Journal Après les PC sans Os, les PC sans disques durs?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
12
16
nov.
2012

Eh oui, c'est la suite logique de la proposition de Monsieur Lombardini
Il a émis l’hypothèse qu'on taxe les pc perso, pour la redevance copie privé, et a suggéré de se baser sur les tablettes pour évaluer le montant.

D'un certain coté c'est logique, on taxe tout, y compris l'espace des carte SD utilisées dans les appareils photo, et le matériel principal permettant d'écouter la musique est exonéré.

Le truc c'est que les jeux vidéos sont de plus en plus gourmands en espace disque, si j'ajoute les backups, et a peu près tout le reste, la musique présente sur mes disque durs (hors celle des jeux vidéos) doit être inférieur au pourcent.

http://www.pcinpact.com/news/75369-maxime-lombardini-free-milite-pour-taxation-pc-a-copie-privee.htm

  • # LDLC a pris de l'avance

    Posté par . Évalué à 3.

    En plus de fournir des portables sans OS, ils en fournissent aussi sans disque dur : http://www.ldlc.com/informatique/ordinateur-portable/pc-portable/c4265/+fb-C000000888+fv403-2134+fv374-806.html

  • # Copie privée

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Faute de pouvoir lutter contre cette clique et la corruption qui l'entoure, autant se lâcher sur la copie privée, puisqu'on paie pour ça. Deux possibilité :

    • Faire de la vraie copie privée dès qu'on en a l'occasion : se prêter mutuellement des œuvres, en emprunter dans les bibliothèques, en louer dans les vidéo-clubs, inviter des amis à regarder ses films et à écouter sa musique, en écouter à la radio, à la télévision, sur Internet, et à chaque fois, copier, enregistrer.
    • Faire de la contrefaçon indétectable sous couvert de copie, par exemple par échange direct de supports de stockage bourrés de fichiers multimédia, et en cas d'enquête :
      1. refuser l'entrée aux enquêteurs : il faut une commission rogatoire d'un juge pour avoir le droit d'entrer dans le domicile privé d'un particulier ;
      2. refuser d'expliquer l'origine de tous ces fichiers : en France, sauf pour l'HADŒPDI, il y a présomption d'innocence, à l'accusation de prouver la culpabilité de l'accusé ;
      3. s'ils insistent vraiment, expliquer que c'est de la copie privée sans plus de détails, vous ne vous souvenez plus très bien vu le nombre de fichiers, évidemment.
    • [^] # Re: Copie privée

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a des DVD qui sont difficiles à copier ou à ripper.

      Ceci dit on peut remercier les outils libres, c'est pas nero qui va permettre de faire une copie d'un dvd :p

      • [^] # Re: Copie privée

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il y a des DVD qui sont difficiles à copier ou à ripper.

        Dans ce cas, encore plus simple :

        1. en télécharger une copie contrefaite, sans trop se soucier que ce soit visible ou non ;
        2. en cas de plaine de la part des ayant-droits, leur signaler : « J'ai acheté un DVD de ce flim. J'en ai effectivement une copie numérique, mais elle provient de ce DVD, au titre du droit à la copie privée. »
        3. s'ils insistent, ce qui est plus que douteux : « J'ai acheté un DVD de ce flim. Je n'ai pas pu le lire, donc j'en ai récupéré une copie comme j'ai pu. Bien que cette copie soit effectivement une contrefaçon, j'ai payé pour ce flim. Votre image de marque est déjà épouvantable, voulez-vous vraiment la dégrader encore en attaquant un de vos clients pour avoir contrefait un flim qu'il avait déjà acheté ? »
        • [^] # Re: Copie privée

          Posté par . Évalué à 10.

          je ne voudrais pas t'avoir comme avocat. Avec ta défense, c'est 100% condamné

        • [^] # Re: Copie privée

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          « Votre image de marque est déjà épouvantable, voulez-vous vraiment la dégrader encore […] ? »

          Si tu crois que ce genre de considérations pourrait les faire reculer, c'est que tu ne les connais pas encore assez bien. ;)

          • [^] # Re: Copie privée

            Posté par . Évalué à 7.

