Journal x265 passe en version 1.8

Posté par . Licence CC by-sa
27
8
oct.
2015

x265 est l'encodeur open-source le plus populaire pour le standard de compression vidéo nouvelle génération HEVC. Il est développé par la société multicoreware et est disponible sous double license GPL/commerciale.

Cela fait maintenant quelques temps que ce logiciel est stable et produit des résultats constants, et son équipe s'est dernièrement plutôt concentrée sur les performances et les fonctionnalités.

Le changelog

Voici un rapide résumé des changements des dernières versions (1.5 -> 1.8) :

  • Support de l'encodage sur 10 bits de précision
  • Support préliminaire de l'encodage sur 12 bits
  • La quasi totalité des primitives 8/10 bits ont été écrites en assembleur avec les instructions AVX2 (génération Intel Haswell)
  • Gestion efficace des noeuds NUMA pour les systèmes multi-processeurs
  • Mode de compilation multilib permettant d'encoder en 8 bit ou en 10 bit à l'exécution
  • De nombreuses modifications mineures améliorant la qualité de la compression
  • Support de l'encodage en bitrate constant
  • Optimisations psycho-visuelles (réduisent les scores PSNR et SSIM mais améliorent la qualité subjective)

La documentation, très fournie, est disponible ici.

HEVC dans le monde

Le support de HEVC bouge, et plutôt rapidement. On peut déjà noter :

  • Toutes les nouvelles TVs 4K supportent HEVC (et très souvent HEVC-10bit)
  • Une mise à jour pour la Xbox One a apporté le support du HEVC jusqu'en 4K sur 10 bits de précision
  • Netflix diffuse ses nouveaux contenus 4K en HEVC
  • La plupart des nouveaux SoCs ARM incluent un décodeur/encodeur HEVC
  • HEVC arrive également dans les nouveaux processeurs Intel Skylake et AMD Carrizo

VP9, concurrent toujours sérieux

VP9, développé par Google, reste toujours dans la course du WEB. Pour les diffusions TVs, je pense qu'on peut assumer sans trop de risque que HEVC a remporté la partie et sera le futur codec de l'industrie de la télévision.

Il est à noter cependant qu'il offre des résultats en moyenne légèrement inférieurs à HEVC, mais il est maintenu en vie par un mastodonte : YouTube. En effet, à ce jour, la quasi-totalité des vidéos sur youtube sont disponibles en H.264 et en VP9.
Youtube fera d'ailleurs de son mieux pour vour servir en priorité la version VP9 de la vidéo si votre plateforme la supporte.

Google fait également jouer ses relations en demandant aux fabricants de SoCs d'incorporer un décodeur matériel VP9. Ainsi, il n'est pas rare de voir des SoCs récents supporter à la fois le HEVC et le VP9.

  • # Benchmark

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Optimisations psycho-visuelles (réduisent les scores PSNR et SSIM mais améliorent la qualité subjective)

    Est-ce que quelqu'un qui connait la question pourrait développer un peu ce point ?
    Si les scores PSNR et SSIM ne reflètent pas la qualité visuelle d'un flux vidéo alors à quoi bon les utiliser comme benchmark ? Est-ce que cela veut dire qu'il n'existe pas de mesure objective de la qualité visuelle du flux tel que perçu par des yeux humains ?

    • [^] # Re: Benchmark

      Posté par . Évalué à 4.

      Est-ce que cela veut dire qu'il n'existe pas de mesure objective de la qualité visuelle du flux tel que perçu par des yeux humains ?

      Et voilà ! Le PSNR et SSIM sont des mesures qui marchent peut-être en premier ordre, mais aujourd'hui ces mesures sont très loin de correspondre au ressenti (subjectif) de l'humain.
      Et je ne connais pas de mesure reconnue globalement ayant remplacé PSNR. Donc on fait sans…

      • [^] # Re: Benchmark

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 08/10/15 à 19:21.

        Et je ne connais pas de mesure reconnue globalement ayant remplacé PSNR. Donc on fait sans…

        Euh… SSIM, discuté à la même ligne? C'est pour ça qu'il a été créé, et il est quand même pas mal reconnu dans le milieu.
        "L'idée de SSIM est de mesurer la similarité de structure entre les deux images, plutôt qu'une différence pixel à pixel comme le fait par exemple le PSNR." (Wikipedia)
        Ca reste "pas assez", mais c'est mieux que PSNR.

