Journal Linux manque de ram, c'est pas gai

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
11
12
mar.
2013

Bonjour,

Je viens de lire un article qui relate une rencontre de linuxiens du coté de Cognac. A la fin de l'article, le journaliste développe un laïus - qu'on lui a probablement dicté par nos amis libristes - sur le thème de "Prolonger la vie des ordis" et le fait d'avoir 100 mégaoctets sur le disque dur, et 128 mégaoctets de Ram pour un Linux.

Et là, mon sang ne fait qu'un tour, je bondis de mon canapé, j'explose mon paquet de chips et j'ai failli avaler par le trou du dimanche. Arrêtons-là maintenant ce mythe de la culture libriste et les billevesées associées. Les gars et garces, il faut être sérieux 5 minutes, les pré-requis d'une distrib récente (comprendre qui a moins de 10 ans) c'est largement plus que ça.

D'abord, un UNIX, (et Linux n'échappe pas à la règle), a toujours eu besoin beaucoup de RAM pour s'exprimer correctement. Il est vrai qu'il y a besoin d'un peu moins d'espace disque qu'un windows, mais 100 mégaoctets ne sont pas assez. Même en environnement minimal.

Alors, oui, on peut optimiser une distrib spécialisée pour arriver à avoir un shell, et un serveur web sur 100mo. Mais bon, c'est une opération complexe et longue pour un intérêt… relatif. Même mon téléphone bas de gamme est plus puissant :)

Enfin, propager cette idée est largement contre productif. Imaginez la déception du petit qui du haut de ses 15 ans, animé par l'esprit d'aventure qui va installer une debian fraîchement téléchargée. Imaginez sa déception d'avoir un ordinausaure se trémoussant à la vitesse d'un escargot asthmatique.

Vous remarquerez que je ne me suis pas avancé à proposer "une config minimale". Je laisse cet exercice à vous, chers lecteurs.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 12/03/13 à 11:49.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # je n'ai qu'une chose à dire

    Posté par . Évalué à 10.

    http://www.damnsmalllinux.org/

    50Mo / disque, 16Mo de RAM

    Pourquoi se fatiguer lorsqu'on fait le boulot à notre place ;)

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

      Posté par . Évalué à 10.

      J'allais dire slitaz ^

    • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

      Posté par . Évalué à 7.

      oui, c'est une belle démonstration. Mais je ne connais personne qui utilise DSL au quotidien. et vous ?

      • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        J'utilise Slitaz au quotidien, pour un usage spécialisé. Linux ce n'est pas que le Desktop. Mon disque dur multimédia par exemple est sous un linux MIPS, avec 128Mo de RAM, et la partition système fait 128Mo aussi. Ça lit du 1080p, fait du torrent et du SaMBa.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est encore un peu gros.

      http://distro.ibiblio.org/tinycorelinux/

      TinyCore is simply the kernel + core.gz + Xvesa.tcz|Xorg.tcz + Xprogs +fltk-1.10.tcz + (user's choice of Window Manager) + wbar.tcz

      TinyCore becomes simply an example of what the Core Project can produce, an 12MB FLTK/FLWM desktop.

      :)

      • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Encore trop gros.

        http://wiki.openwrt.org/toh/start#tp-link

        Un routeur Linux avec serveur web, ssh, point d'accès wifi, et certainement plein d'autres trucs, le tout sur 4 Mo de flash (et encore il reste de la place). Le modèle que j'ai c'est le TL-WR703N. Saibien! \o/

        • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

          Posté par . Évalué à 4.

          Sans serveur graphique ! C'est de la triche ;)

          Je ne trouve pas sur le site. Ça utilise busybox aussi ?

          À oui il y a vraiment un choix d'applications très lite

          http://axtls.sourceforge.net/

          The axTLS embedded SSL project is a highly configurable client/server TLSv1 SSL library designed for platforms with small memory requirements. It comes with a small HTTP/HTTPS server and additional test tools.

           

          A very small footprint (around 50-60kB for the library in 'server only' mode).

