par . Évalué à 2.

            Elle a le droit de changer la licence comme ça ?

            C'est la vielle histoire de Sun qui demandait aux développeurs d'abandonner leur copyright pour contribuer. Quand Oracle à racheté Sun tout les logiciels libres de Sun sont revenu à Oracle.

            J'aurais préférer un système de triple licence comme le fait Mozilla (MPL/LGPL/GPL) ou double comme Netbeans (CDDL/GPL ou CDDL/LGPL)

            Si tu savais ce qu'ils en ont à faire de ton avis …

            Comme dis Xavier Claude, la licence apache est sans copyleft, tu peut prendre le code et en faire plus moins n'importe quoi. Ça se rapproche de BSD. Le problème c'est que ce qui est fait par la document fondation ne peut pas se retrouver chez Apache. Certains troll diraient que le problème viens du copyleft qui est un frein aux libertés.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.