Journal Pomme, rectangle robots...

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
23
11
août
2011

Récemment la firme à la pomme à eu l’immense idée de protéger le design d'un écran avec un bord pour pouvoir le tenir; un peu comme ce qu'on a avec les écran plats depuis qu'ils existent quoi...

Et visiblement ils ont eu raison un juge en Allemagne vient d'interdire des tablette tactile d'un concurrent sous prétexte que le design ressemble trop à la tablette du premier.

je pense que LG devrait aussi attaquer la firme à la pomme; il est vrai que leur KS20 ressemble beaucoup à l'iphone :)

Bon certes le jugement est temporaire, certes mais c'est pas mal pour faire chier un concurrent mais bon tant qu'a faire ils prévoient de continuer en attaquant motorola...

pour ceux qui on la flemme de googler/binger/yaouher/altavister/lycoser/exaleader
http://www.pcinpact.com/actu/news/65005-samsung-apple-galaxy-tab-interdite-europe.htm

Moi je propose de breveter la disposition des claviers, comme ça on aura enfin un truc peut être plus érgonomique, sinon les cercle concentrique ça devrait être pas mal,

  • # Community Design

    Posté par . Évalué à 10.

    Cette nouvelle est surtout importante par le mécanisme européen qu'elle a révélé au grand public : les Community Design. En gros, des trucs à mi-chemin entre brevet et marque qui ne seraient absolument pas vérifiés lors du dépôt.

    Comme disait un avocat de Samsung : "si on va par là, tous les cadres-photos sont des iPad".

    • [^] # Re: Community Design

      Posté par . Évalué à 10.

      c'est clair; j’espère que lors du procès qui aura lieu Apple sera reconnu fautif et devra verser une amende salée; cette manœuvre est clairement là pour empêcher un concurrent d'entrer sur le marché; je n'ose penser qu'ils croient qu'un rectangle soit un innovation coté design.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Community Design

        Posté par . Évalué à 10.

        je n'ose penser qu'ils croient qu'un rectangle soit un innovation

        Ah, attends, j'ai certainement manqué un morceau, on parle plus d'Apple là ?

      • [^] # Re: Community Design

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Le génie, c'est celui qui a déposé le community design du trait. "Eh Apple, votre rectangle, il est composé de 4 de mes traits, fruit d'un intense travail de recherche ergonomique. Copieur!"

        • [^] # Re: Community Design

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Thom Holwerda (OSnews) est sur les nerfs depuis la news de l’injonction (http://www.osnews.com/story/25048/Apple_Blocks_Sales_of_Samsung_Galaxy_Tab_10_1_in_EU), il a donc fait des recherches et écrit cet article sur les Community Design : http://www.osnews.com/story/25056/The_Community_Design_and_you_Thought_the_USPTO_Was_Bad

          Grossièrement, il suffit d'avoir quelques croquis, de déposer la demande de "community design" , remplir correctement les papiers, et hop, c'est automatiquement validé.
          Ensuite comme expliqué, il faut déposer sa plainte au bon endroit et c'est ensuite validé pour l'Europe (Apple chose Düsseldorf specifically because of how injunctions work in Germany. You do not have to notify the defendant, and there's no need for a hearing.).

          Je trouve le fonctionnement totalement ahurissant (plus de détails dans l'article)/
          Et en parallèle, Apple va sûrement se tourner vers Samsung pour ses Ipad2…

          • [^] # Re: Community Design

            Posté par . Évalué à 4.

            Apple chose Düsseldorf specifically because of how injunctions work in Germany.

            ah tiens, je croyais que c'était par nostalgie avec ce régime politique qui se mettait en place il y a 80 ans

  • # La vérité est ailleurs...

    Posté par . Évalué à 1.

    Sommes nous au courant de tout ?
    On peut dire que le juge allemand est à la masse mais, la même décision a été prise en Australie. Et il semblerait que cela va être de même aux US. Tous les juges sont-ils idiots ou corrompus?
    Je ne suis pas sûr que tout le monde soit blanc comme neige dans cette histoire.

    • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

      Posté par . Évalué à 10.

      Le juge allemand n'était, selon l'analyse d'osnews, ni idiot ni corrompu. Il était juste bloqué par la réglementation européenne et cette histoire de community design. La question qui lui a été posée, c'est globalement : "est-ce que la Galaxy Tab de Samsung ressemble à ça?" .

