Journal Free réinvente le « double play » et casse le tarif unique

Posté par .
Tags : aucun
18
2
jan.
2011
À l’occasion de l’augmentation de la TVA sur les forfaits « triple play », Free ajoute pour les abonnés dégroupés une option pour la télévision à 1,99 €.

Ainsi, les abonnés dégroupés qui n’auraient pas la télévision pour une question de débit ou ne l’utiliseraient pas pourraient continuer malgré l’augmentation de la TVA à payer le forfait au même prix, la télévision en moins. Ceux qui voudront continuer à avoir la télévision devront payer plus cher, comme chez les autres FAI.

Free se refait de l’augmentation de la TVA sur le dos du COSIP, dont l’assiette n’est maintenant plus que sur l’option TV.

Free profite aussi de l’occasion pour augmenter significativement (5,99 €) le prix du forfait pour les abonnés non dégroupés, les moins rentables, avec en échange un service en plus : les communications vers les portables incluses.

Avec ces changements et ceux liés à la Freebox V6, en lieu et place du tarif unique qui faisait la marque de ce FAI, il y a maintenant une grille d’offres à peu près aussi « lisible » que celles de ses concurrents et pas forcément très souple : pas moyen d’avoir une offre sans appels vers les mobiles en non dégroupé, ou une offre avec appels vers les mobiles sans la Freebox V6 (et les frais de migration qui vont avec) pour les abonnés dégroupés.

  • # ...

    Posté par . Évalué à 6.

    Franchement garder le prix à sa valeur initiale si l’on ne souhaite plus recevoir la télé c’est exagéré, le consommateur pourrait s’’attendre à une baisse substantiel de tarif sans ce service.
    Bref, tout va bien, comme d'hab.
    • [^] # Re: ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je regarde pas la télé sur ADSL (en plus le boîtier télé consomme 15W environ pour rien, c'est pour ça qu'il traîne dans un placard maintenant), la TNT me suffit très bien. Bonne nouvelle pour moi!
      • [^] # Re: ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En quoi c'est une bonne nouvelle si tu continues à payer le même prix ? La bonne nouvelle c'est que tu n'as pas eu cette augmentation là ?
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est une bonne nouvelle pour lui parce qu'il n'est pas touché par l'augmentation, pourquoi, pour toi c'en est une mauvaise ?
          • [^] # Facture omniéole

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Monsieur,

            Nous avons le plaisir de vous annoncer nos nouveaux tarifs relatifs à notre service de fourniture en vent, suite à l'aménagement rétroactif de la TVM (Taxe sur les Vents & Marrais).

            Après calcul vous nous devez 320.684.698,596€.

            À cela se déduit votre prime d'ancienneté ainsi que le cumul de vos réductions exceptionnelles en votre statut de cambrousard à barbe et sans cheveux né un soir de pleine lune avant le 31 février 1972, descendant d'un fils caché de Louis XIV et de boulangère de la maîtresse de Napoléon Bonaparte.

            Après application de ces réductions, le montant total restant à verser culmine à 0,00€.

            Omniéole est heureux de vous avoir fait économiser 320.684.698,596€.


            Veuillez agréer, monsieur, nos salutations superfetatoires,

            oiseusement,
            Toute l'équipe omniéole.

            Ci-joint le prospectus de notre grille tarifaire (1257 pages).
            • [^] # Re: Facture omniéole

              Posté par . Évalué à 0.

              dico marrais
              marrais marrer Ver:IImp+SG+P1:IImp+SG+P2
            • [^] # Re: Facture omniéole

              Posté par . Évalué à 1.

              forcement ta demonstration se veux comique et volontairement ridicule.
              car la pretendu hausse de 320.684.698,596 € (6 millime d'euro ?)
              personne ne va la payer.

              Or dans ce cas précit, c'est pas une blague, ya bien des type qui son se la manger la hausse... et la bonne nouvelle c'est que pour une fois ceux qui ne l'utilisent pas n'auront plus a payer le TV. (même si 1.99 € l'option, c'est un peu foutage de gueule hein)
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Franchement garder le prix à sa valeur initiale si l’on ne souhaite plus recevoir la télé c’est exagéré, le consommateur pourrait s’’attendre à une baisse substantiel de tarif sans ce service Ou pas.

      Les tarifs des abonnements à Internet en France sont largement sous évalués.

      Moi je souhaite payer le prix que ça coute. Pas plus, ni moins.

      Payer plus c'est se faire entuber, tout le monde en est bien conscient. Payer moins également. Mais ça se voit moins. Pourtant de facebook à google, en passant par free, les services moins chers (voire gratuits) engendrent leurs lots de tracas et de dangers.

      Chez free (et les autres FAI qui sont généralement pire), ça se traduit par des petites atteintes à la liberté du Net par exemple (genre en demandant des sous à dailymotion, ou en faisant de la restriction de trafic sur un protocole etc.)

      Si au moins les abonnements pouvaient payer le prix que coûte vraiment au FAI le service qu'il rend, ils seraient peut être moins tentés de récupérer des sous ailleurs. Genre nous mettre à la louche une moitié de la facture à une TVA à 5.5%.

      Déjà de base même le fait d'avoir une TVA réduite n'importe où, ça me semble choquant. La TVA réduite, c'est pour les besoins primaires. Normal de ne pas taxer quelque chose si ça risque de mettre des gens à la rue ou de les empêcher de manger.

      Dans le cas des restaurants ou dans le cas de la TV, il faudra qu'on m'explique qui est ce que ça empêche de manger. Ah, mais c'est pour la culture la grandeur de la France, pays des droits de l'homme.

      Tout va bien donc. Vive la France.

      Comme quoi le lobby des ayants droits est fort en France depuis longtemps. Il ne faut pas croire que ça date des années DADVSI-HADOPI-ACTA.


      Au passage, cette augmentation généralisée, permettra de rendre les offres de FAI communautaires (comme fdn) moins surprenantes.

      Pas plus tard que l'année dernière (c'est à dire vendredi dernier), j'ai expliqué que je serais bientôt chez fdn à des collègues, mais c'est compliqué de leur expliquer que je suis prêt à payer plus cher pour du vrai Internet, tant cette notion est abstraite chez la majorité des gens. Avec des tarifs plus proches, ça a plus de chances d'intéresser du monde.
      • [^] # Re: ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Moi ce que je trouve choquant, c'est l'existence de la TVA.

        Tout le monde, riche ou pauvre, paye la TVA au même tarif pour la même chose. Résultat, une famille de smicards qui n'a pas moyen d'épargner (et donc dépense toute sa paye en un mois) paye 19,6% de ses revenus nets en TVA, alors que pour un riche qui spécule en bourse, c'est largement en dessous. La TVA est l'impôt le plus injuste qui puisse exister.
        • [^] # Re: ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          un riche si il ne dépense pas n'est pas riche.
          si il depense il est soumis à la TVA.

          bien sûr il y a des niche et des biais (notamment pour les tres riche) , mais globalement, je pense qu'un riche depense plus qu'un pauvre et donc paye plus de TVA.

          un pauvre lui, ne payera pas beaucoup de chose à 19.6 % mais plutot des produits à 5.5
          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 5.

            Mouais, si le riche va au restaurant, il devra la payer à 5.5%.

            Je veux bien admettre que la TVA puisse être juste, mais il faut qu'elle soit correctement gérée, et je ne suis pas certain que ce soit le cas.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: ...

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui enfin dans ce cas précis, la TVA a officiellement baissé, mais la répercussion sur les prix des restos ne s'est pas vue... Et du coup riches ET pauvres paient quand même "19,6%" au final (c'est juste que 10,1% finissent dans la poche du restaurateur au lieu de l'État).
          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 10.

            "mais globalement, je pense qu'un riche depense plus qu'un pauvre et donc paye plus de TVA. "
            En valeur absolue, très certainement ! En pourcentage de ses revenus, non !
            Et c'est justement sur ce point que réagissait le commentaire auquel tu réponds.
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à -2.

          "La TVA est l'impôt le plus injuste qui puisse exister. "
          En même temps, vu que ce n'est pas un impôt, mais une taxe...

          (oui, il y a une différence dans la définition de ces 2 termes)
          • [^] # Re: ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Justement, malgré son nom, la Taxe sur la valeur ajoutée est un impôt

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Bon, ça m'apprendra à ne pas aller (re)lire les définitions avant de l'ouvrir !
              Mais, pour ma défense, la définition que j'avais eue concernant l'impôt est qu'il est assujetti à l'assiette, mais cela ne correspond qu'aux impôts directs (et non aux impôts indirects, comme la TVA).[1]

              1 http://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t#Imp.C3.B4ts_direct_e(...)
        • [^] # Re: ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Ca c'est du populisme...

          Tout le monde, riche ou pauvre, paye la TVA au même tarif pour la même chose

          Tout le monde, d'un pays à salaire 100€/mois ou en France, doit vendre avec la TVA. ca évite aussi que tout l'argent parte car on achète que des produits étrangers, et qu'on ne fabrique plus rien en France car les autres impôts pour compenser (sur le coût du travail et autre) ont augmenté.
          La TVA n'a pas que du mauvais (il ne faut pas que ce soit le seul, cf effectivement le besoin d'un impôt progressif)

          Résultat, une famille de smicards qui n'a pas moyen d'épargner

          Je connais quelques familles de smicards qui arrivent à épargner sans problèmes. Par contre, ces familles ne s'habillent pas en Nike, ne veulent pas vivre au centre de Paris ni ne veulent un grand appartement car c'est plus confortable, n'ont pas de PS3 l'année de sa sortie, et font attention de bien remplir les papiers pour avoir les aides étatiques (CAF etc...)
          Bref, l'épargne, ce n'est pas une question de niveau de revenu, mais de savoir adapter ses dépenses à ses revenus : dur dans le monde de "il faut consommer pour être heureux", mais pas mal de monde sait être heureux sans avoir besoin de consommer.
          Mais bon, c'est tellement vendeur politiquement de parler des "pauvres Smicards qui doivent tout dépenser".

          , alors que pour un riche qui spécule en bourse, c'est largement en dessous

          Ah? Et quand le spéculateur perd de l'argent en bourse, tu lui rend cet argent perdu de tes propres deniers?
          Après le pauvre Smicard qui peut pas épargner, on a le droit au boursicoteur qui gagnent toujours, il ne peut pas perdre. C'est faux, archi faux, beaucoup de boursicoteurs perdent de l'argent, mais c'est pas vendeur politiquement, donc on n'en parle pas, on parle que des méchants qui gagnent de l'argent "sans risque" (sic).
          Sinon, l'impôt sur les gains boursiers est de 19% (impôt forfaitaire) + 12.1% de prélèvement sociaux, moins que le coût du travail (mais avec le travail, tu gagnes toujours ,avec la bourse tu peut perdre), mais largement plus que la TVA contrairement à ce que le "politiquement populaire" veut faire croire. Bref, que des préjugés "le boursicoteur gagne toujours pas besoin d'aide fiscale à la prise de risque, et ne paye pas d’impôts".

          Les préjugés ont la vie dure, mais c'est tellement plus vendeur de dire que le smicard ne peut pas épargner et que le boursicoteur ne paye pas d'impôt plutôt que de dire qu'il faudrait que le Smicard arrête de dépenser pour être heureux et que le boursicoteur paye des impôts et prend le risque de perde de l'argent...

          Voila, hop, le premier coup de gueule sur les préjugés de 2011, le monde n'a pas changé, toujours les mêmes "pauvres petits" et les mêmes "méchants" sans regarder la réalité des faits.
          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 0.

            bon en même temps, le boursicoteur et le smicard ne font souvent qu'un.
            • [^] # Re: ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Euh... Je n'aurai pas été jusqu'à la.
              Par contre le fumeur régulier (1 paquet par jour, soit ~5€/jour, soit 150€/mois, soit 15% d'un SMIC), c'est classique (avec recherche d'un bureau de tabac ouvert à 3h du matin quand le paquet devient vide plus rapidement que prévu, oui j'ai vécu ça, en tant que non fumeur ça fait rire jaune ce genre de périple). 15% d'épargne potentielle qui partent en fumée ;-), question de priorités, pas que l'épargne n'est pas possible (bizarrement, pas d'argent disponible pour épargner, mais il y en a toujours pour le bureau de tabac, va comprendre).
              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Il y a aussi des pauvres qui achètent des abonnements de télévision à péage. D'une façon générale, les ventes de trucs superflus se font beaucoup auprès de gens qui n'ont pas les moyen. C'est immoral, mais ça marche mieux.
                • [^] # Re: ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  J'aurai pu ajouter l’abonnement Canal+ "pour le foot, c'est vital, tu comprends?" (ben non je ne comprend pas, t'es au Smic bordel! 2% de ton revenu y passe quand même! Il y a des priorités...) à ma liste, en effet. Grand classique des finances des Smicars "malheureux" que j'ai pu voir (les Smicard "heureux", j'en ai vu aussi, mais ne fument pas et n'ont pas Canal+)
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par . Évalué à 8.

                    T'as raison, le riche se paye pas Canal Sport, il pratique le golf, le tennis, le pilotage sur circuit, ...

                    Pendant ce temps, ce sale pôvre pourrait bien se passer de Canal et de toutes ces merdes qui lui laminent le cerveau, bousillent sa santé et l'empêchent de devenir riche.
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      T'as raison, le riche se paye pas Canal Sport, il pratique le golf, le tennis, le pilotage sur circuit, ...
                      Pour rester dans le sujet t'as oublié "et fume 15 cigares par jour ".
              • [^] # Re: ...

                Posté par . Évalué à 6.

                Moi j'ai un truc pour épargner, mais ça ne marche que pour les joueurs de Loto : chaque fois que j'ai envie de jouer au loto, je mets l'argent de côté. Et au bout de dix ans, je compte, et je m'aperçois que j'ai gagné au Loto \o/

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                whaou c'est beau comme un camion ...

                ca fait peur....
              • [^] # Re: ...

                Posté par . Évalué à 9.

                bon alors faut pas taper sur les pauvres, même sans le sou tout le monde à envie de se faire des petits plaisirs même s'il faudra le payer pendant très très longtemps après.

                Pour la bourse. Tu as justement parlé de boursicoteur et de joueur, deux adjectifs qui vont parfaitement bien pour les "investisseurs" du dimanche qui se créent un compte sur une plate forme de trading, jouent deux jours, perdent 70% de leur mise et ne font plus aucune opération pendant trois mois : le temps de se refaire une santé financière dans l'économie réelle.

                Je ne parle pas par préjugé mais par expérience, j'ai bossé dans une boîte dont le but était de "démocratiser" l'accès au marché boursier et ce qui rapporte le plus, ce sont surtout les joueurs qui paniquent et font 40 opérations (hop 10 euro de commissions par opération) dans la journée plutôt que le l'investisseur qui est beaucoup plus posé (quand tout va bien. La chute de Lehmann Brother en a fait paniquer plus d'un) dans ses actions. Ensuite, quand t'es un fond institutionnel ben c'est toi qui donne le rythme de la partie, mettre 100 millions dans une boîte ça n'a pas les mêmes conséquences que de mettre 500 euro. Les petits vont suivre le mouvement (génial ça monte) sans se rendre compte qu'il s'agit d'une stratégie et les gros, ben ils partiront suffisamment tôt pour ne pas être bloqué dans le carnet lors du retournement. Bref, il y a plein de stratégie (jouer avec les règles) pour faire cracher les petits sans qu'ils se rendent compte qu'ils se font BIEN avoir...

                Et quand une boîte coule, les gros sont souvent parti avant. Visiblement, les news Reuters c'est pour les rigolos ;-)
                • [^] # Re: ...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Entièrement d'accord. Et cela rejoint ce que nous avait enseigné notre professeur d'économie il y a 20 ans : ce sont toujours les petits porteurs qui se font avoir...

                  La bourse, c'est un métier à part entière. Ou plutôt une corporation d'ailleurs...
          • [^] # Re: ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Ah, zeninounet, toujours le même en 2011. Le grand pragmatique défenseur du commerce et pourfendeur des idées reçues.

            Pour ta gouverne, en bourse, ceux qui perdent ce sont les petits. Je ne parle pas de perdre sur une transaction, mais de perdre véritablement. Car contrairement au casino, tu as droit à toutes les martingales tant que tu as le cash derrière, hors ceux qui ont le cash derrière, ce sont les gros, donc ils perdent très très rarement et jamais sur le long terme. Et je veux bien parier ce que tu veux que les 5 milliards perdues de la générale ont été compensé sur n-1 et n+1 (et peut être même sur seulement n si on inclue toutes les sociétés du groupe tout pays confondus) Car en bourse, rien ne se perd et rien ne se crée, tout change de main. Si demain tu gagnes 50 euros, quelqu'un les a perdu. D'ailleurs, je ne suis pas loin de penser que les vendeurs de boursicotages ne cherchent qu'à à attirer dans la bourses les moutons que l'on va tondre.

            Oh oui le smicard peut épargner, la preuve tu en connais un. Mais d'abord en ce début d'année 2011, il apparaît que le smicard à temps plein est devenu pour beaucoup de personnes une sorte de rêve à la française ou le quotidien de plein de gens est surtout des contrats précaires temps partiels imposés.

            Alors oui le riche n'est pas toujours très riche et toujours gagnant et le pauvre très pauvre toujours perdant, moi aussi je connais de ces deux extrèmes contre-exemple, mais force est de constater que généralement(le mot est important) c'est plutôt le cas.

            Attention, je ne dis pas salaud de riche car il en faut inévitablement et nombre de "riches" ne sont en fait que plus riches que la moyenne. Mais peut être qu'il faut raison garder dans un sens comme dans l'autre.

            MON opinion, c'est qu'en temps de crise il est peut être plus judicieux d'augmenter un peu la part de ceux qui ont plus que la moyenne, plutôt que de réduire le minimum de ceux qui ont moins que la moyenne, mais c'est une opinion comme une autre. Tu peux décider de tuer ceux dont on a plus besoin à cause de la hausse de la productivité ou tu peux décider que cette hausse de la productivité permet de payer des gens à travailler moins voir pas du tout. C'est un choix de société.

            Et pour ceux qui pensent que payer les gens à ne rien faire en ferait des assistés glandeurs et fainéants, j'aurais tendance à répondre que l'on voit les gens à l'aune de sa personne. Je suis persuadé, que passé la période d'adaptation,les gens iraient travailler dans ce qu'ils aiment, même si le taux d'imposition des revenus en question serait fort (car le minimum vital serait acquis.)
            • [^] # Re: ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Pour ta gouverne, en bourse, ceux qui perdent ce sont les petits.

              Oui, oui, toujours les préjugés... Ben non, quand une boite coule (ou juste va moins bien), même les gros actionnaires perdent de l'argent. Mais toujours à taper sur les "riches qui gagnent toujours" en oubliant les "riches qui ont tout perdu car mal joué".

              Oh oui le smicard peut épargner, la preuve tu en connais un.

              J'en connais plus d'un. Et même des Smicard heureux. Si si, ça existe. Juste qu'ils savent gérer un budget et être heureux sans drogues à la performance heureux/prix très faible (il y eu une liste la : Loto, cigarettes, abonnements...)

              il apparaît que le smicard à temps plein est devenu pour beaucoup de personnes une sorte de rêve à la française ou le quotidien de plein de gens est surtout des contrats précaires temps partiels imposés.

              Ce sont ceux dont en entend le plus parler. Mais ça n'enlève pas le fait qu'il y a aussi des Smicards (et autres) à temps plein. Il font juste moins de bruits.

              MON opinion, c'est qu'en temps de crise il est peut être plus judicieux d'augmenter un peu la part de ceux qui ont plus que la moyenne, plutôt que de réduire le minimum de ceux qui ont moins que la moyenne, mais c'est une opinion comme une autre.

              Je n'ai pas du tout dit le contraire, si tu cherches à me convaincre de ça, c'est un travail inutile je suis déjà convaincu (et je suis même pour le dividende universel)

              ou tu peux décider que cette hausse de la productivité permet de payer des gens à travailler moins voir pas du tout. C'est un choix de société.

              pareil, tu prêches un convaincu. Je trouve abérant qu'on soit aux 35 heures, avec tous les gains de productivité qu'on a eu depuis 1 siècle on devrait être au maximum au 24 heures/semaine/personne.

              Mais cela n'a rien à voir avec mon coup de gueule. Mon coup de gueule est contre les gens qui ont plus de 1000€/mois (Smicard à temps plein compris) et qui disent qu'ils n'ont pas assez d'argent "pour vivre". Ceux-la, ce sont juste des gens qui ne seront jamais heureux, même avec 3000€/mois, parce qu'ils ne seront jamais satisfaits.
              • [^] # Re: ...

                Posté par . Évalué à 5.

                Ben non, quand une boite coule (ou juste va moins bien), même les gros actionnaires perdent de l'argent. Mais toujours à taper sur les "riches qui gagnent toujours" en oubliant les "riches qui ont tout perdu car mal joué".

                Les gros sont justement assez gros pour se permettre de jouer sur plusieurs tableaux. Si une boîte coule, ils perdent de l'argent, mais pas forcément plus que ce que leurs rapportent leurs placements dans d'autres boîtes.

                Donc si, au final, les gros gagnent toujours de l'argent, quasiment sans risque pour eux.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Donc si, au final, les gros gagnent toujours de l'argent, quasiment sans risque pour eux.