            Et surtout, ce genre d'argument n'a aucun intérêt face à un juge.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Copie privée

          Posté par . Évalué à 5.

          Genial ta ligne de defense.

          Je suis coupable, mais comme vous etes pas des gentils, que les gens vous haissent et que vous etes connus pour attaquer vos clients, alors vous allez pas m'attaquer.
          La logique m'echappe, j'avoue, mais apparement t'es un gars super intelligent qui sait tout sur tout, alors tu dois avoir raison.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Copie privée

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Je suis coupable, mais comme vous etes pas des gentils, que les gens vous haissent et que vous etes connus pour attaquer vos clients, alors vous allez pas m'attaquer.

            Pas tout à fait. Légalement, je suis coupable, mais moralement je suis blanc comme neige, puisque j'ai payé pour ce contenu et j'ai dû me livrer à la contrefaçon à cause de vos systèmes qui m'empêchent d'exercer mon droit à la copie privée, pour lequel je vous donne indirectement de l'argent.

            • [^] # Re: Copie privée

              Posté par . Évalué à 2.

              juridiquement, la copie privée est une "exception". Donc ta phrase n tient pas juridiquement. Dans les faits je sui d'accord avec toi, mais les termes employés dans ton argumentation me gènent. N'ouble pas que le monde juridique est un monde "à part" avec sa propre définition des termes que 'on emploie couramment (exemple frappant : le journal témoignage d'une demande de remboursement d'OS posté ici il y a peu).

              • [^] # Re: Copie privée

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                juridiquement, la copie privée est une "exception". Donc ta phrase n tient pas juridiquement.

                Je me demande : on paie pour avoir ce droit, tout de même. Il y aurait matière à creuser, parce qu'une facturation pour un service non rendu et sans moyen de recours de la part du client ressemble bien à un contrat léonin.

                • [^] # Re: Copie privée

                  Posté par . Évalué à 2.

                  on paie pour avoir ce droit, tout de même

                  Ça m'étonnerait. Ont ce droit toutes les personnes sur le territoire français, paient seulement les personnes qui achètent du matériel neuf en France. Il y a donc bien décorrélation entre la taxe en question et le droit à la copie privée. Par conséquent, les bénéficiaires de la taxe ne doivent au consommateur absolument rien.

                  • [^] # Re: Copie privée

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    paient seulement les personnes qui achètent du matériel neuf en France

                    Perdu : si tu achètes a l’étranger, tu dois déclarer tes achats en France et payer la redevance quand même.

    • [^] # Re: Copie privée

      Posté par . Évalué à 2.

      Et moi qui croyais que le conseil constitutionnel avait statué et enlevé de HADOPI les mesures qui violaient la présomption d'innocence, en 2009…

    • [^] # Re: Copie privée

      Posté par . Évalué à 5.

      refuser l'entrée aux enquêteurs : il faut une commission rogatoire d'un juge pour avoir le droit d'entrer dans le domicile privé d'un particulier ;

      Ça je crois que c'est faux, il me semble qu'il suffit d'un officier de police judiciaire, et ça nécessite ta présence (ils ne peuvent rien faire sans que tu soies là).

      La commission rogatoire, c'est aux États-Unis d'Amériques. Tu regardes trop de films.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Copie privée

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tes cas de figure montrent à quel point la taxe n'a plus aucun sens : plus personne ne pratique cette "vraie" copie privée, elle a disparue avec le 56k. Son nom véritable devrait être taxe Mediafire.

      • [^] # Re: Copie privée

        Posté par . Évalué à 5.

        Y'a plein de CD à la bibliothèque (et puis j'aime browser les rayons et découvrir de nouvelles œuvres en regardant les couvertures).

  • # Au secours mirosoft

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le jour où une grande partie des PC seront vendus sans disque dur, c'est-à-dire aussi sans fenêtre pré-installé, pas sûr que nous n'en voyons l'aube avant au moins d'un décennie.