      Et il ne pouvait pas décemment dire "non". Par contre effectivement, il n'y a pas qu'à la Galaxy Tab que ça ressemble. Mais là n'était pas la question.

    • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

      Posté par . Évalué à 5.

      Tous les juges sont-ils idiots [...] ?

      En matière d'informatique, oui.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        On ne parle pas d'un programme informatique, là, mais du design d'un objet.

        • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

          Posté par . Évalué à 7.

          Rectification : en matière de propriété intellectuelle, tous les juges sont des idiots.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Dans les histoires de brevets je trouve qu'on voit souvent les gens s'écrier que "bon sang les juges sont idiots" ou un truc approchant.

      Un juge quand il rend un jugement (ça va vous suivez ?) il ne dit pas ce qui est juste et logique, il dit ce qui est en accord avec le droit. Si le droit est mal foutu, que le juge trouve cela complètement illogique et injuste (et ça leur arrive), il doit quand même aller dans le sens du droit.

      Je trouve au final que les juges sont très intelligents car ils comprennent le droit et c'est pas facile. Mais aussi, je trouve que les juges ont beaucoup de mérite, parce des fois ça doit quand même leur arracher le maillet de rendre certaine décision, surtout sans se pendre après.

      • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

        Posté par . Évalué à 4.

        Je soupçonne que le juge s'est prononcé sur la violation du brevet, pas sur la validité du brevet.

        • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

          Posté par . Évalué à 6.

          Je soupçonne que le juge s'est prononcé sur la violation du brevet, pas sur la validité du brevet.

          Dans le cadre d'un "Community Design", le brevet est forcément valide, puisqu'il n'y a pas de recherche faite par l'office de dépot. De fait c'est au défendeur de l'invalider à posteriori après avoir été attaqué.
          Beau cas d'inversion de la charge de preuve.

          • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

            Posté par . Évalué à 3.

            C’est le même principe pour un « vrai » brevet. Il y a une recherche, mais elle ne saurait être exhaustive. La validité n’est jugée que devant le tribunal en cas de litige.

            Beau cas d'inversion de la charge de preuve.

            Disons qu’il s’agit de l’exploitation commerciale. La violation du brevet est facile à constater : tu achètes le produit concurrent et tu le confrontes aux claims du brevet. Il s’agit ensuite de juger de la validité du brevet. Il n’y a pas d’inversion de la charge de la preuve, car il serait matériellement impossible au déposant du brevet de prouver qu’il n’y a pas d’antériorité, par exemple. Dans le cas qui nous occupe, on parle d’injonction préliminaire. Je suspecte que le jugement est à venir. Pour le moment le juge se serait contenter de constater la violation. Mais quelque soit le résultat, Apple aura eu ce qu’il voulait : le retard dans la commercialisation de la tablette Samsung est amplement suffisant, et faire perdre le maximum d’argent à son concurrent (le timing est étonnamment bon, d’après ce que j’ai compris).

            • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

              Posté par . Évalué à -1.

              Je suspecte que le jugement est à venir.

              Et bien non justement ! Le jugement a été rendu et il est effectif sans que Samsung ait pu présenter d'avocats ! En gros, Apple n'a pas eu a démontrer la validité de son brevet puisque comme tu l'expliques c'est matériellement impossible, et en plus ils n'ont meme pas eu a répondre aux questions des avocats de Samsung.

              Bref, c'est du grand n'importe quoi ce jugement.

              • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

                Posté par . Évalué à 4.

                Et bien non justement !

                Tu as des sources ? Parce que tous les liens que j’ai pu voir parlent d’une preliminary injonction ou temporary order.

                Bref, c'est du grand n'importe quoi ce jugement.

                Oh! Attend, un jugement rendu sans défense de la partie adverse, deux hypothèses :
                — « c'est du grand n'importe quoi ce jugement » (corrolaire du « les juges sont tous des idiots en informatique ») ;
                — c’est une décision en attendant de juger sur le fond.

                Et tu penches pour la première ?

              • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Le jugement a été rendu

                Ce n'est pas un jugement.
                C'est une mesure provisoire, en attendant le jugement.
                Genre le juge des référés chez nous : " le référé est une procédure permettant de demander au juge qu'il ordonne des mesures provisoires mais rapides tendant à préserver les droits du demandeur. Un référé est très souvent introduit dans l'attente d'un jugement sur le fond."

                et il est effectif

                Le jugement n'est pas effectif vu qu'il n'y a pas de jugement. Par contre la mesure provisoire est effective jusqu'au jugement oui. rien ne dit que le jugement sera du même acabit (même si ça laisse imaginer un peu, reste que dans ce cas l'accusé pourra mieux se défendre)

                Bref, c'est du grand n'importe quoi ce jugement.

                C'est surtout du grand n'importe quoi d'appeler ça un jugement, mais bon... Certes, ça n'enlève pas que la décision provisoire est du grand n'importe quoi, je te l'accorde.

                • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  oui, mais justement, supposons que le jugement au final aille dans le sens de Samsung. Ce dernier pourra-t-il attaquer à son tour Apple et réclamer des dommages et intérêts pour les préjudices subies par le retard causé par l'action d'Apple? Dans le cas contraire, la décision reste vraiment du grand n'importe quoi non?

                  Ceci n'est pas une signature

      • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

        Posté par . Évalué à 2.

        Si le droit est mal foutu, que le juge trouve cela complètement illogique et injuste (et ça leur arrive), il doit quand même aller dans le sens du droit

        Ben pas forcément, puisque le juge interprète la loi comme tout un chacun : il peut aller carrément à son encontre si ça lui paraît logique.

        IANAL mais si c'était si simple, je pense qu'il n'y aurait pas de cours de cassation, ni de notion de jurisprudence.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Si le juge va à l'encontre du droit son jugement sera sans aucun doute cassé. Je ne suis pas avocat/juriste/juge mais il me semble que l'interprétation n'est pas dans le texte mais dans les circonstances. Si le droit dit qu'un brevet n'est pas valable quand il y a eu des réalisations antérieures (prior art comme ils disent outre-atlantique)par un tiers, breveté ou non, alors le juge doit décider si oui ou non les éléments fournis par la défense (et l'attaque) constitues une réalisation antérieure. Et il doit rendre son jugement en fonction de sa conclusion et du droit. Et c'est l'avis du juge sur la réalisation antérieure que l'on peut éventuellement attaquer quand on fait appel ou que l'on se pourvoit.

        • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

          Posté par . Évalué à 7.

          Non, au nom de la séparation des pouvoirs, le juge n'a pas le droit d'aller à l'encontre de la loi selon son bon vouloir, et c'est tant mieux!

          Ici, la loi a été (très) mal faite, nous sommes d'accord. Mais le juge n'est pas responsable de ce que fait le pouvoir législatif. Il applique les lois, il n'a pas à les déformer et y trouver des interprétations selon son humeur.

          Ici, on préfèrerait que le juge aille à l'encontre de la loi.
          Demain, on verra des juges décider eux-mêmes que "ce meurtre, il était pas si grave! la victime c'était un sale con! je vais trouver un moyen de lire la loi de sorte que ça passe pour un rien, il s'en sort avec un peu de sursis" et là on se dira que le juge n'a pas le droit de ré-arranger la loi. Qui décide quand la loi est importante et quand on s'en fout?

          Autrement dit: NOUS n'avons pas à dire au juge quand il doit appliquer la loi et quand il ne doit pas l'appliquer parce que ça ne nous plait pas.

      • [^] # Re: La vérité est ailleurs...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je trouve au final que les juges sont très intelligents car ils comprennent le droit et c'est pas facile.

        les juges sont très intelligents car ils maîtrisent le droit

        S'ils avaient tout compris tout ils auraient fait lobbyiste, pas juge.

  • # Ça démange

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Suis-je le seul a avoir des envies de violence grandissantes à chaque fois que j'entends parler d'Apple ?

    • [^] # Re: Ça démange

      Posté par . Évalué à 10.

      Non. Moi ça me fait le même effet.

    • [^] # Re: Ça démange

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Suis-je le seul a avoir des envies de violence grandissantes à chaque fois que j'entends parler d'Apple ?

