Journal Marie-Stéphanie, Markdown, GIT, Jekyll et Jenkins

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
40
25
déc.
2017

Marie-Stéphanie1 a fait des études d’histoire de l’art et de documentaliste. Pourtant, elle édite des fichiers Markdown en respectant la structure du projet, fait des commits sur Git avec un message permettant de fermer le ticket JIRA correspondant, push sur GitHub, attend le rapport de Jenkins qui contiendra la log Jekyll et lui indiquera si le site de pré-prod est à jour.

Marie-Stéphanie

Les fonctions de Marie-Stéphanie sont diverses : gestion de la documentation scientifique et technique d’un fonds photographique, d’une liste d’œuvres artistiques (des tableaux, des sculptures, des œuvres en 3 dimensions, des vidéos, …), mise en relation des chercheurs et la documentation associée, déclaration dans des bases consolidées, statistiques annuelles, …
Marie-Stéphanie apprécie beaucoup l’art, fait de nombreuses expo, va voir des conférences sur l’histoire des arts, … Pour moi, c’est un peu une geek de l’art. Je ne comprends pas certaine de ces blagues :

  • bonjour Marie-Stéphanie, tu as passé un bon week-end?
  • bonjour. Un week-end plutôt… Soulages…
  • ha…

Pour elle, l’informatique est un outil, un moyen. L’important, c’est l’œuvre, la démarche de l’artiste, la publication, la monstration, la documentation, la méthode de catalogage. Pas l’informatique. D’ailleurs, quand elle voit l’informatique, c’est quand ça ne marche pas.
Pourtant, Marie-Stéphanie commit sur GitHub des fichiers Markdown compatibles Jekyll.

Ses autres tâches

L’une des autres tâches de Marie-Stéphanie est de publier en ligne les œuvres de la collection qu’elle documente. Pour cela :

  • elle édite des fichiers au format Markdown avec un éditeur spécifique (ce n’est pas Word ou LibreOffice)
  • elle respecte le format de Jekyll
  • elle commit ces fichiers sur son GIT local, en respectant une syntaxe particulière, afin que son message de commit soit référencé et visible dans JIRA
  • elle push sur GitHub
  • elle attend le build de Jenkins
  • elle analyse la log Jekyll en cas d’erreur
  • elle vérifie sur la “pré-prod” que la modification est bien prise en compte
  • elle analyse les diff de ses collègues, pour vérifier s’il y a une erreur
  • elle demande des MEP2

Pourtant, Marie-Stéphanie a fait des études d’histoire de l’art.

Comment nous avons fait

Dans un premier temps, il faut comprendre qui est le “nous”. “Nous”, ici, représente :

  • le dirigeant de la structure, qui a fait des études de mathématiques, est passé par le Ministère de la Culture, est un fin connaisseur de l’art moderne et contemporain, a enseigné en école de design, est un bon connaisseur des outils techniques sans les maîtriser complètement
  • l’équipe informatique, qui a bien compris les apports de travailler de cette façon et a mis en place les outils nécessaires et fait la formation adaptée
  • et surtout, surtout, surtout : Marie-Stéphanie, une personne ouverte, qui s’adapte, qui adore apprendre des nouvelles choses, qui n’est pas contre essayer, qui peut comprendre si on fait preuve de pédagogie.

Sans ces trois composantes, jamais cela ne fonctionnerait. Par contre, sans les outils techniques cités, mais avec les mêmes personnes, on pourrait toujours aboutir au même résultat. Certes, avec des outils différents, mais le résultat final serait toujours le même : Marie-Stéphanie serait capable de modifier de façon autonome le site de préproduction de la publication des œuvres qu’elle gère.