    Là loi interdit cette pratique dans bien des contrées et pourtant microsot parvient à la faire perdurer partout, en dépit du droit. Nul n'ignore leur influence — vous souvenez-vous de la standardisation de ce format office closed open XML, ou encore du RGI perverti ? M'est avis que les cocos de chez crocro s'arrangeront pour cela n'advienne jamais.

    • [^] # Re: Au secours mirosoft

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ils feront des versions live CD de Windows vendus dans les ordinateurs sans disque dur. Avec un Windows 8 sur un secure boot avec bios tatoué, pas de risque que le CD serve à autre chose.

      • [^] # Re: Au secours mirosoft

        Posté par . Évalué à 4.

        Même pas: on te vendra un terminal X qui se connectera dès le démarrage sur un serveur Microsoft.
        Comme ça on est vraiment certain que tu ne fais rien d'autre que ce qui est prévu avec l'ordinateur.
        L'OS sera sur la toile, les logiciels aussi, et tes données "à l'abri" chez Microsoft.
        Tu hurleras avec quelques autres, et puis un jour dans une discussion de famille, tu découvriras les arguments "de bon sens" diffusés:
        "Mais enfin, tu te rends compte, les disques durs, c'est des trucs qui tombaient en panne tout le temps. Maintenant on est tranquille!"

    • [^] # Re: Au secours mirosoft

      Posté par . Évalué à 3.

      De quoi on parle ? les gars, il faut arrêter les délires. JAMAIS les PC seront vendu sans disque dur pour le grand public.

      Enfin, je rajouterais, pour que l'hypocrisie soit relevé, que sur le PC classique d'un michou lambda.
      On trouve des photos perso, des series, des films, de la musique, des jeux, et probablement une suite Microsoft Office.

      Cette taxe est-elle aussi illégitime qu'on voudrait nous le faire croire ?

      Quant à Microsoft, je ne vois pas ce qu'il a à voir dans l'affaire de la copie privée.

      • [^] # Re: Au secours mirosoft

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 17/11/12 à 10:09.

        Tout ce que je dis, c'est que les gens et les intérêts que Free essaye d'impliquer dans la bataille copie privée paraissent sensiblement plus puissants et influents que les fabriquants de DVD, mémoire flash, etc. Si universal peut impunément piétiner les plates bandes de Memorex ou Verbatim, il n'en est peut-être pas de même vis-à-vis de HP ou microsot. Si les exactions de la commission copie privée venaient à menacer le modèle d'affaire de ces grandes compagnies, je parie bien volontiers que l'état français serait gentiment conduit à réagir. C'est d'ailleurs vraisemblablement déjà les pressions amicales de ces mastodontes qui expliquent que les PC ne soient pas soumis à la gabelle jaunie.

        Quant à la légitimité de cette taxe, je suis convaincu de sa nullité absolue. Personnellement je ne connais personne qui achèterais plusieurs fois le droit d'usage d'une œuvre. En revanche, il me paraît évident que de nombreuses divertissement ne seraient pas achetés s'il n'était pas possible ou autoriser de les transférer sur d'autres médias. Donc le préjudice pour copie privée me paraît, au mieux nul, au pire négatif. Peut-être parce que je ne vie pas dans le milieu adéquat ou le fric se gagne et se claque sans logique. Mais dans ce cas, ce n'est pas moi, mais le gens de ce milieu là qu'il convient de taxer.

        • [^] # Re: Au secours mirosoft

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En revanche, il me paraît évident que de nombreuses divertissement ne seraient pas achetés s'il n'était pas possible ou autoriser de les transférer sur d'autres médias.

          J'en doute. Si les acheteurs se souciaient vraiment de ça, les DRM ne se vendraient pas aussi bien.