      Ah ça, à force de parler de Microsoft comme le grand méchant, on oubli qu'il peut y avoir pire comme "méchant horrible qui veut manger les petits enfants". Ca va nous apprendre à regretter le temps de Microsoft dans le domaine grand public. Bienvenue dans le monde de l'hégémonie Apple pour remplacer Microsoft!

      • [^] # Re: Ça démange

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        non, ne te méprends pas, on ne regrettera JAMAIS l'époque de microchiotte, on va juste espérer que l'époque Aqueulle durera bien moins longtemps.

        Mais je ne me fais pas d'illusion, la fin de l'époque ou des gangsters ont mis la main sur le monde économique ne viendra pas du monde politique, il va falloir se retrousser les manches et aller au tas.

        Lorsque l'on te supprimes des armes pour te défendre, il faut juste en trouver d'autres.

        En l'occurrence, actuellement on a confisqué la loi pour qu'elle serve les plus fort, et bien, ce que nous utiliseront sera hors la loi. Tu ne peux jamais gagner contre le peuple à moyen terme.

        • [^] # Re: Ça démange

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Y'a plus qu'à organiser des sittings en masse devant les Apple Store (oui même les faux de Chine).
          Avec gnous sur pancarte, distribution de pommes aux passants et tout et tout.

          • [^] # Re: Ça démange

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            si tu veux ;-)

            Chacun sa manière de lutter

          • [^] # Re: Ça démange

            Posté par . Évalué à 4.

            Pas sûr de l'efficacité:

            • distribution de pommes
              Dans les pays occidentaux, on te prendra pour un doux extrémiste religieux qui assimile Apple et le pêché originel de la Bible. Les considérations sur les gnous seront rapidement expliquées en mélange entre Christianisme et vaches sacrées par des psychiatres TF1.

            • sitting devant un faux Apple Store en Chine
              Tu vas te faire embarquer vite fait pour trouble à l'ordre public et crime économique (ce dernier n'ayant rien à voir avec le schmilblick, mais c'est le motif général bidon pour enfermer tout le monde et n'importe qui, assez vague pour qu'on te trouve quelque chose à coup sûr). Quand on aura fini de s'occuper de ton cas, tu seras toujours la seule personne au monde à savoir ce que tu foutais là, même ton avocat n'aura pas compris ce que tu voulais.

            Mais tu peux toujours y aller hein, perso je te retiens pas...

      • [^] # Re: Ça démange

        Posté par . Évalué à 7.

        Je crois qu'ici tout le monde en est conscient depuis plusieurs années :
        Titre de l'image

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Ça démange

        Posté par . Évalué à 6.

        Oui, enfin Microsoft qui de facto forçait les vendeurs de PC à ne pré-installer que du Windows (avant de se prendre le procès anti-trust) et qui à l'heure actuelle utilise ses brevets logiciels pour faire payer les concurrents, je ne vois pas trop la différence avec Apple..
        Tout les deux ont choisi d'utiliser à fond leur département juridique pour se faire de l'argent et pour handicaper au maximum les concurrents, ça promet pour le futur..

      • [^] # Re: Ça démange

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah mince, je croyais que c'était google le méchant /o\

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Ça démange

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Minute, ils n'ont que 13 ans d'existence, c'est encore des gamins.
          Ça viendra quand ils seront majeurs et rentreront dans la vie active.

          :)

  • # Pas au Pays Bas

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Le juge néerlandais lui, n'a pas été très impressionné par les arguments d'apple :

    http://www.macgeneration.com/news/voir/211982/apple-v-samsung-le-juge-neerlandais-vaguement-amuse

  • # bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

    Posté par . Évalué à -9.

    Le capitalisme à un effet pervers, le droit prévaut à la justice, et la loi est écrité et suivie en ce sens unique.

    Le but d'une entreprise est de faire de l'argent grace aux consommateurs de ces produits ? faux ! eux ne represente qu'au mieux 50% des revenus, le reste se partage entre l'injection par actionnariat, procés à la concurence, et entrave à la concurence. les consomateurs ne sont là que pour lancer les produits pour que les actionnaire y voient un interêt et investissent massivement. pendant ce temps la boite place l'argent.