    • [^] # Re: Benchmark

      Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 08/10/15 à 18:29.

      Si les scores PSNR et SSIM ne reflètent pas la qualité visuelle d'un flux vidéo alors à quoi bon les utiliser comme benchmark ?

      Parce que ce sont les benchmarks les "moins pires" qu'on ai trouvé pour faire des tests automatisés (= sans faire appel à 100 personnes triées pour être représentatifs, et ce genre de test coût un paquet de fric donc on évite si on peut).

      Est-ce que cela veut dire qu'il n'existe pas de mesure objective de la qualité visuelle du flux tel que perçu par des yeux humains ?

      Déjà, tous les humains ne sont pas pareil.
      Ensuite, "existe" est binaire, et la on est plutôt dans "qu'est-ce qui est le plus proche sans que ça coûte la peau des fesses?". Donc même réponse : c'est le "moins pire" des tests, où plus sérieusement ce qu'on a trouvé se rapprochant le plus (et comme tout test, on peut le "berner" par des optimisations pour le test qui ne font rien en pratique humaine, mais c'est quand même pas le plus facile à faire).

      Dés qu'on trouve un benchmark plus proche du ressenti humain sans coûter 100x plus (c'est une histoire de compromis), on prend!

    • [^] # Re: Benchmark

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu ne jouerais pas un peu au naïf sur le coup?

      Que ce soit en audio ou en vidéo à ma connaissance, il n'existe pas d'algorithme qui reproduisent fidèlement ce qui est perçu par les hommes..

      Pourquoi utilise t'on quand même des algorithmes? Parce que c'est plus simple, plus rapide, plus reproductible et que ça coute moins cher..

    • [^] # Re: Benchmark

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 09/10/15 à 15:40.

      Le mieux est de lire le paragraphe consacré à ces optimisations dans la doc : http://x265.readthedocs.org/en/default/cli.html#psycho-visual-options.

      S'il fallait résumer grossièrement : l'oeil humain est plus sensible aux scènes statiques où l'on a le temps de se concentrer sur les détails, plutôt que sur des objets en mouvement. Or, l'encodeur par défaut va allouer le bitrate de la même manière pour les mouvements et les régions statiques.

      Ces optimisations permettent de favoriser les scènes statiques quit à perdre un peu de qualité sur les mouvements, puisque c'est ce que l'oeil humain "préfère".

      • [^] # Re: Benchmark

        Posté par . Évalué à 2.

        Cela nuira donc aux scores type PSNR/SSIM, mais l'humain en gardera un meilleur souvenir car plus d'attention aura été portée aux détails statiques. (foutu edit interdit après 5mn)

        • [^] # Re: Benchmark

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Yep, on manque clairement d'un outils qui modélisent le "souvenir".
          Mais pas facile de modéliser ça, pour le moment je n'ai rien vu qui soit accepté par tous les pairs.

  • # Les brevets source de discorde.

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Je pense qu'il aurait bon de parler en plus de VP9, des différents sur les brevets. Certains titulaire veulent augmenter les coûts de licence: https://en.wikipedia.org/wiki/High_Efficiency_Video_Coding#Patent_licensing

    Je pense que plus que VP9, c'est le plus gros "concurrent" à H265.

    Sinon, merci pour ce journal.

    • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

      Posté par . Évalué à 1.

      Quelqu'un serait-il capable de m'éclairer sur ces histoires de brevets ? Qui cela concerne-t-il ? Monsieur tout le monde qui veut encoder une vidéo du dimanche ? Ou une entreprise qui veut se servir de ce codec pour vendre un produit avec ce format ? Ou juste l'encodage ? Et Thor dans tout ça ? On n'y comprend plus rien.

      • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 09/10/15 à 19:17.

        Quelqu'un serait-il capable de m'éclairer sur ces histoires de brevets ?