          • [^] # Re: Au secours mirosoft

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Les acheteurs peuvent également mettre en balance rien et le produit avec DRM et se dire qu'au final il préfère le produit même avec DRM que rien. Ils peuvent également se dire que le DRM ne sert à rien parce qu'ils savent le contourner (libdvdcss par exemple même si certains éditeurs s'arrangent pour vendre des DVD plus difficilement copiable par divers stratagème).

            • [^] # Re: Au secours mirosoft

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Plutôt que de promouvoir l'accès par un « contournement » comme libdvdcss (qui en fait n'est pas un contournemement, mais bien un moyen légal d'accès à ce qu'on a légalement acheté), mieux vaut rappeler ce que l'on achète grâce aux DRM :

              DRM defective by design

              • [^] # Re: Au secours mirosoft

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Et encore, tout ça, c'est dans le cas où tout se passe bien (sic, il faut vraiment le dire vite quand on subit les menus bogués de ces machins). Parce que chez moi…

                Depuis quelques années, par nécessité familiale, j'ai dû me résoudre à acheter des DVD prendre des licences pour des divertissements commercialisées sous la forme de DVD. Si les œuvres « sans prétentions » se visionnent aisément, il n'en va pas de même pour ce que Disney, Pixar, et consorts nous concèdent le droit d'apprécier.
                Grâce aux fameux DRM, leurs DVD ne sont pas lisibles sur le lecteur de chez moi. J'imagine que c'est lié au fait que les dites menottes numériques sont installées aux dépends des codes de correction d'erreur ; codes qui permettent au matériel ancien de lire normalement les DVD. Du coup, DRM oblige, il m'a fallu ripper mes propres DVD (ce qui ne rentre pas dans la copie privée car illégale, mais est effectivement le cas d'un préjudice négatif subi par les ayants droits : s'il m'avait été impossible d'effectuer une copie j'aurais dû résilier ma licence). Je garde un souvenir des plus mauvais de l'expérience, et autant que possible j'éviterai de la réitérer.

                • [^] # Re: Au secours mirosoft

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 17/11/12 à 21:56.

                  il m'a fallu ripper mes propres DVD (ce qui ne rentre pas dans la copie privée car illégale, mais est effectivement le cas d'un préjudice négatif subi par les ayants droits : s'il m'avait été impossible d'effectuer une copie j'aurais dû résilier ma licence)

                  si tu as utilisé libdvdcss, c'est légal : tu es passé outre une MTP (mesure technique de "protection") réputée inefficace (donc non concernée par la loi HADOPI), l'outil existant avant le passage de la loi, sous la pression des majors (en même temps, une MTP qui fournit la clé privée avec le support vendu, c'est par nature inefficace et une incompréhension risible de la notion de clé privée / clé publique, idem pour la provision de 40 clés privées dans les matériels, battue en brèche par DVDJon).

                  • [^] # Re: Au secours mirosoft

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je n'avais pas suivi les débats jusqu'à cette notion de réputation d’efficacité des MTP. Du coup j'en étais resté à l'idée qu'il suffisait de prétendre avoir mis en œuvre une mesure pour pouvoir ensuite poursuivre les malheureux l'enfreignant par mégarde…

                    Sinon, pour la libdvdcss je ne sais pas trop. Il faut bien avouer que j'ai beaucoup de mal à appréhender les technologies d'animation et leurs formats. Tout ce que je peux dire, c'est que constatant qu'aucun de mes ordinateurs (Debian et Gentoo) ne savait lire ces cochonneries, j'ai passé de trop nombreuses heures à installer un peu tout et n'importe quoi jusqu'à ce que ça marche à peu près.

            • [^] # Re: Au secours mirosoft

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Les acheteurs peuvent également mettre en balance rien et le produit avec DRM et se dire qu'au final il préfère le produit même avec DRM que rien.

              Je ne sais pas ce que cette phrase apporte. C'est comme si j'avais dit que si les acheteurs se souciaient de la façon dont sont fabriquées leurs chaussures, les chaussures des industries qui exploitent le travail d'enfants se vendraient moins bien, et que tu m'avais répondu que les acheteurs peuvent mettre en balance la paire de chaussure fabriquée par un enfant quasi-esclave et rien et qu'au final ils préfèrent acheter la paire de chaussures que rien.
              Hé, des chaussures fabriquées dans des conditions humaines, ça existe. Des œuvres dont il existe des copies autorisées sans DRM aussi.