Donc, ça marche parce que Marie-Stéphanie est Marie-Stéphanie (je ne ré-écris pas ce que j’ai écris plus haut) mais aussi parce que nous avons fait preuve de pédagogie. On a passé du temps pour écrire comment fonctionne Git/GitHub, bien entendu, on a simplifié (non, nous n’avons pas parlé de rebase/branche/revert/…), on lui a expliqué ce qui était nécessaire qu’elle comprenne, on a fait plusieurs exemples avec elle, elle a fait par elle-même, elle a rencontré des difficultés, elle est venue nous demander, on est venu immédiatement à son bureau pour lui ré-expliquer ce que nous n’avions pas réussi à expliquer clairement, on a adapté, …

Marie-Stéphanie est exceptionnelle et je vous l’accorde : tous les utilisateurs de l’outil informatique ne sont pas des Marie-Stéphanie. Nous rencontrons régulièrement l’anti-thèse de Marie-Stéphanie : des personnes qui soufflent et râlent constamment sur l’outil informatique, parce qu’elles font un rejet. Elles préfèrent se concentrer sur l’aspect art de leur travail, l’informatique étant une obligation, un fardeau.

Pourtant, nous avons quatre Marie-Stéphanie au bureau. Soit environ 100% de l’équipe concernée, que l’on appelle “DocTeam” (ici “Doc” correspond à documentaliste) par opposition à la “TechTeam” (l’équipe informatique). J’ai l’intime conviction que ce n’est pas un hasard et qu’en réalité, il y a beaucoup plus de Marie-Stéphanie qu’on ne le croit.


  1. prénom d'emprunt 

  2. Mise en Prod (vous voyez, vous connaissez moins de termes techniques que Marie-Stéphanie ;-) ) 

  • # Jean-Pierre

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est sans compter sur Jean-Pierre… On a beau lui proposer une semaine de formation totalement personnalisée à l'outil informatique, afin qu'il puisse maitriser au mieux la totalité de ses outils, il préfère se mettre en arrêt une semaine, parce que l'informatique "on s'en branle tant qu'on peut faire pareil sur papier".

    Je veux bien récupérer une Marie-Stéphanie en échange.

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

  • # Noob

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Mise en Prod (vous voyez, vous connaissez moins de termes techniques que Marie-Stéphanie ;-) )

    Pourquoi tu nous prends pour des noobs, voire des idiots ?

    • [^] # Re: Noob

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Non, je ne voulais pas exprimé cela. Mon petit smiley était là pour montrer un petit trait d'humour. Désolé si mon intention n'était pas suffisamment précise.

      • [^] # Re: Noob

        Posté par . Évalué à 5.

        Il est très bien ton trait d'humour.

        Surtout que je ne connaissais pas MEP.

        • [^] # Re: Noob

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          On utilise souvent ce terme au boulot, mais je ne savais pas que d'autres faisait pareil. C'est souvent plus simple à taper sur le chat interne: MEP! (Je fais une mise en prod!)

  • # Question purement technique

    Posté par . Évalué à 3.

    elle commit ces fichiers sur son GIT local, en respectant une syntaxe particulière, afin que son message de commit soit référencé et visible dans JIRA

    Je trouve que le passage par git bien complexe et peut utile pour l'usage que tu décris. Un répertoire synchronisé et un build jenkins par rapport à ça me paraît plus pratique pour ne pas avoir à s'inquiéter de ce qui est poussé sur le dépôt. Vous avez un vrai besoin d'historisation ?


    Sinon je suis tout à fait d'accord. Soit on se dit que les autres sont des idiots et on vit dans une forme d'énervement/dénigrement quotidien soit on cherche à comprendre les autres et on a forcément un comportement plus constructif. Les résultats sont forcément meilleurs.

    • [^] # Re: Question purement technique

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui, nous avons un besoin d'historisation et de pouvoir voir les diff de chaque modification. Éventuellement, nous voulons pouvoir les annuler (là, c'est plus l'équipe technique qui fait cela).

      De plus, nous voulons ouvrir des tickets JIRA pour décrire les modifications qui seront faites (et le pourquoi) et que cette modification dans le code soit référencée dans le ticket JIRA. Comme tout le process est déjà présent, cela ne nous a rien coûté.

      • [^] # Re: Question purement technique

        Posté par . Évalué à 3.