                  Idée reçue numéro 42 : la moyenne entre perte et gain est toujours positive.

                  Non. Ce n'est pas toujours le cas, ça c'est que dans les fantasmes des "gentils pauvres qui peuvent pas faire pareil".

                  Pour info, une action, c'est parfois moins de 20€, donc même les "pauvres" peuvent jouer sur plusieurs tableaux comme tu dis. Donc ce serait sans risque pour eux aussi.

                  Pour info, la moyenne sur 40 sociétés :
                  http://bourse.lesechos.fr/bourse/details/graphique_histo.jsp
                  Tu pourras constater par toi-même que même en diversifiant sur 40 entreprises, en 10 ans tu n'es pas forcément gagnant. Même les "riches" (la, dans l'exemple, bam, -40% en 10 ans)

                  Idée reçue, toujours... (la on parle de bourse, on peut faire la même chose avec l'immobilier, il y a des hauts et des bas, et tu peux aussi perde beaucoup, mais ce sont aussi des "méchants proprios qui gagnent toujours" comme par magie)
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    >Pour info, une action, c'est parfois moins de 20€, donc même les "pauvres" peuvent jouer
                    >sur plusieurs tableaux comme tu dis. Donc ce serait sans risque pour eux aussi.

                    T'es gentil, mais surtout un peu de mauvaise fois.

                    Prenons un riche pauvre ayant réussit à épargner la mirifique somme de 15 000 euros pour jouer à la bourse d'un coté et un pauvre riche ne disposant que de 300 000 euros pour s'adonner à son jeux favoris.

                    Penses-tu sérieusement qu'ils sont à égalité des chances ? penses-tu qu'ils ont la même possibilité de diversification d'un portefeuille boursier ?
                    Alors, il y aura toujours le contre-exemple de robert et mireille, smicards chez pechiney qui arrivent à bien s'en sortir et gagnent 2000 euros par an avec cette activité annexe. Mais c'est un contre exemple et ça ne sera _jamais_ la règle.

                    Alors bien entendu on peut avoir ce petit discours qui a tout de même un arrière goût aigre ump-ancien rève américain que le pauvre il est malheureux car il ne sait pas gérer et qu'il a 3 télés, 4 consoles de jeux et fume 2 paquets par jour et qu'avec ses 450 euros de rsa et de la volonté on peut arriver à être heureux. Oui on peut sans aucun problème si on refuse tout plein de trucs. Maintenant peut être que les 4 consoles et les 3 télés sont les uniques remparts qui évitent que ce pauvre se mette à égorger le "riche" par désespoir, car ce qui est le plus triste dans tout cela, c'est que pour ce pauvre, le mec riche c'est celui qui gagne 5000 euros par mois. Tu imagines a quel point on vit dans une société en voie de sous développement ?

                    Ce qui me fait le plus "peur" c'est qu'avant les jeux à la télé tu gagnais 150 000, 250 000 francs, maintenant les gens "pleurent" de joie quand ils ont gagnés 3500 euros. C'en est à pleurer (de désespoir)
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Penses-tu sérieusement qu'ils sont à égalité des chances ? penses-tu qu'ils ont la même possibilité de diversification d'un portefeuille boursier ?

                      Oui.
                      Pourquoi penses-tu le contraire? qu'est-ce qui empêche le mec à 15 000 Euros d'utiliser les mêmes outils? Certes les banques d'investissement ne seront pas à sa portée, mais c'est "peu" de différence au niveau gain.

                      Démontre-moi plutôt pourquoi il ne peut pas autant diversifier.

                      Maintenant peut être que les 4 consoles et les 3 télés sont les uniques remparts qui évitent que ce pauvre se mette à égorger le "riche" par désespoir

                      Ma critique est que la personne est "dans le désespoir". Je connais suffisamment de monde pas du tout dans le désespoir avec le RSA, même très heureuses de ne pas se lever le matin pour aller bosser (et ne font rien pour trouver du travail, ça ne les intéresse pas et je les respecte pour cela)
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        >Démontre-moi plutôt pourquoi il ne peut pas autant diversifier.

                        attends je vais essayer de faire simple, on ne fait pas un portefeuille avec une action de plein d'entreprise. Une ligne peut contenir, par exemple 15 actions. On va partir sur une base de 10 actions (c'est petit joueur) et restreignons sur des entreprises cac40:

                        lvmh x10 € 1 240
                        unibail x10 € 1 500
                        SCHNEIDER ELECTRIC x10 € 1 116
                        PPR (ex PINAULT PRINTEMPS) x10 # 1 210
                        AIR LIQUIDE x10 € 950

                        il a déjà bouffé 30% de sa mise sur 5 lignes

                        sinon total gabon 300 euros pièce, eramet 260, EXPLOSIFS & PRODUITS CHIMIQUES 275, BURELLE 200, etc... Et si tu regarde les actions à 5,10,15 euros, ce sont des lignes de 100 qu'il faut prendre. Tu peux considérer entre 5 et 10 euros de frais par transaction, si tu achétes un titre 50 euros tu as déjà 15% de frais d'achat et 15% à la vente, pour ne rien perdre à l'achat vente, il faut que tu le vendes 65 (suivant les frais entre 60 et 70) .

                        non on ne peut pas limiter les risques de la même manière. Mais pour le comprendre, il faut pratiquer, une diversification c'est 30 lignes sur 4 ou 5 secteurs différents, tu ne peux pas le faire avec un encours de 15 000 euros. l'ordre d'idée du ticket d'entrée au jeux de la bourses, c'est 50 000 euros dont tu n'as pas besoin (genre qui peuvent resté bloqué 5 ans s'il le faut) et minimum 2 heures de travail par jour d'ouverture et une veille sur les secteurs et entreprises que tu possèdes ou que tu surveilles.
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Pour faire pleurer quelqu'un à la télé y'a pas besoin d'argent. Les maisons de production maîtrisent parfaitement bien leurs méthodes de manipulation psychologique.

                      Les candidats pleurent quand ont leur dicte de pleurer, ni plus ni moins.

                      BeOS le faisait il y a 15 ans !

                  • [^] # Re: ...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Mmmh, je crois que c'est Jacques Marseilles qui montrait que si l'on suit l'histoire des cours de la Bourse, en moyenne, l'investissement en Bourse rapporte ~ 3 ou 4% sur 10 ans (et qu'en gros les bulles financières ne sont que ça : des bulles, ce qui provoque de fortes hausses de revenus suivies de grosses récessions).

                    Donc si, je crois que si tu es assez riche, tu peux survivre aux fluctuations de la bourse (en supposant que tu aies un bon courtier).
              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Mais cela n'a rien à voir avec mon coup de gueule. Mon coup de gueule est contre les gens qui ont plus de 1000€/mois (Smicard à temps plein compris) et qui disent qu'ils n'ont pas assez d'argent "pour vivre". Ceux-la, ce sont juste des gens qui ne seront jamais heureux, même avec 3000€/mois, parce qu'ils ne seront jamais satisfaits.

                Juste pour préciser : dans la palette des gens que j'ai pu rencontrer, palette assez large pour des raisons perso, j'ai autant vu des gens :
                - au RMI/RSA heureux avec l'argent qu'ils avaient et sachant épargner (si si, même au RSA, afin d'éviter les surprises quand le RSA ne tombe pas comme prévu, ils ont de l'épagrne, ben avec 700€ RSA+APL, c'est pas rien non plus)
                - cadre gagnant 4000€/mois malheureux car jamais assez d'argent et ils ne pouvaient pas mettre un centime d'épargne car il n'avait pas assez d'argent pour épargner, toujours en négatif à la fin du mois et toujours en train de payer des agios (la Banque est heureuse : agios à fond et avec le salaire CDI, elle est sûre qu'il payera, tout bénéf pour elle, elle laisse faire)

                Que l'inverse (seule type de personne dont en parle, faut pas déconner, il faut parler que des pauvres pas heureux pas capable d'épargner et des riches heureux qui gagnent plus d'argent en bourse)

                La seule tranche de population que j'ai vu incapable d'épargner en France, ce sont les clandestins au chômage (pas de RSA pour eux, rien, donc dur d'épargner). Ah si, une autre, je l'oublie trop, les moins de 25 ans étudiant (pas de RSA pour eux non plus, quelle connerie)

                En France, l'épargne et le bonheur n'ont rien à voir avec le salaire. Et on est toujours à râler "car c'est le système qui m’empêche d'être heureux, pas assez d'argent".
                • [^] # Re: ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bientôt tu vas nous raconter que le mec qui touche le RSA a un plus grand train de vie que celui qui gagne 4000€ par mois ?

                  T'es vachement crédible.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Belle démonstration :
                    - tu parles de train de vie
                    - je parle épargne et bonheur.

                    Le deux lignes sont très distinctes, mais tu associes bonheur et épargne à train de vie. Justement ce que je conteste.

                    Maintenant, si ça te fait plaisir d'associer le bonheur à la consommation, à la flamberie de l'argent, libre, à toi, mais ne vient pas dire qu'on ne peut pas épargner car on gagne le SMIC. On peut, il y a des démonstrations vivantes. Il y' a même des Smicards heureux. Non, ils n'ont pas un train de vie extraordinaire, mais je vais te dire un secret : ils en ont rien à foutre, ils sont heureux et ont épargné pour protéger leur futur (et ne font pas partie de la famille de Chuck Norris, ce n'est pas en ricanant que tu enlèveras la réalité, cruelle réalité qui démontre qu'on peut, mais c'est comme tout : il faut le vouloir)
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Belle démonstration :
                      - tu parles de train de vie
                      - je parle épargne et bonheur.


                      Faut aussi arrêter de dire n'importe quoi. Un train de vie minimal est nécessaire à être heureux. Ne serait ce que pour avoir un appart à toi, pouvoir te payer de la bouffe correcte, te déplacer librement, avoir un minimum de loisir, et avoir une certaine sécurité sur ton avenir pour ne pas être obligé d'accepter n'importe quoi.

                      Que certains gèrent mal c'est un fait. Maintenant tu vas m'expliquer que devoir habiter en colloc dans un quartier pourri, sans pouvoir avoir de voiture, en bouffant de la merde de chez ED, et une misère qui reste une fois factures et impôts déduis pour pouvoir faire ce que tu as envie c'est le bonheur ? Je crois que je connais un paquet de monde qui aurait envie de te foutre des gros coups de pied au cul. Oui en te privant de tout tu peux vivre; super...
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Maintenant tu vas m'expliquer que devoir habiter en colloc dans un quartier pourri, sans pouvoir avoir de voiture, en bouffant de la merde de chez ED, et une misère qui reste une fois factures et impôts déduis pour pouvoir faire ce que tu as envie c'est le bonheur ?

                        Figure-toi que je vais te choquer : OUI.
                        J'en connais un bon paquet dans cette situation et heureux. Ils aimeraient certes plus, mais ils sont heureux d'être "libres" (du boulot/métro/dodo par exemple), ils font plein d'activités "à 1 €" et quand ça n'existe pas, il créé ce qu'il faut (il y a plein de structures et d'aides disponibles pour qui cherche un peu).

                        Surtout que tu dis une grosse connerie : tu parles d'impôt.
                        Sauf que :
                        - Pour les gens au RSA, ils ne payent pas d'impots.
                        - Pour les gens avec du travail, ben ils ont plus de sous, et peuvent faire autrement que ce que tu dis. Regarde juste un peu la ventillation de leur dépenses, et hop tu pourras voir tous les trucs futiles (mais "nécessaire pour leur bonheur" de leur point de vue, je sais)
                        - Tu parles de colloc comme un défaut horrible, figure-toi que dans d'autres régions, les gens ne s'imaginent pas ne pas habiter en colloc, même avec 4000€/mois. Ce n'est pas une tare.

                        Je crois que je connais un paquet de monde qui aurait envie de te foutre des gros coups de pied au cul.

                        grand bien leur fasse, je les porte autant dans mon coeur.

                        Oui en te privant de tout tu peux vivre; super...

                        Va dire ça aux gens heureux avec le RSA : il te disent merde. Je n'ose même pas parler des gens heureux avec le SMIC. Faut arrêter le fantasme des gens malheureux car pas d'argent, l'argent ne fait pas le bonheur.

                        Un train de vie minimal est nécessaire à être heureux

                        Oui. Mais bizarrement tout le monde estime que le train de vie minimal est celui du niveau au dessus (même certaines personnes vivant avec 4000€/mois).
                        Il y a des clandestins en France qui s'estimerait rois si il pouvaient avoir juste le RSA...

                        Les français, jamais content de ce qu'ils ont. Fidèle à la réputation.
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 7.

                          Je suis content de ce que je gagne ne t'inquiète pas pour moi. Je suis actuellement bien au dessus du train de vie minimal pour pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Je suis d'autant plus à même de l'apprécier que je connais le budget de ma copine qui gagne 900 euros par mois. Et je crois même pouvoir saisir assez facilement la différence de qualité de vie entre nous deux bien qu'effectivement on a tout les deux de quoi vivre.

                          Merde je me suis fait avoir, je suis en train de "discuter" avec zenitram j'ai pas vu. Et effectivement vu le temps que tu passes à écrire tes tirades ici, je veux bien croire que pas grand chose te suffit vu qu'une chaise et une connexion internet doivent bien t'occuper 12h par jour ;)
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je ne crois pas que c'est ce qu'il veux dire. Mais juste que l'argent ne fait pas le bonheur.

                    Si tu sais gérer ton argent et placer tes priorités, tu peux être heureux, alors que si tu es dépensier, et impatient, ton argent part plus vite.

                    Il faut juste que savoir ne pas dépenser plus que ce que l'on a. Et par exemple prioriser la nourriture pour soit et sa famille, plutôt que d'acheter le dernier DVD, ou jeux vidéo qui vient de sortir (à 40E), et laisser ses enfants crever de faim (De tout façon en attendant un peu le prix va se retrouver à 4E)

                    Ce qui me fait rire ce sont les personnes qui sont sur-endetter mais qui ont chez eux, une télé dans chaque chambre, 3 consoles de jeux, qui fume comme des pompiers.
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      """
                      Expliquez moi ce dont vous vous avez besoin, je vous expliquerai comment vous en passer.
                      """



                      Coluche était un visionnaire, on en a la preuve sur DFLP !
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        /clopes/loto/télévision/

                        Il y a vraiment besoin d'une explication ?
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Des explications, je sais pas ?
                          Mais des donneurs de leçons, ca manque pas.
                          • [^] # Re: ...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Des gens qui disent "oh je suis malheureux, je ne gagne pas assez d'argent" alors que le problème n'est pas le "pas assez", mais le "comment je dépense", et qui accusent "la société" de leurs malheurs, ça ne manque pas non plus.

                            Un point partout.

                            Je persiste et signe : en France (dans d'autres pays, c'est bien moins fun), c'est du foutage de gueule. Aide-toi et le ciel t'aidera.
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Il n'y a que dans la société de consommation qu'on a "besoin" d'une telé dans chaque chambre, 3 consoles de jeux et de fumer.

                        Excuse-moi de ne pas adhérer à cette définition de "besoin", ce n'est définitivement pas ma définition (je n'ai pas de télé, pas de console de jeux - mais des jeux sur PC, j'ai quand même des jeux, juste que je peux encore jouer aux jeux d'il y a 10 ans avec un peu de bidouille -, et je ne fume pas, je ne joue pas au loto, et figure-toi que je suis heureux de la vie que je mène, et grâce à ses non dépenses je peux épargner - pas mal car pas au SMIC, mais je constate qu'à trois, nos revenus moins notre épargne fait 1.8x le SMIC alors qu'on ne se prive pas de plein de petites choses superflues, donc qu'on peut vivre confortablement et épargner avec 2 SMIC tout en étant heureux, sans "dit-moi comment m'en passer", juste en profitant à sa juste valeur de ce qu'on a sans vouloir absolument plus "pour être mieux que le voisin").
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Des exemples, tu en as et des contre-exemples, j'en ai aussi mais je n'en tire pas des généralités pour autant.


                          En résumé, tu n'a pas les mêmes besoins ou envies que les autres et tu te permets de critiquer leurs choix en les caricaturant au passage, pour appuyer ta thèse de la méritocratique du self made man.


                          CQFD.
                          • [^] # Re: ...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            tu n'a pas les mêmes besoins

                            Quand tu en ai à avoir "besoin" de la cigarette, du loto, de la TV, de la console, c'est autre chose que du besoin, c'est du gros foutage de gueule.

                            et tu te permets de critiquer leurs choix

                            Oui, je critique les gens qui ont besoin de tout pour être heureux. Oui je critique la société de consommation où pour être heureux, il faut consommer (et dépensant mal), et si possible consommer plus que ce qu'on gagne (c'est plus fun).

                            Désolé, pour moi le besoin, ça commence par un logement, de la bouffe, quelques plaisirs (on vit, c'est pas pour être triste) au rapport plaisir/prix correct (on vit, c'est pas pour être triste, mais ce n'est pas une raison pour dépenser n'importe comment). Faudrait sortir un peu et voir ailleurs, d'autres personnes ailleurs même hors de France sont très heureuses sans cette société de consommation.

                            Mais c'est tellement plus simple de frapper sur le méchant état qui donne pas assez d'argent aux "pauvres".
                            • [^] # Re: ...

                              Posté par . Évalué à 4.


                              Mais c'est tellement plus simple de frapper sur le méchant état qui donne pas assez d'argent aux "pauvres".

                              ???
                              Source ?



                              Quand tu en ai à avoir "besoin" de la cigarette, du loto, de la TV, de la console, c'est autre chose que du besoin, c'est du gros foutage de gueule.

                              Moi ceux que je connais, achètent leur bouffe bas de gamme au Lidl au lieu de se payer le Carouf, roulent dans une vieille bagnole
                              toute pourrite parce qu'ils peuvent pas se payer un crédit auto et vont bientôt se manger une nouvelle taxe anti-pollution, vivent à la campagne dans une baraque louée et mal isolée parce que c'est moins cher, mais tu dois avoir raison s'ils se payent un paquet de clope pour la semaine par mois c'est franchement abusé.
                              Avec ça, ils peuvent sûrement devenir millionnaire en plaçant sur un PEA.
                              • [^] # Re: ...

                                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                On peut faire les comptes, je suis très joueur.
                                Car je suis curieux voir où ils mettent les 600€ minimum qu'ils ont (RSA+APL).

                                Bon, déjà, ça commence mal : "voiture" (qui coûte cher) et baraque (qui coûte cher aussi) plutôt que de trouver un appart (petit mais suffisant) à côté de transports en commun (gratuit car chômage, ou sinon c'est pas RSA mais plus d'argent) (et oui, ça se trouve dans le parc privé, même pour des gens au RSA), il y a déjà des petites démonstration de mauvaise gestion.
                                • [^] # Re: ...

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  Nouveau problème : les propriétaires demandent des garanties qu'ils ne peuvent pas forcément apporter, comme au minimum deux fiches de salaire. Va trouver un appartement correct quand tu es au chômage.

                                  C'est pas juste de leur faute, c'est un problème d'ensemble.

                                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                  • [^] # Re: ...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    Il y a des apparts disponibles pour les gens au RSA. Par contre, ben c'est dans les 200€ (RSA+APL divisé par 3), donc studio pour célibataire pas au centre ville.

                                    Mais sinon, le système actuel de location "pour protéger les locataire" est le pire qu'il soit pour les "pauvres" honnêtes : impossible de virer un coup pied au cul ceux qui savent pas prioriser leurs dépenses, donc demande de x protections. Les pauvres auraient tout à a gagner à une loi qui mette dehors les locataires avec force de police si nécessaire au moindre faux-pas, car les proprios ne demanderaient plus autant de protections. Mais faire ce genre de loi ferait bondir les "protecteurs des pauvres" (avec des amis pareils, pas besoin d'ennemis).
                                    • [^] # Re: ...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                      Enfaite il se trouve que les mauvais payeurs ne sont pas toujours les plus pauvres hein. Comme ceux qui téléchargent illégalement des œuvres sur internet ne sont pas nécessairement des personnes qui n'ont pas les moyens d'acquérir ces œuvres légalement.

                                      Ma copine avait un CDD à 2100 € net/mois… eh bien 90 % des agences ne voulaient même pas les recevoir « on ne prend que les CDI ». Et lorsqu'on a demandé pourquoi il y avait cette règle complètement débile on nous a répondu que les assurances contre les impayés demandaient cela.
                                      • [^] # Re: ...

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                        Donc tu me rejoindras à dire qu'il faut supprimer la protection pour les locataires qui ne payent pas?

                                        Car le cas de ta copine est l’exemple flagrant de ce qu'on fait les "protecteurs de pauvres" : sans ces lois à la con pour "protéger" les pauvres, les pauvres trouveraient plus facilement des logements, mais c'est pas vendable politiquement.
                                        • [^] # Re: ...

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          Ah oui, les pauvres propriétaires qui aimeraient bien louer, mais tu comprends, ils peuvent pas, parce qu'ils risqueraient de tomber sur des méchants locataires qui feraient rien qu'à saloper leur appartement ! Alors que s'ils pouvaient les virer facilement, ils en profiteraient pour les louer moins cher aux plus pauvres, c'est bien connu. Ils n'en profiteraient pas pour mettre à la porte un locataire et revendre ou relouer derrière plus cher, bien entendu.