    ça entraine quoi ? tous les abus, comme la spéculation sur l'argent qui n'existe pas encore, ou pas du tout, et au bout d'un temps ça génére quoi ? de cacher ça aux bourses pour éviter les crash en construisant des packages incompréhensibles, un exemple simple les subprimes, de la crise de 2008, à force de sauver les banques et les état à coup de sorties brutales et dans l'urgence de milliards de dollars, qu'est ce qui se passe ? et bien peu après ces investissement virtuels sur la stabilité boursière, ça mène à des crises de confiance telle que celle de 2010 qui s'aggrave aujourd'hui encore...

    et ainsi de suite...

    Je prends là volontairement des raccourcis énormes , mais c'est pour que vous vous rendiez compte à quel point l'actionnariat et la spéculation ont donné un tel pouvoir aux entreprises que c'est elles qui dirigent vraiment et pas la justice... ni parfois dans quelques rares cas les gouvernements.

    Seul l'actionnariat salarié aurait du exiter (salariés, sous traitants, et partenaires seuls auraient eu droit à investir).

    Il faut arrêter de confondre droit, loi, et justice c'est 3 choses extrêmement opposées.

    La justice c'est de faire justice.
    La loi défini la peine encourue pour les moyens utilisés à rendre justice.
    Le droit c'est rendre loi à la personne qui s'est fait justice.

    c'est la seule définition réelle que je connaisse.

    • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

      Posté par . Évalué à 10.

      Ton commentaire est il sous licence libre ?

      Je voudrais en faire des t-shirts. Comme ça je ferai fortune quand il sera élu commentaire le plus consternant de l'année.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      le droit prévaut à la justice,

      Celle la elle est forte, vu que la justice se base sur le droit...
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Justice
      "La justice est un principe philosophique, juridique et moral fondamental signifiant que les actions humaines doivent être sanctionnées ou récompensées en fonction de leur mérite au regard du droit,"

      Je prends là volontairement des raccourcis énormes , mais c'est pour que vous vous rendiez compte (...)

      Arrête de prendre des raccourcis, parce que la, ça craint.

      La justice c'est de faire justice.

      C'est beau...

      Il faut arrêter de confondre droit, loi, et justice c'est 3 choses extrêmement opposées.

      Ou pas.

      • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

        Posté par . Évalué à 9.

        Celle la elle est forte, vu que la justice se base sur le droit...

        En fait ça va dépendre de ce que tu appelles justice; si c'est l'action de juger une personne pour des faits qu'elle a commis, alors tu peux avoir une décision de justice injuste, sans forcément faire une erreur judiciaire.

        L'article wikipedia que tu pointes à justement une section pour décrire le caractère polysémique du mot, et si la justice est faire ce qui est juste, alors oui le droit prévaut à la justice.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          si c'est l'action de juger une personne pour des faits qu'elle a commis, alors tu peux avoir une décision de justice injuste, sans forcément faire une erreur judiciaire.

          Ca se défend. Mais ça me donne plutôt l'impression qu'on rentre dans le domaine du subjectif (ce qui te parait juste peut me paraître injuste), du coup de mon point de vue quand on parle de justice de manière "générique" c'est la justice telle que définit pas le peuple dans son ensemble, donc le droit, les lois (dans une démocratie). Sinon comment définir ce qui serait juste si on ne se réfère pas à la décision du peuple?

          (pas facile, car j'ai l'impression personnelle que la décision du juge, qui bien que ne soit pas le jugement, est une décision injuste, alors qu'elle a été défini par le peuple, représenté par le juge en question, donc au final la justice serait injuste, gros tiraillement entre le juste subjectif à moi et le juste définit par le peuple!)

          • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

            Posté par . Évalué à 6.

            Zenitram : "Ça se défend"

            Je suis sur le cul.

            (humour hein Zenitram)

            Sinon tu as raison, la loi se base sur la moralité, qui est effectivement un ensemble de codes de conduite partagés au sein d'une communauté.

            • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Sinon tu as raison, la loi se base sur la moralité, qui est effectivement un ensemble de codes de conduite partagés au sein d'une communauté.

