Journal Power8 - OpenPower : l'hégémonie du x86 pourrait-elle être bousculée dans le monde serveur ?

Posté par . Licence CC by-sa
45
27
août
2013

Bonjour à toi cher lecteur avide de libre et de technologie.

voilà quelques temps que je n'ai pas usé de cet espace de liberté ; aussi il était grand temps de mettre un terme à cette disette de contribution (si on peut appeler ça contribution hein).

Bref, les infos ci-après ne sont pas passés par ici et il me semblait important de vous en faire part.

En effet les choses bougent pas mal du côté du Power et de la posture d'Ibm vis-à-vis de la concurrence dans le monde serveur.

Petit retour en arrière, j'avais initié une discussion lors de la dépêche sur le top500 de juin 2013. Force avait été de constater la méconnaissance de certains des alternatives au x86 en matière de CPU et/ou de modèles de serveur. Cette discussion posait la question de l'hégémonie des x86 face aux Power en particulier, et de l'inéluctabilité de celle-ci.

Travaillant au quotidien avec du Power, j'assiste au succès grandissant de Linux dans le monde serveur. Succès qui ne va pas sans lancer de trace sur le marché du Power baisse de -25% des ventes et donc par conséquent sur AIX & iSeries (anciennement as400).

Il est vrai que les machines à base de Power sont bien souvent plus onéreuses que leur concurrent x86, mais on oublie un peu vite ce qu'elles offrent en plus (hyperviseur hardware, micro partitionnement cpu, compression mémoire en hardware etc…)

Face à cette concurrence, deep blue a sorti les powerlinux à des prix comparables à ce qu'il se fait dans le monde x86.
Cela étant, Linux sur Power reste quelque chose de très exotique. Vous qui, comme moi, avez utilisé debian sur ppc (powermac), vous rappelez bien qu'il était rare de bénéficier de la même logithèque qu'en x86 (flash n'en était qu'un illustre exemple).

Le Power étant menacé, deep blue a décidé de l'ouvrir à divers constructeurs, ceci afin d'assurer la survie du Power, de proposer de nouveaux produits qui en seraient dérivés, de proposer une alternative viable à Intel/Amd. C'est donc tout naturellement que le consortium OpenPower a été créé.

Les technologies sous-jacentes qui étaient jusqu'alors réservées aux marchés AIX / AS400, sont désormais accessibles à d'autres, au prix d'une licence d'exploitation.

Google, Nvidia, Mellanox et Tyan, ont rejoint ce consortium, on devrait donc assister à une lutte féroce pour la conquète de territoire qu'est le datacenter !

Enfin, la prochaine mouture du Power, le Power8, bénéficiera directement de ces ouvertures.
L'annonce de celui-ci ne devrait plus tarder

On ne peut que se réjouir de ces ouvertures qui vont dans le sens du libre d'une certaine manière.

La survie du Power permet la survie d'Aix et de l'as400.

Contrairement à ce que pense les profanes, Aix est l'unix proprio le plus en vogue malgré les baisses de vente de serveurs. Même Gartner l'adment IBM was able to bring in $1.19 billion in AIX-Power Systems sales, according to Gartner, making it the undisputed Unix king.

Enfin pour l'amusement, tout ceci nous ramène à cette dépêche de janvier 2000 où l'on apprend que ibm abandonne aix au profit de linux….13 ans après il est toujours là et continue d'évoluer.

  • # Logithèque Linux/Power vs Linux/x86

    Posté par . Évalué à 10.

    Cela étant, Linux sur Power reste quelque chose de très exotique. Vous qui, comme moi, avez utilisé debian sur ppc (powermac), vous rappelez bien qu'il était rare de bénéficier de la même logithèque qu'en x86 (flash n'en était qu'un illustre exemple).

    Oui, m'enfin acheter un Power pour utiliser Flash ça paraît un peu hors de propos, non ?

    J'imagine que ce genre de machine est destinée à un tout autre usage que pour l'utilisateur final et que là-dessus la logithèque est suffisante. Quelqu'un aurait des précisions ?

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Logithèque Linux/Power vs Linux/x86

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 27/08/13 à 18:17.

      il n'existe pas de version d'Omnivision pour Linux Power.