                                          C'est un peu comme les gentils patrons qui aimeraient bien embaucher mais qui peuvent pas, parce qu'ils ne peuvent pas virer les gens comme ils veulent.

                                          Bon, dans le monde réel, on constate que les proprios sont plus exigeants quand ils louent quelque chose de très demandé. Un appartement en plein Paris demande une tonne de garanties, à Roubaix c'est moins difficile de louer. Loi de l'offre et la demande, en fait. Mais ils ont toujours intérêt à le louer, ne serait-ce que pour le loyer qui tombe tous les mois. Ou alors ils achètent uniquement pour spéculer et revendre.
                                          • [^] # Re: ...

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                            Ah oui, les pauvres propriétaires qui aimeraient bien louer, mais tu comprends, ils peuvent pas, parce qu'ils risqueraient de tomber sur des méchants locataires

                                            A Paris, il y a énormément de logements inoccupés.
                                            Les quelques raisons qu'on m'a donné :
                                            - Pied à terre (ça, tu peux rien faire)
                                            - "Je compte revenir dans 2 ans" ou "je ne sais pas quand je reviens" (loi à la con obligeant à louer au minimum 3 ans, puis par tranche de 3 ans sans possibilité de dire au bout de 16 ans par exemple "j'ai besoin de l'appart dans 6 mois", non, faut attendre 18 ans)
                                            - Risque de dégradation (ça, je sais pas trop quoi faire pour ça)
                                            - trop de risques de ne pas pouvoir virer le mauvais payeur (oui, il y en a, 2 ans en moyenne pour virer quelqu'un)

                                            Que tu le veuilles ou non, les faits sont la. Même dans les villes moins demandées les gens préfèrent ne pas mettre en location (trop d'emmerde pour le petit loyer)

                                            Ils n'en profiteraient pas pour mettre à la porte un locataire et revendre ou relouer derrière plus cher, bien entendu.

                                            Si tu payes, tu n'as aucun risque d'être viré. Donc toi tu veux protéger les gens qui ne payent pas. Pas moi.

                                            C'est un peu comme les gentils patrons qui aimeraient bien embaucher mais qui peuvent pas, parce qu'ils ne peuvent pas virer les gens comme ils veulent

                                            Oui, c'est aussi un fait. Les US ont des trucs horribles, mais le fait de pouvoir virer quand il y a besoin leur permet de repartir plus vite. On le voit en ce moment. (Note : je ne cautionne en rien les US, leur système de protection des plus pauvres est inexistant, mais il y a des choses à prendre).
                                            Perso, je ne compte pas avoir d'employés, hors de question de ne pas pouvoir virer une personne qui ne fait plus son boulot. Tout par contrat de prestation, car je le peux (l'informatique, c'est pratique)
                                            Après, si tu veux garder le système actuel dont de plus en plus de monde s'écarte, il s'écroulera de lui même (plein de monde de ma connaissance passe en freelance, alors certes ça fait pas beaucoup encore mais ça montre une tendance du "salariat ça me gonfle")

                                            Mais ils ont toujours intérêt à le louer, ne serait-ce que pour le loyer qui tombe tous les mois. Ou alors ils achètent uniquement pour spéculer et revendre.

                                            La réalité est un peu entre les deux : trop d'emmerdes à louer, donc que spéculation. avec des lois qui virent les mauvais payeurs, pas mal de spéculateurs passeraient en mise en location "en attendant". Mais bon, lois qui changent pas --> Offre qui ne change pas. Ce sont les personnes "sans assez de garanties" qui trinquent (et font tout pour que ça ne change pas avec leurs associations qui protègent les personnes qui ne payent pas).
                                            Je vois dans d'autres pays des systèmes largement différents, et "bizarrement", plus le locataire est virable, plus les personnes "pauvres" (ou en CDD) peuvent louer facilement. La loi protège le mauvais payeur, ben la loi met hors système les bons payeurs pauvres, c'est la triste réalité.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par . Évalué à 4.

                                              Si tu payes, tu n'as aucun risque d'être viré.
                                              Parce qu'on protège les locataires. Sauf que si comme tu l'appelles de tes vœux on se retrouve du jour au lendemain sans ces protections, et qu'on se retrouve à pouvoir se faire virer parce que le proprio a décidé que finalement il aimerait bien passer ses vacances dans l'appart, ça sera plus la même chose...
                                              Tu peux dire que je veux "protéger ceux qui payent pas", ce n'est pas ce que j'ai dit.

                                              Oui, c'est aussi un fait. Les US ont des trucs horribles, mais le fait de pouvoir virer quand il y a besoin leur permet de repartir plus vite. On le voit en ce moment. (Note : je ne cautionne en rien les US, leur système de protection des plus pauvres est inexistant, mais il y a des choses à prendre).
                                              Moins de chômage mais plus d'emplois précaires, youpi. Ceci dit faut pas exagérer, en France il existe des gens qui se font licencier, c'est pas "impossible".

                                              La réalité est un peu entre les deux : trop d'emmerdes à louer, donc que spéculation. avec des lois qui virent les mauvais payeurs, pas mal de spéculateurs passeraient en mise en location "en attendant". Mais bon, lois qui changent pas --> Offre qui ne change pas.
                                              Tu peux aussi changer la loi en incitant à louer les logements vides (pénalité fiscale pour ceux qui le conservent vacant...). Mais c'est vrai c'est aux locataires de se précariser un peu, les propriétaires n'ont aucun pouvoir, les pauvres.
                                              En ce moment la mairie de Paris propose aussi des garanties pour les propriétaires, mais ça bien sûr faut pas en parler...

                                              Je vois dans d'autres pays des systèmes largement différents, et "bizarrement", plus le locataire est virable, plus les personnes "pauvres" (ou en CDD) peuvent louer facilement. La loi protège le mauvais payeur, ben la loi met hors système les bons payeurs pauvres, c'est la triste réalité.
                                              Et on peut aussi louer plus facilement en province qu'à Paris. C'est dingue non ? Tes autres pays ont aussi la situation foireuse de la France (hyper concentration autour de la capitale) ?
                                              • [^] # Re: ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                qu'on se retrouve à pouvoir se faire virer parce que le proprio a décidé que finalement il aimerait bien passer ses vacances dans l'appart, ça sera plus la même chose...

                                                Et vu que ce sera plus fluide, ça ira.
                                                Je ne dis pas de tout virer, mais ce qui se fait dans d'autres pays est pas mal :
                                                - 6 mois de préavis pour le propriétaire qui veut y mettre sa résidence principale (très surveillé : si c'est juste pour les vacances, procès et indemnité pour le locataire)
                                                - après 2 mois de non paiement, dehors par les force de l'ordre quelque soit la date (hivers ou pas, rien à faire, on paye ce qu'on consomme, charge aux gens de prévoir, c'est pas comme si le RSA et APL n'existaient pas en backup, question de priorités)

                                                Ca existe dans d'autres pays, et... C'est fluide, ça marche, les gens ne comprennent même pas quand je dis qu'en France c'est pas possible comme ça, que si tu peux pas reprendre ton appart avant dans 3,5 ans (6 mois de préavis + 3 ans de bail), ou qu'il existe un truc "trêve hivernale" ("quoi? un mec peut ne pas payer et rester chez vous?")

                                                Tu peux aussi changer la loi en incitant à louer les logements vides (pénalité fiscale pour ceux qui le conservent vacant...).

                                                Je ne suis pas contre ce genre de loi (surtout que la taxe d'habitation n'est alors pas payée, mais les routes construites etc...), mais en moins compliquée : que si la taxe d'habitation n'est pas payée par un locataire, elle est à la charge du propriétaire. Que le proprio paye si il utilisent les ressources de la ville personne pour les payer.
                                                Certaines villes le font, et c'est bien.

                                                Tu veux me voir en un pur méchant, ben raté, j'essaye d'être objectif est voir ce qui merde. Ca merde autant côté locataire que propriétaire, mais ici faut pas toucher au locataire, je me fais l'avocat du diable, mais tu pourras remarquer que je ne suis absolument pas contre des sanctions contre les spéculateurs immobiliers (dans la limite de ce qu'ils foutent comme bordel).

                                                En ce moment la mairie de Paris propose aussi des garanties pour les propriétaires, mais ça bien sûr faut pas en parler...

                                                Lesquelles? elles sont illimités? Les nouvelles "garantie locatives" sont à mourir de rire :
                                                - C'est plus cher que de prendre une personne avec garant (dans ce cas, au locataire de payer la garantie alors non? C'est son problème, pas celui du proprio)
                                                - Limité au premier bail (3 ans), après le proprio n'a plus la garantie (va comprendre)

                                                C'est de l'entube à proprio, qui ne se sont pas laissés prendre, et continuent comme avant à préférer CDI + garant, faute de véritable protection.

                                                (hyper concentration autour de la capitale) ?

                                                Oui, l'hyper-concentration parisienne est une connerie sans nom. Après, je n'arrive pas à comprendre les "pauvres" sans emploi qui ne quittent pas Paris mais se plaignent du prix des logement... Question de choix sans doute.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              >plein de monde de ma connaissance passe en freelance, alors certes ça fait pas beaucoup
                                              >encore mais ça montre une tendance du "salariat ça me gonfle")

                                              Euh, non pas du tout , le freelance c'est la nouvelle mode des employeurs qui veulent des "salariés" payés à la tache alors oui il y a des exceptions, mais le free-lançage est plus subit que choisit. Les auto-entrepreneurs, c'est pas pour les filles et la gloire, c'est à cause de l'absence de postes salariés.

                                              Ne te méprends pas, les gens dans le monde du travail ne sont pas des gentils et ton monde idéal régit par le marché ne peut fonctionner _que_ dans le cas ou toutes les parties prenantes sont à pied d'égalité au contrat, ce qui n'est pas le cas.
                                              Le jour ou il y aura un salaire universel de 1000 euros par personne versés sans aucune condition, les gens travaillant si ils veulent, une tva sociale à l'import des produits fait ailleurs, et une imposition forte sur les revenus du travail, je t'assure que le monde du travail sera bien bien plus zen et que tu devra considérer les gens un peu mieux que cela pour trouver des gens qui veulent bosser avec toi.
                                              • [^] # Re: ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                mais le free-lançage est plus subit que choisit.

                                                Question de point de vue :
                                                - Oui, c'est de plus en plus proposé par les SSII.
                                                - Mais non, ce n'est pas forcément "subi", ou alors c'est que la personne n'a pas le profil qui va avec. On ne subit pas, mais on profite (on évite de payer l'assurance chômage par exemple, et on met plus de côté pour les coups durs)

                                                Ne te méprends pas,

                                                Je ne me méprend pas : j'ai vu les deux côté (4 en fait : employeur / employé, salarié / freelance), et pour le moment je n'ai pas envie de redevenir salarié et être avec des gens qui sont la juste parce qu'ils sont en CDI et profite de mon travail pour être rémunéré.

                                                Le jour ou il y aura un salaire universel de 1000 euros par personne versés sans aucune condition, les gens travaillant si ils veulent, une tva sociale à l'import des produits fait ailleurs, et une imposition forte sur les revenus du travail, je t'assure que le monde du travail sera bien bien plus zen et que tu devra considérer les gens un peu mieux que cela pour trouver des gens qui veulent bosser avec toi.

                                                La, tu prêche un convaincu (sauf sur la méthode : "TVA sociale à l'import", beurk, TVA partout la même c'est bien plus simple), je suis pour le dividende universel, basé sur toute la richesse produite par la société et au final, ça ferait exactement ce que tu dis. L'un ne va pas sans l'autre, le hic est que :
                                                - Les "pauvres" veulent les 1000€ sans enlever le CDI
                                                - Les "riches" veulent enlever le CDI sans mettre les 1000€

                                                Et aucun n'est prêt à lâcher, ben en attendant c'est le "pire" qui se produit : seule une partie de la population "profite" du freelance, les autres perdront leurs CDI au fur et à mesure sans avoir les 1000€. A trop vouloir, les "pauvres" perdront tout. Tant pis.
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                  non, il faut une tva sociale à l'import pour équilibrer les conditions de production.
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                  si il devait y avoir les 1000 euros, les employeurs pleureraient pour avoir le cdi qui _obligerait_ les gens à venir travailler

                                                  Ensuite, ce n'est pas parce que TOI tu as choisi le free-lance qu'il n'est pas subit.(toujours toi comme modèle au centre de la réflexion) c'est d'ailleurs une problématique majeur de cet auto-entrepreneur : pas de stabilité. Avec 4-6 millions de chômeurs, ça tire les prix en dessous du smic et ca fait une spirale descendante. Il ne faut pas croire, les gens ne peuvent pas dépenser plus qu'il n'ont.

                                                  La crise actuelle est une crise de la demande : pas de bras, pas de chocolat qui est acheté. Tes belles idées sur le monde idéal se basent sur une crise de l'offre : en clair on n'arrive pas à produire car les conditions sont trop difficiles pour les employeurs.

                                                  Mais actuellement c'est n on n'arrive pas à vendre car les gens n'ont pas de fric, donc pour continuer à gagner plus, on délocalise, donc les gens ont moins donc on vend moins, ils peuvent plus rembourser leurs loyers, l'immobilier s'éffondre, puis le btp, puis les constructeurs auto car c'est le deuxième poste à grosses dépense.
                                                  Ensuite on vend (surtout au copain pas cher) les biens productifs de l'état, puis on sacrifie les avancés sociales des 70 dernières années, et il reste quoi : pareil qu'avant sauf qu'on est définitivement pauvre, plus aucune marge de manœuvre et plus de sous dans les caisses pour zero. Pas de changement : ah si, ta population qui était productive (france championne du monde de productivité par heure travaillée) car éduquée et en bonne santé va se dégrader (éducation de merde : on apprends que le nécessaire pour être un esclave - refus de soins par manque de moyens.) et dans 10 ans tu n'aura même plus cette productivité.

                                                  La preuve par neuf, en direct, que ca marche pas ton système.

                                                  Parce que réalise tout de même que tes idées marcheraient éventuellement si elles étaient équilibrés : moi je veux bien arrêter d'aider et soigner ceux qui fument (de moins de 30 ans) MAIS tu interdis la vente de tabac dans l'hexagone. idem si tu veux avec l'alcool...
                                                  etc.... tu ne peux pas pénaliser les uns sans les autres. Tu ne peux pas condamner un chien mordeur si tu l'élèves comme un chien de combat, tu ne peux pas condamner le comportement d'une population si tu permets ce comportement.
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                    ce n'est pas parce que TOI tu as choisi le free-lance qu'il n'est pas subit.(toujours toi comme modèle au centre de la réflexion)

                                                    Tu peux aussi regarder ailleurs.
                                                    J'ai croisé pas mal de personnes qui ne veulent pas de CDI (et d'autres qui ne veulent pas travailler du tout d'ailleurs), rien que la semaine dernière ma femme m'a raconté que son employeur a fait une tête d'incompréhension quand elle lui a dit "ce n'est pas la première fois que je quitterai un CDI si je peux avoir un poste plus intéressant, même en CDD".

                                                    Tu regardes les "pauvres gens" qui veulent absolument avoir un CDI, moi je dis "juste" que le CDI c'est une connerie qui devrait pas exister (et comme personne n'aura le CDI, ce ne sera pas un critère de sélection arbitraire), contre le "modèle social" que tu aimes (et que je déteste). Tu penses que je suis seul au monde, grand bien t'en fasse, en attendant les personne qui n'existent pas pour toi se mettent à leur compte et sont heureuses de le faire. Elle préféreraient un plus grand filet de sécurité que le RSA, mais puisqu'on leur refuse, ben elles font avec tout en sachant que les salariés qui s'accrochent à leur sacro-saint CDI hyper-protégé vont avoir pour conséquence de mettre tout le monde avec moins de protection à terme (faute de modèle social alternatif négocié, il ne va rien rester, dommage)

                                                    une problématique majeur de cet auto-entrepreneur : pas de stabilité.

                                                    Tu y vois une problématique, d'autres y voit un avantage. C'est un choix de point de vue.

                                                    l'immobilier s'éffondre

                                                    Tiens, c'est nouveau ça. N'importe quoi. T'inquiette pas, des français qui ont de l'argent, il y en a.

                                                    La preuve par neuf, en direct, que ca marche pas ton système.

                                                    Tu as rien démontré du tout.

                                                    MAIS tu interdis la vente de tabac dans l'hexagone.

                                                    Je n'ai absolument RIEN à interdire.
                                                    Si les gens achètent, c'est leur problème. Juste qu'ils ne viennent pas pleurer parce qu'ils ont acheté des clopes et n'ont plus d'argent ensuite pour la bouffe, ils ont fait leur choix, qu'ils assument.

                                                    tu ne peux pas condamner le comportement d'une population si tu permets ce comportement.

                                                    Je ne condamne pas le comportement, ils sont grands, adultes, et conscients de leurs actes. Je leur dis juste de pas venir pleurer parce qu'ils ne peuvent pas épargner.

                                                    Tu es pire que moi : tu veux tout interdire. Sans moi, moi je veux juste que les gens soit responsables de leur actes et en assument les conséquences plutôt que de venir chialer.
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                      Je n'ai pas lu le troll (*vraiment* trop long) mais je peux éventuellement mon témoignage : je préférerais un contrat moins protecteur ou à durée déterminée en échange d'une rémunération qui me permette de vivre sur mes économies quand je ne suis pas employé. D'ailleurs le CDD a déjà une « prime de précarité ».

                                                      Ça me permettrait aussi de travailler quand je le souhaite plus que quand j'en ai besoin. Je pense qu'on y arrivera tôt ou tard avec l'augmentation progressive du niveau de vie.

                                                      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                        Je n'ai pas lu le troll (*vraiment* trop long)

                                                        Et c'est *vraiment* un troll ;-).

                                                        D'ailleurs le CDD a déjà une « prime de précarité ».

                                                        Ne pas oublier qu'on perd cette prime de 10% si on signe un CDI juste après (un ami s'est fait avoir par la subtilité!)

                                                        je préférerais un contrat moins protecteur ou à durée déterminée en échange d'une rémunération qui me permette de vivre sur mes économies quand je ne suis pas employé.

                                                        Et poussé à l’extrême, c'est l'interim ou free-lance ;-).
                                                        Et si ça peut te rassurer : il y a pas mal de personne qui font ça par choix.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              >Si tu payes, tu n'as aucun risque d'être viré.

                                              Viré non, en effet, non renouvelé ça ça peut, et devoir retrouver un appart avec un délai court, c'est galère, surtout si t'as une famille.

                                              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                              • [^] # Re: ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                non renouvelé ça ça peut,

                                                Non plus, pour les mêmes raisons : si tu payes, pourquoi changer?

                                                Après, si le proprio re-veut son bien pour son usage personnel, ben c'est normal, c'est à lui, et la loi actuelle est débile (3 ans renouvelable, à quoi ça rime?).
                                                Il y a un délai (6 mois de préavis), et c'est à garder, c'est assez long non? Il faut garder à l'esprit qu'il faut des loi qui soient correctes pour les deux parties. Plus on fera des lois pour "protéger" les locataires, plus on ira vers le système espagnol où trop de protection a fait qu'il n'y a plus de locations.
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                  C'est vrai ça, se taper un déménagement tous les 7 mois parce qu'on tombe que sur des proprio versatiles, c'est normal.
                                                  Un déménagement, c'est rien du tout: trouver un autre appart, faire les démarches nécessaires auprès des tiers (aadministration, tel, FAI, ...), louer le camion, trouver des pigeons ou payer des déménageurs,...
                                                  Non vraiment, pauvre proprio qui louent leur résidences secondaires pour thésauriser.

                                                  Pouvoir se dire que si on paye son loyer et qu'on respecte (faut voir les chieurs qui louent des fois) le lieu dans lequel on peut être peinard pour 3 ans, quelle "protection".

                                                  Un bail, c'est un contrat et il est valable 3 ans, point. Ca laisse largement de quoi se retourner au proprio.

                                                  Pour me la jouer comme toi:
                                                  "Ben ton système, j'en veux pas."
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    C'est vrai ça, se taper un déménagement tous les 7 mois parce qu'on tombe que sur des proprio versatiles, c'est normal.

                                                    C'est encadré :
                                                    - Vente
                                                    - Résidence principale.
                                                    Jamais parlé de changer ça. Mais bon, faut protéger les gentils locataire et ne pas penser aux proprios, classique.

                                                    C'est vrai ça, se taper un déménagement tous les 7 mois parce qu'on tombe que sur des proprio versatiles, c'est normal.

                                                    Je trouve normal le principe de 3 ans. C'est le après qui me dérange : pourquoi reconduire 3 ans? Ca n'a pas de sens de faire par palier de 3 ans. Ca serait plus logique minimum 3 ans puis préavis de 6 mois.

                                                    "Ben ton système, j'en veux pas."

                                                    Ben pas de locations, donc locations plus chères. Pas mon problème.

                                                    Non vraiment, pauvre proprio qui louent leur résidences secondaires pour thésauriser.

                                                    Et on retombe dans le grand classique "méchants proprios"... Et après on s'étonne que les proprios demandent x protections, vu ce que certains pensent des proprios (ce sont des méchants, donc si on peut entuber, pas de remords)...
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par . Évalué à 2.


