Enfin un connecteur Linux pour Microsoft Exchange 5.5

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
2
oct.
2004
Linux
À la demande d'une société anglaise désireuse de connecter ses postes clients Linux à son serveur Microsoft Exchange 5.5, la société Danoise OMC a réalisé un connecteur MAPI vers Exchange 5.5 en GPL.

Contrairement aux autres connecteurs qui utilisent WebDAV et ne permettent de se connecter qu'à Exchange 2000/2003, cette solution (nom de code brutus et développée avec CORBA) permettra à un large parc encore sous Exchange 5.5 de faire fonctionner son agenda partagé à partir d'un poste client Linux voire d'un autre client Windows que Outlook.

Une solution pourrait être intégrée à OpenOffice.org. Le code ainsi que des outils d'analyse du protocole MAPI sous Windows sont téléchargeables.

Berlin réfléchit à Linux

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
6
sept.
2004
Communauté
L'arrondissement de Tempelhof Schöneberg réfléchit à la migration de Windows NT vers Linux, et pourrait devenir précurseur pour les 11 autres arrondissements.

Au total, la migration pourrait concerner 25.000 PC (encore plus qu'à Munich). Ceux-ci fonctionnent presque exclusivement avec Windows NT 4.0, qui ne sera plus supporté par Microsoft, et une mise à jour en Windows 2000 ou XP reviendrait vraiment cher, et pas seulement du point de vue du coût de licence. En effet, avec linux, 90% des PC en service pourraient être encore utilisés un petit moment. En comparaison, le changement de matériel imposé par Windows XP, pas encore indispensable en ce moment, "n'est pas une alternative réaliste" explique le DSI de l'arrondissement M. Piechowski.

Les conditions initiales sont comparables à celles de Munich, cela étant, la décision, qui pourrait être prise à l'automne, ne sera pas "aussi facile à prendre qu'à Munich". En effet, alors qu'à Munich le conseil municipal pouvait décider de la migration de tous les PC de la ville, à Berlin chaque arrondissement décide de manière autonome de sa propre politique informatique. Malheureusement il n'y a pas non plus d'homogénéité dans les applications de gestion utilisées. Pour ces applications métier, de nombreux arrondissements travaillent avec des logiciels très hétérogènes, et la plus grande partie d'entre eux ne sont compatibles qu'avec Windows. Par conséquent, un panachage de logiciels Microsoft et libres est l'option la plus probable pour l'avenir.

Selon les informations du magazine "Computerwoche" ces projets n'ont aucun lien avec ceux de l'administration du Land de Berlin. Quant à savoir si quelque chose se fera dans cette administration d'état, jusque là orientée Microsoft, c'est une question ouverte.

sur www.adullact.org