              Ils peuvent également se dire que le DRM ne sert à rien parce qu'ils savent le contourner

              Pareil, je ne vois pas de quoi tu essayes de me convaincre. pmanglade disait que cette taxe était illégitime, entre autres parce que sans la liberté de copier pour usage privé, beaucoup de gens n'achèteraient pas de copies d'œuvres culturelles. J'ai répondu que beaucoup d'acheteurs se fichent de cette liberté, puisqu'ils se satisfont de copies DRMisées. Mais ma réponse présupposait que pmanglade parlait là d'une liberté totale de copie pour usage privé, et non d'une liberté dans la limite des possibilités techniques offertes par le logiciel officiel et/ou des possibilités de contournement offertes par le logiciel officieux.
              Si les acheteurs considèrent que cela vaut le coup d'acheter une copie d'œuvre DRMisée compte tenu d'un pourcentage de chances (laissé à leur propre appréciation) que les possibilités techniques de copie de facto correspondent à l'usage qu'ils en feront, alors oui, le « DRM ne sert à rien », et ne limite pas la liberté dont ils font exercice.
              Par contre, la liberté totale de copie privée (indépendante des usages et du contexte technologique présent) reste inaccessible avec une copie DRMisée. Il est bien évidemment absurde d'acheter des copies sous DRM si on souhaite conserver cette liberté.

              • [^] # Re: Au secours mirosoft

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Par contre, la liberté totale de copie privée (indépendante des usages et du contexte technologique présent) reste inaccessible avec une copie DRMisée. Il est bien évidemment absurde d'acheter des copies sous DRM si on souhaite conserver cette liberté.

                Pour aller dans ton sens, combien de personnes s'offusqueront de ne pas pouvoir lire leurs DVD ou Blu-Ray dans 10 ans sur le nouveau matériel de l'époque (bon, actuellement, je ne peux pas lire mes VHS sur mon lecteur Blu-Ray, mais c'est un souci de format matériel ; avec l'immatériel, cela devient une vraie question, pas seulement réthorique). Un peu comme si l'on ne pouvait pas lire les parchemins égyptiens de nos jours… quid de la pérennité du support :)

                • [^] # Re: Au secours mirosoft

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  quid de la pérennité du support :)

                  Vaste question… dont la réponse se situe dans les formats ouverts ! (matériels ou immatériels, le problème est le même)

                  Dans le cas des Égyptiens (qui utilisaient le format matériel papyrus plutôt que parchemin ;) ), c'est grâce au reverse-engineering de Jean-François Champollion que nous sommes en mesure de lire leurs hiéroglyphes.

                  Concernant tes vidéos, difficile à dire. Peut-être vivront-elles une histoire similaire à celles de la NASA ?

                  • [^] # Re: Au secours mirosoft

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    oui, tu prêches un convaincu des formes à tout vert (il y en a un autre que j'ai vu passer dernièrement).

                    pfff le parchemin sur de la peau de bête, ça résiste tout de même mieux que du pauvre papyrus sur feuille séchée… (si ça se trouve, il serait possible de lancer un troll entre australopithèque et homo-erectus voire homo-sapiens-sapiens…).

                    • [^] # Re: Au secours mirosoft

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      le parchemin sur de la peau de bête, ça résiste tout de même mieux que du pauvre papyrus sur feuille séchée

                      Tout dépend des conditions. Dans les régions à climat sec, le papier de papyrus peut se conserver relativement longtemps, mine de rien. Et les Égyptiens étaient encore plus forts, puisqu'en plaçant un papyrus sous quelques épaisseurs de bandelettes, de bois peint et de pierre taillée, ils arrivaient à conserver le corps d'un texte en même temps que celui de son auteur !