        De plus, nous voulons ouvrir des tickets JIRA pour décrire les modifications qui seront faites (et le pourquoi) et que cette modification dans le code soit référencée dans le ticket JIRA. Comme tout le process est déjà présent, cela ne nous a rien coûté.

        D'acc toujours pour ma culture, vous utilisez des hooks pour pré-remplir le message de commit et/ou pour le valider ?

        • [^] # Re: Question purement technique

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          D'acc toujours pour ma culture, vous utilisez des hooks pour pré-remplir le message de commit et/ou pour le valider ?

          Nous n'allons pas jusque là car nous n'en avons pas besoin. Nous sommes une petite équipe, nous avons mis des règles simples et peu coûteuses à suivre, que nous avons définies ensemble. Elles sont globalement suivies et sur les exceptions, ce n'est pas bloquant, on s'y retrouve toujours. On avisera lorsque ce sera nécessaire.

          J'avais commencé à mettre en place la règle "commit refusé si pas de ticket correspondant" pour un tout petit projet que je gère en autonomie et je l'ai désactivée car ça me faisait perdre du temps sur des détails (l'exemple : corriger une faute d'orthographe dans le README, s'il faut faire un ticket pour cela, on perd du temps).

          • [^] # Re: Question purement technique

            Posté par . Évalué à 3.

            Dans des circonstances où on n'a pas d'impact sur le commit hook, on peut aussi utiliser un ou des tickets fourre-tout qui restent ouverts sur de plus longues périodes, comme la durée d'une release.

  • # Blague pourrie ou manque de QI ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Moi non plus je n'ai pas pigé la blague.
    Est-ce un problème de QI, de culture, de milieu ? Est-ce un problème, finalement ?

    • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

      Posté par . Évalué à 7.

      T'es nul elle est pourtant super drôle.

      splash!

    • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Moi non plus je n'ai pas pigé la blague.

      Je l'explique du coup :-)
      Soulages est un artiste qui a beaucoup travaillé sur le noir. Un week-end Soulages ne semble pas être le meilleur week-end d'une vie…

      Est-ce un problème de QI, de culture, de milieu ?

      Je parle pour moi uniquement (car je n'avais pas compris la blague lorsqu'elle m'a été faite) : c'est un manque de culture générale, probablement lié à mon milieu familial. Issu de parents ouvriers, je n'avais jamais été dans des musées. Je n'ai aucune connaissance artistique (même les plus répandues, le cinéma ou la musique).

      Est-ce un problème, finalement ?

      Est-ce un problème que nos blagues d'informaticiens ("et là, le nouveau me dit qu'il ne sait pas sortir de vim sans rebooter HA HA HA") ne soient comprises que par nous ? Le plus important est que, malgré nos mondes différents, nous savons travailler ensemble si on fait l'effort nécessaire pour se comprendre, si on met de la pédagogie, si on accepte de reconnaître qu'on n'a pas compris ce que disait l'autre, …

      • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Soulages est un artiste qui a beaucoup travaillé sur le noir. Un week-end Soulages ne semble pas être le meilleur week-end d'une vie…

        Pigé, merci.
        Du coup ce n'est pas une blague, je n'ai rien raté :-)

      • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Soulages est un artiste qui a beaucoup travaillé sur le noir. Un week-end Soulages ne semble pas être le meilleur week-end d'une vie…

        Toi, il faut vraiment que tu fasses un tour au musée Fabre à Montpellier, parce que là-bas, on peut voir en vrai des tableaux de Soulages, de près, à la loupe, si tu le veux. Tu changeras d'avis sur ce que l'on peut faire juste avec du noir.

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 27/12/17 à 07:06.

          Toi, il faut vraiment que tu fasses un tour au musée Fabre à Montpellier, parce que là-bas, on peut voir en vrai des tableaux de Soulages, de près, à la loupe, si tu le veux. Tu changeras d'avis sur ce que l'on peut faire juste avec du noir.