      Et cela concerne le monde pro et pas le pekin moyen.

    • [^] # Re: Logithèque Linux/Power vs Linux/x86

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai récemment été surpris de trouver sur Linux/ARM un nombre importants de softs. Bon y aura pas Flash et pas de JVM (mais pour Power, je suppose qu'IBM sera là pour imposer sa sphère logicielle).

      • [^] # Re: Logithèque Linux/Power vs Linux/x86

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Oui, m'enfin acheter un Power pour utiliser Flash ça paraît un peu hors de propos, non ?

        Ce qui est faux c'est de croire qu'il suffit de recompiler une application pour qu'elle fonctionne sur une autre architecture.
        Pourquoi ?
        -Boutisme différent, les applications qui vérifient cela ne sont pas forcément légions
        -Compilateurs moins testés sur ce type d'architectures, les optimisations peuvent être plus faibles et les bogues plus fréquents (je pense que le développeur moyen utilise du x86 pour développer chez lui ou au travail)
        -D'autres effets de bords liés à ce changement qui peuvent induire des bogues voire des non fonctionnement d'applications par recompilation directe.

        C'est noté dans pas mal de livres de programmation, dont celui de Rob Pike et de Kernighan, qui précisent que porter une application sur d'autres architectures renforcent la robustesse du programme et permet de trouver pas mal de problèmes de conceptions pour être pleinement multi-architecture.

  • # Incroyable

    Posté par . Évalué à 6.

    Enfin pour l'amusement, tout ceci nous ramène à cette dépêche de janvier 2000 où l'on apprend que ibm rachète rational !

    (Désolé, j'ai pas pu m'en empêcher).

  • # Deep Blue != Big Blue

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Tout est dans le titre ;)

    Pour me faire mentir, concernant la logithèque restreinte sur Power, amha osef pour du serveur. J'ai utilisé assez de Power5/Power6 (ça nous rajeunit pas) en HPC : le software utilisé était soit in-house, soit open-source, donc c'était systématiquement recompilation (en remontant les modifications pour les utilitaires qui ne supportaient pas AIX alors)

  • # non, ça c'est les rideaux, essaie encore Chantal !

    Posté par (page perso) . Évalué à -6. Dernière modification le 27/08/13 à 21:54.

    Les technologies sous-jacentes qui étaient jusqu'alors réservées aux marchés AIX / AS400, sont désormais accessibles à d'autres, au prix d'une licence d'exploitation.

    Envoyé depuis mon Archlinux

  • # ARM

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pour ma part je verrais plus ARM en tant que successeur à X86. Le rapport performances/énergie est bien contrôlé si on ne veut pas une grande puissance CPU.

    Le succès du rasberrypi (ou dérivés) montre qu'il y a de la demande chez les particuliers. Peut-être que l'arrivée d'ARM en 64 bits va tout bousculer :-)

    • [^] # Re: ARM

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour rajouter à ça il semblerait que Facebook considère l'idée de designer ses propres serveurs à base d'ARM: https://www.facebook.com/careers/department?dept=infrastructure&req=a0IA0000006cPWvMAM

    • [^] # Re: ARM

      Posté par . Évalué à 5.

      N'enterrons pas trop rapidement Intel.

      Moi je me souviens des débuts du Power (PowerPC) qui était aussi tellement mieux que le x86 et allait naturellement lui succéder sur le ordinateurs de bureau.

      On sait où en est le Power sur les ordinateurs de bureau…

      Alors oui, l'ARM est un concurrent sérieux, mais je ne vois pas encore la fin de l'x86, juste une bataille féroce!

    • [^] # Re: ARM

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour ma part je verrais plus ARM en tant que successeur à X86.

      Ca doit faire maintenant 20 ans que j'entends dire que le x86 est mort, qu'il est lent, qu'il ne monte pas en charge, qu'il va être remplacé par tel truc qui tue (dont Power grand public tenté par IBM, plein de magazines parlaient de la tuerie, et qui s'est avéré un bon gros fail)…

      Alors une fois de plus… ne va pas changer la réalité d'un Intel qui sait se battre.