                    • [^] # Re: Au secours mirosoft

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Effectivement, le parchemin se conserve beaucoup mieux que le papier, j'ai pu le constater en visitant une exposition où étaient présentés des livres illustrés de quelque chose comme cinq siècles, dont les dessins étaient aussi beaux et en aussi bon état que des livres illustrés sur papier achetés la veille.

                      À côté de ça, même du papier de bonne qualité commencerait à jaunir après si longtemps — sans parler du mauvais papier des livres de poche qui jaunissent en quelques années, évidemment.

                      • [^] # Re: Au secours mirosoft

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        sans parler du mauvais papier des livres de poche qui jaunissent en quelques années, évidemment

                        c'est triste ton avis sur la Pléiade que certains achètent à prix d'or o_O.

                        • [^] # Re: Au secours mirosoft

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Ce serait très triste en effet si c'était mon avis, seulement je ne considère pas du tout le papier bible doré à l'or fin de la Pléiade comme du mauvais papier de livre de poche !

        • [^] # Re: Au secours mirosoft

          Posté par . Évalué à 3.

          Tout ce que je dis, c'est que les gens et les intérêts que Free essaye d'impliquer dans la bataille copie privée paraissent sensiblement plus puissants et influents que les fabriquants de DVD, mémoire flash, etc. Si universal peut impunément piétiner les plates bandes de Memorex ou Verbatim, il n'en est peut-être pas de même vis-à-vis de HP ou microsot. Si les exactions de la commission copie privée venaient à menacer le modèle d'affaire de ces grandes compagnies, je parie bien volontiers que l'état français serait gentiment conduit à réagir. C'est d'ailleurs vraisemblablement déjà les pressions amicales de ces mastodontes qui expliquent que les PC ne soient pas soumis à la gabelle jaunie.

          Des petits fabricants de baladeurs et téléphones genre Apple ou Samsung ? Si la taxe Universal est passée sans soucis sur ces objets, c'est parce que leurs usages était peu répandu au moment où la taxe a été votée, et la taxe alors peu importante. Après il n'y a eu plus qu'à augmenter progressivement les barèmes et attendre l'augmentation des capacités. Cf la grenouille et la marmite

          • [^] # Re: Au secours mirosoft

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Un autre point que je néglige dans mon commentaire, c'est qu'en fait beaucoup de ces firmes n'ignorent pas que la ponction des ayants-droits ne les prive de rien. Elle ne réduit le marché que localement. Apple qui paye ses taxes en Irlande ne doit guère s'émouvoir de voir les français s'équipper d'imachins via le luxembourg…

    • [^] # Re: Au secours mirosoft

      Posté par . Évalué à -8.

      Là loi interdit cette pratique dans bien des contrées et pourtant microsot parvient à la faire perdurer partout, en dépit du droit.

      Comme d'hab ta haine de cette societe te fait partir dans des delires. Prouves que MS a quoi que ce soit a voir avec le fait qu'un constructeur refuse de vendre un PC sans OS, sinon arretes de raconteur n'importe quoi.

      vous souvenez-vous de la standardisation de ce format office closed open XML

      a) Le format est ouvert, a ta charge de prouver le contraire
      b) J'aimes bien comme tu te contentes de focaliser sur le comportement de MS dans cette affaire, en oubliant totalement le comportement des groupes d'en face (IBM, Google, les groupes pro-libres, …). Ca en dit long sur ton desir de regarder les choses objectivement.

      • [^] # Re: Au secours mirosoft

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis assez content de revoir tes commentaires ici. Celà dit, crois-tu qu'il soit utile de répondre à ces non-arguments, surtout avec quelqu'un qui a déjà l'esprit fermé àtes arguments ?

  • # c'est la fin

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    De mon point de vue, nous assistons à la fin de l'hégémonie de microsoft. Cela prendra un peu de temps, ils ne disparaîtrons pas (mais qui le veut ?) mais reviendront à leur "part de marché normale", soit environ 30%.