                                                      Je trouve normal le principe de 3 ans. C'est le après qui me dérange : pourquoi reconduire 3 ans? Ca n'a pas de sens de faire par palier de 3 ans. Ca serait plus logique minimum 3 ans puis préavis de 6 mois.

                                                      Ben non.
                                                      Tu as une clause de revoyure tous les 3 ans.
                                                      Si tu penses que tu vas en avoir besoin pour un autre usage, tu renouvelles pas le bail ou tu attends la prochaine clause point barre (T'as tjs ton loyer d'encaissé)
                                                      Où est le pb ?


                                                      Et on retombe dans le grand classique "méchants proprios"... Et après on s'étonne que les proprios demandent x protections, vu ce que certains pensent des proprios (ce sont des méchants, donc si on peut entuber, pas de remords)...

                                                      Ben étant proprio moi-même, je comprends un peu mais j'ai été locataire pendant longtemps et je suis devenu proprio entre autres pour ne plus être emmerdé pas des proprios cons.
                                                      Donc je parle en connaissance de cause et merci pour tes allégations de malhonnêtetés)



                                                      Ben pas de locations, donc locations plus chères. Pas mon problème.

                                                      Tu mélanges tous les pbs. Quel rapport de caus à effet
                                                      Les proprios qui veulent pas louer, c'est avant tout par pêur des dégradations ou des mauvais payeurs.
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      je crois que tu as des soucis avec la loi; le bail est renouvelé tous les 3 ans, mais si tu souhaite vendre, tu peux refiler un préavis de 6 mois à ton locataire, et je suppose que ça doit en être de même pour la résidence principale, mais là ce ne sont que supposition.

                                                      En tout cas pour la vente, tu peux le faire avant la fin du bail.

                                                      Franchement, c'est beau de vouloir changer vers ce qu'on a déjà... On croirais certains passage de lois...

                                                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                        Tu peux le faire que tous les 3 ans. Même après 22 ans de location, tu ne pas pas faire le préavis de 6 mois au bout de 22 ans par exemple (tu a loupé la fenêtre de tir de 21 ans, tu dois attendre 24 ans)
                                                        C'est ce que je ne comprend pas comme limite.
                                                        Pour moi, a partir de 3 ans (il faut un minimum de stabilité pour le locataire, et actuellement le locataire risque déjà d'être viré au bout de 3 ans), le proprio devrait pouvoir faire le préavis quand il veut, et pas que tous les 3 ans.

                                                        C'est une rigidité inutile, du coup certains apparts sont vides car le proprio a dû virer le locataire 2 ans avant la date de vente prévue (pour des raisons fiscales par exemple, c'est plus intéressant d'attendre), et hop une loi qui a pour conséquence des apparts vides.

                                                        Chacun son truc, si ça plait pourquoi pas, je ne subi pas personnellement, je trouve juste dommage d'inciter les proprio à avoir des apparts vides plutôt que de louer, puis de venir se plaindre que les apparts sont vides.
                                                        • [^] # Re: ...

                                                          Posté par . Évalué à 3.


                                                          C'est une rigidité inutile, du coup certains apparts sont vides car le proprio a dû virer le locataire 2 ans avant la date de vente prévue (pour des raisons fiscales par exemple, c'est plus intéressant d'attendre), et hop une loi qui a pour conséquence des apparts vides.

                                                          C'est bien pour ça qu'il faut virer les niches fiscales (ils ont déjà assez) et pas modifier la loi.
                                                          2 ans sans thunes ca les incite pas à résilier le bail à la va vite.
                                                          Et surtout combien d'appartements vides à cause de ça et combien d'abus en face sans ça ?
                                                          T'as des actions dans les boîtes de déménagements, c'est ça ?

                                                          Et sinon, si on part dans ton raisonnement pourquoi un préavis de 6 mois et pas d'un jour ?
                                                          • [^] # Re: ...

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                            Et sinon, si on part dans ton raisonnement pourquoi un préavis de 6 mois et pas d'un jour ?

                                                            Belle démonstration de vouloir me diaboliser.
                                                            J'ai écrit pourquoi 6 mois, déjà, et je ne demande pas à changer ça, car il y a de bonnes raisons à ce délai.

                                                            Mais voila, je pointe un truc à changer, je suis forcément actionnaire de x trucs, et les méchant proprios vont forcément abuser de la chose (je ne vois pas ce que ça change vraiment, mais bon), et on me parle d'autres points que je ne demande pas à changer.

                                                            Laissons le système comme il est puisqu'il convient visiblement... Et quand on demande à changer, toujours demander dans un seul sens (celui du "pauvre" petit locataire), c'est facile à négocier comme ça. Abandon.
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par . Évalué à 4.

                                                  >si tu payes, pourquoi changer?
                                                  Allez au hasard deux trucs qui me viennent à l'esprit:
                                                  * Se débarrasser d'un locataire qui exige la réparation de la baignoire qui s'éloigne progressivement du mur, ou la réparation des trous dans le toit (bof une bassine fait bien l'affaire)
                                                  * augmenter le loyer plus que le maximum autorisé

                                                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    Je n'ai jamais dit qu'il fallait enlever les raisons (vente ou habitation principale).

                                                    Ce que tu dis, ça marche déjà actuellement (mais que tous les 3 ans), la loi ne change rien. C'est accuser n'importe comment.
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      Ben oui être 3 ans tranquille avant de te faire virer en représailles au lieu de 6 mois, simplement parce que tu demandes à ton proprio une réparation qu'il doit faire, ca compte.
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par . Évalué à 4.

                                                      Euh, je me trompe peut-être, mais j'avais cru comprendre que la vente était autorisée à condition de proposer de vendre en priorité au locataire ... Mais qu'au final, tu n'étais pas obligé d'attendre la fin du bail pour vendre... Genre, si j'ai besoin de ma thune, ben j'en ai besoin (pour payer des dettes, ou peut-être m'acheter ce paquet de clopes en or massif que j'ai toujours voulu).
                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par . Évalué à 2.

                                                        Oui, c'est pour ça aussi qu'on trouve des annonces de ventes d'appartements déjà loués. Forcément, c'est vendu moins cher (parce que le proprio qui rachète ne peut pas en faire ce qu'il veut), et le propriétaire est primo-accédant.
                                        • [^] # Re: ...

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          mais bien sur...

                                          Je crois que tu ne te rends pas compte : ce que tu demandes c'est une monde en forme de jungle ou une sorte de marché de l'offre et de la demande régule tout.
                                          Non les pauvres ne trouveraient pas plus facilement du logement, mais ils seraient encore plus dans une sorte de précarité ou ils pourraient être dehors du jours au lendemain car le rsa a été viré trop tard, ou son dossier caf a un soucis et il faut attendre le versement plein de raison qui fait que pendant 2 mois il peut pas payer et personne ne peut lui prêter ...

                                          le droit est une discipline assez complexe qui devrait tenté d'équilibrer un vivre ensemble, on ne peut juste pas "supprimer" des pans comme ça juste parce que ca semble une bonne idée. je crois que c'est ton plus gros défaut ces jugements à l'emporte pièce sans une véritable réflexion qui sorte un peu de ton univers un peu auto-centré ou tu es le modèle qui sait ce qui est bien ™ et l'exemple à suivre.
                                          • [^] # Re: ...

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            des pans comme ça juste parce que ca semble une bonne idée. je crois que c'est ton plus gros défaut ces jugements à l'emporte pièce sans une véritable réflexion

                                            Zut, alors, tous ces pays qui ont des loyers moins chers, plus accessibles (par rapport au niveau des alocs), c'est vraiment n'importe quoi comme lecture. Ou pas.

                                            Réfléchi juste un peu, et tu verras que le système fait plus de mal que de bien, mais que les politiques ne le font pas car ce n'est pas vendable de virer les gens qui ne savent pas gérer leur argent (le RSA qui tombe pas pendant 2 mois? Oui et alors? Si tu n'as pas 800€ d'épargne pour tenir le coup parce que tu les as dépensé sans prévoir l'avenir "car tu avais besoin de ton paquet de clope", c'est ton problème, tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même, je ne vais pas pleurer sur ces gens, je suis un méchant)

                                            Au final, les seuls à trinquer pour de mauvaises raisons sont les "bons gestionnaires responsables" car ils se prennent les conséquences des lois faites pour "protéger". C'est malheureux, mais ici même il y a les démonstration que ce n'est pas près de changer, c'est politiquement non vendable. Donc le système français continuera avec ses défauts.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                              Combien on peut "épargner" par mois avec un RSA ?

                                              Combien de mois d'épargne pour arriver à mettre de coté 800 € ?

                                              J'aimerais bien de voir survivre avec le RSA, toi le bon gestionnaire responsable !
                                              • [^] # Re: ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                Alors parce que je n'y suis pas, je n'ai pas le droit de m'exprimer? Par contre toi tu peux dire que ce n'est pas possible?

                                                J'en vois suffisamment qui ont 2 mois (voir bien plus si ont ont fait quelques boulots d'été qu'on peut relativement facilement trouver si on accepte de bouger : vendanges nourri/blanchi etc) de RSA d’épargne tout en étant au RSA et uniquement lui (et ne voulant surtout pas avoir autre chose, faudrait bosser, et c'est pas prévu!) pour pouvoir me permettre de dire que c'est possible.

                                                Si tu veux un chiffre, un taux de 10% (que ce soit pour le RSA ou pour les plus riches, 10% c'est faisable, quitte à me répéter j'ai rencontré autant de personnes dire qu'économiser 10% du RSA c'est possible que de personnes dire qu'économiser 10% de 4000€/mois ce n'est même pas imaginable) et donc pour deux mois d’avance c'est environ 2 ans. En pratique, les gens que je croise et que je respecte ont plus ou moins des petits boulots au black genre nounou (j'avoue : je suis parfois l' "employeur") et donc ca va plus vite (il "suffit" de ne pas dépenser l'argent qu'on vient de recevoir "parce que la j'ai gagné plus que d'habitude donc je peux dépenser plus" (déjà entendu, ça me fait bondir ce genre de réflexion) )
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par . Évalué à 4.

                                                  Oui et moi aussi j'en ai vu des gens qui se débrouillent avec peau de zob, ça en fait pas une généralité. Pour d'autres le parcours est différent et avoir 800 euros en épargne c'est juste du luxe. Quand tu débarques dans la vie avec que dalle, tu les as d'où tes 800 euros ?

                                                  Rien qu'à voir ton discours sur la clope, "ils ont qu'à pas fumer", mais quand t'as commencé à fumer il y a 30 ans parce qu'à l'époque on ne savait rien des dangers, et qu'arrêter après ça c'est la croix et la bannière ? (et c'est pire quand tu galères niveau thunes parce qu'il faut être plutôt bien dans sa peau pour pouvoir arrêter comme ça).

                                                  C'est facile de juger les autres quand on ne connait pas, qu'on ne vit pas leur situation, de leur dire comment ils doivent vivre sans avoir à se foutre à leur place. Sauf que chaque situation est différente et c'est pas parce que t'as vu trois personnes qui y arrivent comme ça que ça doit être pareil pour tout le monde.
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    Quand tu débarques dans la vie avec que dalle, tu les as d'où tes 800 euros ?

                                                    La :
                                                    http://www.caf.fr/wps/portal/particuliers/catalogue/metropol(...)
                                                    (tu as parlé de débarquement dans la vie non? ben voila, 1800€ tout frais pour débuter)

                                                    Rien qu'à voir ton discours sur la clope, "ils ont qu'à pas fumer", mais quand t'as commencé à fumer il y a 30 ans parce qu'à l'époque on ne savait rien des dangers, et qu'arrêter après ça c'est la croix et la bannière ?

                                                    Excuse à la con. Encore une question de choix de la personne, et uniquement de son choix de continuer.
                                                    Pareil, j'ai des démonstrations vivantes de sevrages très difficiles mais réussi. Juste que les personnes le voulaient, la est la grosses différence.

                                                    Tu excuses les gens sur des choix qu'ils font (continuer la cigarette est un choix), pas moi.

                                                    Sauf que chaque situation est différente

                                                    Les gens qui ne veulent pas changer trouveront toujours une excuse pour ne pas changer suivant "leur cas personnel", les gens qui veulent changer changent, tout simplement sans faire attention à "leur cas personnel".
                                                    Mais comme il y en toujours (en France) qui diront aux gens qui ne veulent pas changer que ce n'est pas de leur faute, ça ne fait que continuer le système. Amuse-toi à le continuer, moi non.
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      Je vois pas l'intérêt de ton lien. J'ai pas parlé d'une personne qui vient d'avoir un enfant.

                                                      Il y a un truc avec la clope qui s'appelle la dépendance. Ce qui exclut un peu le "choix" d'arrêter de fumer. Et oui il y a des gens qui veulent arrêter, très très fort, qui tentent toutes les solutions possibles et imaginables et qui n'y arrivent pas. J'en connais au moins une, c'est ma mère. Mais bon il paraît que c'est uniquement sa faute et qu'elle a qu'à "choisir" de laisser tomber.
                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par . Évalué à 3.

                                                        La clope, t'arretes du jour au lendemain. Si t'y arrives pas, c'est que tu veux pas. Tu aimerais bien, mais tu ne veux pas.
                                                        Je parle en connaissance de cause.

                                                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                                        "Et oui il y a des gens qui veulent arrêter, très très fort" puis "qui n'y arrivent pas".

                                                        Mais bien sûr : c'est facile à faire, ça fait mal pendant un bon moment (le sevrage), mais c'est la faute des autres si elle n'y arrive pas (ou plutôt : ne veut pas souffrir pendant quelques semaines)

                                                        Désolé pour ta mère, mais les méchants faits sont la : elle ne veut pas tant que ça, c'est du bla bla de chez bla bla, arrêter de fumer est une des choses les plus simples à faire pour qui veut.

                                                        Le problème est la volonté. Mais aujourd'hui, on excuse tout le monde qui n'a pas de volonté sous prétexte "peut pas", c'est tellement plus simple (bon, faut dire, avec la religion catholique, ça aide pas, c'est elle qui a commencé à "pardonner" les péchés, tu peux pécher un max puis aller te repentir, on te dis "c'est pas ta faute" direct, et ça reste dans la culture française).
                                                        Désolé, mais je ne marche pas du tout la dedans : quand on veut, on peut, surtout pour la clope (car il n'y a aucune barrière technique à l'arrêt, tu ne meures pas du sevrage de la clope, "juste" ça fait mal, tu es en manque, tu as envie de hurler, de taper sur tout le monde, tu insultes tout le monde faute de pouvoir frapper, et il faut attendre que ça passe sans rechuter car la volonté est partie). Mais faut vouloir. Et pas que dans les paroles. Beaucoup de personnes ayant arrêté alors qu'elles fumaient depuis des lustres pourront te le dire. Mais elles le voulaient, vraiment.

                                                        La clope est un très bon exemple pour voir la différence entre les paroles et les actes, y compris pour ta mère, et il n'y a pas de "mais elle a un passé", non, c'est très universel comme truc même si chaque "fumeur qui veut arrêter" te dira que son cas perso est différent tout ça (ils ont tous un cas perso différent qui les empêchent d'arrêter, comme par hasard). J'ai croisé suffisamment de personnes ayant arrêté de fumer (et sans les "toutes les solutions possibles et imaginables" qui sont des placebos, si tu commences à chercher les solutions pour palier au manque de volonté, ça démontre que la volonté n'est pas encore la réellement) pour me permettre de l'affirmer, et désolé, je ne fais pas le politiquement correct "c'est pas votre faute, c'est la faute de la société" (oui, je ne peux pas faire de la politique, car je dirai aux gens que la société n'est pas responsable de tout, qu'ils faut qu'ils y mettent du leur aussi, et ça, c'est pas du tout vendeur politiquement)

                                                        Il y a un truc avec la clope qui s'appelle la dépendance.

                                                        L'outil contre la dépendance s'appelle la volonté. Et elle marche très bien.
                                                        • [^] # Re: ...

                                                          Posté par . Évalué à 2.

                                                          J'ai pas dit "c'est la faute de la société", c'est la faute de personne à priori, ou bien c'est la faute de ma mère pour avoir commencé il y a longtemps, mais non, c'est pas "super facile y'a qu'à le vouloir". Quand s'y ajoutent des problèmes personnels, une situation pas facile, c'est d'autant plus dur.

                                                          C'est facile de dire aux autres ce qu'ils doivent faire, de débarquer avec un ton pédant "y'a qu'à le vouloir vraiment", mais ça, tu ne l'as jamais vécu, donc avant d'aller faire la morale sur le ton de celui qui sait parce qu'il connaît trois personnes qui ont arrêté de fumer, il faudrait peut être savoir de quoi tu parles.
                                                          • [^] # Re: ...

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                            c'est la faute de personne à priori,

                                                            Ah... On déresponsabilise, toujours.

                                                            Quand s'y ajoutent des problèmes personnels, une situation pas facile, c'est d'autant plus dur.

                                                            Excuse classique.

                                                            mais ça, tu ne l'as jamais vécu,

                                                            Faudrait avoir vécu pour pouvoir parler? Pfff l'a vécu, mais tu ne l'écoute pas plus que moi. N'importe quel ancien fumeur pourrait te dire ce que je viens de dire que tu trouveras quand même une excuse (n'importe laquelle, quand on veut excuser, on trouve toujours) pour dire que c'est différent.

                                                            il faudrait peut être savoir de quoi tu parles.

                                                            Ce que je sais, c'est que le genre humain à une incroyable facilité à se déresponsabiliser. Je ne marche pas dedans, la déresponsabilisation me fait bondir comme tu peux le voir, chacun ses défauts. Si ta mère n'arrête pas de fumer, elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même, et aucun problème personnel ne peut techniquement l’empêcher d'arrêter de fumer. Tu m'aurais parlé de personne suicidaire, de personne déprimée, OK, ce sont des problèmes psychologiques difficiles à soigner seul, ce sont des maladies, mais la cigarette, n'importe quel médecin te dira que ce n'est pas une maladie, que c'est une drogue, et que comme n'importe quelle drogue, on peut arrêter quand on le veut (vraiment), et qu'il n'y a même pas besoin de palliatif pour ne pas en mourir (comme pour l'héro et compagnie) .

                                                            Oui, je sais, c'est n'est pas politiquement correct, mais je me fou du politiquement correct, je ne fais pas de politique, pas besoin de brosser les gens dans le sens du poil.
                                                            • [^] # Re: ...

                                                              Posté par . Évalué à 1.

                                                              OK alors fermons définitivement tous les centres de désintoxication, ça sert à rien après tout, les drogués ils ont qu'à se débrouiller tout seuls.

                                                              Faudrait avoir vécu pour pouvoir parler? Pfff l'a vécu, mais tu ne l'écoute pas plus que moi.

                                                              Ah ? Il a réussi à arrêté de fumer en étant mère seule avec trois enfants, un contrat de travail précaire, des emmerdes au tribunal suite à un divorce avec un connard qui veut tout pour sa gueule, et s'être fait viré de chez lui ? Non ? Bah non.

                                                              Oui, je sais, c'est n'est pas politiquement correct, mais je me fou du politiquement correct, je ne fais pas de politique, pas besoin de brosser les gens dans le sens du poil.

                                                              Ça y est, on a enfin le gros morceau "moi je suis politiquement incorrect je dis la vérité que personne n'ose dire". Pitoyable.
                                                              • [^] # Re: ...

                                                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                                Ah ? Il a réussi à arrêté de fumer en étant mère seule avec trois enfants, un contrat de travail précaire, des emmerdes au tribunal suite à un divorce avec un connard qui veut tout pour sa gueule, et s'être fait viré de chez lui ? Non ? Bah non

                                                                Aucun rapport avec la cigarette. Aucun.
                                                                Juste des excuses pour ne pas voir qu'on ne veut pas.

                                                                Tu l'excuses peut-être, pas moi.
                                                                Dommage pour toi, mais tu ne peux pas m'obliger à être compatissant pour des personnes qui ne veulent pas.

                                                                Je t'explique pourquoi des gens se "désintéressent" de la problématique, après tu trouveras que je suis un gros con, mais la vie continuera pour moi. La société est de plus en plus individualiste, et je le comprend, une partie de la population n'a pas envie de s'occuper d'une autre partie qui trouve des excuses pour s'enfoncer encore plus. Maintenant, si les gens qui veulent que la société aide n'écoutent pas les reproches, ben la société continuera à côté, tant pis.
                                                                • [^] # Re: ...

                                                                  Posté par . Évalué à 6.

                                                                  Aucun rapport avec la cigarette. Aucun.

                                                                  C'est vrai qu'arrêter de fumer ça n'a rien à voir avec la situation psychologique dans laquelle on se trouve, mais bien sûr...

                                                                  Le pire c'est que ma mère n'est pas, mais alors pas du tout du genre à se plaindre et a en vouloir plus sans bouger le petit doigt, au contraire, elle s'est toujours saigné pour ses gosses et pour améliorer sa situation. Elle est même bien consciente de la connerie d'avoir commencé à fumer et c'est aussi grâce à ça que j'ai pas plongé là dedans, parce qu'elle m'a toujours dit qu'il ne fallait jamais commencer. Mais bon, elle doit avoir tord, commencer à fumer c'est pas si grave, vu qu'on peut arrêter quand on veut.

