Journal Oracle RDBMS 11g release 2 disponible

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
11
6
sept.
2009
Le leader mondial des bases de données commerciales, Oracle, vient de sortir la dernière version de sont produit phare: le RDBMS.

Il s'agit donc de la 11g release 2, à priori la dernière version de la branche 11g, donc la plus stable et avec le plus long support.

Le produit est disponible en télé-chargement pour Linux 32 et 32_64 ici:
http://www.oracle.com/technology/software/products/database/(...)

La raison de cette dépêche ici:
- Oracle fut le premier RDBMS commercial disponible pour Linux (version 8.0)
- l'environnement de développement est Linux, depuis la version 9 (en lieu et place de Solaris / SPARC),
- Oracle est un contributeur majeur de la communauté open-source, avec notamment OCFS2, et un nombre non négligeable de lignes modifiées dans le noyau (voir une dépêche récente)-> http://oss.oracle.com,
- enfin, Oracle propose une version repackagée de RedHat Enterprise, donc le coût du support est inférieur à RedHat.

Bref, quoi qu'en en dise / pense, Oracle fut à l'époque la première société "conséquente" à parier sur Linux, et a permis à ce système de pénétrer le marché des entreprises, autrement que pour des serveurs web / services réseaux.
Sans cette implication, Linux n'aurait certainement pas les parts de marché actuelles.

De manière générale, tous les produits Oracle (donc bientôt Java / Solaris) se trouvent gratuitement (enregistrement éventuellement requis) sur http://otn.oracle.com
  • # Re:

    Posté par . Évalué à -7.

    Oracle propose une version repackagée de RedHat Enterprise, donc le coût du support est inférieur à RedHat.

    Waaoooo.
    Centos est gratuit s'il faut aller dans ce registre.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 10.

      Si je ne me trompe pas, la différence avec Centos c'est que le support existe justement.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 3.

        Je dirai même plus, Oracle Linux est une plateforme officiellement supportée pour le SGBD Oracle. Quoi de mieux ? Eh bien, la distribution Oracle est disponible en téléchargement gratuit sur le site d'Oracle. Sous quelle licence ? GPL v2 ! *

        Evidemment, ça ne comprend pas de support pour l'OS lui-même, mais si je suis client Oracle je peux faire tourner mes serveurs SGBD sous une distib linux libre et gratuite ET toujours bénéficier du support SGBD. Elle est pas belle la vie ?

        (du coup c'est l'intérêt de centOS que je sens plus trop, là)

        * voir [http://edelivery.oracle.com/EPD/GetUserInfo/get_form?caller=(...)]
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 3.

          CentOS a une vraie communauté derrière, c'est supporté par la quasi-totalité des dépôts tiers (EPEL, rpmforge etc ...), les développeurs CentOS ne se contente pas de recompiler RHEL, ils participent activement à la vie de la distribution.

          Certes Oracle Linux est très intéressant pour les clients d'Oracle mais pour les restes du monde, c'est anecdotique.
  • # et PostgreSQL ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    - Oracle fut le premier RDBMS commercial disponible pour Linux (version 8.0)

    il va falloir revoir tes classiques, PostgreSQL était disponible sous GNU/Linux avant ;-) (bon MySQL aussi, mais on va dire que ce n'était pas encore un RDBMS à l'époque).
    • [^] # Re: et PostgreSQL ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      mes 30centimes : et Informix ?
    • [^] # Re: et PostgreSQL ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      il va falloir t'acheter des lunettes -> RDBMS "commercial"

      Quant à Informix, il ne tournait pas sur Linux lors de son rachat par IBM en 2001... alors qu'Oracle 8.0 pour Linux est sorti en 1999.
      • [^] # Re: et PostgreSQL ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Tant PostgreSQL que MySQL sont commerciaux et libres de surcroît, Oracle est surtout propriétaire, même si tous peuvent être obtenus gratuitement (dans une version restreinte pour Oracle).
        • [^] # Re: et PostgreSQL ?