    Ils parviendront un peu à reculer l'échéance, par l'inertie, par la corruption et les manœuvres illégales, mais cela ne leur fera gagner que quelques années.

    Les années de domination microsoft sont derrière nous.

    • [^] # Re: c'est la fin

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour toi, comme pour moi, c'est vrai.

      Pour mes gamins, l'argument "jeux" m'a forcé à laisser un windows.
      Pour ma chère et tendre, l'argument Fundox m'a forcé à lui laisser un windows.
      Pour mon paternel, je tiens bon, il est toujours sous Xubuntu, mais des histoires d'appareil photo qui, une fois branché au pc ne réagit pas comme une clé usb, reviennent souvent… Heureusement, il a un lecteur de carte SD.
      Pour les pc qu'on m'apporte en "réparation" parce que trop lent, j'ai beau proposé une alternative, très rares sont ceux qui acceptent l'aventure, même en proposant 2 heures gratuites de petit cours épaule contre épaule. Et sont encore plus nombreux ceux qui demandent une nouvelle version de leur OS favori, sans comprendre qu'ils doivent l'acheter et sans savoir exactement ce qu'ils y gagneront…

      Je ne suis pas certain qu'on soit si proche de la fin de Microsoft, mais je continuerai à proposer et vanter les mérites de mon kernel favori et de son habillage.

      Un peu comme un écolo, ou un végétarien, qui accepte le choix des masses mais continue à prècher la bonne parole…

      L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

      • [^] # Re: c'est la fin

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Un peu comme un écolo, ou un végétarien, qui accepte le choix des masses mais continue à prècher la bonne parole…

        tu peux aussi laisser ceux qui demandent assumer leur choix, cf. http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas-un-numero-de-hotline-je-suis-un-geek-libre

        • [^] # Re: c'est la fin

          Posté par . Évalué à 1.

          je la retiens celle-la :)
          Merci !

          L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

      • [^] # Re: c'est la fin

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pour mes gamins, l'argument "jeux" m'a forcé à laisser un windows.
        Pour ma chère et tendre, l'argument Fundox m'a forcé à lui laisser un windows

        J'espère que tu retiens le prix des licences sur leur argent de poche / compte commun lors des mises à jour.

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: c'est la fin

          Posté par . Évalué à 1.

          Non, je ne leur retiens rien. Comme pour les films de vacances de mes amis Américains… Je vais pas non plus acheter un OS ??… J'ai récupéré 2 licences OEM sur des pc vus au parc à container, et tant pis pour la légalité de la chose.

          C'est d'ailleurs le point de départ de ma venue vers GNU/Linux il y a quelques années: marre de devoir "maintenir" des cracks, des contournements d'activations, des mises à jours WGA, de ne pas pouvoir demander d'aide officiellement, d'avoir un doute sur la source de mon .iso (jusqu'à ce que je garde "bêtement" une copie OEM), etc.

          Oui, j'ai été un instrument du Mal, mais maintenant que j'ai vu la lumière (houlala, sortez les camisoles) j'en viens même à tenter de convertir les macqueux de mon entourage ! (peine perdue, mais j'aime pédaler dans la choucroute)… Et de plus en plus, j'en viens à me détourner de mon métier/hobby sponsorisé par Microsoft, et je me métamorphose lentement mais surement en libriste utilisateur convaincu des outils et formats libres, proposant des solutions pensées, et non plus achetées.

          …j'ai dévié du sujet là non ? :)

          L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

          • [^] # Re: c'est la fin

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            …j'ai dévié du sujet là non ? :)

            Tu as dis que Microsoft est le mal et que le libre est bien, tu restes globalement dans le sujet.

  • # trés malin de

    Posté par . Évalué à 3.

    la part de FREE, à ce jour personne ne peut échapper à la taxe, élargir le champ de bataille avec des pointures comme DELL HP LENOVO APPLE Microsoft, c'est pas mauvais. Le problème des professionnels qui payent la taxe va aussi se poser sérieusement, Bientôt seule contre tous ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.