          Ça me rappelle cette citation :

          « In da cloud, 640kB should be enough for any node. » —Bill Lincoln aux RMLL 2042

    • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

      Posté par . Évalué à 4.

      Après, j'ai du mal à croire que Firefox puisse tourner avec 16 Mo…
      Disons qu'après la distribution doit être limitée car si la plupart des applications nécessitent plus, on doit pas pouvoir faire grand chose avec 16Mo.

    • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

      Posté par . Évalué à 4.

      Si on va dans ce sens là on peut dire pareil pour Windows.
      Si j'installe Windows 95 ça tient sur un 486 avec 16Mo de ram.
      Même XP peut tenir sur 128Mo sans logiciel et sans service pack.

      Comparons ce qui est comparable : un OS moderne out-the-box. Ubuntu, Fedora, même archlinux (soyons fous). Ils ne fonctionnent absolument pas sur 128MB de ram.

      • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

        Posté par . Évalué à 9.

        Non, c'est très différent : avec ces versions de Linux, tu as des versions à jour des logiciels. C'est juste que tu n'utilises pas de logiciels lourds, bien sur. Pour avoir la même chose avec Windows, il faudrait une version recente allégée. C'est peut être possible d'avoir ça avec les version de Windows utilisées pour l'embarqué, je connais pas vraiment.

        • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est sûr, ça n'existe pas, non pas parce que ce n'est pas possible, mais parce que MS n'en a pas le besoin.
          Il me semble cependant que le kernel de Windows Phone est particulièrement léger.

    • [^] # Re: je n'ai qu'une chose à dire

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 12/03/13 à 12:36.

      Bah évidemment quand t'as qu'un kernel, une libc et un bash… ok j'exagère mais on peut pas comparer ça à une distribution complète.

      Sinon je suis le seul à avoir du lire 5 fois l'intro pour au final ne pas comprendre ce qu'elle signifiait  ?

      avoir 100 mégaoctets sur le disque dur, et 128 mégaoctets de Ram pour un Linux

      Ca ne veut rien dire…

      Bon, continuons à rigoler:

      Il suffit pour cela de 100 megaoctets sur le disque dur, et 128 megaoctets de Ram, contre au moins 1 gigaoctet pour un logiciel sous licence

      RHEL et Suse sont de quel côté au juste ?

      On se demande si les "libristes" et le journaliste savent de quoi ils parlent…
      J'en vois souvent IRL et sur des forums qui essayent de prêcher le libre (en dénigrant Microsoft et Apple) en racontant des âneries infondées… C'est louable mais c'est ridicule.

  • # Et l'écologie ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Juste pour signaler que tant que l'on peut utiliser du matériel fonctionnel, aussi vétuste que le culte de la performance inutile veut nous le faire croire, il peut être de bon ton de le faire.

    Mais le journaliste est vraiment hors-de-propos.

    • [^] # Re: Et l'écologie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      En terme de consommation électrique, il y a quand même eu de nombreux progrès. Si on ne cherche pas les performances, un RasberyPi fera parfaitement l'affaire pour un coût rentabilisé sur la facture électrique.

      • [^] # Re: Et l'écologie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Sauf que la pollution engendrée par la consommation énergétique d'un ordinateur est bien plus faible que celle nécessaire à sa production. D'autant qu'en France la consommation électrique utilise surtout le nucléaire en France contre le charbon aux pays asiatiques où ils sont souvent produits.
        De mémoire il faut environ 10 ans d'utilisation non stop de l'ordinateur pour polluer autant que pour sa production et le recyclage ce qui rend la conservation des vieilles bêtes très intéressantes de ce point de vue.

        Le problème vient plus de la facture chez soi…

    • [^] # Re: Et l'écologie ?

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai vraiment du mal à croire qu'un vieux PIII et son alim d'époque soit plus écolo qu'un quelconque pc avec un Intel Atom ou même un Raspberry Pi par exemple…
      Après ça dépend si on parle consommation électrique ou déchets de production…

      • [^] # Re: Et l'écologie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai un Wattmètre, et un Celeron 333MHz avec 64Mo de Ram. Il consomme 32W à rien faire, 43W avec stress. J'ai aussi un Celeron 2,7GHz avec 4Go, qui consomme 25W/51W. Alors oui faut oublier Firefox sur le vieux, mais côté prise électrique c'est kif kif.