        Il y eu quand même une tonnes de journaux (et de commentaires) sur le sujet, ici même… Bon, résumé rapide :

        Qui cela concerne-t-il ? Monsieur tout le monde qui veut encoder une vidéo du dimanche ?

        Non. Mr tout le monde utilise.
        Ca concerne les vendeurs de soft (Microsoft…), de matos (Samsung…), de vidéo (Neflix…)
        Mr tout le monde achète son outil, et dans son prix le vendeur de l'outil reverse la part qu'il faut aux ayant droits.
        Rien de spécial, partout la même chose sur les brevets.
        A noter : ça ne concerne pas spécialement les vendeurs de navigateur web, qui peuvent utiliser le backend de l'OS (Mozilla a FUDé sur le sujet pour refuser d'implémenter H.264 sous Firefox pendant quelques mois, jusqu'au jour où ils ont changé d'avis face à l'énorme manque de fonctionnalité et d'un coup c'était possible légalement d'utiliser le backend, et l'ont implémenté, tant pis pour WinXP qui n'a pas lui de décodeur H264). Ca peut concerner par contre les distros Linux gratuites (bref, quasi-toutes) qui pour le moment s'en tirent sans payer en passant sous les radars (mais pour combien de temps?) ou en désactivant les formats sous brevets à la compilation (genre RH charge aux gens de chercher ailleurs le support).

        Et Thor dans tout ça ?

        A priori libre de brevets, et libre, mais doit faire ses preuves (hyper jeune, pas des plus convaincants face à H265 pour le moment)


        Il manque la principale question je pense, donc je la pose avant d'y répondre :
        En quoi les brevets sont gênants?
        Ils ne gênent pas foule de manière générale à part les intégristes (pas "du libre", le libre a fait FFmpeg, x264, x265…) vu le faible prix de la redevance face au gain financier en bande passante et stockage pour la même qualité (car les "concurrents" comme VP9 sont mignons mais bon il a fallut aussi payer, et la qualité n'est pas au rendez-vous, ou Theora le libre était à mourir de rire, reste un "dernier espoir" en une alliance entre Thor et Daala des formats libres mais pour le moment ça reste de la recherche sans grande visibilité sur la capacité à être mieux que H265).
        Mais la, exceptionnellement, ils devient très gênant vu le délire du groupe "HEVC Advance" qui réclame des sommes astronomiques pour le pool de brevets, et c'est ce dont parlait cbri; une sacré bataille en perspective (les prix réclamés pouvant êtres considérés comme abusifs, et donc une réaction judiciaire est possible grâce à RAND). En attendant la bataille juridique, les formats libres (non, pas VP9, VP9 n'est pas plus libre que H265, ne filez pas vos formats à une entreprise unique qui en fera ce qu'elle veut ensuite, c'est pire que de payer les licences H265) comme Thor et Daala ont peut-être une carte à jouer, si leur performance s'avère correcte et si il n'y a personne qui s'amuse à dire qu'il a un brevet dessus (ça fait beaucoup de "si", mais bon, il y en avait encore plus pour Firefox à l'époque par exemple, et ça a bien marché face au mastodonte…).

        • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

          Posté par . Évalué à 3.

          et si il n'y a personne qui s'amuse à dire qu'il a un brevet dessus

          Il y aura toujours des gens qui s'amuseront à dire qu'ils ont des brevets dessus, t'inquiète pas.

          splash!

        • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

          Posté par . Évalué à 7.

          Il y eu quand même une tonnes de journaux (et de commentaires) sur le sujet, ici même

          Oui enfin comme ça vire souvent au troll pour des raisons étranges et que c'est quand même des questions un poil chiantes, faut 1) avoir eu envie de lire les threads interminable 2) avoir supporté le ton cassant de certains commentateurs 3) s'en souvenir. C'est des conditions qui font qu'un rappel clair sans bruit parasite autour peut être utile.

          • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Il est bon de rappeler que les brevets logiciels ne sont pas valables en Europe. Donc tu peux très bien les utiliser en Europe de manière professionnel ou amateur sans aucun soucis.

            Ensuite, si tu fais du logiciel libre (et gratuit), il suffit que le serveur de données soit en Europe. Que les américains ou que les japonais téléchargent ton logiciel n'est pas ton problème. Tu est soumis à la loi ici bas.

            • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

              Posté par . Évalué à 2.

              Sauf que l'on ne pas négliger le fait qu'un jour les brevets logiciels soit valide en Europe.
              Sauf erreur, plusieurs consortium appellent à introduire cette notion en Europe. Dans le libre cela crée une distorsion de concurrence entre l'Europe et les USA.

              C'est d'ailleurs une raison pour laquelle des entreprises déposent de tels brevets, le jour où la législation européenne validera les brevets logicielles, elles ne retrouvent pas à poil juridiquement.

              • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ou inversement, il faut les utiliser à 100%, en mettre partout ainsi nos députés ne pourront jamais voter la mise en place des brevets logiciels en Europe sans tuer leur propre économie ;-)

              • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Sauf que l'on ne pas négliger le fait qu'un jour les brevets logiciels soit valide en Europe.

                Deux choses l'une :

                • Malgré plusieurs demandes en ce sens, ça a été toujours refusé ;
                • Si on part du principe que la loi va changer "un jour", on ne fait plus rien aujourd'hui.

                Sauf erreur, plusieurs consortium appellent à introduire cette notion en Europe. Dans le libre cela crée une distorsion de concurrence entre l'Europe et les USA.

                Ça fait longtemps que cela dure (10-20 ans), et on est toujours au même stade. Quand ce sera plus concret, on pourra envisager de se conformer à cette nouvelle législation.

    • [^] # Re: Les brevets source de discorde.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 11/10/15 à 18:43.

      Comme le VP8 pour le H264, j'ai l'impression que le VP9, c'est kif kif bourricot avec le H265. Il n'y a jamais eu de procès et Google tasse les choses lors d'attaque (en gros ils payent). Bref, ce sont les mêmes techniques /a priori/.

      La piste alternative intéressante semble être Daala (https://xiph.org/daala/) mais ce n'est pas la première fois qu'on parle d'une piste mais qu'il n'y a rien au bout.

  • # Cohérents

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cela fait maintenant quelques temps que ce logiciel est stable et produit des résultats consistants

    Des résultats cohérents. Quelque chose de consistant, c'est plutôt un plat qui tient au corps, et je ne pense pas que le but d'un codec soit de produire des fichiers consistants

    • [^] # Re: Cohérents

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      ouais… on se croit toujours le plus fort….

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Consistance_%28math%C3%A9matiques%29

      • [^] # Re: Cohérents

        Posté par . Évalué à 2.

        Je vois pas où on parle d'équations aux dérivées partielles.

        • [^] # Re: Cohérents

          Posté par . Évalué à 2.

          Peut être parce qu'on parle de traitement du signal ?

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Cohérents

            Posté par . Évalué à 8.

            • traitement du signal n'implique pas EDP
            • plus spécifiquement, transformée en cosinus discret, quantisation, vecteurs de prédiction, choix de I vs P vs B frame, ça ne me semble pas relié aux EDP, ou de loin
            • la phrase originale parle du comportement global du logiciel.
            • [^] # Re: Cohérents

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              la réponse cantonnait la consistance à un plat cuisiné, par exemple du riz. Je faisais remarquer que consistant pouvait également s'appliquer à des notions mathématiques.

              Il a aussi la notion de fondé et stable. Ce qui n'est pas incohérent avec la phrase en question. Ce n'est pas un mot de vocabulaire, employé comme cela, courant, mais ce n'est pas incohérent.

    • [^] # Re: Cohérents

      Posté par . Évalué à 6.

      Le problème est qu'en anglais, il y a une différence entre « coherence » et « consistence ». C'est un souci notamment lorsqu'on parle d'ordre total ou partiel pour les modèles mémoire. J'ai fini par adopter la traduction suivante : « coherence » (EN) devient « cohérence » (FR) — normal. Et « consistence » (ou consistency) devient « constance ». Ça permet de garder la nuance entre les deux notions, sans pour autant passer par un anglicisme.

      • [^] # Re: Cohérents

        Posté par . Évalué à 3.

        J'ai en effet employé le faux-ami de consistency. Et tu as raison, je voulais plus parler de stabilité/constance que de cohérence.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.