              Non la loi se décide par un gouvernement et se vote par des élus qui ne sont pas liés par un mandat impératif : une fois élus, ils font ce qu'ils veulent et ne doivent rendre compte que par le besoin d'être réélus (ou pas). Hors actuellement avec le passage politique-entreprise, il est très facile de faire passer toutes les lois en "sacrifiant" un personnage politique et en le recasant dans une grosses entreprise publique ou privé : non je ne pense pas a Albanel qui se retrouve comme un hasard curieux chez orange. Je ne la connais pas personnellement, mais vu le niveau intellectuel qu'elle a montré lors des débats parlementaires (que j'ai suivi en intégralité), son niveau de langage, son manque de prestance et son coté chantal goya, je n'arrive pas à imaginer comment elle aurait pu être recruté lors d'un entretien comme je me souviens en avoir subit pour des postes bien moindre. En clair : ils ne sont pas à ces postes parce qu'ils sont plus savants/intelligents/compétents. Ils sont en général bien plus cons que nous.

              Le corpus législatif n'est que très indirectement le fruit d'une volonté de la population des électeurs. C'est depuis une trentaine d'année le résultat des combats des grosses sociétés mondialisés et de grosses entités à tel point que l'on parle d'amendement vivendi et de taxe sacem.

              Effectivement le "peuple" ne peut pas se tenir au courant de tout (quoi que) et il doit déléguer, mais il manque un vrai contrôle sur les élus. L'évolution fait que les individus (et l'avènement d'internet est un cadeau des dieux pour cela) ont plus de possibilité pour se tenir au courant et peuvent manifester plus facilement leur mécontentement en pouvant pointer des responsables individuellement et leur faire payer personnellement (prise à partie dans les meetings, google bombing, dénigrations, sobriquets etc...). Cette état de fait permet de "faire tomber" les cons médiatiques (bhl, minc, zémour, lefèvre ...) que les "journalistes", qu'on laisse nous endoctriner, laissent tranquille.

              Ce "revirement" du pouvoir est d'ailleurs en train d'être contre-balancé par un abandon des choix économiques (qui guident tout le reste) au profit des instances européenne et mondiales : Inscription dans les constitutions, "programmes" économiques imposés (allez lire la lettre de trichet à berlusconi), traités internationaux signés par des individus non élus qui ne rendent de compte à personne et qui s'imposent à tous sans choix.

              Lorsque la majorité de la population ne se reconnaît plus dans le vivre ensemble qui est imposé, la violence et le terrorisme ne sont plus très loin. JE ne viendrait pas pleurer sur un parlementaire qui se fera descendre par 2 motards à la sortie de l'assemblée, suite au passage de sa loi qui permettra de laisser crever légalement des familles avec des enfants.

              A un moment, il faut répondre de ses actes. Il n'y a que pour les endoctrinés par les religions qui laissent dieux juger après la mort.

              Tu dois répondre de tes actes maintenant.

              • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

                Posté par . Évalué à 2.

                Ils sont en général bien plus cons que nous.

                Ah non je suis obligé de m'insurger. Je fait tout pour paraitre vraiment très con, j'espère bien y arriver mieux que ça.

              • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Non la loi se décide par un gouvernement et se vote par des élus qui ne sont pas liés par un mandat impératif : une fois élus, ils font ce qu'ils veulent et ne doivent rendre compte que par le besoin d'être réélus (ou pas

                Libre au peuple d'élire une personne qui changera ce mode... C'est aussi ça la démocratie.

                économiques imposés (allez lire la lettre de trichet à berlusconi),

                Bémol : rien n'est imposé. C'est "si tu veux notre fric pour te sortir de la merde, ben faut que tu fasses le nécessaire pour pas que notre fric serve juste à boucher le trou en attendant le trou suivant". Absolument rien n'oblige l'Italie à demander de l'aide à la BCE, elle pourrait tout aussi bien ne pas avoir 120% du PIB en dettes et faire le nécessaire pour avoir un budget équilibré. C'est un choix qu'a fait l'Italie de se mettre dans des limites énormes à exploser (et un peu pareil pour la France qui taquine les 85% du PIB en dettes contre un engagement de 60%...). C'est aussi ce qu'on en fait (et le peuple a l'air pas contre le fait de reconduire, et donc contrairement à ta première assomption le mandat semble avoir plus puisque la personne serait reconduite, la personne qui a fait bondir l'endettement français à des sommets...) C'est le peuple qu'il faut accuser, pas les élus qui ne font que répondre à la demande du peuple.