        Oui un portable récent consomme moins de 10W, mais on ne compare pas des choux et des carottes.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Et l'écologie ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Les ordinateurs évoluent de sorte que sur le long terme, les prix et la consommation énergétique sont plutôt stable avec des performances accrues.
          Du coût, ton ordinateur consomme autant que les modèles précédents mais comme il est plus performant, le rendement énergétique est meilleure. Et si tu as un usage plutôt raisonnable de ta machine, tu peux te diriger vers des machines de puissance équivalente à celle des générations précédentes mais grâce à la technologie tu as un prix et une consommation plus basse. Tu peux le voir avec un Raspberry Pi qui ne consomme pas grand chose ou même les EeeBox par exemple alors que ces configurations à l'époque où c'était du haut de gamme cela consommait beaucoup plus…

      • [^] # Re: Et l'écologie ?

        Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 12/03/13 à 16:08.

        Après ça dépend si on parle consommation électrique ou déchets de production…

        Dans ton raisonnement, j'imagine que :

        • la "consommation électrique" fait référence à l'utilisation de la machine
        • les "déchets de production" font référence aux produits polluants dans les flux de sortie

        A aucun moment tu ne regardes les flux d'entrée i.e. les ressources naturelles (finies et non renouvelables) que nécessite la fabrication de l'ordinateur, et ça concerne aussi bien l'énergie que les métaux (terres rares, etc.). Rien qu'en se concentrant sur l'énergie, la fabrication aura généralement consommé plus que l'utilisation de la machine pendant toute sa durée de vie. De plus, si l'on accorde une quelconque importance au CO2, on peut noter que l'électricité est majoritairement produite au charbon/gaz dans le monde - et notamment dans les pays qui produisent tous nos iTrucs.
        (petit rappel: 5°C d'augmentation de température moyenne planétaire sont ce qui différencie une ère glaciaire et maintenant, sur 10000 ans. Se choper 5°C supplémentaire en un siècle aura probablement des conséquences plus sérieuses que changer de maillot de bain…)

        Bref, même si le vieux PIII consomme plus d'énergie à l'usage que la carte-mère Atom toute neuve, il est souhaitable de prolonger autant que possible la durée de vie dudit PIII !
        N.B. le seul bémol que je peux concevoir, c'est dans le cas où le PIII n'est plus pleinement fonctionnel i.e. dans le cas où il doit y avoir un arbitrage entre la fabrication

        • des pièces détachées (barrette de RAM, disque dur, etc.) nécessaires pour garder le vieux PC utilisable
        • d'une Cubieboard / ARMBRIX / dongle Android (Allwinner A10 ou RK3066 2x 1.5 GHz 1Go RAM, etc), qui ne nécessite probablement guère plus de surface de circuit imprimé et de matières premières, et qui consomme 5 à 10W à l'usage…

        Là - toutes choses égales par ailleurs en consommation de premières non renouvelables - peut-être effectivement qu'il vaut mieux fabriquer ledit dongle android rapide avec 1 Go de RAM plutôt que des pièces de rechanges pour une machine fortement obsolète… Mais clairement : je souhaite continuer de faire fonctionner ce qui marche autant que possible plutôt que d'acheter du neuf quel qu'il soit.

        • [^] # Re: Et l'écologie ?

          Posté par . Évalué à 3.

          des pièces détachées (barrette de RAM, disque dur, etc.) nécessaires pour garder le vieux PC utilisable

          Je me demande d'ailleurs si on fabrique encore de la SDRAM ou des disques durs IDE…

          Donc dans le cas où ta vieille babasse n'est plus « pleinement fonctionnelle » tu pourras trouver des pièces d'occasion et la réparer. Et si ce n'est pas le cas, ce qui fonctionne encore dans la machine pourra servir à d'autre.

  • # A propos de contre-productivité

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 12/03/13 à 18:19.