      • [^] # Re: ARM

        Posté par . Évalué à 4.

        Sans aller jusqu'à tuer qui que ce soit, on peut tout de même imaginer voir un jour arriver une autre architecture se créer une part de marché confortable, non ?

        D'ailleurs c'est ce qu'ARM fait actuellement dans tout ce qui est embarqué.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: ARM

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Le bon gros fail a quand même équipé des générations de mac et une génération de consoles de jeux (play3 et xbox 360) (sans compter la gamecube, la wii et la wii u qui sont aussi en powerpc).

        Apple a arrêté le PowerPC car ils n'arrivaient pas à caser un G5 dans un ordinateur portable et que l'architecture était trop chère. Maintenant ils fournissent du Intel de base pour leurs macs c'est mieux pour la marge. Et c'est leurs produits en ARM qui font le gros du chiffre d'affaire.

        Pour les consoles de jeux de la nouvelle génération, je pense que c'est plus politique. Les développeurs se plaignaient de la difficulté à exploiter les puces. Ils ont eu une architecture très simple et un beaucoup plus typé PC, ils sont contents.

        • [^] # Re: ARM

          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 28/08/13 à 12:34.

          Pour résumer tes exemples :

          • le G5 est trop cher et chauffe trop ;
          • les développeurs considèrent l'architecture comme trop complexe pour être pleinement exploitée.

          En gros dans les deux cas, le produit ne correspond pas au besoin final. C'est quand même un peu du fail pour IBM…

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: ARM

            Posté par . Évalué à 5.

            Le Power G4, c'était du Motorola. Le G5, c'était IBM.
            Power était surtout une alliance IBM/Motorola/Apple.

            Après vu que "tout le monde bossait avec tout le monde" dans l'alliance, faut voir aussi si ce n'est pas un peu rapide de dire que tout est de la faute d'IBM. (Apple désignait les northbridges, au moins).

      • [^] # Re: ARM

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ca doit faire maintenant 20 ans que j'entends dire que le x86 est mort, qu'il est lent, qu'il ne monte pas en charge, qu'il va être remplacé par tel truc qui tue

        Ouais, y avait même les Alpha dont on disait qu'ils allaient être le successeur du bon vieux x86. Quand on voit ce que Compaq en a fait… :)

        • [^] # Re: ARM

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          J'ai commencé à m’intéresser à l'informatique quand l'Alpha était déjà une blague d'informaticien sur le futur tueur de x86.
          tu es plus vieux que moi ;-).

          il y a eu beaucoup de prétendant au titre de tueur de x86 (ou d'Intel). Aucun élu pour le moment (ARM gagne sur un autre domaine, la conso d’énergie pour pas peu de perfs, il ne s'attaque pas au domaine de prédilection de x86)

          • [^] # Re: ARM

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            tu es plus vieux que moi ;-)

            Digital allait bien alors tu vois, c'est peu dire :D

          • [^] # Re: ARM

            Posté par . Évalué à 3.

            J'ai commencé à m’intéresser à l'informatique quand l'Alpha était déjà une blague d'informaticien sur le futur tueur de x86.

            Il y avait une blague? Tu es plus vieux que moi :)

    • [^] # Re: ARM

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      "si on ne veut pas une grande puissance CPU"

      Dans le monde des serveurs de calcul, c'est justement ce qui est recherché, et les POWER sont bien placés.

      Attention à ne pas mettre dans le même panier des jouets de hobbyistes (rasberrypi) et des outils professionnels à base de POWER - pas les mêmes contraintes, pas les mêmes budgets.
      Par contre, que de l'ARM 64bits puisse à terme s'installer dans les fermes de serveurs de certains hébergeurs pour des raisons de consommation électrique… s'il y a de la demande côté clients.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: ARM

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Un serveur informatique n'est pas forcément un serveur de calcul. Tout le monde ne fait pas la course à la puissance. Tu as des serveurs web, des serveurs de stockage, des serveurs de traitement vidéo (avec des puces dédiées pour la vidéo c'est plus efficace), même des serveurs mails, des serveurs de bases de données…

        Dans l’hébergement, le succès des offres kimsuffi ou dedibox le prouve. La plupart des clients n'ont pas besoin d'une ferme capable de simuler en temps réel la chute d'une petite cuillère.