                                                                  Je ne vois pas non plus ce qu'il y a de "politiquement incorrect", c'est avec ce genre de discours puant que certains arrivent à se faire élire : "on va taper sur les pauvres après tout s'ils le sont c'est leur faute", "les pauvres ils ont tous trois télés à la maison", "les fumeurs il faut les faire raquer un max et les pénaliser le plus possible". Dans le fond c'est tout à fait dans l'air du temps de taper comme ça sur les pauvres, les fumeurs. Le tout avec une méconnaissance totale de la situation.
                                                                  • [^] # Re: ...

                                                                    Posté par . Évalué à 2.


                                                                    C'est vrai qu'arrêter de fumer ça n'a rien à voir avec la situation psychologique dans laquelle on se trouve, mais bien sûr...


                                                                    Il y a des combats que l'on doit mener avec lucidité et une certaine sérénité pour pouvoir les gagner. La clope crée un état de dépendance, et le sevrage peut avoir des conséquences ravageuses pour la personne et/ou son entourage. Alors certes pour arrêter de fumer il faut de la volonté mais il y a aussi des moments plus favorables que d'autres. Pour en avoir discuté avec des fumeurs repentis, on ne se dit pas du jour au lendemain "j'arrête". Arrêter de fumer ça se prépare. Certains y arrivent la première fois parce qu'ils réussissent à surmonter les effets du sevrage. D'autres doivent s'y reprendre deux, trois ou quatre fois parce qu'ils ont ssous estimé ces effets. mais comme tout, ceux qui y arrivent sont ceux qui s'y sont préparés et qui savent à quoi s'attendre pendant le sevrage ( d'ailleurs en parler à un médecin avant d'arrêter peut faciliter les choses).

                                                                    Je ne suis pas fumeur, mais tous les fumeurs que je connais ont pu arrêter que lorsqu'ils ont été bien préparé à arrêter. Ceux qui ont rechuté l'ont fait parce qu'ils ont sous-stimé l'effet de dépendance et les conséquences du sevrage.

                                                                    Sinon je t'accorde que parfois on ne peut se battre sur tous les fronts. Tout dépend des circonstances et priorités de chacun.
                                                            • [^] # Re: ...

                                                              Posté par . Évalué à 4.

                                                              « N'importe quel ancien fumeur pourrait te dire ce que je viens de dire que tu trouveras quand même une excuse (n'importe laquelle, quand on veut excuser, on trouve toujours) pour dire que c'est différent. »

                                                              Certaines personnes ont plus de « facilité » à être accro que d'autres. Je n'ai jamais fumé comme un pompier, mais j'ai été fumeur régulier (et pendant les périodes de stress, oui, le paquet ou demi-paquet par jour, c'était pas rare). La différence avec beaucoup de gens que je connais et qui n'arrivent pas à arrêter c'est que j'ai commencé la clope très tard (~ 18 ans), que j'avais peu de fric donc je n'achetais pas tant de clopes que ça (j'achetais autre chose), et donc je n'ai jamais été « exposé » suffisamment longtemps pour devenir physiquement dépendant.

                                                              À côté de ça, j'ai mon meilleur ami qui a trouvé un moyen radical d'arrêter de fumer (et lui par contre, quasiment le jour où il a commencé à fumer, c'était le paquet ou les deux paquets/jour direct) : il a choppé une forme très rare d'hépatite A pendant un voyage à l'étranger, le truc qui a 1,5% de chance de nous tomber sur le coin de la gueule (et 33% de chances d'y rester si on choppe la maladie quand même). Son foie ayant été gravement atteint, et ayant gardé la chambre plusieurs semaines, il a été contraint d'arrêter de fumer. De nos jours, ce qui fait qu'il ne boit ni ne fume plus, ce n'est pas parce qu'il a « la volonté » d'arrêter, c'est juste que son foie n'est toujours pas assez fort pour compenser le mal fait par tabac et alcool.

                                                              Autre exemple : un ami a arrêté de fumer il y a quelques années (lui et sa copine à l'époque avaient arrêté ensemble). Il casse avec sa copine → il se remet à fumer comme un pompier (comme avant en fait). Il est recasé avec une autre copine qui fume encore plus que lui : ils arrêtent ensemble (et elle souffre grave, car ce n'est pas que physique, c'est aussi psychologique).

                                                              Mon père a arrêté de fumer il y a bientôt 30 ans (il approche des 80). Il rêve encore qu'il fume une clope de temps en temps.

                                                              Mais à part ça, c'est qu'une question de volonté. C'est comme les régimes, c'est qu'une question de volonté (et pourtant, économiquement parlant, ça se tient de faire un régime : la première cause d'obésité est tout de même la quantité de bouffe ingurgitée, avant même de parler de la qualité). Oui mais en fait non, n'importe quel psychiatre/psychologue te dira que faire un régime, c'est accepter de mourir un peu (parce que physiquement ton corps n'est pas d'accord, et psychologiquement tu te prives).

                                                              Bref, tout n'est « que » question de volonté, certes. D'ailleurs, la souffrance c'est qu'une question de volonté. N'importe qui ayant assez de volonté pourrait avoir un seuil de tolérance à la souffrance bien plus grand, mais presque personne ne fait l'effort. C'est pour ça que nous ne sommes pas tous des maîtres Yogi.

                                                              ... Ou alors, ceux qui réussissent à arrêter de fumer/faire un vrai régime qui dure/marcher sur des clous ont quelque chose qui leur permet de renforcer ladite volonté (pas envie de mourir à 40 ans en laissant ses gamins dans la merde pour un obèse, garantie du médecin que si on continue à fumer comme ça, dans un an on va laisser une veuve derrière soi pour un fumeur, etc.).

                                                              Il n'y a pas que la volonté, il y a un état d'esprit à avoir, et certains sont « câblés avec », alors que d'autres doivent être guidés/aidés pour l'obtenir.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              tu sais, dans le cadre de ton élévation personnelle, du développement de tes bons conseils, de l'augmentation de ton karma, je te propose de faire un stage de 6 mois dans une structure d'accueil et d'insertion, histoire de mettre en pratique ces conseils de bon père de famille type brave patrie. un rsa couple avec 1 enfant, c'est 692 euros. avec peu de loyer à payer. La fortune comparé avec ton schéma à 400 euros.

                                              Maintenant juste une question comme cela, prenons une ville moyenne de province, ils font comment pour vivre normalement et surtout rester dans une dynamique d'employabilité. ca veut dire souvent voiture, internet, téléphone.
                                              • [^] # Re: ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                je te propose de faire un stage de 6 mois dans une structure d'accueil et d'insertion

                                                Pas 6 mois, mais j'ai eu l'occasion, et je ne recommencerai pas :
                                                - Beaucoup d'intervenants "bénévoles", mais pas si bénévoles que ça : c'est leur thérapie, leur besoin d'être "utile".
                                                - Beaucoup de personnes ne sachant pas gérer leurs sous, et ne voulant surtout rien changer (arrêter de fumer? "allez crever". ben je te laisse alors, moi je ne vais bien, mais toi tu iras pas mieux).
                                                - beaucoup de personnes ne voulant pas faire de boulots "ingrats" car ces boulots c'est fait pour les bougnouls
                                                - Discussion avec un chef de chantier "ben la, la personne que tu m'as filé, j'en suis très content, enfin un qui est à l'heure, parce que les autres du centre de ré-insertion, ils n'étaient jamais à l'heure, 5h du mat c'était trop tôt pour eux, trop dur qu'ils disent, mais moi quand le camion doit partir, il part". La personne en question est maintenant à plus de 2x le SMIC dans un poste à responsabilité, "juste" parce qu'elle a su être à l'heure le matin.
                                                - etc...

                                                J'ai vu, et ne souhaite pas continuer l'expérience (même si j'ai croisé quelques personnes très intéressantes des deux côté, aideurs et aidés, mais le "bruit" est trop fort pour que ça me motive) tant que je n'ai pas trouvé une structure qui n'aura pas de pitié pour les gens qui ne veulent pas s'en sortir et être heureux avec des besoins "normaux" (si tu me trouves une structure de ce type, je suis preneur)
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                  >une structure qui n'aura pas de pitié pour les gens qui ne veulent pas s'en sortir et être
                                                  >heureux avec des besoins "normaux"

                                                  j'ai une réponse, mais j'ai peur du point goodwin aussi tôt dans l'année. : Arbeit macht frei.

                                                  Tu sais le social, c'est pendre les gens pour en (re)faire des citoyens. Ton social à toi c'est le truc de pd qui gère ce qui est facilement réinsérable et laisse crever les 80% de déchets. Mais ces 80% de déchets : ils ont grandis dans ton pays, éduqué par l'école et le système autour. Tu ne peux pas abrutir les gens par la télé pour qu'ils votent bien utile et en même temps les accuser d'être abrutis par la télé. Idem pour les clopes : pendant combien de temps c'est la séita propriété d'état qui vendait des clopes, on peut pas venir aujourd'hui raler contre les mecs de 40 ou 50 ans qui cloppent depuis 20 ou 30 ans parce que l'état n'est plus engagé depuis 5 ans. Si encore les taxes sur le tabac servait à financer ceux qui veulent arrêter, je veux bien mais là....

                                                  Tu vois ce qui me fait rire, c'est que tu as travaillé moins de 6 mois plus probablement 2 ou 3 et tu arrives déjà à faire le tri entre ceux qui veulent s'en sortir et les autres : en clair ceux qui acceptent de faire ce que tu dis, comme tu le dis, parce que tu as la solution pour eux. et les autres, une bonne solution finale.

                                                  arggg. trop tard... Putain heureusement que tu ne fais pas de politique, sarko à coté de toi c'est un 68ard toujours sous pétard.
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    Arbeit macht frei

                                                    Voit pas le rapport entre le meurtre et dire au gens "si vous dépensez vos sous n’importe comment, venez pas pleurer ensuite"

                                                    ils ont grandis dans ton pays, éduqué par l'école et le système autour.

                                                    Ils ont autant de mépris de ma part qu'ils ont eu ça. Je respecte bien plus les gens qui n'ont pas eu ça (ailleurs dans le monde) et qui savent apprécier les choses.

                                                    pendant combien de temps c'est la séita propriété d'état qui vendait des clopes,

                                                    Et?

                                                    n peut pas venir aujourd'hui raler contre les mecs de 40 ou 50 ans qui cloppent depuis 20 ou 30 ans

                                                    - C'est pas comme si tu peux pas te rendre compte que l'argent part quand tu vas au bureau de tabac, c'est un peu la base
                                                    - vu toutes les campagnes, tu sais depuis des années
                                                    - Même après 30 ans de clope, tu peux arrêter. Mais encore faut-il le vouloir (en vrai, pas dire "je voudrais bien mais")

                                                    tu arrives déjà à faire le tri entre ceux qui veulent s'en sortir et les autres

                                                    "Malheureusement", on voit relativement vite ceux qui veulent s'en sortir et les autres.

                                                    une bonne solution finale.

                                                    Tu veux me faire passer pour le méchant qui veut tuer tout le monde.
                                                    Non, juste "aide-toi et le ciel t'aidera". Ils ne veulent rien changer, grand bien leur fasse, je leur laisse le RSA (que je voudrai bien augmenter car vu le niveau de vie de la France, on peut bien le mettre bien plus haut), mais je méprise ceux qui fument / jouent au loto / achète tout et n'importe quoi puis viennent pleurer qu'ils n'ont pas assez. Même si le RSA était à 4000€/mois, ils continuraient de râler car n'ont pas encore assez pour être heureux (on n'a jamais assez pour être heureux, jamais).

                                                    Maintenant, si tu veux continuer comme l’abbé pierre, vas-y, mais ça ne changera rien au problème. Je ne compte pas m'investir avec des gens prêts à aider tout le monde, c'est aussi mon choix. Tu ne veux pas de mon choix, ben je vis ma vis à côté, et tant que je verrai autant de cigarettes vendues, je ne pleurai pas sur les gens (c'est aussi mon choix).
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                                      ouais, tu as raisons, j'espère juste que le jour ou tu auras un soucis, tu trouveras quelqu'un pas comme toi qui t'aideras.

                                                      Parce que le soucis que tu auras, il sera la résultante de tes choix que peut être d'autres devront assumer. Tu crois que vos 3-4000 euros par mois et tes économies sont le rempart contre tout ? détrompes-toi. tu penses faire partie de ceux qui ont réussi a la force de leurs bras, détrompes toi, tu es juste un peu au dessus du lot, mais il suffit de pas grand chose : ta femme demande le divorce et tout ce pactole se divise, ta maison en location doit être vendu, la pension pour ton gosse va prendre 15-20% de ton "salaires".....

                                                      Tes contrats free-lance disparaissent pour une raison pas de bol, et il te reste juste ce que tu as mis de coté, tes cotisations retraites représenteront peau de bale, si il t'arrive un accident et que tu ne peux plus travailler autant, combien de temps tu penses survivre avec tes milliards de coté ?

                                                      Le soucis avec ces raisonnements binaires, c'est qu'ils ne sont valables que dans un tout petit contexte bien précis dans le temps et l'espace et non de valeur que d'exemple. On ne peut pas en faire un raisonnement et encore moins un modèle.

                                                      Et tu devrais consulter, je trouve que tu fais une très grosses fixette sur les cloppes et le loto ? tu as été privé étant petit ?
                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                        ta femme demande le divorce et tout ce pactole se divise,

                                                        Juste pour info : nous avons des comptes séparés, et on sait chacun tout ce qu'on a, précisément. Le pactole ne se divise donc pas du tout, juste on mutualise moins. C'est que dans des délires de gens qui font pas attention que "ça se divise", car l'argent est la, il ne disparaît pas, et ne se divise pas avec le divorce.

                                                        ta maison en location doit être vendu

                                                        Gni? Je prend moins grand, je suis "moins nombreux".

                                                        la pension pour ton gosse va prendre 15-20% de ton "salaires".....

                                                        Si seulement c'était vrai, ma maman aurait été riche et moi aussi pendant mon enfance.

                                                        combien de temps tu penses survivre avec tes milliards de coté ?

                                                        C'est pour cette raison que j'épargne beaucoup (bien plus que 50% de ce que je gagne, car je gagne bien et je peux me le permettre) au lieu de faire "comme les autres" à dépenser pour avoir le niveau de vie "digne de mon niveau" (j'ai le droit souvent à des railleries sur mes priorisations car je ne dépense pas assez par rapport à ce que je peux)

                                                        i il t'arrive un accident et que tu ne peux plus travailler autant, combien de temps tu penses survivre avec tes milliards de coté ?

                                                        J'adapterai mon niveau de vie en fonction. Je n'ai pas peur de ça (et si j'en ai peur, je paierai une assurance invalidité meilleure, comme celle que j'avais quand j'étais salarié, j'ai choisi), je ne serai pas malheureux (ou ne pourrait m'en prendre qu'à moi-même).

                                                        Le soucis avec ces raisonnements binaires, c'est qu'ils ne sont valables que dans un tout petit contexte bien précis dans le temps et l'espace et non de valeur que d'exemple

                                                        Oui, bien sûr, je connais des gens de plus de 60 ans qui ont très bien vécu leur bonheur de ne pas travailler de toute leur vie. Et qui ne le regrettent pas. Pas de sous, mais beaucoup d'expérience grace au fait de ne pas avoir fait boulot/metro/dodo. Elles ont fait un choix sur le long terme. Mais bon, ces personnes n'existent pas pour toi (tu me parlerai d'autres pays comme les US, je comprendrai, mais la France : désolé, trop gros)

                                                        Et tu devrais consulter, je trouve que tu fais une très grosses fixette sur les cloppes et le loto ? tu as été privé étant petit ?

                                                        Ce sont deux choses très démonstratives de comment les gens conçoivent la gestion. Très bon indicateurs entre les "flambeurs" et les "gens qui font attention".
                                                        - La cigarette parce que la plupart des gens "veulent arrêter" = montre la relation entre les paroles et les actes (la cigarette est facile à arrête même pour les gros fumeurs du moment ou la volonté réelle y est. Le mot problématique est "réelle"). + pour les personnes <=SMIC, montre la façon de voir la priorité dans les besoins. Etonnament, les gens heureux avec pas de sous sont soit non fumeur, soit fumeur en sachant que ces sous sont pour le plaisir, et assument le fait que ça coûte et qu'elles priorisent. Mais fumer en gagnant moins que le SMIC et se plaindre qu'on n'a pas assez d'argent, c'est une belle démonstration qu'il y a un problème.
                                                        - Le loto montre le choix de la personne à préférer 5 minutes d'espoir à la construction d'un projet à long terme.
                                                        - Il y a d'autres signes (vouloir un 45m2 près de Paris en étant célibataire au chômage, ou avoir "vitalement besoin" de 60 m2 à 2 dans Paris obligatoirement alors qu'on gagne 2 SMICs, ça j'ai vu aussi)

                                                        Tu veux aider les gens qui fument et jouent au loto? Soit, mais sans moi, j'estime que la société n'a aucunement à aider les gens à avoir ce genre de "plaisirs" bien trop cher pour ce que ça apporte. Si ils peuvent se permettre ça, c'est qu'ils ont de quoi remplir leurs besoins réels.
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par . Évalué à 2.

                                                    Ben voyons, parce qu'on a decouvert que la clope c'etait nocif et addictif ya 5 ans.
                                                    Avant, on savait pas. D'ailleurs, jusque ya 5 ans, la premiere latte sur une clope, c'etait super agreable. Les glaires du matin sentaient la rose et on etait pas essoufle apres avoir couru 10m.
                                                    Les gens etaient trop cons pour s'en rendre compte tout seuls, surement la faute a la tele, qu'on les a scotches devant et lobotomises a l'insu de leur plein gre.

                                                    Quand je dit "on", c'est les encules d'en face, bien sur.
                                                    En face de quoi ou de qui, on sait pas trop exactement, ce qui est important, c'est qu'ils soient en face, ca fait un parfait bouc emissaire!

                                                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par . Évalué à 2.

                                              « Zut, alors, tous ces pays qui ont des loyers moins chers, plus accessibles (par rapport au niveau des alocs), c'est vraiment n'importe quoi comme lecture. Ou pas. »

                                              Oui alors, euh, de quels pays parles-tu ? Aux Pays-Bas, le locataire est encore plus protégé qu'en France (en gros, même si c'est pour venir habiter dans la maison/l'appart, tant que le locataire veut rester et paie son loyer, tu peux rien faire).

                                              Aux USA (où je vis actuellement), le bail est d'un an. Si je veux partir plus tôt, je dois trouver un locataire pour me remplacer, et le proprio doit l'accepter (la plupart du temps j'ai l'impression que cette partie est une formalité). Les loyers ici sont à peu près comparables à ceux qu'on peut trouver en banlieue lointaine de Paris ou ailleurs en France dans des villes de taille relativement importantes (Lille, Lyon, etc.). N'empêche: tout est fait pour protéger le propriétaire ici : mon bail tient jusqu'en Juin, mais j'étais censé dire si je le renouvelle dès Novembre ... Sachant que j'ai emménagé en Septembre (en prenant la place d'un des colocs).
                                          • [^] # Re: ...

                                            Posté par . Évalué à 0.

                                            D'un autre cote, le proprio aux dents longues mangeurs de bebes pauvres, si vraiment c'est tout pour la thune, il va y reflechir deux fois avant de virer un bon payeur qui a un probleme la maintenant.
                                            S'il le fout dehors, il doit rendre la caution, nettoyer l'appart, le remettre sur le marche et ne pas toucher de loyer pendant au moins 15j voire plusieurs mois.
                                            Pour autant que je sache, le temps c'est de l'argent, surtout quand c'est celui d'un agent immobilier.

                                            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                  • [^] # Re: ...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    C'est sûr que vu la galère que c'est pour virer un locataire qui ne paie pas, que ce soit parce qu'il est trop pauvre ou pire, parce qu'il est malhonnête, les propriétaires ne louent pas à n'importe qui, et cherchent à obtenir un maximum de garanties et de cautions sur la solvabilité future et l'honnêteté des locataires.

                                    Pour le peu que j'en ai vu, si j'étais propriétaire, je ne louerais qu'à des connaissances proches.
                                    • [^] # Re: ...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Je suis propriétaire loueur, et j'ai fait mes "B.-A." à la tête du client.
                                      Pour le moment, j'ai eu de la chance, les gens "pauvres" (étudiants sans sous en couple, familles de 4 qui vont vivre dans 50 m2 etc...) à qui j'ai donné leur chance ne m'ont jamais fait défaut, mais c'était un peu la roulette (car si jamais ça foire, j'en ai pour 2 ans à les virer, et 2 ans c'est long).
                                      Personnes "pauvres" mais heureuses de ce qu'elles ont (en fait, la façon de discuter argent, de voir comment ils sont heureux ou pas, c'est mon critère de sélection entre les dossiers que j'ai)
                                • [^] # Re: ...

                                  Posté par . Évalué à 6.


                                  Bon, déjà, ça commence mal : "voiture" (qui coûte cher) et baraque (qui coûte cher aussi) plutôt que de trouver un appart (petit mais suffisant) à côté de transports en commun (gratuit car chômage, ou sinon c'est pas RSA mais plus d'argent) (et oui, ça se trouve dans le parc privé, même pour des gens au RSA), il y a déjà des petites démonstration de mauvaise gestion.