          Posté par . Évalué à 4.

          > Tant PostgreSQL que MySQL sont commerciaux

          MySQL ok (bon certes c'est pas une base de données digne de ce nom mais bref), mais pour PostgreSQL quelle société est derrière ? le PostgreSQL Global Development Group ?

          (et sinon DB2 d'IBM pour Linux est sorti en 1999 aussi, et si je fouille mes CDs d'Infomagic de 96 ou 97 je dois avoir divers SGBD commerciaux proprios de l'époque, juste des ports des mêmes sous divers Unix)
          • [^] # Re: et PostgreSQL ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Sun, par exemple, propose du support de PostgreSQL
            http://www.sun.com/software/products/postgresql/index.jsp

            (bon avec le rachat par Oracle, à voir ce que ça donnera... sans doute IBM fera du support, avec tous les développeurs Sun qu'ils semblent récupérer...).
          • [^] # Re: et PostgreSQL ?

            Posté par . Évalué à 2.

            • [^] # Re: et PostgreSQL ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Mais sont-elles derrière Postrgresql depuis que Oracle est sous Linux ou le support est venu après?

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: et PostgreSQL ?

              Posté par . Évalué à 5.

              ce sont des boites qui proposent du support, enfin des services, associés à PostgreSQL. d'ailleurs il y en a des françaises, et en fait même moi je pourrais le faire.

              mais ces boites ne sont PAS les éditrices de PostgreSQL, contrairement à MySQL Inc. qui est (était) l'éditrice de MySQL.

              je sais bien que chaque distribution comme chaque consultant va proposer ses patchs persos par dessus la version officielle, mais bon je vois mal comment un soft pourrait être non commercial selon vos définitions, du coup je me demande ce que ça veut dire pour vous.
              • [^] # Re: et PostgreSQL ?

                Posté par . Évalué à 4.

                La question portait sur l'aspect commercial de pgsql et non pas qui était l'éditeur, voila la réponse. Que l'éditeur soit une fondation ne changent pas le fait que plusieurs dizaines d'entités commerciales exercent leurs activités, de plus une partie de ces entreprises ne se contente pas de patchs mais emploie des devs principaux bossant sur des fonctions centrales.

                mais bon je vois mal comment un soft pourrait être non commercial selon vos définitions

                Si un logiciel de par sa licence (GPL, BSD, etc.) permet une activité commerciale alors c'est un logiciel commerciable et quand moultes boîtes en tirent leur subsistance, on peut décemment dire que c'est un logiciel libre et commercial.
                • [^] # Re: et PostgreSQL ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  *grat* *grat*

                  un exemple de logiciel non commercial alors ? parce que la licence a rien à voir dans l'histoire, je peux faire du support sur un truc proprio même sans en avoir les sources ni l'accord de l'éditeur ni rien, tant que le client est content... faire une formation dessus, déverminer un Windows...
        • [^] # Re: et PostgreSQL ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Toutes les versions Oracle sont propriétaires et non libres. Mais :

          - la version Express Edition est gratuite, même en production.

          - toutes les autres versions (de même que les OS et Oracle VM) sont téléchargeables gratuitement, ensuite, il faut se mettre en conformité avec la licence et payer ce qui doit l'être :

          * rien si c'est de l'usage éducatif à titre personnel ou si c'est pour du développement avec la version Standard One

          * beaucoup si c'est en licence par utilisateur nommé

          * encore plus si c'est en licence par processeur

          Bref, en dehors de la EE, pour les versions du SGBDR (c'est le français de RDBMS...) il n'y a que le téléchargement qui soit gratuit...
      • [^] # Re: et PostgreSQL ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        et adabas (aka SAPdb pui MaxDB) ? Il etait la bien avant oracle sur linux ...
    • [^] # Re: et PostgreSQL ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      sans parler d'Interbase ....
      (qui a donné naissance à Firebird)

      Franchement, promouvoir Oracle ici ... :(
  • # Larry

    Posté par . Évalué à 4.