        Le rasberrypi est un précurseur car la technologie n'est pas encore prête pour les serveurs, mais un serveur ARM avec beaucoup de RAM et un bon SSD, ça peut avoir du succès (ailleurs que dans les serveurs de calculs).

        • [^] # Re: ARM

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Oui (merci pour la liste des différentes utilisations de serveurs…), relis ma dernière phrase.

          Mais les POWER jouent dans la gamme calculs onéreux et course à la puissance, pas dans la gamme hébergement pas cher. Tu ne peux pas mettre les deux en comparaison, ce ne sont pas du tout les mêmes cibles d'utilisation.

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: ARM

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 28/08/13 à 09:16.

      Le succès du rasberrypi (ou dérivés) montre qu'il y a de la demande chez les particuliers.

      Tu compare une machine à moins de 50 € qui souffre si on lui demande de lancer un serveur web un peu trop lourd, avec des montres à plusieurs milliers d'€ qui ont de la redondance de partout qui en font énormément rien qu'en hardware (la fiabilité des machines Power/AIX, n'est plus à démontrer).

      Tu peut probablement imaginer créer une grille de rPi pour tenter de concurrencer un gros serveur (x86, power ou CUDA par exemple), mais il va te falloir un très très bon réseau et la complexité pour utiliser réellement la puissance en question sera plus proche d'un super calculateur que d'un serveur classique. Mais c'est vrai sans compter le réseau tu aura peut être un prix inférieur tant à l'achat que pour la consommation.

      Bref il s'agit de 2 segment totalement distincts.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: ARM

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        avec des montres à plusieurs milliers d'€

        Des Rolex ?

        • [^] # Re: ARM

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour du premier prix oui :) (mais pas nécessairement rolex, ils ont des concurrents)

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: ARM

            Posté par . Évalué à 1.

            Omega ?

            • [^] # Re: ARM

              Posté par . Évalué à 2.

              200 000 € la joli montre : http://www.lacotedesmontres.com/Patek-Philippe-5971P-001-PdN.htm

              Si tu regarde le site tu verra que tu as le choix de la marque.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: ARM

                Posté par . Évalué à 3.

                L'aiguille tourne plus rapidement pour ce prix là ?

                • [^] # Re: ARM

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je pense qu'à se prix là tu as surtout peur qu'on te tranche le bras pour la récupérer.

                  Mais bon c'était surtout pour montrer que si on parle souvent de rolex/omega, il y a encore des niveaux bien en dessus.
                  Comme quoi le monde du luxe se porte bien.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: ARM

        Posté par . Évalué à 5.

        mais il va te falloir un très très bon réseau

        En fait il y a de très bon microprocesseurs spécialisés dans la gestion de réseau… qui utilisent l'archi Power!

    • [^] # Re: ARM> Lequel permet de passer un film en 60 images/s en utilisant de l'extrapolation de mouvement

      Posté par . Évalué à 1.

      J'avais entendu dire qu'Intel seul savait graver avec un process à 22nm, s'ils gardent leur avance technologique dans la gravure ils ont des chances de rattraper leur retard en termes de rapport performance/énergie, non?

      • [^] # Re: ARM> Lequel permet de passer un film en 60 images/s en utilisant de l'extrapolation de mouvement

        Posté par . Évalué à 5.

        le Power8 aussi est en 22nm

      • [^] # Re: ARM> Lequel permet de passer un film en 60 images/s en utilisant de l'extrapolation de mouvement

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est toujours un peu plus compliqué et plus passionnant:
        Intel a créé l'évènement non pas avec du 22nm (TSMC et GlobalFoundries aussi continuent la course à la taille de grille), mais avec le transistor "3D".
        Derrière ce mot très cool se cache en fait une astuce toute bête sur le papier mais ô combien difficile à réaliser à cette échelle:

        Normalement, un transistor, vu de dessus, c'est assez plat. Vous avez 3 contacts électriques, dont un au milieu qui sert d'interrupteur. L'interrupteur est en fait un champ électrique qui "attire" ou "repousse" des électrons pour les rendre disponibles ou non entre les 2 autres bornes, permettant ainsi que le courant circule, ou pas. (bon, je simplifie tout, mais c'est ça).