                                  Tu as raison, l'immobilier en grande ville ca a un cout dérisoire. Pis un HLM ca se se dégotte micheton.
                                  Pis pour une famille avec 3 enfants on peut se serrer un peu ou alors on a la banlieue, c'est beau tout ce gris comparé au vert tout chiasseux et tous ces pbs, que même nos amis suisses viennent nous reprocher de les exporter.

                                  Non vraiment la campagne c'est vraiment un luxe de riche qu'il faut surtout pas se payer. (on n'est pas loin de 3 téles, 17 consoles et autres dans le genre abus)
                                  Ceux qui choisissent cette option sont de mauvais gestionnaires exigeants.
                                  Le bonheur (puisque c'est de ça qu'on parle) est dans le béton.



                                  gratuit car chômage,

                                  je croyais qu'on parlait de smicards.
                                  C'est tellement plus simple de faire des démonstrations en changeant les paramètres à tout bout de champs.


                                  Non vraiment tu m'as convaincu, il vaut mieux être pauvre smicard et assisté, que riche et se débattre avec ses niches fiscales et son stress au quotidien devant les soubresauts boursiers.
                                  Ceux qui se plaignent sont forcément soi fainéants soi cons et ne devraient d'ailleurs pas se plaindre que Free et les autres FAI rétablissents le cout réel de leur service pour cet autre "luxe" qu'est internet.
                                  • [^] # Re: ...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    je croyais qu'on parlait de smicards.

                                    ah ah ah.
                                    Tu lis toujours ce que tu veux lire. Tu oublie la partie de la phrase juste après.

                                    Avec des réponses comme ça, c'est pas gagné.
                                    Donc parlons SMICARD, donc 1000€/mois, mais du coup j'ai 600€ (différence SMIC / RSA) en plus à dépenser pour 50€ de transport en plus. Encore plus dur à démontrer.
                                    • [^] # Re: ...

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Et aussi moins d'aides, (plus de frais de transport, moins ou plus d'APL, d'exonérations, ...)


                                      Sans compter que tu parles à un moment de studio pour un célibataire au lieu de famille,bref ton méli mélo habituel.
                                      • [^] # Re: ...

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Au pif, vite fait, en cherchant on trouve largement mieux.

                                        http://www.avendrealouer.fr/annonces-immobilieres/detail+pro(...)

                                        570€, plus que compatible avec famille avec 2 SMIC. Et encore, je suis tombé sur une ville assez chère.
                                        • [^] # Re: ...

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          47 m2/T2 pour 5 dans un bled à 17 bornes de Grenoble.
                                          T'es généreux toi.

                                          Grenoble, je ne connais pas.
                                          Voreppe, est-ce la campagne ? (ca y ressemble)
                                          Peux t'on se débrouiller sans bagnole. (je ne parle même pas de partir en WE)
                                          Transports:
                                          Pour le garcon qui va au lycée professionnel, maman qui bosse plein centre, papa en horaire décalé à l'usine en zone indus excentrée
                                          Fréquences, prix pour toue la famille, temps de trajet (20 mns en bagnoles) ?

                                          570 euros de prélevé sur 1200 (presque à la moitié)
                                          Combien d'APL ?
                                          Combien alloc familiales ?
                                          Les charges avec ou sans eau, electricité, gaz de ville ou juste gardiennage et poubelles... ?
                                          Chauffage : gaz, électricité, ?

                                          Taxe d'habitation ?
                                          Augmentation du loyer par an (les agences appliquent toujours le tarif max)
                                          budget bouffe par mois pour 5 au low-cost (y'en a un forcément)
                                          Assurances scolaires+logement+mutuelle madame
                                          ...

                                          (taux d'endettement > 33%)
                                          Ce couple s'il dégotte l'appart (dans la vrai vie où il faut montrer patte blanche pas dans celles de Zenitram) va se payer une vraie tranche de bonheur dans son jardinet de 10 m2 les WE d'hiver.

                                          Quelle vie de rêve, mon dieu.
                                          Ces gens-là ont plus qu'il n'en faut et peuvent épargner à gogo et dans 10 ans Copacabana.
                                          • [^] # Re: ...

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Pardon 1700 euro pour 2 smics en 2010

                                            Ca laisse bien de la marge.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par . Évalué à 2.

                                              Oups 2150.

                                              http://www.tuxboard.com/smic-2011-net-et-brut-augmentation-a(...)

                                              Bon faut aussi compter un T3 plutôt qu'un T2 parce qu'à 5 dans une chambre, c'est sympa aussi pour l'intimité (encore un luxe)

                                              C'est Byzance.
                                              • [^] # Re: ...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                En ce moment, je loue un T2 à un couple + 2 enfants (le couple dans le "salon", les enfant dans la chambre). Transports à proximité (5 minutes à pieds puis 30 minutes de Paris en train)
                                                Et ils gagnent moins que 2 SMIC (madame ne voulant pas travailler à 100%).
                                                Et ils ont de l'épargne
                                                Et ils sont heureux de ce qu'ils ont.

                                                Maintenant, je laisse les gens pas heureux et qui veulent 90 m2 pour vivre à 3 continuer de se plaindre, ça ne changera pas les choses.

                                                PS : sinon, nous vivons à 3 avec moins de 2150€ dépensés par mois, largement moins, et on n'a pas l'impression de se priver. Par contre on a fait des concessions sur le lieux d’habitation, sur la taille de l'appart etc... Et nous rencontrons plein de gens venant au même endroit que nous sans un sous qui rentre sauf le RSA (mais avec quand même un peu d'épargne pour emménager), tout aussi heureux même si ils font beaucoup plus attention que nous aux dépenses pour pas avoir de superflux que nous, nous nous permettons. Question de choix, certains décident d'être malheureux et ne rien changer, d'autres changent. Je ne pleurerai pas sur les gens qui ne veulent rien changer.
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  ya plein de marchand de sommeil qui louent des appart miteux a des clandestins qui sont bien "heureux" d'avoir un toit sur la tête !

                                                  Je ne suis pas sur qu'on ai la même notion de "bonheur" !
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    Je ne parle pas des clandestins, je les ait retiré dès le départ des gens que je critique.

                                                    Eux ne gagnent rien, risquent de prison si ils croisent les flics, etc... Ils n'ont rien pour eux, pas de protection.
                                                    Je parle des gens qui ont au minimum droit au RSA.
                                                • [^] # Re: ...

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  > nous vivons à 3 avec moins de 2150€ dépensés par mois

                                                  ET a coté du épargne parce que tu gagnes bien plus que 2150€ par mois. ET tu pioches dans l'épargne pour t'acheter le plasma, une nouvelle voiture, des vacances, etc.

                                                  Quand tu as le RSA, tu "épargne" 10€ par mois. et ce n'est pas ces 10 qui te permette de faire face aux coups durs ou aux coups de cœur !
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                    Je me demandais quand ça allait arriver...
                                                    Oui, je me permet des choses car je peux. Mais c'est du superflu.
                                                    Si je n'avais pas l'argent, je n'achèterai pas ce superflu. Je critique les gens qui achètent le superflu sans avoir les moyens.
                                                  • [^] # Re: ...

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                    une nouvelle voiture,

                                                    Pas de voiture, trop cher pour ce que ça sert, je me débrouille pour toujours être à côté de transports en commun (et tant pis pour les boulots a perpette), le loyer un peu plus cher est largement compensé par la non dépense en voiture. Si vous avez du fric à mettre dans une voiture, c'est votre choix... Quand je vois le nombre de voiture vendues par mois (voitures neuves donc, chères), je me dis qu'il y a encore de la marge en France.
                                                    • [^] # Re: ...

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                      T'as pas de voiture ? OK !

                                                      Moi les gens qui n'ont pas de voiture, je les laisse faire du stop au bord de la route. Ils ont fait leur choix ! Si ils ont besoin d'aide pour faire des courses, aller à l’hôpital, voir un parent souffrant, aller à un entretien d'embauche, c'est leur problème.

                                                      Moi j'ai fait le choix d'investir dans un moyen de locomotion m'apportant autonomie et liberté de déplacement, ce n'est pas pour perdre mon temps à aider ceux qui n'ont pas fait ce choix.


                                                      PS: si tu ne saisis pas l'analogie de ce discours avec le tien, je ne peux rien faire pour toi !
                                                      • [^] # Re: ...

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                        aller à l’hôpital

                                                        J'ai fait un choix. Hôpital accessible par transport en commun ou taxi (que j'ai utilisé il y a peu, merci le taxi, sinon, 112, et ambulance).

                                                        voir un parent souffrant

                                                        Toute la famille (et belle famille, faut croire que c'était un critère) accessible en transport. C'était leur choix aussi sans doute.

                                                        aller à un entretien d'embauche,

                                                        Pareil, toujours des boulots accessibles en transport. Pour des exemples de boulots sans transport, ça se négocie, ou tu peux faire un investissement. C'est un choix.

                                                        ce n'est pas pour perdre mon temps à aider ceux qui n'ont pas fait ce choix.

                                                        C'est ton choix.

                                                        PS: si tu ne saisis pas l'analogie de ce discours avec le tien, je ne peux rien faire pour toi !

                                                        Très bien. Et je ne vois pas le problème. Choix. Toujours. Après si tu veux le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière, ben je te laisse à ton fantasme. D'autres vivent avec les choix et sont heureux.
                                          • [^] # Re: ...

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Augmentation du loyer par an (les agences appliquent toujours le tarif max)

                                            Juste pour démontrer que tu regardes que ce qui t'arrange :
                                            - Tu parles de l'augmentation du loyer (maximum coût de la vie)
                                            - Tu ne parles pas de l’augmentation du SMIC (minimum coût de la vie).
                                            Comme par hasard, si tu met les deux, ils s'annulent, mais non, tu parles juste de l'augmentation du loyer.

                                            Comme par hasard... Toujours mettre l'accent sur le négatif, pas le positif.
                                            Et pour les transports, je ne sais pas comment les "autres" font, mais j'ai toujours vu les gens qui veulent être à côté des transports y arriver (même ma maman seule avec 2 gosses qui gagnait pas beaucoup plus que le SMIC), désolé j'ai trop d'exemples de gens qui sont prêt à faire des concessions et savent prioriser (mon enfance a été sans console, sans Nikes, avec une mère gagnant pas plus que ça, mais j'ai été content de mon enfance avec des transports en commun, toujours, c'était une priorité pour ma maman qu'on soit autonomes)

                                            Sinon, oui, 1200 pour 2 SMIC, ça montre que tu ne connais pas automatiquement le coût du SMIC de tête, perso je t'aurai sorti immédiatement 9.00€/heure ou 1050€/mois au moins (j'avais plus en tête la dernière augmentation pour le mensuel), surement pas 1200€ et 2 personnes qui travaillent dans le même commentaire.
                                            • [^] # Re: ...

                                              Posté par . Évalué à 2.


                                              Tu ne parles pas de l’augmentation du SMIC (minimum coût de la vie).
                                              Comme par hasard, si tu met les deux, ils s'annulent, mais non, tu parles juste de l'augmentation du loyer.


                                              Ben en tant que locataire, je l'ai bien ressentie cette augmentation quand tu es au dessus de SMIC et que ton salaire stagne alors que ton loyer augmente bien en proportion chaque année lui.
                                              C'est ce qui m'a motivé à m'excentrer pour devenir proprio en effet.
                                              Mais ayant connu les 2 cotés je peux me permettre de m'exprimer.
                                              Mais pour ce qui est de biaiser les raisonnements, j'en ai autant à ton service.


                                              Sinon, oui, 1200 pour 2 SMIC, ça montre que tu ne connais pas automatiquement le coût du SMIC de tête, perso je t'aurai sorti immédiatement 9.00€/heure ou 1050€/mois au moins (j'avais plus en tête la dernière augmentation pour le mensuel), surement pas 1200€ et 2 personnes qui travaillent dans le même commentaire.

                                              Ben oui n'étant pas loueur d'appart comme toi (j'économise en payant mon crédit), j'avoue ne pas être au fait du taux horaire.
                                              Je m'étais bêtement calqué sur ma douce et tendre qui est au temps partiel, quelle honte.
                                      • [^] # Re: ...

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        bref ton méli mélo habituel.

                                        Parce que tu donnes plein de possibilités.
                                        Donne moi un scénario, liste moi les dépenses, et je te dirai où on peut couper dans les "besoins"... J'attend une démo.

                                        Perso pour un célibataire :
                                        RSA+APL = 600€.
                                        Chambre 20 m2 (en colocation si possible, mais ça se fait pas trop en France) pas en vile mais à côté de transport dans une ville moyenne ou près de commerce dans un village = 200€
                                        Frais appart (elec/chauffage/Internet) = 100€
                                        Bouffe = 200€ (~7€/jour)
                                        Divers (plaisir + épargne + achat de seconde main des trucs qui doivent être changé de temps en temps comme électro-ménager / lit / etc, merci ebay) = 100€
                                • [^] # Re: ...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  ouais foutage de gueule pur et net.

                                  Avec 600 euros va trouver un appart près d'un transport en commun. A moins que 12 M2 ce soit petit et suffisant et que ca coute moins de 200 euros.

                                  Autant tu peux avoir des bonnes idées sur plein de sujet autant là, excuse moi mais cette manière pontifiante de juger...
                                  Je crois que tu es assez jeune, que tu a un tout petit passif en expérience de la vie et tu n'a pas vue des gens qui avaient vraiment besoin. Je flirte un peu avec le milieu social et je peux te dire que tu es loin de la vérité.

                                  Ensuite, par chez moi, les transport en commun permettant de travailler c'est mort, ca effleure même pas l'idée d'un politique quelque soit son bord.
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Il n'y a que dans la société de consommation qu'on a "besoin" d'une telé dans chaque chambre, 3 consoles de jeux et de fumer.

                          Le problème, c'est qu'on est bel et bien dans une société de consommation, et que tout est fait pour que le futile devienne indispensable.

                          Nous sommes martelés de pub, et le smicard fait également partie du système; même s'il devrait se rendre compte qu'il ne devrait pas, il se fait avoir aussi.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                          • [^] # Re: ...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je n'ai pas dit le contraire.

                            Mais plutôt que de demander indéfiniment des augmentation des aides pour les pauvres, ne serait-il pas mieux de les aider à comprendre comment être heureux sans les "besoins" futiles?

                            Car quelque soit l'augmentation qu'on donnera au SMIC et au RSA, tant que le "besoin" ne changera pas, les gens diront toujours qu'ils n'ont pas assez.

                            (et ensuite, pourquoi devoir toujours attendre du système? On peut aussi apprendre soit-même à résister au système de la société de consommation. Encore faut-il le vouloir, et c'est un travail sur soit-même à faire. Le travail en vaut le coup, c'est ce que te diront les personnes "pauvres" qui sont heureuses)
                            • [^] # Re: ...

                              Posté par . Évalué à 3.

                              L'idéal ne serait pas plutôt de leur donner du travail ?

                              Mais non, on préfère vendre nos usines à la Chine...

                              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                              • [^] # Re: ...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                L'idéal ne serait pas plutôt de leur donner du travail ?

                                Je n'ai pas dit le contraire. Je trouve abérant qu'on soit encore au 39/35/voir plus heures :
                                - Des gens tristes car ils travaillent trop (argent mais pas de temps)
                                - Des gens tristes car ils n'ont pas de travail (temps mais pas d'argent).

                                Le hic est que le gouvernement actuel fait des lois qui incitent à payer des heures supplémentaire que d'embaucher, à l'opposé du partage du travail.

                                (mais j'ai l'habitude : puisque je critique les "pauvres", je suis forcément pour le gouvernement actuel et tout ce qu'il fait... Juste que ça n'a rien à voir).
                                • [^] # Re: ...

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Tout à fait.

                                  Ça me rappelle il y a de nombreuses années, j'avais discuté avec un agent SNCF qui m'expliquait qu'il ne fallait surtout pas se dépêcher à son travail : si jamais il finissait trop vite ce qu'il faisait et il commençait autre chose, il prendrait le travail de quelqu'un d'autre et ça ne justifierait plus sa présence.

                                  Bon, c'est caricatural et assez ironique venant de quelqu'un de la SNCF, mais sur le fond, je suis assez d'accord avec lui, il y a assez de travail pour tout le monde.

                                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                  • [^] # Re: ...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    il y a assez de travail pour tout le monde.

                                    Je le dirai autrement :
                                    - Il n'y a pas assez de travail pour tout le monde à plein temps.
                                    - Donc baissons le "plein temps" à 32 heures/semaine et comme ça tout le monde (ou presque, il faut garder quelques pour-cent de chômage pour des raisons techniques) aura du travail. Mais faudra que les plus riches acceptent de travailler moins et gagner moins... Ce qui n'est pas gagné (et comme ils sont aidé par les pauvres lors des votes, ben ils restent comme ça, c'est beau les votes contre soit-même)
                            • [^] # Re: ...

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Mais plutôt que de demander indéfiniment des augmentation des aides pour les pauvres, ne serait-il pas mieux de les aider à comprendre comment être heureux sans les "besoins" futiles?

                              D'accord, mais comment ? On peut supprimer la publicité par exemple. Mais je suis pas sûr que ça fasse plaisir à ces "pauvres riches qu'on arrête pas de tout leur mettre sur le dos", si les gens arrêtent de consommer des merdes.
                              • [^] # Re: ...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                On peut supprimer la publicité par exemple.

                                Ils trouveront toujours un contournement.
                                C'est à la source (les gens) qu'il faut s'attaquer.

                                D'accord, mais comment ?

                                Ca, je n'ai pas la solution ultime, je constate juste que certains arrivent à le faire sans aide extérieure. Mais ils le veulent.

                                Mais je suis pas sûr que ça fasse plaisir à ces "pauvres riches qu'on arrête pas de tout leur mettre sur le dos", si les gens arrêtent de consommer des merdes.

                                Je n'ai jamais dit qu'il fallait faire plaisir aux "riches".
                                Ca me plairait bien que toutes ces merdes qui ne seraient plus consommées fasse perdre beaucoup d'argent aux "riches", mais je sais que ce n'est pas prêt d'arriver (les adeptes de la décroissance étant très très peu nombreux, ça fait autant d'effet que Cantonna contre les banques)
                            • [^] # Re: ...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              la société qui n'arrive pas à donner un minimum à tous va apprendre maintenant à tous comment s'en passer. Putain, il est pas jobard ton monde idéal comme dirait la tante de ma moitié.
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          C'est pas toi qui disait y'a quelque temps que le fait d'être à son compte rapportait "gros" ?

                          A quel Zenitram je m'adresse ? L'indigent économe ou le freelance pété de thunes ?
                          • [^] # Re: ...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Tu peux lire s'il te plait?

                            Je remet ici : " nos revenus moins notre épargne fait 1.8x le SMIC".
                            Oui, je gagne bien ma vie.
                            Non, je ne dépense pas tout ce que je gagne, j'épargne (beaucoup).

                            Mais quand on ne veux pas voir...
                            • [^] # Re: ...

                              Posté par . Évalué à 2.

                              C'est marrant mais plus on est riche plus on épargne facilement, bizarre hein ?

                              C'est forcément qu'on est meilleur gestionnaire, il ne peut y avoir d'autres explications.

                              (Rien a voir avec le fait qu'on ne prête (pas cher) qu'aux riches, que les niches fiscales ne soient accessibles qu'aux riches, et que 20% de prélèvement par TVA laisse en valeur absolue plus de fric au riche qu'au pauvre).

                              Bref, tu fais partie des classes "moyennes" et ton exemple ne démontre rien.
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Ce qui me fait rire ce sont les personnes qui sont sur-endetter mais qui ont chez eux, une télé dans chaque chambre, 3 consoles de jeux, qui fume comme des pompiers.

                      Tu as raison. Ils feraient bien mieux d'investir dans un Bescherelle et un Bled (marques déposées).
                      OK. Je sors. -> [ ]

                      Quoique non, je ne sors plus. Ton propos m'agace un peu quand même. Le bobo (ou autre espèce supérieure apparentée) bienveillant qui regarde et juge ses pairs présumés inférieurs (mais attention, en toute humilité tout de même, il faut soigner sa bonne conscience) me fait penser au paternalisme d'antan qui lui même avait des relents nauséabonds de pétainisme. On fait quoi ? On rééduque ou/et on déporte toutes ces personnes ? Sinon, ces personnes te dérangent-elles personnellement (en plus de te faire rire car visiblement tu as le rire facile...) ?
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        On rééduque ou/et on déporte toutes ces personnes ?

                        Elles peuvent rester comme elles sont.

                        Sinon, ces personnes te dérangent-elles personnellement

                        Ca me dérange qu'elles fassent croire qu'elles ne peuvent pas épargner ou être heureuses "parce qu'elles sont pauvres".

                        Elles ont le droit de dire que c'est la faute de la société, j'estime avoir le droit de dire que c'est leur faute (en France), et je peux démontrer chiffre à l'appui qu'on peut très bien se faire plaisir "même pauvre".

                        Ce qui me dérange est la capacité des gens à toujours accuser les autres de leurs malheurs. J'ai été tenté de faire "plus" pour ces personnes, mais à la vue de comment est géré ce que je leur ai apporté, j'ai arrêté net, trop dégoûté.
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ca me dérange qu'elles fassent croire qu'elles ne peuvent pas épargner ou être heureuses "parce qu'elles sont pauvres".