    Bref, quoi qu'en en dise / pense, Oracle fut à l'époque la première société "conséquente" à parier sur Linux

    Certes, mais il faut être conscient que Larry Ellison ne fait pas ça pour la beauté du libre. C'est juste une question de coût.
    • [^] # Re: Larry

      Posté par . Évalué à 1.

      + 1

      D'ailleurs, le ton de la news me laisse perplexe... ça sent un poil le discours marketing...
      • [^] # Re: Larry

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >>> D'ailleurs, le ton de la news me laisse perplexe... ça sent un poil le discours marketing...

        s/le ton de la news/le ton du journal
    • [^] # Re: Larry

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Certes, mais il faut être conscient que Larry Ellison ne fait pas ça pour la beauté du libre. C'est juste une question de coût.

      Comme pour 99% de ceux qui font du libre (qui font, hein, pas qui utilisent).
      (parce que si tu crois que Redhat, Novell ou Sun, 3 des plus gros contributeurs du libre, font ça pour la beauté du libre...)

      Et?
      L'intérêt n'est-t-il pas que ce soit libre, sans regarder les raisons?
      • [^] # Re: Larry

        Posté par . Évalué à 4.

        [mode type="humour" degré="rigolo" variante="drôle"]
        Ne prend pas ton cas pour une généralité
        [/mode]

        En dehors de ça, tu verras que le gars en question n'est quand même pas tout à fait au niveau des dirigeants qu'ont a l'habitude de connaître. Il est vraiment horrible au point que je me fais beaucoup de soucis pour certains projets depuis le rachat de Sun.
      • [^] # Re: Larry

        Posté par . Évalué à 2.

        parce que si tu crois que Redhat, Novell ou Sun, 3 des plus gros contributeurs du libre, font ça pour la beauté du libre
        Non bien sur, mais je soulignais la forte différence de démarche entre ceux qui "font" le libre et ceux qui en "profite"

        L'intérêt n'est-t-il pas que ce soit libre, sans regarder les raisons?
        Voila, c'est exactement cette question que je voulais soulever. Histoire de relancer le troll sur RedHat vs Unbreakable Linux
      • [^] # Re: Larry

        Posté par . Évalué à 4.

        Personnellement, je pense que RedHat, en plus de gagner du pognon, fait ça pour la beauté du libre.

        Il n'y a qu'à voir tout ce qu'ils font et dont on profite directement aujourd'hui sur nos marchines persos, par le biais du projet Fedora.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Commercial ??

    Posté par . Évalué à 7.

    Ou plutot propriétaire , ce serait plus juste .
    • [^] # Re: Commercial ??

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui, tous les logiciels libres sont commerciaux vu qu'on peut les vendre ;)

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Dynamitage sun.com

    Posté par . Évalué à 2.

    De manière générale, tous les produits Oracle (donc bientôt Java / Solaris) se trouvent gratuitement (enregistrement éventuellement requis) sur http://otn.oracle.com

    Y a pas de quoi se réjouir à l'avance de voir Oracle dynamiter le site de Sun. Y a fort a parier qu'ils vont faire comme à chaque rachat, faire un gros redirect de *.sun.com/* vers leur page "Oracle has acquired Sun" (par exemple pour BEA cf http://www.oracle.com/bea/index.html) et les milliers de liens qui pointent sur le site de Sun vont être inutilisable. J'espère que je me trompe.
    • [^] # Re: Dynamitage sun.com

      Posté par . Évalué à 3.

      Gratuit oui mais très limité, Oracle Express ne peut utiliser que 1go de mémoire, un seul core, une base ne peut pas dépasser 4go,...
      • [^] # Re: Dynamitage sun.com

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est déjà très correcte, ne serait-ce que pour développer. Pas besoin de s'acheter une licence super chère pour développer une appli sur base oracle pour un client.
      • [^] # Re: Dynamitage sun.com

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ceci dit, Oracle XE est surtout, je pense, destiné aux développeurs. Et, pour ceux-ci, il a, au moins, l'avantage de s'installer facilement [http://www.oracle.com/technology/tech/linux/install/xe-on-ku(...)] : tu ajoutes leur dépôt APT, tu apt-get install oracle-xe, tu attends trois plombes le téléchargement de l'immonde paquet DEB de 250 Mio et, une ou deux commandes plus tard, ça marche (existe aussi en version immonde paquet RPM de 250 Mio).