        Ce principe génère de plus en plus de problèmes de fuites de courant avec la miniaturisation, et c'est là qu'Intel a frappé fort: la partie du milieu, qu'on appelle grille (gate) est maintenant non plus plate, mais fait une protubérance, et le contact est tout autour. Ça fait autrement plus de "surface/volume" concerné par le champ électrique et les électrons.

        Du coup, Intel dit pouvoir baisser la conso tout en augmentant la vitesse par rapport à une structure plane classique.

        Mais, et là il faudrait être dans le secret gardé des technos de pointe pour le confirmer: TSMC et GF, après avoir laissé leurs clients stresser un coup (on pouvait lire que c'est la fin pour ARM, Intel va rattraper son retard d'un coup sur la conso, etc.), ont déclaré que si cette archi est nécessaire à l'avenir, elle arrive trop tôt (par rapport au noeud technologique) chez Intel pour que la différence soit significative, et ils ont la même chose dans les cartons (juste moins avancé).

        Bref, à la pointe de la techno CMOS, la course bat toujours son plein!

    • [^] # Re: ARM

      Posté par . Évalué à 1.

      • [^] # Re: ARM

        Posté par . Évalué à 5.

        http://cubieboard.org/2013/08/01/hadoophigh-availability-distributed-object-oriented-platform-on-cubieboard/

        Mon dieu… C'est là qu'on se rend compte à quel point Hadoop c'est aussi hype qu'incompris des gens.

        It’s asesome to have plenty of low-cost cubieboards cluster running hadoop!

        Wouhou génial j'ai un cluster de machine pourries qui font tourner une plateforme pour faire du batch sur des gros volume de données. Bon ok j'ai 10Go de disque, je n'aurais jamais assez de RAM pour faire tourner quelque job que ce soit, ni les IO ni le CPU ne suivront jamais pour faire quoi que ce soit mais c'est cool ! J'ai fait l'exploit de packager une JVM et de lancer Hadoop ! Bon ok pour le même prix je me payais une machine correcte pour écrire mes jobs en séquentiel sans soucis…

        Aller le mois prochain on fait le même avec Storm ou Akka ca va bien finir par devenir hype aussi…

        • [^] # Re: ARM

          Posté par . Évalué à 1.

          Je suis d'accord pour Hadoop, mais qu'il s'agisse d'XtreemOS, d'Erlang, d'OpenCL, WebCL, et de bien d'autres languages, beaucoup bénéficieront directement d'un tel cluster.

          Et la puissance combinée du CPU et du GPU sur un Allwinner A20 est TRES loin d'être négligeable. Rien à voir avec celle d'un Raspberry Pi.

          8x5 watts d'un côté pour un cluster 8xARM, une alim de 300w de l'autre pour un x86, ça fait une ENORME différence quand on passe à l'échelle !

          Un exemple d'application qui en tire parfaitement partie : http://erlangonxen.org/

    • [^] # Re: ARM

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour moi il y as quelques changements vis à vis des x86 killer:
      - Les OS (et particulièrement Windows avec Windows RT), s'ouvre à d'autres architectures
      - Les ARM sont utilisé sur téléphone à grande échelle
      - AMD vas avoir une partie de ces cpu en ARM selon sa roadmap
      - Et je rejoint certain sur l'OpenCL qui fournira un apport de puissance
      - Hors mit les libs basses de l'OS, la plus part des applications (construite sur Qt, GTK, …) sont déjà prête nativement, ou les changements sont mineur pour passé sur une autre architecture
      - Point particulier: flash, il existe des truc libre, mais grâce à l'html5, ça fait longtemps que j'ai quitté flash.

      Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

      • [^] # Re: ARM

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        • Hormis les libs basses de l'OS, la plus part des applications (construite sur Qt, GTK, …) sont déjà prête nativement, ou les changements sont mineur pour passé sur une autre architecture

        Quand on vois le nombre d’architecture que supporte Debian, Linux a clairement un énorme avantage.