          Ou tu peux aussi regarder le bitume de la route après la pluie… Fermer les yeux d'un coup très fort juste après un éclair… Prendre un bout de charbon humide et gribouiller un mur de plâtre sec… Quitte à prendre ta loupe, il y a les clair-obscurs des maîtres liégeois, aussi… Les à-plats de Craig Mullins…

          Les dessins pré-historiques, dans le genre utilisation du "noir" c'est pas mal aussi.

          Ou comme Soulages, faire des rayures avec un peigne dans de la peinture étalée. Toute une vie à faire basiquement la même étude de palette, et le public de s'extasier à base de "tu te rends compte de tout ce qu'on peut faire avec juste du noir" au lieu de regarder par terre :p

          Je te taquine, j'aime bien Soulages aussi, pourquoi pas, mais en faire l'α et l'ω du #000 je parie que même lui, ça l'énerve un peu.

        • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Heu… Je ne pense rien et je n'ai rien écrit de tel car comme expliqué, je n'ai reçu aucune éducation culturelle. Le seul avis que je m'autorise est : "j'ai rien compris, quelqu'un peut-il m'expliquer ?"

          J'ai juste dit que vivre un week-end noir n'était pas positif, ce qui était le sens de la blague originale.

          • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je ne pense rien et je n'ai rien écrit de tel car comme expliqué, je n'ai reçu aucune éducation culturelle.

            La culture

            On distingue généralement trois grandes formes de manifestation de la culture: l'art, le langage et la technique.
            Dans un sens plus large, le mot culture peut s'appliquer aux animaux sociaux et correspond aux savoirs et pratiques qui se transmettent et se partagent.
            Au niveau individuel, la culture est l'ensemble des connaissances acquises par un être humain, son instruction, son savoir.

            Que l'on rende le mot "culture"* aux hommes, enfoiré de Jack Lang.

            Mes 0,02€

            * Et que l'on rende le pognon filé à cet autre enfoiré de Jeff Koon.

      • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

        Posté par . Évalué à 7.

        ah mince elle était pas drôle en fait

        splash!

      • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Un week-end Soulages ne semble pas être le meilleur week-end d'une vie…

        Je suis un grand admirateur de l'oeuvre de Pierre Soulages, j'ai visité plusieurs de ses expo et pourtant, moi non plus, je n'ai pas pigé… Peut-être parce que pour moi, Soulages, c'est la lumière révélée grâce aux noirs. Rien que du positif…Le comble, c'est que Pierre Soulages lui-même vient de renoncer au noir parce que c'est "trop déprimant" (il est âgé de 96 ans…) Comme quoi, en art, bien heureusement, rien n'est simple…
        https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/larzac/aveyron/rodez/96-ans-peintre-pierre-soulages-renonce-au-noir-954069.html

      • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Je parle pour moi uniquement (car je n'avais pas compris la blague lorsqu'elle m'a été faite) : c'est un manque de culture générale, probablement lié à mon milieu familial. Issu de parents ouvriers, je n'avais jamais été dans des musées. Je n'ai aucune connaissance artistique (même les plus répandues, le cinéma ou la musique).

        Je pense que si tu veux avoir des connaissances en Art il faut lire des livres là-dessus. Je ne vois pas trop le rapport avec l'enfance. Il faudrais presque un master en Art pour comprendre la plupart des expositions. Tu te serais sans doute beaucoup ennuyé si tes parents t'y avaient emmenés.

        • [^] # Re: Blague pourrie ou manque de QI ?

          Posté par . Évalué à 2.

          c'est un manque de culture générale, lié à mon milieu familial. Issu de parents ouvriers, je n'avais jamais été dans des musées.

          Idem pour moi mais j'ai découvert l'art, ou plutôt les arts, par la suite, en visitant des expos d'art, des musées, en lisant, en écoutant la radio, en regardant des oeuvres… Et puis, on devrait plutôt parler de cultures au pluriel…

  • # Éditeur spécifique ?

    Posté par . Évalué à 4.

    • elle édite des fichiers au format Markdown avec un éditeur spécifique (ce n’est pas Word ou LibreOffice)

    Donc, c'est VIM. D'accord.

    (Ok, j'aurais pu attendre demain…)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.