        Je ne peux, malheureusement, pas en dire autant de la version standard, qui a failli me faire tourner chèvre : installeur en Java, obligation d'avoir un display X11, modifications de fichiers de conf', paramètres kernel, variables d'environnement en tout genre, programme d'installation qui te ramène au début de la procédure après avoir détecté un problème, qui te demande de lancer des scripts à la main (?!), etc. Rien que la doc d'installation officielle [http://download.oracle.com/docs/html/B15521_01/toc.htm] donne déjà mal à la tête. Et j'installais sur une CentOS vu que, question distribs supportées, on n'a guère le choix : c'est RHEL ou SLES. Point barre. J'ose à peine imaginer la partie de franche rigolade que ç'aurait été avec une Debian (oui, car l'installeur vérifie tout ça et gueule si ça ne lui convient pas).

        Sans vouloir paraître relou, je trouve quand même un peu abusif qu'un SGBD pour lequel un client va raquer sévèrement soit un tel casse-tête et un tel monstre (quelque chose comme 1 Gio sur le disque, quand même), alors qu'un outil comme Postgres s'installe en un coup d'apt-get, se configure relativement facilement, tient en quelques dizaines de Mio et s'installe sur toutes les distribs. Sans doute, Postgres ne doit pas être capable de gérer les charges gigantesques auxquelles Oracle doit pouvoir faire face, mais... quelqu'un par ici s'est-il déjà retrouvé dans une situation où Postgres (ou même MySQL) ne tenait plus la charge ? Ce n'est pas mon cas, et mon petit doigt me dit que ça ne doit guère être répandu...

        Envoyé depuis mon PDP 11/70

        • [^] # Re: Dynamitage sun.com

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Normal: les versions "normales" du RDBMS Oracle n'ont pas vocation à être installée à coup d'apt-get.... quand tu as l'habitude, ça prend moins de 20 minutes.... ceci dit, il est vrai que le binaire vient par défaut avec beaucoup de choses. Mais 3 Go de nos jours, c'est quoi ??? (rien).

          Quant à la question de la charge, ne compare pas ce qui n'est pas comparable.
          Pour t'en convaincre, regarde les résultats du TPC-C:

          http://www.tpc.org/tpcc/results/tpcc_perf_results.asp

          Ca c'est pour le nombre de transactions en simultané. Ou, question volume:

          http://www.tpc.org/tpch/results/tpch_perf_results.asp

          (intéressant pour de "vrais" volumes, 30 To).

          Certes, le TPC a depuis 3 ou 4 ans été noyauté par Microsoft, mais on retrouve quand même seulement 2 acteurs majeurs: IBM et Oracle.

          J'attend toujours un résultat équivalent avec MySQL ou PostGre (et crois moins, cela a été tenté à maintes reprises sur du matériel équivalent): ces deux derniers n'ont tout simplement pas tenu la charge / volumétrie.
    • [^] # Re: Dynamitage sun.com

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      S'ils avaient un brin d'humour, il pourraient rediriger vers une page:

      PWNED by Oracle(tm)

      See there -> lien
  • # oracle ? Bof

    Posté par . Évalué à 3.

    de mon point de vue, ce qui a permis à Linux de pénétrer le marché de serveur des entreprises, c'est surtout l'emergence de solutions commerciales avec support payant, en effet les banques aiment bien avoir une tête sur qui taper quand ça marche pas.
    • [^] # Re: oracle ? Bof

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      s/banques/entreprises/ voire s/banques/décideur pressé dirigeant/

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.