        • Point particulier: flash, il existe des truc libre, mais grâce à l'html5, ça fait longtemps que j'ai quitté flash.

        Pour ma part j’attends le x264 dans Firefox quand même.

        Vu la part de marché de x86 et d’ARM auprès du grand public, j’ai du mal à voir des architectures Power débarquer. Sauf si cela avait un meilleur rapport puissance/énergie/prix.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: ARM

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si je ne me trompe pas, Mac OS X est capable de reconvertir un binaire dans un autre assembleur.
          Et tout OS pouvant faire ça, lui donne un gros avantage (pour la distribution, la compatibilité, …)
          Si non, oui, Linux (et BSD) est bien mieux adapté pour marcher sur plusieurs architectures. Même si ont peu déplorer que certain truc noyau et lib sont spécifiques à certaines architectures.

          Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

          • [^] # Re: ARM

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Si je ne me trompe pas, Mac OS X est capable de reconvertir un binaire dans un autre assembleur.
            Et tout OS pouvant faire ça, lui donne un gros avantage (pour la distribution, la compatibilité, …)

            Ça peut être intéressant mais il ne faut pas oublier que les compilateurs font des optimisations en fonction de l'architecture qui peuvent moins bien (voire pas du tout?) fonctionner sur d'autres.

            Du coup pour les grosses applis ça passera beaucoup moins bien à mon avis.

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

            • [^] # Re: ARM

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Grosse ou petite le principe reste le même. Le but est de supprimer ces optimisations lors de la décompilation, puis de les refaire en fonctions de l'architecture. Je pense au dé-compilateur basé sur llvm qui permet de retrouver du C depuis l'assembleur.
              Après c'est que pour ne pas attendre que l'éditeur logiciel fait une version spécifique. Et si le principe de recompilation pour optimisation se répands, il y as de forte chance que les éditeurs de logiciels diffuse leur logiciel pour dans un assembleur très simple avec -O0, voir dans un langage intermédiaire.

              Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

  • # segment et concurrence

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 27/08/13 à 23:45.

    Bonsoir,

    Je me vois très étonné de la tournure commerciale des Power (absence de marquage de cible) AIX n'est pas un système comme les autres sur des ordinateurs comme les autres : ce sont des bêtes de guerre en matière de ""virtualisation"" (ie : nom commercial résumant un ensemble hétéroclites de solutions).

    Linux aussi. C'est donc avec une joie non dissimulée que l'on assiste à ce groupement.

    Le véritable concurrent est vmware.

    Voilà, c'est tout.
    :-)

  • # Tout fout le camp !

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai un processeur Intel dans mon téléphone Motorola et un processeur PowerPC dans ma console de jeu Microsoft.

    Heureusement, bientôt tout rentrera dans l'ordre : même les consoleux (Sony, Microsoft) se tournent vers les processeurs x86-64 et abandonnent le PPC (il ne reste plus que Nintendo de fidèle).

    Est-ce qu'il reste d'autres débouchés de masse pour le PPC ?

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Tout fout le camp !

      Posté par . Évalué à 2.

      L'embarqué qui a besoin de patates, type powerquick (train, avion, industrie). En gros, tout ce qui avait besoin d'une fpu, ce qui n'était le cas de ARM, avant les cortex-Rx.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Tout fout le camp !

        Posté par . Évalué à 3.

        Et du coup la question reste valide:
        Si tout le monde commence à faire de l'ARM un peu partout, il se passera la même chose que pour le Java pour les langages ou Oracle pour les bases de données: ce sera la solution par défaut qui sera bien acceptée alors que tout ce qui n'est pas ARM générera froncements de sourcils et questions agressives.

        En attendant, oui, le Power, ce n'est pas que IBM dans les serveurs!

        • [^] # Re: Tout fout le camp !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ouais, mais en attendant l'ARM est d'une inefficacité incroyable en FPU : mon téléphone est doté du dernier snapdragon, et un petit bench me l'a confirmé

          time echo "scale=5000; a(1)*4" | bc -l 
          

          Core I7 2Ghz : 25s
          Pentium IV 3,6 Ghz : 55s
          Quad-core 1.7 GHz Krait 300 : 3mn30s

          Évidemment, ça tourne sur un cœur, mais l'efficacité au Mhz est pas du tout la même…

          « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

          • [^] # Re: Tout fout le camp !

