Communauté Open Source Now à Palexpo (Genève) les 19 et 20 octobre 2011

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
8
7
sept.
2011
Communauté

Les 19 et 20 octobre prochain se tiendra la première édition de Open Source Now à Palexpo à Genève.

Ne manquez pas l'opportunité de rencontrer le monde Suisse du libre et de l'Open Source à Genève à travers une exposition et des conférences sur les logiciels libres et l'Open Source.

Divers éditeurs, fournisseurs de services open source seront présents. La communauté et les associations sont également les bienvenues : elles disposent de l'accès gratuit à des stands, tout comme les startups, et tous les projets libres de la communauté !

Durant les deux jours, venez suivre des conférences sur les standards ouverts, les logiciels libres dans l'éducation et les administrations. Vous pourrez entre autre suivre François Marthaler, chef du Département des infrastructures, qui présentera la stratégie libre de cyberadministration du Canton de Vaud. Les activités du groupe parlementaire pour une informatique durable seront présentées par son secrétaire général, Dr. Matthias Stürmer. Le programme complet de toutes les présentations sera disponible prochainement en ligne sur le site web de l'évènement.

L'entrée est libre et gratuite pour tous les visiteurs. N'oubliez cependant pas de vous inscrire directement sur le site web si vous comptez participer.

Open Data Make.opendata.ch 2011 – Le premier campus open data en Suisse

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par patrick_g.
12
2
sept.
2011
Open Data

Pour une plus grande démocratie directe des données en Suisse

Après avoir lancé le débat dans les médias et les milieux politiques, il est temps que le libre accès aux données publiques (Open Government Data) devienne en Suisse une réalité. Le 30 septembre et le 1er octobre 2011 se tiendra à Lausanne et à Zurich le premier campus « make.opendata.ch ». En utilisant les outils informatiques et les données publiques déjà disponibles, designers, développeurs et journalistes explorerons les potentialités offertes par l’utilisation nouvelle et innovante des données publiques. En effet ces données statistiques, géographiques, économiques, etc. peuvent être retravaillées, croisées entre elles et visualisées d'une manière nouvelle pour ainsi donner naissance à de nouveaux services tout en favorisant la transparence de l'action publique.

Justice La plainte des fournisseurs de logiciels libres contre le contrat de gré-à-gré avec Microsoft n'est pas recevable

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
35
7
juil.
2010
Justice
Les juges du Tribunal Fédéral Administratif (TAF) suisse ont statué sur la qualité pour agir des plaignants dans le cas de la plainte contre le contrat de 42 millions de francs suisse (30 millions d'euros). Celui-ci avait été passé sans appel d'offre public entre l'Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL) et Microsoft. Ce contrat comprenait de nouvelles licences logicielles, des mises-à-jour et des services de supports sur trois ans.

Selon les juges, la plainte déposée contre ce contrat n'est pas recevable, puisque les plaignants – 18 fournisseurs de services sur des logiciels libres – ne font pas parties des soumissionnaires potentiels. Ils ont argumenté qu'aucun d'eux ne fournissait des produits ou des services dans le marché pertinent, en l'occurrence sur des produits Microsoft, tels que recherchés par l'OFCL. Les juges considèrent ainsi que d'acquérir des extensions, du support ou de nouveaux logiciels Microsoft équivaut à un choix de technologie.

Cette décision risque d'être lourde de conséquences pour les fournisseurs de solutions alternatives, y compris pour les solutions propriétaires. En effet, elle octroie ainsi le droit aux organes publics suisses de réduire le marché à un seul fournisseur, balayant ainsi toute concurrence, et cela sans possibilité de recours pour les concurrents potentiels.

La décision n'est pas encore prise, mais il reste toujours la possibilité pour les fournisseurs de logiciels libres d'attaquer la décision du TAF devant le Tribunal Fédéral.

Communauté Les droits d'auteur contre le public par RMS à Berne

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
13
6
fév.
2010
Communauté
Richard M. Stallman, fondateur du projet GNU, donnera une conférence à propos des droits d'auteur contre le public dans l'Aula du bâtiment principal de l'Université de Berne, le jeudi 11 février 2010 à 10h.

Le droit d'auteur a été développé à l'ère de l'imprimerie et a été conçu de manière adapté au système centralisé de copie imposé à l'époque par le système de la presse écrite. Ce système ne fonctionne plus à l'ère des réseaux informatiques, et seules des peines draconiennes pourrait permettre de l'imposer.

Les multinationales qui profitent du droit d'auteur font justement pression pour l'introduction de ces méthodes draconiennes, ainsi que pour augmenter leurs droits, quitte à réduire l'accès par le public aux nouvelles technologies. Si l'on veut servir le seul but légitime du droit d'auteur, qui est de promouvoir le progrès au bénéfice du public, il faut alors faire des changements dans la direction opposée.

Richard M. Stallman a été lauréat en 1990 de la bourse MacArthur, du prix Grace Murray Hopper de l’ACM (Association for Computing Machinery) et du prix de l'Electronic Frontier Foundation, co-bénéficiaire du prix 2001 de la Fondation Takeda pour l'amélioration sociale et économique, et ex-hacker au laboratoire d’intelligence artificielle du MIT. Également titulaire de plusieurs doctorats honoris causa, il milite aussi pour la liberté de partager de manière non-commerciale des copies d'œuvres publiées.

Justice Le monopole de Microsoft en Suisse remis en question

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
27
28
mai
2009
Justice
Les défenseurs des logiciels libres ont déposé plainte contre la Confédération Helvétique pour absence d'appel d'offres public lors d'un renouvellement de son parc informatique. En effet, la Suisse a passé en douce un contrat avec Microsoft pour plus de 28 millions d'Euros sur trois ans (42 millions de Francs suisses). Le recours déposé mercredi dernier au Tribunal administratif fédéral émane de 18 société de logiciels libres, dont Red Hat.

Cette action est organisée par l’association Swiss Open Systems User, et fait suite à la création d'un Groupe parlementaire pour l'informatique durable au niveau fédéral. Le but est de sensibiliser l'administration suisse à l'utilisation de logiciels libres, de réduire la dépendance à une seule entreprise monopolistique, tout en ouvrant le marché à une saine compétition entre différents acteurs informatiques.

Communauté Des conseillers nationaux suisses fondent le « Groupe parlementaire pour une informatique durable »

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
12
5
mai
2009
Communauté
Malgré diverses interpellations parlementaires, l'administration fédérale suisse utilise encore de manière prépondérante des logiciels propriétaires, alors que nos voisins européens se sont rendus comptes depuis longtemps des avantages des logiciels libres et des standards ouverts, et en font déjà pleinement usage.

C'est pour cette raison que des conseillers nationaux PDC, PS, PLR, PEV, PVL et Verts ont fondé le « Groupe parlementaire pour une informatique durable ».
Ce groupe tentera aussi, à l'avenir, d'introduire les thèmes des Contenus Libres et le Libre Accès au niveau de la politique nationale.

Les six membres actuels du groupe sont :
  • Walter Donzé (PEV Berne),
  • Edith Graf-Litscher (PS Thurgovie),
  • Kathy Riklin (PDC Zurich),
  • Alec von Graffenried (Vert Berne),
  • Christian Wasserfallen (PLR)
  • et Thomas Weibel (PVL Zurich)


Ils ont été conseillés par des experts informatiques issus de l'administration et de l'économie, et vont dans les prochaines semaines préparer diverses motions, qui seront soumises au parlement durant la session d'été.