    Je rebondis sur l'aspect contre-productif évoqué par le journal. Je ne pense pas que quelqu'un puisse être déçu par Linux après une installation sur une vieille machine. Tenter une telle installation, c'est déjà un peu de la bidouille, donc dans la plupart des cas, il s'agit d'un utilisateur qui sait ce qu'il fait. Si ça marche, il sera content, et si ça ne marche pas, il tentera autre chose, avec une distribution plus légère par exemple.

    Mais je pense qu'il y a réellement un aspect contre-productif à dire que Linux tourne sur de vieilles machines. Pour les spécialistes comme nous, réussir à faire tourner des programmes sur une vieille machine, c'est perçu comme quelque chose de positif, une sorte de preuve de la qualité du code.

    Sauf que cette impression n'est pas partagée par les non-spécialistes. Quelque chose qui peut tourner sur une vieille machine est souvent juste perçu comme un vieux truc. J'ai de bien meilleures réactions sur Linux quand je dis aux gens qu'il est préférable d'avoir un ordi récent et puissant pour le faire fonctionner. Ça leur donne l'impression que Linux, c'est au top, et ils ont bien plus envie d'essayer.

    • [^] # Re: A propos de contre-productivité

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tout dépend de quels utilisateurs tu veux attirer sous linux. Si c'est ceux qui vont te faire chier 3 fois par mois pour avoir la dernière version unstable encore dans les dépots git que tu dois compiler toi même et installer pour faire comme sous windows, de MON point de vue, je préfère ne pas les avoir.

      Un machine que tu mets comme tu peux au goût du jour quand tu y penses (et le moins souvent possible) et qui tourne 5-7 ans sans avoir à t'en soucier, c'est mon créneau d'utilisateurs : ils sont contents, ont une machine fiable, toujours la même et trouvent linux très stable.

      Comme pour l'autre journal : c'est quoi le but ? avoir la plus grosse ? le plus de bling ? les logiciels les plus récents ? les plus facile à installer de partout (clicliclic) ? les plus pîratés ? ou juste te permettre de faire ce que tu fais tous les jours sans tu soucier de la dernière version qui te permet de faire un truc que tu ne fais pas habituellement (et pour cause) ?

      • [^] # Re: A propos de contre-productivité

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        ou juste te permettre de faire ce que tu fais tous les jours sans tu soucier de la dernière version qui te permet de faire un truc que tu ne fais pas habituellement (et pour cause) ?

        A ce compte là, autant rester sous Windows (les gens visés sont typiquement ceux qui l'utilisent): ça marche pour ce que j'en fais, pourquoi tout changer ?

        • [^] # Re: A propos de contre-productivité

          Posté par . Évalué à 5.

          A ce compte là, autant rester sous Windows (les gens visés sont typiquement ceux qui l'utilisent): ça marche pour ce que j'en fais, pourquoi tout changer ?

          Parce qu'il n'y a plus de support Windows XP et que côté sécurité c'est pas top, et que si tu veux faire une mise à jour il te faut changer de machine ?

          Sans aller jusqu'à utiliser un vieux P2/450, il y a des machines ayant des processeurs tout à fait acceptables (machines de 4 ou 5 ans) qui peuvent faire très bien tourner Linux mais sur lesquelles un Windows 8 aura plus de mal.

        • [^] # Re: A propos de contre-productivité

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je ne cherche jamais à faire changer les gens de l'un vers l'autre. Quand on me demande mon avis, je dis ce que j'utilise et pourquoi, ensuite les gens décident comme des grands.

          Si tu connais un windows qui peut rester 5-7 ans sans entretien, sans logiciels supplémentaires, sans virus et autre saloperies, sans être obligé de le réinstaller régulièrement, que tu as des mises à jour vers une version ultérieure gratuite, qui n'est pas attaché à la machine que tu as achetée, qui te permet de changer toutes les pièces de ta machine, autant de fois que tu veux, sans être dans l'illégalité avec la licence et qui te permet également d'être certain que tous les logiciels que tu vas installer via un serveur légal, gratuit, fonctionneront obligatoirement avec ta machine sans la pourrir du simple éditeur de texte au traitement d'images, de sons ou de vidéo et qui existeront également lors de la prochaine version, que tu ne seras pas obliger de repayer pour les faire fonctionner donne moi un lien ou un nom, je suis preneur. vraiment.