                Il n'y a que pour les endoctrinés par les religions qui laissent dieux juger après la mort.

                Re-bémol : c'est ce qu'ils disent, mais si te ne file pas droit, les endoctrinés te tuent. Faut croire qu'eux-même ne croient pas en la justice de Dieu puisqu'ils se permettent de faire justice avant (j'ai jamais compris comment les endoctrinés peuvent tuer d'autres personnes pas d'accord de suivre les préceptes religieux, puisqu'ils disent qu'à la fin les Hommes seront jugés... Donc pas besoin de juger vivant!). Bref, les endoctrinés sont tout sauf des croyants dans un quelconque jugement final.

                • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Libre au peuple d'élire une personne qui changera ce mode...

                  Et cette personne n'a aucune chance d'être élu sans l'appui des média, ou une crise majeures, et encore...
                  Le pire c'est qu'une fois cette personne élue, finalement elle ne pourra rien faire sans un parti derrière, à moins qu'on ait une putain de révolution par les urnes propulsant un bon paquet d'inconnus au parlement.

                  Évidemment une solution serait le référendum d'initiative populaire, mais curieusement cela fait partie des promesses non tenues...

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Libre au peuple d'élire une personne qui changera ce mode... C'est aussi ça la démocratie.

                  À condition que cette personne se présente à une élection, ce qui bien souvent suppose d'être choisi ou agréé par une formation politique: les gens ayant des idées ou des convictions très différentes des appareils déjà bien installés, ou plus généralement des rapports très distants avec eux, ont en pratique peu de chances de franchir cette étape.

              • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                En clair : ils ne sont pas à ces postes parce qu'ils sont plus savants/intelligents/compétents. Ils sont en général bien plus cons que nous.

                Ils sont à ces postes parce qu'ils ont un gros carnet d'adresse intéressant et, du coup, il devient plus facile d’interpeller tel ministre ou tel chef d'entreprise.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            si c'est l'action de juger une personne pour des faits qu'elle a commis, alors tu peux avoir une décision de justice injuste, sans forcément faire une erreur judiciaire.

            Ca se défend. Mais ça me donne plutôt l'impression qu'on rentre dans le domaine du subjectif (ce qui te parait juste peut me paraître injuste), du coup de mon point de vue quand on parle de justice de manière "générique" c'est la justice telle que définit pas le peuple dans son ensemble, donc le droit, les lois (dans une démocratie). Sinon comment définir ce qui serait juste si on ne se réfère pas à la décision du peuple?

            La justice définie par le peuple dans son ensemble ne se limite pas au droit et au lois mais s'étend aux choix moraux qui fondent le droit et les lois de ce peuple. Pour définir ce qui est juste, on a besoin de deux choses: d'une part de choix moraux (on définit que telle ou telle chose est juste, cela correspond un peu à des axiomes pour une théorie mathématique) et d'autre part de rationalité, qui permet de d'organiser ces choix moraux entre eux en un système cohérent. Les députés sont mandatés pour exercer le pouvoir législatif, ils définissent donc les lois, mais le débat sur les valeurs morales auxquelles choisi d'adhérer le peuple ne leur appartient pas et est l'affaire de chacun, c'est un débat public perpétuel.

            Un texte de référence sur ce sujet est Droit naturel et histoire (Léo Strauss).

            (Schtroumpf à lunettes, arrête de jouer avec mon clavier maintenant!)

    • [^] # Re: bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme.

      Posté par . Évalué à 0.

      faut que j'arretes d'écrire des conneries moi personne ne les comprends et n'en rit...

      ça n'avait bien sur rien de sérieux :D

  • # Samsung devrait porter plainte également

    Posté par . Évalué à 6.

    Moi je trouve que Samsung devrait porter plainte.

    En effet, j'ai eu un Samsung Q1 dans les mains il y a quelques années (en 2007 ou 2008). Et bien le concept niveau hardware est exactement le même que l'iPad, avec intel qui bossait déjà sur une inclusion de moblin/maemo sur ce qu'ils appelaient à l'époque des MID (aka mobile internet devices)...

    Bref, Apple n'a rien inventé, tout au plus ont-ils été capables de sortir un bon produit au bon moment et avec un price tag raisonnable.

  • # C'est vendredi !

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est bien connu : Apple c'est la modernité !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.