            Posté par . Évalué à 2.

            Le snapdragon monte haut en fréquence mais pas trop en perf. Il faudrait tester sur un Cortex-A9.

            "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Tout fout le camp !

      Posté par . Évalué à 1.

  • # Power ?

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est beau mais de mon coté je n'y crois pas, ni pour les serveurs peu puissant ni pour les grilles de calcul.

    Pourquoi ?
    Parce que le x86-64 c'est une logiteque très complète et testée. Même IBM sort ses produits pour proc Intel.
    D'ailleurs les licences DB2, MQ, … sont moins vendues chère sur proc Intel que Power :-)

    Sur une grille de calcul, on cherche de la puissance. Mais quand on achete un grand nombre de serveurs le cout unitaire
    compte énormément. Les serveurs d'une grille sont du consommable, quand il casse il est redondé et quand on veut augmenter
    la puissance on les change ou on a ajoute. La différence de prix blade Intel versus Power est telle que économiquement
    cela ne tient pas la route (sauf besoin précis de Power, donc marché de niche parmi le marché de niche du HPC).

    Si on apprécie la fiabilité des machines AIX, les machines Intel/Linux n'ont rien a leur envier, surtout que pour le prix
    d'un AIX vous pouvez faire tourner un cluster x86 bien plus tolérant aux pannes. Sans compter la différence de cout de maintenance
    et de licence … Le net ? performances comparables, prix d’acquisition plus faible, cout de possession moins cher …

    A moins que IBM ne revoit massivement ses politiques tarifaires, le power est voué a rester dans son coin.

    • [^] # Re: Power ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      A moins que IBM ne revoit massivement ses politiques tarifaires, le power est voué a rester dans son coin.

      Justement, l'article explique que d'autres qu'IBM pourront avoir d'autres politiques tarifaires.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Power ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Modulo la licence qui doit faire en sorte de pomper toute marge.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Power ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Quelle licence ? AIX si tu veux le media cela te coute 57 € (les x DVDROMs)

          ce qui coute c'est la maintenance, les pièces détachées et le matériel annexes, surtout les trucs AUTOUR du power
          par exemple le rack T00 42U plus de 4000 euros, c'est vrai que c'est costaud mais cela reste de la tôle.
          Faut pas rajouter de la RAM ou du CPU après coup non plus c'est exhorbitant.

          ceci dit, je trouve que c'est dommage, car c'est quand même du vrai matos de pro, AIX c'est trop top.
          Linux y est presque, 2 exemples qui manquent :
          errpt => rapport d'erreur matériel super pratique
          le LVM => modif a chaud de / … trop fort :)
          un os comme je les aime … tu installes , tu configures, tu mets en prod, tu oublies.

          pour info : j'ai encore un AIX 4.3 en exploitation mis en oeuvre en 2001.

          tu installes , tu configures, tu mets en prod, tu oublies :)

          • [^] # Re: Power ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Quelle licence ?

            La licence Power 8 dont il est question dans le journal. Mais je ne suis pas d'accord avec son avis, si IBM licencie Power, c'est pour que ça se vende plus, pas pour pour faire des marges qui rendraient les processeurs invendables chez les autres.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Power ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            tu installes , tu configures, tu mets en prod, tu oublies :)

            Je rajoute juste une phrase : tu arrêtes, t'es content ;-)

            • [^] # Re: Power ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Après de temps en temps,
              tu te connectes, tu lance errpt

              La plupart des erreurs sont classiques (coupure de courant etc …) et généralement bien documentées
              sinon tu appelles l'assistance IBM, qui vont te demander un snap
              et qui vont râler parce que tu ne tiens pas tes firmware a jour (réponse toute faite : on ne change pas une équipe qui gagne)

              Mais généralement tu as un VRAI technos au bout du fil, qui connaît son job et ses machines

              bref trop facile.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.