          Ca c'est pour ceux qui me demandent conseil.

          Pour moi ça peut être le truc le plus infect niveau expérience utilisateur, le plus instable, le plus compliqué à installer si c'est libre et que derrière il y a une volonté de créer un monde meilleur, avec une philosophie de partage plutôt que d'appropriation, une envie de permettre à tes utilisateurs de devenir plus compétents plutôt que de faire plein de logiciels payants merdiques mais qui comblent mal un faux besoin en les enfermant dans un truc qui les prive de leur indépendance, si plutôt que d'avoir le truc obligatoire que tout le monde subit parce qu'ils ne connaissent rien d'autre, tu as le choix entre 15 navigateurs, 30 éditeurs de textes, 20 gestionnaires de bureaux, 5 gestionnaires de connexion et des foultitudes de logiciels qui peuvent combler des besoins de plein de manières différentes..

          alors ça me va bien.

          • [^] # Re: A propos de contre-productivité

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui, nous avons tous les deux une préférence pour un système libre justement pour la liberté de pouvoir y faire ce que l'on veut, au risque que les outils qu'on utilise ne soient pas les plus performants qui existent; pas grave, au moins on sait ce qu'ils font (et c'est une occasion de plus d'en apprendre sur le fonctionnement du-dit logiciel) et on est sûr qu'ils ne font rien dans notre dos, à nos dépens.

            Je parle surtout des autres gens, pour qui un ordinateur est avant tout un outil et pour qui il n'est pas intéressant de passer des jours à analyser l'outil pour savoir qu'il est mauvais; s'il fait son boulot, on le garde. Si le windows est bourré de virus, on réinstalle tout à partir du cd gardé dans un coin et qui a une clé cd écrite avec un marqueur dessus. Le changement apporté par un nouvel OS demande trop de temps par rapport à l'utilisation qu'on a de l'outil. Du temps, on n'en a pas à foison; je comprends tout à fait les gens qui préfèrent passer du temps à faire quelque chose qu'ils aiment réellement plutôt que se plonger dans les avantages de la GPL sur la MIT et pourquoi elle rend plus ou moins libre. Je déplore la situation (parce qu'un ordinateur a une place énorme dans nos vies, et cette place ne va qu'en augmentant, au point d'en être dépendant) mais elle est comme ça. Faire réaliser aux gens que l'outil est incroyablement plus compliqué que ce qu'on nous vend et que le comprendre permettra d'en être moins dépendant (et accessoirement faire comprendre que ne pas dépendre d'un outil n'est pas si simple que ça) est un défi vraiment dur; une fois que c'est passé, un peu de direction avec la curiosité naturelle devrait être plus facile.

            • [^] # Re: A propos de contre-productivité

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              oui oui, tu as raison et ceux qui veulent pas se prendre le choux, ca ne me pose pas de problème, mais je ne sais pas faire ces manips qui te permettent de rien perdre, ni tes fichiers, ni tes mails, ni tes historiques de navigations, ni tes préférences lorsque tu réinstalles.

              Que des gens veulent rester sous windows ne me pose aucun soucis, seulement je ne peux pas les aider, mais ce n'est pas très grave il y a toujours un kéké qui sait tout faire et avec le temps ce qu'on a perdu n'est pas si important que ça.

  • # V'la autre chose

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Maintenant c'est le concours de celui qu'a la plus petite ?

    \Ö<

  • # Debian

    Posté par . Évalué à 1.

    Désolé mais je me dois de mitiger ce journal.

    Si Fedora et autres distros orientées plutôt bureau consomment beaucoup de mémoire, installe et compare la conso d'une debian vis à vis d'une arch ou d'une gentoo de base…tu verra qu'il y a des grandes variations pour une distro de base(pré-serveur disons)

    Et debian tient bien dans 128Mio de mémoire. Fedora doit faire un joli plantage dès le kernel(testé dans une vm, tout pète avec peu de mémoire)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.