                          D'où sors-tu cela ? D'un pseudo-reportage d'une pseudo-chaîne d'information en béton ? Du forum des lecteurs de 20minutes.fr ? C'est bien gentil de généraliser. Je ne vois aucun élément factuel dans ta phrase.

                          Elles ont le droit de dire que c'est la faute de la société, j'estime avoir le droit de dire que c'est leur faute (en France), et je peux démontrer chiffre à l'appui qu'on peut très bien se faire plaisir "même pauvre".

                          Tu ne vas pas démontrer grand-chose avec ton malheureux "chiffre", non ?

                          Ce qui me dérange est la capacité des gens à toujours accuser les autres de leurs malheurs. J'ai été tenté de faire "plus" pour ces personnes, mais à la vue de comment est géré ce que je leur ai apporté, j'ai arrêté net, trop dégoûté.

                          Je ne jugerai pas. Je n'ai aucun élément sur le sujet.
                          • [^] # Re: ...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            D'où sors-tu cela ?

                            Premier commentaire auquel j'ai réagit.
                            https://linuxfr.org/comments/1195513.html#1195513
                            "Résultat, une famille de smicards qui n'a pas moyen d'épargner "

                            J'ai réagit uniquement pour cette raison.
                            Tu rentres dans la conversation, me demandant une source, mais la source est le commentaire auquel je réagit!
                            • [^] # Re: ...

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Tu es fort toi, tu cites tes propres sources comme référence (dans lesquelles je ne vois toujours rien de factuel). Mais tu as raison, on n'est jamais mieux servi que par soi-même !

                              Sinon, un petit conseil, décolle de ton PC et met le nez dehors (tu peux laisser tes préjugés à côté de ton clavier). Je pense que "prendre la température" du milieu social ambiant te sera plus profitable que d'essayer de théoriser sur des critères subjectifs...

                              Enfin, vu le nombre de personnes sur ce "thread", je pense que l'on a dépassé le stade de la conversation, non ? :-)
                              • [^] # Re: ...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Sinon, un petit conseil, décolle de ton PC et met le nez dehors

                                Seul hic : je parle par expérience, je rencontre beaucoup de gens au RSA (ou équivalent dans un autre pays, beaucoup de français vont dans un autre pays et ville "à la mode) heureux de ce qu'ils ont (et ne veulent surtout pas travailler!).

                                Je pense que "prendre la température" du milieu social ambiant te sera plus profitable que d'essayer de théoriser sur des critères subjectifs...

                                Je critique toujours les gens qui veulent tout, avec des "besoins".
                                Je regarde les vente de loto / cigarettes surtout. Tant que ça marchera, c'est qu'il y aura de la marge.
                        • [^] # Re: ...

                          Posté par . Évalué à 6.

                          En 2011 je te propose d'arrêter de parler des être humains comme de la vulgaire marchandises. Je ne sais pas si tu te rends compte du mépris qu'il y a dans tes propos. Mais bon... t'as relu la manière dont tu parles de personnes que tu appelles "pauvres" (ces gens, ces personnes, ces, ces ces...)?

                          Je te propose également d'arrêter de répandre ta fausse science par paragraphe entier. Trois bouquins de droit ne font pas d'une personne un expert en droit international. Pas plus que "Keynes pour les nuls" et "Les sciences sociales pour tous". T'as des lacunes (je sais c'est une révélation), c'est pas grave c'est le cas de tout le monde. Mais se voiler la face et faire comme si tu savais tout : le roi nu tu connais?

                          Malgré que ton but semble être la réflexion, il n'y en a pas une once dans tout ce que tu écris. Balancer des généralités à partir "d'expériences réelles" et conclure par "ils doivent se débrouiller" c'est une grande avancée.

                          Si c'est simplement de la provocation gratuite alors c'est réussi mais cela n'aide en rien le "débat" d'idées que tu sembles vouloir soutenir.

                          Zenitram par pitié, en 2011 pousse "un peu" plus ta réflexion, questionne-toi plus et prends l'air.
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        A vrai dire, si ces personnes veulent 3 télé, et s'endetter, elle font ce qu'elles veulent, vivent comme elles veulent. Par contre je ne l'ai plaindrai pas.

                        Quand je dis que ca me fait rire, je devrais peut-être préciser que ca me fait rire jaune. Je trouve dommage de vivre comme cela. Quoi de mieux que regarder la télé en famille plutôt que d'avoir une télé dans chaque chambre.... (bon je ne suis pas parfait non plus sur ce point, mais je n'ai pas non plus un SMIC).
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      « Je ne crois pas que c'est ce qu'il veux dire. Mais juste que l'argent ne fait pas le bonheur. »
                      C'est bien ce qu'il essaie (maladroitement) de dire. Il oublie juste la seconde partie du dicton : « ... mais il y contribue grandement »...
              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                > Oui, oui, toujours les préjugés... Ben non, quand une boite coule (ou juste va moins bien), même les gros actionnaires perdent de l'argent. Mais toujours à taper sur les "riches qui gagnent toujours" en oubliant les "riches qui ont tout perdu car mal joué".

                Il parait qu'il y a eu une crise financière sans précédent...

                Résultat ? 30% de milliardaires en plus et des dizaines de millions de chômeurs en plus !


                Quand aux smicards qui peuvent "épargner", ils font partie de la famille à Chuck Norris ?
              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Oui, oui, toujours les préjugés... Ben non, quand une boite coule (ou juste va moins bien), même les gros actionnaires perdent de l'argent.
                Ok, et le smicard perd son boulot, on se demande bien qui perd le plus ?
                • [^] # Re: ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Perd-il l'argent qu'il a déjà gagné? Non, au contraire de l’actionnaire, mais chut, c'est pas bien de dire ça.

                  Le Smicard peut aussi mettre sont argent en actions, par contre va falloir accepter le risque de perdre plutôt que de gagner. Bizarrement, les salarié n'aiment pas recevoir des actions de l'entreprise plutôt qu'un salaire, comme par hasard dès qu'il faut mettre en pratique, il n'y a plus personne.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Perd-il l'argent qu'il a déjà gagné? Non, au contraire de l’actionnaire, mais chut, c'est pas bien de dire ça.

                    Mais perdre son salaire, c'est une catastrophe pour un smicard !!! C'est ne plus pouvoir payer son loyer, et factures diverses ! Alors bien-sûr, tu vas me dire que c'est de sa faute s'il n'a pas su prévoir, épargner, tout ça. Sauf qu'on vit au 21e siècle, et le mec qui perd son boulot risque de ne jamais plus en retouver.

                    Quant au financier qui mise sur une boîte en espérant récupérer son fric, à aucun moment il ne risque ses conditions d'existence.

                    Et je ne parle même pas des charognards qui achètent des entreprises pour les couler et se faire du fric sur la revente des actifs, genre Bernard Tapie et autres, et qui n'ont rien à cirer des conséquences dramatiques que cela a sur la vie de milliers de personnes.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par . Évalué à 2.


                    Le Smicard peut aussi mettre sont argent en actions, par contre va falloir accepter le risque de perdre plutôt que d

                    Prouve-le
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Mais si voyons, c'est facile, il lui suffit de s'acheter des actions au lieu de s'acheter à manger, et de se nourrir avec ses dividendes !
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Tant que l'actionnaire ne vend pas ses actions il n'a rien perdu.
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Si l'entreprise coule, que sa cote en bourse tombe à 0 et est retirée du marché, si l'actionnaire a tout perdu :)
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Parce qu'il a tout misé sur la même boîte, bien entendu.

                        Alors que le smicard, il met pas tous ses oeufs dans le même panier, il cumule 5 emplois avec cette offre pléthorique.
              • [^] # Re: ...

                Posté par . Évalué à 5.

                « Mais cela n'a rien à voir avec mon coup de gueule. Mon coup de gueule est contre les gens qui ont plus de 1000€/mois (Smicard à temps plein compris) et qui disent qu'ils n'ont pas assez d'argent "pour vivre". Ceux-la, ce sont juste des gens qui ne seront jamais heureux, même avec 3000€/mois, parce qu'ils ne seront jamais satisfaits. »

                *** VERSION COURTE ***
                Résumé rapide de ce qui suit (je me suis un peu emporté ...) :

                Bon alors, très simplement: célibataire et smicard à Paris, pour l'avoir été à une époque, c'est juste à la limite de l'impossible (sauf à se priver de plein de trucs). Oui oui, tu connais des smicards qui vivent bien et qui font des économies. Mais en pratique, ça tient plus de la « survie » que de la « vie » selon moi.

                Situation smicard à Paris / en région parisienne :

                - Loyer : ~ 500 € / mois
                - Charges (électricité, eau, chauffage) : ~ 40 € / mois
                - Transports : ~ 30-50 € / mois (la même chose payée par l'employeur)
                - bouffe et dépenses en tous genres (produits ménagers, etc.) : ~ 300 € / mois
                Total : 500 + 40 + 30 + 300 = ~870 - 900 € / mois sur un salaire d'environ 1000 €.
                Il reste donc ~ 210 € (salaire + CAF) pour économiser et/ou des loisirs ou des imprévus.

                Situation de mec qui bosse pour un salaire médian (~1500 € / mois) :
                - Loyer : ~ 500 € / mois
                - Charges (électricité, eau, chauffage) : ~ 40 € / mois
                - Transports : ~ 30-50 € / mois (la même chose payée par l'employeur)
                - bouffe et dépenses en tous genres (produits ménagers, etc.) : ~ 300 € / mois
                - Impôts -> ~ 150 € / mois

                Donc au total : 500 + 300 + 40 + 30 + 150 = 1020 €. On commence à respirer et à pouvoir vivre et sortir un peu avec les potes de temps en temps le soir.

                Tout ceci sans prendre en compte d'éventuels abonnements bien sûr (Internet, mobile, etc.).

                Si la vie est si dure, pourquoi vivre en IdF ?
                - Parce que 90% des boulots d'info de gestion s'y trouvent,
                - Parce que 90 % des boulots de plein de trucs de services et d'ingénierie ou conseil s'y trouvent aussi
                - Parce que j'y ai mes amis, ma famille, ma copine ou mon chien
                - et plein d'autres raisons d'ordre social et non économique.


                *** FIN DE LA VERSION COURTE. LE ROMAN PHOTO COMMENCE ICI ***

                Donc, pour info :

                1/ Quand tu es smicard et célibataire (et donc que tu ne peux pas mutualiser certains coûts, du genre la bouffe l'électricité, etc.), ton loyer en région parisienne coûte entre 500 et 600 euros (pas partout, certes). Tu peux aller en zone 5 et avoir moins cher, mais du coup:
                a/ Tu rallonges très certainement ton temps de trajet tous les jours (et ça a un impact sur la qualité de vie -- j'ai pratiqué les 3-4h de transport/jour pendant plus de cinq ans, et ça use vraiment beaucoup)
                b/ Il y a de fortes chances que tu n'aies pas de voiture, donc transports en communs, ce qui revient tout de même à quelque chose comme 90 ou 100 € / mois (avec 50% remboursés par la boite, certes -- et dans mon cas, pour tout un tas de raisons, j'étais pas remboursé, donc j'avais 85€ à payer tous les mois...).

                2/ Pour la bouffe, en supposant 10€/jour pour la bouffe en moyenne (matin-midi-soir), en un mois tu as malgré tout ~ 300 € de dépenses.

                3/ Pour tout le reste : électricité, potentiellement chauffage, potentiellement eau (bien que souvent inclus dans les charges), il faut bien compter dans les 40 € / mois.

                Pour le moment si je fais la somme, j'obtiens :

                500 € de loyer
                300 € de bouffe
                050 € de carte intégrale
                040 € pour électricité/chauffage

                À tout ceci s'ajoute la taxe d'habitation (ce qui rogne un peu d'argent qu'on aurait pu dépenser autrement en économies ou loisirs).

                Il reste donc dans les 110 € pour ce qui est des économies et du loisir. Ajoutons quand même à cela la CAF (~ 100€ dans mes souvenirs), ce qui nous fait dans les 210 €.

                Disons que je mets 100 € de côté.

                Il me reste 110€ pour un abonnement téléphonique (disons le moins cher, autour de 15 € / mois, avec 10 minutes de communication mais je suis joignable), un abonnement internet (~30€/mois), et disons deux sorties dans le mois (~60 €).

                Bon, ben c'est typiquement un mode de vie que je qualifie de « survie » dans le cadre d'un pays comme la France. Et le truc marrant ? Presque tous les étudiants en info (et je parle même pas des autres !) ont le problème quand il s'agit de trouver un stage: 90% de l'info de gestion se trouve en Ile de France, et beaucoup de stages de fin d'études d'ingé sont rémunérés au SMIC. Je parle même pas des stages de mi-parcours qui sont payés entre 300 et 500 € / mois (et donc il faut l'aide des parents ou des amis ... ou un prêt).

                Concernant le smicard vivant hors d'Ile de France, la vie est réellement moins chère, à cause d'une unique raison: le loyer passe de 500-600 à 300-400 € pour une surface équivalente (donc pas un gros appart non plus). Du coup là oui, il est possible d'économiser plus / de se faire plus plaisir.

                Enfin, les raisons pour vouloir vivre près de Paris sont multiples. En ce qui me concerne, les raisons étaient en vrac:
                - les stages en info dans mon domaine se concentrent en Ile de France,
                - garder la copine pas trop loin,
                - tous mes potes habitent Paris ou presque (donc pour se marrer à pas cher, c'est quand même plus pratique de les avoir sous la main),
                - si on sort de Paris, on est très limité par les transports en commun et il faut donc abuser de la gentillesse desdits potes pour rester le soir, ou bien attendre dans le froid qu'un bus de nuit passe -- parfois jusqu'à 1h d'attente,
                - volonté de bien séparer boulot et vie privée (boulot en banlieue) -- avec comme conséquence un temps de transport plus long (mais en s'arrangeant bien, on peut éviter de dépasser 2h de transport / jour en moyenne),
                - sans doute d'autres dont je n'ai plus souvenir.

                En fait, même avec un salaire médian (~ 1500 €), vivre à Paris se révèle relativement difficile:
                - cette fois on paie bien des impôts (mais c'est normal hein, je me plains pas ! :)) => ~150 € qui partent tous les mois,
                - appart : 500 €
                - bouffe : disons toujours 300 €, mais à Paris la bouffe et les restos sont tout de même très chers, en grande partie à cause de la présence de machins genre Monoprix et Franprix, et de l'absence de grandes surfaces [1].
                - Carte Intégrale, etc : disons 25 € / mois (pour une carte 2 zones, mais par exemple pour 3 zones il faut payer plus, et donc ça fait dans les 30-35 € plutôt),
                - électricité / chauffage: toujours ~ 40 € / mois,

                Budget à boucler tous les mois : 500 + 300 + 25 + 40 + 150 = 1025 €.

                Restent donc 475 € / mois (ce qui, admettons-le, est tout de même bien mieux que les 210 € que j'ai calculés pour le smicard -- au passage, notons la disparition des aides de la CAF).

                475 € => 30 € d'internet, toujours 15 € de téléphone mobile (soyons radins pour le moment) et je me retrouve avec 430 €. Bon ben, en supposant que je fais moit-moit en moyenne, je me retrouve avec ~ 230 € économisés / mois. Même à l'époque où le PEL était encore très intéressant (~4,5%), il me faudra environ 5 ans (sur les dix que ça prend) pour le remplir à ras-bord. Tout ceci, sans même prendre en compte les éventuels cadeaux que tu pourrais vouloir faire à ta famille (admettons que c'est prix sur le budget loisirs ...), les accidents de parcours (genre lunettes qui cassent = ophtalmo + opticien, et en ce qui me concerne, les verres coûtent en moyenne dans les 300 €, dont 60 remboursés par la sécu -- ah tiens, j'avais oublié toutes les assurances à payer chaque année ...).

                Bref, on commence à vivre avec 1500 € à Paris, là où ailleurs (i.e. pas en IdF) on vivrait plutôt très bien. Évidemment, la contrepartie de vivre ailleurs qu'en IdF, c'est que la voiture est bien plus importante pour pouvoir avoir une vie sociale ...

                [1] Et pour ceux qui disent « tant mieux », depuis un moment déjà, même les épiceries sont reconverties en monop' ou franprix marché ou que sais-je. Donc y'a de moins en moins de « petits commerces artisanaux », mais on paie toujours le prix fort.
          • [^] # Re: ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Par contre, ces familles ne s'habillent pas en Nike, ne veulent pas vivre au centre de Paris ni ne veulent un grand appartement car c'est plus confortable, n'ont pas de PS3 l'année de sa sortie, et font attention de bien remplir les papiers pour avoir les aides étatiques (CAF etc...)

            toujours les mêmes "pauvres petits" et les mêmes "méchants" sans regarder la réalité des faits

            Tu ne trouves pas que c'est franchement méprisant ce que tu dis ? Le pauvre n'a donc pas droit au confort et à se faire plaisir ? Tu dois bien faire autant dans le cliché que moi, avec tes pauvres incapables de gérer leurs comptes et les riches victimes de la bourse.

            Et certainement que sans TVA le pouvoir d'achat des ménages modestes serait bien plus confortable.

            Après le pauvre Smicard qui peut pas épargner, on a le droit au boursicoteur qui gagnent toujours, il ne peut pas perdre. C'est faux, archi faux, beaucoup de boursicoteurs perdent de l'argent, mais c'est pas vendeur politiquement, donc on n'en parle pas, on parle que des méchants qui gagnent de l'argent "sans risque" (sic)

            Si la majorité de l'argent investi était perdu en bourse, plus personne ne spéculerait. Sinon, autant jouer au loto.
            • [^] # Re: ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Le pauvre n'a donc pas droit au confort et à se faire plaisir

              Je n'ai pas dit ça.
              Ce que je critique, c'est le rapport plaisir/prix complètement nul qu'ils ont, et la non satisfaction d'avoir les plaisirs qu'ils peuvent avoir. C'et une question de gestion.

              Tu ne trouves pas que c'est franchement méprisant ce que tu dis ?

              Oui, je méprise les gens qui disent être pauvres mais dépensent sans réfléchir, bien au dessus de leurs moyens, et sont toujours malheureux. car j'entends parfois le même discour de mec au RSA que de mec cadre à 4000€/mois (le fait de gagner 4000€/mois n'étant pas mieux que 400€/mois de RSA de son point de vue, il n'en a jamais assez). Ben oui, ça m'arrive de mépriser.
              Et je respecte d'autant plus les "pauvres" (qui n'ont pas l'impression d'être pauvres, faudrait pas leur dire, ils disent qu'ils sont riches en émotions et plaisirs) qui font le nécessaire pour être heureux avec les sous qu'ils ont. Il y en a, rares, mais il y en a.
              • [^] # Re: ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je me fous du cadre à 4000€/mois. Par contre il est impossible de vivre correctement avec un RSA. Surtout si ce RSA fait vivre plusieurs personnes, sert à payer un loyer, et dont 19,6 % part en TVA.

                Dans une cabane au fin fond de la Beauce, exclu de la société, on peut vivre avec un RSA. Avec l'impossibilité de trouver le moindre boulot. Et ça, ce n'est pas selon moi vivre correctement.
                • [^] # Re: ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Surtout si ce RSA fait vivre plusieurs personnes,

                  Pour info, le RSA augmente suivant le nombre de personne.
                  Argument à la con.

                  sert à payer un loyer,

                  APL en plus du RSA.

                  Par contre il est impossible de vivre correctement avec un RSA.

                  J'ai des exemples en stock qui te font mentir.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Si je suis ton raisonnement, tu n'es donc pas contre le fait de perdre les revenus de ton foyer et de faire vivre ta famille au RSA ?
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je ne vois pas le rapport.
                      Je peux me faire plus plaisir, je le fais.

                      Je dis juste que si j'étais au RSA, je ne serai pas malheureux pour autant, je me ferai juste moins plaisir.
                      Déjà, je démontre par moi-même qu'on peut vivre confortablement (et épargner) avec 2 SMIC (le reste que j'ai étant mis au niveau épargne dans un coin, je n'y touche pas), contrairement à ce que certains veulent faire croire. Mais je n'ai pas de voiture, je ne fume pas, je n'ai pas de TV, je ne joue pas au loto etc... Ca en fait des économies.

                      Je n'ai pas l'intention de passer au "niveau RSA" parce que je peux me le permettre.
                      • [^] # Re: ...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        ok, donc la pauvreté c'est sympa, mais pour les autres.
                • [^] # Re: ...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  sert à payer un loyer, et dont 19,6 % part en TVA

                  Peut être que dans ton pays c'est le cas mais en France on ne paye pas de TVA sur les loyers.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Indirectement.
                    L'acheteur initial a payé sa maison avec 19.6% de TVA, ensuite il revend (après 5 ans) sans TVA, mais le prix est conséquence du prix d'achat avec TVA. Donc le loyer qui en sortira aussi. Le prix de location dépend donc indirectement de la TVA appliquée dessus.

                    Conclusion : ton loyer, tu le payes avec 19.6 % de TVA (indirectement).
                    • [^] # Re: ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Le prix de location dépend donc indirectement de la TVA appliquée dessus.

                      Ouais enfin un des principes de la location c'est de ne pas perdre d'argent. Indirectement c'est le locataire qui paye les paquets de viagra du propriétaire. Est-ce pour cela que le viagra est injuste ?

