Journal Sparc chez Debian, c'est fini

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
30
1
mai
2014

Bonjour nal,

Je t'écris pour d'informer que Debian a décidé d'abandonner le support de l'architecture Sparc pour sa future version, Jessie. La cause est le manque de mainteneur ayant accès à des machines utilisant cette architecture et ayant le temps de corriger les problèmes qui apparaissent, les machines récentes sont chères (après un rapide tour sur le site d'Oracle, je n'ai rien trouvé en dessous de 15k€ HTVA) et les machines plus anciennes disparaissent petit à petit.

Pour l'instant, l'architecture n'est pas encore retirée de unstable et ça se discute dans un rapport de bug, on peut voir notamment que plusieurs personnes sont prêtes à offrir du matériel (dont Brad Spengler, le mainteneur du patch grsecurity). Et aussi d'autres qui expliquent qu'elle n'ont pas réussi à faire démarrer un noyau plus récent qu'un 2.4.21 ou un 2.6.32 sur leurs machines. On peut voir aussi les statistiques actuelles : sur 40634 paquets pour Sparc dans unstable, 35491 ne sont pas installable dans la dernière version disponible. Pour l'instant, peu de monde s'est proposé en tant que mainteneur, c'est donc plutôt mal parti. On remarquera aussi que personne n'est contre le maintien de Sparc (c'est toujours utile d'avoir plusieurs architectures), le seul problème est le manque de main d'œuvre.

Dans les distributions Linux importantes, il me semble qu'il ne reste plus que Gentoo avec un port officiel pour Sparc. Sinon, il y a aussi OpenBSD, NetBSD et bien sûr, Illumos

Et pour ceux qui n'aiment pas Sparc, une petite nimage

  • # Nostalgie

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Ça me ramène à un stage au millénaire dernier où Debian avait été choisie car disponible pour mon ordi i386 et une station Sun Sparc 20, pour faire du LAMP (du LAPP d'ailleurs, c'était du PostgreSQL 6.x) ; Red Hat Linux venait d'abandonner le support Sparc dans sa version 6.2. Cette déjà vénérable station est plus tard devenue le miroir Debian interne avec ses neuf disques durs SCSI de récup' qui totalisaient 17 Go… Et plusieurs régénérations plus tard (plus de 15 ans donc), il y a toujours un serveur (amd64 désormais) qui porte le même nom et sert de miroir Debian (et autres logiciels libres). Clin d'oeil à shbrol pour les bons choix initiaux.

    Miod, une envie de reprendre le support sparc/sparc64 chez Debian ? Ça te changerait des *BSD :).

    • [^] # Re: Nostalgie

      Posté par . Évalué à 6.

      Obélix.

    • [^] # Re: Nostalgie

      Posté par . Évalué à 3.

      Merci pour le clin d'oeil. Je tiens a préciser que dans les bons choix initiaux, il y avait la distribution Debian, la plateforme SPARC, et aussi le stagiaire ;-)

      Tu as oublié de dire que cette station ne fut pas la seule Debian/SPARC du labo, par la suite toutes les pizza box (SS10 et SS20) ont été progressivement migrées sous Linux, qui était quand même bien plus réactif que la version Solaris du moment (2.8 ou 2.9 je ne sais plus). Bref, on s'amusait bien.

      Miod, si jamais tu venais à manquer de matériel pour assurer le support Debian (mais j'en doute), je dois encore avoir une Ultra2 dans ma cave…

  • # Debian, c'est fini

    Posté par . Évalué à -10.

    Entre les régressions de plus en plus courantes lors des changements de version (qu'il faut tout de même attendre 3 ans), l'abandon du support Sparc et les mamours avec systemd, c'est plutôt Debian qui est fini.

    Vivent Slackware (ma première distribution, plus de 30 disquettes) et les BSD.

    Note : on n'est pas vendredi, mais comme c'est férié, j'ai pensé que…

    • [^] # Re: Debian, c'est fini

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      L'avenir est aux distributions rolling-release (Arch, Manjaro…).

      • [^] # Re: Debian, c'est fini

        Posté par . Évalué à 4.

        À quand une distribution :

        $ git clone distrib
        …
        $ git submodule update
        …
        $ make
        … 
        $ make install

        Ça c’est une vrai distribution rolling release, on peut suivre les branches master, install de chaque logiciel indépendamment ;-)

        • [^] # Re: Debian, c'est fini

          Posté par . Évalué à 2.

          Gentoo, avec les versions -9999, le fait pour énormément de paquets.
          Ça marche bien.

    • [^] # Re: Debian, c'est fini

      Posté par . Évalué à -2.

      Troll de la semaine sans hésitations. Félicitations

  • # Netgear ReadyNas

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si je ne m’abuse, les produits ReadyNas de Netgear étaient sous sparc (et basés sur debian, si je me souviens bien), c’est toujours le cas ? Ça fait des machines relativement abordable pour cette architecture…

    • [^] # Re: Netgear ReadyNas

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      En regardant leur site je vois que ça parle de Marvell, d'Atom ou de Xeon mais pas vraiment de Sparc.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Netgear ReadyNas

      Posté par . Évalué à 3.

      Il y a eu effectivement au moins un modèle de ReadyNAS basé sur un cœur ``Infrant Padre'' compatible SPARC (je ne me souviens plus lequel, je crois que c'est le «Duo»). Mais je n'ai pas l'impression que les modifications apportées au noyau Linux (qui ont été publiées, pas de lézard de ce point de vue) aient fini dans les sources de Linus.

      Par ailleurs, il s'agit d'un processeur 32 bits, et il me semble que seuls les processeurs sparc 64 bits étaient encore supportés par Debian.

      • [^] # Re: Netgear ReadyNas

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Effectivement, si on peut croire la page de wiki, il n'y a plus de support de Sparc 32 bits depuis Lenny.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Qemu

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    Ben quand on a pas d'argent, on peut utiliser qemu.

    • [^] # Re: Qemu

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Plusieurs des problèmes sont liés au noyau ou au compilateur et dépendent fortement du matériel. qemu, c'est bien pour les paquets classiques mais pas pour tous les cas de figure, à moins que le but soit uniquement de le faire tourner dans qemu.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Nostalgie bis

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/05/14 à 02:22.

    Je me souviens que pour accompagner le lancement de Windows 95, celui qu'on appelait alors affectueusement bilou avait choisi la fameuse chanson des Rollings Stones « Sparc Me Up », ce qui me parait assez peu logique d'ailleurs maintenant que j'y repense…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.