                      Sinon c'est le marché qui fixe le prix, j'aimerais bien voir un proprio dire « mais euuuuh c'est plus cher ici mais j'ai payé la TVA ».
          • [^] # Re: ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je suppose que comme Didier Super, (http://www.youtube.com/watch?v=6XWkMgCCdBI - désolé pour les utilisateurs de lynx/links ;-) tu dis:

            Y'en a marre, marre, des pauvres !
            Les pauvres y font aucun efforts pour devenir riches !
            Y'en a marre, marre, des pauvres !
            Et pis quand y jouent au loto, y réfléchissent même pas à c'qu'y cochent !

            (dommage ça parle pas de clopes...)
        • [^] # Re: ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Moi, j'aime la TVA qui permet de rapporter de l'argent aux systèmes sociaux français même sur des produits non fabriqué en France lorsqu'ils sont vendu en France.

          Je suis aussi pour une augmentation de la TVA sur les produits dont les forfaits ADSL et téléphones portables et les télé 3D.

          Les acquis sociaux réclament des sous, et je préfère qu'on les prennent sur les ventes que sur les salaires.

          Quand à ton exemple de la famille de smicard qui n'a pas les moyens d'épargner, ca me fait marrer. Je dois avoir une autre définition de la pauvreté que de ne pas pouvoir accumuler de l'épargne.
      • [^] # Re: ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si au moins les abonnements pouvaient payer le prix que coûte vraiment au FAI le service qu'il rend, ils seraient peut être moins tentés de récupérer des sous ailleurs. Genre nous mettre à la louche une moitié de la facture à une TVA à 5.5%.

        Oui oui, enfaite les sociétés vivent que pour nous apporter des services. Ils s'en moquent de gagner de l'argent, l'amour du travail bien fait, le sourire des enfants et le regard qui brille des clients suffit au bonheur de free.
        D'ailleurs ils ont investi des milliards dans un réseau juste pour cela, il est sympa ce Niel, il se fait de l'argent dans le minitel rose juste pour apporter une connexion entre les Français et Wikipedia. Sans compter que Xavier multipliera les petits pains pour monter un réseau mobile et tirer de la fibre partout. C'est un peu le Jesus des temps modernes.

        Nooon, dans la vraie vie free veut gagner de l'argent. Pour cela elle a besoin de clients. Comme les Français ont une connaissance parfaite du marché et une rationalité à toutes épreuves ils ont une certaine tendance à aller chez Orange. Vous comprenez, ils sont à la recherche de la qualité.
        Donc M. free il fait quoi ? Il baisse les prix et propose des services pour attirer les clients.

        À un moment il propose la télévision, et là miracle la télévision est sous un régime de TVA différent d'internet. D'où des négociations avec le gouvernement… il en ressort une loi où un forfait composite est taxé à 5.5 % sur la moitié et 19.6 sur l'autre. Et comme c'est bien sympathique tout le monde s'y engouffre, jusqu'aux opérateurs mobiles qui brident à 500 Mo (parce que hein, faut pas déconner il y a des risque de congestion) mais vont proposer de la télé en illimité (parce que la télé ça congestionne moins). Et puis soyons fou, on va même proposer la télé en illimité à des gens qui ne peuvent pas la recevoir, juste pour profiter de la TVA réduite.
        À partir de là le gouvernement qui voit bien que les prix sur les mobiles ne sont pas vraiment bas a plutôt l'impression de se faire bien entuber, et il décide de changer les règles du jeu.

        Free qui doit avoir la démangeaison d'augmenter son forfait depuis un bout de temps en profite pour faire passer la pilule.
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Si Free baisse les prix, ça veut dire que la part de la TV devra être augmentée, et donc ce que rapportera la taxe COSIP suivra aussi.

      Tu ne veux tout de même pas que ces vampires touchent encore plus de sous, non ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      ?!?

      Tu n'es pas dans ce cas, à mon avis ...
      Car visiblement, tu n'as pas compris.

      Le gars paye une FBX V5 non dégroupé à 29.90 €
      Comme il est non dégroupé, il n'a pas la TV.
      Avec la taxe sarkozy-baruoin de février : il aurait du payer 3 euros de plus. Et donc, payer 32.90 euros, alors qu'il n'a pas la TV !
      (je connais aussi pas mal de monde qui utilise pas la tv de la freebox : ça marche aussi pour eux)

      Du coup, ces gens là n'auront pas "cette taxe" en plus. Et ils garderont le tarif de 29.90.
  • # Lapin compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    ADSL (non-dégroupé) - offre classique (V4/V5) - sans TV = 35,98 €/mois
    ADSL (dégroupage partiel) - offre classique (V4/V5) - sans TV = 29,99 €/mois
    ADSL (dégroupage total) - offre classique (V4/V5) - sans TV = 29,99 €/mois


    Donc en gros, non dégroupé, tu dois ajouter les frais de ligne FT (~16€?) et en plus, tu payes plus cher chez Free????

    (Y'a pas une coquille là?)
    • [^] # Re: Lapin compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Et Free semble justifier ça par le fait qu'il pourront bénéficier de l'offre d'appel vers les mobiles... Mais quid de ceux qui n'en veulent pas? Auront-ils le choix?

      Et puis les dégroupés qui ne souhaitent pas migrer en "révolution" ils peuvent se toucher pour appeler vers les mobiles...
    • [^] # Re: Lapin compris

      Posté par . Évalué à 2.

      Donc en gros, non dégroupé, tu dois ajouter les frais de ligne FT (~16€?) et en plus, tu payes plus cher chez Free????

      Il y a une offre « ADSL Only » (donc sans téléphone RTC) en non dégroupé (même si je ne mettrais pas ma main à couper qu’elle soit bien au même prix) et les communications vers les mobiles sont incluses, ce qui n’est pas le cas dans les offres dégroupées que tu cites.

      Évidemment, les abonnés non dégroupés qui n’ont pas besoin d’appeler des mobiles de chez eux ou qui ont déjà un forfait mobile illimité soir et week-end ne sautent pas de joie pour autant [http://forum.freenews.fr/viewtopic.php?id=65090]...

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: Lapin compris

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ouaip, même prix pour l'offre ADSL Only.
        Ça parait idiot par rapport au dégroupage total, mais bon.
        • [^] # Re: Lapin compris

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça parait idiot par rapport au dégroupage total, mais bon.

          Le dégroupage total, c’est pour les zones dégroupées et « ADSL Only » pour les zones non dégroupées. Il n’y a pas le choix, de même qu’en zone dégroupée, tu es forcément au moins en dégroupage partiel.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Lapin compris

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oui et ?
            Ce que je veux dire c'est que le dégroupage partiel est moins cher que le dégroupage total, alors que l'adsl nu est aussi cher que le non dégroupé avec FT
    • [^] # Re: Lapin compris

      Posté par . Évalué à 1.

      Non cela a toujours été le cas chez tous les fournisseurs. Actuellement je paie plus cher en non dégroupé, chez sfr (sans tv et avec un débit qui dépends d'où souffle le vent).

      Vivement le mois prochain que je déménage.
  • # J’oubliais...

    Posté par . Évalué à 1.

    (Enfin plus exactement, j’ai cilqué sur « Poster le journal » par erreur au lieu de « Vérifier ».)

    Pour l’instant, les abonnés ont reçu un mail succinct les prévenant du changement de forfait correspondant à leur cas [http://www.freenews.fr/spip.php?article9619], mais le site de Free n’affiche pas encore les tarifs.

    Bonne année quand même !

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # j'avais compris le contraire

    Posté par . Évalué à 8.

    Free profite aussi de l’occasion pour augmenter significativement (5,99 €) le prix du forfait pour les abonnés non dégroupés, les moins rentables, avec en échange un service en plus : les communications vers les portables incluses.


    il me semblait que l'augmentation de 5.99euros c'etait :
    - pour les abonnés qui sont en degroupage total, au titre de la location de la boucle locale
    - pour ceux qui changent de forfait au profit de la freebox v6

    mais en regardant tes tableaux, en effet, il ne fait pas bon etre non-degroupé.
  • # SIP alternatif

    Posté par . Évalué à 3.

    A ce prix la, ne vaut il pas mieux ce prendre une formule internet only (neuf en a une a 15 €) et avec les 15€ qui reste trouver un provider SIP externe qui fait des offres correctes ?

    Pour connecter le téléphone il existe des boitiers ethernet/SIP vers fxs (prise téléphone) qui devrait être vite rentabilisé...
    • [^] # Re: SIP alternatif

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ce n'est pas un fournisseur SIP que tu cherches, c'est un fournisseur de passerelle SIP ↔ RTC.

      Parce que bon, être fournisseur SIP, c'est trozimple, je peux le faire aussi, ça permet de fournir des adresses de téléphonie sur Internet. Mais sur Internet uniquement.
    • [^] # Re: SIP alternatif

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Cette offre de neuf n'est pas dispo en ADSL nu naturellement.
      Donc tu rajoutes 16E/mois de ligne FT, faut pas rever non plus.

      Sinon pour le SIP 1E/mois chez OVH avec boitier Linksys PAP2T ça tourne bien.
    • [^] # Re: SIP alternatif

      Posté par . Évalué à 1.

      A ce prix la, ne vaut il pas mieux ce prendre une formule internet only (neuf en a une a 15 €)

      À 15,90 € à partir de février en zone dégroupée (par Neuf/SFR). En zone non dégroupée, elle sera à 20,90 € (d’après le récapitulatif de DegroupNews).
      Il y a aussi l’offre « Découverte » d’Orange, à 21 € mais sans engagement.

      Et comme l’a dit Julien04, tout ça, c’est avec la ligne FT.

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: SIP alternatif

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        reste l'auchan box internet only + tel (non illimité) a 16,99eur (mais bon faut etre cablé numericable)
  • # Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Free se refait de l’augmentation de la TVA sur le dos du COSIP, dont l’assiette n’est maintenant plus que sur l’option TV.

    J'ai l'impression d'entendre la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), qui dénonce l'astuce, mais oublie quand ça l'arrange d'indiquer que le financement du COSIP venait en compensation de la baisse de la TVA à 5,5%. Maintenant que cette TVA repasse à 19,6%, il faudrait aussi penser à réviser la participation à la baisse...
    http://www.rogard.blog.sacd.fr/carabistouille/
    • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai l'impression d'entendre la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), qui dénonce l'astuce,

      Je n’ai pas dit que ça me faisait pleurer.

      Maintenant que cette TVA repasse à 19,6%, il faudrait aussi penser à réviser la participation à la baisse...

      Le gouvernement n’y a pas pensé (hum), Free l’a fait tout seul.
      Mais ce serait encore mieux si ça profitait aux abonnés (bon, ça profite aux dégroupés qui ne veulent pas la télé)...

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

      • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

        Posté par . Évalué à 3.

        Le plus drôle, c'est que si, le gouvernement y a pensé : des députés ont soulevé l'astuce possible dans un rapport parlementaire, mais personne n'en a tenu compte. Sauf Free, donc.

        Et comme c'est une possibilité prévue mais non sanctionnée, ça rend la chose parfaitement légale.

        Source : http://www.pcinpact.com/actu/news/61086-free-television-taxe(...)

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

          Posté par . Évalué à 2.

          mais du coup, j'ai pas compris ?

          on passe de 29.99TTC en triplay (internet, voip, tv)
          à 29.99TTC le dualplay (internet,voip) + option tv à 1.99euro

          y a quand meme arnaque pour le consommateur
          finacierement :
          avant la TV etait DANS les 29.99, maintenant elle est DEHORS
          techniquement :
          c'est toujours "inclus"

          j'aurais aimé que Free fasse un 29.99TTC (toujours tarifs unique)
          avec option TV à 1.99TTC
          que si tu la refuses ton abonnement tombe à 28euros TTC
          • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            que si tu la refuses ton abonnement tombe à 28euros TTC

            Il y a un truc qu'on appelle inflation et augmentation salariale, et depuis des années le prix de Free n'a pas bougé.
            Une augmentation de 7% (moins que l'inflation et l'augmentation des salaires sur les 5 dernières années) n'est pas choquant, surtout que le cadre législatif a changé (il y a plus de TVA, qui ne rentre pas dans la poche de Free)

            L'augmentation de TVA est une belle excuse pour augmenter au passage tout, mais l'augmentation en elle-même n'est pas choquante.
            • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Il y a un truc qu'on appelle inflation et augmentation salariale,
              L'inflation ça c'est sur, tout le monde en "profite"! L'augmentation salariale par contre... Y'a beaucoup de Français qui n'ont pas vu leur salaire s'adapter à l'inflation ces dernières années. \o/
            • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Quand Free a bénéficié de la TVA à 5,5% sur la moitié de l'abonnement, je n'ai pas vu le tarif baisser.
              On ne peut donc pas dire que Free n'a jamais augmenter ses tarifs !

              Par ailleurs, en 10 ans, le cout de l'informatique a baisser dans un rapport 10 pour le même niveau technologique. Il y a 10 ans un modem ADSL coutait plus de 150€. Aujourd'hui ça n'en vaut plus que 15 !

              Free enfle ses clients en augmentant ses marges de façon disproportionné sous prétexte de changement de TVA.
              • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                La baisse de la TVA n'était pas là juste pour faire plaisir aux FAI hein
                C'était en compensation de la taxe COSIP à destination des ayants droits.
                Donc non, lors de la baisse de la tva, free n'y a rien gagné.
                • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est donc l'augmentation de la TVA qui justifie 20% d'augmentation sur l'abonnement.

                  On m'avait pourtant dit qu'elle passait de 5.5 % à 19,6%.

                  En effet Free n'enfle pas ses clients en faisant porter le chapeau aux vilains du gvt et leur taxe Sarkozy.
                  • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    euh ... là le thread ci parle des dégroupés, +2€ sur 30€, ça fait jamais 20% d'augmentation.
                    Si tu parle des non dégroupés, y a pas de raison officielle, mais bon ça doit juste être une conjonction de facteurs, utilisateurs qui bouffent toujours plus de bande passante qui coùte cher, hausse de la TVA, hausse des frais généraux.
              • [^] # Re: Il ne faudrait pas avoir la mémoire sélective

                Posté par . Évalué à 2.

                Le pretexte invoqué par les opérateurs : investir dans la fibre. Quelque part ça peut se défendre si on considère comme tu dis que les équipements ADSL ont baissé et qu'on n'augmente pas le prix => + de benefs qu'on réinvestit dans la fibre. Par contre, plutot que d'augmenter les prix des abonnements ADSL (qui ne bénificieront pas de la fibre), pourquoi ne pas faire payer uniqueent ceux qui bénéficieront de la fibre ?
  • # HADOPI aussi

    Posté par . Évalué à 6.

    Free explique qu'HADOPI participe(ra?) aussi à l'augmentation des couts.

    La cause ? Moins de P2P, globalement nul (autant d'upload que de download + possibilité d'échange entre personnes physiquement proches en terme de réseau) et plus de direct download (donc trafic asymétrique et interconnexions plus nombreuses).

    http://www.numerama.com/magazine/17733-selon-free-la-loi-had(...)

    Merci qui ?
    • [^] # Re: HADOPI aussi

      Posté par . Évalué à 5.

      Oh, oui, c'est génial pour eux de dire ça après avoir pendant très longtemps (encore aujourd'hui ?) bridé les protocoles P2P et le torrent (chez les non dégroupés notamment me semble il).

      Il y a plusieurs années, les FAI disaient que le P2P leur coûtait très cher.

      Le papier ne refuse pas l'encre.
      • [^] # Re: HADOPI aussi

        Posté par . Évalué à 3.

        Rassure-toi, ils brident aussi le streaming et le direct download pour les non dégroupés et leur foutent en plus une augmentation de 20% sur la gueule.

        Ceux qui jouent le jeu en ne piratant pas devraient prendre ca pour une invitation à le faire parce que y'a pas de raison qu'ils payent pour les autres.

        La voilà, la licence globale, avec la légalité en moins.
        • [^] # Re: HADOPI aussi

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ils brident aussi le streaming et le direct download pour les non dégroupés
          J'ai pas l'impression perso.
          Il y a eu des soucis y'a 2 mois, mais ça n'a duré que quelques jours, depuis j'ai aucun soucis particulier. En général c'est plutôt le service de dd en face qui bride volontairement sauf à payer un compte "premium".

          leur foutent en plus une augmentation de 20% sur la gueule.
          Pour les non-dégroupés c'est plutôt 6% (option TV). Personne te force à prendre une V6 hein.
          • [^] # Re: HADOPI aussi

            Posté par . Évalué à 2.

            Et Youtube aussi bride ?
            Parce que chez moi c'est systématique entre 19h et 22 h
            et ma grenouille en témoigne ?
            Non, désolé Free bride les non dégroupés depuis un bon bout de temps.


            Pour les non-dégroupés c'est plutôt 6% (option TV). Personne te force à prendre une V6 hein.

            6 euros sur 30 ca se rapproche plus de 20% que de 6.
            J'attends de voir si c'est conditionné ou non à la V6, car ils n'ont pas encore communiqué (et ne le feront peut-être pas).
            • [^] # Re: HADOPI aussi

              Posté par . Évalué à 2.

              Si c'est bien ça je vais me prendre 20% pour une une offre classique.


              ADSL (non-dégroupé)
              offre classique (V4/V5)
              35,98 €/mois

              A ce prix là la v6, ils devraient plutôt me l'offrir.
              • [^] # Re: HADOPI aussi

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Oué j'avais pas vu le "non dégroupé".
                Effectivement tu passes à 35,98.
                Mais bon ça reste le moins cher en non dégroupé.
                • [^] # Re: HADOPI aussi

                  Posté par . Évalué à 2.


                  Mais bon ça reste le moins cher en non dégroupé.

                  Ca devrait mieux faire passer la pilule de 20%, ça ?

                  Même chez EDF, ou chez les assureurs ils ont pas osé.
                  • [^] # Re: HADOPI aussi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ca devrait mieux faire passer la pilule de 20%, ça ?
                    C'est pas 20% pour le même service hein. Si ca t'intéresse pas, va voir ailleurs, rien ne t'en empêche, de quoi tu te plains ?
                    • [^] # Re: HADOPI aussi

                      Posté par . Évalué à 2.


                      C'est pas 20% pour le même service hein. Si ca t'intéresse pas, va voir ailleurs, rien ne t'en empêche, de quoi tu te plains ?

                      Je devrais me réjouir de payer plus alors ?
                      • [^] # Re: HADOPI aussi

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ben ca dépend, moi j'ai pas de téléphone portable et entre 10 et 15€ de hors forfait en appelant des portables depuis mon fixe : donc oui, moi je me réjouis :-)
                  • [^] # Re: HADOPI aussi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Ouais, EDF augmente de 1% tous les 6 mois, c'est carrement mieux.
                • [^] # Re: HADOPI aussi

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En tout cas l'augmentation de TVA a bon dos.
                  Les baisés comptez-vous.
            • [^] # Re: HADOPI aussi

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Un conseil : ne va pas chez orange. C'est tellement lent que je fais un tunnel vers ma dedibox pour naviguer…

              Envoyé depuis mon lapin.

              • [^] # Re: HADOPI aussi

                Posté par . Évalué à 2.

                tu as pensé à desactiver ipv6 sur la box, et sur tes machines ?

                il y avait un truc comme ca qui faisait que les resolutions dns etaient lentes entre une machine linux et une box orange.
                • [^] # Re: HADOPI aussi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Bien sur, c'est vraiment un problème de débit.

                  Pour parler de megaupload par exemple, sans le tunnel, je télécharge à 10Ko/s, avec le tunnel, 700ko/s…

                  Et c'est pareil sur mon mac juste à cotés :-)

                  Envoyé depuis mon lapin.

  • # Analyse

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Visiblement l'accès à ce document d'analyse des tarifs est réservé à ceux qui ont signé un contrat avec Google. Une bonne âme pour le diffuser publiquement ?
    • [^] # Re: Analyse

      Posté par . Évalué à 2.

      Si pour toi cliquer sur un lien c'est signer un contrat, alors oui, il faut signer un contrat. Mais surfer sur le web doit être un vrai calvaire pour toi. Sinon il suffit de cliquer sur le lien. Peut-être qu'il faut javascript d'activé ou un truc comme ça.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Analyse

      Posté par . Évalué à 2.

      activer cookies et javascript.
      chez moi, accès anonyme.
  • # Comparaison hative

    Posté par . Évalué à 2.

    Il faut attendre les premières factures pour avoir les augmentations réelles:
    Il faut apprécier les changements réels par rapport au prix Hors Taxes . C'est inutile de spéculer sur la part et les taux de TVA, car ils sont modifiés à convenance par les opérateurs.

    D'ailleurs, l'offre étant sans TV à l'origine, je vois mal comment elle pèserait pour 33% du forfait d'autant plus que chez les non-dégroupés, en soustrayant l'abonnement France Télécom, il ne resterait que 10 euros pour internet+téléphone: Absurde.
    L'ajout des appels mobiles n'est introduit que pour brouiller les pistes et rendre impossible la comparaison avec l'ancien tarif HT.

    (D'autant plus que la TV est un stream à 320x240 sur qq chaines uniquement par rapport aux dégroupés, et nécessite un PC.)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.